OSC Astrakan Pâques 2016 .pdf



Nom original: OSC - Astrakan Pâques 2016.pdfAuteur: Stanislav

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/04/2016 à 19:02, depuis l'adresse IP 85.26.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 898 fois.
Taille du document: 869 Ko (44 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


OSC
Ordre Souverain de la Calotte
Société Royale – 1895
www.calotte.be

L'ASTRAKAN – Pâques 2016
Ramassez tous les vleks ! Euh… Les œufs, ramassez tous les œufs, pardon…

Regardez-moi ces boute-en-train qui doivent se mettre à 5 pour tenir un
drapeau…
Ordre Souverain de la Calotte
~1~

Table des matières

Edito du Secrétaire ...................................................................... 3
Mot du Grand-Maystre ................................................................ 4
Mot du Trésorier .......................................................................... 6
Mot de l’Archiviste ....................................................................... 7
Rapport de Réunion – Directoire OSC du 3 mars 2016 ................ 9
Guindaille - La pituite finale ...................................................... 11
Article - Tironum Maior ............................................................. 17
Les chroniques de la fornique (Concours de guindailles OSC) .... 19
Compte rendu de l’Externe FAMA du 26 février 2016................. 21
Article – Historique de la Faluche .............................................. 25
Consommable (Concours de guindailles OSC) ............................ 28
Article - Les femmes à l’OSC, peut-être. Mais après ? ................ 32
Guindaille - Dame Pipi .............................................................. 35
Mailing Chancelleries ................................................................ 37
L’agenda .................................................................................... 43
Le mot de la faim ...................................................................... 44

Ordre Souverain de la Calotte
~2~

Edito
Bien le bonsoir camarades de tous horizons !
C’est avec un plaisir non dissimulé que je vous offre, au nom du
Grand-Maystre et de son Comité ce 3ème « petit » Astrakan !
A l’intérieur de cet Astrakan de Pâques vous trouverez non pas un
vlek en plastique à monter vous-même mais plutôt des articles au
bon goût de folklore, des guindailles à au moins 98% en fèves
d’humour ainsi que des compte-rendus pour emballer le tout !
Comme toujours, n’hésitez à m’envoyer vos mots doux ainsi que
des dons spontanés au Trésorier… Faites vivre notre folklore
partout où il vous mènera et restez polis et courtois ! Cela va de
soi !
Je vous souhaite d’ores et déjà une onctueuse lecture !
PS : Un tout grand merci à Mac du Philéas et Chevalier du
Ménestrel pour cette délicate couverture ! Affonnez-le !

Sans peur ni bravade,
Pour le Comité OSC,
Roch « Tac » Damman, petit secrétaire ANNO 121

Ordre Souverain de la Calotte
~3~

Mot du Grand-Maystre
Amis calottins, camarades d’un jour,

Ces derniers temps, ça n’a pas été trop la joie dans notre beau
royaume. Nous avons connu des temps durs et nous pleurons
encore nos morts. Mais le message que j’aimerai faire passer s’est
que notre pays va connaître des jours meilleurs. Nous devons
continuer à vivre et faire perdurer notre beau folklore. Cela ne
sert à rien de se lamenter.

Et si nous devons retenir qu’une seule chose de ses tristes
événements, j’aimerai citer Ghandi : « Rappelez-vous qu'à travers
l'histoire il y eut des tyrans et des meurtriers qui pour un temps,
semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont toujours tombés.
Toujours... . » Allons de l’avant.

En ce qui concerne l’OSC, nous avons eu une reprise de
quadrimestre au combien chargé : cours magistral avec les ordres
du Concile, concours de guindaille, directoire palpitant et un
cours sur les couvre-chefs estudiantins. Au cours de ses activités,
il y a eu des hauts et des bas. Mais j’aimerai retenir que le
meilleur à savoir, ses bonnes soirées namuroise, louvaniste et
bruxelloise (cours). Les jouissances ne sont pas finies et vous en
saurez plus très prochainement … mais plus de pinailles sur les
femmes. Même si mon petit doigt me dit que cela n’est pas prêt de
s’achever. Mais d’autres que moi prendront le relais.
Ordre Souverain de la Calotte
~4~

Je me réjouis d’avance des moments que je passerai avec vous et
pour les students dont je fais partie, je vous souhaite de passer
une bonne fin académique. Car la guindaille s’est bien mais c’est
mieux quand la réussite académique est au rendez-vous. Sur ce,
je vais de ce pas me replonger dans mon mémoire.

Sans Peur, Ni Brevade.
Pour le comité OSC
Alain Mugisha
Grand-Maystre OSC anno 121

Ordre Souverain de la Calotte
~5~

Mot du Trésorier
Bonsoir chers camarades (nom masculin singulier),
J’ai tellement de choses à vous compter et rien à la fois.
Commençons par ce qui dérange le plus. Revenons au dernier
directoire où ma conduite ne fût pas des plus exemplaires. J’étais
en effet imbibé d’éthanol pour des raisons non-inhérentes à ma
volonté. Je tenais néanmoins à vous présenter publiquement des
excuses.
En ce qui concerne les finances, sachez-le, nous avons fait un
directoire avec des bénéfices! Qui l’eu cru? Bon après on ne peut
pas faire des miracles à tour de bras du coup on a fait quelques
pertes au bar post-cours magistral. Mais bon Saint-Mich nous a
remboursé tous ces antécédents de cotis impayées donc nous
maintenons l’Eglise au milieu du village (lol).
Autre point, nous avons reçu une nouvelle commande d’insignes
OSC (les 3 couleurs). N’hésitez pas à me contacter si vous en
désirez
(Facebook
de
préférence
ou
par
mail
robinfedo@gmail.com) sinon je vous autorise cordialement à faire
chier Alain jour et nuit pour les obtenir comme ça je ne dois rien
faire.
Au plaisir de vous croiser dans des endroits sombres où les
hommes mettent des robes et où le plus grand respect est destiné
à celui qui porte le plus grand nombre de colliers…
Pour la trésorerie,
Robin Fedorowicz

