Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



S2 HAA de 1800 1850 1 35 .pdf



Nom original: S2 HAA de 1800-1850 1-35.pdf
Titre: S2 HAA de 1800-1850
Auteur: Léa Paycha

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Aperçu / Mac OS X 10.11.3 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/04/2016 à 16:15, depuis l'adresse IP 88.182.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 319 fois.
Taille du document: 72.2 Mo (35 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


S2 HAA de 1800-1850
mercredi 13 janvier 2016

15:58

Différence fondamentale entre arts majeurs (peinture, sculpture archi) et mineurs (arts décoratifs)
Artistes devaient inventer de nouvelles choses, comme par rapport a l'allégorie de la république par
exemple. ( les frères Morice, 1878)
Les arts en France, néo-classicisme et romantisme
Première moitié du XIXe siècle (1789-1848)
Néo-classicisme mouvement artistique très prisé par les républicains, donc par Robespierre etc.
Né avant la révolution cependant. Admiration renouvelée pour l'antiquité grecque et romaine. Au XVIIIème
siècle, archéologie discipline très très prisée. Elle fait des progrès considérables (ex Pompéi et
Herculanum). Renouvelle le regard et le style d'artistes.
Au milieu du XVIIIe siècle, le Rococo domine et le néo-classicisme veut s'en détacher.
Radeau de la méduse de Gericolt, en 1819 acte naissance de néo-classicisme
Littérature 1802 romantisme en France, par Chateaubriand.
Peinture après, et sculpture après encore au début années 30, et musique ensuite (Chopin etc).
Rubens, la bataille des amazones 1618, huile sur toile
L'enlèvement des Sabines, Nicolas Poussin, huile sur toile, 1634-35
↳ batailles contre des hommes d'une part et enlèvement des sabines par les romains d'autre part.
Classicisme et Baroque sont dialectiques au XVIIe siècle.

Histoire de l'art européenne un peu pendulaire au niveau de l'art du XVII, XVIII et XIX siècle.
Oppositions entre deux mouvements.
Jacques-Louis David, Les sabines, 1799, huile sur toile

↳ écho au travail de Rubens et Poussin, tableau en pleine période révolutionnaire, quand la terreur a
fait ses ravages.
Représente des combats, tableau complet et compliqué, mais il y a une véritable clarté dans
l'exemple de Poussin.
Jacques Louis David demande avec de tableau aux français de réaliser l'absurdité de leurs luttes. Il

↳ écho au travail de Rubens et Poussin, tableau en pleine période révolutionnaire, quand la terreur a
fait ses ravages.
Représente des combats, tableau complet et compliqué, mais il y a une véritable clarté dans
l'exemple de Poussin.
Jacques Louis David demande avec de tableau aux français de réaliser l'absurdité de leurs luttes. Il
devient le peintre officiel de Napoléon Bonaparte peu après.
Jean-Auguste-Dominique Ingres
↳ Le vœu de Louis XIII, 1824, huile sur toile, très grand format.
Plutôt néo-classicisme. Fondamental du début du XIX. Typique d'autres sujets traités de la tradition
religieuse qui domine une certaine partie de la peinture depuis le Moyen Age. Base d'une abondante
production artistique. Tableau sans beaucoup de profondeur, registre bas et registre supérieur.
Sup : vierge a l'enfant dans ciel doré angelé, avec deux angelots qui portent des cierges, mais elle
semble apparaître comme sur une scène de théâtre parce que deux autre anges drapés ouvrent des
rideaux comme pour un théatre.
Registre inférieur : roi Louis XVIII offre a la vierge son sceptre et sa couronne. Il est reconnaissable,
et quand tableau produit, en 1824, on est sous le régime de Charles X ou Louis XVIII. Histoire du
tableau; la reine tombe enceinte, et Louis XIII avait fait le vœu d'offrir la France a la vierge Marie si
tel miracle se produisait.
Style pictural de la peinture
tableau de Raffaello Sanzio a peint la Vierge de Foligno, 1512,
peinture grasse à tempera sur bois. Construit en deux registre, dont supérieur : disque de couleur
orange avec Marie et Jesus enfant, et sur le registre inférieur, personnages comme Jean Baptiste,
un angelo portant un cartouche, un donateur, et deux autres hommes qui montrent une fosse de
mort terrestre, par opposition a la béatitude des élus de la Vierge et de son fils.
Le premier classicisme italien de la renaissance est a la base du néo-classicisme.
Maniérisme, rococo, romantisme etc s'opposent au classicisme.
Eugène Delacroix
↳ Scène des massacres de Scio, 1824, huile sur toile

Peintre romantique par excellence.
Devient une sorte d'opposé d'Ingres, qui se détestent. Rivaux irréconciliables.
1855, organisé 1ere exposition universelle, la France veut montrer qu'elle est la maitresse de la
peinture mondiale, et a réserver deux grandes salles pour Ingres et Delacroix. Caricature dans le
journal "pour rire" où il se battent avec un pinceau pour Delacroix et un stylet pour Ingres, car

Peintre romantique par excellence.
Devient une sorte d'opposé d'Ingres, qui se détestent. Rivaux irréconciliables.
1855, organisé 1ere exposition universelle, la France veut montrer qu'elle est la maitresse de la
peinture mondiale, et a réserver deux grandes salles pour Ingres et Delacroix. Caricature dans le
journal "pour rire" où il se battent avec un pinceau pour Delacroix et un stylet pour Ingres, car
Delacroix est coloriste et Ingres est un dessinateur.
Néo-classiques le dessin prime
Romantiques la couleur
Les romantiques comme les néo-classiques savent très bien dessiner mais la clef du tableau est leur
palette, pas le dessin, comme le considèrent les néo-classiques.
Dans le massacre de Scio, il y a une volupté des étoffes et des peaux, pas en insistant sur la ligne
mais sur la fluidité des contrastes et des couleurs. Libération de la Grèce par l'empire Ottoman, donc
certains jeunes français, anglais etc sont en brigades Philomène, et sont allés combattre aux côtés
des grecs. Chez les jeunes romantiques, libérer la Grèce était s'engager aux côtés de l'opprimer
pour la liberté.
Antonio Canova (1757-1822)
↳ Psyché ranimée par le baiser de l'amour, 1787-1793, groupe, marbre.

