exos polarimétrie 2 .pdf



Nom original: exos polarimétrie -2-.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / EPSON Scan, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/04/2016 à 17:07, depuis l'adresse IP 41.111.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 811 fois.
Taille du document: 8.7 Mo (18 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


SÉRIE D ' E X E R C I C E S : POLARIMÉTRIE

Question N ° 0 1 :
O n considère u n système formé p a r u n nicol polariseur fixe, une lame mince
biréfringente et u n nicol analyseur.
Le p l a n de section principale d u nicol analyseur f a i t u n angle de 60° avec c e l u i d u nicol
polariseur.
1) Préciser l a direction et l ' a m p l i t u d e des vibrations émergentes d u nicol
polariseur, de l a lame et d u nicol analyseur si l a lame mince est •
• Onde
• Demi-onde 2) Quelle sera l'intensité lumineuse transmise p a r le nicol analyseur ?
3) Quelle sera l'épaisseur m i n i m a l e , en m m , de l a lame mince biréfringente p o u r
qu'elle soit quart d'onde sachant que no=l,567 et n = l , 5 6 5 pour une r a d i a t i o n de
fréquence v=5,1.10 H e r t z ?
e

14

x

Question N ° 02 :

.

l ) U n e lumière polarisée rectilignement, traverse normalement une lame mince onde
(pour cette radiation).
Quelles sont l a nature, l a direction et l'intensité de l a lumière émergente (par r a p p o r t
à l a lumière incidente) .
2) Même question pour une lame mince demi-onde
Question N ° 03 :
Une r a d i a t i o n monochromatique de longueur d'onde égale à 0,59 u.m, polarisée
rectilignement, traverse une lame mince biréfringente d'épaisseur m i n i m a l e égale à 37
um.
Quelle doit être l a différence d'indice de réfraction de cette lame pour qu'elle soit q u a r t
d'onde pour cette radiation ?
Question N° 04 '•
O n dispose d'un nicol polariseur fixe et d'un nicol analyseur fixe, dont les sections
principales sont perpendiculaires.
O n interpose entre ces deux niçois, une solution aqueuse de sucre contenue dans u n
tube polarimétrique de 1 d m .
Calculer, l a concentration de sucre dans la solution de manière à ce que le nicol
analyseur ne transmet aucune lumière, 'j&jt. X |
L a lumière v incidente^
d u nicol polariseur e t le
pouvq&.rotâtoir#8pé&^
à ±66 dégres/dm/(g/ml)

x

Question N ° 05
1) Définir une lumière polarisée rectilignement, monochromatique.
2) U n e lumière polarisée rectiligne de longueur d'onde égale à 0,587 j i m , trave.
une lame mince biréfringente d'épaisseur e, l a vibration de la lumière q u i
émerge de cette lame, a u n déphasage de 36 n p a r rapport à la v i b r a t i o n de l a
lumière polarisée incidente. L a différence des deux indices de cette lame p o u r
-^cette lumière polarisée, est de 2. 10' . Calculer l'épaisseur de cette lame.
:

3

Q u e s t i o n N ° 06 U n système optique comprend u n nicol polariseur fixe, une lame mince biréfringente
et u n nicol analyseur.
L e p l a n de l a section d u nicol analyseur f a i t u n angle de 45° avec celui d u nicol
polariseur.
1) Pour une lame demi-onde, préciser l ' a m p l i t u d e et l a direction des v i b r a t i o n s
émergentes d u nicol polariseur, de l a lame et d u nicol analyseur.
2) Quelle sera l'intensité lumineuse transmise p a r l a n i c c l analyseur
Pour une r a d i a t i o n de fréquence 5,3 . 1 0 Hertz, quelle sera l'épaisseur
m i n i m a l e , en m m , de l a lame mince biréfringente pour quelle soit q u a r t d'onde
sachant que n«= 1,568 et no=l,565
1 4

Q u e s t i o n N° 07 :
O n place entre u n Nicol polariseur fixe et u n N i c o l analyseur fixe, une solution de
saccharose contenue dans u n tube polarimétrique de 2 d m de longueur.
L e s plans de section principale des deux Niçois, f o n t entre eux u n angle de 30 degrés.
Q u e l l e serait l a concentration d u saccharose dans l a solution si l'intensité de l a
lumière polarisée q u i émerge d u nicol analyseur est égale à l a moitié de celle q u i
émerge d u N i c o l polariseur.
O n donne le pouvoir rotatoire spécifique d u saccharose = + 66 °.dm' .(g/ml)"
1

