exos macromolécules 1 .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: exos macromolécules 1.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/04/2016 à 17:05, depuis l'adresse IP 41.111.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 908 fois.
Taille du document: 2.8 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


M A C R Q M G L E C

U L E S

3iteercT.ee 1
.
,
Une solution contient u n mélange de-deux polymères A. et B (macromolécules de môme n a t u r e
chimique n i a i s de masses molaires différentes), cette solution contient une même masse pour
chaque polymère (masse- de A=masse de B )
1) Calculer la masse molaire-moyenne en nombre d u polymère dans ce mélange
2) Calculer la masse molaire moyenne en niasse d u polymère dans ce mélange
On donne : masse molaire d u polymère A = 30 000 g, masse molaire dp B = 25 000 g
' Exercice 2
.
;
Calculer l e masse molaire en nombre et en masse pour les mélanges obtenus à p a r t i r de deux
polymères de même nature mais de masses molaires égales respectivement à 400 000
et
600 000, sachant que le mélange obtenu contient l a même masse de chaque polymère.
Exercice Z
1) Comparer 'le* msBsen molaires moyennes en n o m b r e et en niasse d'un échantillon
oà toutes les " " " « H f f f ^ - f i sont identiques

i_=:=rrr. - er .es

in flaire* des pcivzières A

:

E

B^crcice 5
-- •
• ••- 'Ls viscosité spécifique x\^t d'une solution contenant u n polymère, en fonction do la
concentration de ce polymère, est donnée, par l a relation suivante :
11®= 4 C + 0,5 C
C : Concentration du polymère en g/ 100 m L
1) Calculer la viscosité intrinsèque de ce polymère
2) Quel est l'intérêt de la viscosité intrinsèque ?
:

3

^Exercice 6

. çxpr<
viscoGité du sang ?
8) Le coefficient relatif du plasma est de 1,2, l'héraatocrite est de 0,46 et le facteur de
forme du sang est de 2,6.
Calculer la viscosité n de ce sang.
On donne no=l,01 mPoiseuille

mesures psraométriques ont. p e r m i s d'établir pour une 'substance a? acre-moléculaire en
lution dans l'eau et à 20°C, la v a l e u r

— quand la concentration de la macromoleçule
c
exprimée en g/litre tend vers zéro. L a pression osmotique étant exprimée en dynes/cm . Dans
2

ces conditions, on trouve — q u a n d C t e n d vers 0, la valeur de 243,776 dynes / cm / (g/1)
2

c

1) Déterminer la masse molaire de cette macromolécule, on donne R=8,32 Joules/°K.
^2) Sachant que cette macromolécule est sphérique et de masse volumique égale à 1,2 g/ml,
calculer la constante de sédimentation en unités Svedberg qu'aurait cette
macromolécule si elle se t r o u v e r a i t dans u n liquide de masse volumique égale à 1,02
g/mL et de viscosité égale à 0,01 poise
Rxercice 8
Des mesures osmométriques o n t p e r m i s d'établir, p o u r u n échantillon macromoléculaire
monodispersé, en solution dans l'eau à 20°C, la v a l e u r de — q u a n d la concentration c,
c
exprimée en g A, tend vers zéro, la pression osmotique étant exprimée en cm d'eau.
Avec les unités ci-dessous, on t r o u v e (—) q u a n d c -> 0 = 4,76. 10 .
c
Sachant que cette macromoleçule n'est pas dissociable, calculer le diamètre des particules q u i
la composent.
'
Le» particules sont supposée sphériques et leur densité égale à 1.23.
O * donne R=8,31 JoulesTK/osmole
3

Exercice S
. s r . : - r : : . : - v . : n : permis d e:af.:r jxrar u n échantillon macromoléculaire
nonodispereé, en solution dans l'eau à 20°C, les valeurs de n e n fonction de C.
i étant la pression osmotique obtenue exprimée en cm d'eau et C la concentration pondérale
de la macromolécule dans la solution en g A,
;

On trouve graphiquement que q u a n d c t e n d vers zéro, — = 0,351 cm d'eau (g/ml)
c
Sachant que cette macromoleçule n'est pas dissociable, calculer la masse molaire de cette
macromoleçule.
On donne :
R= 8,31 Joules/°K/osmole
1 Atmosphère correspond à 1033 cm d'eau
1

w
y

^^.V.

I ! (

.

———:—?.^^#*ï~rs

A.V

H ^ . 44.jt.af* b m i t * rYi f P

/fcflWkM-

.—p—

.•

y,prr.ir.P • N ° 0 1

M,-

j f l000

h, -

non

m ^ - m ^ - m
r - f{
11
1

1°) CoUul
!

cU. )fl

rriassP,



1 !

M l . -

2 . ^ Ma


I

h , M.
: M -fi....

f• •*• •
-

nom br x

9n

:?:

'-^?--rrf.

n

ru-:.4-

N

*

w
irv «
™ .. -M. .
/

•"•

1

-

.
..• . i

•-' '

— ^ - M

_

pr
— —

p t i i ^ i V v i ^ ' V r H , - m . - : m â& . I
....
.......



f i



-

. •

. •

-- .

2 m
!'•

.m

—r—

M .

^^^^^^^^^^^^^

rt-

e

4

T

R7

1

Z x 3 0QQ0 « 2 5 ' 0 0 . Q
3 00 00 f Z 5 0G0



?°)

f.nloil

rW

l a \mnssp

i
1
i

mo

i
Mm

Mi

-

i

1

m•

S

4

AhJ

r-

>

lr\
2



f

M m -

"Fùn -

m

(: M

4

+M

2

)

.
2

2 m
30000

+25000
2.