Le sujet issus de la mythologie gréco-romaine. Ce qui est représenté c'est le baiser échanger par
Eros et Psyché qui la ramène à la vie, et qui est représenter par le sculpteur comme l'annonce d'un
baiser, ils s'effleurent à peine. Art de la litote. Jeu des formes, le centre de l'action sont les bouches
qui s'effleurent, il y a un effet de mandorle au niveau des bras de Psyché, renversés en couronne,
qui attrape l'amour par la chevelure pendant qu'il l'enserre par la courbe de son bras. Chiasme que
constitue les ailes de l'amour et de la jambe d'Eros et du corps de Psyché. L'artiste néo-classique ne
laisse jamais rien au hasard.
Jehan Duseigneur
↳ Roland furieux, 1867, Bronze fondu par Charnod
Bronze postérieur a ce qui a été montré en 1831 au salon où est réellement né le terme de
romantisme. On ne connaît parfois que le bronze de l'œuvre qui a été moulée au niveau du plâtre
original.
Nu extrêmement différent que celui de Canova. Ce nu est celui d'un corps souffrant, il est cabré dans
l'effort et la douleur. Il est retenu par des cordes au niveau des poignets et des pieds, ses muscles
sont tordus, apparents, en effort. Il a un visage crispé. Vient d'une source littéraire qui n'est pas issus
de religion ou de mythologie qui raconte les amoures malheureuses de Roland abandonné par
Angélique qui trompe Roland avec Médor. Il découvre que Angélique le trompe a cause d'une
inscription dans une grotte.
Il est dans une fureur tellement horrible que ses camarades l'enchaines pour qu'ils ne fasse pas de
bêtises.
Il est tout à l'opposé de l'atmosphère paisible de Canova. Pourtant c'est une passion amoureuse.

sont tordus, apparents, en effort. Il a un visage crispé. Vient d'une source littéraire qui n'est pas issus
de religion ou de mythologie qui raconte les amoures malheureuses de Roland abandonné par
Angélique qui trompe Roland avec Médor. Il découvre que Angélique le trompe a cause d'une
inscription dans une grotte.
Il est dans une fureur tellement horrible que ses camarades l'enchaines pour qu'ils ne fasse pas de
bêtises.
Il est tout à l'opposé de l'atmosphère paisible de Canova. Pourtant c'est une passion amoureuse.
Claude-Nicolas Ledoux
↳ Barrière de la villette, 1785-1789, Paris, place Stalingrad.

Construits selon géométrie rigoureuse, architecte auquel Louis XVI avait commandé des barrières
d'octroi. Les villes étaient soumises à un impôt pour entrer ou sortir avec certaines matières. Il y avait
des remparts, et il restait des barrières aux principales ouvertures de la ville. A paris on avait
commandé une série de ces choses là, il en a fait quatre, avec une relative austérité. Choix de
formes très simple, le cylindre, le triangle, des colonnes simples, fenêtres régulières, des formes
simples pour les chapiteaux, des emboitements extrêmement simples. Influence certaine de
l'antiquité, d'un temple ou d'un Tolos. Symétrique aussi.
Charles Barry, Augustus Norhmore, Welby Pugin, Houses of parliament, City of Westminster, 1839-1860,
Londres

↳ on veut retrouver une sorte de néo-gothique, qui en Angleterre ne s'est jamais étend peut être
rattaché au romantisme en architecture, ils vont réhabiliter le Moyen Age. Gout de l'étroitesse, de la
hauteur, de l'ogive, architecture dans une élévation et dans l'audace de la rythmique différente de
celle de Ledoux.
Milieu -fin XVIII

rococo

grand décor avec un certain excès. "la forme ne dit pas la fonction"

↳ on veut retrouver une sorte de néo-gothique, qui en Angleterre ne s'est jamais étend peut être
rattaché au romantisme en architecture, ils vont réhabiliter le Moyen Age. Gout de l'étroitesse, de la
hauteur, de l'ogive, architecture dans une élévation et dans l'audace de la rythmique différente de
celle de Ledoux.
Milieu -fin XVIII rococo grand décor avec un certain excès. "la forme ne dit pas la fonction"
François boucher et Fragonard : peinture rococo
Fin XVIII au XIX néo-classicisme
Début XIX
s'affirme romantisme
20 janvier Architecture, du rejet du rococo au néo classicisme, l'architecture utopique, le modèle antique
Introduction
Néo-classicisme dans le domaine architectural :
la philosophie des lumières a largement contribué à dire qu l'esprit humain pouvait appréhender le monde
sans dogmatisme, sans une pensée religieuse imposée. L'homme peut avec ses propres moyens parvenir à
une compréhension du monde qui lui donne prise sur la réalité.
Ces philosophes et penseurs ont une influence sur la production artistique de leur époque.
→ Projets rationnels, simplifiés, s'inscrivent dans une perspective de libération face à l'emprise du style
Rococo.
Un certain nombre d’architectes on développée, dès la fin du 18e ont développé des projets d'architecture
rationalistes.
Etienne-Louis Boullée, Vue de la nouvelle salle projetée pour l'agrandissement de la Bibliothèque nationale,
perspective intérieure,

Salle basilicale, grande voûte, lumière zénithale, lieu où tous les lecteurs cohabiteraient au milieu des
coursives, donne l'idée de l'immensité du savoir. Dimension utopique, rationaliste.
Ici cathédrale du savoir.
Savoir autonome contre toute la tyrannie que représentent les dogmes religieux.
Etienne-Louis Boullée, Palais National, plan, 1789-1791, plume, aquarelle.
Ici utopie de la symétrie parfaite. Cercle au cœur d'un carré, croisées de rectangles, etc.
Espèce d'utopie qui, très lointainement, fait penser à cet homme de Vitruve de De Vinci, qui lui s'inscrit à la
fois dans un cercle ou dans un carré, avec homme en croix ou droit.
Idée d'une porte triomphale sous laquelle devaient passer les vainqueurs, surmontée par un char de la
liberté. Etienne-Louis Boullée.
→ modèle de l'arc de triomphe, forme issue du romantisme.
Arcs de triomphe très prisées par architecture du début du 19e siècle.
Etienne-Louis Boullée, Temple à la Nature et à la Raison, coupe, plume et lavis, Florence.
→ victoire de la sphère sur le chaos. Forme architecturale extrêmement nouvelle.
À l'époque ce qui domine c'est l'architecture rocaille, Trianon, etc.

