Judaïsme .pdf


Nom original: Judaïsme.pdfAuteur: OEM

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Publisher 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/04/2016 à 16:10, depuis l'adresse IP 62.61.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 358 fois.
Taille du document: 2.8 Mo (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Religion apparue vers le

e

XII siècle
av. J.-C.

Le judaïsme

Prénom :

Le judaïsme est une religion monothéiste dont les fidèles s’appellent les juifs. Il s’agit d’un ensemble de
pratiques et de valeurs, basé sur l’étude de nombreux textes et le respect de plusieurs centaines de règles.

Mots croisés

Antiquité
Moyen Âge
Renaissance
Lumières
XIXe siècle
XXe-XXIe siècles

Origines
Le judaïsme trouve son origine dans
l’histoire des Hébreux, les descendants
d’Abraham, de son fils Isaac et de son petitfils Jacob. Le premier de ces “patriarches”
aurait contracté (vers 1 800 av. J.-C.) une
alliance avec Dieu (désigné par les quatre
lettres YHWH) et obtenu, en échange de son
obéissance, les promesses d’avoir une descendance nombreuse, qui serait le peuple élu de
Dieu, et d’obtenir une “terre promise”.
Les Hébreux, nomades, s’étant installés en
Égypte, y auraient été réduits en esclavage et
seraient revenus s’établir en Palestine (vers
1 200 av. J.-C.), après avoir erré quarante ans
dans le désert, guidés par Moïse.

Les textes sacrés

Abraham

Premier patriarche
(vers 1 800 av. J.-C.)

Les textes du judaïsme sont nombreux et
complexes. On distingue essentiellement :
 la Bible hébraïque (Tanakh en hébreu),
qui comprend :
B le Pentateuque (la Torah), qui
raconte en 5 livres l’histoire du monde, de sa
création à la mort de Moïse ;
C les 8 livres des Prophètes (Nevi’im) ;
D les 11 Autres Écrits (Ketouvim).

Moïse

1er prophète du judaïsme
(vers 1 200 av. J.-C.)

 la Torah Orale (Midrash, Mishna et
Talmuds) qui regroupe de nombreuses interprétations de la Bible hébraïque.

Éléments-clés
La tradition juive comptabilise 613
commandements (les mitzvot), dont les plus
célèbres sont les dix qui auraient été transmis
par Dieu à Moïse (le Décalogue) : “Tu
n’auras pas d’autre Dieu que Moi”, “Tu ne
tueras pas”, “Tu ne voleras pas”… Les objets et
la nourriture conformes à ces règles sont
qualifiés de casher.

David

Deuxième roi d’Israël
(vers 1 000 av. J.-C.)
–3 400 : Apparition de l’écriture

Les guides religieux sont appelés rabbins.
Les synagogues sont les lieux dans lesquels se
tiennent les offices. Elles sont souvent
construites de façon à être orientées vers
Jérusalem. Il est d’usage de se couvrir la tête

    Complète cette grille
avec des mots en lien avec le judaïsme, à l’aide des
définitions de la colonne de droite.

(avec une kippa, un chapeau…) lorsqu’on y
entre, que l’on soit croyant ou non. Les prières peuvent être individuelles ou collectives.

Principaux rites

1

– La Brit Milah (circoncision des jeunes garçons) ;
– La Bat Mitsvah (pour les filles, à 12 ans) et la
Bar Mitsvah (pour les garçons, à 13 ans) marquent
l’entrée dans la communauté des adultes ;
– Le mariage ;
– L’enterrement.

.....

/ 20

HORIZONTALEMENT
11._Couvre-chef traditionnellement porté lors des cérémonies
religieuses.
16._Qualificatif des aliments qui respectent les règles de la Bible
hébraïque.

2

18._Jour hebdomadaire de repos et de réflexion.
3

4

5

19._Premier prophète du judaïsme, ayant libéré le peuple
hébreu des Égyptiens et reçu les lois divines.

6

Principales fêtes juives

12._Lieu de culte juif.

