Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



ROBERT SUR GLACE(1) .pdf


Nom original: ROBERT_SUR_GLACE(1).pdf
Titre: Unknown
Auteur: biblio

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par calibre 2.43.0 [http://calibre-ebook.com], et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/04/2016 à 14:46, depuis l'adresse IP 194.57.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 343 fois.
Taille du document: 85 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


ROBERT SUR GLACE
Par Ranulf


— C’est très sympa de me payer une mousse. Bon, je dois dire que depuis quelque
temps, les gens ont l’air de bonne humeur. Ils sont plus gais. Même le Président, Tu as vu
l’autre jour à la télé, il avait l’air ravi. Dans tous les sens du terme, comme on dit. Moi ?
Oh eh bien, je suis content aussi, puisque je suis libre. Ah, c’est vrai, je ne t’ai pas dit,
j’étais sous clé depuis sept ans. En prison quoi ! Et on m’a libéré, il y a quinze jours ! Ce
que j’avais fait ? Euh… J’avais fait justice, œuvre de salubrité public, comme ils disent
dans les livres. J’avais tué trois personnes qui se moquaient de Thierry Roland.
Hein ? Oui, c’est moi Robert l’assassin de Didier Routan qui avait déclaré que Thierry le
faisait vomir alors que ce mec-là, pour tout ce qu’il a donné à la France, il mériterait le
Panthéon, tu ne trouves pas ? Les Flics ont retrouvé le cadavre de Didier dans mon
congélo avec le bras du gitan qui volait mes poules. Et ils m’ont embarqué.
Ah, non le Gitan c’était pas moi ! C’était son cousin, mais je lui rendais service. Il m’avait
filé un décodeur gratos ! Avec çà à l’époque je regardais 5 matches de foot par jour !
Enfin bref, comme au Procès, ils ont aussi déclaré que j’étais en partie irresponsable et
que je devais me faire soigner, ils m’ont collé à l’asile.
Addict au foot, ils ont dit, paraît que çà se soigne !
IL paraît que j’étais un sujet intéressant pour les toubibs. Figures-toi qu’ils ont
commencé par un sevrage. Privé de foot et de Thierry ! Même ma vieille VHS de 1998, ils
me l’ont piqué !
Ils ont même commencé à m’obliger à regarder du Patinage Artistique. J’ai bien cru que
j’allais en crever ! Mais non je m’y suis fait mais ils ont fini par me le supprimer aussi. Faut
dire que j’avais suggéré à la vieille bique qui venait me faire mes piqures de s’habiller
comme les patineuses. Je lui avais même commandé une tenue sur Internet. Tu parles
d’un scandale ! Ils ont eu peur que je vire délinquant sexuel ! Comme si c’était mon genre !
Oui j’aime bien la bagatelle, mais de toute façon avec tous leurs médocs !
Au fait, fais-moi penser à reprendre ma dose tout à l’heure. Avec une ou deux bières
rousses, ça coule tout seul !
Ou j’en étais ? Ah oui, donc le patinage fini aussi. Du coup, aussitôt, ils m’ont collé au
Volley, au Rugby, au Vélo et même au Hockey sur Glace.
Ah çà j’aimais bien, j’aimais bien, surtout le hockey avec les bagarres, les tenues et
tout !
Alors, ils ont pensé que mon état s’améliorait et ils m’ont permis les sorties
accompagnées. Au début, ça s’est bien passé jusqu’au jour où ils m’ont retrouvé en train
d’essayer de mettre le gardien de but de l’équipe de Rouen de hockey dans le frigo du Bar

de la Patinoire ! Il faut dire que ce type à la télé avait plaisanté sur Thierry Roland.
Bon, je ne l’avais pas tué, même pas blessé et en fait de gardien de but, c’était celui de
la patinoire. Une erreur, quoi mais les toubibs n’étaient pas vraiment contents, contents,
tu comprends ? Quant à moi, je suis resté prostré. Thierry avait été traîné dans la boue et
ce crime restait impuni !
Ce que je fais là, malgré tout ?
Mais la grâce mon vieux, la grâce !
Celle qu’a accordé le Président après la victoire à la coupe du Monde en Russie, cet
été ! Vous avez vu Poutine obligé de le féliciter !
Enfin, bref libéré pour « services rendus à la préservation du patrimoine Français».
Tout juste, si on ne m’a pas donné la Légion d’honneur en prime. Ce n’est pas beau, çà !
Enfin, dehors ! J’ai retrouvé ma petite maison, mon jardin et mes poules.
Tu vas rire, mais je n’aime plus le foot ! Je préfère le hockey. Lors d’une de nos dernières
sorties, on a été voir le match de hockey France –Russie. Celui où la France a gagné 8 à
2. Tu te rappelles que le gardien russe a été nettement moins bon après la pause et
que les français lui en ont collé cinq en quatre minutes. Et tu te souviens qu’il s’est battu
avec son capitaine ? Le scandale ! Il paraît qu’il joue dans un club de Sibérie du nord en
deuxième division de district, maintenant ! Oui, et bien ce n’est pas de ma faute si mes
médocs pour canaliser mes pulsions sont tombés dans sa bouteille d’eau dans le dernier
tiers-temps. Je suis toujours très maladroit !
Bon, c’est pas tout, mais tu dois avoir faim, non ? Allez, je te paye à bouffer chez moi.
J’ai plein de trucs dans le congélo ! Et rien que du naturel !
Bon, ben nous voilà arrivés à la maison. Il faut que je te dise tout de même. En prison
et à l’asile, il n’y avait rien que des hommes, à part la vieille pour les piquouses. Donc, on
était entre nous, les mâles, tu comprends, hein ? Je m’y suis fait, c’était chouette. Allez, je
vais te montrer ma chambre. J’ai une collection de photos de congélateurs
et
de
patinoires !


,


ROBERT_SUR_GLACE(1).pdf - page 1/2
ROBERT_SUR_GLACE(1).pdf - page 2/2

Documents similaires


robert sur glace 1
tlos 2 the enchantress returns partie 1
lmodern without t1
test fle n 4 correction
comment garder les buts au hockey michael belisle
1d7p6xk


Sur le même sujet..