fiac FINAL.pdf


Aperçu du fichier PDF fiac-final.pdf - page 4/7

Page 1 2 3 4 5 6 7



Aperçu texte


DOMINIQUE GONZALESFOERSTER
UNTITLED 1987 /2015
JOHNEN GALERIE

À la JOHNEN galerie, au lieu de mettre la tête dans le
sable, l’artiste Français Dominique Gonzalez-Foerster à
qui

le

centre

Pompidou

consacre

une

grande

MALHEURESEMENT UNE
GRANDE MAJORITÉ DES

rétrospective met dix lampes blanches dans dix seaux

ŒUVRES EXPOSÉES

rouges.

NOUS ON ÉTÉ

Artiste

majeure

de

la

scène

française

et

internationale, Dominique Gonzalez-Foerster nourrit son
oeuvre d'une mémoire vivante du cinéma, de la

COMPLETEMENT
IMCOMPRÉHENSIBLE.

littérature et des structures ouvertes de l'architecture et

NOTRE MANQUE DE

de la musique.

CONNAISSANCES

On a été intrigué par cette œuvre car on n’a pas compris

ARTISTIQUES, NOTRE

l’idée que l’artiste voulait

IMAGINATION LIMITÉE

transmettre. Plusieurs

explications nous ont traversé l’esprit à commencer par
l’assimilation des lampes à la vision humaine et la
mettre dans les seaux signifierait probablement

la

ONT ÉTÉ UN FREINT À
L’APPRÉHENSTION DU

fermeture d’esprit, ou encore l’égocentrisme. Les dix

GÉNIE ARTISTIQUES DES

seaux sont tous liés entre eux, cela pourrai représentai

EXPOSANTS.

l’hyper connexion des hommes à travers les nouvelles
technologies mais l’absence de liens humains.
Même si cette œuvre reste un mystère, elle a le mérite
d’avoir éveillé notre imagination.

4

lorem ipsum :: [Date]