]-o


Nicol
polariseur

Solution saccharose

Nicol analyseur

; S ection p r i n c i p aie %
:

1

iestion N° 08 :
Fne lumière polarisée de longueur d'onde égale à 0,6 u m traverse une lame mince
)iréfringente d'épaisseur e.
L a v i b r a t i o n q u i émerge de cette lame a u n déphasage de 37n par r a p p o r t à l a
v i b r a t i o n de l a lumière polarisée incidente.
L a différence des deux indices de cette lame pour cette r a d i a t i o n est égale à 2,10" .
•1) Calculer l'épaisseur e de cette lame
2) Donner l a n a t u r e de cette lame (onde, demi*onde, q u a r t d'onde, etc..)
3

j j , Question N° 09 :
O n veut analyser u n faisceau de lumière parallèle et monochromatique, p o u r savoir
s'il est composé de lumière n a t u r e l l e ou de lumière polarisée rectilignement.
Que doit-on faire p o u r cela ?
Question N ° 10 :
E t a b l i r u n schéma détaillé et explicatif d u Polarimètre à Pénombre (de L a u r e n t )
utilisé a u laboratoire de biophysique.
Décrire le rôle de chacune des composantes de l'appareil et expliquer comment se f a i t
l a détermination d u pouvoir rotatoire des solutions.
X Question N° 11 :
D e u x vibrations rectangulaires O V et O V (suivants deux axes O et O
rectangulaires) o n t p o u r équation de vibration selon leur axes respectifs • p o u r l a v i b r a t i o n O V X = a cos (cot — cpi)
• p o u r l a v i b r a t i o n OV ^= b cos (cot — 9 2 )
Quelles sont les valeurs que doit prendre l a différence de phase (cp2— 9 1 ) p o u r que l a
v i b r a t i o n résultante de ces deux vibrations soit polarisée et rectiligne
x

y

x

y

x :

y

V Question N ° 12:
1) Définir mathématiquement et physiquement une lumière monochromatique
polarisé rectilignement (linéairement)
2) Comment peut-on différencier une lumière n a t u r e l l e monochromatiique, d'une
lumière monochromatique polarisée rectilignement
3) Définir une lame mince cristalline dite demi-onde
Question N° 13:
Calculer l'épaisseur m i n i m a l e d'une lame mince biréfringente pour qu'elle soit demionde pour l a r a d i a t i o n de fréquence v=5'10 H e r t z sachant que les 2 indicés de lame
p o u r cette r a d i a t i o n sont.respectivement no=l,567 et ne=l,565<
O n donne l a vitesse" de l a lumière dans le vi.de"C=3'10 m/s
/"
14

8

Question N ° 14:
O n dispose d ' u n Nicol polariseur fixe et d ' u n nicol analyseur fixe. Les plans
sections principales des deux niçois sont perpendiculaires.
O n interpose entre ces deux niçois une solution optiquement active et dextrogyre.
L e rapport entre les intensités de l a lumière q u i sort d u N i c o l polariseur et celle q u i
émerge d u Nicol analyseur est égal à 0,95 (— =0,95)
Calculer le pouvoir rotatoire de cette solution.

N i c o l polariseur

Nicol analyseur

Q u e s t i o n N ° 15*L e poïarimètre à pénombre (de L a u r e n t ) comporte une lame mince demi-onde
1) Quelle est l a position de cette lame (des lignes neutres de celle lame) par
rapport a u p l a n de polarisation (ou de vibration) d u nicol polariseur et ceci
dans les conditions d'utilisation d u poïarimètre. (Aidez-vous d'un schéma c l a i r
et explicatif)
2) Expliquer le rôle de cette lame dans la détermination d u pouvoir rotatoire
Q u e s t i o n N ° 16:
O n dispose d'un nicol polariseur fixe et d'un nicol analyseur fixe ces deux niçois sont
croisés (leurs sections principales sont perpendiculaires), dans cette position aucune
lumière n'émerge d u nicol analyseur.
O n interpose ensuite entre ces deux niçois u n tube polarimétrique contenant u n e
s o l u t i o n aqueuse de saccharose, le tube mesure 2 d m .
/!
C a l c u l e r l a concentration de saccharose sachant que l'intensité lumineuse q u i émerge
d u nicol analyseur représente le q u a r t (1/4) dé'celle q u i sort d u tube polarimétrique.
O n donne : pouvoir rotatoire spécifique d u saccharose [ a I = + 6 6 ° . dm' .(g/ml)*
1