Idée d'une porte triomphale sous laquelle devaient passer les vainqueurs, surmontée par un char de la
liberté. Etienne-Louis Boullée.
→ modèle de l'arc de triomphe, forme issue du romantisme.
Arcs de triomphe très prisées par architecture du début du 19e siècle.
Etienne-Louis Boullée, Temple à la Nature et à la Raison, coupe, plume et lavis, Florence.
→ victoire de la sphère sur le chaos. Forme architecturale extrêmement nouvelle.
À l'époque ce qui domine c'est l'architecture rocaille, Trianon, etc.
Etienne-Louis Boullée, projet de cénotaphe (tombeau dans lequel ne se trouve pas la dépouille du mort)
pour Isaac Newton, 1784, élévation perspective vue de nuit

27/01/2016 15:56

→ boule d'élévation colossale.
Boullée va détailler sa production sous plusieurs dessins.
La coupe du cénotaphe montre une sorte de planisphère, avec en bas tout petit endroit avec tombeau, un
effet de nuit et un effet de jour.
Jean-Jacques Lequeu, Porte du Parisis, ou porte du peuple.
On a compris qu'il fallait fournir au peuple des images fortes, se détachant des manifestations visibles du
divin.
Il faut inventer des moyens visuels de frapper le peuple . On rejette l'imagerie royale et religieuse, et on se
retourne donc vers l'Antiquité Romaine républicaine.
Révolution a été extrêmement destructrice pour l'art gothique et roman.
Influence de l'antiquité se retrouve dans la maçonnerie.
Spiritualité des francs maçons avec symboles, notion d'ordre et de chaos.
Jean-jacques Lequeu, Monument à la gloire de nombre d'hommes illustres de la cité, place de la Victoire.
Forme phallique, obélisque...
idée est de déplacer la souveraineté d'un monarque unique au peuple (grande idée de la révolution).
→ d'où le besoin qui rendront hommage à plusieurs personnes à la fois, et dans l'idéal, le plus grand
nombre.
Claude-Nicolas Ledoux, Barrière de la Vilette, 1785-1789
→ goût rationaliste
→ référence à la géométrie, formes simples qui s’emboîtent avec une préoccupation dominante : symétrie.
Architecture de Ledoux à Paris :
la porte d'octroi de la plaine Monceau
porte Denfer Rochereau
Barrière du Trône, Vincennes

→ lieux utiles, tous différents dans leur forme (formes cubiques avec arches, opposé à la forme grecque de
la tollos)
Claude-Nicolas Ledoux : La Saline de Chaux/ Arc et Senans, 1775-1779.

→ lieux utiles, tous différents dans leur forme (formes cubiques avec arches, opposé à la forme grecque de
la tollos)
Claude-Nicolas Ledoux : La Saline de Chaux/ Arc et Senans, 1775-1779.

Dessin très épuré, demi-cercle, bâtiments qui représentent le centre. Architecture totalement rationnelle et
laïque, étonnante de mise en scène.
Architecture épurée, formes géométriques, fronton sobre, souci d'une rigueur extrême, symétrie, volonté que
chaque partie de l'architecture ait une utilité visible. Idée de la transparence.
Chaque usage d'une pièce doit être sensiblement visible et compréhensible.
Architecture qui se veut morale, qui n'a rien à cacher, opposée aux petites coursives où on se retrouvait
pour folâtrer, tout est rationnel, visible, orienté, transparent.
Boullée (1728-1799)
Ledoux (1736-1806)
Lequeu (1757-1826)
Architecture civile et religieuse à Paris
Jacques Germain Soufflot,Paris, Panthéon. 1757-1790
→ bâtiment qui a connu des usages différents
pensé comme une grande église dédiée à Sainte Geneviève, sainte patronne de Paris.
Ensuite, on l'a désacralisé pour le ré-sacraliser, on en a fait un temple à la mémoire des grands hommes.
Formes totalement issues d'un passé romain.
Équilibre géométrique particulièrement savant et fort, le tout porté dans une sorte de structure géométrique
affirmée qui est la préoccupation rationnelle des architectes néo-classiques.
Église de la Madeleine
→ encore une grande influence de l'antiquité.
Rien n'indique que c'est une église catholique sauf l'iconographie du fronton (christ relevant la madeleine
pénitente, sculpture d'Henri Lemaire, postérieur à la production de l'église)
Charles Percier et Pierre François Fontaine, Paris, rue de Rivoli, à partir de 1802.
Nouvelle artère Parisienne, Bonaparte fait appel à ces deux architectes, qui décident de tout raser et
de créer une artère entièrement unifiée en un même modèle de maisons avec arches. Immeuble à 4
étages.
Arc de triomphe
forme néo-classique, décor partiellement romantique. On sait qu'il a été réaliséé sur une longue période,
commencé en 1806 et décor achevé en 1836.
romantisme a fait irruption dan le paysage français.
Voir Colonne Vendôme, à savoir !!!!

de créer une artère entièrement unifiée en un même modèle de maisons avec arches. Immeuble à 4
étages.
Arc de triomphe
forme néo-classique, décor partiellement romantique. On sait qu'il a été réaliséé sur une longue période,
commencé en 1806 et décor achevé en 1836.
romantisme a fait irruption dan le paysage français.
Voir Colonne Vendôme, à savoir !!!!
finie en 1810.
colonne : hommage au peuple
bas relief du parthénon d'athènes
cirque d'hiver

