Etude Optipump.Partie1 .pdf



Nom original: Etude_Optipump.Partie1.pdf
Titre: Etude_Optipump.Partie1
Auteur: Santor Edition

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PowerPoint / Mac OS X 10.11.3 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/04/2016 à 13:48, depuis l'adresse IP 213.111.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 657 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (29 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Stimulation dopaminergique continue
par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?
Pr David Devos

Dr Sophie Drapier

CHU & Université de Lille
Lille

CHU Pontchaillou
Rennes

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Stimulation dopaminergique continue
par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?
Partie 1
Impact de la stimulation dopaminergique continue par pompe
à apomorphine sur la qualité de vie : l’étude Optipump
Partie 2
En pratique, la stratégie thérapeutique associée à la pompe à
apomorphine : pour quels profils patients ?
Partie 3
En synthèse, que retenir ?
Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Ce que l’on cherche à savoir

• Les stratégies thérapeutiques et modalités pratiques varient
beaucoup en fonction des centres
• Les questions
- Quels sont les profils patients précis qui utilisent la pompe?
- Quels sont les bénéfices directs et les effets secondaires?
- Quelles sont les différences d’impact d’efficacité et de sécurité entre les
stratégies thérapeutiques ?
- Quels sont les bonnes pratiques de mise en place de la pompe à l’hôpital
et à domicile ?

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Quality of life in Parkinson's disease improved by apomorphine
pump: the OPTIPUMP cohort study.
Drapier S, Devos D, et al.
J Neurol. 2016 Apr 8. [Epub ahead of print]

Etude pharmaco-épidémiologique
des différents schémas thérapeutiques choisis actuellement
lors de la mise en place de la pompe à apomorphine
chez des patients parkinsoniens
et de leur impact sur la qualité de vie du patient à 6 mois

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

• Etude observationnelle, prospective, multicentrique
• 142 patients
• 30 centres investigateurs
Marseille, Paris, Le Mans, Grenoble, Lille, Aix en Provence, Rennes,
Clermont Ferrand, Toulouse, Nantes, Amiens, Avranches, Caen, Saint
Etienne, Reims, Rouen, Bordeaux, Agen, Strasbourg, Bayonne, Angers,
Limoges, Mantes la Jolie, Cergy Pontoise, Chambéry, Brest, Pessac, Nancy

• 6 mois de suivi

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Données à l’inclusion

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Données démographiques
• Age moyen : 66,7 ± 10,8 ans

Percent

(médiane : 66,5 ans, min : 37 ans, max : 84 ans)

Age (année)

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Données démographiques

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Activité temps partiel
Activité temps plein
Arrêt maladie
Invalidité
Mi-temps thérapeutique
Retraite
Sans-emploi

68 % des patients sont retraités
18% sont en invalidité
6% sont en activité

• 89.0% des patients ont un MMSE ≥ 25
• 10.2% des patients ont un MMSE entre 20 et 24

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Histoire de la maladie
• Ancienneté moyenne de la maladie
- 11.6 ± 5.4 ans
(médiane: 11 ans, min: 1 an, max: 33 ans)

• Manifestations présentes
- Fluctuations motrices:
- Dyskinésies:

97.2%
86.6%

• 7.8% (n=11) des patients ont eu une SCP avant pose de pompe
- 91% NST
- 9% Noyau ventral intermédiaire du thalamus

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Résultats à 6 mois

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

• 28% de sorties prématurées

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Efficacité insuffisante
Intolérance médicamenteuse
Intolérance au dispositif
Dysfonctionnement du dispositif = 0%
Retrait de consentement = 0%
Evénement intercurrent
Autre raison

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Mise en place pompe apomorphine

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Mise en place de la pompe à Apomorphine

• Durée du traitement
- Période d’éveil : 87%
- 24H/24 : 13%

• Nb d’heures/j: 12.6 ± 1.4 h
(méd:12, min:9, max:18)

• Débit initial de la pompe
- 1 débit : 99%
- 2 débits : 1%

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Adaptation thérapeutique & dose de sortie

• Durée moyenne de l’adaptation posologique (à l’hôpital)
7.8 ± 5.7 jours (de 1 à 36 jours, médiane: 7 jours)
Durée du
traitement
En
continue le
jour
En
continue
sur 24h

Patients
(%)
82%

18%

Nombre
d’heures
12,9 ± 1,4

Débit de
la pompe

Patients
(%)

Débit
(mg/h)

1 débit

82%

3,5 ± 1,9

2 débits

0%

-

1 débit

4%

5,3 ± 5,5

2 débits

14%

Période

5,8 ± 2,1

Jour

3,5 ± 2,1

Nuit

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Amélioration de l’impression
clinique global (CGI-I) entre M0 et M6
73,4% des patients
améliorés selon
les patients

