gazette 20160408 14 .pdf



Nom original: gazette_20160408_14.pdf
Auteur: AUCTIONSPRESS

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Acrobat 11.0.7, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/04/2016 à 14:01, depuis l'adresse IP 82.109.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 8634 fois.
Taille du document: 31.5 Mo (237 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


FRANCE 3,50 € - DOM 5,70 € - TOM 1 200 CFP - CH 6,30 FS - BEL 4,10 € - LUX 4 € - CAN 8,50 $ CAN - ITA/POR/ESP 4,20 € - MAROC 52 DH

© AUCTIONSPRESS

VENDREDI 8 AVRIL 2016 LA GAZETTE DROUOT

14

L’HEBDO
DES VENTES
AUX ENCHÈRES

N°14 DU VENDREDI 8 AVRIL 2016

’:HIKLQH=[UXZUU:?b@g@b@o@k"

M 01676 - 1614 - F: 3,50 E

TOUS LES JEUDIS
EXPOSITION PUBLIQUE
JUSQU'À 21 H

© AUCTIONSPRESS

L'Hôtel Drouot propose
un afterwork hebdomadaire atypique
pour profiter de la programmation du 1er étage.
Restaurant L’Adjugé ouvert pour le dîner

DROUOT

9, rue Drouot 75009 Paris | +33 (0)1 48 00 20 20 | www.drouot.com

PHOTO ANNIE VIANNET

À DROUOT

© AUCTIONSPRESS

Passer de l’abstraction absolue à la figuration à la fin des
années 1930, quelle idée ! Célébré en France et surtout aux
États-Unis comme l’un des fondateurs de l’art abstrait, Jean
Hélion effectue ce chemin inverse aux autres. En 1939, il peint
une Figure tombée qui marque ce passage, moment où l’abstraction, note-t-il, « prend la forme d’un écoulement dans l’espace ». De cette même année date Le Cycliste. Plus que sur
l’homme pédalant, l’œuvre est centrée sur celui sortant de
chez lui, plein d’assurance, appuyé sur un parapluie et
chapeau mou sur la tête. Ce personnage deviendra récurrent
dans les toiles de la décennie suivante. Mobilisé, fait prisonnier,
évadé, Hélion rejoint New York en 1942. Période pleine de vie
et de désir pour l’artiste, qui épouse Pegeen Vail, fille de Peggy
Guggenheim, et se lance hardiment dans sa nouvelle peinture.
Dans ce climat particulier d’euphorie mêlée à la nostalgie
d’une époque révolue, Hélion fréquente Léger, Miró ainsi que
Thomas Bouchard, photographe et cinéaste, et sa fille, Diane.
Après un film consacré à Fernand Léger à New York (1942),
celui-ci va travailler à un court-métrage, Hélion : un artiste au
travail, dont le peintre assure le script et la narration. Cette
toile est l’un des acteurs du film qui montre l’évolution de
diverses œuvres dans le studio, suivant le peintre dans les rues
de la ville pleines de passants, où les hommes portent
borsalino, chapeau melon ou mou, casquette ou canotier.
Ils saluent leurs amis en soulevant leur couvre-chef. Ainsi
naîtront « Les Salueurs », et une série d’hommes au chapeau.
Un plan présente l’artiste devant une boutique, croquant
plusieurs modèles exposés en vitrine. Hélion confiera :
« Un chapeau, pour moi, est comme la guitare pour les peintres cubistes : un objet féminin, doux, riche en forme et riche
de sens. » Le tableau est remarquablement construit, héritage
de sa période Abstraction-Création, les couleurs sublimant
le sens – valeur essentielle pour le peintre – qui domine aussi
bien le figuratif que le non-figuratif, débat caduc. L’Homme
au front rouge, indifférent au monde extérieur, sûr de luimême, est celui qui fend la foule et avance sans regarder
en arrière. Comme Hélion, qui dédicace cette toile à Thomas
ANNE FOSTER
et Diane Bouchard. Un adieu à l’Amérique.

© ADAGP, PARIS, 2016

À LA UNE

Jean Hélion (1904-1987),
L’Homme au front rouge, 1946,
huile sur toile, 63,5 x 53,5 cm.

QUAND ?
Dimanche 24 avril.
OÙ ?
Versailles. Versailles Enchères SVV.
COMBIEN ?
Estimation : 350 000/400 000 €.

N° 14 DU 8 AVRIL 2016

SOMMAIRE
LE MARCHÉ

LE MAGAZINE

À LA UNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

RENCONTRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206

COUP DE CŒUR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
GRAND ANGLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16
ACTUALITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

Christine Macel
DESIGN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210

Arflex

AGENDA DES VENTES . . . . . . . . . . . . . . .26

L’ATELIER DE... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214

EN VENTE À PARIS . . . . . . . . . . . . . . . . 34

Lauren Collin

ADJUGÉ À PARIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90

LIVRES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218

LES VENTES EN ILE-DE-FRANCE . . . . 106

Girardon, sculpteur du roi

EN VENTE EN RÉGIONS . . . . . . . . . . . . 120

EXPOSITIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 220

ADJUGÉ EN RÉGIONS . . . . . . . . . . . . . . 134

Rembrandt en noir et blanc

LES VENTES DANS LE MONDE . . . . . . . 150
RÉSULTATS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 193

PATRIMOINE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 228

Saint-Étienne, à l’avant-garde
BLOC-NOTES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232

Un bol d’air frais
ABONNEMENT PAGE 202
INDEX DES ANNONCEURS . . . . . . . . . . . . . . . 8
INDEX DES LIEUX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
INDEX DES THÈMES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
ANNONCES PARIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
ANNONCES ILE-DE-FRANCE . . . . . . . . . . . . 110
ANNONCES RÉGIONS ET ÉTRANGER . . . . . . . 152

© AUCTIONSPRESS

PETITES ANNONCES . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203

La Gazette Drouot - Service des Abonnements
4, rue de Mouchy, 60438 Noailles Cedex
Abonnement FRANCE
1 an : 105 € – 6 mois : 63 €
Abonnement ÉTRANGER
1 an : 150 €
Pour les surtaxes aériennes
contactez le service abonnement
abonnement.ghd@gazette-drouot.com
Abonnements SUISSE
Dynapresse - Marketing SA
Tél. : 022/308 08 08
abonnement@dynapresse.ch

125e ANNÉE. LA GAZETTE DROUOT. 10, RUE DU FAUBOURG-MONTMARTRE - 75009 PARIS - TÉL. : 01.47.70.93.00 - FAX : 01.47.70.93.94 - WWW.GAZETTE-DROUOT.COM - E-MAIL : GAZETTE@GAZETTE-DROUOT.COM
DIRECTION. Président du conseil d’administration Georges DELETTREZ - Président d'honneur Jacques BOUSSAC - Directeur de la publication et des rédactions Olivier LANGE - Rédacteur en chef Sylvain ALLIOD - Rédacteur en chef technique
Sébastien COURAU - LA GAZETTE DROUOT - RÉDACTION. Chef de rubrique (le magazine) Marie-C. AUBERT - Rédacteurs permanents Anne DORIDOU-HEIM - Philippe DUFOUR - Anne FOSTER - Caroline LEGRAND - Claire PAPON - Sophie REYSSAT
GAZETTE DROUOT INTERNATIONAL. Responsable éditoriale Stéphanie PERRIS-DELMAS - PUBLICITÉ VENTES PUBLIQUES. Séverine COLIN 01 47 70 97 40 - Karine SAISON 01 47 70 97 39 - SERVICE COMMERCIAL. Évelyne BORG 01 47 70 75 09
ABONNEMENT / PORTAGE. Responsable de la diffusion Sarah HURON - ADMINISTRATION. Secrétaire de direction Marie CARDOSO 01 47 70 72 76 - RÉGIES PUBLICITAIRES Mazarine Culture Publicité extérieure à l’art - 4, square Villaret-de-Joyeuse,
75017 Paris, tél. : 01 58 05 49 00, fax : 01 58 05 49 03 - Bénélux / Arts Advertising Associated, Rue de La Longue Haie - 35-39 - 1000 Bruxelles, tél. : 02/512 45 60, fax : 02/502 44 43 - e-mail : info@artsadv.be - Hélium Publicité, 22, rue Drouot,
75009 Paris, tél. : 01 48 01 86 86, fax : 01 48 01 86 82, e-mail : contact@heliumpublicite.fr - IMPRESSION. Maury Imprimeur, 45330 Malesherbes - Imprimé en France - ISSN 1169-2294 - © ADAGP, Paris 2016, pour les œuvres de ses membres.

© AUCTIONSPRESS

© MARC DOMAGE

© JACQUES VILLEGLÉ - ADAGP, PARIS 2016 © PHOTO YVES BRESSON/MAMC

© PHOTO MATHIEU FERRIER COURTESY GALERIE DUTKO

ADJUGÉ À DROUOT COMMUNIQUÉ

VU À DROUOT
SPÉCIAL DESSIN

1


Pierre-Louis MOREAU-DESPROUX (1727-1794)
Projet d’élévation de la façade du Palais-Royal,
des arcades fermant l’avant-cour et de la façade
du nouvel Opéra, vers 1764
Plume et encre de Chine, lavis gris et retouches
au crayon noir.
Échelle en toises dans le bas.
Dim. : 112,5 x 40 cm
Adjudication frais compris : 13 640 €
SADDE ENCHÈRES - VENTE COLLÉGIALE
Expert : Cabinet de Bayser
Jeudi 31 mars 2016
1
2


Eugène DELACROIX (1798-1863)
Femme arabe portant une amphore
Plume et encre brune, lavis brun.
Cachet de l’atelier en bas à droite.
Dim. : 29,5 x 19,5 cm
Adjudication frais compris : 18 600 €
DAGUERRE - VENTE COLLÉGIALE
Expert : Cabinet de Bayser
Jeudi 31 mars 2016

3

© AUCTIONSPRESS


Jean JOUVENET (1644-1717)
Académie
Crayon noir et rehaut de craie blanche.
Annotations à moitié effacées en bas à droite
et à gauche Jouvenet.
Dim. : 57 x 39,8 cm
Adjudication frais compris : 3 720 €
BARON RIBEYRE & ASSOCIÉS - VENTE COLLÉGIALE
Expert : Cabinet de Bayser
Jeudi 31 mars 2016

3

2

HÔTEL DROUOT

9, rue Drouot 75009 Paris | +33 (0)1 48 00 20 20 | www.drouot.com

VU À DROUOT COMMUNIQUÉ
4

6

5

4

© AUCTIONSPRESS



Aloïs ZÖTL (1803-1887)
Un éléphant des mers (Walrus)
Aquarelle sur traits de crayon noir.
Signée et datée en bas à droite Alois Zötl fecit
am 7. Jänner 1873.
Titrée en bas à gauche à la plume et encre noire
Saügethiere.
Dim. : 32,5 x 42 cm
Adjudication frais compris : 201 280 €
Record mondial
LECLERE - MAISON DE VENTES
Expert : René Millet
Jeudi 31 mars 2016

5



Piazzetta GIAMBATTISTA (1682-1754)
Minerve rendant hommage à Venise.
Lavis gris et crayon noir sur papier.
Cachet en bas au centre non identifié.
Dim. : 42 x 27,5 cm
Provenance : ancienne collection Marcou, cachet
en bas à droite.
Adjudication frais compris : 5 000 €
F.L. AUCTION
Expert : Cabinet de Bayser
Mercredi 30 mars 2016

6



Théodore ROUSSEAU (1812-1867)
Le grand chêne
Aquarelle, crayon noir et lavis d’encre.
Collé en plein sur plusieurs feuilles assemblées.
Cachet de la vente de l’atelier en bas à gauche.
Dim. : 49,4 x 55 cm
Adjudication frais compris : 60 606 €
MILLON
Expert : Cabinet de Bayser
Vendredi 1er avril 2016

INDEX
ANNONCEURS

© AUCTIONSPRESS

4 - Auction, 04.93.62.37.75 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154, 155
Ader, 01.53.40.77.10 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56, 57
Adjug’Art, 02.98.46.21.50 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
Aguttes, 01.47.45.55.55 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Alde, 01.45.49.09.24 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Anticthermal, 03.83.28.13.31 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
Art Valorem, 01.71.20.31.43 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan, 01.42.99.20.20 . 61, 82
Auction Art Rémy Le Fur & Associés, 01.40.06.06.08 . . . . 51
Azur Enchères Cannes, 04.93.39.01.35 . . . . . . . . . . 168, 169
Bagnol, 04.42.84.31.10 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
Baron - Ribeyre & Associés, 01.42.46.00.77 . . . . . . . . . . . 86
Biarritz Enchères, 05.59.24.21.88 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
Binoche et Giquello, 01.47.42.78.01 . . . . . . . . . . . . . . 20, 21
Bisman, 02.35.71.13.50 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
Blanchet & Associés, 01.53.34.14.44 . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Boisseau-Pomez, 03.25.73.34.07 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
Cannes Enchères, 04.93.38.41.47 . . . . . . . . . . . . . . 166, 167
Cappelaere, Prunaux, 03.59.30.96.10 . . . . . . . . . . . . . . . 188
Caudron, 01.42.66.24.48 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Chevau-Légers Enchères, 01.39.50.58.08 . . . . . . . . . . . . 116
Christie’s France, 01.40.76.85.85 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
CMA Morlot & Donikian, 01.55.25.68.68 . . . . . . . . . . . . . . 75
Crédit Municipal de Paris, 01.44.61.65.00 . . . . . . . . . . . . 87
Daguerre, 01.45.63.02.60 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 à 65
De Baecque et Associés, 01.42.46.52.02 . . . . . . . . . . 66, 67
Denis Herbette, 03.22.32.48.48 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171
Drouot-Estimations, 01.48.01.91.00 . . . . . . . . . . . . . . 48, 49
Dupont & Associés, 02.98.88.08.39 . . . . . . . . . . . . . . . . 178
Enchères Côte d’Opale, 03.21.31.39.51 . . . . . . . . . . . . . 159

8

Éric Pillon Enchères, 01.39.02.40.40 . . . . . . . . . . . . . . . 118
Étude de Provence, 04.96.11.01.10 . . . . . . . . . . . . . . . . 179
F. Laurent de Rummel, 01.39.73.95.64 . . . . . . . . . . 110, 111
F.L. Auction, 01.42.60.87.87 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Farrando, 01.42.46.79.01 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Ferri, 01.42.33.11.24 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68, 69
Fine Art Auctions Paris, 09.83.67.42.36 . . . . . . . . . . . 70, 71
Fraysse et Associés, 01.53.45.92.10 . . . . . . . . . . . . . . 62, 88
Galerie de Chartres, 02.37.88.28.28 . . . . . . . . . . . . . . . . 173
Genève Enchères, +(41)22.710.04.04 . . . . . . . . . . . 190, 191
Geoffroy - Bequet, 05.46.38.69.35 . . . . . . . . . . . . . . . . . 184
Gestas - Carrere Enchères de Bourbon, 05.59.84.72.72 . 182
Goxe, Belaisch, hôtel des ventes d’Enghien, 01.34.12.68.16
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .117
Gros & Delettrez, 01.47.70.83.04 . . . . . . . . . . . . . . . . 72, 73
Havin Jean, 02.48.58.23.96 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184
Holz-Artles, 04.90.49.84.70 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
Hôtel des Ventes de Poitiers Boissinot & Tailliez,
05.49.37.80.81 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
Hôtel des ventes de Senlis, 03.44.53.03.42 . . . . . . . . . . 188
Hôtel des ventes des Chaprais, 03.81.80.37.37 . . . . . . . 186
Hôtel des Ventes Nice Riviéra, 04.93.62.14.71 . . . . 156, 157
Hôtel des ventes Victor Hugo, 03.80.56.05.60 . . . . . . . . 184
Hôtels des ventes du Périgord-Périgord Auctions,
05.53.05.15.44 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 182
Kahn - Dumousset, 01.47.70.82.66 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
Kalck et associés, 01.47.70.04.19 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Kapandji - Morhange, 01.48.24.26.10 . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Le Coënt-de-Beaulieu, 03.44.53.03.42 . . . . . . . . . . . . . . 188
Leclere - Maison de ventes, 04.91.50.00.00 . . . . . . . . . . . 50

Loeckx, +(32)9.223.37.93 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188
Lombrail, Teucquam Maison de ventes, 01.43.97.91.29 . 118
Magnin - Wedry, 01.47.70.41.41 . . . . . . . . . . . . . . . . . 80, 81
Maigret (Thierry de), 01.44.83.95.20 . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Massol, 01.42.65.08.01 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Mathias, 01.47.70.00.36 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Mercier & Cie, 03.20.12.24.24 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181
Meyzen, 04.68.32.10.33 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
Michel Darmancier et Olivier Clair, 02.48.24.02.90 . . . . . 185
Milliarède, 04.78.47.78.18 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
Millon, 01.47.27.95.34 . . . . . . . . . . . . . . . 24, 25, 76 à 79, 86
Millon, +(32) (0)2.893.90.60 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Morel, 01.47.70.83.00 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Osenat, 01.64.22.27.62 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
Pays de Fayence Enchères Estimations, 06.63.01.79.37 . 164
Pestel-Debord, 01.76.21.55.00 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Piasa, 01.53.34.10.10 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52, 53, 88
Pierre Macaigne, 03.44.44.04.60 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
Prado Falque Enchères, 04.96.10.26.30 . . . . . . . . . . 176, 177
Primardéco, 05.61.12.62.62 . . . . . . . . . . . . . . . . IV, 174, 175
Quai des Enchères, 03.85.38.75.07 . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
R. Juge & V. Gérard-Tasset, 05.45.92.14.63 . . . . . . . . . . 162
Rennes Enchères, 02.99.31.58.00 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
Sequana, 01.44.11.75.39 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186
Sotheby’s, +(44)( 0) 207.293.50.00 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Sotheby’s France, 01.53.05.53.05 . . . . . . . . . . . . . . . 19 à 21
Stockholms Auktionsverk, +(46)8.453.67.50 . . . . . . . . . . 192
Swann Galleries, Inc, 212-254-4710 . . . . . . . . . . . . . . . . 189
Tajan, 01.53.30.30.30 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55, 84
TGGV, 06.73.37.63.91 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186
The Romantic Agony, +(32)2.544.10.55 . . . . . . . . . . . . . . 188
Thierry - Lannon & Associés, 02.98.44.78.44 . . . . . . . . . 165
Trouvé, 02.96.39.22.45 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
Versailles Enchères, 01.39.50.69.82 . . . . . . . . . . . 112 à 115
Vichy Enchères, 04.70.30.11.20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161

© AUCTIONSPRESS

DROUOT PRÉPAREZ-VOUS À L’INATTENDU

9, rue Drouot 75009 Paris | +33 (0)1 48 00 20 20 | www.drouot.com

INDEX
LIEUX

PARIS

© AUCTIONSPRESS

Ader . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56, 57
Aguttes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Alde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Art Valorem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan . . . . . . . . . . . . . . 61, 82
Auction Art Rémy Le Fur & Associés . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
Baron - Ribeyre & Associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Binoche et Giquello . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20, 21
Blanchet & Associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Caudron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Christie’s France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
CMA Morlot & Donikian . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
Crédit Municipal de Paris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Daguerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 à 65
De Baecque et Associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66, 67
Drouot-Estimations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48, 49
Farrando . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Ferri . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68, 69
Fine Art Auctions Paris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70, 71
Fraysse et Associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62, 88
Gros & Delettrez . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72, 73
Kahn - Dumousset . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
Kalck et associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Kapandji - Morhange . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Leclere - Maison de ventes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Magnin - Wedry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80, 81
Maigret (Thierry de) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88

10

Massol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Mathias . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Millon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24, 25, 76 à 78, 86
Morel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Pestel-Debord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Piasa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52, 53, 88
Sotheby’s France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 à 21
Tajan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55, 84