7

– Le shabbat (du vendredi soir au samedi soir) :
temps hebdomadaire de repos et de réflexion.
– Roch Hachana (un jour, entre le 15 septembre et le 15 octobre) : correspond au nouvel an.
– Yom Kippour (huit jours après Roch
Hachana) : jour de prière et de jeûne, du
“Grand Pardon”.
– Souccot (7 jours en septembre ou octobre) :
fête des Cabanes.
– Hanoucca (huit jours, en décembre) :
allumage du chandelier à 9 branches.
– Pourim (un jour, en février ou mars) : commémoration joyeuse de l’évitement d’un massacre.
– Pessa’h (8 jours en mars-avril) : Pâque juive
célébrant l’Exode hors d’Égypte.
– Chavouot (deux jours, en mai ou juin) :
rappel du don de la Torah sur le Mont Sinaï.



8

13._Fête “de l’Édification”, durant 8 jours, au cours de laquelle les
bougies d’un chandelier à 9 branches sont progressivement
allumées.
14._Membres du peuple considéré comme l’ancêtre des Juifs.
15._Fête austère et solennelle, marquée par le jeûne, également
appelée “Jour du Grand Pardon”.

9
10

VERTICALEMENT

11

12._Qualifie une personne ou un acte hostile à l’égard des Juifs
ou du judaïsme.

12

13._Fondateur de la religion monothéiste des patriarches, les
ancêtres des Hébreux, dont se revendiquent les juifs, les
chrétiens et les musulmans.

13

14._Nom donné aux “Dix commandements”.

14

15

Histoire et actualité
À partir du Ier siècle après Jésus-Christ, la
plupart des Juifs se sont dispersés à travers le
monde, formant ce qu’on appelle la Diaspora. L’identité et la religion juive n’ont pas
toujours été bien acceptées par les différents
peuples au fil des siècles : les communautés
juives ont souvent été persécutées et ont subi
des actes antisémites. Près de six millions de
Juifs furent assassinés par les nazis lors de la
Seconde Guerre mondiale (1939–1945) : c’est
la Shoah ou l’holocauste. En 1948, l’État
d’Israël (alors nommé “État juif”) fut créé en
Palestine. Cette décision, qui entraîna le déplacement de nombreuses populations, fut
mal acceptée par les pays frontaliers : aujourd’hui encore, les tensions sont toujours
vives.
Date retenue pour la naissance de Jésus-Christ

Score :

15._Rite par lequel un garçon juif marque sa majorité
religieuse.
17._Terme désignant la dispersion d’une communauté à travers le
monde.

16

18._Génocide des Juifs commis par les nazis pendant la Seconde
Guerre mondiale.
10._État du Moyen-Orient dont la plus grande ville est Jérusalem.
11._Première partie de la Bible hébraïque, qui comprend cinq
livres et est également appelée Torah.
16._Mot hébreu désignant les 613 commandements destinés aux
juifs.
 Sur la frise chronologique ci-dessous, situe :

Confusions fréquentes à éviter

– d’un trait vertical orange la période où l’on situe généralement la vie d’Abraham ;
– d’un trait vertical bleu la période où l’on situe généralement la vie de Moïse ;
– d’un trait vertical vert la date de création de l’État d’Israël
par l’ONU.

un juif (minuscule) : un adepte du judaïsme.
un Juif (majuscule) : un membre du peuple juif (c’est-à-dire dont la mère est juive).
 un Israélien : un citoyen de l’État d’Israël (qui peut être musulman, chrétien…).
 un sioniste : un partisan de l’existence d’un État juif au Proche-Orient. Les
opposants à cette politique, le sionisme, sont qualifiés d’antisionistes.
 l’hébreu : une des deux langues officielles de l’État d’Israël (avec l’arabe),
recréée au XIXe siècle à partir des textes religieux de l’Antiquité.
 les Hébreux : l’ancien peuple considéré comme ancêtre des Juifs.