1

Q u e s t i o n N° 18:
Ùnè^lùmièrë polarisée ^rectiligne et monôchrom^
lame mines
biréfringente demi-ondèpour cette r a d i a t i o n

?<
''-;!)IMontrer,
que la vibration^de?la lumière'émergëntelde; cette, lame est symétrique
\ Jo-' <içy.a/luï?iièré?po^^
'"''vitres
f

E ^ . £ r c i ces* : - -Eoilo|rLm

ç&hon

N

0

1 •.

h :.^J.VSJfcfLj.

n

6

XL n e

lame

mîruïg

d i j ! - f i r Q nccJ

i

z

e

.. à_«Jjcuik_i d. : o n d e
I

j

I

j

j

1

\

' |

!

a u s s i l ^ 8 4" Y rrtpL n e JLe •
J j ! j f j ... .. . ... '

a

L ' epa'i

s s t u r

minimal*? . c o r r e s p o n d



À =

S 2 I U

.esl: [ Jn<

i
On

;

i" •

i

i

.

n

*

k ;

1

^

O

' .... ' 4

-----

î

I

:

i

I

P -j

!

•_

----- - 4 - 4 - A n

•-'S

SL

S j l L a Û' '•

0

T T T ' j

1



V

I

S

;

:

i ! i i •

;

r i — T T " ? '

:

:5'88N-3j^ll|Dr

.e -

• ' L_i i

:

~- Y

LA...

' "{ i ~ T ~

[mi.

'

I
1

T"" t
-i—i—r
! !
!

7*

8
E

l

i

-

0, 5 3 ! 1 0 . " - . . . m

z

• \.''-- ^} \
:

lame
é 2

| 'T. N

!

!

I
i

l

-h-f

N.° ,;.Q3.



Une.

i .L

! i
1

I

QutsK.or.

j

:

q udr.l- _ d ' o n do...

k • + 4 )

"••

2l-:

.4::-.

- >

. •...

>

.'

I

I

!

j J__| _

1

_!_ J

L.L _ .

, J . . . . .

p r o y o q u.eL.Ju4* L o i i ^ j î l r : MxiÇQ. de. . . m a r c
puisque:.

'

I

;

&

d
fl||i

A . f i - £ L — L - l À n
.:-;-r-:-

:

s pond

:

-

!--•,. -

a

U r

e

.

0 ...—>

4

2

R

k

3 ^ 1 0

K

-6

G, OC :\

I

i

I

plalaniR-W

i

: i

0.
. . _ [ _ . ; . - a n a ; l y'S.PJu.rj

y
!

i
Le

!

. !ii i
njco-i.l—pa La c i s i iLq
r TV
v i b ir-xxj h c, ajî

6a

j..g^tr|

0 V; . câ|L.|-^p£ L f L£. i d

;

I ahA J
J

!+[-

p o l a x Ln ^ i i r - t q ue -

cojn.n.Len

n<2

n

UJl

.LÂs.

Jliolu.r n e r ;

L._yji

i L û

0-TJ

P
es

_j..._

ftut-

n i c o 1 ; ajnaJ-f s
p«rp'en ji_cu_
...... i
_.ii !
J

!

ne

i.re.

la

il a
LL05L- mon

I

!

t

eu ne,

5.ecitifan

Lu m

lui)

XI

k

—i—

U

i

qj j fil. .0 V

a

T T !..

a xtf.

a_t

..o< r l8-0...r:

c o n c e n r râ|k i ÔJLS

1:

9 lf P

!

i
4

f

C r ?.,_ï

transn

a

_ . . . _ [ — ! ..<^..-|_d....TT

l o i |_._ck

.