ILE-DE-FRANCE
Enghien-les-Bains (Goxe, Belaisch, hôtel des ventes d’Enghien)
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .117
Fontainebleau (Osenat) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
La Varenne-Saint-Hilaire (Lombrail, Teucquam Maison de
ventes) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
Saint-Germain-en-Laye (F. Laurent de Rummel) . . . . 110, 111
Versailles (Chevau-Légers Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . . 116
Versailles (Éric Pillon Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
Versailles (Versailles Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . 112 à 115

RÉGIONS
Angoulême (R. Juge & V. Gérard-Tasset) . . . . . . . . . . . . . 162
Argent-sur-Sauldre (Havin Jean) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184
Arles (Holz-Artles) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
Besançon (Hôtel des ventes des Chaprais) . . . . . . . . . . . . 186
Biarritz (Biarritz Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
Bourges (Michel Darmancier et Olivier Clair) . . . . . . . . . . . 185
Brest (Adjug’Art) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
Brest (Thierry - Lannon & Associés) . . . . . . . . . . . . . . . . 165
Cannes (Azur Enchères Cannes) . . . . . . . . . . . . . . . . 168, 169
Cannes (Cannes Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166, 167
Chartres (Galerie de Chartres) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173
Dijon (Hôtel des ventes Victor Hugo) . . . . . . . . . . . . . . . . 184
Dinan (Trouvé) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
Doullens (Denis Herbette) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171
Fains-Véel (Cappelaere, Prunaux) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188
Gémenos (Bagnol) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
Lille (Mercier & Cie) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181
Lyon (Milliarède) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
Mâcon (Quai des Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
Marseille (Prado Falque Enchères) . . . . . . . . . . . . . . 176, 177
Montauroux (Pays de Fayence Enchères Estimations) . . . . 164
Montech (Primardéco) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IV, 174, 175
Morlaix (Dupont & Associés) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178
Nancy (Anticthermal) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
Narbonne (Meyzen) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
Nice (4 - Auction) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154, 155
Nice (Hôtel des Ventes Nice Riviéra) . . . . . . . . . . . . . 156, 157
Noyon (Pierre Macaigne) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
Pau (Gestas - Carrere Enchères de Bourbon) . . . . . . . . . . 182
Périgueux (Hôtels des ventes du Périgord-Périgord Auctions) .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .182
Peujard (TGGV) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186
Poitiers (Hôtel des Ventes de Poitiers Boissinot & Tailliez) 153
Rennes (Rennes Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
Rouen (Bisman) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160
Rouen (Sequana) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186
Royan (Geoffroy - Bequet) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184

Saint-Martin-Boulogne (Enchères Côte d’Opale) . . . . . . . . 159
Sanilhac-Sagriès (Étude de Provence) . . . . . . . . . . . . . . . 179
Senlis (Hôtel des ventes de Senlis) . . . . . . . . . . . . . . . . . 188
Senlis (Le Coënt-de-Beaulieu) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188
Troyes (Boisseau-Pomez) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
Vichy (Vichy Enchères) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161

MONDE
Belgique (Bruxelles : Millon) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Belgique (Bruxelles : The Romantic Agony) . . . . . . . . . . . 188
Belgique (Gand : Loeckx) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188
États-Unis (New York : Swann Galleries, Inc) . . . . . . . . . . 189
Grande-Bretagne (Londres : Sotheby’s) . . . . . . . . . . . . . . . 18
Suède (Stockholm : Stockholms Auktionsverk) . . . . . . . . 192
Suisse (Genève : Genève Enchères) . . . . . . . . . . . . . 190, 191

INTERNET
Alde (www.drouotonline.com) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
F.L. Auction (www.drouotonline.com) . . . . . . . . . . . . . . . . 88

© AUCTIONSPRESS

PAR ANNE FOSTER

FOSTER@GAZETTE-DROUOT.COM

COUP DE CŒUR
À PARIS / Papiers parlants. Objets de piété, les reliquaires à paperolles
étaient tombés en désuétude. Une exposition, l’an dernier,
et la dispersion prochaine d’une collection les remettent au goût du jour.

A

Reliquaire à paperolles, XVIIIe siècle,
orné au centre d’un médaillon en papier
gaufré gouaché, entourage de papiers
roulés et réserves de reliques. Dans une
boîte cadre en bois doré, 23 x 31 cm.

© AUCTIONSPRESS

QUAND ?
Vendredi 15 avril.

12

OÙ ?
Salle 5 - Drouot-Richelieu.
Jean-Marc Delvaux SVV.
COMBIEN ?
Ci-dessus :
Estimation : 300/500 €.
Page de droite :
Estimation : 2 000/3 000 €.

vec l’essor de l’imagerie pieuse au
XVIIe siècle, des artisans allemands
composent de sublimes compositions imprimées sur feuille d’or, d’une
finesse remarquable, comme en témoigne celle
figurant huit saints, réalisée à Nuremberg au
XVIIIe siècle et conservée aujourd’hui au musée
de l’Imagerie, à Épinal. On ne sait exactement
à quelle époque les moniales prirent ce type
d’estampe comme motif pour réaliser des reliquaires, destinés à la méditation pendant leur
confection, et à la dévotion privée pour les
mécènes du monastère et de leurs familles.
À partir du concile de Trente (1534-1565), la
production d’œuvres en papiers roulés (appelés
« paperolles » au XIXe siècle) prospère. Les sœurs
cloîtrées utilisent des matériaux bon marché, mais
produisant un riche effet, en premier lieu le papier
découpé en fines bandelettes. Elles leur adjoignent de petites aquarelles ou gouaches, représentant des scènes de la vie du Christ et de la
Vierge ou des saints, et parfois des figurines en
terre ou en cire. Comme les œuvres conservées
dans les églises, ces « boîtes à nonnes » contiennent des reliques (ou des poudres d’icelles). Ces
religieuses font preuve non seulement de talent
et d’une patience d’ange, mais aussi d’une imagination fertile. Chaque motif peut être rattaché à
une vertu ou à un symbole de leur vie dévotionnelle. Lys, roses et muguets forment ainsi des
« bouquets spirituels ». Tous ces éléments constituent une sorte de « paradis » miniature, un lieu

où l’âme peut résider en toute pureté, à l’instar de
leur monastère. Ces objets étaient souvent fabriqués avec des pièces en verre filé de Nevers,
assemblées selon la fantaisie des moniales. Au fil
des siècles, ces boîtes et tableaux deviennent de
plus en plus ornés, parfois jusqu’à la surcharge
ostentatoire. Fragiles, passés de mode, nombre
d’entre eux furent détruits, jetés ou simplement
retournés à la poussière. D’autres furent sauvés
par des conservateurs de musées, comme ceux
visibles au musée d’Art liturgique de Blois, et des
collectionneurs. Une trentaine vont ainsi prendre
le chemin des enchères, formant un véritable
échantillonnage des divers papiers roulés. Bel
exemple, celui contenant des reliques des saints
Justin, Félix et Victor et de sainte Constance selon
les inscriptions manuscrites, enfermées dans des
papiers roulés semblables à des bonbons, encadrant un médaillon en papier gaufré gouaché
représentant la Sainte Famille (voir photo cicontre). Un reliquaire composé d’une gouache
figurant sainte Catherine d’Alexandrie surmontée
de corbeilles de fleurs et de fruits et entourée d’enroulements, renferme sous le médaillon une
relique de sainte Perpétue (600 € env.). En vedette,
ce « paradis » en verre filé reproduit page de
droite, avec une grotte centrale dans laquelle sont
agenouillés deux moines au pied de la Croix et,
sur la droite, une autre plus petite où nage un
cygne. En son centre, sainte Catherine sur un
tertre domine saint Maurice et un saint tenant un
crucifix. De petits chefs-d’œuvre !



Paradis en verre filé de Nevers, XVIIIe siècle,
papier mâché, coquillages, verroterie
et divers matériaux, dans une boîte cadre

© AUCTIONSPRESS

en bois doré mouluré, 42 x 43 x 13 cm.

INDEX
THÈMES

AFFICHES, ESTAMPES, LITHOGRAPHIES Page(s) 66 à 69, 84,
86, 87, 156, 157, 162, 164, 166, 167, 182, 183

MONTRES, HORLOGERIE Page(s) 54, 55, 75, 85, 86, 117, 160,
170, 172

ARCHÉOLOGIE Page(s) 76, 154, 155, 162, 187

MOTOS Page(s) 185, 188

ARGENTERIE, ORFÈVRERIE Page(s) 64 à 67, 75, 83, 87, 88,
117, 118, 153, 156, 157, 159, 161, 164, 179, 180, 182, 185,
187, 188

OBJETS D’ART ET D’AMEUBLEMENT Page(s) IV, 19, 25, 60,
62, 64 à 67, 80 à 83, 86 à 88, 110 à 113, 116, 152, 154 à 157,
159, 161 à 163, 166, 167, 174 à 177, 179 à 182, 184, 185

ARMES, MILITARIA, SOUVENIRS HISTORIQUES Page(s) 56,
60, 75, 162, 171, 187

OBJETS DE CURIOSITÉ Page(s) 118
OBJETS DE VITRINE Page(s) 58, 161, 185

ART D’ASIE Page(s) 60, 66, 67, 70, 71, 80, 81, 116, 118, 162,
164, 180, 181, 184, 186

PÊCHE (SUR LE THÈME DE LA) Page(s) 178

ART NOUVEAU, ART DÉCO Page(s) 60, 79, 158, 180

PENDULES Page(s) 62, 75, 83, 88, 116, 118, 154, 155, 159,
161, 162, 179

ART POPULAIRE Page(s) 186

PHOTOGRAPHIES Page(s) 58, 74, 164, 188, 189

ART PRÉCOLOMBIEN Page(s) 88

POUPÉES Page(s) 118

ART RELIGIEUX Page(s) 152, 182

PRÉHISTOIRE Page(s) 76

ART RUSSE Page(s) 50, 179

PUBLICITÉ (SUR LE THÈME DE LA) Page(s) 185

ARTS DE LA TABLE Page(s) 87, 118, 184

SCULPTURES, BRONZES Page(s) IV, 19, 51 à 53, 57, 60, 62,
70, 71, 75, 80, 81, 88, 110 à 113, 116, 152 à 157, 159, 162 à
164, 170, 171, 174 à 177, 179, 183, 184, 186, 187, 190, 191

ARTS DÉCORATIFS DU XXe Page(s) 57, 59, 168, 169, 172
ARTS PREMIERS Page(s) 62, 77, 88, 154 à 157

TABLEAUX ANCIENS Page(s) IV, 25, 60, 62, 64 à 67, 80, 81,
83, 86 à 88, 110 à 113, 116, 152, 154 à 157, 159, 161 à 163,
174 à 177, 181, 182, 184, 185

AUTOMATES Page(s) 164
AUTOMOBILES Page(s) 152, 162, 185

HAUTE ÉPOQUE Page(s) 66, 67

BAGAGES ET ACCESSOIRES DE MODE Page(s) 187

ICÔNES Page(s) 60, 64, 65, 154 à 157

BANDES DESSINÉES Page(s) 48, 49

INSTRUMENTS DE MUSIQUE Page(s) 152, 176, 177, 180, 183

BIJOUX Page(s) 55, 72, 73, 75, 85 à 88, 117, 153, 159, 160,
162 à 164, 177, 179, 180, 184, 186 à 188

IVOIRES Page(s) 187, 190, 191

CÉRAMIQUES Page(s) 64, 65, 75, 80, 81, 86, 88, 112, 113,
116, 118, 162, 166 à 169, 176, 177, 179, 182 à 185, 190, 191
CHASSE (SUR LE THÈME DE LA) Page(s) 171
COLLECTIONS SPÉCIALISÉES Page(s) 86, 171, 188

© AUCTIONSPRESS

DESIGN Page(s) 168, 169, 172, 180, 185, 192

14

DESSINS Page(s) 24, 64 à 67, 75, 83, 86 à 88, 112, 113, 153,
156, 157, 166, 167, 182, 183, 186

TABLEAUX CONTEMPORAINS Page(s) 51, 70, 71, 114, 115,
154, 155
TABLEAUX DU XIXe Page(s) IV, 19, 60, 66, 67, 80, 81, 112,
113, 119, 156, 157, 163, 170, 174 à 177, 180, 184

JOUETS Page(s) 118, 173

TABLEAUX MODERNES Page(s) 19, 51, 58, 60, 62, 70, 71, 78,
80, 81, 86 à 88, 110 à 113, 116, 154 à 157, 159, 162, 163, 165
à 170, 179, 180, 182, 183, 185, 192

LINGE, DENTELLES, TISSUS Page(s) 63, 182

TABLEAUX ORIENTALISTES Page(s) 18, 179

LIVRES ANCIENS ET MODERNES Page(s) 15, 20, 21, 48, 49,
58, 74, 85, 86, 88, 166, 167, 170, 171, 178, 185, 188

TABLEAUX, MOBILIER ET OBJETS D’ART Page(s) 24, 61, 75,
88, 118, 153, 158, 164, 171, 180, 183, 184, 186 à 188, 190,
191

MANUSCRITS, AUTOGRAPHES Page(s) 15, 20, 21, 48, 49, 68,
69, 188
MINÉRAUX ET FOSSILES Page(s) 88
MINIATURES Page(s) 60, 188

TAPIS, TAPISSERIES Page(s) 52, 53, 60, 64, 65, 83, 110 à 113,
116, 152, 156, 157, 159, 166, 167, 171, 187
TIMBRES-POSTE Page(s) 48, 49, 87

ÉLECTROMÉNAGER, HI-FI, MATÉRIEL INFORMATIQUE
Page(s) 86

MODE (SUR LE THÈME DE LA) Page(s) 172

VERRERIES, VITRAUX Page(s) 60, 86, 88, 118, 152, 156 à
159, 162 à 164, 166 à 170, 182, 184, 187

FOURRURES Page(s) 75

MONNAIES Page(s) 88, 185, 188

VINS ET ALCOOLS Page(s) 56, 86, 184

LIVRES & MANUSCRITS :

&9104*5*0/ Ť Ś BWSJM Ť BWFOVF .BUJHOPO 1BSJT F

MAXIME DU CAMP.
Égypte, Nubie, Palestine et Syrie :
dessins photographiques recueillis
pendant les années 1849, 1850 et 1851…
1BSJT <JNQSJN§ QBS + $MBZF FU $JF QPVS>
(JEF FU #BVESZ
*O GPMJP §QSFVWFT TVS QBQJFS TBM§
QSPD§E§ #MBORVBSU &WSBSE
FU QMBOT
3FMJVSF EF Mŝ§QPRVF EFNJ DIBHSJO CSVO
DPJOT

$0/5"$5 Ť *TBCFMMF EF $POJIPVU Ť JEFDPOJIPVU!DISJTUJFT DPN Ť


Ś Ŭ

LITTÉRATURE ET LIVRES ILLUSTRÉS DE LA
RENAISSANCE AU XXE SIÈCLE

© AUCTIONSPRESS

Christie’s France SNC - N° d’agrément 2001-003. Principal commissaire-priseur habilité : François de Ricqlès

7&/5& Ť BWSJM Ť 1BSJT

AUCTION | PRIVATE SALES | CHRISTIES.COM

15

PAR PHILIPPE DUFOUR

DUFOUR@GAZETTE-DROUOT.COM

GRAND ANGLE
EN RÉGIONS / Le clan des Italiennes. Une série de tableaux remet
en lumière la plus célèbre fratrie du XVIIe siècle, les sœurs Mancini.
Et parmi elles, Marie, le premier amour du jeune Louis XIV.

V

Ferdinand Voet (1639-vers 1700)
et son atelier, série de cinq portraits
des sœurs Mancini, Hortense (ci-dessus),
Marie (page de droite), Marie-Anne,
Olympe et Laure-Victoire, toiles,

© AUCTIONSPRESS

73 x 60 cm env.

16

QUAND ?
Samedi 16 avril.
OÙ ?
Narbonne. Meyzen SVV. M. Millet.
COMBIEN ?
Estimation : 40 000/60 000 €, l’ensemble.

oici au grand complet le clan Mancini,
représenté par cinq portraits dus aux
pinceaux de Jacob Ferdinand Voet et
de son atelier. Provenant d’un château
de province, cet ensemble exceptionnel vient nous
rappeler les visages de ces jeunes Italiennes qui ont
longtemps défrayé la chronique par leurs frasques
amoureuses et leurs mariages tumultueux.
Prénommées Laure-Victoire (1636-1657) Olympe
(1638-1708), Marie (1639-1715), Hortense (16461699) et Marie-Anne (1649-1714), toutes ont
d’abord vécu à la cour de France, sous la protection
de leur oncle Jules Mazarin, premier ministre de
Louis XIV. Le cardinal lui-même les a fait venir de
Rome, chaperonnées par leur mère, sa sœur Geronima, baronne Mancini. Avec leurs trois cousines
Martinozzi, également installées à Paris, elles
forment alors les « Mazarinettes », du nom affectueux donné par la reine Anne d’Autriche, qui n’a
pas hésité à les faire éduquer avec les princes et
princesses du sang. De fait, l’escadron de charme
est destiné à capturer les meilleurs partis et asseoir
le premier ministre au sein des grandes familles du
royaume. Parmi toutes ces jeunes beautés, Marie
demeure la plus célèbre, car c’est elle qui va attirer
un lot vraiment royal, en la personne du jeune
monarque français. Une relation probablement
platonique, mais que l’on considère comme le
premier grand amour de ce dernier. Marie, pour
autant, n’était pas la préférée de sa mère, qui
voulait l’enfermer dans un couvent ; et c’est
Olympe que Louis XIV avait d’abord remarquée.

Un événement inattendu devait changer la donne.
Le roi tombe gravement malade au siège de
Dunkerque, en juillet 1658 ; on le croit perdu et
Marie, en privé comme en public, ne cesse de
pleurer. Calcul ou sincérité ? Louis XIV convalescent
est touché par tant de compassion et de grâce. Il
tombe amoureux de la jeune fille aux boucles
brunes, songeant même à l’épouser. Mais la raison
d’État demeure la plus forte et il devra s’allier à
Marie-Thérèse d’Autriche. Marie, elle, devient princesse Colonna, avant d’abandonner mari et
enfants et de vagabonder à travers l’Europe,
accompagnée d’Hortense en rupture avec son
époux, le duc de La Meilleraye. Ses trois autres
sœurs bénéficièrent également de grands
mariages arrangés par leur oncle Mazarin, mais
Marie-Anne et Olympe se compromettront plus
tard dans la fameuse affaire des poisons… Tout
aussi itinérant, le peintre Ferdinand Voet s’installe
à Rome en 1663, dans ces années où Marie, puis
Hortense, réputées pour leur élégance alla francese très en vogue, y déploient leurs charmes.
Aussi, lorsque le cardinal Flavio Chigi lui passe l’insolite commande d’une série de trente-sept
portraits des plus belles femmes de la noblesse
romaine pour son palais d’Ariccio, le peintre n’oublie pas d’y inclure ces deux merveilles que sont les
sœurs Mancini. Comme cette fameuse Galleria delle
belle qui assura au flamand notoriété et aisance,
notre ensemble unique relève de la célébration des
beautés du temps, une caractéristique de l’esprit
précieux.