476 : Chute de l’Empire romain d’Occident

1492 : Découverte de l’Amérique

1789 : Révolution française

Changement d’échelle

–2000

– 1800

– 1600

– 1400

– 1200

– 1000

– 800

– 600

– 400

– 200

1

100

200

300

400

500

600

700

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

1500

1600

1700

1800

1900

2000

Illustrations du domaine public (extraites et retouchées par Bruce Demaugé-Bost) : Abraham (La séparation de Lot et d'Abraham - 1897 - Charles Foster) ; Moïse ( Moïse et le buisson ardent - 1450-1475 - attribué à Dirk Bouts) ; David (David jouant de la harpe - 1670 - par Jan de Bray) – v05 – Bruce Demaugé-Bost – http://bdemauge.free.fr

Le judaïsme

Score :

Moïse et les Tables de la Loi

.....

/ 20 - Total :

....

/ 40

Selon la Torah, après avoir libéré les Hébreux de l’esclavage dans lequel les Égyptiens les maintenaient et les avoir aidés à traverser la Mer Rouge, Moïse les conduit jusqu’au pied du Mont Sinaï. Dieu appelle Moïse au sommet de cette montagne et lui dit de faire construire une arche
d’Alliance (un grand coffre que l’on peut porter à l’aide de barres) pour conserver les Paroles
(les dix Commandements) qu’Il lui remet, gravées sur des tables (des tablettes) de pierre. Lorsque
Moïse redescend, il découvre que les Hébreux, en son absence, se sont mis à adorer la statue en
or d’un veau, qu’ils ont construite. De colère, il brise les Tables en les jetant au sol. Par la suite,
après que les Hébreux ont reconnu leur faute, Moïse reçoit de nouvelles Tables de la Loi.
Une erreur de traduction en latin d’un mot hébreu signifiant à la fois “rayonnant” et “cornu”
amènera de nombreux artistes (Michel-Ange, Marc Chagall…) à représenter le visage de Moïse
surmonté de cornes.
 À quel siècle Rembrandt a-t-il vécu ? . . . . . . . . . . . . . . . . .  Combien de temps a-t-il vécu ?

...................

 En quelle langue le texte des “Tables” brandies par Moïse est-il écrit ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 Où cette scène est-elle censée se passer ?

.................................................................................

 Quel est l’élément le plus lumineux du tableau ?

............................................................... ...........

 Plutôt que la colère, quel sentiment le visage de Moïse exprime-t-il ?
 Dans quel pays ce tableau se trouve-t-il ?

............................................

...................................................................................

 Au cours de quels siècles Michel-Ange a-t-il vécu ? . . . . . . . . . . .

 Combien de temps a-t-il vécu ? . . . . . . . .

Michelangelo di Lodovico
Buonarroti Simoni (1475-1564),
Moïse (détail), marbre, 235 cm,
Tombeau de Jules II, basilique
Saint-Pierre-aux-Liens, Rome.

Les symboles du judaïsme
  Colle chaque élément symbolique du judaïsme au-dessus de la définition qui lui correspond.

Rembrandt Harmenszoon van Rijn (1606-1669), Moïse brisant les Tables de la Loi,
huile sur toile, 1659, 168,5 x 136,5 cm, Gemäldegalerie (“Galerie de peintures”, musée national), Berlin.

une kippa
Il est de coutume que les
hommes couvrent leur tête
avec cette calotte arrondie
lorsqu’ils lisent ou étudient
la Torah.

un talith
Ce châle de prière comporte
des franges (les tsitsit) qui
symbolisent, pour certains,
les 613 commandements.

des tefillin
Ces petites boîtes, qui
contiennent quatre passages de la Torah, sont fixées
à la tête et à un bras par des
lanières de cuir.

la menorah
Ce chandelier à sept branches était un élément important du Temple de Jérusalem. Il est un des symboles
de l’État d’Israël.

une mezouzah
Ce petit rouleau, qui contient
des passages bibliques, est
fixé sur l’encadrement des
portes des lieux d’habitation.