Architecture et objets d'art, l'a référence a l'antique sous l'empire,
les tendances romantiques et néo-gothique sous la restauration et
la monarchie de juillet
Charles Percier et Pierre-François-Léonard
Fontaine
Bibliothèque
Château de la Malmaison, 1799-1803, Rueil-Malmaison

↳ une des demeures de Joséphine. Ces architectes sont particulièrement actifs et appréciés par
l'empereur.
Ici aménagement intérieur. Pièce grande mais pas gigantesque. On est dans une pièce aux
proportions humaines mais avec décor qui marque l'antiquité classique .
Ex: plafond peint
Derrière luminaire, on voit Apollon, et colonnes qui rythmes l'espace, en mémoire des colonnes
antiques. Un mobilier plutôt sobre mais importance accrue aux décors, a manière des plafonds et
murs pompéiens.
NB: archéologie a fait un bond au XVIIIème siècle et Pompéi et Herculanum source de motifs et en
particulier décoratifs
Château de la Malmaison, chambre de l'impératrice

↳ comparativement au rococo, la chambre est relativement sobre. Assez petite, et a une forme
presque circulaire, ornée avec un motif de drap tendu qui semble a une tente. Parce qu'ils se
remémorent les campagnes militaires de Napoléon.
Baldaquin
aigle impérial
Corne d'abondance aussi sur le lit
↳ Attribut de fertilité
Décor en col de cygne, marque caractéristique des mobiliers empire.
Meubles, lits de style directoire, vers 1800, Paris, musée des arts décoratifs.

↳lits courts, rappelant qu'on dormait presque assis (être complètement allongé mort). Bois acajou,
et plaquage doré. Usage forme simple, lit bateau, en forme courbe/droite, relativement simple, avec
travail de plaquage précieux de différents motifs à l'antique. Motif de l'aurore avec l'écharpe au
dessus de la tête, des divinités qui tirent a l'arc.
Jacques Louis David, Portrait de Juliette Récamier, vers 1800, huile sur toile, Paris, Musée du Louvre
↳ usage du mobilier contemporain, et costume empire.
Peinte dans un environnement sobre, le fond est gris, sobrement, et on s'attache a observer la
"bergère"= la banquette, avec deux anses, très fines, avec un marche pied sobre mais finement fait,
et un candélabre.
Costume la jeunesse redevient élégante, très loin des énormes robes royales sous le second
empire, qui sont des drapés a l'antique, avec ceinture portée sous la poitrine. Bandeau avec une
chevelure relativement courte sans perruque.
Jean-Baptiste Huet, scène antique, modèle pour la manufacture de Jouy, vers 1805, dessin, plume et encre
brune, lavis gris, lavis noir, Paris, musée des arts décoratifs
↳ il devait dessiner des modèles pour tapisserie/broderie. Artistes qui travaillaient au service des
manufactures impériales. Ils fabriquent les décors des palais de la république aujourd'hui.
Meuble, fauteuil curule, fauteuil de bureau, Jacob frère, paris, époque directoire (1795-1799)

Jean-Baptiste Huet, scène antique, modèle pour la manufacture de Jouy, vers 1805, dessin, plume et encre
brune, lavis gris, lavis noir, Paris, musée des arts décoratifs
↳ il devait dessiner des modèles pour tapisserie/broderie. Artistes qui travaillaient au service des
manufactures impériales. Ils fabriquent les décors des palais de la république aujourd'hui.
Meuble, fauteuil curule, fauteuil de bureau, Jacob frère, paris, époque directoire (1795-1799)

↳ fauteuil très romain, très sobre, et géométriquement déterminé, il demande un travail moins fort
que celui de Louis XVI ou Louis XV. Sobriété, aux proportions légères, référence au style a l'antique.
Fait en acajou, très prisé, et hêtre sous assise.
Athénienne Trépied, bronze

↳ fait référence aux mobiliers pour les sacrifices Grèce antique ou rome antique. Pièces mobilières
intérmédiaires entre grandes vasques et des receptacles pour le feu. Pas d'utilité particulière, hormis
pied d'estale.
Objet avec discrets éléments en forme animaux, lion, cygne, rinceaux…
Guéridon décoré de termes féminins en gaine sur pieds, 1805, bâti en chêne, Paris, musée des arts déco
↳style sobre pour ne pas paraître roi, car fils du peuple, et pour garder la face il est relativement
sobre, avec matériaux de grande qualité mais simples, et éléments déco référence a antiquité grecoromaine. Seul élément décoratif est un terme, une sculpture, un monument de l'antiquité avec une
tête de personnage engainé. = décors en terme

intérmédiaires entre grandes vasques et des receptacles pour le feu. Pas d'utilité particulière, hormis
pied d'estale.
Objet avec discrets éléments en forme animaux, lion, cygne, rinceaux…
Guéridon décoré de termes féminins en gaine sur pieds, 1805, bâti en chêne, Paris, musée des arts déco
↳style sobre pour ne pas paraître roi, car fils du peuple, et pour garder la face il est relativement
sobre, avec matériaux de grande qualité mais simples, et éléments déco référence a antiquité grecoromaine. Seul élément décoratif est un terme, une sculpture, un monument de l'antiquité avec une
tête de personnage engainé. = décors en terme
Pendule au serment des horaces, vers 1800, bronze doré, socle en marbre