.o. p

I

8

La

LC ....sec r i . o r

a

I

I o r s q u e j J

ÇJ p.a

! i
_!
-L

td a n

an

esl-

L

i

a c h ve^|.--.j.cJ|.(
-HTÎ- ^

LQ

P-tarj

j ^ i X - l u r . „ L._;.__

p r i n c t pal.c_|.j4iLJ_J

LQ

(

S'XI

jpfcird 11 ê (.e L_ OJJJ. _j_a.

s.(ur. i._i._4-âhc

:

nk_

,dqnnQ . a n g.J._.v.i piliJfc .10

+

nt::c.-

a/ ml

;

;>

e

_

1
t ^ i l ï ï l

£6

m

.1 «


Sri.oo.-JN'P

65L:i-

• , :

! i

j

r

1

> 1

i .L

1 I i j j j • \
ï u raie id-g-J p o[ a f.i s i g
esl- c a r a 4 Le.ri_£e_e. .par. 1 tLAl bxa.mOiQ-Jd-0 n
,j j j i i ^
• j I j J i.J
feWmp
ê I ç.c.lr.r_Lqit£.L,LË
d a n s une seu'le . d i r e.ck _Q 1 ' d t .v!i.yxâ.kïon
j
j s 1
C - à ... d .. q u g..... \a ; vji W r d k i & P L - t r a n s ve.r.s.aU
_ i a i i l !..
i

Q) t a

:

1

plan- :

i

1

P l a n , I de L.vLi & r - i i r i o n . .
1

1

1

1 •

1

i



C Q p lan .... CSJL
i

La

. l u mi ère

elsi

vscV..€.ur .... ch

La

Puroià r_e_ ! pa

PiahliïIJï
PI a n . P_ : L d i _ l _ p o | n r i i s
-

!

j '[

v i b r a r i o n ...L.J

i

LJ

—>

E

varie.

2)

SJ.mJ.SaiL

..Q,_5_8LÎUJ-^:ûr
<p


i.3_tia_j_j...;.
;.j:...L_i_,L_d_ •

rn
'

Une lame mi.nLtî-^-b'VirléAiiVK'Qfi n r e..
ck marc ne
m

q.u'.e.lle .._:*LDC) ui r .

m

•I

t *

s i..k.ê|. l_eLsi-i

en

p f o p or\r i o n n e

( C ^ I L i l O ^ r

l(.e_'_ojJL_£

p I i H lilÀg

f
i

ces?

i

;

!

0.5*;X

j
->

L

i

I

i

1

I

L

J L

:

Ldsx
!

! J

i

M-4

4
i

:L3

3S.L3LDLZ4.1M

i

i !

i- ! !
La
ang

loi

d e ......B.îior

le

n.'esl

I : !
T "~

^al abl e

»

i

'

i

I

! •

a.Lg_uL__.i-o<._K-3.0
d CaC

1 1


(

;

i

!
•1

!
:

s

!

1
i

'.

i i


I l

!

!

i

!
!

;. •

> 1 (



C.'- 0
;



l

-

j

;

kioâ
7i z

s>

1

1 4
i

KP
j

l

i

1



!

i
0 fil •!

LT

Ô ^ J l Û ^ m

A:rv:Z..LZ}.4.0^--. _
;

' - On • d é | i n î . K : LUJijéJ-liâmfi-i—patf
;

!

la

i d t f t f i f >hp , d
;

lit
i..

|

|.

; ;

j.

j. .

l

; J .|

j

J

•~"'f.ii .-:sr

m

^

§

: •

M

p

:

.

' e s L

i

identi uç
S

a

*.]..!,

lju.EJs4.ui

H
if'"'

y OLU-r|û,.;.._ i j a m o L i S ....

r g n r j •car J'ç
Q

Gx r ine r ^ o i t -

. V î c U

];.-..! y-

u r oV v.i a rai:ion £ i J l l

2LD

(JSi lŒbnSra^g^

i

x

-=

a.COS.(_UJ Y_ (f?J

y

-

t COS ( u J r -

.

^

.ykJ-Jpl j : {..eût _^

Po£c o s

1

L._;OL

1

I

i

4*1A

i

! I

u

J_L.LJ_J_J _.[_!..

donc

L

,f.ojs-j.^jyju:K?-JL
.>:

i ^ C p s f f u j V i

I

i

i

'i ' -

v i b r â t « o n . _L r Ê^JJ U . a a l r c

La

j r

I
I
. —j—-J—J—|—
|'\
i

f

dans

€ 3

i

)

s?
n

M

GS r ._• p ô l r . f j e f o | )/>f «;ycjp j 0 V. ..'.V-ït-hci... i

une. : Jdj.rc.ciUo.ci . : | o r m o . n L . u n .
.
! _j [
' " . . . . . ; j |_
.£ojr_S_oij_e;__ L_ a : A sos-oCi.