© AUCTIONSPRESS

THE ORIENTALIST SALE
VENTE À LONDRES 19 AVRIL 2016

JEAN-LÉON GÉRÔME Un Hache-paille Égyptien, 1859. Estimation 80 000–120 000 £
Renseignements +44 (0)20 7293 5658 claude.piening@sothebys.com
34–35 New Bond Street, London W1A 2AA. sothebys.com/orientalist

2 MENSUELS INTERACTIFS
EN ACCÈS GRATUIT
sur internet, iPad, tablettes

ANGLAIS

www.gazette-international.com

© AUCTIONSPRESS

MANDARIN

www.gazette-international.cn

18

© AUCTIONSPRESS

IMPORTANT MOBILIER,
SCULPTURES, OBJETS D’ART ET
TABLEAUX XVIE–XIXE SIÈCLES
VENTE À PARIS 19 AVRIL 2016

Exposition les 14, 15, 16 et 18 avril
Bureau plat en marqueterie de cuivre et ébène et ornementation de bronze
doré d’époque Régence, attribué à André-Charles Boulle, vers 1710-1720.
Estimation 200 000–300 000€
Renseignements +33 (0)1 53 05 53 04 louis-xavier.joseph@sothebys.com
76 rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris. sothebys.com/mobilier
AGRÉMENT N°2001-002 DU 25 OCTOBRE 2001 - COMMISSAIRE-PRISEUR HABILITÉ CYRILLE COHEN

BIBLIOTHÈQUE R. ET B. L.
DADA - SURRÉALISME
VENTE À PARIS LES 26 ET 27 AVRIL 2016

© AUCTIONSPRESS

SALVADOR DALÍ Exceptionnel carnet autographe, circa 1930-1935.
42 pages illustrées de nombreux dessins originaux à l’encre et croquis
sur 33 pages, notes, impressions, et relevés de dépenses quotidiennes.
Dans une reliure de Mercher. Estimation 40 000–50 000 €

Exposition les 22, 23 et 25 avril
Renseignements + 33 (0)1 53 05 53 18 anne.heilbronn@sothebys.com / Claude Oterelo + 33 (0)6 84 36 35 39
76, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris sothebys.com/bibliotheque-rbl
AGRÉMENT N°2001-002 DU 25 OCTOBRE 2001 - COMMISSAIRE-PRISEUR HABILITÉ CYRILLE COHEN - BINOCHE ET GIQUELLO N°2002-389

20

© AUCTIONSPRESS

GEORGES HUGNET Petite Anthologie du Surréalisme,
1934. Exemplaire de tête sur vergé contenant une
eau-forte originale de Picasso. Exemplaire d’Eluard
relié par Bonet enrichi de nombreux documents
originaux de Breton, Char, Dalí, Crevel, Eluard, Tzara,
Magritte, Miro, Delvaux, Ernst, Valentine Hugo,
Soupault. Estimation 100 000–120 000 €

21

PAR VINCENT NOCE

GAZETTE@GAZETTE-DROUOT.COM

ACTUALITÉ

Retour sur un projet de loi. Le 19 mars a été l’occasion d’une passe d’armes
malheureuse à l’Assemblée nationale, le gouvernement s’étant opposé
aux parlementaires mobilisés pour défendre le marché de l’art.

L’’

22

PHOTO J.-C. FIGENWALD

© AUCTIONSPRESS

Assemblée nationale examinait le
19 mars dernier un amendement
introduit par le Sénat au projet de loi
« Création, architecture et patrimoine », visant à ralentir les exportations
massives des biens culturels. Lors de la délivrance d’un passeport, il proposait d’introduire
une catégorie de biens culturels « d’importance
particulière », pour lesquels la vente publique
serait pendant un délai d’un an réservée au territoire français. Il revenait au Conseil d’État de
définir ces biens. Artcurial a joué un rôle d’initia-

teur dans cette réflexion, qui a reçu le soutien de
la maison Pierre Bergé et de Drouot. Alors même
qu’il avait été émis un avis favorable de la
Commission culture de la Chambre, présidée par
le socialiste Patrick Bloche, le gouvernement en a
obtenu la suppression. Manifestement embarrassée, Audrey Azoulay a lu un texte pour expliquer cette décision : cette initiative « reflète une
préoccupation, que nous devons entendre, qui
déplore la délocalisation des œuvres d’art. Le
ministère de la Culture a pour ambition de
rendre à notre marché de l’art un rang plus

LA GAZETTE DROUOT ACTUALITÉ

Député maire de Versailles

© AUCTIONSPRESS

La Gazette : Quelle est votre
réaction après la suppression
de l’amendement par le
gouvernement ?
François de Mazières : C’est une déception, d’autant plus grande que nous
nous étions retrouvés ensemble, élus
des deux bords, pour soutenir le
marché et le patrimoine français. Le
gouvernement a récusé une mesure de
bon sens, prise dans la cohérence. Il est
dommage qu’on ait raté cette occasion
qu’offrait une loi qui entend traiter de
tous les domaines de la création et du
patrimoine. C’était l’opportunité de
lancer un signal favorable pour la place
de Paris.

important qu’il avait et qu’il a moins […] Le
dispositif proposé par le Sénat ne semble pas
être la bonne réponse à cette bonne question,
puisqu’il pose des problèmes d’équité entre les
détenteurs de certificat, selon qu’il envisage ou
non de céder des biens ». Elle a proposé d’attendre une mission d’information sur le marché
de l’art, présidée par Michel Herbillon, dont les
travaux ont été retardés par le décès de son
rapporteur, Sophie Dessus, le 3 mars.
Les députés se sont relayés pour protester (voir
ci-dessus). Patrick Bloche a proposé de changer
le terme de « territoire français » en « territoire
européen », pour éviter de se trouver en contradiction avec la liberté de circulation et de prestation de services. Les élus ont souligné que cet
amendement favoriserait les préemptions et
encouragerait l’emploi, en déplorant que le
gouvernement n’ait pas choisi de l’améliorer au
besoin. « J’ai beaucoup de mal à comprendre ; ce
n’est pas une interdiction de vente, mais un délai
mesuré, un temps de latence », a plaidé Michel
Piron, qui trouve « anormal » d’avoir laissé la
place française glisser « en quatrième position
sur le marché mondial » sans réagir. Encore plus

À la tribune de l’Assemblée, vous
avez dénoncé les « interventions »
sur le gouvernement.
Personne n’est dupe. Tout le monde sait
que la thèse que nous avons défendue
est contestée par des grandes maisons
qui effectuent beaucoup de leurs ventes
à l’étranger.
Le montage prévu n’était-il pas
compliqué ?
Ce n’était pas une disposition excessive
et si complexe. C’était une incitation.
C’est un geste symbolique, aussi, que le
gouvernement a refusé.
La commission Herbillon va
plancher sur ces questions. En ferezvous partie ?
La commission est ouverte, j’aimerais y
participer. Sa première tâche sera de faire
le tour des grands acteurs, car ce sont
d’eux que peuvent venir les idées pour
un domaine dont ils sont les experts. Si
certains ont déjà des propositions, tant
mieux.

PHOTO MÉLANIE FREY

Le point de vue
de François
de Mazières

PROPOS RECUEILLIS PAR VINCENT NOCE

hésitante, la ministre a récusé un « outil artificiel »,
sinon « coercitif ». Au ministère, on estime qu’il
aurait été inapplicable, puisque rien ne s’opposerait au déménagement d’une œuvre, du
moment qu’elle n’est pas déclarée à la vente.
Audrey Azoulay a cependant reconnu que « les
tentatives pour redynamiser le marché »
pouvaient être « insuffisantes ». L’espoir des
professionnels est d’avoir obtenu une prise de
conscience sur la conjonction, dramatique pour
le patrimoine, de la liberté de sortie des œuvres
(1994), de la libéralisation des ventes publiques
(2001) et de l’effondrement des crédits d’acquisition des collections publiques. Il y a deux décennies, alors que le gouvernement Balladur envisageait de ponctionner la Loterie nationale après la
sortie de plusieurs chefs-d’œuvre, la mission
Aïcardi jugeait qu’il y avait « urgence » à ralentir
une hémorragie, qui se chiffre désormais à
350 M€ par an. Les professionnels comptent bien
profiter de ce climat plus favorable pour émettre
des propositions à la mission parlementaire, en
citant notamment en exemple les aides au
cinéma et aux productions étrangères tournant
en France.

« Nous nous étions
retrouvés ensemble,
élus des deux bords,
pour soutenir
le marché et le
patrimoine français. »



23

Maison de ventes
aux enchères
depuis 1925

Paris
Partie 1

I 13 avril 2016 à 14h

I

Drouot salle 1

Théodore GUDIN
Les Rescapés
Toile
101 x 135,5 cm

© AUCTIONSPRESS

Rare commode
de forme mouvementée
en placage géométrique d’amarante.
Epoque Régence
H : 85 - L : 149 - P : 66 cm

Directeur du département

Expositions publiques

MILLON Drouot

Claude Corrado
+33 (0)1 48 00 99 26
ccorrado@millon.com

12 avril de 11h à 18h
13 avril de 11h à 12h
Hôtel Drouot

19 rue de la Grange Batelière
75009 Paris
millon.com

24

MILLON – SVV Agrément n°2002-379

COLLECTIONS
& SUCCESSIONS
Partie 2 I 15 avril 2016 à 14h

I

Drouot – salles 1 & 7

Michele MARIESCHI
Caprice avec un petit temple
Toile
73 x 96 cm

© AUCTIONSPRESS

Bureau de pente
à décor de laque et vernis noir, orné de scènes
d’architecture et personnages, de motifs végétaux
d’Extrême Orient.
Epoque Louis XV
H : 85 - L : 79 - P : 50 cm

Expositions publiques

Catalogue disponible sur
millon.com

14 avril de 11h à 21h
15 avril de 11h à 12h
Hôtel Drouot

COLLECTIONS
& SUCCESSIONS

Les 13 et 15 avril 2016

Paris

Vente en direct sur
drouotlive.com
MILLON – SVV Agrément n°2002-379

25

SEMAINE

DU 9 AU 17 AVRIL 2016

AGENDA

© AUCTIONSPRESS

DES VENTES

WWW.GAZETTE-DROUOT.COM

WWW.DROUOTLIVE.COM

WWW.GAZETTE-INTERNATIONAL.COM

Le calendrier complet des ventes à venir
et les catalogues consultables
sur www.gazette-drouot.com

Enchérissez sur Internet en direct
et sans frais supplémentaires
avec www.drouotlive.com

Le magazine mensuel gratuit
en version anglaise et mandarin
www.gazette-international.com

LA GAZETTE DROUOT AGENDA DES VENTES

PARIS
SAMEDI 9

objets de curiosité, miniatures, tabatières, boîtes à dragées,
hochets, nécessaire de couture en or, poupées, art d’Asie,
objets d’art et d’ameublement, vins - PescheteauBadin SVV, 01.47.70.50.90. Voir Gazette no 13.

HÔTEL DES VENTES
DROUOT
9, rue Drouot, 75009 Paris
Tél. 01 48 00 20 20
www.drouot.com

Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009. Bijoux Massol SVV, 01.42.65.08.01.

AVRIL

Salle 12 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Bijoux - Villanfray et Associés SVV, 01.53.34.14.29. Voir
Gazette no 13.

Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009
à 14 h 30. Guitares - Expert(s) : M. Casanova - Castor Hara SVV, 01.48.24.30.77. Voir Gazette no 12.

Crédit Municipal - 55, rue des Francs-Bourgeois, 75004
à 14 h. Bagages et accessoires de mode, Hermès, Chanel,
Vuitton, bijoux, montres - Expert(s) : Cabinet Chombert Sternbach, MM. Emeric & Stephen Portier - Crédit Municipal de Paris, 01.44.61.65.00. Voir Gazette nos 4, 13.

Hôtel des ventes de Nation - 6, rue des Colonnes du Trône,
75012 à 10 h 30 et 14 h 30. Mode (sur le thème de la),
bijoux, montres, argenterie - Expert(s) : Mme ChassineLambert - Estim Nation SVV, 01.43.47.18.18. Voir Gazette
no 13.

DIMANCHE 10
AVRIL

Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009
à 14 h 30. Tableaux modernes, tableaux contemporains,
sculptures, bronzes - Expert(s) : Mme Jossaume - Digard
Auction SVV, 01.48.00.99.89. Voir Gazette no 13.

Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 15 h.
Automobiles - Expert(s) : M. Cognet - Leclere - Maison de
ventes SVV, 04.91.50.00.00. Voir Gazette no 12.

Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Tableaux contemporains, dessins - Lucien-Paris SVV,
01.48.72.07.33. Voir Gazette no 13.

Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées,
75008. Aéronautique, centenaire de Dassault Aviation Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan SVV, 01.42.99.20.20.
Voir Gazette no 5.

LUNDI 11

Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Tableaux de l’atelier Jean Legros - Expert(s) : M. Chanoit Wapler Mica SVV, 01.42.78.57.10. Voir Gazette no 13.

Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Linge, dentelles, tissus, tapis - Expert(s) : M. Achdjian Gros & Delettrez SVV, 01.47.70.83.04. Voir Gazette no 13.

Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Affiches de collection - Yann Le Mouel  SVV,
01.47.70.86.36. Voir Gazette no 13.

Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Histoire naturelle, objets de vitrine, objets de pharmacie,
étains - Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan  SVV,
01.42.99.20.20. Voir Gazette no 13.

Salle V.V. - 3, rue Rossini, 75009 à 13 h 30. Céramiques,
argenterie, métal argenté, objets de vitrine, tableaux, mobilier et objets d’art, tapis, ivoires - Delon - Hoebanx SVV,
01.47.64.17.80. Voir Gazette no 13.

TEXTO
NOCTURNE À DROUOT
TOUS LES JEUDIS
EXPOSITION PUBLIQUE
JUSQU'À 21 H

L'Hôtel Drouot propose un afterwork
hebdomadaire atypique pour profiter
de la programmation du 1er étage.
Restaurant L’Adjugé ouvert pour le dîner

MARDI 12
AVRIL

Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h
30. Arts premiers - Expert(s) : M. Reynes - Millon SVV,
01.47.27.95.34. Voir Gazette no 14.

Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h 30.
Tapis modernes et contemporains - Expert(s) : M. Kassapian
Jonquet SVV, 01.41.41.07.39. Voir Gazette no 13.

Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009.
Tableaux, mobilier et objets d’art, affiches - Tessier &
Sarrou et Associés SVV, 01.40.13.07.79.

3, rue de Provence - 75009 à 14 h. Monnaies, billets Expert(s) : M. Weil - Millon SVV, 01.47.27.95.34. Voir
Gazette no 13.

6, avenue Hoche - 75008 à 14 h 30. Estampes, multiples Cornette de Saint Cyr maison de ventes SVV, 01.47.27.11.24.

© AUCTIONSPRESS

AVRIL

Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Post-war & contemporain - Leclere - Maison de ventes SVV,
04.91.50.00.00. Voir Gazette no 12.

Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Tableaux modernes, tableaux du XIXe, sculptures, bronzes,
livres anciens et modernes, dessins, bijoux, argenterie,

Drouot-Montmartre-salle B - 64, rue Doudeauville, 75018 à
9 h. Électroménager, hi-fi, matériel informatique, mannettes,
dessins, tableaux anciens, tableaux modernes, bijoux, or,
objets d’art et d’ameublement, tapis, flipper D. Gottlieb et C°
Morel SVV - Me Morel, 01.47.70.83.00. Voir Gazette no 14.

Espace Tajan - 37, rue des Mathurins, 75008 à 10 h
et 14 h 15. Art d’Asie, tableaux orientalistes, arts d’Orient,

27

AGENDA DES VENTES LA GAZETTE DROUOT

TEXTO
À l’occasion de la vente de l’atelier Jean Legros

qui aura lieu le lundi 11 avril à Drouot en salle 7

chez Mica (voir page 36), l’historien d’art Roger Leloup

Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009
à 13 h 30. Décorations, insignes - Expert(s) : M. Palthey Beaussant - Lefèvre SVV, 01.47.70.40.00. Voir Gazette
nos 4, 12.
Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009
à 13 h 30. Bijoux, orfèvrerie - L’Huillier & Associés Hubert
L’Huillier et Roman de Pontac SVV, 01.47.70.36.16. Voir
Gazette no 13.

aidera les amateurs à mieux cerner cette personnalité
et ses œuvres à l’occasion d’une conférence
le dimanche 10 avril à 14 h 30, toujours en salle 7.

Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009
à 13 h 30. Céramiques, art islamique, art d’Asie - Expert(s) :
Mme David, M. Serve-Catelin, M. L’Herrou, M. Portier Th. Maigret (Thierry de) SVV, 01.44.83.95.20. Voir Gazette
no 13.
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Dessins, tableaux anciens, art précolombien, ExtrêmeOrient, instruments de musique, céramiques, sculptures,
bronzes, objets d’art et d’ameublement - Oger Blanchet SVV, 01.42.46.96.95. Voir Gazette no 13.

photographies, arts premiers - Expert(s) : Mme Papillon
d’Alton, M. Ansas, Mme Soustiel, Mme Nataf-Goldmann,
M. Dulon, M. Guiraud - Tajan SVV, 01.53.30.30.30. Voir
Gazette nos 7, 13.
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des ChampsÉlysées, 75008 à 11 h et 14 h 30. Bijoux, montres - Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan SVV, 01.42.99.20.20. Voir
Gazette no 13.

MERCREDI 13
AVRIL

Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Tableaux, mobilier et objets d’art, dessins - Millon SVV,
01.47.27.95.34. Voir Gazette nos 2, 14.

Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Dessins, tableaux anciens, argenterie, objets d’art
et d’ameublement - Expert(s) : M. Chanoit - Gros & Delettrez SVV, 01.47.70.83.04. Voir Gazette nos 6, 13.
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 11 h
et 14 h. Estampes anciennes et modernes, manuscrits,
autographes, livres anciens et modernes, dessins Expert(s) : M. Bodin, Mme Bonafous-Murat, M. Perras Audap-Mirabaud SVV, 01.53.30.90.30. Voir Gazette no 13.
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 11 h
et 13 h 30. Tableaux anciens, tableaux modernes, arts
premiers, pendules, sculptures, bronzes, objets d’art
et d’ameublement - Expert(s) : M. Mangin, M. Ansas,
Mme Papillon d’Alton, M. Binnenweg - Christophe JoronDerem SVV, 01.40.20.02.82. Voir Gazette no 13.

Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Tableaux, mobilier et objets d’art - Caudron SVV, 01.42.66.24.48.
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009
à 14 h 15. Tableaux modernes, arts premiers, collection de
18 bronzes par Barye, tableaux anciens, pendules, objets
d’art et d’ameublement, tapis - Expert(s) : M. Portier Th.,
M.  Fabre, Mme Collignon, Cabinet Maréchaux, Cabinet
Turquin, Mme Fligny, Mme Jossaume, Mme Valluet - Fraysse
et Associés SVV, 01.53.45.92.10. Voir Gazette nos 11, 13, 14.
Drouot-Montmartre-salle A - 64, rue Doudeauville, 75018
à 9  h. Livres, mannettes, tableaux anciens, tableaux
modernes, céramiques, verreries, objets d’art et d’ameublement, tapis, piano - Maigret (Thierry de)  SVV,
01.44.83.95.20. Voir Gazette no 14.
Salle V.V. - 3, rue Rossini, 75009 à 14 h. Art moderne et
contemporain - Millon SVV, 01.47.27.95.34. Voir Gazette no 14.

MERCREDI 13
ET JEUDI 14
AVRIL

6, avenue Hoche - 75008 à 14 h 30. Sur le thème de la mode,
Chanel - Expert(s) : Cabinet Chombert - Sternbach - Cornette
de Saint Cyr maison de ventes SVV, 01.47.27.11.24. Voir
Gazette no 13.

JEUDI 14
AVRIL

Salle 12 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Linge, dentelles, tissus, éventails - Expert(s) : Mme Daniel Chayette & Cheval SVV, 01.47.70.56.26. Voir Gazette no 13.

© AUCTIONSPRESS

BFM BUSINESS
CHERCHEURS D’ART

28

SOMMAIRE
« Mon samedi à Drouot », Cécile Bernard, directrice du développement - Vente automobiles de collection,
Damien Leclère - Kossi Aguessy, exposition galerie Vallois, du 7 au 30 avril - Exposition « True Mirror »,
espace Commines, 8-9 avril.