l’étoile de David
L’emblème du roi David est
formé de deux triangles
équilatéraux superposés. Il
est présent sur le drapeau
de l’État d’Israël et sur les
façades des synagogues.

un Sefer Torah
Objet le plus précieux de la
synagogue, il s’agit d’une
copie manuscrite sur parchemin des 304 805 lettres
de la Torah en hébreu.

un yad
Ce pointeur de lecture, en
argent ou en bois, est utilisé
pour lire un Sefer Torah
sans abîmer le parchemin,
qui doit rester intact.

le Ner Tamid
Cette lampe (autrefois à
huile et aujourd’hui électrique) brûle continûment dans
chaque synagogue ; elle
rappelle la menorah et la
présence divine.

le Mur des Lamentations
Ce mur de soutènement de
l’esplanade du Temple à
Jérusalem est un lieu de
prière. Certains glissent
leurs souhaits écrits sur des
papiers entre ses pierres.

v05 – Bruce Demaugé-Bost – http://bdemauge.free.fr

Le judaïsme - réponses

résultats
Prénom

A

B

Total

Moïse et les Tables de la Loi
 À quel siècle Rembrandt a-t-il vécu ? Au XVIIe siècle  Combien de temps a-t-il vécu ? 63 ans
 En quelle langue le texte des “Tables” brandies par Moïse est-il écrit ? En hébreu
 Où cette scène est-elle censée se passer ? Au pied du mont Sinaï
 Quel est l’élément le plus lumineux du tableau ? Le visage de Moïse
 Plutôt que la colère, quel sentiment le visage de Moïse exprime-t-il ? La tristesse ou la déception
 Dans quel pays ce tableau se trouve-t-il ? En Allemagne
 Au cours de quels siècles Michel-Ange a-t-il vécu ? Aux XVe et XVIe siècles
 Combien de temps a-t-il vécu ? 89 ans

Mots croisés
1

K

I

3

Les symboles du judaïsme

une kippa
Il est de coutume que les
hommes couvrent leur tête
avec cette calotte arrondie
lorsqu’ils lisent ou étudient
la Torah.

un talith
Ce châle de prière comporte
des franges (les tsitsit) qui
symbolisent, pour certains,
les 613 commandements.

des tefillin
Ces petites boîtes, qui
contiennent quatre passages de la Torah, sont fixées
à la tête et à un bras par des
lanières de cuir.

la menorah
Ce chandelier à sept branches était un élément important du Temple de Jérusalem. Il est un des symboles
de l’État d’Israël.

une mezouzah
Ce petit rouleau, qui contient
des passages bibliques, est
fixé sur l’encadrement des
portes des lieux d’habitation.

A
B
R
A
H
8
S H A B
H
M
O
A
10
H
I
12
S Y
R
13
H A N
Ë
L

7

D
I
B A T
S
P
9
M O Ï S
R
N A G O
O U C C

14

H É

15

l’étoile de David
L’emblème du roi David est
formé de deux triangles
équilatéraux superposés. Il
est présent sur le drapeau
de l’État d’Israël et sur les
façades des synagogues.

un Sefer Torah
Objet le plus précieux de la
synagogue, il s’agit d’une
copie manuscrite sur parchemin des 304 805 lettres
de la Torah en hébreu.

un yad
Ce pointeur de lecture, en
argent ou en bois, est utilisé
pour lire un Sefer Torah
sans abîmer le parchemin,
qui doit rester intact.

le Ner Tamid
Cette lampe (autrefois à
huile et aujourd’hui électrique) brûle continûment dans
chaque synagogue ; elle
rappelle la menorah et la
présence divine.

le Mur des Lamentations
Ce mur de soutènement de
l’esplanade du Temple à
Jérusalem est un lieu de
prière. Certains glissent
leurs souhaits écrits sur des
papiers entre ses pierres.