JJk-W

.f..:]..axs_;_JCJc.;

:

donc

LUJUï-.Ji z

;J

i

i

!

La

H-

0

!
-i

J

l

'

r ~ H " - !

A-siïjàLA

_ w

i

1

L

_ . i

v i b raJbi

es

l i

; :J

j

i

rfe

(- K

coins an
-yîi

m

flj

CQS
i '

!

Si

tf> z 2 K.ÏT.... L '

( ^ 7

i.

T

COS(OJ

L.

P

_.^'.^...jcis
.pas;:..:

^

. i l a L V i b i a.l i on

es

r.ecJd

Dons
nombre
i

ÏQ

_lal_.v.i
M ^•

WYJI\n



.

enkier

a

1

r--1--T

"V| i

; j-

- H

iyrii:4H

7

:

;

L.U

I I
GSr ; c e ^ k i l i l q Q £ i x . _ i _ ^ _ _ L : . . . I!._1 :_[-.J,
^. .i i-.
^

i . ' : i -! '.

c a s çheral >>
3

JJJ

i
-clos

.•

1

Si-,/

y V b r a h i o'n .V • r £ a u ffc\n^::]M&

. t

:

;
r k - ip Q ( a r.i s e <•'... • - -

E x e r c é e

.

D_Ç | i n i i- » o n
Un«
en

wM

m a r b é m a r i g y <?

VÎ b r iouljij4j^ jraia|f.îJ5Ï€
v « b.tjoJi Lo!_sj

. .U._J._[r e x r a n a.uil_ûLLi

d ' une. .I;a.rn-ig -rie-.j piaijaru.s;._e... : recîti
>

r e C i.jj.) ^_iiiLtJ3.îji.ij_ J0-i/

M

2

joj^i-lH o q 0 n a I e s ;

P osons

ov

y

c o si ^JU L_

- 4 _ i s i n ce

~si
CL

V

T
4-

6

c.os_/Ljjj;JiLJ_A£

i

! L! i

p aloLr_i_S-ei

t

4 L±_ioL-iL_L4_d!._-0X_|

iLL :

L

.! j.^-Jy is.j.aLsïfti oc
e_V

, Cj-O.\

- J L _ i § i n. et
I.

•hl4f

û V

4-Hh

0

4r

•14-+
..;.!.

j_-iJ._|..çjl:.r|.e_|_i

:

_ j _ . c o s o(

:

mm.
- - j — -r

I

cos. ^..uiJc

I

9 - ^ B E

4-4-4-

i

i

SJ1J_:JLJ

r-fijc-Hi.l i g n e j E & i j j i . G Z ï o - E Ç t

rt ce

•cos
J—i—i u
-H-J._i_.L_kl k

..X-QT j

a li

si

4 P

i

: : r m _

Sun

ex

Ci 15
i

i

i

, _r

III

+ - S i n qC
;

r

.cç...„_if_

_

_6 <D.C_iOCJ--.CC)S^.|uJ. L

M

A

c OJLS

__x_Lo

p.

I

D*jn.c.
vi b r a r i o n s

es

-V|i.b r.al i;orj___p
'V

! ' .' '-T 4;
:

Z

£5
:

- X b S c < • C05 : . ^ - - L u k _ .

-r-

i

i

f i n .
D c j O_...1A_.„.....
j _

U ne

U

L.

:

f : M .



L?

:

.?.a_n.fi.. 1 rn__ic_L

i !

L

b i r ê _f r i n q e i j _ j , J u f a i - i J - . . . qh.q —._Jtr!ansi.ûJ_m|s.

. - «J

.

. • •••H-4H
i g » v [- y ; g n
JeîtA'

A
, I

!

'• >2±J.
!

"

:

!

!

T l

i

1

A n _.J_lL$_
c

z

3 h h
• ' i !l i
I i i I


..

U nç
s

.

lame
=

ci
V

l

I i

IJLS.65
n

—#•* -

3

i

i

£L

:

i
i

'
ri
!
r
!!

i

6 p

V

...une

i

-

i
1 .