Retrouvez toutes les émissions
sur notre site
www.gazette-drouot.com

DIFFUSION
Direct le vendredi 14 h-15 h, rediffusée le samedi à 13 h et en replay.

LA GAZETTE DROUOT AGENDA DES VENTES

Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Art d’Asie - Expert(s) : M. Ansas, Mme Papillon d’Alton - Gros
& Delettrez SVV, 01.47.70.83.04. Voir Gazette nos 6, 13.

ment, tapisseries - Expert(s) : M. Auguier, M. Portier Th.,
Mme Jossaume, M.  Lepic - Jean-Marc Delvaux  SVV,
01.40.22.00.40. Voir Gazette no 12.

Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Livres anciens et modernes, vins et alcools - Expert(s) :
M. Lhermitte, M. de Clouet - Mathias SVV, 01.47.70.00.36.,
Baron - Ribeyre & Associés  SVV, 01.42.46.00.77,
Farrando SVV, 01.42.46.79.01. Voir Gazette no 14.

Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Estampes anciennes et modernes - Expert(s) : M. Lecomte,
M. Bodin - Ferri SVV, 01.42.33.11.24. Voir Gazette no 14.

49, rue Saint-Sabin - 75011 à 19 h. Aérospatiale : souvenirs de l’espace, maquettes et prototypes, photographies FauveParis SVV, 07.82.32.00.13. Voir Gazette no 13.

5, rue du Louvre - 75001 à 14 h 30. Dessins, sculptures,
bronzes, pendules, armes, argenterie, montres, bijoux,
céramiques, fourrures, tableaux, mobilier et objets d’art CMA Morlot & Donikian, 01.55.25.68.68. Voir Gazette
no 14.

Drouot-Montmartre-salle B - 64, rue Doudeauville, 75018
à 9 h. Tableaux, mobilier et objets d’art - Le Floc’h Guillaume SVV, 01.48.78.81.06.

Salle Provence - 17, rue de Provence, 75009 à 14 h. Livres
anciens et modernes, autographes - Expert(s) : M. Prevost,
Mme Beauchamp, M. Raux - Delorme, Collin du Bocage SVV,
01.58.18.39.05. Voir Gazette no 12.

Salle Rossini - 7, rue Rossini, 75009 à 13 h 30. Livres
anciens et modernes, dessins, monnaies, bijoux, argenterie,
tableaux, mobilier et objets d’art, tapis d’Orient - Piasa SVV,
01.53.34.10.10. Voir Gazette no 14.

Salle des ventes Favart - 3, rue Favart, 75002 à 14 h.
Photographies - Expert(s) : M. Romand A - Ader SVV,
01.53.40.77.10. Voir Gazette no 13.

Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à
13 h 30. Livres, mannettes, tableaux anciens, tableaux
modernes, bijoux, argenterie, objets d’art et d’ameublement, tapis - Maigret (Thierry de) SVV, 01.44.83.95.20.
Voir Gazette no 14.

Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 13 h 30
et 14 h 30. Mannettes, dessins, livres anciens et modernes,
livres illustrés - Expert(s) : M. Imbert, M. Perras - Kahn Dumousset SVV, 01.47.70.82.66. Voir Gazette no 12.

Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h. Objets
d’art et d’ameublement - Brissonneau SVV, 01.42.46.00.07.

6, avenue Hoche - 75008 à 14 h 30. Montres - Cornette de
Saint Cyr maison de ventes SVV, 01.47.27.11.24. Voir
Gazette no 13.

Crédit Municipal - 55, rue des Francs-Bourgeois, 75004 à
10 h 30. Arts de la table - Crédit Municipal de Paris,
01.44.61.65.00. Voir Gazette no 14.

Drouot-Montmartre-salle A - 64, rue Doudeauville, 75018
à 9 h. Tableaux, mobilier et objets d’art - Doutrebente SVV,
01.42.46.01.05.

SAMEDI 16
AVRIL

VENDREDI 15
AVRIL

Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Montres anciennes et modernes - Expert(s) : M. Guyon Pestel-Debord SVV, 01.76.21.55.00. Voir Gazette no 14.

Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Archéologie, préhistoire - Millon SVV, 01.47.27.95.34. Voir
Gazette nos 5, 14.

Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Art de l’Inde - Expert(s) : Mme David - Auction Art Rémy
Le Fur & Associés SVV, 01.40.06.06.08. Voir Gazette no 12.

© AUCTIONSPRESS

Salle 3 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009. Bijoux,
montres, objets de vitrine, argenterie, orfèvrerie - DrouotEstimations SVV, 01.48.01.91.00.

Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Dessins, tableaux anciens, argenterie, art d’Asie, objets d’art
et d’ameublement, tapis - Massol SVV, 01.42.65.08.01. Voir
Gazette no 13.

Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 14 h.
Tableaux anciens, tableaux modernes, art d’Asie, céramiques, pendules, art religieux, objets d’art et d’ameuble-

ILE-DEFRANCE
AUVERS-SUR-OISE 95
29, rue Carnot - Dimanche 10 avril à 10 h 30 - Tableaux,
mobilier et objets d’art - Le Calvez et Associés SVV,
01.34.48.03.44.

CHÂTILLON 92
Centre Jacques Prévert, 21, rue Gabriel Péri - Samedi 9 avril
à 14 h - Livres, estampes, sculptures, bronzes - ChochonBarré et Allardi SVV, 01.47.70.72.51. Voir Gazette no 13.

CHAVILLE 92
9, rue Carnot - Dimanche 17 avril à 14 h 30 - Tableaux
modernes, sculptures, bronzes, bijoux, Extrême-Orient,
objets d’art et d’ameublement, tapis d’Orient - Chaville
Enchères SVV, 01.47.50.48.59. Voir Gazette no 13.

COULOMMIERS 77
1, place du 27-Août - Vendredi 15 avril à 14  h  30 Tableaux, mobilier et objets d’art, verreries - Hôtel des
ventes de Coulommiers SVV, 01.64.03.10.90. Voir Gazette
no 10.

ENGHIEN-LES-BAINS 95
2, rue du Docteur-Leray - Dimanche 17 avril à 14 h Bijoux, montres, orfèvrerie - Goxe, Belaisch, hôtel des
ventes d’Enghien SVV, 01.34.12.68.16. Voir Gazette no 14.

ÉTAMPES 91
Hôtel des ventes, place du Jeu-de-Paume - Dimanche 10
avril à 14 h - Tableaux anciens, tableaux modernes, sculptures, bronzes, design, poupées, jouets, verreries, ivoires,
objets d’art et d’ameublement, véhicules de collection, tapis
d’Orient, expert(s) : Cabinet Maury - Étampes Enchères SVV
Me Fontana, 01.64.94.02.33. Voir Gazette no 13.

FONTAINEBLEAU 77
5, rue Royale - Samedi 9 avril à 14 h - Sculptures, bronzes,
collection Christopher Forbes, expert(s) : M.  Dey Dimanche 10 avril - Tableaux anciens, dessins, militaria,
souvenirs historiques, expert(s) : M. Turquin E, M. Millet,

29

AGENDA DES VENTES LA GAZETTE DROUOT

M. Chenique, M. Dey, M. Nicolas, Mme Lamort, Mme de La
Chevardière, Mme Finaz de Villaine, M. Boré - Dimanche 17
avril à 14 h - Tableaux du XIXe, expert(s) : M. Maket Osenat SVV, 01.64.22.27.62. Voir Gazette nos 12, 13.

GÉNICOURT 95
Hôtel des ventes de Cergy-Pontoise, 41, rue des Fossettes Lundi 11 avril à 14 h - Sculptures, bronzes, tableaux anciens,
argenterie, tableaux du XIXe, pendules, objets d’art et d’ameublement, expert(s) : M.  Chanoit, M.  Daveau, M.  Millet,
Cabinet Vallériaux - Aponem SVV, 01.34.42.14.50. Voir
Gazette no 13.

LA VARENNE-SAINT-HILAIRE 94
21, avenue de Balzac - Samedi 16 avril à 14 h 15 - Art d’Asie,
arts décoratifs du XXe, bijoux, montres, livres anciens et
modernes - Lombrail, Teucquam Maison de ventes SVV,
01.43.97.91.29. Voir Gazette no 13.

LE CHESNAY 78
Salle d’exposition, 50-52, rue de Versailles - Dimanche 17
avril à 14 h 30 - Tableaux anciens, tableaux modernes,
tableaux contemporains, street art, sculptures, bronzes,
bijoux, orfèvrerie, objets d’art et d’ameublement, expert(s) :
M.  Millet, Cabinet Portier et associés - Le Chesnay
Enchères - SAS Rey & Guinot SVV, 01.39.43.52.44. Voir
Gazette no 12.

MELUN 77
ZI, Vaux-le-Pénil, 746, rue du Maréchal-Juin - Samedi
9 avril à 14 h 30 - Bijoux, argenterie, montres, art d’Asie,
tableaux anciens, tableaux modernes, dessins, arts décoratifs du XXe, objets d’art et d’ameublement - Mes Jakobowicz
et associés, 01.64.37.02.12. Voir Gazette no 13.

NEUILLY-SUR-SEINE 92
Hôtel des ventes, 164 bis, avenue Charles-de-Gaulle Mardi 12 avril à 14 h 30 - Tableaux anciens, objets d’art
et d’ameublement, pendules, sculptures, bronzes, tapis,
argenterie, expert(s) : M.  Millet, M.  Kassapian Aguttes SVV, 01.47.45.55.55. Voir Gazette no 12.

SCEAUX 92
27, avenue Georges-Clemenceau - Dimanche 10 avril
à 14 h 30 - Bijoux, argenterie, tableaux, mobilier et objets
d’art, expert(s) : M.  Lescop de Moÿ - Siboni  SVV,
01.46.60.84.25. Voir Gazette no 13.

STAINS 93
Chez V.S.R., 85/87, avenue Aristide Briand - Samedi 9 avril
à 14 h - Plantes et végétaux - Magnin - Wedry SVV,
01.47.70.41.41. Voir Gazette no 13.

VERSAILLES 78
Hôtel des ventes du Château, 13, avenue de Saint-Cloud Samedi 16 avril à 14 h 30 - Argenterie, métal argenté, céramiques, verreries, arts de la table, art d’Asie, pendules,
tableaux, mobilier et objets d’art - Éric Pillon Enchères SVV,
01.39.02.40.40. Voir Gazette no 14.

VERSAILLES 78
3, impasse des Chevau-Légers - Dimanche 17 avril à
14 h 30 - Tapis, dessins, tableaux modernes, tableaux du
XIXe, tableaux anciens, céramiques, objets d’art et d’ameublement, sculptures, bronzes - Versailles Enchères SVV,
01.39.50.69.82. Voir Gazette no 5.

RÉGIONS
AMIENS 80
Musée du Vitrail, 40, rue Victor-Hugo - Dimanche 10 avril
à 14 h 30 - Vitraux - Denis Herbette SVV, 03.22.32.48.48.
Voir Gazette no 10.

ANGOULÊME 16
2-4, rue Guy-Ragnaud - Vendredi 15 avril à 16 h 30 Bijoux anciens et modernes, armes, expert(s)  :
M. Dey - R. Juge & V. Gérard-Tasset SVV - Mes R. Juge
& V. Gérard-Tasset, 05.45.92.14.63. Voir Gazette no 14.

© AUCTIONSPRESS

ANGOULÊME 16
2-4, rue Guy-Ragnaud - Samedi 16 avril à 9  h  30
et 14 h 30 - Céramiques, pendules, sculptures, bronzes, art
d’Asie, archéologie, verreries, tableaux anciens, tableaux
modernes, lithographies, objets d’art et d’ameublement,
véhicule coupé Jaguar 1989, expert(s) : M. Slitine - R. Juge
& V. Gérard-Tasset SVV, 05.45.92.14.63. Voir Gazette
no 14.

30

ARLES 13
26, rue Jean-Lebas - Samedi 16 avril à 15 h - Dessins, sculptures, bronzes, tableaux modernes, céramiques, lithographies - Holz-Artles SVV, 04.90.49.84.70. Voir Gazette no 14.

AURILLAC 15
37, avenue Aristide-Briand - Samedi 9 avril à 14 h - Vins
et alcools - Samedi 16 avril à 14 h 30 - Bijoux anciens
et modernes, expert(s) : Mme Salanne - Dimanche 17 avril
à 14 h 30 - Argenterie, tableaux, mobilier et objets d’art,
tapis, bronzes - Cantal Enchères SVV, 04.71.48.08.23. Voir
Gazette no 12.

BEAUVAIS 60
9, avenue Blaise-Pascal - Samedi 9 avril à 14 h - Dessins,
étains, figurines, décorations, insignes, bibliothèque napoléonienne, documentation, expert(s) : M. Dey, Mme Petitot Beauvais Enchères SVV, 03.44.45.04.71. Voir Gazette
no 12.

BESANÇON 25
11, rue de l’Église - Jeudi 14 avril à 14 h 30 - Collection
de 250 dessins de Georges Oudot, sculptures, bronzes Hôtel des ventes des Chaprais SVV, 03.81.80.37.37. Voir
Gazette no 14.

BIARRITZ 64
Hôtel des ventes, 6, rue du Centre - Dimanche 17 avril
à 14 h 30 - Tableaux du XIXe, tableaux modernes, tableaux
anciens, sculptures, bronzes, verreries, bijoux, objets d’art
et d’ameublement, expert(s) : M. Bordes, Cabinet Maréchaux - Biarritz Enchères  SVV, 05.59.24.21.88. Voir
Gazette no 14.

CHÂLONS-SUR-SAÔNE 71
Samedi 9 avril à 14 h - Tableaux anciens, tableaux du XIXe,
objets d’art et d’ameublement, harpe époque Empire Meubles aux enchères publiques Daniel Herry SVV,
03.80.22.28.87. Voir Gazette no 13.

CHARTRES 28
Galerie de Chartres, 7, rue Collin-d’Harleville - Samedi 9
avril à 14 h et 14 h 30 - Tableaux anciens, dessins anciens,
photographies, tableaux du XIXe, expert(s) : M. Delas,
M. Millet - Galerie de Chartres SVV, 02.37.88.28.28. Voir
Gazette nos 3, 4, 11, 13.

DEAUVILLE 14
Le Galaxy, route des CréActeurs, BP 60089 - Dimanche 10
avril à 10 h et 14 h - Pendules, tableaux anciens, tableaux
du XIXe, art religieux, sculptures, bronzes, monnaies et
lingots, Haute Époque, objets d’art et d’ameublement,
expert(s)  : M.  Millet, M.  Roudillon J. - Tradart
Deauville SVV, 02.31.88.18.18. Voir Gazette no 13.

ANTIBES 06
Hôtel des Ventes, 8, avenue Pasteur - Samedi 16 avril
à 14  h - Tableaux, mobilier et objets d’art - Antibes
Enchères SVV, 04.93.34.08.52.

DIJON 21
13, rue Paul-Cabet - Lundi 11 avril à 14 h 30 - Livres
anciens et modernes, expert(s) : M. Cart-Tanneur - Sadde
Hôtel des ventes de Dijon SVV, 03.80.68.46.80. Voir
Gazette no 5.

ARGENT-SUR-SAULDRE 18
Zone industrielle, Les Aubépins - Dimanche 17 avril
à 14 h 30 - Bronzes, tableaux, mobilier et objets d’art Havin Jean SVV, 02.48.58.23.96. Voir Gazette no 14.

DIJON 21
122, avenue Victor-Hugo - Jeudi 14 avril à 19 h - Vins
et alcools, expert(s) : M. Kuzniewski - Hôtel des ventes
Victor Hugo SVV, 03.80.56.05.60. Voir Gazette no 14.

LA GAZETTE DROUOT AGENDA DES VENTES

DINAN 22
61, avenue René Cassin - Dimanche 17 avril à 14 h Verreries, ivoires, sculptures, bronzes, armes,
accessoires de mode, bijoux, argenterie, tableaux, mobilier
et objets d’art, tapis, expert(s)  : Cabinet  Petroff Rançon, M. Vion - Me Trouvé, 02.96.39.22.45. Voir Gazette
no 14.
DREUX 28
2, rue du Gué-aux-Ânes - Samedi 9 avril à 14 h - Bijoux,
tableaux anciens, tableaux modernes, affiches, argenterie,
objets d’art et d’ameublement, expert(s) : M. Lachaud,
M.  Jansem, M.  Dubois - Laurent Bernard - Maison
de ventes aux enchères SVV, 02.37.46.04.22. Voir Gazette
no 13.
FAINS-VÉEL 55
Z.A. Sous Lambelloup, 9, rue de la Verrerie - Samedi 16
avril à 14 h - Motos et accessoires de 1931 aux années
1970, expert(s) : M. Zeller - Mes Cappelaere, Prunaux,
03.59.30.96.10. Voir Gazette no 14.
JOIGNY 89
34, rue Aristide-Briand - Dimanche 10 avril à 14 h 30 Bijoux, argenterie, art d’Asie, mode (sur le thème de la),
tableaux anciens, tableaux modernes, dessins, sculptures,
bronzes, objets d’art et d’ameublement - Joigny EnchèresJoigny Estimations SVV, 03.86.62.00.75. Voir Gazette
no 13.
LE HAVRE 76
203, boulevard de Strasbourg - Lundi 11 avril à 14 h Livres anciens et modernes - Enchères Océanes SVV,
02.35.21.21.27. Voir Gazette no 13.
LIMOGES 87
5, rue Cruche d’Or - Dimanche 10 avril à 14 h - Tableaux
anciens, tableaux du XIXe, tableaux modernes, sculptures,
bronzes, montres, céramiques, tapisseries, expert(s) :
M. Millet, M. Roudillon J. - Galateau - Pastaud SVV,
06.23.40.44.06. Voir Gazette no 13.
LYON 69
13 bis, place Jules-Ferry - Samedi 9 avril à 13 h 30 Chasse (sur le thème de la), militaria, expert(s) : M. Brunel
Aguttes SVV, 04.37.24.24.24. Voir Gazette no 13.
LYON 69
3, avenue Sidoine-Apollinaire - Samedi 9 avril à 10 h 30
et 14 h 30 - Instruments de musique, art nouveau, art déco,
design, expert(s) : M. Pick, M. Guinot - Milliarède SVV,
04.78.47.78.18. Voir Gazette no 14.

© AUCTIONSPRESS

LYON 69
Hôtel des ventes des Tuiliers, 2-4, rue Saint-Firmin Samedi 9 avril à 14 h 30 - Sur le thème de la pêche,
expert(s)  : M.  Winthrop - Artcurial Lyon - Michel
Rambert SVV, 04.78.00.86.65. Voir Gazette no 13.
LYON 69
Espace Gailleton, 2, place Gailleton - Jeudi 14 avril
à 19 h 30, expert(s) : Daval - Vendredi 15 avril à 14 h 30 Livres illustrés, reliures contemporaines, expert(s) : Daval Guillaumot - Richard SVV, 04.28.39.00.20. Voir Gazette
no 13.