10/02/2016 15:53
↳ souvent assortie d'un décor précieux, et là le socle est décoré en plaqué or de scènettes a
l'antique, supporté par pattes lion dorées, et de part et d'autre du cadran, interprétation d'un tableau
très célèbre a l'époque, Le serment des Horaces de Jacques-Louis David (1784-85)
Peint avant la révolution donc néo classicisme avant révolution fr. Se réfère a antique
Hommes passent intérêt général avant le leur ≠ femmes qui snt dans la passivité et dans l'interet
particulier
Décor est extrêmement neutre et épuré, on dirait scène de théâtre.
Par son sujet et sa forme significatif des vertus civiques de Rome antique.
Bien plus tard, il est pas étonnant que tableau resté célèbre.
Jacques louis David a fait le portrait de Marat assassiné , c'était un républicain, et s'est rallié a
l'empereur Napoléon. Implication grande dans vie politique de l'époque
Citation de son tableau dans un objet d'art décoratif. Objet fait pour des maisons upées, et allusion
au tableau.
Pas transcription tout a fait exacte.
Amas de feuillage sur le pendule, pour symboliser le serment devant le laurier anticipé que vont
gagner les trois Horaces en se sacrifiant. Remaniement de la narration sans que le sens soit changé
car il reste toujours le même quand on passe d'un art a un autre
Jean-François -Thérèse Chalgrin
↳ architecte de la Madeleine, en forme de temple antique. Architecte du palais du Luxembourg, et
dans la mise en scène d'un escalier monumental, on retrouve un plafond basilical, une parfaite
symétrie, avec colonnes ioniques engagées, solennité de ces escaliers.
Augustin Dumont, fonte postérieures a 1872 du Napoléon Ier (1863)
Charles Emile Marie Seurre, Napoléon Ier, fabriquée a partir du bronze des canons ennemis récupérés en
1805, 3,74m
Les tendances romantiques et néo-gothiques: le gout pour le gothique et le néo gothique dans l'architecture et dans
les arts.

Augustin Dumont, fonte postérieures a 1872 du Napoléon Ier (1863)
Charles Emile Marie Seurre, Napoléon Ier, fabriquée a partir du bronze des canons ennemis récupérés en
1805, 3,74m
Les tendances romantiques et néo-gothiques: le gout pour le gothique et le néo gothique dans l'architecture et dans
les arts.
1 - L'antériorité de la GB, le gothic revival
2 - En France, les créations néo-gothique, architecture et mobilier
1- La restauration des cathédrales gothiques
Romantiques ont privilégié un retour au gothique au niveau de l'architecture. Aux cours des siècles passés,
on a détesté le MA en France. On s'en est détourné complètement. L'adjectif gothique était péjoratif qui
voulait dire bizarre.
Risques de disparition de ce patrimoine français, engendré avant la révolution, d'abandon total.
Vandalisme révolutionnaire, très fort, qui a achevé un certain nombre d'édifices, car s'est attaqué aux
images religieuses.
Les romantiques ont voulus restaurer les cathédrales gothiques et sauvegarder le reste.
1-

Ne s'est pas passé pareil : pas de révolution et les anglais n'ont jamais cesser de construire en style
gothique. En Angleterre on a construit du gothique a toutes les époques, par exemple la Cathédrale
de Salisbury, de John Constable (tableau)

Joseph Mallord William Turner, Chœur de la cathédrale de Salisbury, 1797
↳ même peintre avant-gardiste comme Turner a peint la cathédrale de Salisbury dans sa jeunesse.

Gout pour le gothique s'accorde avec le gout pour la ruine. Peintre romantique s'attache a
représenter la poétique des ruines. Allemands comme Fredrich, ou pré romantisme allemand

Gout pour le gothique s'accorde avec le gout pour la ruine. Peintre romantique s'attache a
représenter la poétique des ruines. Allemands comme Fredrich, ou pré romantisme allemand
adorent ruinent.
Horace Walpole, Strawberry Hill, bibliothèque, 1754 Twickenham, Londres
↳ entièrement fondée sur le style gothique flamboyant, très ouvragé, qui forment des corps complets
de cette bibliothèque.

Charles Barry, Augustus Northmore, Welby Pugin, Houses of parliament, City of Westminser, 1739-1860,
Londres
↳ complexe entièrement reconstruit après l'incendie qui a frappé Londres.
2 - La France
Franz Christian Gau et Théodore Ballu, Eglise Saint-Clotilde, 1839, Paris
↳ on revient aux valeurs de l'architecture gothique après le style empire

Quel sens de ce retour ? C'est l'éclectisme du XIXème siècle , qui est historiste, par moins de
références. Va animer les styles artistiques du XIXème siècle, avec un enchevêtrement des styles.
Intérieur Église Saint-Clotilde
↳ plan et élévation caractéristique des églises gothiques banales, et vision rapide de l'intérieur fait
croire a une authentique église, mais non
Basilique Notre Dame de Bonsecours, Bonsecours (près de Rouen),
architecte Jacques-Eugène Barthélémy, 1840-1844, 1er exemple de style néogothique en France.
↳ A puisé sa réflexion dans les anciens écrits et donc a bien saisi le style gothique. On voudrait
revenir avant la révolution, de réaffirmer les anciennes traditions, coupées par la révolution.

Basilique Saint-Nicolas, 1844-1869, Nantes, architecte Jean Baptiste Antoine Lassus

Basilique Saint-Nicolas, 1844-1869, Nantes, architecte Jean Baptiste Antoine Lassus

↳ idée de la structure des absidioles retravaillées par Lassus, et les anges dorés qui entourrent la
flèche sont belles créations typique romantisme années 30-40
Chapelle royale de Dreux

↳ Sous Louis Philippe, qui était soucieux d'un endroit de sépulture pour sa famille. Il a transformé
une chapelle pour les Orléans. A l'intérieur chaque tombeau possède un gisant, et c'est un membre
de la famille des Orléans.
Gisant de la princesse Maris d'Orléans (1813-1839), sculptrice, fille de Louis-Philippe
Sculpteur ornemaniste, sculpture ornementale.
Auguste Simon Garneray, Le cabinet gothique de madame d'Osmond, 1820, aquarelle et pierre noire
↳ mettre en relation avec la Malmaison
François Jacob-Desmalter, Paire de chaises du cabinet gothiques de la comtesse d'Osmond, 1817-1820,
bois sculpté et doré, Paris, musée du Petit Palais
↳ licornes, mythologie totalement gothique, avec blason, et même dans des chaises usuelles, corps
de cathèdres, sièges ecclésiastiques réservés aux evêques.