Ordre Souverain de la Calotte
~6~

Mot du nouvel Archiviste

Amélioration de l’état des archives
Chers camarades,
Appel est fait à toute âme volontaire pour nous aider à étoffer les
archives de l’O.S.C.
Ce n’est hélas un secret pour personne, les archives de notre
Ordre sont cruellement lacunaires. Aussi, je me permets de
m’adresser à tous pour ajouter sa petite pierre à l’édifice.
Que ce soient des documents que vous pensez être déjà en notre
possession (invitation, rapports et autres compte-rendus,
invitations, photos…), faites-en parvenir copie.
D’autre part, une copie des diplômes et attendus sont aussi les
bienvenus.
Nous ne voulons pas déposséder ceux qui seraient en possession
d’incunables et autres documents originaux de nous céder leurs
légitimes avoirs.
Mais nous recherchons aussi des anecdotes et autres récits de
faits autour de l’OSC. A vos plumes (claviers).
Je vous livre ci-dessous l’état actuel des archives :
Etat en mars 2016 :
 Peau de chagrin – uniquement une Dropbox sur la dernière
dizaine d’années et encore, relativement incomplète.

Ordre Souverain de la Calotte
~7~

Mars-avril 2016 :
Récupération du livre de chancellerie (anno 1965 à 2006). En
attente chez un « enlumineur »  jamais aucun texte ou info ne
lui est parvenu ! Et aucune demande de restitution !
La Dropbox complétée significativement.
Amorce de contacts avec d’autres chancellerie (Saint-Michel, VlaVla,…) et anciens membres du Comité OSC  pas encore de réels
effets mais des réponses encourageantes.
Vous pouvez m’envoyez vos petits trésors à
wavreil.philippe@skynet.be ou à tout autre membre du Comité.
A bon Calottin,
Pitch

Ordre Souverain de la Calotte
~8~

Rapport de Réunion – Directoire OSC du 3 mars 2016
sur Alma
Compte-rendu oral de mi-année par le Grand-Maystre concernant
les activités déjà organisées par l’Ordre Souverain de la Calotte
(Banquet de Passation, Cours sur les ordres du Concile,
Concours de guindailles).
Annonces des activités futures de l’Ordre par le Secrétaire :
- Jeudi 17 mars : Conférence sur les couvre-chefs suivi d’un
bar OSC (tout s’est très bien déroulé, merci à vous !)
- Jeudi 21 juillet : Défilé des calottins !
- Astrakan de Pâques (le voici !)
- En cours : Mise à jour du site de l’OSC (www.calotte.be)
Etat des lieux de la trésorerie par le Trésorier :
- Nous sommes à 1689€ (au 03/03/2016)
- Centre OSC toujours en vente (5€/pc, 10€ les 3), une
nouvelle commande auprès de notre fournisseur a été faite !
Allocution de l’ancien archiviste :
- Remise de sa démission validée en bonne et due forme par le
Grand-Maystre et son Comité.
Election du nouvel archiviste :
- 4 Candidats (Christo, Coca, Pitch et Bartho). Le premier tour
retiendra Bartho et Pitch et le second tour élira Pitch au
poste d’Archiviste de l’Ordre Souverain de la Calotte !

Ordre Souverain de la Calotte
~9~

Vote des propositions de Décrets :
- Seule la seconde proposition sera retenue à la majorité des
deux tiers (en sus la modification du mot « décernée » par
«décidée ») :
« Article 7.2.2 :
La dignité de membre de l'Ordre ou d'un grade dans l'Ordre
est décidée par le GrandMaystre, avec l'aval d'au moins un membre du comité. Cette
attribution pourra émaner d'une initiative personnelle du
Grand-Maystre ou d'une proposition d'un ou de plusieurs
membres du Conseil.
Article 7.2.3 :
Les propositions de promotion accompagnées de leurs
motivations sont à adresser au
Chancelier qui en avisera le Grand-Maystre et le Comité.
Article 7.2.4 : (Abrogé) »
Pour le Comité,
Roch « Tac » Damman, petit Secrétaire ANNO 121

Ordre Souverain de la Calotte
~ 10 ~

Guindaille - La pituite finale

Debout les damnés de la taule
Debout les forçats des matins
Les potes ronflent dans la piaule
C’est le commencement d’la fin
Des souvenirs faisons table rase
Allez copain, debout, debout
C’est un nouvel anabase
Du réveille nous touchons le bout

C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
L’abstinence totale
Sera pour le lendemain
C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
La pituite finale
Sera le genre humain

Il n’est pas d’alcool suprême
Ordre Souverain de la Calotte
~ 11 ~

Ni blanc, ni Get, ni Chimay
Guindailleurs, tuons-nous nous-mêmes
Formons nos rangs soyons pleins
Les litcheux pareils à des aigles
Picolent tous comme des porcins
Mais toi si tu as l’air d’une brêle
C’est qu’tu n’guindaille qu’à Louvain

C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
L’abstinence totale
Sera pour le lendemain

C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
La pituite finale
Sera le genre humain

Manger, dormir c’est de la triche
L’eau fait pisser des tonneaux
Nul médoc n’empêche la quiche
Ordre Souverain de la Calotte
~ 12 ~

Les sobres aussi mourront bientôt
C’est assez languir à Bruxelles
L’ébriété veut d’autres verres
Marre des externes de pucelles
Nous on veut finir parterre

C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
L’abstinence totale
Sera pour le lendemain
C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
La pituite finale
Sera le genre humain

Hideux dès notre réveille
Les femmes, l’unif, ou bien l’boulot
Rien ne nous donne des ailes
Autant qu’un verre de Strongbow
Les Flamands restent tapis dans l’ombre
Ils attendent tous qu’on soit partis
Ordre Souverain de la Calotte
~ 13 ~

Car même s’ils avaient le nombre
Ils seraient déjà au lit

C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
L’abstinence totale
Sera pour le lendemain
C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
La pituite finale
Sera le genre humain