MARSEILLE 13
47, rue Falque - Samedi 16 avril à 15 h - Bijoux, expert(s) :
Cabinet Mély et Mure - Dimanche 17 avril à 14 h - Sculptures,
bronzes, harpe, tableaux anciens et du XIXe, céramiques,
objets d’art et d’ameublement, expert(s) : M. Guillen - Prado
Falque Enchères SVV, 04.96.10.26.30. Voir Gazette no 14.
MAYENNE 53
438, boulevard François-Mitterrand - Samedi 9 avril à 14 h Livres anciens et modernes, mannettes, vieux papiers,
cartes postales - Dimanche 10 avril à 13 h 30 - Livres
anciens et modernes, autographes, photographies, cartes
postales, lithographies, expert(s) : M. Guillebaud - Pascal
Blouet SVV, 02.43.04.13.74. Voir Gazette no 12.
METZ 57
Hôtel des ventes de Metz, 43, rue Dupont-des-Loges Dimanche 10 avril à 14 h - Objets d’art et d’ameublement,
timbres-poste - Martin - Bailly & Associés SVV, 03.87.36.68.53.
MONTAUBAN 82
ZI Albasud, 399, avenue du Danemark - Samedi 9 avril
à 14 h 15 - Accessoires de mode, cave à liqueurs en cristal,
tableaux, mobilier et objets d’art - 3MA SVV, 05.63.02.54.53.
Voir Gazette no 13.
MONTAUROUX 83
RD, 562 le Relais du Lac - Samedi 16 avril à 14 h 30 Bijoux, verreries, art d’Asie, automates, photographies,
visionneuses, lithographies, argenterie, sculptures,
bronzes, tableaux, mobilier et objets d’art - Pays de
Fayence Enchères Estimations, 06.63.01.79.37. Voir
Gazette no 14.
MONTLUÇON 03
9, rue Pierre-Petit - Samedi 9 avril à 14 h - Cartes postales,
tableaux régionaux - Sylvie Dagot SVV, 04.70.05.11.34.
Voir Gazette no 12.
MONTLUCON 03
Parc des Expositions, 70, rue Eugène Sue - Dimanche
10 avril à 15 h - Automobilia, automobiles de collection Sylvie Dagot SVV, 04.70.05.11.34. Voir Gazette no 12.
NANCY 54
12-14, rue du Placieux - Samedi 16 avril à 14 h - Art
nouveau, art déco, verreries, tableaux, mobilier et objets
d’art - Anticthermal SVV, 03.83.28.13.31. Voir Gazette no 5.
NARBONNE 11
Domaine de Lacoste, route de Narbonne-Plage - Samedi 16
avril à 14 h - Sculptures, bronzes, automobile Daimler V8,
tableaux anciens, instruments de musique, art religieux, verreries, objets d’art et d’ameublement, tapisseries, expert(s) :
M. Millet, M. Le Gall - Meyzen SVV, 04.68.32.10.33. Voir
Gazette nos 9, 14.
NICE 06
Espace 4-Auction, 2, rue du Congrès - Dimanche 17 avril
à 10 h et 14 h 30 - Archéologie, arts premiers, tableaux
anciens, tableaux modernes, tableaux contemporains,
pendules, icônes, sculptures, bronzes, objets d’art et
d’ameublement, expert(s)  : M.  Kalfon, Mme Massard,
Galerie Kanaga, M. Cavanna, M. Mangin - 4 - Auction SVV,
04.93.62.37.75. Voir Gazette nos 13, 14.

NOYON 60
37, rue de Lille - Dimanche 17 avril à 14 h 30 - Bijoux,
argenterie, tableaux du XIXe, tableaux modernes, objets
d’art et d’ameublement, tapis - Pierre Macaigne SVV,
03.44.44.04.60. Voir Gazette no 14.
NUITS-SAINT-GEORGES 21
28, rue du Général de Gaulle - Samedi 9 avril à 14 h - Tableaux,
mobilier et objets d’art, sculptures, bronzes, vins et alcools,
expert(s) : MM. Bacot, de Lencquesaing Cortot - Vrégille Bizoüard SVV, 03.80.73.17.64. Voir Gazette nos 9, 13.
PAMIERS 09
23, place du Marché-au-Bois - Dimanche 10 avril à 10 h et
14 h 30 - Bijoux, argenterie, militaria, mobilier et objets d’art,
tableaux anciens, tapisseries, expert(s) : Cabinet Turquin Ariège Enchères SVV, 05.61.67.11.86. Voir Gazette no 12.
PÉRIGUEUX 24
Institution Sainte-Marthe de Périgueux, 2, place de la Cité Samedi 16 avril à 14 h 30 - Verreries, art sacrés, linge de
maison, argenterie, objets d’art et d’ameublement,
expert(s) : M. Delarue - Dimanche 17 avril à 14 h 30 Argenterie, métal argenté, verreries, céramiques, tableaux
anciens, tableaux modernes, art religieux, objets d’art et
d’ameublement, expert(s) : M. Delarue - Hôtels des ventes
du Périgord-Périgord Auctions SVV, 05.53.05.15.44. Voir
Gazette no 14.
PEUJARD 33
4, rue Georges Brassens - ZA - Samedi 16 avril à 15 h 30 Bijoux, tableaux, mobilier et objets d’art, expert(s)  :
Cabinet Authenticité - TGGV, 06.73.37.63.91. Voir Gazette
no 14.

31

AGENDA DES VENTES LA GAZETTE DROUOT

POITIERS 86
22, boulevard du Grand-Cerf - Samedi 16 avril à 14 h 30 Bijoux, dessins, sculptures, bronzes, argenterie, tableaux,
mobilier et objets d’art - Hôtel des Ventes de Poitiers Boissinot & Tailliez SVV, 05.49.37.80.81. Voir Gazette no 14.

collection de monsieur André Blanc, armes, souvenirs
historiques, expert(s) : M. Dey - Mercredi 13 avril à 10 h
et 14 h 30 - Sculptures, bronzes, pendules, objets d’art
et d’ameublement, paravents, tapisseries - Marc
Labarbe SVV, 05.61.23.58.78. Voir Gazette no 13.

REIMS 51
25, rue du Temple - Samedi 9 avril à 14 h et 17 h - Céramiques, expert(s)  : M.  Vandermeersch - Guizzetti Collet SVV, 03.26.47.32.59. Voir Gazette no 12.

TOULOUSE 31
6, rue Urbain-Vitry - Mercredi 13 avril à 15 h - Timbresposte, cartes postales, monnaies, billets - Jeudi 14 avril à
9 h 30 et 14 h 30 - Verreries, argenterie, ivoires, poupées,
sculptures, bronzes, tableaux, mobilier et objets d’art,
collection boutons - Catherine Chausson Société
de ventes aux Enchères SVV, 05.61.25.55.55. Voir Gazette
no 13.

RENNES 35
32, place des Lices - Lundi 11 avril à 14 h - Archéologie,
préhistoire, sculptures africaines et océaniennes, objets
de curiosité, icônes, monnaies, expert(s) : M. Roudillon J. Rennes Enchères SVV, 02.99.31.58.00. Voir Gazette no 13.

RIOM 63
101, rue du Moulin d’Eau - Samedi 9 avril à 14 h 30 - Mobilier XXe, objets d’art, Peugeot 404 de 1962 - Butant SVV,
04.73.38.24.31. Voir Gazette no 11.

ROUEN 76
Hôtel des ventes du Vieux-Palais, 25, rue du GénéralGiraud - Dimanche 17 avril à 14 h 30 - Bijoux, montres Bisman SVV, 02.35.71.13.50. Voir Gazette no 14.

SAINT-BRIEUC 22
10-12, rue de Gouët - Samedi 9 avril à 14 h - Tableaux
modernes, marine (sur le thème de la) - Dimanche 10 avril
à 14 h - Sculptures, bronzes, tableaux du XIXe, tableaux
modernes, objets d’art et d’ameublement, expert(s) :
Mme Fligny, Mme Collignon, Mme Lajoix - Armor
Enchères SVV - Mes Juillan - Borel, 02.96.33.15.91. Voir
Gazette no 12.

SANILHAC-SAGRIÈS 30
Châteaux de Sanilhac, place du Château - Dimanche 17
avril à 14 h 30 - Bijoux, argenterie, tableaux orientalistes,
tableaux modernes, sculptures, bronzes, céramiques,
objets d’art russes, pendules, objets d’art et d’ameublement Étude de Provence SVV, 04.96.11.01.10. Voir Gazette
no 14.

SENLIS 60
63, rue du Faubourg-Saint-Martin - Jeudi 14 avril à 11 h
et 14 h - Bijoux, argenterie, livres, tableaux, mobilier
et objets d’art - Hôtel des ventes de Senlis  SVV Me Le Coënt-de-Beaulieu, 03.44.53.03.42. Voir Gazette
no 12.

© AUCTIONSPRESS

SENS 89
3, boulevard du Pont-Neuf - Dimanche 10 avril à 14 h 30 Tableaux anciens, verreries, icônes, dessins, expert(s) :
M. Turquin E, MM. de Bayser - Sens Enchères - Sens Estimations SVV, 03.86.64.52.87. Voir Gazette no 13.

32

TOULOUSE 31
4, rue Boulbonne - Samedi 9 avril à 14 h 30 - Tableaux
modernes - Catherine Chausson Société de ventes aux
Enchères SVV, 05.61.25.55.55. Voir Gazette no 13.

TOULOUSE 31
Hôtel des ventes Saint-Aubin, 3, boulevard Michelet Mardi 12 avril à 9 h 30 et 14 h 30 - Objets de curiosité,

TROYES 10
1, rue de la Paix - Samedi 9 avril à 14 h - Militaria - Samedi
16 avril à 9 h et 14 h - Montres, vintage, mode (sur le
thème de la), design, arts décoratifs du XXe - BoisseauPomez SVV, 03.25.73.34.07. Voir Gazette nos 12, 14.

VANNES 56
8, rue du docteur Joseph-Audic, zone d’activités du
Ténénio, BP. 37 - Samedi 16 avril à 14 h 30 - Art d’Asie,
expert(s)  : M.  Ansas - Jack-Philippe Ruellan  SVV,
02.97.47.26.32. Voir Gazette no 13.

VICHY 03
16, avenue de Lyon - Vendredi 15 avril à 14 h - Argenterie,
objets de vitrine - Vichy Enchères SVV, 04.70.30.11.20.
Voir Gazette no 14.

MONDE
ALLEMAGNE Stuttgart
Neckarstrasse 189-191 - Mercredi 13 avril - Jeudi 14 avril Tableaux anciens, céramiques, objets d’art et d’ameublement
Nagel Auktionen, +(49)711.649.69.0. Voir Gazette no 13.

BELGIQUE Bruxelles
24, rue Henri-Marichal - Samedi 16 avril à 13 h - Livres
anciens et modernes, bandes dessinées - Morel de Westgaver, +(32)(0) 479 33 95 38.

ESPAGNE San Sebastián
18, rue Garibay - Jeudi 14 avril à 18 h 30 - Art d’Asie, arts
décoratifs, sculptures, bijoux, livres, tableaux, mobilier et
objets d’art - Anteo Subastas, +(34)943.44.67.54.

PORTUGAL Lisbonne
Av. Elias Garcia, 157 A/B - Mardi 12 avril à 9 h - Tableaux
modernes, tableaux contemporains - Veritas Art Auctioneers, +(351)21.794.8000.

INTERNET
Toutes les ventes avec catalogue réalisées
à Drouot sont accessibles sur drouotlive.com.
Pour consulter les lots sur Internet et enchérir
en direct pendant la vacation…

WWW.DROUOTONLINE.COM
Vente permanente du 8 au 14 avril : mobilier & objets
d’art, trouvailles & découvertes - Drouot Online Salle 2.0,
01.47.70.93.00.

WWW.DROUOTONLINE.COM
Vente du 31 mars au 9 avril : art & décoration XIXe, jouets
anciens et modernes, mobilier et objets d’art - Vasari
Auction SVV, 05.56.20.47.93.

WWW.DROUOTONLINE.COM
Vente du 1er au 10 avril : lithographies - Diamonds Auction
Richard Bédot SVV, 06.27.63.80.14.

WWW.DROUOTONLINE.COM
Vente du 1er au 10 avril : affiches de collection, expert(s) :
Mme Lepeuve - Art Valorem SVV, 01.71.20.31.43. Voir
Gazette no 13.

WWW.DROUOTONLINE.COM
Vente du 1er au 11 avril : tableaux modernes, dessins,
sculptures, photographies - Étude Hôtel des ventes de
Lausanne, 09.79.07.81.76.

WWW.DROUOTLIVE.COM
Mercredi 13 avril à 15 h - Tableaux modernes, tableaux du
XIXe, tableaux anciens, sculptures, bronzes, bijoux,
montres, vins - Étude Expertisez.com, 01.40.17.05.05.

SALLE 2.0
LA NOUVELLE
SALLE DES VENTES
100% INTERNET
DE DROUOT
TOUTES LES SEMAINES
DE NOUVEAUX OBJETS SÉLECTIONNÉS
PAR LES COMMISSAIRES-PRISEURS
DE DROUOT

© AUCTIONSPRESS

WWW.DROUOTONLINE.COM

© AUCTIONSPRESS

PAPON@GAZETTE-DROUOT.COM

PAR CLAIRE PAPON

EN VENTE

© AUCTIONSPRESS

PARIS

37

Munch versus Warhol

38

La Couronne en Inde

41

Fantasque et fantastique

47

Tendre porcelaine
UNE TABATIÈRE EN PORCELAINE TENDRE DE VINCENNES DÉTAIL, VOIR PAGE 47.

35

EN VENTE À PARIS LA GAZETTE DROUOT

Précieuse argile.
Focus sur une
rare tabatière
en pâte tendre
de Vincennes imitant
les productions
de Meissen.
Mais aussi sur
une sérigraphie
de Warhol inspirée
d’Edvard Munch,
de l’art indien
et des décorations.

LUNDI 11
AVRIL

SALLE 1 - DROUOT-RICHELIEU
Leclere - Maison de ventes SVV.
C’est d’art contemporain qu’il est question ici et tout
particulièrement d’un diptyque à l’huile sur papier
de Willem de Kooning (1904-1997), non titré mais
daté 1974, ayant appartenu à différentes collections
privées américaines, hollandaise et belges.
120 000/150 000 € sont demandés de cette composition illustrant le propos de l’artiste en 1951 : « Je
peins de cette façon car cela me permet d’ajouter
plus de choses, comme le drame, la colère, la
douleur, l’amour, une figure, un cheval ou ma vision
de l’espace…» Si la couverture du catalogue revient
à une broderie sur toile de l’Italien Alighiero Boetti,
Una brillante idea de 1992, espérée à 16 000/
18 000 €, on devrait disputer à hauteur de 12 000/
15 000 € un grand panneau de l’Espagnol Alejandro
Obregon vers 1969, Barracuda, autour de 35 000 €,
un pastel et feutre de Jean-Michel Basquiat AOAIA
de 1981, entre 3 000 et 10 000 € des œuvres,
abstraites, d’Edgard Pillet, Étienne Béothy, Léon
Zack, Jean Leppien, Gregorio Vardanega, Claude
Viallat, Peter Klasen, Yvan Messac ou Jean-Charles
Blais. La conclusion revient à un décollage d’affiches
sur toile de Mimmo Rotella, de 1990, Marilyn Sola
dont la figure centrale n’est autre bien sûr que l’actrice américaine (18 000/20 000 €).

SALLE 7 - DROUOT-RICHELIEU
Wapler Mica SVV. Cabinet Chanoit.

ÉDITION PAPIER
Pour le programme complet
de la semaine et les coordonnées
des sociétés de ventes, se reporter
page 26

INTERNET
SMARTPHONE
TABLETTE
Consultez le calendrier
et les catalogues de ventes sur
www.gazette-drouot.com

Un peu plus de 300 œuvres voisinent aux cimaises
de cette salle, toutes de la main de Jean Legros
(1917-1981). Des peintures en bonne partie mais
aussi 70 reliefs-sculptures et 90 pochoirs. Diplômé
en philosophie et en psychologie, celui qui a été en
contact dans son enfance avec les artistes Derain,
Zadkine, Survage, Laurens et Despiau, suit sa vocation d’artiste en devenant professeur de dessin en
1946 et en peignant l’été en Touraine. Legros travaillera par séries de combinaisons de couleurs, des
formes géométriques, jusqu’à son suicide le
7 novembre 1981, après avoir attendu en vain
compréhension et reconnaissance d’un travail
abstrait hautement intellectuel. Admirateur de Malevitch, Mondrian, Herbin, Arp et Dewasne dont il avait
été l’élève, celui qui s’était retiré du monde parisien
et installé dans un atelier en Beauce en 1960, fut
défendu par le conservateur François Mathey, le
poète et critique Imre Pan ou la galerie Lahumière à
Paris. C’est entre 100 et 1 500 € que sont attendus
sous le marteau ses tableaux.

SALLE 10 - DROUOT-RICHELIEU

contact avec des marchands indiens, turcs et occidentaux, l’homme rejoint l’Europe puis les États-Unis
où il ouvre une galerie à New York et fait aussi œuvre
d’expert. Aujourd’hui, il se sépare de plus de
200 pièces. De nombreux châles en cachemire,
indiens ou européens et du XIXe pour la plupart, des
broderies ottomanes ou iraniennes anciennes, mais
aussi chinoises et italiennes, que l’on se partagera
entre 200 et 2 000 €. Deux tapis, l’un de Tabriz, en
soie, d’époque XIXe, à curieux décor d’un roi se
tenant au-dessus d’un dieu, dans un environnement
d’animaux et de plantes, l’autre du nord-ouest de
l’Inde, dit « mille-fleurs », vers 1800, pourraient être
disputés chacun entre 5 000 et 10 000 €. Une
broderie arménienne de la région de Karabagh, à
motif de svastikas, non datée, mais dont des exemplaires proches ont été réalisés aux XVIIe et
XVIIIe siècles, est espérée à 40 000/60 000 €.

SALLE 13 - DROUOT-RICHELIEU
Yann Le Mouel SVV.
Quel que soit leur thème, propagande, locomotion,
spectacles, le cinéma, la publicité commerciale, les
compagnies aériennes ou de navigation, et bien sûr
le tourisme, c’est autour de quelques centaines
d’euros que ces affiches devraient trouver preneur.
Elles sont signées des grands noms de la spécialité,
d’Eugène Grasset à Raymond Savignac en passant
par Jean et Paul Colin, Hervé Morvan, Jean d’Ylen,
Pierre Fix-Masseau, Bernard Villemot, Leonetto
Cappiello, Jacques Charmoz, Cassandre ou Géo
Dorival et constituent de séduisants panneaux décoratifs. Toutes deux d’actualité, deux affiches de
Roger Broders seront (successivement) négociables
à 3 000/4 000 € : l’une vante La Plage de Calvi et le
P.L.M. en 1928, l’autre Les Sports d’hiver au col de Voza
depuis Saint-Gervais avec le chemin de fer du MontBlanc. Mer ou montagne, c’est au choix…

SALLE 16 - DROUOT-RICHELIEU
Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan SVV.
MM. Rahola, Boucaud.
Boîtes de papillon, massacres sur écusson, têtes en
cap, fossiles, coco-fesses, œufs de dinosaure,
montages de squelette et coquillages, accueillent le
visiteur en début de séance. Ils sont assortis d’estimations de 100 à 500 € et laissent ensuite la place à
des cannes à pommeau sculpté, à des objets de
pharmacie (certains provenant de la collection
Émile Monard), à des mortiers, à des plats d’offrandes en laiton, qu’accompagnent quelques
boîtes d’herboristerie en tôle peinte et ouvrages de
pharmacopée. Les coups de marteau sont prévus
entre 100 et 1 500 €.

HÔTEL MARCEL-DASSAULT
Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan SVV. M. Combrexelle.

© AUCTIONSPRESS

Gros & Delettrez SVV. M. Achdjian.

