Jelipacon le Tome V des Rougon Macquart .pdf



Nom original: Jelipacon le Tome V des Rougon-Macquart.pdf
Titre: Jelipacon le Tome V des Rougon-Macquart ZOLA, Émile La Faute de l’abbé Mouret
Auteur: Bernard

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® PowerPoint® 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/04/2016 à 06:13, depuis l'adresse IP 90.59.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 315 fois.
Taille du document: 6.7 Mo (55 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Jelipacon le Tome V des Rougon-Macquart

ZOLA, Émile
La Faute de l’abbé Mouret

Tome I , II & III
L’occasion de découvrir la nouvelle Donneuse de voix :
Romy Riaud
Bruit de fond assez désagréable
Durée : 12h 52min Genre : Romans

« Ce fut ainsi qu’Albine et Serge marchèrent
dans le soleil, pour la première fois. Le couple
laissait une bonne odeur derrière lui. Il donnait
un frisson au sentier, tandis que le soleil
déroulait un tapis d’or sous ses pas. *...+ Ce
n’était qu’un être, souverainement beau. La
peau blanche d’Albine n’était que la blancheur
de la peau brune de Serge. Ils passaient
lentement, vêtus de soleil ; ils étaient le soleil
lui-même. Les fleurs, penchées, les adoraient. »
25/04/2016 14:24

2

Galerie religieuse

Le calice

L’aube

étole
chasuble

L’amict

Le manipule
25/04/2016 14:24

La patène

3

Galerie religieuse (suite)

Encensoir
25/04/2016 14:24

Ostensoir

Burettes
4

Frère Archangias
Archangias (Frère). — Frère des écoles chrétiennes. Dirige depuis quinze ans
l'école des Artaud. Grand corps maigre, taillé à coups de hache, dure face de
paysan en lame de sabre, nuque au cuir tanné. Il est vêtu d'une grande
soutane graisseuse, avec un rabat sale glissant vers l'épaule. Frère Archangias,
terrible homme toujours mugissant, toujours jetant l'anathème, pousse le
dégoût et la haine de la femme jusqu'à s'irriter contre la dévotion à la Vierge.
C'est une brute exaspérée par la continence, un énergumène qui répand sa
fureur sur la nature entière, arrachant les nids, exécrant les fleurs, voyant dans
toute fécondité immondices et magie du diable. Vis-à-vis de l'abbé Mouret,
dont il a surpris la faute, il se constitue le gendarme de Dieu ; il guette les
moindres faiblesses du jeune prêtre, devine à la clarté de son regard les
pensées tendres et les écrase d'une parole, sans pitié, comme des bêtes
mauvaises. Le vieux Jeanbernat, qui l'avait déjà corrigé dans une lutte à coups
de pierre, lui coupe une oreille devant le cercueil d'Albine, la petite fée du
Paradou que frère Archangias a poursuivie de ses insultes enragées.
(La Faute de l'abbé Mouret.)
25/04/2016 14:24
5

25/04/2016 14:24

6

Célébration de la messe

25/04/2016 14:24

7

25/04/2016 14:24

Maisons en Provence de Cézanne (1879-1882)
National Gallery of Art, Washington p. 79 LP 89

8

25/04/2016 14:24

9

La Viorne,…descendue des gorges de la Seille

25/04/2016 14:24

10

25/04/2016 14:24

11

Un désert d’ermite où …
rien de la vie, ne (le) viendrait distraire
de la contemplation de Dieu. P. 81

25/04/2016 14:24

12

Son rêve
c'est de voler...
Au fond,
un oiseau blessé,
il ne vole plus haut
mais il vole.
Et même si l'oiseau blessé
n'a plus d'ailes pour voler,
ou la force pour voler,
il reste quand même
que son rêve
c'est de voler.
Père Joseph Wresinski
http://paris.syro-orthodoxe-francophone.over-blog.fr/2015/10/jeudi-29-octobre2015-elements-pour-mediter-reflechir-prier-et-mieux-agir.html
Joseph Wresinski [en polonais Józef Wrzesioski] est un prêtre diocésain français, fondateur du
25/04/2016
14:24 des droits de l'homme ATD Quart Monde, initiateur de la lutte contre l'illettrisme.13
Mouvement