Toujours être des bêtes de sommes
Aucun ne nous égal ici
Valeureux Liégeois nous sommes
Même ta femme le dit
Mais surtout ne pas nous confondre
Avec un Namurois
Lui est tout comme un concombre
Il est fait de l’eau qu’il boit

Ordre Souverain de la Calotte
~ 14 ~

C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
L’abstinence totale
Sera pour le lendemain
C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
La pituite finale
Sera le genre humain

Ca y est tous mordent la poussière
Ils prennent aspro et dafalgan
Débout nous resterons fiers
Même à 5 grammes dans l’sang
Le sommeil est une infamie
Quand on rejoint nos plumes
C’est avec ta sœur, ou ta fille
On les lime jusqu’à ce qu’elles fument

C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
L’abstinence totale
Ordre Souverain de la Calotte
~ 15 ~

Sera pour le lendemain
C’est la lutte matinale
Levons-nous car demain
La pituite finale
Sera le genre humain
Johnny Vidrequin

Ordre Souverain de la Calotte
~ 16 ~

Tironum Maior
La fonction de Tironum Maior est essentielle aux ordres dont les
membres doivent passer par une intronisation, le plus souvent à
la suite d’une année de service.
Toutefois, l’orthographe de ces termes est très variable…
J’ai donc tenté de définir qui a tort et qui a raison sur base des
règles de la langue latine. En effet, il est primordial de trouver des
coupables et des fautifs !
Commençons par le terme « Tiro » qui signifie « bleu » ou encore
« nouvelle recrue ».
Un premier point qui sera souligné ici est l’erreur de vouloir
substituer un « y » au « i ».
Si le latin possédait une lettre similaire au « Y » c’était
uniquement pour représenter l’upsilon grec, qui était à l’origine
prononcé comme un « u ».
Le mot « Tiro » est un imparisyllabique de la 3ème déclinaison, un
mot qui a, au nominatif (ti-ro), un nombre différent de syllabes
qu'au génitif singulier (ti-ro-nis).
Il s'agit d'un nom exclusivement masculin, qui n'a pas de
correspondant féminin, donc pas de Tirona ou Tironae.
Le pluriel de Tiro est Tirones.
Ensuite, dans le terme « Maior » il ne peut y avoir de « y » pour les
mêmes raisons que citées plus haut. Toutefois il est possible de
voir l’orthographe « Major » car à l’origine le « j » était un « i » un
peu plus long. On retrouvera donc cette orthographe dans
certains dictionnaires plus anciens.
Heureusement, il s’agit cette fois d’un adjectif (un comparatif
pour être précis) de la deuxième classe, qui a la même forme au
masculin qu'au féminin (mais dont le neutre est Maius).
Sachant que nous recherchons la formulation latine du
« responsable des tirones », nous devons choisir le génitif pluriel
de Tiro qui est alors « Tironum ».
Ordre Souverain de la Calotte
~ 17 ~

Pour conclure, nous retrouvons notre « Tironum Maior » selon les
règles du latin classique de l’Antiquité. Cependant, cette langue,
comme les autres, a évolué au cours des siècles, et le latin
médiéval s'écarte parfois fort du latin classique.
Un grand merci aux anciens du cercle MAPHYS pour leur aide
précieuse et indispensable !
Loup « Tic » Damman

Ordre Souverain de la Calotte
~ 18 ~

Les chroniques de la fornique (Concours de
guindailles OSC)
Sur l’air du « sirop tiphon »

Dans leurs cavernes,
Nos ancêtres au derme,
Plus dur que celui d’un bison –onhon,
Aux culs bien fermes,
Montrèrent sans peine,
Ce qu’voulait dire le mot « profond »

{Ref}
Bouh –ouh –ouh,
Bourrons bourrons bourrons,
Les belles madelons –delons –delons,
Toutes les pucelles vont y passer éhé,
En missionnaire ou bien par derrière,
Elles ne pourront nous résister

Après Carthage,
Des Romains les otages,
N’eurent d’autre choix que d’accepter éhé,
Qu’au beau pelage,
Un Vis plein de rage,
Ordre Souverain de la Calotte
~ 19 ~

Vienne, conquérant, les enfoncer

{Ref}

Même Louis XVI,
Aimait bien la baise,
Il se prenait pour un serrurier éhé,
Sur une cohorte,
De culs contre la porte,
Pour qu’il puisse y fourrer sa clé

{Ref}

Actuellement,
Les femmes bien souvent,
Attendent sans cesse notre venue uhu,
Pour voir un gland,
Au support vaillant,
Rentrer d’une traite dans leur cul

{Ref}

Ordre Souverain de la Calotte
~ 20 ~

Compte rendu de l’Externe FAMA du 26 février 2016
(Casa – LLN)
Nous étions 5 à 6 bougres du LSO (Thibault, Vincent, Geoffrey,
Thomas S, Thomas C, Roch ainsi que trois tyrettes : Solène,
Liesbeth et Chloé) revenant de la MDS, nous entrâmes dans une
auberge souterraine à 20h30 ! Treeeennnnnte !
Exploit, il restait encore des places assises disponibles ! Une
ambiance toute féminine est instaurée grâce à un léger éclairage
par des lampes rouges… Couleur de l’amour, de la passion et des
pertes menstruelles. Suite au chant de la FAMA, l’Ave Confrater
est entonné et Momo et Coca s’en donne à cœur joie. Leurs
tonitruants « Een, twee,… Seven ! » sont ponctués de « On est
chez nous ! ». Bob en profite pour chauffer Momo, qui est déjà
brûlant, par un classique « On se met mal ! », Momo acquiesce
avec plaisir… Bien entendu.
Je me demande alors si je dois prendre note pour l’Astrakan ou
L’Castraquand ? Je décide donc de laisser l’alcool décider. Mais
j’ai oublié son choix, ce sera donc pour le Mente à l’eau ! Gloire à
lui !
On poursuit les chants sacrés, le Gaudeamus lancé par Léonore
sera accompagné de cris tendancieux de Momo. Thibault me fait
la blague du journal de classe, je fais mon possible pour sourire
quand même…
On choisit une Amalthée par aile (si elle boit toute l’aile boit), Bob
se propose, il est refusé. Mais pourquoi ? Ce sera donc Salomé et
Christo ! Gloire à eux ! A peine fraichement élus ils décident de
s’enterrer mutuellement et donc les ailes également… L’OSC
prend la parole et offre un diadème, de quoi faires des bulles et
des kinders avec cadeaux fashon à l’intérieur. Le Sénat se bat
Ordre Souverain de la Calotte
~ 21 ~