36

Les textiles orientaux sur lesquels on tentera ici sa
chance proviennent de la collection de Parviz
Nemati, auteur d’un livre sur les châles et les tapis
anciens. Baigné dès l’enfance dans le milieu de l’art
grâce à ses grands-parents qui possèdent des
ateliers de production de tapis et de tissus, mis en

Un seul nom à retenir devenu un grand classique
des ventes publiques : Hermès. Cette vacation est
entièrement consacrée à la maison du 24, Faubourg
Saint-Honoré. Les carrés de soie et les cravates
ouvrent la marche, des nécessaires de bureau en
cuir, coffrets, jeux de cartes, ainsi que de la porcelaine (dont une partie de service Toucan composé de

© AUCTIONSPRESS

Si, dans cette palette de couleurs, l’œuvre d’Andy
Warhol est une pièce unique, d’autres tableaux, aux
tons moins acides, existent, tous du millésime 1984.
Rien d’étonnant, quand on sait combien Le Cri d’Edvard
Munch (1863-1944) dont s’est inspiré l’artiste américain
est iconique… L’artiste norvégien a réalisé une version
principale en 1893, et plus de cinquante autres
variantes de cette œuvre expressionniste, image de la
solitude de l’homme au sein d’une nature qui ne le
console pas, mais répercute son angoisse par-delà la
large baie d’Oslo. « Je longeais le chemin avec deux
amis – c’est alors que le soleil se coucha – le ciel devint
tout à coup rouge couleur de sang – je m’arrêtai,
m’adossai épuisé à mort contre une barrière, le fjord
d’un noir-bleuté et la ville étaient inondés de sang et
ravagés par des langues de feu – mes amis poursuivirent leur chemin, tandis que je tremblais encore d’angoisse – et je sentis que la nature était traversée par un
long cri infini », écrit Munch dans son journal, le
22 janvier 1892. Si le paysage est connu, la source d’inspiration du personnage fantomatique pourrait être une
momie péruvienne, dont les mains soutiennent également la tête. L’œuvre de Dostoïevski, très appréciée de
Munch, figure enfin parmi les éventuelles sources littéraires… Trois versions du Cri appartiennent à des
musées en Norvège, la dernière, issue de la collection
de l’armateur milliardaire Peter Olsen, ayant été vendue
aux enchères, en 2012, pour la somme record de
119,92 M$ (Sotheby’s, New York). Le tableau a inspiré
des cinéastes, écrivains, auteurs de bandes dessinées et
même des compositeurs de musique… Le pape du
pop art s’est lui aussi réapproprié cette image du patrimoine mondial. S’il conserve bien sûr la figure à la
bouche grande ouverte, Warhol prend quelques
libertés avec les personnages d’arrière-plan et le
paysage et, surtout, remplace les tons sombres de
l’œuvre originale par des couleurs détonantes. Les
produits de la consommation de masse américaine et
les vedettes de cinéma réduites au rang d’objets cèdent
la place au thème intemporel de l’homme en proie au
CL. P.
désespoir…

I

© THE ANDY WARHOL FOUNDATION FOR THE VISUAL ARTS, INC. / ADAGP, PARIS 2016

MUNCH
VERSUS WARHOL

ESTIMATION

180 000/220
000 €
MARDI 12
AVRIL

ANDY WARHOL 19281987, THE SCREAM AFTER MUNCH, 1984 FELDMAN & SCHELLMANN, IIIA.58, SÉRIGRAPHIE EN COULEURS SUR LENOX MUSEUM
BOARD, CACHET DE L’ANDY WARHOL ART AUTHENTIFICATION BOARD AU DOS, NUMÉROTÉ A 160 992 AU DOS. 101,6 X 81,3 CM. ESTIMATION :
180 000/220 000 €. MARDI 12 AVRIL, 6 AVENUE HOCHE. CORNETTE DE SAINT CYR MAISON DE VENTES SVV.

37

© AUCTIONSPRESS

LA COURONNE EN INDE

38

Longtemps géré par la Compagnie des Indes,
le continent indien passe à l’Empire britannique en 1858, administré par le Bureau
indien (India Office) à Londres. Le représentant de la Couronne, le vice-roi, les administrateurs et officiers anglais apportent leur style
de vie, leurs coutumes et leurs produits. Les
maharajas, protégés par la couronne britannique, adoptent certaines modes anglaises.
Un collectionneur a réuni des portraits de ces
éminents princes, réalisés à cette époque,
certains brossés par des artistes anglais, d’autres mêlant des artefacts occidentaux aux
riches parures indiennes. Un artiste dénommé
Narsingh, probablement attaché à la cour
princière, a laissé plusieurs portraits du maharaja de Jodhpur dans les dernières décennies
du XIXe siècle. L’un des plus importants états
princiers du Raj, Jodhpur se modernisa sous le
règne éclairé de ce souverain. Il installa des
tribunaux, introduisit un régime d’impôts et
réforma les diverses administrations. On lui
doit la création de télégraphes, de chemins de
fer (Jodhpur State Railway) et d’un réseau
routier. Il finance aussi un régiment de cavalerie au sein de l’armée impériale. C’est donc
un personnage considérable qui choisit de se
faire portraiturer dans un intérieur à l’aspect
britannique. Les boiseries grises et les lourds
rideaux verts n’évoquent pas les fastes de
l’Orient, le mobilier semble tout droit sorti des
manufactures anglaises, tout comme le tapis.
Vêtu d’une robe blanche richement brodée
sur un jodhpur à carreaux, il est paré, comme
tout prince indien qui se respecte, de bijoux,
en l’occurrence un collier d’émeraudes et de
diamants. Tenue complétée par le collier du
« Most Exalted Order of the Star of India »,
ordre de l’Étoile de l’Inde fondé par la reine
Victoria, dont il fut nommé chevalier commandeur en 1875. Des anneaux d’or ornent les
orteils de ses pieds nus, des bracelets enserrent ses chevilles. Bref, un portrait de son
époque, celle du Raj britannique, qui prit fin
ANNE FOSTER
en 1947.

I

ESTIMATION

2 000/2 500 €
VENDREDI 15
AVRIL

RAJASTHAN, JODHPUR, XIX E SIÈCLE. NARSINGH, MAHARAJA JASWANT SINGH 18381895, GOUACHE SUR PAGE CARTONNÉE, 33 X 24,5 CM À VUE.
ESTIMATION : 2 000/2 500 €. VENDREDI 15 AVRIL, SALLE 2  DROUOTRICHELIEU. AUCTION ART RÉMY LE FUR & ASSOCIÉS SVV. MME DAVID.

LA GAZETTE DROUOT EN VENTE À PARIS

43 pièces, est attendue à 2 000/3 000 €) la concluent.
L’intervalle revient à des sacs, dont un modèle Birkin
(30 cm) en crocodile du Nil ombré mat à garniture
d’or blanc pavé de diamants devrait être l’objet
d’une bataille d’enchères à hauteur de 100 000/
150 000 €, mais aussi à de la petite maroquinerie, et
à des bijoux, des montres-bracelets, des sacs, et à
des pendulettes (est. 150 à 3 000 €).

MARDI 12
AVRIL

SALLE 11 - DROUOT-RICHELIEU
Millon SVV. M. Reynes.
Premier chapitre d’une vente consacrée aux arts
primitifs, l’Amérique précolombienne, principalement représentée par une coupe maya (vallée de
Ulua, Honduras, 550-900 apr. J.-C.) en travertin
sculpté du dieu serpent à plume, Kukulkan pour
laquelle 20 000/30 000 € sont avancés. C’est pour
une pièce du continent noir que pourrait être
prononcé le meilleur résultat. Il faudra compter
80 000/120 000 € en effet d’un masque de danse
punu du Gabon, en bois à ancienne patine d’usage,
taillé profondément, et présentant des traces d’herminettes, à l’expression hiératique, à la bouche
pincée et au chignon dirigé vers le ciel. La deuxième
marche du podium pourrait voir grimper une statue
commémorative bamiléké du Cameroun, présentant un dignitaire féminin, debout, les yeux grands
ouverts, en bois habillé de perles multicolores et
fibres de raphia (voir photo page 46. Cette sélection
s’achève avec un masque de danse galoa du Gabon,
au visage cubiste, aux paupières lourdes, et au
regard tourné vers le bas, ayant appartenu au saxophoniste de jazz Wild Bill Moore (1918-1983), espéré
autour de 30 000 €.

3, RUE DE PROVENCE

© AUCTIONSPRESS

Artprecium SVV. Millon SVV. M. Weil.
Monnaies antiques, monnaies françaises et étrangères (Autriche, Italie, Russie, Suisse), en or ou en
argent, en lots ou à l’unité, c’est entre 50 et 2 000 €
que les numismates tenteront leur chance. Des
billets français (dont un « 5000 francs » type Henri IV,
de 1957, est. 1 000 €), leur succèdent mais aussi une
rare collection de billets chinois, formée au début du
XXe siècle, chez le célèbre marchand japonais Jun
Kobayagawa à Yokohama, des époques XIXe et
début XXe mais emmenée par un billet sur papier de
mûrier d’un kwon d’époque Ming (1 500 €).
Quelques billets étrangers (dont russes) et médailles,
pièces de 10 et 20 dollars américains, monnaies
gauloises ainsi qu’un 100 francs or belge de
Léopold Ier frappé en 1853 pour le mariage du duc et
de la duchesse de Brabant (3 500 €) complètent
cette vacation de spécialité.

6, AVENUE HOCHE
Cornette de Saint Cyr maison de ventes SVV.
La vedette de cette dispersion d’estampes et de multiples caracole loin en tête puisqu’il faudra prévoir de la

disputer entre 180 000 et 200 000 €. Il s’agit d’une sérigraphie unique en couleur d’Andy Warhol de 1984,
The Scream (after Munch), inspirée du célèbre tableau
Le Cri de l’artiste norvégien (voir encadré page 37).
Seule enchère à six chiffres, notre précieux papyrus
aux couleurs acides est accompagné d’autres œuvres
de l’Américain Andy Warhol, dont une sérigraphie en
couleur du dollar américain « $ (quadrant), 1982 »
(8/60) dont chaque épreuve est différente, négociable
à hauteur de 70 000/90 000 € et un portrait de Jean
Cocteau (même technique, 212/250), estimée
3 000/4 000 €. Une Poulette (vers 1989), en résine
blanche de César (épreuve d’artiste, 10/15), est
annoncée à 1 500/2 000 €, deux compressions de
muselets et capsules de bouchons de champagne
conçues en pendentif, du même, de 1974 (éditions à
50 exemplaires) solliciteront les placomusophiles à
3 000/5 000 € (chacune). Tout comme une lithographie en couleur Miroir de la tauromachie, 1990 de
Francis Bacon, et une suite de cinq planches de
Salvador Dalí, Memories of Surrealism, 1971 (eaux-fortes
et aquatintes) et un ouvrage d’André Masson, Voyage
à Venise, 1950-1951, illustré de 41 lithographies en
couleurs. On tentera sa chance sur des rythmes colorés
de Sonia Delaunay et Alexander Calder, Shepard
Fairey et Sam Francis (200 à 5 000 €), sur une lithographie en gris sur chine d’Odilon Redon, Les Yeux clos,
1890 (épreuve d’essai avant la lettre, 7 000 €), une
évocation de Varengeville-sur-Mer en camaïeu de gris,
blancs et noirs de Georges Braque, un lieu cher à l’artiste et où il repose face à la Manche (2 000/4 000 €).

ESPACE TAJAN
Tajan SVV. Mmes Papillon d’Alton, Nataf-Goldmann,
MM. Ansas, Dulon, Guiraud.

Créé par le futur Menelik II
(1844-1913), alors négus de Shewa,
vers 1874, l’ordre de l’Étoile d’Éthiopie
fut un outil diplomatique dans les
incessantes guerres civiles et querelles
dynastiques qui prirent fin en 1889
à la mort de Yohannes IV. Sacré Negusse
Negest d’Éthiopie, roi des rois, Menelik
continua l’œuvre d’unification
et de modernisation du pays. Ce bijou
de grand-croix (poids : 122,6 g) en or
travaillé en filigrane, rehaussé de cinq

Débutant à 10 h, cette Invitation au voyage met l’Asie
(et quelques photographies anciennes) à l’honneur.
160 porcelaines, objets en pierre dure, bronzes,
panneaux de soie, statuettes en ivoire ou objets de
lettré en bois de fer sont attendus dans une fourchette
de prix de 200 à 4 000 €. La séance de l’après-midi
– 14 h 15 – revient aux arts d’Orient et à la peinture
orientaliste. Les arts premiers ferment la marche. Le
colonel Jean-Charles Langlois met en scène, sur toile,
au milieu du XIXe, L’Escorte du caïd (3 000/5 000 €),
Pierre Faget-Germain, André Petroff, Léon Cauvy, Jean
Lauze captent la lumière du port d’Alger (est. de 800 à
2 500 €), tandis que d’Henri Saada, ce sont quatorze
œuvres sur papier (paysages et études de personnages) qui sont proposés (200 à 800 €). On poursuit
avec des faïences marocaines ou européennes
(Lachenal, Vieillard, Zsolnay) à décor végétal, des
bijoux berbères, des armes blanches et des fusils, des
objets en métal où se distingue une fontaine turque
XIXe (ou postérieur) en cuivre doré (ou tombak) à
décor de fleurettes et oiseaux (30 000 €), puis
quelques calligraphies. Une partie de mobilier de
salon orientalisant (une table, deux chaises, deux
fauteuils et un canapé) en bois naturel et de place
incrusté de nacre, XIXe nécessitera 6 000/8 000 €.
Enfin, une statuette baoulé (Côte d’Ivoire) d’homme
barbu, aux cheveux tressés, les bras le long du corps
en bois, soclée par Kichizo Inagaki, ayant appartenu à
Charles Ratton et conservée depuis 1931 dans une
collection privée, conclut le périple, et devrait trouver
preneur à 5 000/7 000 €.

cabochons de verre aux couleurs
de la dynastie Salomonide et surmonté
d’un motif articulé en forme de tiare
impériale, est d’une grande rareté et date
de la fin du XIXe siècle. Il est estimé
2 000/2 500 € dans une vente de cette
spécialité mercredi 13 avril, en salle 2,
organisée par la maison Beaussant Lefèvre (M. Palthey, expert).

39

EN VENTE À PARIS LA GAZETTE DROUOT

MERCREDI 13
AVRIL

SALLE 2 - DROUOT-RICHELIEU
Beaussant - Lefèvre SVV. M. Palthey.

Notre ciseau à bétel fait partie d’un
ensemble comprenant huit pièces – dont
des casse-noix – en laiton, alliage
cuivreux et fer ciselés de personnages,
dieux, déesses ou animaux, d’époque fin
XIXe dont les dimensions oscillent d’une

400 décorations, insignes de fonction, croix de
chapitre et autres barrettes (ainsi que quelques
lots de franc-maçonnerie et drapeaux régimentaires d’époque Empire et Première Guerre
mondiale) débutent leur défilé à 13 h 30. La
couverture du catalogue revient à un bijou de
grand-croix en or travaillé en filigrane, de l’ordre
de l’Étoile d’Éthiopie fin XIXe (voir photo page 39)
et à un ensemble complet du Nichan al Ahd
al Aman de Tunisie, en or émaillé, de l’époque du
règne de Mohamed el Naceur Bey daté 1906, pour
lesquels 2 000/2 500 € et 7 500/8 500 € sont respectivement demandés. 2 000/2 500 € sont également à prévoir d’un collier de chevalier en vermeil
et émail de l’ordre espagnol de Charles III, attribué
au mathématicien et homme politique français
Paul Painlevé en 1925, 6 000/7 000 € devront être
engagés en revanche pour avoir une chance de
décrocher une croix d’honneur de première classe
de l’ordre allemand de la maison de Lippe (fondé
en 1869). Quelques dizaines à 4 000 € seront suffisants ou nécessaires pour se voir décerner ces
récompenses du Luxembourg au Laos, de
Jordanie au Royaume-Uni, de l’Iran au Japon, de la
Pologne au Bénin.

dizaine à une vingtaine de centimètres,
et estimé 450/500 €. Leur origine,

SALLE 3 - DROUOT-RICHELIEU

le nord et l’ouest de l’Inde, ou la région

L’Huillier & Associés Hubert L’Huillier et Roman de
Pontac SVV. Mme Badillet, MM. Portier, Remy.

du Tamil Nadu, au sud-est du pays, est
parfois difficile à préciser car, en raison
de leur petite taille et de leur large
usage, ils ont été emmenés en voyage.
Le bétel pan, dont la consommation est
liée à l’hospitalité en Asie dans toutes
les couches de la société, est une pâte
à mâcher préparée avec des feuilles de
bétel et de tabac, de la poudre de chaux
et des noix d’arec, et dont les boîtes et
les ciseaux ou adakottu constituent
des ustensiles aussi indispensables que
prestigieux. Pour tenter sa chance,
rendez-vous mercredi 13 avril, en salle 4
(13 h 30), sous le marteau de la SVV de

© AUCTIONSPRESS

Maigret (cabinet Portier, expert).

40

Les quinze premiers coups de marteau, à 13 h 30,
sont destinés aux numismates, les suivants aux
amateurs de bijoux, montres-bracelets (Cartier,
Poiray, Breitling, Rolex, Universal, Patek Philippe)
et argenterie. Rien que de très classique dans cette
vacation où les enchères, prévues entre 200 et
6 000/8 000 €, accueilleront bagues, bracelets,
colliers (dont un de 34 perles de culture choker,
fermoir en diamants, vers 1925, de chez Mellerio,
5 000/8 000 €), broches, pendentifs ou boucles
d’oreilles, ornés de pierres précieuses. À noter
qu’un collier draperie en or et argent, XIXe, orné
d’une ligne de diamants ronds de taille ancienne
en chute retenant en pampille un motif mobile
serti de diamants plus petits, proposé dans un
écrin en forme, de la maison Bapst, est attendu
entre 20 000 et 40 000 €. Au chapitre argenterie,
une cuillère à olives (modèle filet), milieu XVIIIe, au
poinçon de l’orfèvre narbonnais François Duran,
aux armes de la famille La Croix de Castries et au
blason de la branche de Candilhargues, est
estimée 1 500/1 800 €, une coupe sur pied à décor
d’inspiration gothique et un vase à motifs de
papillons, d’Henri Husson et Adrien Hébrard sont
annoncés à 2 000/3 000 € et 2 700/3 500 €. L’orfèvrerie russe qui conclut la séance comprend
notamment un vase à côtés torse en partie émaillé
à décor de fleurs, au poinçon de Carl Fabergé à
Saint-Pétersbourg (1896-1906). Il est présenté
dans son écrin d’origine signé et nécessitera
6 000/8 000 €.

SALLE 4 - DROUOT-RICHELIEU
Maigret (Thierry de) SVV. Mmes David, Jossaume,
MM. Serve-Catelin, L’Herrou, Portier.
Trois axes composent un programme ouvrant à
13 h 30. Le premier revient à une collection d’une
quarantaine de lots de ciseaux à bétel (et casse-noix)
indiens, indonésiens ou sri-lankais en métal ciselé
dont les estimations oscillent de 100 à 400 € (voir
photo ci-contre). La rubrique des arts asiatiques est
principalement représentée par un vase rhyton
d’époque Ming, en néphrite céladon formant la tête
d’un dragon cornu (3 000/5 000 €), un paravent à
huit feuilles, d’époque Kangxi (1662-1722), en laque
de Coromandel à décor sculpté de jeunes femmes
et d’enfants dans le jardin d’un palais mangeant des
pêches de longévité (même estimation), et dans un
autre esprit, par une plaque murale en porcelaine,
de la seconde moitié du XXe, peinte dans un style
entre photographie et réalisme socialiste officiel, de
Deng Xiaoping debout, en orateur, Ye Jianying à ses
côtés, un portrait de Mao Zedong accroché au mur
(10 000/12 000 €). La troisième et dernière spécialité
est celle des céramiques européennes. Important
par ses dimensions (h. 71 cm) et par son décor
(portrait en buste de Guillaume Ier et vue du Berliner
Stadtschloss), un vase balustre en porcelaine de
Berlin à fond bleu et or, de la seconde moitié du XIXe,
devrait partir à 5 000/7 000 €. Haut d’une dizaine de
centimètres en revanche, un pot à sucre couvert de
forme « calabre », en pâte tendre de Sèvres (XVIIIe),
à fond « bleu bleu », richement orné en émaux de
Coteau de rinceaux et entrelacs (signé au revers de
deux « L » entrelacés) est annoncé à 600/800 €.
Il provient probablement du service à thé livré en
1784 au comte de Vergennes, ministre des Affaires
étrangères de Louis XVI, dont certaines pièces appartiennent à la Cité de la céramique à Sèvres et à la
Wallace collection à Londres. Tous les espoirs sont
donc permis pour notre pot miniature.