25/04/2016 14:24

D:\Bernard\Pictures\chronologie-du-nouveau-testament.gif

14

Très belle ima’jeux’ de croissant
25/04/2016 14:24

15

La famille Bambousse
Bambousse (Artaud, dit). — Maire des Artaud. Le plus riche cultivateur du
pays, gras, suant, la face ronde, vieil incrédule qui refuse les fonds de la
commune pour réparer l'église en ruine. Sa fille Rosalie ayant été culbutée
dans les foins par Fortuné Brichet, fils de paysans pauvres, il refuse d'abord
son consentement an mariage, furieux de donner son bien à un sans le sou,
puis il cède après l'accouchement de Rosalie et il vit un vraie crève-cœur de
voir l'enfant mourir quelques jours après le mariage.
(La Faute de l'abbé Mouret.)
Bambousse (Catherine). — Fille cadette de Bambousse. Onze ans. Déjà
vicieuse, on la rencontre dans tous les coins du pays avec Vincent Brichet.
Vole des branches d'olivier pour les apporter au mois de Marie.
(La Faute de l'abbé Mouret.)
Bambousse (Rosalie). — Fille aînée de Bambousse. Dix-huit ans. Grande fille
brune, travailleuse de la terre, nuque roussie, cheveux noirs plantés comme
des crins, l'air d'une bête impudique.
Maîtresse de Fortuné Brichet. On les marie après la venue d'un enfant.
25/04/2016 14:24
16
(La Faute
de l'abbé Mouret.)

Fortuné Brichet et
Rosalie Bambousse
mariés après la venue
de l'enfant
L’abbé Mouret fait la
morale à Fortuné

25/04/2016 14:24

17

Les Brichet
Brichet (Artaud, dit). — Vieux paysan des Artaud. Petit, séché par l'âge, la
mine humble.
(La Faute de l'abbé Mouret.)
Brichet (La Mère). — Femme de Brichet. Grande paysanne pleurnicheuse, la
seule dévote du village, rôdant autour de la cure quand elle a communié,
soutirant à l'abbé des aumônes en nature.
(La Faute de l'abbé Mouret.)
Brichet (Fortuné). — Aîné des Brichet, les plus pauvres paysans des Artaud.
Grand garçon de vingt-cinq ans, l'air hardi, la peau dure déjà. Quand il
épouse Rosalie Bambousse, sa maîtresse devenue mère, on dit dans le
village qu'il a gagné les écus du père Bambousse dans le foin.
(La Faute de l'abbé Mouret.)
Brichet (Vincent). — Second fils des Brichet. Cheveux rouges en broussaille,
mince, yeux gris. Enfant de chœur à l'église des Artaud.
Galopin toujours en maraude, serrant déjà de près la petite Catherine
Bambousse. (La Faute de l'abbé Mouret.)
25/04/2016 14:24

18

Le Paradou

Le jardin des délices de Jérôme Bosch (vers 1450-1516)
25/04/2016 14:24

19

La maison de Millet
Musée Fabre, Montpellier

25/04/2016 14:24

20

Vierge Marie

25/04/2016 14:24

21

25/04/2016 14:24

22

25/04/2016 14:24

23

Livre II
. La partie la plus aboutie du livre est sans conteste le passage où Serge s'éveille au jardin du
Paradou, les descriptions précises de Zola rendent ce moment particulièrement merveilleux.
Albine et Serge m’ont séduit par la pureté de leurs sentiments.

http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2015/05/emile-zola-le-paradou-le-jardin-magique.html
25/04/2016 14:24

24

25/04/2016 14:24

Le Paradou de Zola inspiré des jardins de Monet Giverny

25

Catalogue impressionnant de fleurs
Livre II Chapitre VII

Roses trémières p. 228

Orties d’un vert
de bronze

Les glycines
25/04/2016 14:24

Les lierres

Les jasmins

Les chèvrefeuilles

26

Catalogue impressionnant de fleurs
Livre II Chapitre VII

Les clématites

Des volubilis

Les capucines

Des pois de senteur

Les haricots d’Espagne

Des silènes roses
p. 229

25/04/2016 14:24

27

Catalogue impressionnant de fleurs
Livre II Chapitre VII

Des myosotis

Des violettes
25/04/2016 14:24

Des résédas

Du muguet

Les lobélies (p.230)
28

Catalogue impressionnant de fleurs
Livre II Chapitre VII

Des sélaginoïdes

Les némophiles
Les croix jaunes
des saponaires

25/04/2016 14:24

Les juliennes de Mahon

Des agératums

29

Le Paradou apparaît comme la
réalisation terrestre du jardin
d’immortalité
La Terre d’ Éden

25/04/2016 14:24

La Genèse

30

Après avoir dévoilé le sens des origines,
la Genèse nous plonge dans l’histoire des
Patriarches (Abraham, Isaac, Jacob…), lesquels
commencent un long cheminement vers la
terre de Canaan (Israël).
La Genèse s’avère une source prolifique
d’inspiration pour la peinture et le cinéma
http://www.chretiensaujourdhui.com/livres-et-textes-etpersonnages/la-genese/
25/04/2016 14:24