avec la Curia pour ces derniers et l’assemblée met de l’huile sur le
feu en lançant des « Battez-vous ! ». Par respect, le « Dans la
boue ! » ne sera pas rajouté.
C’est au tour du SHO de se présenter, le premier « Santé Skritch,
santé Nietch,… » est lancé, et merde c’est parti… On continue
avec des chants pendant que Momo et Bob s’affronte à l’affond
(pas le temps de chanter il faut boi-oire !).
Pendant ce temps dans le Sénat FAMA : Magda fait le kangourou
au milieu de l’assemblée tout en prenant les gens en photos.
Le beurre FAMA tourne ! Malédiction ! Thomas S. avait prévu le
coup et avait amené avec lui des tranches de pain, il se fait censer
pour pouvoir les beurrer à son aise. Bien vu Mousty !
21h37 : Terry lance un affond général, Thomas S. y réponds par
un « Ah ! Enfin ! ». Il venait d’arriver… Bob me dit qu’il ne se
passe pas grand-chose et craint que mon CR ne soit un peu vide,
il me propose donc de foutre la merde… L’arrivée du beurre FAMA
jusqu’à sa bouche cassera dans l’œuf la forbanterie. Baba en
profite pour plomber les bières du LSO au rhum for no reason si
ce n’est pour le folklore.
L’OBA prend la parole, Terry leur demandera de parler un peu
plus de Marie de Hongrie.
22h10 Tempus ! Festival de victuailles pour le plaisir des papilles
et des gourmets et des pleins morts aussi…
22h55 : Reprise avec la prise de la pilule (smarties mais chut) et
son chant !
Il sera suivi par la lecture du rapport de chancellerie FAMA
éclairé au GSM, tout se perd… Le premier « Quiiiii ?! » est lancé !
Ordre Souverain de la Calotte
~ 22 ~

23h11 : Mascarade de vestales FAMA où tout le monde en prend
pour son grade ! La seconde mascarade de vestales se fera à 5, 6
voir même 7 vestales, les timides…
23h40 : Bob frappe au marteau sur les chips tout en criant « On
veut des chips ! »… Il se fait reprendre notre marteau de censeur
qu’on venait de racheter à la FAMA avant la séance et veut le
racheter encore une fois.
On continue les guindailles de qualité Henkel avec des vestales (à
1000) puis Christo, quel fou ! 23h50 : chant les fraises et les
framboises, un chant des plus fruités ! Terry lance une estafette
aile contre aile, mon aile a perdu mais on ne retiendra pas le
résultat !
Momo, toujours chaud bouillant, propose une estafette de
champions (5 VS 5), Mousty propose de la faire à la cruche ce qui
ne sera pas retenu. Mais pourquoi ? Ce duel sera entouré d’un
chaos général et l’issue en restera plus que floue… Mais au final
ce qui compte c’est qu’on a bu !
00h10 : Tempus ! Reprise à 00h31 avec le Io Vivat ! Suivi par une
guindaille de Mousty et moi sur le thème du viol et de la sodomie
(idéal à la FAMA)… dans le milieu carcéral sur l’air de « j’ai encore
rêvé d’elle ». Pendant ce temps, Thibault en profite pour noter
d’une plume étrangement tremblante ceci sur mon CR (version
brute et non corrigée) : « Tac est bourré, il ne dit que bon lui
semble. C’est nul de se moquer de ses autres collègues. Monsieur
est de l’OSC ok mais l’h… je vlek… mais quelle légitimité a-t-il ?
Ce qui compte c’est l’amour des autres. On t’aime bien. ».
On poursuit avec une mascarade de l’ORB sur un GSM puis de
Jerem du CHO (guindaille de la fameuse Madame Pipi) encore sur
GSM, un chant et encore une bonne et gouteuse guindaille de
Jerem, grand fou ! Toujours lue sur un GSM nom de Dieu !
Ordre Souverain de la Calotte
~ 23 ~

On finira à 01h11 avec le chant que je déteste : De tetjes !
Merci à toutes et tous pour cette ambiance ! Et pour les chips !
Roch « Tac » Damman

Ordre Souverain de la Calotte
~ 24 ~

Historique de la Faluche
Préambule :
Les lignes qui suivent ne sont un secret pour personne et
sont seulement une petite mise au point pour celles et ceux qui
s’emmêlent les pinceaux au sujet de la création de la Calotte, de
la Fondation de la SGBEC et de l’Ordre (Souverain) de la Calotte.
Existe-t’il à ce jour une vérité seule et vraie ? Les lignes qui
suivent ne font que rapporter un fait : la présence avérée
d’étudiants catholiques portant Calotte en juin 1888. Et ces
Calottes ne dataient sans doute pas de la veille ! D’autre part, cet
article fait écho aux différentes présentations qui eurent lieu les
mois passés, notamment sur les différents couvre-chefs.
Pitch
Pour ce qui est du nom même de la Faluche, sans doute trouve-til son origine dans le vieux Lillois où Faluche signifie galette. La
naissance de la Faluche se comprend dès lors que l'on étudie la
vie associative étudiante de l'époque.
A la fin du second Empire, s'opère une réorganisation de
l'enseignement supérieur qui eut pour conséquence immédiate, la
renaissance de la vie étudiante. Avec la création et le
développement des écoles nationales supérieures civiles et
militaires, on vit les facultés se remplirent, non plus de
vénérables auditeurs de cours publics, mais de véritables élèves,
jeunes hommes de 18 à 25 ans, qui sentirent bientôt la nécessité
de se grouper en corps pour défendre leurs droits et affirmer leur
existence. C'est alors qu'apparaissent les premières sociétés
d'étudiants. Les premières furent fondées en 1876 à Nancy et en
1878 à Lille. En 1884 une loi réglementant le syndicalisme est
publiée. Le monde étudiant va alors se montrer réceptif aux idées
d'association.