Y O 16M
I
T
Z
V
O
T

K

I

P

P P 2A
N
4
D
T
É
I
6
C A S H E
A
É
L
M
O
I
G
T
U
E
E
11
P
G U E
N
A
T
A
T
B R E U X
U
Q
P O U R
E

5

B
A
R


M
I
T
S
V
A
H

Illustrations des symboles du judaïsme : Bruce Demaugé-Bost – v05 – Bruce Demaugé-Bost – http://bdemauge.free.fr

Lexique : le judaïsme
Texte

Introduction
 monothéiste : qui croit en un seul dieu.
 des pratiques : des choses que l’on fait

habituellement.
 des valeurs : des idées importantes, dont on
est fier.

Origines
 l’origine : début, commencement.
 les descendants : enfants, petits-enfants, etc.
 contracter : s’engager à respecter un contrat.
 une alliance : un accord entre plusieurs

personnes.
 désigné : (ici) appelé.
 nomade : qui n’a pas d’habitation fixe.
 s’établir : s’installer.
 errer : marcher au hasard.

Textes sacrés
 hébraïque : des Hébreux.
 orale : qui, au départ, n’était pas écrite.
 des interprétations : des explications.

Éléments-clés
 comptabilise : compte.
 conformes : qui respectent.
 qualifiés : (ici) appelés.
 un office : une cérémonie religieuse.
 orientées : tournées vers.
 d’usage : pour habitude.
 couvrir : (ici) poser un vêtement sur.
 individuel : qui ne concerne qu’une seule

personne.
 collectif : qui concerne plusieurs personnes.

Principaux rites
 la circoncision : action de couper la peau de

l’extrémité du sexe des garçons.
 une communauté : groupe de personnes qui
ont quelque chose en commun.

Principales fêtes juives
 hebdomadaire : une fois par semaine.
 la réflexion : fait de réfléchir profondément.
 un jeûne : fait de ne pas manger volontairement.
 un chandelier : support de bougies.
 la Pâque juive : fête commémorant la sortie

d’Égypte des Hébreux et leur liberté retrouvée. À
ne pas confondre avec la fête de Pâques des
chrétiens, qui célèbre la résurrection (le fait de
revenir à la vie) de Jésus-Christ.
 l’Exode: fuite d’Égypte des Hébreux.
 un don : fait de donner, d’offrir.

Histoire et actualité
 se disperser : partir dans différentes directions.
 l’identité : ce qui différencie un individu d’un

autre.
 être persécuté : souffrir de traitements cruels
et injustes.
 les nazis : partisans de la doctrine raciste
d’Adolf Hitler.
 frontaliers : qui ont une frontière en commun.
 les tensions : (ici) désaccords, combats.
 vives : (ici) fortes, importantes.

Mots croisés
 un couvre-chef : un chapeau.
 un qualificatif : un mot utilisé pour préciser.
 divines : (ici) de Dieu.
 un ancêtre : personne de qui on descend.
 austère : sévère, triste.
 solennelle : grave, sérieuse.
 hostile : opposé, agressif.
 se revendiquer : dire que l’on est d’accord

avec.
 un rite : ensemble de règles que l’on suit.
 la majorité : (ici) fait de devenir adulte.

Lexique : le judaïsme
 la dispersion : fait de s’éparpiller dans

plusieurs directions.
 un génocide : fait de massacrer tous les
membres d’un groupe de même culture.
 commis : (ici) fait (verbe “commettre”).
 destinés : (ici) adressés, écrits pour.

Confusions fréquentes à éviter
 un adepte : personne qui pratique une

religion.
 un partisan : personne qui défend une idée.
 les opposants : qui sont contre une idée.
 qualifiés : appelés.
 officielles : (ici) décidées par le gouvernement..
 Antiquité : période qui va de la fin de la
Préhistoire (vers 3 500 av. J.-C.) à la chute de
l’Empire romain d’Occident (476 après J.-C.).