71,7% des patients
améliorés selon
les neurologues

Très fortement aggravé
Fortement aggravé
Légèrement aggravé
Pas de changement
Légèrement amélioré
Fortement amélioré
Très fortement amélioré

n=94

n=99
Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Qualité de vie: PDQ 39 / Différence M0 - M6

-9.9%, p=0.002

Mobilité
Activités de la vie quotidienne

-9.5%, p=0.02

Bien être affectif

-14.6%, p=0.001

Gène psychologique
Soutien social
Troubles cognitifs
Communication
Inconfort physique

-11.3%, p=0.01

Score global

-11.3%, p=0.01

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Sous scores UPDRS
-17.9%
p<0,0001

-16.3%
P=0,0002

-10.5%
P=0,04

-31.3%
P<0,0001

-10.0%
NS

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Tolérance

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Evénements indésirables
cliniquement significatifs

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Evénements indésirables
cliniquement significatifs
• Principales causes
- Troubles comportementaux : hallucination
- Troubles digestifs : nausées
- Troubles cardiaques : hypo/hypertension

• 5 patients sur les 85 ont présenté EI graves (5,9%)
-

Syndrome confusionnel (durant l’hospitalisation)
Poussée d’hypertension (durant l’hospitalisation)
Somnolence (durant M0 / M3)
Nausée (durant M3 / M6)

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Echelle d’Ardouin

• Evaluation des signes psycho-comportementaux
hypo/hyper-dopaminergiques par interview semi-structuré,
sur 4 dimensions
1.
2.
3.
4.

Evaluation psychique générale
Apathie
Fluctuations non motrices
Comportements hyper-dopaminergiques

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Echelle d’Ardouin
Résultats globaux

Absence
du trouble
Disparition
du trouble
Amélioration
du trouble
Stabilité
du trouble
Aggravation
du trouble
Apparition
du trouble

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Echelle d’Ardouin
Evaluation psychique générale
Différence de %
patients avec score
>= 2 entre M0/M6

p=NS

p=NS

Symptômes
psychotiques

Absence
du trouble

Hyperémotivité

p=NS

Irritabilité
agressivité

p=0.03

Anxiété

p=NS

Humeur
hypomaniaque

p=NS

Humeur
dépressive

Disparition
du trouble
Amélioration
du trouble
Stabilité
du trouble
Aggravation
du trouble
Apparition
du trouble

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Echelle d’Ardouin
Mode apathique et fluctuations non motrices
Différence de %
patients avec score
>= 2 entre M0/M6

p=0.01

Fluctuations
non motrices ON

Absence
du trouble
Disparition
du trouble

p=0.002

Fluctuations
non motrices OFF

Amélioration
du trouble
Stabilité
du trouble
Aggravation
du trouble

p=NS

Mode apathique

Apparition
du trouble

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Echelle d’Ardouin
Comportements hyperdopaminergiques
Différence de %
patients avec score
>= 2 entre M0/M6
Fonctionnement
en mode appétif
Addiction dopaminergique
Hypersexualité
Jeux pathologiques
Achats compulsifs
Comportements à risque

p=NS

Punding
Bricolage
Créativité
Comportement alimentaire
Somnolence diurne

Absence
du trouble
Disparition
du trouble
Amélioration
du trouble
Stabilité
du trouble
Aggravation
du trouble
Apparition
du trouble

Hyperactivité nocturne

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Tolérance cutanée

Nodules au point d’injection
Délai d’apparition
Evaluation de la douleur
(échelle de 0 à 10)

M0

M3

M6

22,1%

64,6%

63,9%

6.5 ± 5.6 jours
après l’initiation
du traitement

84,9% dès
les 1ères semaines

1.6 ± 1.6

1.8 ± 2.0

2.1 ± 2.0

• Aucun arrêt de pompe à cause des nodules

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?

Disclaimer :
Ce dossier a été réalisé sous la seule responsabilité des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de
l'objectivité de cette publication.
Attention : ceci est une actualité dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les
données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être
mises en pratique.
Neuroscoop.net - © 2016 Santor Edition

Stimulation dopaminergique continue par pompe à apomorphine :
Pourquoi ? Comment ? Quels bénéfices ?



Documents similaires


etude optipump partie1
dopamine
neuroleptiques 22atypiques 22 troubles compulsifs
da mpark icomt stimcont imaob 2011 m2 ue7 finale
semiologie de la maladie de parkinson 23 janv
gyrus


Sur le même sujet..