:
\

i



i

i i
li!
i " " i
11 !
i
ji

jj

_n

1

i

'

i

!
i

| i
!• ij

i

1

;

h - |

1>

i

j i
1 i
i i .
j j | i

!..
j

X

i
;

1 L.

i

1

1

i

*

p

>

!
j

A



? A n
i

A

i
1

rr

r

i

!

j

i

_J

i

i

U

i

mm--

.....

J L
!

ni; û



; , '

!

r , _

i

:

; ""

1 !

i

- _ J . . . - ,

j

|
!
i

i

i
!
!

:

:

:

i

!

1

'""ii " i '

!

!

r

:
'



i



!

i•

i

i
1....
!

!

~

! .• • J •
< 1. !. i

:.

:

....

......
.....
> -

• •

!

!
i
ii

• i
• -M_* T.K -f- 0
2- A 1

.

.. j

!

i
i i !
p ' e n c e . :d.e—m.o.r_c h

1:

i

.

l . n

1 1 i i
'-. - J . " . - ) - _ - , , C 3

i_

1

-

i

i

i

i

]

. r-

,

pr.o\ /.a

£ j-

>

, . 1 -y _

-« r

i

,

! i

or A

L é pa'i&S—xjr I • h 11 i r a_a

-

...

....

i
i

j

!

t

i1

1

c r i

r

:

I

û.

C _ L _ :._!_.:..;
! * I '
i i. ï! iI A Ix i iI- e j —i —>
;.
1
I I i .

-

i

ii
i!
:1 iii

i

!

.rni.uDCC ... . . d e m i _ o n d e

....

i
i
i

r

i

i

;

6
f~

!

s

k i i ) : X

i

!
1
n_

i
i

.

,^L..L_

i
|

•j

'

!

i

1

I

!

i

1

!

:

!

nr a r_»onb _..

, _

...

• V".-

1



-•

._..

V



l

i

: >

$1

: : n ' m z
!

i..

W

:— j—I—M
i

i

i i
i i
44-J- L
1

!

Y
Le

vecJe ur

do.

;djej_ yl

: poiar is;cjj|r_.Li2|5J_|
i !

4

!p_J __aJ I e l e
it-j-Lc._.S
au--i_p
i
- n
du.
p o 1 Q_r j s - f i b r ' L yo]-i_t_„i l ! Q_. r,
p e r p eta à l i a i L a u d
! î'
! ! !
principale
d e .... ; 1/ a j a à l y . s. eu r .
.. _.; j L j . J
j j j.'.'.. i . . i . . j . . . ; . ..!...
! î j
| i
!
I.
k

4



La

soluKi.on... L.G_k
d ' on., i

ci i x L p a

__Lç_)_|tr,ocj y r ç ,
î
i i i



P JI P, ; po i
i ' t
I

| j-puir p £ i
: !

Ad

JL

a

s o ( u VfO_ri

Û__
._!._4_i-JX__,

û

n_c_:
cU.

Ë-Sh

dûmc:._i..j_l
j

/ ra

D

L.l.nkc n k i L é

! j

Û

i

I

i

i

|

|.

JE

T

ijoJp.d.r Y » 0.0;Qj

a

.ce

N. . 1.51 :
c

i_I

i

ffi

i » i
|ç c as..— da.- _P.al.ari mè k rç d<? ,. k,aljri._JLl _Jl-lij_l: gi-js-ili:.-. apLija
; _
:.._.|_.L..' L ! 1 {
1
^miçrç
d o> r ê r..r.e ._1 a i b I e .
S
.
• -•- !
I _am.pl i b'uô.e.. .
L ' i nr ç nsi r ê
4§.k
a r o p o r l'ion n? I ( o au icarjr.Ç, j 4 9
_± J_ i !__!__;
; s • j
|J
j j j i i
cJJtujc e' | J_2i_Iq_n a m p.
pu î soue .. ...lia. J-cI'esLlJÂ com pos.a nÎKqJ JLqTÎ" frûli
visuel
( fl.À>
• i ewiornoi
!
! i _jJu_ N î c o L—Oind
î i 'I ^s
:
.LJ_....L4-J.-4--i- ..-L-U J
Po u v
avo i r
uûifi-J Lai lejpLS. i i . é i o . i bJe I ,0/fl
flaii_b.__
QJb ci
,.LJ
!E.__j_
J 0_DD.I «
R' iPlLt
QJ__
;

:

1

_

!

j

1
1

1

*

1

1
i
1
il

i

-14

j !
! !
« 1
1 !
1
[ !

i

\-.2c:,..-.

i-JLX*

I

J_ j

S?

