20160409 DZ TE 012 0 .pdf


Nom original: 20160409_DZ_TE_012_0.pdfTitre: pxAuteur: mcha

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par EidosMedia Methode 5.0 / EidosMedia Methode 5.0 output driver 4.1.1.6, OM 1.6.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/04/2016 à 16:14, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 225 fois.
Taille du document: 199 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


DOSSIER TENDANCE

La fabrique

Manon Walkise

À FOOD TRUCKS

C’est un carrossier pas comme les autres qui donne
vie à des camions gourmands qu’on retrouvera sur
les routes de Belgique et d’ailleurs.
A UDREY VERBIST

ans le hangar, il faut enjamber les câbles, les plaques
de métal, slalomer entre les
tables à outils, les camions… On est chez Goffaux à Assesse, carrosserie
industrielle qui s’est spécialisée depuis quelques années en aménagement de food trucks.
En ce moment, cinq projets sont en cours, à
tous les stades. L’un d’entre eux revient pour
un auvent arraché, le premier à l’entrée, le
plus grand, sera bientôt un bar à cocktails
mobile avec ses pompes à bières et ses bacs
à glaçons, un autre est encore un simple
châssis, mais on y vendra des spécialités
asiatiques. Et puis il y en a deux qui sont
presque prêts à être envoyés au Congo.
Ces deux véhicules d’occasion vont vivre

D

une deuxième carrière. Dans son ancienne
vie, l’un des deux était un camion DHL. On
voit d’ailleurs encore des bouts de carrosserie jaune à l’intérieur. Il était un peu bas de
plafond, alors il a fallu construire une hotte
qui dépasse en partie de l’habitacle…
À l’intérieur, out est millimétré
En tout, il faudra cinq mois de délais, environ 500 heures de travail pour chaque food
truck. Dans la petite équipe, les mécaniciens
sont à la fois hyperspécialisés et très généralistes, parce qu’il faut être carrossier, soudeur, électricien ; pouvoir installer l’air-co, le
chauffage, des friteuses, un four, un frigo ;
être un peu décorateur et très créatif… Des
artisans pas facile à trouver.
Quand on visite l’intérieur d’une de ces cui-

12

Deuzio 9 avril 2016

sines sur roues, on se rend compte que tout
est calculé au millimètre : le four à micro-ondes est solidement attaché, les rangements
placés dans le moindre recoin pour rentabiliser l’espace, il faut y aller franchement pour
ouvrir les armoires à cause des aimants puissants qui empêchent les portes de s’ouvrir
quand le véhicule roule, penser à la répartition des masses pour l’équilibre du véhicule…
« C’est comme pour une caravane, mais en
beaucoup plus solide, puisqu’il doit pouvoir
être utilisé au quotidien, résume Ludovic Peters qui nous fait la visite guidée. Ce qui est
passionnant, c’est que chaque food truck est
unique. On part d’une feuille blanche, c’est
chaque fois un défi. Et on a beaucoup de plaisir à voir le travail fini. »


Aperçu du document 20160409_DZ_TE_012_0.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


20160409_DZ_TE_012_0.pdf (PDF, 199 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


20160409 dz te 012 0
carrossier peintre man evry 91
formulaire inscription camions decores  reglement interieur
20160409 dz te 013 0
16 06 10 hedimag dossier presse
fiche dinscription chauffeur telethon

Sur le même sujet..