Sculpteur ornemaniste, sculpture ornementale.
Auguste Simon Garneray, Le cabinet gothique de madame d'Osmond, 1820, aquarelle et pierre noire
↳ mettre en relation avec la Malmaison
François Jacob-Desmalter, Paire de chaises du cabinet gothiques de la comtesse d'Osmond, 1817-1820,
bois sculpté et doré, Paris, musée du Petit Palais
↳ licornes, mythologie totalement gothique, avec blason, et même dans des chaises usuelles, corps
de cathèdres, sièges ecclésiastiques réservés aux evêques.
Classeur, anonyme, maroquin peint et doré, Paris, musée des arts décos
↳ travaillés énormément dans une esthétique qui se réfère au néo gothique totalement.
Date vers 1820-40, pour la raison qu'on est sous le régime de la restauration voir début monarchie
de juillet
ATTENTION, jamais dans l'empire
Pendules néo-gothiques, cathédrale d'Evreux, et Notre Dame de Paris, en pendule, jeux sur la rosace qui
devient le cadran de l'horloge, miniaturisation de cathédrales gothiques.

Vers 1835
3 - La restauration
Il y a déjà des édifices authentiques qui vont mal et vont être rénovés par certains hommes du XIXème,
comme Viollet-le-Duc.
"Restaurer un édifice, ce n'est pas l'entretenir, le réparer ou le refaire, c'est le rétablir dans un état
complet qui peut n'avoir jamais existé à un moment donné"
Notre Dame de Paris
↳ construction commencée en 1163, c'est un édifice moitié en 1163, moitié 1860. Beaucoup de
parties de cet édifice dues a Viollet le Duc. Il 'la considérablement transformée dans l'idée qu'il avait
que restaurer c'était la rétablir.
Galerie des rois de Judas et d'Israël, commencée en 1843
1877, fouilles entreprisent devant Notre Dame sur le portail, on savait qu'il y avait eus une pop gallo
romaine, et on peu visiter les rues et espaces misent a jour par ces fouilles. On trouve au pied de
notre Dame les têtes des rois détruites pendant la révolution française.
Chimères créées par Viollet-le-duc, sur la galerie dite des chimères, reliant les tours nord et sud de Notre
Dame de Paris.
↳ Gargouilles totalement faite pas Viollet le Duc qui l'a restaurée, comme la couverture de Notre
Dame de Paris, La stryge, de 1850, une des gravures très emblèmatique d'une vision médiéval de
Paris.
Exemple de restauration d'édifice civil entreprise sous la direction de Viollet le Duc: le Château de
Pierrefonds.
↳ peu d'éléments de références et a du prendre des initiatives pour reconstruire le château fort du
moyen Age tel qu'il l'imaginait. Il s'est documenté, il a consulté des miniatures du MA, comme par
exemple le duc de Berry, il a pu également lire des livres, faire des comparaisons, voyager pour
arriver a nourrir le travail. Pas idée de se débarasser des ruines pour avoir un nouveau truc, le but
c'est d'avoir un édifice compléter et idéal.
Mission héliographique, des photographes ont été envoyés dans les quatres côtés de la France, et
ils ont laissés des clichés magnifiques pour constituer une vaste documentation pour les

Pierrefonds.
↳ peu d'éléments de références et a du prendre des initiatives pour reconstruire le château fort du
moyen Age tel qu'il l'imaginait. Il s'est documenté, il a consulté des miniatures du MA, comme par
exemple le duc de Berry, il a pu également lire des livres, faire des comparaisons, voyager pour
arriver a nourrir le travail. Pas idée de se débarasser des ruines pour avoir un nouveau truc, le but
c'est d'avoir un édifice compléter et idéal.
Mission héliographique, des photographes ont été envoyés dans les quatres côtés de la France, et
ils ont laissés des clichés magnifiques pour constituer une vaste documentation pour les
restaurations.

La Sculpture Néo-classique : modèles antiques et influence de
Canova
Ce qui a dominé la sculpture est le modèle antique pour la première moitié du XIX ème siècle.
↳ siècle ou l'archéo a fait énormes progrès
Discipline s'est dvp timidement a la renaissance, puis au XVIII ème avec Herculanum et Pompéi, et
au XIX énormes œuvres
Torse du Belvédère
↳ Rome, musée du Vatican, Marbre
C'est un antique qui est demeurée a l'état fragmentaire. Exceptionnel pour le XIX ème siècle. A cette
époque on considérait qu'honorer une œuvre en la complétant était la meilleure façon de faire. Pour
ce torse personne ne s'est jamais risquer a le compléter, tellement il est beau comme ça. Naissance
de l'esthétique du fragment, qui se dvp à la fin du XIX ème chez par exemple Rodin, qui a carrément
théorisé et exploité l'esthétique du Fragment.
Il reste suffisamment pour que l'œuvre soit devenue un symbole de la sculpture. Quand on
représente une allégorie de la sculpture à côté on trouve le torse
L'apollon du Belvédère
↳ Rome, musée du Vatican
Marbre, 2,24 m
Quand Napoléon a gagné la campagne d'Italie, et qu'il a signé le traité en 1798, il a fait venir a paris
les plus belles œuvres antiques et les a installé au musée du Louvre. Il voulait faire le musée du
Louvre digne de l'ensemble de l'Europe. Elles ont été là pendant 16/17 ans.
La sculpture a été moulée pour pouvoir être un peu partout. Ils avaient des techniques pour réliser
des tirages en plâtre sur l'original, ils obtenaient un moule a pièce, qu'on assemblait ensuite, et après
on pouvait faire des réductions. Au XIX ème on pratique beaucoup le moulage et l'édition des
bronze. C'est pourquoi il y avait des reproductions antiques dans tous les ateliers des beaux arts et
ateliers. Dans l'esthétique néo classique, art grec
beaux par excellence.
Longtemps considéré dans les demi douzaine des œuvre totalement fondamentale dans l'histoire de
l'art de l'humanité.
Winckelmann

plus grand historien de l'art grec du XIX ème sièlce, ses idées se sont distribuées dans