"i "î
i

y i
Rôle

de ... J loi

\Jt>aJnz^-înir\

d e mi_i.x

I I i '
: :
«s_ . u n i 1 Ùm.-jèl-JLJ.-.4p.dlar isë.

0~V

i i

.LIT
; .;
i i

n i

I
r..€Xi__

:._ : • ; j 1 j p ] | j
U _
mince.. .Jb.i[i__a^.|9tf|--JJ9 | d e f o i - onde _jj.—jflii
4

a

rës.a(.]Ldj3.r___j
!

4

Le
3__i_H_;0-J.C OS C6

Q~y.-2.-Li L J/—Lzi ïa. si n o(
!

À*

la

sorrié

de ..(a

lame

I
I
CQSJ-U

co n i il g M
fct

ai

s

i

cas. Al
on

au ri a.

1

JCLx lc-QfQ.p3.è

I

! i

§5

!'i
........
-T---J-

• i
•If (li) !"
7

33

•te

i

m.

r os o ns,

i u_u_
Mi

QV

i• :

OC.

a

l.û_m__.

!

i

m

-

M

r r

T ^ i T ^ t m

2

Une

• i

m ua

•i—V
COS ; i _ u u

iUJv

:;~7
j—C-QS u
V

iJCD

n..i

_

niL2

rnar c

Ulll

10.
K

! _ J _

as
x _

.J

LA

cofeo

ÛS

•9
a

05

. t
i i i i
i
. r | 1
p.a.*[.._|rà_p^io_. '

O A r - G E L

Donc
nqorre .
fL-Xe

cclLs.

i: «•
p o l i o . t i c s . o r _ i ë.r

nicol

p r i n c i p a - l es.
' Û V

4LÛJ_JvUL

y

JC

Le

eu

u

I a.

a n'a / y .s ë

dfÉ

S o ^ k . ! ^ __EpEn|.d i . c & L a f ^ - j e s -

v i b r a r ton.,

po.l a r ' i s

\. e c

i

L

j ! i
j !
1
rp-L—l
[T
i a _ L I CL_ J-L.g..o e

Secr ion
Donc

principal?

OV

p o. I a* r i s çur
_> — j l-jj !
p e r p e n d i c u l a i r e o. . ..(j__|_ic<i1- i:o.n|. _p_rjnc i pJali_!.i.do_l (Anal
lu
l !
i i - I ; I I i

gsr

du

La

soIu Kon__. apr-i.q.u eme n r

elle'

_£ai I-

f-our n« r

0 V

ax V:i.yei--U4M--"P |x} r^.y-t:..|.---Ld(J.-^-û
g

d'un

an.g

è c Ks L.IJI v e r s e

-ci Upto

des

a i g o i \1JLS J Â l u ^ i j - m o n r r ej_). |_..
! i
1
i ; i i
I . Yittu_--g,e 1 j _ _ 1 o. r_[jQL-jL'
C'est
t U.._ic o mlp-p-So r
i |
: i ! j
:
! i
i i

j i

7

!

: ! 11
M; i j
\ (Î)M'A _,
OJVi
; ! ! !' 'l 1
i !
l ;
!.. _J J | i
L ' i n K n s î Ké. ..L e.S:r.J..p|r_Q par h'o nneillç
f

2

.i—
ieklt c i -_cL_ .Ji_am p. I Ji_r.iu_çLe|.:. J

-

!

!

I
i i ; .! I I
I ! S-_ft cX-4
ÛJX--L

i i
û
4—i-

_>-JL±
10

La

5oluriLO;riJ__c<i-d

30!

ds x r ro g y r.oJ_,]_.,... . . L i - - •• ;

esl- j:.ejj._ l_
î

• LU-i—

C<:.IJL4J:3XI

O

•Ma.

L

I i i i :

i ' i ' i' I

!



Télécharger le fichier (PDF)










Documents similaires


exos polarimetrie 2
p co 30bis cm
p ex01 30bis cm
cour optique 2015
tp sv4 phyv1 compterendu
protocole experimental activite 3

Sur le même sujet..