saros.pdf


Aperçu du fichier PDF saros.pdf - page 5/111

Page 1...3 4 567111



Aperçu texte


C'est le résultat de cette opération de grande envergure (puisque régionale) que nous avons
le plaisir de vous présenter, en espérant que ce document, qui se veut pédagogique, vous apportera
plusieurs choses :
- le plaisir de lire un document reflétant le travail d'une équipe active et passionnée par la
recherche de la vérité,
- l'espoir de pouvoir appliquer cette méthode rigoureuse à vos propres enquêtes (si vous
êtes ufologue) et ainsi assainir vos fichiers et vos catalogues d'observations ufologiques,
- la prise de conscience qu'une poignée d'hommes et de femmes bénévoles, sans moyens
énormes, peuvent réaliser un travail de fond sur les données du phénomène OVNI (futil modeste), travail basé sur la méthode scientifique, donc testable et vérifiable.
Pour que les choses soient claires, nous ferons remarquer que nous ne cherchons pas à
systématiser cette explication à l'ensemble des cas, contrairement aux affirmations de ceux qui ne
manqueront pas, une fois de plus, de nous traiter de "debunkers". Si des cas sont effectivement
explicables par la Lune, d'autres relèvent de causes différentes, d'autres encore restent à ce jour
parfaitement inexpliqués. Nous ne recherchons que la vérité, quelle qu'elle soit. Ce n'est pas nous
qui généralisons une explication, ce sont ceux qui, mal informés, ancrés dans leurs convictions, ou
de mauvaise foi (4), nous prêtent faussement cette intention.
Ce dossier constitue un exemple prouvant qu'il reste des choses à faire dans ce domaine,
l'ufologie n'étant pas qu'un simple bureau d'enregistrement de faits insolites. Cela demande à la fois
du pragmatisme et de l'imagination dans la recherche de nouvelles méthodes d'investigation. Le
tout étant, pour le chercheur, renforcé par une bonne dose d'opiniâtreté dans le travail.
Enfin et pour terminer, ce document démontre que le travail de réflexion (formulation d'hypothèses, corrélations, vérifications théoriques) est indispensable et parfaitement complémentaire aux
diverses investigations menées sur le terrain (enquêtes, contre-enquêtes, reconstitutions).
**************************
(1) Après analyse de plusieurs années, il s'avère que les cartes sont plus le reflet de l'activité et de
la localisation des enquêteurs que celui de la répartition réelle des manifestations OVNI... A
moins que les OVNI ne s'intéressent particulièrement aux enquêteurs...
(2) Très impressionné par le célèbre cas de Luçon (09/02/1976), présenté aux ufologues par le
GEPAN à TOULOUSE en septembre 1978 comme un cas non identifié, qui s'avéra finalement
n'être qu'une belle méprise Lune, officialisée comme OVNI par des scientifiques :
Réf : dossier SERPAN 1993 : "Les influences de la Lune sur la casuistique & l'ufologie".
(3) Références :
- Notes techniques CNEGU :
- "La Lune" par Gilles MUNSCH.
- "Méprise avec la lumière cendrée" par Eric MAILLOT.
- "La Ligne Bleue survolée ?" n° 24 et n° Special CNEGU (où figure le cas de
DARNEY) du C.V.L.D.L.N.
(4) Car vous l'aurez peut-être remarqué, lorsque ces mêmes personnes expliquent elles-mêmes
rationnellement un cas (si si, ça leur arrive !), elles ne font pas de "debunking"...

- 2/3 -