' ----•

is—a.—U—

EL -

àAo n o n

f i , - 6-on Q O O

_(D

Pr^ n«n S9

FU

®

moloirp

-

Mr. SS2

P_D n o m b r p

j^AJja

mo l n i r g

-

2 ^ 0 0 0 0 0 * 6 0 0 000
V O O D O O + 600000

,

Fû-fflnnnn

Pja—massp !

4-00 0 0 0 * 6 0 0 000

h m - 5 00 MO

jky'Ç.fo r- i ' 4feo».foi'

'.-•..•>: f

-.•V'-v'

osmcn QÎr 9, ',
1 0,

P.Qnq
Jjo.,

çqq

p rpficàojD

IL

- S On

p rJâpCLrq

AlitM

n s m n Vi ciuç

-

RT C

mar. rom.n 1 P C l l l i U .
i On

do

Ut-

m^nP

2

a ni u V i o n s — C L P
-

;m

TT

,

KO

mo1
pur.

-

P

rM

La

RT
M

P

AQ

mn^P

I L i f ( )
r

E X

mo

r-P ( A t- ïn n

• BJC

cLi j f 9 'rgnfc.fi s : c o u c&p_LrQ.rion

LP. g r a |4w

tr_ax-p

1

hr\ r,

p^sh finnnpp

j- R G

M

d^s

r( 0

fioUit-'inn

ds

L

V/ •'* A A A î lr C

i
M \. i 1
^ o

u
n

i

U

fa

r n o r. r p r p n | P ru 1 a i f P

Çolulr<on

j

i

;
n

f :
v i croc, ,V

\

do

ç

-



Mft§£ ï

r n n r 0 n V r n I-1 n h

CatiA i fUrntVs

>r>o U i r g

u

en

.

ni 1

o c k . « y p* i m o o

•i n l T i n Q î t j i i î

4, :

n/'lQQ

On

mrfcéP

2

i

I I ^ P

on

4 0 0 n i l / r j

<vn( u r i on

d o t a

'

•; ••g•• :•


.'• -• '

. "

1

fcft -

M» - S l u

''

1

'*'' '

1*

;•'—r—.—rr^*~,—!—«"

'

..

-.'0' ,

J

>

.pJ:

n o, ;

D ^ J L

m.

A

M
UBSJ!!i

m

m

.tri

M-

'

m -, m JT i n ?

ri,

M

:

—1

,fi.^

J
Pfitir

CnJ-CiiUjL

t L j

!

M,, Q-Ti

duQjJL

rpso.n

1

4 - f i -10*

(ç,

A -

- 12 1 û
- 3 4- f, 11

8

.[Â~

!

i
S

;

!

j
I

i

\



i

_

+

*

,;

n« r.

!

-

> •

i

Z

4i-3?o ç

M , -

n

i

€;10 --3+6'M

Y

• >

-

i

Kl.-

.1

Z.

M.

i
,i

-

y

|1

i



• .

11

—1

ErM

J

:
p r . m . i n o , r tqrt

y- StÏBL
F *
H

fin

WÎT

i A

p rojfVh r o

Aftg

( r n ro

l'nido

D-JLfurls

.M-

S61 u V i c- n ç

-r:hri-> c n r r Q r rn n g

' <d'P

D / ^ \

(4 IL

arnnU

mti/^&g

^

n'h d o U f m ' i n P

LfcloJù.an-:

rno 1 o U E J L .

ÇQ h h 0 P S ,

-

K

i î m ^-S - h .

M

0

6

h,

on

dgrorr

• ^Isxii&lki

du

•• vi sr,OF>i \r P

(fr



-

^

ci n

p \,s m 0 .

H ô m a l r o r r i V - o

4

41

•3-

_

Volo.rnQ

- \

\-

dks

\. y

G P\

^

f

y

104
.

10-

3

^ f e i l l ?

r• ..i
. •••I...

E.X9 rc. i C.-P.

_@

Mc\U \P

TC
M

Lim
Quand

g

f. .^0 TC

-

A T

M
_

.

RT

Fxerr.ic?

N

Q

Q8
C

im I L
0 C

-

±JUL

i n

5

1fT

N /

c^_±Ul

3

m"

-

fm

1 0 3 3

H 0
2

i l onc

1033
lim E

Puisy>?

C-*0

C

pV -

M

•3

*-*

...
J-i.i.—

R - ;1^?V ; 'ffiL.m
:

1

—:

:

i A ; u_-«..,,., r
~ . - . • .«*. • • .

t) ..1

:.
... I .

.

r 0;^S4
-

rm H

3,51 . 1 Q ' 4

•1M3

i f l _ H/m

2

f U ^ "

3

gjbfe

cmH2ft,^(b0/m j.
a

»JJQ3

2

>
% RT

O S

-

.
t .• ' i , ; .

TT

N/ m * ( h j /

- LV±4i£
M

m -

0, i £ £

- ^ 44

3

4-4

4/-.-Z

ITT

2

N

M-

rmUafl

10

jLmi
8,3Z

*233

.... 3,.4A .1JC

6-


Aperçu du document exos macromolécules 1.pdf - page 1/8

 
exos macromolécules 1.pdf - page 2/8
exos macromolécules 1.pdf - page 3/8
exos macromolécules 1.pdf - page 4/8
exos macromolécules 1.pdf - page 5/8
exos macromolécules 1.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00415352.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.