Texte du verso

Moïse et les Tables
 au pied : en bas de la montagne.
 graver : tracer en creusant une surface.
 adorer : rendre hommage à un dieu.
 briser : casser.
 latin : langue de la civilisation romaine,

encore utilisée par les savants au Moyen Âge.
 rayonnant : qui émet des rayons, est brillant,
lumineux.
 surmonté de : ayant par-dessus…

Symboles du judaïsme
 une coutume : une habitude.
 couvrir : poser dessus.
 une calotte : (ici) petit bonnet rond.
 un châle : grand morceau de tissu que l’on

porte sur les épaules.
 fixer : attacher.
 un chandelier : bougeoir, support d’une ou de
plusieurs bougies.
 le Temple de Jérusalem : selon la Bible, il
s’agissait d’un bâtiment construit pour recevoir
l’Arche d’Alliance (qui contenait les Tables de la
Loi). Il a été détruit deux fois.
 un symbole : (ici) un objet qui en rappelle un
autre.
 biblique : de la Bible.
 l’encadrement : le cadre qui est autour.
 un emblème : (ici) un dessin qui représente
une personne.
 équilatéral : qui a tous ses côtés de même
longueur.
 superposés : posés l’un sur l’autre.
 précieux : de grande importance, qui coûte
cher.
 manuscrit : écrit à la main.
 un parchemin : peau d’un animal travaillée
pour qu’il soit possible d’écrire dessus.
 un pointeur : objet permettant d’indiquer une
zone précise.
 intact : qui n’est pas abîmé.
 continûment : sans arrêt.
 divine : (ici) de Dieu.
 un soutènement : qui soutient pour éviter un
effondrement.
 une esplanade : grande place devant un
bâtiment.
 un souhait : désir qu’une chose arrive.

Questions sur les œuvres
 brandir : (ici) lever un objet en l’air.
 censée : supposée.
 lumineux : brillant, clair.

Texte

Introduction
 monothéiste : qui croit en un seul dieu.
 des pratiques : des choses que l’on fait

habituellement.
 des valeurs : des idées importantes, dont on
est fier.

Origines
 l’origine : début, commencement.
 les descendants : enfants, petits-enfants, etc.
 contracter : s’engager à respecter un contrat.
 une alliance : un accord entre plusieurs

personnes.
 désigné : (ici) appelé.
 la soumission : accepter d’obéir.
 nomade : qui n’a pas d’habitation fixe.
 s’établir : s’installer.
 errer : marcher au hasard.

Textes sacrés
 hébraïque : des Hébreux.
 orale : qui, au départ, n’était pas écrite.
 des interprétations : des explications.

Principales fêtes juives
 hebdomadaire : une fois par semaine.
 la réflexion : fait de réfléchir profondément.
 un jeûne : fait de ne pas manger volontairement.
 un chandelier : support de bougies.
 la Pâque juive : fête commémorant la sortie

d’Égypte des Hébreux et leur liberté retrouvée. À
ne pas confondre avec la fête de Pâques des
chrétiens, qui célèbre la résurrection (le fait de
revenir à la vie) de Jésus-Christ.
 l’Exode: fuite d’Égypte des Hébreux.
 un don : fait de donner, d’offrir.

Histoire et actualité
 se disperser : partir dans différentes directions.
 l’identité : ce qui différencie un individu d’un

autre.
 être persécuté : souffrir de traitements cruels
et injustes.
 les nazis : partisans de la doctrine raciste
d’Adolf Hitler.
 frontaliers : qui ont une frontière en commun.
 les tensions : (ici) désaccords, combats.
 vives : (ici) fortes, importantes.

Éléments-clés
 comptabilise : compte.
 conformes : qui respectent.
 qualifiés : (ici) appelés.
 un office : une cérémonie religieuse.
 orientées : tournées vers.
 d’usage : pour habitude.
 couvrir : (ici) poser un vêtement sur.
 individuel : qui ne concerne qu’une seule

personne.
 collectif : qui concerne plusieurs personnes.

Principaux rites
 la circoncision : action de couper la peau de

l’extrémité du sexe des garçons.
 une communauté : groupe de personnes qui
ont quelque chose en commun.