Ordre Souverain de la Calotte
~ 25 ~

Cette même année, le journal Le cri du peuple publie un article
déclarant que l'étudiant " ne s'affirme guère que par une
indécence de babouin greffée sur une bêtise de rhinocéros". De
violentes manifestations suivies de bagarres eurent lieu devant le
journal. Il y a alors nécessité pour les étudiants de répondre
collectivement et de parler au nom d'un groupement :
l'Association Générale des Etudiants, communément appelé l'A,
voit le jour. Vous pouvez retrouver son histoire à travers son
journal qui avait pour slogan : " l'A, le premier journal... par ordre
alphabétique! ".
Les fondateurs sont quelques élèves de médecine, présidé par
Boureau puis Delcambre (sciences). La grande solidarité
escholière du Moyen-Age hante les esprits, l'esprit de solidarité et
la défense des intérêts étudiants se développent. De 1886 à 1891,
les étudiants des villes de Montpellier, Lyon, Toulouse, Aix,
Rennes, Nantes, Grenoble, Dijon, Caen, Besançon, etc... se dotent
d'A.G.E.
Très vite des relations internationales s'ébauchent. C'est ainsi que
le 12 juin 1888, les étudiants français sont invités aux 800 ans
de l'Université de Bologne. Cinq membres de l'A sont envoyés
pour délégation.
Là, avec leurs vêtements sombres égayés d'une cocarde à la
boutonnière et d'un ruban en sautoir aux couleurs de la ville de
Paris, "dans la plus grande rencontre de costumes et de coiffures
écolières du monde", ils se sentent "pauvres". En effet, on pouvait
y voir défiler toutes les formes de costumes et de coiffures des
étudiants européens : les pennes des étudiants belges de facultés
laïques et les calottes des étudiants en facultés catholiques
belges, les espagnols et les portugais arboraient les tunas et leur
capes à rubans, signe de leur appartenance à une université
précise, les coiffes allemandes, les larges casquettes plates sans
rebords et les minces képis à petites visières des étudiants
suisses, etc... C'est pourquoi ils adoptèrent le béret des étudiants
bolonais comme coiffure spécifique aux étudiants français, en
Ordre Souverain de la Calotte
~ 26 ~

souvenir du congrès qui fût,
ramenèrent à Paris le 25 juin.

paraît-il

magnifique,

et

le

C'est ainsi que naquit la Faluche. Dès lors, les étudiants forment
un corps et participent à la vie officielle de l'université aussi bien
en France qu'à l'étranger. Ils défilent désormais derrière la
bannière de l'association générale. En août 1889, l'inauguration
de la nouvelle Sorbonne permet d'accueillir les délégations des
universités étrangères. Les Montpelliérains lancent une invitation
pour le VIème centenaire de leur université, qui aura lieu du 22
au 25 mai 1890. Le Président de la République Française, SadiCarnot, remettra alors à Guy, Président de l'Association Générale
des Etudiants Montpelliérains (AGEM), le drapeau de l'association
qui le passera à Plancard, porte-drapeau de l'AGEM. Ils semblent
donc que très tôt les étudiants Montpelliérains aient adopté la
Faluche que nous leur connaissons actuellement.
L'Echo des Etudiants de Toulouse de 1930 comporte des
illustrations de Faluchards à la Une : à n'en pas douter, la
Faluche est la coiffe des étudiants.
Il existe différentes sortes de Faluches mais la "Lilloise" est la plus
couramment usitée. Elle possède une partie circulaire renforcée
par du plastique et gainée de cuir. La "Montpelliéraine" dont la
particularité est la présence de 4 crevés, est réservée aux
étudiants de Montpellier et aux facultés s'y rattachant (Nîmes par
exemple). La "Tourangelle", si elle est un peu arborée dans les
facultés, est portée dans l'Ordre du Bitard.
Pot-pourri de plusieurs codes, thèses et mémoires.

Ordre Souverain de la Calotte
~ 27 ~

Consommable (Concours de guindailles OSC)
Consommable, Coooooon sommable;
Tu était consumable, j'étais CON solvable;
Nous étions consommables;
Consommable;
Tu était consumable, j'étais CON solvable;
Nous étions CON sommables.

Oh banquier- oups -une huissière;
Vous voulez nous faire-raquer, casquer;

On est à découvert - cette fois c'est BASTA;
L'argent y'en a plus- c'est sur on n' payera pas;

Pan dans l'anal- bienvenue Zola;
Si dur Germinal -et ça s'améliore pas;

Viré d' chez Cofidis -et même interdit bancaire;
Vous nous auriez vu hier.

Ordre Souverain de la Calotte
~ 28 ~

On était ...

Consommable, Coooooon sommable;
J'était consumable, tu étais CON solvable;
Nous étions consommables;
Consommable;
J'était consumable, tu étais CON solvable;
Nous étions CON sommables.

Hey merde nous y voilà;
A not' tour- de pilser de la Cara;

Mais pas tous les jours-juste début d'mois;
Vacances holà - on a du faire un choix;

On se jette à l'eau- pas besoin de tuba;
Pataugeoire puis restau -dans un IKEA;

Les cadeaux d'Noël- ou bien de St-Nicolas;
Il reste le Happy Meal ; Kinder chocolat.

Ordre Souverain de la Calotte
~ 29 ~

Si c'est ...

Consommable, Coooooon sommable;
J'était consumable, tu étais CON solvable;
Nous étions consommables;
Consommable;
J'était consumable, tu étais CON solvable;
Nous étions CON sommables.

Hey Banquier - oh pardon - huissière;
Tu te sent très fière- tu nous niq' en plein hiver;

Le tapin c'est fichu-plus assez de roploplo;
Victime de l'image-comme un trésorier carolo, tsé!

Je suis libéré- elle est délivrée;
Le gigolo pour couguar- Escort pour pervers c'est fini, toi?