La sculpture a été moulée pour pouvoir être un peu partout. Ils avaient des techniques pour réliser
des tirages en plâtre sur l'original, ils obtenaient un moule a pièce, qu'on assemblait ensuite, et après
on pouvait faire des réductions. Au XIX ème on pratique beaucoup le moulage et l'édition des
bronze. C'est pourquoi il y avait des reproductions antiques dans tous les ateliers des beaux arts et
ateliers. Dans l'esthétique néo classique, art grec
beaux par excellence.
Longtemps considéré dans les demi douzaine des œuvre totalement fondamentale dans l'histoire de
l'art de l'humanité.
Winckelmann plus grand historien de l'art grec du XIX ème sièlce, ses idées se sont distribuées dans
toute l'europe la beauté avait existé absolument une seule fois dans l'histoire, a Athènes au V ème siècle.
Que restait il ? A s'imprégner de ça. Calme grandeur, noble tranquillité, mots clef de Winckelmann pour
l'antiquité. Le courant néo classique s'inspire de ses écrits.

Vénus Medicis
↳ Florence, palais des offices
On a découvert que c'est une copie d'un original plus anciel qui dérive de la Vénus
Laocoon

↳ Rome, musée du Vatican, Belvédère, Marbre, 2, 42 m
Il a été très restauré, même en 1942. Avant on pratiquait même des puzzle par rapport à ce qu'on
trouvait.
Laocoon apportait comme intérêt, c'est que c'est un corps expressif.
Le discobole
↳ Rome, musée national romain, Palais Massimo alle Terme
Marbre, 1,55m
Hitler l'a acheté pour le musée de Munich. Les allemands l'ont redonné aux italiens a la fin de la
guerre.
Corps du gymnaste parfait très équilibré.
Hercule Farnèse
↳ Naples musée national, marbre 1,17 m
Le colosse statue plus grande que nature
Myron d'Athènes, sans doute copie de Glycon pour les termes de Caracalla.
Très admirée depuis sa découverte jusqu'à fin du XIXe siècle
Nombreux commentaires sur le caractère héroïque de l'anatomie de la statue.
Très nombreuses statues copiées et en différents matériaux.
"pour l'amour de l'antique" livre a lire.
Le Rémouleur

Très admirée depuis sa découverte jusqu'à fin du XIXe siècle
Nombreux commentaires sur le caractère héroïque de l'anatomie de la statue.
Très nombreuses statues copiées et en différents matériaux.
"pour l'amour de l'antique" livre a lire.
Le Rémouleur

↳ Il est en train d'aiguiser une lame.
Le gladiateur Borghèse

↳ avait probablement une épée dans la main et un bouclier, il donne a comprendre l'importance pour
l'antiquité de la connaissance intime du corps humain.

Le Parthénon

lord Elgin a tout arraché des reliefs

Le Parthénon

lord Elgin a tout arraché des reliefs

La frise des Pan Athéné, frise démontée par Elgin majoritairement, on peut la voir au British museum.
Reliefs du parthénon sont beaucoup plus naturalistes (relief de Phidias)
Cavalcades de chevaux très naturelles.
Les plis des drapés sont également extrêmement réalistes.
Très différent de ce que Winckelmann écrit, car il y a un énorme mouvement dans ces frises
Gustave Planche, "L'artiste" critique plutôt favorable aux découvertes de phidias, mais lui estime que c'est
une menace pour un néo classicisme trop contraignant.
La vénus de Milo

exhumée en mars 1820, sur l'île de Melos

Victoire de Samothrace

↳ Paris musée du Louvre
1863 découverte de Samothrace, elle est inconnue d'alors. Elle devient un modèle après.
Le doryphore de Polyclète d'Argos,

↳ Paris musée du Louvre
1863 découverte de Samothrace, elle est inconnue d'alors. Elle devient un modèle après.
Le doryphore de Polyclète d'Argos,

Copie romaine, on le connaît vraiment qu'à la fin du XIX ème siècle, 1892, tardif.
Ecole des beaux arts, dans l'esthétique néo-classique, les jeunes artistes ont un rythme pendulaire
le matin, dessiner devant l'antique/ dessiner devant le modèle vivant (Alexis Lemaistre)
Les étudiants doivent dessiner.
Le néo classicisme trois mots antique, nu, ligne (le dessin)
Les étudiants ont trois cours théoriques
sur les trois autres

école

anatomie, perspective et histoire ancienne, et l'anatomie prévaut

Traité d'anatomie du gladiateur combattant, applicable aux beaux arts, ou traité des os, des muscles, du
mécanisme des mouvements etc, 1812.
Jugé indispensable qu'ils connaissent deux branches, la myologie et l'ostéologie.
Gérard AUDRAN a prit des figures antiques et les a mesuré pour faire son livre sur les proportions
anatomiques des statues antiques.
Comment peut on comprendre l'émergence du néo classicisme en France ?
Antonio Canova, italien
↳ Eurydice , 1773-1775
Sculpteur qui va asseoir les principes du néo classicisme alors qu'il est parti d'une période, fin XVIII
ème, où il y a le style rococo, expressif, qui aime le grandiose.
On voit dans le couple d'Eurydice et d'Orphée de 1773-1776, en pierre, est néo classique.
Orphée est expressif, il est empli de douleur, mais ce qui montre qu'on est pas encore dans le néo
classicisme c'est le coin de l'enfer qui rattrape Eurydice. Trop théâtral dans l'esthétisme néo
classique. Canova encore jeune et fait encore esthétiques qui n'est pas a fond néo classicisme.

↳ Thésée et le minotaure, 1781-1783, Londres, Victoria and Albert Museum.

classique. Canova encore jeune et fait encore esthétiques qui n'est pas a fond néo classicisme.

↳ Thésée et le minotaure, 1781-1783, Londres, Victoria and Albert Museum.