Mots croisés
 un couvre-chef : un chapeau.
 un qualificatif : un mot utilisé pour préciser.
 divines : (ici) de Dieu.
 un ancêtre : personne de qui on descend.
 austère : sévère, triste.
 solennelle : grave, sérieuse.
 hostile : opposé, agressif.
 se revendiquer : dire que l’on est d’accord

avec.
 un rite : ensemble de règles que l’on suit.
 la majorité : (ici) fait de devenir adulte.

 la dispersion : fait de s’éparpiller dans

plusieurs directions.
 un génocide : fait de massacrer tous les
membres d’un groupe de même culture.
 commis : (ici) fait (verbe “commettre”).
 destinés : (ici) adressés, écrits pour.

Confusions fréquentes à éviter
 un adepte : personne qui pratique une

religion.
 un partisan : personne qui défend une idée.
 les opposants : qui sont contre une idée.
 qualifiés : appelés.
 officielles : (ici) décidées par le gouvernement..
 Antiquité : période qui va de la fin de la
Préhistoire (vers 3 500 av. J.-C.) à la chute de
l’Empire romain d’Occident (476 après J.-C.).

Texte du verso

Moïse et les Tables
 au pied : en bas de la montagne.
 graver : tracer en creusant une surface.
 adorer : rendre hommage à un dieu.
 briser : casser.
 latin : langue de la civilisation romaine,

encore utilisée par les savants au Moyen Âge.
 rayonnant : qui émet des rayons, est brillant,
lumineux.
 surmonté de : ayant par-dessus…

Symboles du judaïsme
 une coutume : une habitude.
 couvrir : poser dessus.
 une calotte : (ici) petit bonnet rond.
 un châle : grand morceau de tissu que l’on

porte sur les épaules.
 fixer : attacher.
 un chandelier : bougeoir, support d’une ou de
plusieurs bougies.
 le Temple de Jérusalem : selon la Bible, il
s’agissait d’un bâtiment construit pour recevoir
l’Arche d’Alliance (qui contenait les Tables de la
Loi). Il a été détruit deux fois.
 un symbole : (ici) un objet qui en rappelle un
autre.
 biblique : de la Bible.
 l’encadrement : le cadre qui est autour.
 un emblème : (ici) un dessin qui représente
une personne.
 équilatéral : qui a tous ses côtés de même
longueur.
 superposés : posés l’un sur l’autre.
 précieux : de grande importance, qui coûte
cher.
 manuscrit : écrit à la main.
 un parchemin : peau d’un animal travaillée
pour qu’il soit possible d’écrire dessus.
 un pointeur : objet permettant d’indiquer une
zone précise.
 intact : qui n’est pas abîmé.
 continûment : sans arrêt.
 divine : (ici) de Dieu.
 un soutènement : qui soutient pour éviter un
effondrement.
 une esplanade : grande place devant un
bâtiment.
 un souhait : désir qu’une chose arrive.

Questions sur les œuvres
 brandir : (ici) lever un objet en l’air.
 censée : supposée.
 lumineux : brillant, clair.

Les symboles du judaïsme

Les symboles du judaïsme

Découpe soigneusement chacun de ces éléments symboliques du judaïsme, puis colle-le au-dessus de la définition qui lui correspond.

Découpe soigneusement chacun de ces éléments symboliques du judaïsme, puis colle-le au-dessus de la définition qui lui correspond.

Illustrations des symboles du judaïsme : Bruce Demaugé-Bost – v05 – Bruce Demaugé-Bost – http://bdemauge.free.fr


Judaïsme.pdf - page 1/4


Judaïsme.pdf - page 2/4


Judaïsme.pdf - page 3/4

Judaïsme.pdf - page 4/4


Télécharger le fichier (PDF)


Judaïsme.pdf (PDF, 2.8 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


judai sme
le coran aurait il abroge la bible
2
kolenou n 92 de cembre 2012 janvier 2013
hebraica parmensia 15 giugno 2014
une magnifique histoire pour le 17 tamouz