Si tu nous cherches, toi,
Regarde bien au fond ...
à gauche ou chez Jawad.
Ordre Souverain de la Calotte
~ 30 ~

On sera...

Consommable, Coooooon sommable;
J'était consumable, tu étais CON solvable;
Nous étions consommables;
Consommable;
J'était consumable, tu étais CON solvable;
Nous étions CON sommables.

Ordre Souverain de la Calotte
~ 31 ~

Les femmes à l’OSC, peut-être. Mais après ?
Cette grande question de la place des femmes dans le comité OSC
a fait trembler plus d’un vlek misogyne. On a entendu en écho
plus d’une voix grave qui disait « Les femmes n’ont pas leur place
en guindaille. Elles transforment les hommes en animaux. Et
elles nous empêchent d’être nous-mêmes. ». Beaucoup
d’argumentations différentes ont contré ces réactions naïves. Mais
je ne vais pas revenir sur ces débats. Si on en parlait entre nous,
où serait le plaisir de venir pinailler au Directoire ? C’est vrai…
Quand certains apprécient les guindailles sur la sodomie,
d’autres les jeux à boire et surtout à vomir ou encore les
farandoles avec le slip sur les chevilles, personnellement, j’adore
la pinaille en guindaille. La recette est simple : prendre un sujet
totalement ridicule1 et jouer le jeu de la discussion importante,
de l’impératif à l’assentiment d’une quelconque finitude.
Alors, puisque j’adore la pinaille et surtout lancer des gens qui
deviennent rouge pivoine quand on titille leur folklore, j’aimerais
aborder un nouveau sujet qui me semble tout à fait important :
Qu’en est-il des transsexuels dans les ordres non-mixtes ?
Vous comprenez toute l’ambiguïté de l’énoncé ? Prenons quelques
exemples :
1) Eric, membre de plusieurs ordres masculins, dont il a même
été le grand-maître plusieurs fois, se pose plusieurs questions sur
lui-même à l’approche des 50 ans. Son corps change, il ne le
reconnait pas. Ses envies varient, ses envies s’évadent. Lorsqu’il
1

Oui, c’est un pléonasme. Je vous l’accorde ! Quand le concept est la guindaille, le sérieux disparait et laisse
place à l’absurdité. On n’a jamais vu des guindailleurs s’engueuler réellement sur un sujet de guindaille. Ou
alors, ce sont des cons qui ont déjà oublié que l’autodérision a toujours été le maître mot de nos soirées, de
nos événements, de nos cérémonies, de nos corporations… Structurer et réglementer notre folklore, oui ! Mais
être sérieux… Sérieux ? Hahaha

Ordre Souverain de la Calotte
~ 32 ~

regarde une femme, sa curiosité turgescente se dresse toujours.
Peut-être moins rapidement, mais l’idée reste ferme. Par contre,
lorsqu’il se regarde, il ne se sent pas bien. Il a l’impression d’avoir
la mauvaise peau sur le dos, comme un costume qui ne lui
convient plus. Alors, Eric décide de faire le pas et de rencontrer
un chirurgien.
Quelques mois plus tard, Eric revient parmi ses camarades, mais
il préfère qu’on l’appelle Samantha. Sa femme a accepté cette
transformation, ses enfants aussi, mais ses ordres ? Peut-il rester
grand-maître d’un Ordre masculin qui refuse les femmes,
qu’importe la position ? Doit-il dire adieu à ses toges comme il a
salué ses burnes ? Intérieurement, Samantha est toujours Eric. Il
a toujours la même réticence par rapport aux ordres mixtes ou
surtout les ordres féminins. Mais Samantha n’a plus les attributs
qu’il faut. Que faire ?
2) Valérie ne s’est jamais réellement sentie femme. Elle aime les
hommes, elle ne dit pas non aux caresses délicates d’une lime à
câlins. Mais une part masculine a toujours voulu sortir de son
âme. Elle a beau porter des pantalons, afonner comme un mec,
râler comme un vieux con, Valérie a quelque chose en trop. Ses
seins ? Sa peau imberbe ? Non, il lui manque quelque chose. Elle
a pourtant toujours eu des gonades, mêmes imagées, mais sa vie
changerait du jour au lendemain si elle pouvait se les palper. Elle
se dit même qu’elle arriverait à sourire.
Alors, après quelques opérations, Valérie devient Jean-Claude.
Les cheveux plus courts, des poils autour des mamelons et
surtout un bon braquemart d’une trentaine de centimètres. JeanClaude se sent mieux, se sent lui-même. Mais il ne peut plus aller
en séance interne de son ordre. On le rejette, on lui reprend sa
toge. Et Jean-Claude peut alors se proposer comme futur
chancelier à l’OSC. C’est déjà ça.
Ordre Souverain de la Calotte
~ 33 ~

3) Camille a toujours été dans le doute. Les hommes ont toujours
été son pêcher mignon sans en être réellement accro. Les femmes
sont aussi étrangères que familières. Camille aime porter des
robes, des bijoux, se maquiller et c’est vers la gente masculine
que sa curiosité préfère se tourner. Cette ambiguïté pousse les
gens à considérer Camille à la fois comme une copine et comme
un copain. Mais en évoluant dans la guindaille, il a bien fallu
savoir si on devait l’appeler Grand-Maître ou Grande-Maîtresse.
Et Camille a toujours dit préférer le féminin de ses différentes
appellations. Les années de guindaille avancent, les rencontres se
font de plus en plus nombreuses et les vleks tombent également.
Quelques fois, il y a des partenaires d’un soir qui sont surpris de
découvrir le service trois pièces de Camille, mais honteux n’osent
jamais en parler. Alors on continue de croire que Camille est une
femme et on ne vérifie pas. Vlekké d’Ordres féminins, il a
pourtant sa place dans certains ordres masculins. Sa place dans
la guindaille est très précieuse. Pourtant, on n’accepte pas les
femmes. Mais Camille n’en est pas une.
4) Andreas de l’ODSL.
Alors, voilà, la question est posée. Qu’en est-il des transsexuels
dans les ordres non-mixtes ? Ouverture d’esprit ? Esprit
guindaillesque ? Tous égaux ? Est-ce que le « problème » des
femmes sera le dernier ? Et les animaux ? Les gradués ? Les
opportunistes ? Les migrants ? Donald Trump ?
Christobalt,
Officier OSC
Votre Rédacteur détesté du L’Castraquand