SALLE 5 - DROUOT-RICHELIEU
Oger - Blanchet SVV. Mmes Ahi-Lebeurrier, Daniel,
Hamard, de Saint-Marcq, Vérot, Jossaume, MM. de Bayser,
Bresset, Froissart, Lacroix, Millet, Mourier, Portier, Raffin,
Rampal, Révillon d’Apreval, cabinet Déchaut - Stetten.
Aux cimaises, on a retenu une aquarelle, plume et
encre brune de Pierre-François Léonard Fontaine,
Projet d’aménagement de l’entrée du jardin des Tuileries sur la Concorde, 1844 (2 000/3 000 €), une toile de
Jean-Élisabeth Chaudet datée 1818, La Jeune
Brodeuse dans une loggia à mi-chemin entre le
portrait et la scène de genre (8 000/12 000 €) et un
bord de mer rocheux à Douarnenez sur sa toile d’origine par Emmanuel de Dieudonné, de 1879
(3 000/4 000 €). Sans transition, on poursuit avec un
autel cérémoniel de la culture équatorienne JamaCoaque (500 av. - 500 apr. J.-C) en terre cuite brune
représentant un dragon, maître de l’inframonde, de
la terre et du ciel, pour lequel 6 000/8 000 € seront à
engager, un grand vase chinois XIXe, de forme tianqiuping en porcelaine polychrome à décor de
chimères jouant avec des balles de pouvoir parmi les
nuages et les flots écumants (monté en bronze) qui
pourrait partir à 5 000/7 000 €. Enfin, tous les espoirs
sont permis d’une belle bataille d’enchères sur une

© AUCTIONSPRESS

FANTASQUE
ET FANTASTIQUE

ESTIMATION

1 800 €
VENDREDI 15
AVRIL

Rodolphe Bresdin fut-il artiste malgré lui ? De caractère fantasque, épris de liberté, il aurait voulu être un
Candide, vivant en harmonie avec la nature. Ses
contemporains l’admirèrent comme artiste : Huysmans et le délicat Robert de Montesquiou ont
reconnu son talent, certes un peu plus fantastique
que celui de ses contemporains. Le personnage,
instable, vivant aux franges de la bohème, surprenait ses plus fervents amis. Aussi déroutantes, ses
petites planches sont gravées avec une précision
d’orfèvre. Odilon Redon, qui le réclame pour maître
et fut son plus fidèle soutien, reconnaissait l’observation de la nature bien réelle, nourrie de la lecture des
journaux illustrés, de la Bible, des romans de James
Fenimore Cooper et de l’étude des estampes des
maîtres anciens. Le fantastique, c’est-à-dire l’intrusion du surnaturel dans la réalité, faisait partie du
quotidien de Bresdin. N’avait-il pas essayé de planter
un champ dans son grenier parisien, pour la plus
grande joie des merles ? Pour lui assurer quelques
revenus, son ami Alcide Dusolier le met en relation
avec un poète amateur, Hippolyte de Thierry-Faletans, qui voulait publier un recueil de ses fables.
Bresdin se met au travail, mais l’auteur, aussi piètre
dessinateur que rimailleur, lui donne des consignes
précises, reprend ses illustrations. Bresdin cesse le
travail. Quelques-unes seront néanmoins exposées
au Salon de 1869, sous le titre collectif Trois Eauxfortes. Le sujet est fort éloigné de ses thèmes habituels (forêts, maisons, scènes tirées de la Bible, villes
d’aspect moyenâgeux inspirées des maîtres hollandais et flamands…). Il est tiré de la cinquième fable :
Un « ouragan confondait ciel et terre […] Seule près
d’un rocher, et bravant l’aquilon, une Baleine était
calme, immobile ». Les poissons, affolés, lui demandent protection, jusqu’au jour, où elle les avala. La
moralité de cette fable ? « Le ventre des
banquiers […] sait engloutir tout de même le fretin
des rentiers. » Pour les amateurs d’estampes, voici
l’un des quatre exemplaires connus à ce jour. A. F.

I

RODOLPHE BRESDIN 18221885, LA BALEINE ET LE FRETIN, 1868, ILLUSTRATION POUR LES FABLES ET CONTES PAR HIPPOLYTE DE THIERRYFALETANS,
LITHOGRAPHIE, ÉPREUVE SUR CHINE FIXÉ, 16,2 X 9,8 CM. ESTIMATION : 1 800 €. VENDREDI 15 AVRIL, SALLE 6  DROUOTRICHELIEU. FERRI SVV. M. LECOMTE.

41

© AUCTIONSPRESS

LA GAZETTE DROUOT EN VENTE À PARIS

tabatière en pâte tendre de Vincennes décoré dans
le style kakiémon, à l’imitation de Meissen estimée
10 000/15 000 € (voir encadré page 47). Des éventails, quelques instruments de musique, du bon
mobilier XVIIIe et XIXe et des objets de décoration
complètent cette sélection.

SALLE 7 - DROUOT-RICHELIEU
Audap-Mirabaud SVV. Mme Bonafous-Murat,
MM. Perras, Bodin.
La vacation ouvre ses portes à 11 h pour des autographes. Une petite centaine de lots y sont proposés
autour de Marie d’Agoult, mais aussi un ensemble
de huit volumes avec manuscrit autographe où
Marlène Dietrich évoque amis, carrière et admirations littéraires (4 000/5 000 €), deux missives de
Joséphine à madame Tallien (1 500 € chacune), et un
ensemble de manuscrits illustrés par un voyageur
sur les côtes du Maroc et aux îles Canaries vers 18771879 (1 000/1 500 €). À 14 h, estampes anciennes et
modernes (Van Ostade, Van Leyden, Dürer, Van Loo,
Icart, Laboureur, Masson) précèdent des livres. Deux
mentions spéciales : l’une pour une suite de six bois
gravés sur vélin (sous portefeuille) de Käthe Kollwitz
(1867-1945), La Guerre des années 1921-1922, l’autre
pour un ensemble de 120 dessins (encre noire,
fusain, aquarelles, pastels) de René-Jean Clot
constitué lors de l’expédition nommée par le gouvernement français en 1943 pour retrouver l’itinéraire
de la colonne Leclerc. 8 000/12 000 et 8 000/10 000 €
en sont attendus respectivement.

SALLE 10 - DROUOT-RICHELIEU

© AUCTIONSPRESS

Christophe Joron-Derem SVV. Mmes Papillon d’Alton,
Lajoix, MM. Mangin, Ansas, Binnenweg.

d’iris devant la fenêtre, Saules pleureurs sous le ciel gris
et Hameau au bord de la rivière – pour lesquelles
il faudra prévoir de lever la main à 40 000/50 000 €,
successivement bien sûr… Dans un autre esprit, ce
sont 12 000/15 000 € qui sont avancés sur une
grande toile (probablement celle du Salon de 1868)
de Jean-Léon Pallière, Sur le pont du bateau,
45 000/65 000 € sur une imposante Nature morte à la
coupe de pêches et raisin, homard, römer, pokal, coupe
de fraises des bois milieu XVIIe de Michiel Simons
ayant eu pour écrin le château de Chiffrevast dans la
Manche. Python, lion, cerf, tigre, aigle, taureau… tels
sont quelques-uns des sujets des dix-neuf groupes
en bronze aux patines irréprochables d’AntoineLouis Barye, proposés ensuite. Ils sont issus de la
collection d’un industriel possédant une chasse en
Seine-et-Marne dans les années 1920, et cédés (par
son fils) dans une fourchette d’estimations de 1 000
à 8 000/10 000 €. On a remarqué également un
pique-aiguilles de table en ivoire (300/500 €), un
coffret à courrier russe XIXe en acajou orné d’une
aquarelle de paysage au château (même estimation), un grand crucifix en ivoire sculpté sur croix de
palissandre du Dieppois Pierre Cruppevolle fin XVIIIe
(10 000 €), une paire de grandes plaques en cuivre
émaillé polychromes XVIIe attribuée à Noël II Laudin
issues de la série des Césars représentant Claude et
Domitien à cheval (5 000/8 000 €). Les productions
XVIIIe alternent avec celles du siècle suivant côté
objets de décoration et mobilier. Un secrétaire droit
marqueté de coupes et scènes antiques de Diehl
pourrait trouver preneur entre 20 000 et 30 000 €,
tandis que 10 000 à 20 000 € sont avancés d’une
table à écrire en placage d’acajou, vers 1777-1785,
attribuée à Jean-Henri Riesener (voir photo page 44).

Ce bureau de pente à décor de laque et
vernis noir, orné de scènes d’architecture
et personnages, de motifs végétaux
d’Extrême-Orient, ouvre à un abattant
découvrant de petits tiroirs et casiers en
placage à décor géométrique et repose
sur quatre pieds cambrés (h. 85, l. 79,
pr. 50 cm) ; orné de bronzes dorés,
portant une estampille F. G., ce travail
d’époque Louis XV, estimé
15 000/18 000 €. Il est présenté lors
d’une vente se déroulant du mercredi 13
au vendredi 15 avril, en salle 1-7
à Drouot, par la maison Millon, avec

SALLE V.V.

M. Lepic, expert. Ce lot figure dans

À 11 h, place aux arts d’Afrique et d’Asie, à 13 h 30, la
dispersion reprend avec des dessins et des tableaux
XIXe et XXe où l’on a relevé une suite de trois peintures sur soie de Louis Raoelina datées 1900 figurant
des Personnages de Madagascar (est. 2 000/2 200 €
chaque), et un Paysage méditerranéen signé Jane
Erin Emmet de Glehn (2 000/3 000 €). Sont inscrits
également au catalogue une Scène imaginaire de
Jean Hélion (3 000/4 000 €), un ensemble d’œuvres
de Francis Bott et une gouache sur papier (non titrée,
non datée) de Bram van Velde (12 000 €). Quelques
lots d’archéologie, de l’argenterie, des plats en
faïence peinte (XXe) de Nove di Bassano (est.
200/250 €), des flacons à parfum de René Lalique, le
Portrait en profil du chevalier Allier de Hauteroche en
terre cuite de Joseph Chinard (1 500/2 000 €), un
meuble deux-corps en noyer sculpté d’époque
Louis XIII (10 000/12 000 €), une paire de parcloses
flamande XVIIe en bois sculpté de trophées de
musique (7 000/8 000 €) sont ce qu’il faut retenir de
la suite du programme.

Millon SVV. Mme Ritzenthaler.

la dernière vacation.

SALLE 16 - DROUOT-RICHELIEU

Cornette de Saint Cyr maison de ventes SVV.
Cabinet Chombert - Sternbach.

Fraysse & Associés SVV. Mmes Collignon, Jossaume,
Valluet, Fligny, MM. Portier, Fabre, Eeckhout,
Cabinet Maréchaux, Cabinet Turquin.
Outre le nom d’André Lhote avec le pastel Le Repos
du modèle (6 000/7 000 €), on a retenu celui de Ling
Fengmian avec trois encres et couleurs – Bouquet

100 à 1 500 €, telle est la fourchette d’enchères qui
devrait récompenser les gravures, œuvres sur papier
et toiles, présentés dans cette vacation. Abstraits ou
figuratifs, de l’école française du XXe pour certains, ils
sont signés pour d’autres Nina Negri, Maurice
Bismouth, Jean-Pierre Dubord, Georges d’Espagnat,
Angelos Giallina, Louis Fortuney, Albert Malet, Louis
Agricol Montagné, Max Papart ou Jean Picart
Le Doux, Maxime Secqueville, Antoine Claude
Ponthus-Cinier, Claude Gilli, Vladimir Velickovic ou
Daniel Spoerri.

MERCREDI 13
ET JEUDI 14
AVRIL

6, AVENUE HOCHE

Deux jours de ventes sont consacrés à l’« esprit
Chanel ». Maroquinerie, bijoux, mode, et même
quelques photos représentant « Mademoiselle »,
sont au rendez-vous. De la grande époque, une robe
longue haute couture, vers 1960, en dentelle de soie

43

EN VENTE À PARIS LA GAZETTE DROUOT

rebrodée de fils de soie marron à motif de fleurs
rehaussées au cœur d’un strass Swarovski à l’imitation améthyste, le haut du décolleté, les poignets
des manches longues et l’ourlet de la jupe ornés d’un
tuyauté de satin vieux rose plissé plat avec rappel de
strass, avec une ceinture large identique aux garnitures, est attendue autour de 4 000 €. Haute couture
également pour un collier double rang composé de
perles noires et grises retenant un motif de deux « C »
de strass bleu, rehaussés d’une abeille, d’une libellule
et d’un camélia émaillé, et d’un autre sigle orné de
petites perles blanches, réalisé vers 2012-2013, et
estimé 1 600 €. Emblématique de la maison, le sac
matelassé, proposé par exemple en cuir grené gris
(2 000 €), côtoie entre autres une montre du modèle
« Première » en or jaune, entièrement ornée de
diamants, le cadran noir, la lunette en cristal facetté, à
mouvement quartz, est assortie d’une estimation de
24 000 € environ.
C’est entre 10 000 et 20 000 € que
devrait être disputée cette table à écrire
des années 1777-1785, en chêne,
résineux, placage d’acajou et bronze
ciselé et doré (76 x 50,5 x 34 cm)
attribuée à Jean-Henri Riesener, maître
en 1768, ébéniste du roi en 1774,
proposée mercredi 13 avril, en salle 16
par la maison Fraysse & Associés
(M. Fabre, expert). Proche d’un modèle

MERCREDI 13
ET VENDREDI 15
AVRIL

SALLE 1 (LE 13), SALLE 1-7 (LE 15)
DROUOT-RICHELIEU
Millon SVV. Mme de Saint Marcq, cabinets de Bayser,
Turquin, MM.  Chevalier, Lepic, Millet, Peyre,
Pomez, Rullier.

livré en 1777 pour Louis XVI au Trianon
(entré par la suite au Garde-Meuble de
Marie-Antoinette) et d’une autre ayant
appartenu à la reine – conservée à
Waddesdon Manor –, notre petite table
fait partie des productions de Riesener
et de son atelier dont ils varièrent
dimensions, composition et parures
de bronzes dorés, ajoutant ici un tiroir
en façade ou une tablette coulissante,
des pieds en gaine fuselés, une riche
marqueterie. La nôtre est munie d’un
chevalet en acier à plusieurs degrés
d’inclination, permettant d’écrire et
de lire. Tout un programme !

Le mercredi 13 avril en salle 1 est proposé le
« studiolo d’un amateur » composé d’icônes, d’archéologie, d’art religieux et de Haute Époque ; en fin
de session, des sculptures et du mobilier comme
une commode en placage géométrique d’amarante,
travail d’époque Régence, évaluée autour de
35 000 €. Le vendredi 15 avril, la vacation d’objets
appartenant à divers amateurs, se poursuit en
salle 1-7 et débute avec des tableaux anciens dont
une peinture sur cuivre par un artiste de l’entourage
de Bartholomeus Spranger, Prague, XVIe siècle, L’Enlèvement d’Europe (15 000 €) et une toile de Michele
Marieschi, Caprice avec un petit temple (40 000 €) ; le
paysage est probablement dû à l’atelier de Marieschi, le tempietto évoquant la Rocca Pisana de
Vincenzo Scamozzi édifiée au XVIe siècle près de
Vicence. Parmi les objets d’art, retenons un cartel
d’applique et sa console en placage de corne verte,
orné de bronzes dorés, le cadran signé « J Le Roy à
Paris », époque Louis XV (4 000 €) et un bureau de
pente de même époque (voir photo page 43).

XIXe siècle (400 €), une parure de corbeille de mariée
comprenant un volant : 9 m 5 en 4 coupes et un petit
métrage assorti en deux coupes d’Alençon, même
époque (600 €) et un tour de jupe à crinoline en
application d’Angleterre et point à l’aiguille, de 5 m
de long, se terminant par une quille et allant de
1 m 8 à 1 m 28 de hauteur, également du XIXe siècle
(800 €) sont remarqués parmi de nombreuses
parures comme un grand châle (voir photo page de
droite). Des robes de baptême, vêtements de bébé
et du linge de maison sont réunis en fin de vente
ainsi que des éventails.

SALLE 14 - DROUOT-RICHELIEU
Gros & Delettrez SVV. Mme Papillon d’Alton, M. Ansas.
Parmi les objets d’art asiatiques, on retient principalement ceux de la Chine, puis du Japon. Dans
l’empire du Milieu, le phénix, dont certaines
légendes rapportent qu’il serait le père du dragon,
symbole impérial par excellence, est particulièrement vénéré. Sage roi des oiseaux, il est aussi le
symbole de la félicité domestique. On le retrouve
dans les anses d’un mortier en bronze, travail du
XVe siècle, portant une marque Xuande (empereur
de la dynastie Ming), prisé 3 000 € environ ; et
associé avec des dragons et lotus, sur un vase
balustre en porcelaine décoré en camaïeu rouge,
fin du XIXe-début du XX siècle (2 000 €). Signalons
aussi un rince-pinceau en jade blanc, légèrement
céladonné, et partiellement veiné de rouille, représentant une feuille de lotus, posée sur sa tige, et
sur laquelle évolue un couple d’oiseaux, Chine,
vers 1920 (4 500 €). La chasse au faucon – ou à
l’épervier – était pratiquée par l’aristocratie japonaise, et se retrouve souvent comme sujet sur des
paravents, le plus souvent attaché à une perche, et
dans diverses positions mettant en valeur ses attitudes et son plumage. Un exemplaire à six feuilles
à fond or, chaque feuille ornée d’une peinture à
l’encre et couleurs, période Meiji (1868-1912)Taisho (1912-1926), est évalué 2 000 € environ.
Pour quelque 8 000 €, on peut opter pour une
paire de pots à gingembre en porcelaine émaillée
brun à décor de dragons et phénix au milieu de
volutes, le pourtour du couvercle à décor de feuillages et de rinceaux, la partie supérieure à décor
de deux phénix s’affrontant. Sous le couvercle, un
second couvercle à décor de feuillages et rinceaux,
la prise en bouton, porte une marque de
commande, Japon, XIXe siècle, fin de la période
Edo.

SALLE DES VENTES FAVART
Ader SVV. M. Romand.

JEUDI 14
© AUCTIONSPRESS

AVRIL

44

SALLE 12 - DROUOT-RICHELIEU
Chayette & Cheval SVV. Mme Daniel.
Les dentelles sont à l’honneur avec de nombreux
métrages, voiles de mariée, volants d’aube ou de
robe… Un tour de voile de mariée de 9 m 70 en
plusieurs coupes d’application d’Angleterre,

« Photos pour tous », tel est le thème de cette
séance consacrée à ce médium. On consulte un
album composé de 197 épreuves sur papier albuminé au format carte de visite des députés du corps
législatif, 1857-1862, par Mayer & Pierson, avec les
légendes imprimées sur les montages (400 €), un
Panorama d’Alger, vers 1865-1870, formé de quatre
épreuves sur papier albuminé, estimé autour de
300 €, attribué à Claude-Joseph Portier (1841-1910),
un des premiers photographes professionnels
installé à Alger. Même estimation pour une épreuve

LA GAZETTE DROUOT EN VENTE À PARIS

sur papier albuminé pour Pierre-Ambroise Richebourg (1810-1875), Musée de Fontainebleau. Collection d’objets chinois de l’Impératrice Eugénie, 1863.
Pour les photographies modernes, signalons celles
de Van-Huy, Sunrise on the Dunes et Pattern on
Sands, vers 1960, deux épreuves argentiques
d’époque (400 €) et de la Nasa, Nébuleuse America,
vers 1970, épreuve argentique d’époque, pouvant
atteindre 300 €.