31

25/04/2016 14:24

32

« Les arbres leur semblaient des êtres de bonté, pleins de force,
pleins de silence, pleins d’immobilité heureuse. Ils les
regardaient un à un, ils les aimaient tous, ils attendaient de leur
souveraine tranquillité quelque aveu qui les ferait grandir
comme eux, dans la joie d’une vie puissante. » p. 266

25/04/2016 14:24

33

« – Oh ! t’avoir dans mes bras, t’avoir dans ma
chair... Je ne pense qu’à cela. La nuit, je
m’éveille, serrant le vide, serrant ton rêve. Je
voudrais ne te prendre d’abord que par le bout du
petit doigt ; puis, je t’aurais tout entière,
lentement, jusqu’à ce qu’il ne reste rien de toi,
jusqu’à ce que tu sois devenue mienne, de tes
pieds au dernier de tes cils. Je te garderais
toujours. Ce doit être un bien délicieux, de
posséder ainsi ce qu’on aime. Mon cœur fondrait
dans ton cœur. »
p. 279

La déclaration d’amour
25/04/2016 14:24

34

La tentation de la chair
http://shangols.canalblog.com/archives/2015/04/05/31838399.html
25/04/2016 14:24

35

« Ne voyez-vous pas la queue du serpent se tordre
parmi les mèches de ses cheveux ?
Elle a des épaules dont la vue seule donne un
vomissement...
Lâchez-la, ne la touchez plus, car
elle est le commencement de l’enfer... Au nom de
Dieu, sortez de ce jardin ! »
Le rêve d’amour entre Albine et Serge est fini et
avec nous vivons la fin de ce livre II consacré au
‘remake’ de la Genèse.
Invitation à la lecture de la Genèse (50 chapitres)
http://www.info-bible.org/lsg/01.Genese.html
25/04/2016 14:24

36

« La joie de la création
les baignait, les égalait
aux puissances mères du
monde, faisait d’eux les
forces mêmes de la
terre. »
Livre II chapitre XVI
Lucas Cranach
Adam et Eve

Musée royaux des Beaux Arts
de Belgique, Bruxelles
http://www.maxicours.com/s
e/fiche/9/4/390194.html
25/04/2016 14:24

37

Livre III
Le déni
Chapitre I
Le mariage de Fortuné et Rosalie célébré par
l’abbé Mouret

25/04/2016 14:24

38

L’abbé Mouret répare l’église,
en fait il répare aussi sa foi.
Il est dans le rêve et le silence.

25/04/2016 14:24

39

25/04/2016 14:24

40

« J’ai péché, je n’ai pas d’excuse. Je fais
pénitence de ma faute, sans espérer de
pardon. Si j’arrachais mon vêtement,
j’arracherais ma chair, car je me suis
donné à Dieu tout entier, avec mon
âme, avec mes os. Je suis prêtre. »
Livre III chapitre VIII

Réponse de Serge à Albine qui est
venue jusqu’à l’église en espérant
convertir Serge.

25/04/2016 14:24

41

25/04/2016 14:24

42

« La tentation devenait sa vie sur la
terre. Avec l’âge, avec la faute, il entrait
dans le combat éternel. »
Livre III chapitre XII p. 389

https://biolog.hypotheses.org/category/documents-et-oeuvres/la-tentation-de-saint-antoine-de-flaubert-zoologie-et-mythologie
25/04/2016 14:24

43

25/04/2016 14:24

44

25/04/2016 14:24

45

25/04/2016 14:24

http://www.misspandora.fr/la-mort-dalbine/

46

« Devant la fosse, l’abbé Mouret achevait le De profundis. »
Gustave Courbet, Enterrement à Ornans, fusain sur papier 1849
Besançon, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie
25/04/2016 14:24

47

Après l’enterrement d’Albine, le
livre se termine sur
« — Serge ! Serge ! cria-t-elle plus
fort, en tapant des mains, la vache
a fait un veau ! ».
La vie suit son cours inexorable.

25/04/2016 14:24

48

Fin
25/04/2016 14:24

49

25/04/2016 14:24

50




Télécharger le fichier (PDF)

Jelipacon le Tome V des Rougon-Macquart.pdf (PDF, 6.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


jelipacon le tome v des rougon macquart
zola emile la faute de l abbe mouret 2
zola 07
la bible ancien testament 1
zola au bonheur des dames
une vie chapitre xiv maupassant 1883

Sur le même sujet..