Ordre Souverain de la Calotte
~ 34 ~

Guindaille - Dame Pipi
sur l'air de "Mein Herr" de Liza Minnelli

Dans tous les lieux publics, il y a des sanitaires,
Parfois entretenus par une vieille mégère.
Certains y vont pour régler leur petite affaire.
Sans s'douter,
Qu'à côté,
Dame Pipi,
Et son ouïe,
Ne ratent rien,
Du potin.
Il y a la jeune mariée,
Qui trompe son fiancé,
Profitant de l'attrait,
D'un amour secret.
Sur leur pause de midi,
Ils étouffent les bruits,
Du rythme sec de la sodomie.
Faisant bonne concurrence,
En terme de violence,
Aux deux chauffeurs routiers,
Qui baisent à côté.
L'barbu ventripotent,
Labourant son amant,
Lui ordonnant de l'appeler "Maman".
Certains diront qu'de nettoyer des sanitaires,
C'est pas ce qu'on appeler une réelle carrière.
Ils n'imaginent pas les avantages derrière.
Cumuler,
La journée,
Des ragots,
Hors du lot,
À narrer,
Ordre Souverain de la Calotte
~ 35 ~

En soirée.
Y a la future maman,
Au ventre grandissant,
Qui laisse ses hormones,
Prendre le contrôle.
Son mari sur le dos,
Elle sautille crescendo,
Pour le coup, elle aura des jumeaux.
À côté, un pervers,
A ouvert son imper,
Histoire de s'astiquer,
Dans l'intimité.
Il écoute, haletant,
Les faibles gémissements,
Imaginant qu'ce sont des enfants.
Plus tard dans la soirée,
Deux ados morts bourrés,
Tenteront d'se câliner,
Dans l'obscurité.
L'alcool faisant effet,
Ils déclareront forfait,
Et dégueuleront dans les cabinets.
Et puis Madame Pipi,
Entendant tous ces bruits,
Fini par succomber,
Et veut prendre son pied.
Une ventouse à la main,
Elle s'isole dans un coin,
Car y a pas d'mal à se faire du bien !

Ordre Souverain de la Calotte
~ 36 ~

Jerem

Mailing Chancelleries
Bonjour à toutes et tous,
Comme certain le savent déjà, j’ai tenté de mettre sur pied un
listing (le plus complet possible) des Ordres. Voilà de quoi
permettre aux chancelleries de chacun de bénéficier des adresses
mail de tout le monde.
Il y a des informations manquantes, assez rares, qui nécessitent
d’être ajoutées, espérons que les personnes capables d’y remédier
se manifesteront.
Le fichier est disponible en ligne, le lien pour le visualiser a été
envoyé à l’ensemble des chancelleries reprises ici.
Loup Damman
Grand-Maitre LSO

AMQO
Academicus Martini Quinti Ordo
22/10/1993 Ordre Académique de Martin V
ordredemartinv@gmail.com
ANLO
Academicus Neo Lovaniensis Ordo
26/09/1991 Ordre Académique de Louvain-la-Neuve
chancellerieanlo@gmail.com
APMO
Academicus Platonis et Mercurii Ordo
09/02/2007 Ordre Académique de Platon et Mercure
apmo.chancellerie@gmail.com
ASBO
Academicus Sanctae Barbae Ordo
15/04/1987 Ordre Académique de Sainte Barbe
chancellerie.asbo@gmail.com
ASMO
Academicus Sancti Michaëlis Ordo
03/06/1937 Ordre Académique de Saint Michel
chancelier@asmo.be
Ordre Souverain de la Calotte
~ 37 ~

CBB
1965

Corporatio Brabantia Bruxelliensis
chancelliercbb@gmail.com

Confrérie des dignitaires de l'ordre de la
Puce
08/01/1988 cdop@skynet.be
CDOP

Confrérie des Dignitaires de l’Ordre de
Saint Aubain
15/11/1984 chanceliercdosa@gmail.com
CDOSA

Centaure Centauri Ordo
12/05/1994 Ordre du Centaure
chanceliercentaure@gmail.com
CHO
Cerebri Hilares Opifices
24/03/2008 Les Joyeux Artisans du Cerveau
chancelleriecho@gmail.com
Chouette La Chouette
24/01/2015 chancellerie.chouette@gmail.com
COB
Confrère de l’Ordre de la Bretelle
08/02/1989 secretariatcob@gmail.com
CSFO
Catholicus Sancti Francisci Ordo
06/11/1996 Ordre Catholique de Saint François
chancellerie@csfo.be
Emeraude Cercle de l’Emeraude
15/12/1988 directoire.emeraude@gmail.com
Famosa Absurdarum Mulierum
Academia
27/11/1998 cancellaria.fama@gmail.com
FAMA

FdR

Ordre des Fous du Roi
Ordre Souverain de la Calotte
~ 38 ~

31/08/2013 ordredufouduroi@gmail.com
GAM
Générale Académique Mouscronnoise
10/11/1985 comite.gam@gmail.com
Association Royale Générale des
Étudiants
Catholiques Gantois
3/18/1880 gecatholica@gmail.com

Catholica

GéPi
Société Générale des Étudiants Picards
25/07/2015 ?
Gueule de Ordre des Compagnons Purs de la
bois
Gueule de Bois
3/14/1937 ?
Guttur
1983
KMKS
1888

Ordre du Guttur
ordreguttur@gmail.com
Koninklijke Mechelse Katholieke
Studentenkring
Ordre de la Salamandre
dekmks@gmail.com

LSO
Lovaniensis Scientificus Ordo
13/11/1984 chancellerielso@gmail.com
Ménestrel Ordre du Ménestrel
1/20/1934 ordredumenestrel@gmail.com
Ordre Guindaillesque et Moulistique de
Moebius
01/12/1982 /
Moebius

OAB
Ordre Académique du Bouffon
19/03/1993 oabouffon@gmail.com
Ordre Souverain de la Calotte
~ 39 ~

OAC
Academicus Aratri Ordo
27/11/1990 Ordre Académique de la Charrue
charrue88@gmail.com
OAT
Ordre Athlétique de la Trappiste
24/04/2015 chancellerie.oat@gmail.com
OBA
Ordre Binchois de l’Apertintaille
04/02/1993 apertintaille@gmail.com
OBM
Ordre du Beau Manesque du Roy Manu
01/03/1983 ordredubeaumanesque@gmail.com
OBR
1984

Bananae Radiosae ipso rigido Ordo
Ordre très rigide de la Banane Radieuse
?