49, RUE SAINT-SABIN
FauveParis SVV.
Rendez-vous à 19 h avec la Lune, ou plus exactement les pas de géant que la conquête spatiale a
apportés aux nouvelles technologies. Comme
l’écrit Dimitri Joannidès : « Des applications de nos
Smartphones (sans géolocalisation, pas de match
sur Tinder !) aux algorithmes utilisés par les
réseaux sociaux pour mieux nous connaître, en
passant par la lutte anti-terroriste ou la cybercriminalité, l’écrasante majorité des technologies d’aujourd’hui doit énormément aux ingénieurs de l’aérospatiale. Qu’Elon Musk, cofondateur […] de
Paypal et de Tesla Motors, contribue depuis
quelques années aux recherches visant à coloniser
la planète Mars n’est, en somme, qu’un juste
retour des choses. » On remarque un casque américain type HGU 33/P ou 34/P de pilote de l’US Navy,
des années 1970 que l’on estime à 550 €, et un
casque soviétique GSh-6 pour pilote de MIG 21, 23
et 25 effectuant des vols d’interception stratosphérique, années 1970-1980 (même estimation) et
celui français EFA type 12 utilisé par les pilotes de
Mirage IIIC effectuant des vols à haute altitude,
années 1960, attendu autour de 900 €. On peut
aller dans l’espace au moyen d’une fusée ou
tourner autour de la Lune dans un module tel que
celui représenté dans un tirage argentique
d’époque de la Nasa, Apollo, présentation du module
de commande, 6 avril 1962 (100 €) ; ou, pendant un
temps, en revenir à bord d’une navette spatiale
comme « Entreprise », montrée sur une maquette et
attendue autour de 400 €. Il faut compter environ
6 000 € pour un dessin de la Nasa pour le
programme Gemini, celui du 23 mars 1961, représentant les différentes configurations d’une aile
Rogallo montée sur la capsule Gemini. Cette aile, qui
doit son nom à l’ingénieur de la Nasa Francis Rogallo,
donnera naissance à la fin des années 1960 aux
deltaplanes et aux ULM. La vedette revient, avec une
évaluation de 12 000 €, à une combinaison spatiale
soviétique Sokol KV2, vers 1980.

SALLE PROVENCE

© AUCTIONSPRESS

Collin du Bocage SVV. Mme Beauchamp,
MM. Prevost, Raux.
On s’intéresse aux autographes et manuscrits en
début de vacation, suivis de documents divers
(photos, revues, etc.) et aux livres, en fin de session.
Pour les premiers, retenons une lettre de Huysmans
de trois pages 1/4, de format in-8°, à un auteur de
nouvelles (300 €). On note aussi un ensemble de
photographies de la demi-mondaine Méry Laurent,
muse entre autres de Mallarmé et de Manet
(environ 150 € la carte de cabinet, et 400 € pour

celle portant une inscription autographe signée
Méry Laurent). De la bibliothèque du poète Henry
Charpentier et à divers, parmi les livres, on retient
un exemplaire des Poèmes d’Edgar Poe, Bruxelles,
1888, de la traduction de Mallarmé, comprenant le
portrait de Poe par Manet, un des 75 exemplaires
hors-commerce sur hollande tiré pour Stéphane
Mallarmé, portant cet envoi autographe signé de
l’auteur à son ami poète sur le faux-titre, « À Villiers
de L’Isle-Adam, Très vieillement, Stéphane
Mallarmé », estimé 5 000 € tout comme la collection
complète de la revue bimensuelle L’Hydropathe de
1879 à 1880, avec, relié à la suite Tout Paris, hebdomadaire illustré, du n° 9 du 23 mai 1880 au n° 12 du
13 juin 1880, qui lui succéda ; manque ici le n° 13,
dernier numéro publié.

VENDREDI 15
AVRIL

SALLE 2 - DROUOT-RICHELIEU
Auction Art Rémy Le Fur & Associés SVV. Mme David.
La colonisation britannique a changé toute une
manière de vivre et de se représenter pour les
maharajas (voir encadré page 38). Par un artiste
anglais, on peut citer une huile sur toile de dimensions importantes (112 x 172 cm), Audience du
maharaja Balwant Singh de Bharatpur (1820-1853),
estimée 30 000 €, un album de photos contenant
vingt-deux tirages représentant une réception officielle au palais du maharaja de Gwalior, début du
XXe siècle (1 000 €). Les Britanniques rapporteront
des Indes des objets d’argent comme une
maquette de temple en bois et argent, Rajasthan,
fin du XIXe siècle (1 200 €) et un lit à baldaquin en
argent, Rajasthan, XIXe siècle, les montants formés
de deux panneaux rectangulaires en argent
découpé sur fond amatis, surmontés de quatre
colonnes torsadées au chevet et au pied de lit,
supportant le ciel de lit. Son estimation ? 15 000 €
environ. Une statuette de rhinocéros en cristal de
roche, Inde du Nord, XXe siècle, est un jouet d’enfant monté sur des roues en lapis-lazuli (600 €).
À lui seul, il évoque le luxe du quotidien des cours
princières indiennes.

La dentelle de Flandre fait partie de
l’ancienne et riche famille de dentelles
à fils continus de la région d’Anvers,
comme celles portant les noms de
Valenciennes, Malines, Binche…
Elle reprend des motifs de vieilles
dentelles flamandes et privilégie un fond
solide. C’est l’une des raisons pour
laquelle on l’a utilisée pour un châle
ou pointe réalisée au XIXe siècle,
mesurant : h. 150, l. 350 cm.
Estimé 700/900 €, il figure parmi
une vacation consacrée essentiellement
aux dentelles, organisée par la maison
Chayette & Cheval, et l’expert
Mme Daniel, le jeudi 14 avril,
en salle 12 à Drouot.

SALLE 4 - DROUOT-RICHELIEU
Massol SVV. M. Kassapian.
Entre les tableaux en ouverture de programme et
les tapis en fin de séance, défilent de l’argenterie,
des objets d’art et du mobilier. Estimée 3 000 €, une
huile sur toile d’Alexandre-Jules Noël (1752- 1834)
représente une marine avec une ville à droite, et
des personnages sur la terre ferme à gauche. À la
suite d’une ménagère de 162 pièces en argent,
travail indochinois signé Paong (5 000 €), on relève
une boîte en bronze et émaux cloisonnés, le
couvercle présentant une plaque de jade sculptée
d’un dragon, portant une marque Qian Long Nian
Zhi, Chine, dynastie Qing (12 000 €) et un petit
cabinet en placage de bois fruitier, sycomore, bois
teinté vert et ivoire, époque Louis XIV (8 000 €).
Parmi le mobilier, signalons une commode au

45

EN VENTE À PARIS LA GAZETTE DROUOT

jasmin en placage d’ébène et bois noirci, bois
teinté vert, bois de rapport et ivoire, époque
Louis XIV, évaluée 42 000 € et un bureau plat en
placage de bois de rose, époque Régence
(25 000 €). Et parmi les tapis, prévoir environ
8 000 € pour une kazak-sevan, fin du XXe siècle.

SALLE 5 - DROUOT-RICHELIEU
Jean-Marc Delvaux SVV. Mme Jossaume,
MM. Auguier, Lepic, Portier.

C’est à hauteur de 30 000/40 000 € que
devrait être disputée cette statue
commémorative bamiléké du sultanat de
Bamoun au Cameroun présentée
mardi 12 avril, en salle 11 à Drouot,

Diverses spécialités se succèdent dans ce menu
avec notamment une collection de paperolles (voir
Coup de cœur page 12). Au chapitre des tableaux
anciens, on remarque une Vierge à l’Enfant, d’un
artiste de l’école anversoise du XVIe siècle, huile sur
panneau, estimée 5 000 € ainsi qu’un Portrait de
femme en Vénus, par un suiveur de Jean-Marc
Nattier, huile sur toile (4 000 €). Pour le mobilier, on
retient une table rectangulaire à décor marqueté
en plein de vases, volutes d’acanthe et fleurs sur un
fond de bois d’olivier, le décor en divers bois fruitiers regravé, Flandres, milieu du XVIIIe siècle,
évaluée 2 000 €, un bureau de changeur en
placage de bois de violette et amarante dessinant
des rosaces, reposant sur huit pieds gaine à
moulures et boules de bois noirci, réunis par des
entretoises en X, époque Louis XIV (5 000 €) et une
table console à gibier en bois relaqué jaune et
rechampi gris, époque Régence (6 000 €). Pour
terminer, signalons un mobilier de salon comprenant une paire de fauteuils gondole et un canapé
en noyer clair mouluré, les accotoirs incurvés
surmontés de volutes, garniture au petit point à
décor de vols de colombes dans des entrelacs de
rubans et de branchages d’églantine sur un fond
bleu chiné par le décorateur Adrien Karbowsky,
vers 1910 (2 500 €). Peintre et décorateur (18551945), il a travaillé avec Frantz Jourdain et Puvis de
Chavannes, et fourni des cartons pour les manufactures de Gobelins et Beauvais. Avec Jaulmes, il a
participé aux décors de la villa Kerylos, de l’hôtel
Royal d’Évian, a réalisé les peintures pour la salle à
manger du prince de Monaco.

sous le marteau de la maison Millon

SALLE 6 - DROUOT-RICHELIEU

(M. Reynes, expert). Notre dignitaire

Ferri SVV. MM. Bodin, Lecomte.

féminin, d’une taille respectable
(142 x 120 cm), réalisée en bois habillé
de raphia tissé sur lequel sont cousus
une multitude de perles multicolores,
présente une expression hiératique aux
yeux grands ouverts et aux arcades
sourcilières marquées. Ce type de statue
perlée, parmi les productions artistiques
africaines les plus connues, était montré
durant les visites des dignitaires

© AUCTIONSPRESS

étrangers et lors des cérémonies

46

cultuelles qui rythmaient la vie
du royaume.

En première partie de cette vacation, on s’intéresse
aux autographes et manuscrits avec entre autres
une lettre de quatre pages de Balzac à son amie
Zulma Carraud, écrite vers le 20 février 1833 de
Paris, où il la tient au courant de son travail dont
notamment Le Médecin de campagne ; cette lettre
est estimée 8 000 € alors que le manuscrit de
George Sand, Les Bords de la Creuse (1858), article
publié dans Le Magasin pittoresque du 28 février de
cette année-là pourrait valoir 1 500 €. La seconde
partie est consacrée aux estampes avec la suite
complète des vingt-quatre planches des Balli di
Sfessania, vers 1622, de Jacques Callot, épreuves du
premier état provenant de la collection Octave de
Behague pour laquelle il faut prévoir environ
8 000 €. On relève aussi une suite d’estampes de
Bresdin comme La Baleine et le Fretin (voir encadré
page 41) et une épreuve sur chine fixé sur vélin fort
de l’eau-forte, Le Marché aux parasols, 1866,

estimée 1 500 €. Un exemplaire de la rare gravure
de Manet qui ne soit pas une copie de tableau,
Le Garçon et le Chien, 1861, eau-forte et aquatinte,
épreuve sur chine volant de l’état définitif en
premier tirage (1862) par Cadart pour la Collection
de huit eaux-fortes, sujets divers par E. Manet,
est évaluée 4 500 €. On considère encore la suite
complète de douze lithographies de L’Apocalypse
de saint Jean, 1899, d’Odilon Redon, d’un tirage
à cent exemplaires, imprimés par Blanchard et
édités par Vollard (18 000 €).

6, AVENUE HOCHE
Cornette de Saint Cyr maison de ventes SVV.
L’horlogerie de collection est à l’honneur dans
cette séance qui propose une pendule perpétuelle
dite du millénaire de chez Jaeger-LeCoultre, vers
2000, neuve de stock avec papiers (garantie et
mode d’emploi) et emballage d’origine. La pendule
Atmos, reposant sur trois pieds coniques chromés
vit de l’air du temps, fonctionnant sans pile, sans
courant, sans remontage (8 000 €). On remarque
une montre gousset plate « 15 lignes » de Breguet
en or avec sa clef d’origine, vendue au capitaine
Bawdon le 18 novembre 1828, aujourd’hui estimée
3 000 €. Pour les montres-bracelets, une « Daytona
Cosmograph », à cadran exotique dit « Paul
Newman » domine cette sélection avec une estimation de 80 000/120 000 €. Un stylo « Montegrapa
Chaos », en or et laque à motifs de vanité et serpent,
dessinés avec la collaboration de Sylvester Stallone,
a été produit en série limitée à 100 exemplaires en
or jaune. Il faut compter autour de 18 000 € pour ce
stylo avec son écrin et son certificat d’origine.

SAMEDI 16
AVRIL

SALLE 15 - DROUOT-RICHELIEU
Pestel-Debord SVV. M. Goyon.
Au programme, rien que des montres et à tous les
prix. Parmi les vedettes, on retient une « Reverso
Grande automatique GMT » par Jaeger-LeCoultre,
vers 2010, de forme rectangulaire réversible à
complication grande date GMT, rare référence de
reverso classique à être équipée d’un mouvement
automatique, attendue autour de 12 000 €, et,
pour le chapitre des montres pour l’aviation et la
marine, un chronographe de pilote Navitimer à
grande ouverture en acier, le fond vissé et gravé
d’une règle à calcul, la lunette crantée multifonction en acier, et verre minéral, le cadran dit
« Panda noir » affichant trois compteurs argentés,
par Breitling, vers 2003, est évalué 3 200 €. Celui
pour les rallyes et les courses automobiles
propose un chronographe Monaco à trois compteurs bleus par Heuer, vers 1974, prisé 8 000 €
environ. Légendaire chronographe de course
automobile dans sa version mécanique produit à
environ mille exemplaires, il fut porté par le pilote
anglais Jo Siffert ; le cadran bleu métallisé porte le
logo Heuer et le marquage Monaco en hommage
au grand prix de F1.



ESTIMATION

0
10 000/15 00



MERCREDI 13
AVRIL

© AUCTIONSPRESS

TENDRE PORCELAINE
Petit par ses dimensions, ce coffret, jusqu’ici conservé dans une
collection constituée dans les années 1930, pourrait donner lieu
à une belle bataille d’enchères entre amateurs français et étrangers. Seuls une dizaine d’objets en pâte tendre de la manufacture de Vincennes ornés de ce décor de style kakiémon du Japon
et inspirés de Meissen sont connus dans le monde. Parmi eux, un
gobelet à quatre pans peint de fleurs et d’un phénix appartient à
la collection Belvedere, en Angleterre, un pot à pâte et un
plateau de sucrier sont conservés à la Cité de la céramique, à
Sèvres, et une jatte ayant appartenu à Jean-Baptiste de Machault
d’Arnouville côtoie au Rijksmuseum d’Amsterdam celle de
Meissen, qu’elle imite. Ces objets, comme notre tabatière, reprennent par leurs formes et par leur décor, surtout, les productions
de la manufacture allemande, allant même parfois jusqu’à porter
sa marque aux épées croisées, toutefois surmontées des initiales
de Jean-Henri-Louis Orry de Fulvy (1703-1751), intendant des
Finances à l’origine de la manufacture de Vincennes. L’idée
n’est en effet pas d’induire en erreur, mais de montrer en ces
années 1745 que cette dernière est capable de rivaliser avec sa

I

concurrente saxonne. Le marquis de Fulvy a bien compris en visitant les ateliers, en 1741, l’immense parti à tirer de cette pâte
d’une blancheur extraordinaire, si l’on arrive à la décorer à la
manière lancée à la mode en Saxe. Fulvy sollicite la participation
d’émailleurs, parmi lesquels Liot, Massüe, Caillat et Taunay père.
Dès 1740, ce dernier annonce par voie de presse qu’il possède le
secret du « beau rouge sur la porcelaine ». Son fils fournira la
manufacture pendant de longues années, avant de lui vendre les
procédés de fabrication de ce que l’on appelait « les trois belles
couleurs de Taunay » – le carmin, le pourpre et le violet. Grâce à
son décor, mais aussi à sa monture en argent insculpée du
poinçon parisien de décharge, 1744-1750, il est possible de dater
notre tabatière. Mais attardons-nous sur le raffinement des
couleurs et détails de ces haies et rameaux fleuris, de l’oiseau
branché d’inspiration japonaise, du port en camaïeu de pourpre
rehaussé de deux minuscules silhouettes polychromes. Une
chenille masquant un défaut de cuisson zigzague à l’intérieur, un
phénix, messager de la paix et des bons présages, prend place au
CLAIRE PAPON
revers. Que du bonheur !

VINCENNES, VERS 17481750. TABATIÈRE EN PORCELAINE TENDRE À DÉCOR, DANS LE STYLE KAKIÉMON, DE HAIES FLEURIES, D’UNE SCÈNE DE QUAI ANIMÉE
À L’INTÉRIEUR DU COUVERCLE, MONTURE EN ARGENT, 7,5 X 6,5 X 4 CM. ESTIMATION : 10 000/15 000 €. MERCREDI 13 AVRIL, SALLE 5  DROUOTRICHELIEU.
OGER  BLANCHET SVV. M. FROISSART.

47

TIMBRES-PHOTOGRAPHIES
MANUSCRITS-LIVRES-BD
VENDREDI 22 AVRIL 2016



DROUOT RICHELIEU 14h00 salle 2

EXPOSITIONS PUBLIQUES :

H

JEUDI

Jeudi 21 avril 2016 de 11h à 21h
Et vendredi 22 avril de 11h à 12h.

NOCTURNE

Téléphone pendant l’exposition : 01 48 00 20 02
Frais : 21.10 % TTC pour les livres, 24 % TTC pour le reste.
Ordres d’achat :
Quitterie MARCELLIN - Tél. : 01 48 01 91 17
bids@drouot-estimations.com
Catalogue disponible sur le site drouot-estimations.com
Vente retransmise en Live.

CONTACTS DE LA VENTE :
Christine BENOIST-LACAS, commissaire-priseur
c.benoistlacas@drouot-estimations.com
Tél. : 01 48 01 91 12

Nicolas COUVRAND, commissaire-priseur

© AUCTIONSPRESS
SVV agrément du 10 juillet 2002 - n° 2002-337

n.couvrand@drouot-estimations.com
Tél. : 01 48 01 91 02

7, rue Drouot, 75009 Paris

ALAIN-FOURNIER (Henri).
Le Grand Meaulnes. Edition originale.

48

DINET (Etienne).
Rabia el Kouloub ou le Printemps des Cœurs.

© AUCTIONSPRESS

ART RUSSE

Vendredi 22 avril 2016
Drouot - Salle 7

© AUCTIONSPRESS
OVV 2006-602
/ Commissaires-priseurs : Damien Leclère & Delphine Martin-Orts

IMPORTANTE COLLECTION D’OBJETS D’ART
ET DE VERRES DES RÈGNES D’ALEXANDRE I ER
ET DE NICOLAS IER (1801-1855)

Responsable département :
Ivan BIRR
+33 (0)7 50 35 80 58 - birr@leclere-mdv.com

Exceptionnel tabernacle en argent,
vermeil ciselé et émail, 1830

T. +33 (0)4 91 50 00 00

50

www.leclere-mdv.com



Télécharger le fichier (PDF)










Documents similaires


gazette 20160408 14
francis loisel expert aponem paris 26 avril 2013
tessier sarrou cinema version light
cat art deco 13dec17 bd
drouotestimations 05042013 bd
auctionart 21022014 bd

Sur le même sujet..