Quand on le représente on représente el combat. Ici pas de combat. Il représente l'instant d'après.
Le taureau est mort il est sous Thésée qui est au dessus. Esthétique presque méditative. Il a pas de
fierté, il y a quelque chose de méditatif. Changement de paradigme dans la représentation
mythologique.
Apaisement.
↳ Tombeau de Clément XIV, 1783-1787

Eglise des Saint-Apotre, Rome. On a simplement deux figures féminines de déploration auprès de la
figure du défunt.

Eglise des Saint-Apotre, Rome. On a simplement deux figures féminines de déploration auprès de la
figure du défunt.

↳ Psyché ranimée par le baiser de l'amour, 1787-1793

Canova vient travailler en France et est au départ du courant néo classique français. Modèle de
retenu dans une virtuosité jamais écrasante. Reste sur le seuil, c'est a la fois très élégant mais pas
du tout excessif. Art de la retenue. Ils ne s'embrassent jamais, s'effleurent. Bras de Psyché entourent
comme une mandorle autour de leurs tête.
↳ Tombeau de l'archiduchesse Marie-Christine

1798-1805
↳ Antonio Canova, Hercule et Lychas
1795-1796

↳ Antonio Canova Napoléon Ier en Mars Pacificateur, plâtre a la Gypsothèque de Possagno, marbre
1806 Apsley House
Londres
Il a prit un personnage vivant et lui a donné le corps d'un héro antique. Sauf que Napoléon ne peut
pas exposer un nu qui n'est pas le sien, car il ressemble a l'Apollon du Belvédère, sur laquelle
Napoléon a sa tête. Napoléon refuse l'œuvre de Canova. Moment d'intense déception de Canova.
Œuvre achetée par un anglais.
Limites de ce canon antique transposé dans la réalité.
Vénus italica (Canova) , Vénus de Médicis, Venus du Capitole
↳ elle déclenche une grande admiration, et ressemble a ses cousines.
Pierre Cartellier, La Pudeur, marbre, 1808
↳ évolution de la vénus italica de Canova.
James Pradier, Le printemps ou Chloris caressée par Zéphyr, statue, marbre, 1849
↳ néo classique tardif, qui traverse au dela de la moitié du XIX ème siècle.

↳ évolution de la vénus italica de Canova.
James Pradier, Le printemps ou Chloris caressée par Zéphyr, statue, marbre, 1849
↳ néo classique tardif, qui traverse au dela de la moitié du XIX ème siècle.

Pierre Petitot
↳ La concorde, statuette, platre, 1799, musée des Langres

On est pendant la révolution française ou l'empire de Napoléon, et Napoléon est l'héritier de
l'esthétique des campagnes napoléoniennes pendant la révolution. Le climat est néo classique. On
cherche des racines dans l'antiquité romaine.
Idée de renouer avec les grands modèles antique, l'allégorie de la Concorde, la paix, tiré par un lion
et un mouton. Réunir le fort et le faible.
Henri Joseph Rutxhiel, Zéphyr enlevant Psyché, groupe, marbre, 1810-1914

On est pendant la révolution française ou l'empire de Napoléon, et Napoléon est l'héritier de
l'esthétique des campagnes napoléoniennes pendant la révolution. Le climat est néo classique. On
cherche des racines dans l'antiquité romaine.
Idée de renouer avec les grands modèles antique, l'allégorie de la Concorde, la paix, tiré par un lion
et un mouton. Réunir le fort et le faible.
Henri Joseph Rutxhiel, Zéphyr enlevant Psyché, groupe, marbre, 1810-1914

Torse de Zephyr plus marqué, et lien chaste entre deux corps qui déclinent une esthétique de la
pureté.
Antoine-Denis Chaudet, Œdipe enfant, rappelé à la vie par le verger Phorbas, groupe marbre,
1802-1818, Paris, musée du Louvre.

↳ Ce berger sauve le bébé en lui donnant a boire, pour représenter l'union de la force et de la
faiblesse. Un homme mur, dans sa virilité qui prend soin de se petit enfant tout mou et faible. Figure
de la virilité dont on a pas l'habitude, la paternité salvatrice. Idéologie profondément morale
véhiculée par la religion, le fort prend soin du faible.
Introduction d'un livre de Panovsky, "l'œuvre d'art et ses signification"
Eugène Guillaume, Eck et Durand, Le faucheur, 1849 bronze

Introduction d'un livre de Panovsky, "l'œuvre d'art et ses signification"
Eugène Guillaume, Eck et Durand, Le faucheur, 1849 bronze

↳ Néo classicisme sévère celui qui est en fait une démonstration d'efficacité en rivalité avec le
gladiateur Borghèse.
Nu ici pure convention académique.
Ces œuvres qui imitent l'antique deviennent un peu monotone et morne.
Pierre-Charles Simart (1806-1857) Oreste réfugié à l'autel de Pallas (salon de 1840) Marbre Rouen,
musée des Beaux-Arts.

↳ idée de montrer qu'on maitrise parfaitement le nu masculin dans un contexte parfait.
Alfred-Edouard Lepère, Philoctète, Prix de Rome, 1852
↳ on séjourne pdt 3/4 ans a Rome aux frais de l'état. On doit envoyer une œuvre part an aux beaux
art.
Première année : une copie d'antique
Pendant tout le XIX ème siècle, les artistes trouveront du travail car chaque année un prix de Rome
par discipline ( sculpture, dessin, peinture, compositeur etc)
Artistes peu issus de milieux hauts, mais plutôt moyens, surtout sculpteurs.
Maîtrise des critères et du nu connaissance anatomique et base de culture littéraire et antique.
02/03/2016 16:14
La peinture Néoclassique, le dessin, le nu, l'antique
1 - Deux exemples marquant la naissance du néoclassicisme dans la peinture française : Vien et Vincent


Documents similaires


Fichier PDF 4 cours architecture baroque
Fichier PDF 4 architecture gothique 1
Fichier PDF uvres histoire de l art
Fichier PDF cours 2 art gothique
Fichier PDF antoine adam l age classique
Fichier PDF s2 haa de 1800 1850 1 35


Sur le même sujet..