OBW
?

Ordre des Boulets de Woluwe
ordre.des.boulets.de.woluwe@gmail.com

OCM
Ordre de la Calotte Montoise
18/01/1990 lacalottemontoise@gmail.com
OCVT
Ordre de la Calotte Vétérinaire
07/11/1997 chancellerieocvt@gmail.com
ODSL
Sancti Lucii Discipulorum Ordo
08/02/1989 Ordre des Disciples de Saint-Luc
sanctilucii@gmail.com
OFG
1996

Ordre des frères de Galien
freresdegalien@gmail.com

Ordre Folklorique des Jedis
Guindailleurs
24/02/2006 Jedisguindailleurs@outlook.fr
OFJG

OFVM

Ordre Studentissime, Vénérable et très
Ordre Souverain de la Calotte
~ 40 ~

Magnifique de François Villon de
Montcorbier
04/10/1948 collesgevillon@gmail.com
OGS
Ordo Grandis Seminarii
06/12/1982 Ordre du Grand Séminaire
ordredugrandseminaire@gmail.com
Ordre de Jean de Nivelles des Étudiants
en Pédagogie
07/11/2001 mike.noel.bertrix@gmail.com
OJN

OPC
Ordre de la Petite Culotte
05/03/2003 ordrepetiteculotte@gmail.com
Ordre Révolutionnaire des Grognasses
ORGI
en Informatique
15/08/2010 orgi.2010@hotmail.com
OQR
Ordo Quaestionis Raymaldis
10/11/1996 Ordre de la Questure Raymaldienne
questure.raymaldienne@gmail.com
ORB
Ordre Rabelaisien de Belgique
18/04/1998 chancellerieorb@gmail.com
Ordre du
Ordre du Kahuna
Kahuna
01/06/2008 ordrekahuna@gmail.com
OSB
?

Ordre de Sainte Bibiane
ordresaintebibiane@gmail.com

OSC
Ordre Souverain de la Calotte
1/01/1895 calotte@gmail.com
OVC
Ordre des Vieux Cons
27/09/2001 bureau.ovc@gmail.com
Ordre Souverain de la Calotte
~ 41 ~

Pétase
Ordre du Pétase
12/22/1958 petasi.ordo@gmail.com
Neo Lovaniensis Juridicus Phileasque
Corporatio
21/10/1992 ch.phileas@gmail.com
Philéas

Confrérie des Dignitaires de l'Ordre de
Saint Eloy
11/17/1967 ordredesainteloy@gmail.com
Saint Eloy

SHO
Sancti Hieronymi Ordo
01/12/1976 Ordre de Saint-Jérôme
sancti.h.ordo@gmail.com
Sancti Ludovici Monachorum
Perversorum Ordo
Ordre des Moines Pervers de Saint01/12/1980
Louis
pere.prieur.slmpo@gmail.com
SLMPO

Torè
Ordre du Toré
21/02/1921 grandmaitre@ordredutore.be
Vla-Vla
Koninklijke Oost en West Vlaamsche
22/11/1992 Association Royale des Deux Flandres
secretairevlavla@gmail.com
Vulcain
Ordre du Vulcain
11/11/1969 ordredevulcain@gmail.com
Vulcania
?
?
?

ordrepourvulcania@gmail.com
Cervesie Confratria
cervisiae.confratria@hotmail.com
Ordre Souverain de la Calotte
~ 42 ~

L’Agenda !

Petit calendrier des activités ordinesques à venir, retrouvez toute
l’actualité des ordres sur l’Agenda des Guinzes !
Beaucoup d’activités de choix en perspective ! Mais il faudra
justement le faire ce choix malheureusement…

12
16
16
16
17
22

avril
avril
avril
avril
avril
avril

ORB
Philéas
SHO
Vulcain
Ménestrel
CSFO

23 avril
23 avril
23 avril

APMO
Centaure
OFVM

23 avril

Val-Vla

Ordre Souverain de la Calotte
~ 43 ~

Bar
Banquet
Banquet
Externe mobile
RDV culturel
Externe - concours
de
chants
et
guindailles
Externe
Externe
Banquet
sur
invitation
Bal

Mot de la faim !
Je magerais bien un petit biscuit moi…
Et voilà pour aujourd’hui camarades ! N’hésitez pas à nous
envoyer vos textes, gauindailles, lettres d’anthrax et autres mots
doux !
Pour le Comité,
Roch « Tac » Damman, petit Secrétaire ANNO 121

Ordre Souverain de la Calotte
~ 44 ~


Aperçu du document OSC - Astrakan Pâques 2016.pdf - page 1/44
 
OSC - Astrakan Pâques 2016.pdf - page 3/44
OSC - Astrakan Pâques 2016.pdf - page 4/44
OSC - Astrakan Pâques 2016.pdf - page 5/44
OSC - Astrakan Pâques 2016.pdf - page 6/44
 




Télécharger le fichier (PDF)


OSC - Astrakan Pâques 2016.pdf (PDF, 869 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


osc astrakan p ques 2016
astrakan decembre 2015
astrakan novembre 2015
astrakan banquet de passation osc 2016
astrakan octobre 2016
astrakan juin 2016

Sur le même sujet..