Magazine 2016 SPECIAL 001.pdf


Aperçu du fichier PDF magazine-2016-special-001.pdf - page 3/6

Page 1 2 3 4 5 6



Aperçu texte


Prototypes PC

1 – ORECA FLM09 # 54
Braun / Bennett / Wilkins
CORE Autosport – 236 tours

3 – ORECA FLM09 # 8
Popow / Van Der Zande / H-Hansson
Starworks Motorsport – 233 tours

7 – ORECA FLM09 # 88
Johnston / Engel / Lons
Starworks Motorsport – 209 tours

Du côté des Prototypes Challenge, le CORE Autosport (Braun, Bennett et
Wilkins) s’adjuge la victoire. Remarquablement conduite cette Oreca
FLM09 n’est pas loin d’établir un record de victoires dans la catégorie
depuis que celle-ci existe. Braun, (Pole position et meilleur tour en
course), Bennett et Wilkins s’imposent devant Kimber-Smith, Gutierrez et
Alon (PR1-Mathiasen Motorsports) avec un faible écart (01’’282) mais ils
n’auront véritablement jamais été mis en danger.
Loin derrière à trois tours, Popow, Van Der Zande et Heinemeier-Hansson
(Starworks Motorsport) complètent le podium final.
JDC-Miller MSport, Performance Tech Motorsports et BAR1 Motorsports
ne seront jamais en mesure de jouer la gagne tout comme la seconde
voiture du Starworks Motorsport.

4 – ORECA FLM09 # 85
C. Miller / Koch / Miller / Goikhberg
JDC-Miller Motorsports – 232 tours

5 – ORECA FLM09 # 38
French / Marcelli / Norman
Perf. Tech M-Sports – 231 tours

2 – ORECA FLM09 # 52
Kimber-Smith / Gutierrez / Alon
PR1 Mathiasen M-Sport – 236 tours

6 – ORECA FLM09 # 20
Mowlem / Drumwright / Drissi / Yount
BAR1 Motorsports – 228 tours

Quarante-neuf voitures présentes. Cent-cinquante-huit pilotes dont trois féminines.
Trente-sept Teams et vingt-trois nationalités représentées (Pilotes et Teams).
Dix-neuf prototypes dont douze P et sept PC.
Trente GT dont dix GTLM et vingt GTD.
Six marques présentes en prototypes (Chevrolet, DeltaWing Cars, Ligier, Mazda, Oreca et Riley).
Neuf marques présentes en GT (Aston Martin, Audi, BMW, Chevrolet, Dodge, Ferrari, Ford, Lamborghini
et Porsche).
Quarante-huit voitures au départ.
Un non partant, la Lamborghini Huracan GT3 Konrad Motorsport (Erhet / Zöchling / Krebs) # 21.
Trent-huit voitures en piste à l’arrivée dont huit P, six PC, neuf GTLM et quinze GTD.
Les six premières voitures sont classées dans le même tour et dans un écart de moins de 30 secondes.
Scott Pruett apparait aux volants des Corvette DP Action Express Racing lors des essais libres et lors
des qualifications mais ne figure que sur la # 31 sur la feuille du classement final.
Christina Nielsen est la première femme à s’imposer dans une catégorie (GTD) aux 12 Heures de Sebring
depuis 2006, année ou Liz Halliday prenait la seconde place finale en compagnie de Jon et Clint Field sur
une Lola B05/40-AER du team Intersport Racing qui s’imposait dans la catégorie LMP2.

Christina Nielsen – Ambiance – L’affiche 2016.

Deux des futurs vainqueurs, la Ligier Extreme Speed Motorsports qui tirera les marrons du feu au détriment
des Corvette Action Express et la 488 GT3 victorieuse en GTD. La pluie imposera un drapeau rouge (2h15).