Trou de ver.pdf


Aperçu du fichier PDF trou-de-ver.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9




Aperçu texte


seuil d’une poussée, agrippa une poignée mobile et lui indiqua oralement sa destination, la
zone de formation. Pendant qu’elle était tractée doucement le long d’un rail mural, la jeune
fille se remit à penser. Elle ne participerait qu’à la dernière demi-heure de la conférence en
cours, puis rejoindrait son activité d’intérêt collectif. Affectée depuis trois semaines aux
potagers hydroponiques, elle aimait ce travail manuel simple.
Ozalee parcourut les coursives fréquentées à cette heure du cycle jour-nuit, souriant à chaque
voyageur qu’elle croisa. Les visages lui étaient familiers, même si elle ne connaissait pas le
nom de chacun des quelques cinq-mille habitants de sa bulle. Alors qu’elle traversait la place
des rassemblements, toujours accrochée à sa poignée mobile, elle entrevit Ségovène. De deux
ans son aîné, sa silhouette filiforme dominait par la taille un groupe d’adolescents faisant
cercle autour d’un plateau de jeu. Elle imagina ses longues mains presque arachnéennes
parcourant son corps qui frissonna de plaisir. La course tranquille se poursuivit et laissa la
place derrière elle. Prenant conscience de l’humidité de son entrejambe, elle se demanda une
fois de plus si le jeune homme accepterait d’être son initiateur. Toutefois, c’était courir le
risque qu’un partage sexuel plus régulier ne puisse pas s’établir ensuite – les statistiques
étaient claires à ce sujet. Que faire ?
Parvenue à la zone de formation, elle remit à plus tard sa décision et lâcha la poignée.
Quelques personnes étaient là qu’elle salua distraitement en flottant vers la porte A4.
-------------Le regard d’Aldrin s’attarda sur le dos de la jeune fille à qui il venait de rendre son salut.
Féline, sexy… tellement attirante ! Il avait toutefois fait le choix rare d’une compagne
exclusive depuis cinq années, aussi l’attrait esthétique primait-il sur un intérêt réel. Aldrin
était commissaire de l’arche. Il connaissait tout d’Ozalee : données administratives,
médicales, formations, évaluations psychologiques, affectations et résultats, vie quotidienne et
événements importants. Les commissaires disposaient d’une multitude de données sur chaque
habitant de l’arche, mais aussi pour le vaisseau lui-même, les corps célestes et jusqu’au
moindre événement de bord. Moins coûteux que les anciens ordinateurs électroniques, ces
humains spécialisés n’amputaient pas le stock limité de matières premières embarquées au
début du voyage, près de deux-cent-cinquante ans plus tôt.
Ce n’était toutefois pas le moment de se perdre dans les rêves et les souvenirs. Une alerte
venait d’activer son implant de transmission. Aldrin se figea, adopta la respiration saccadée
rapide qui convenait et lança l’analyse. Une micrométéorite avait traversé l’arche. Brèche
d’entrée comblée en 2,014 secondes. Adéquat. Brèche de sortie comblée en 2,026 secondes.
Adéquat. Membranes extérieures intègres. Adéquat. Bulles d’habitation non touchées.
Adéquat. Bulles agricoles non touchées. Adéquat. Bulles de stock non touchées. Adéquat.
Tous systèmes opérationnels. Adéquat. Impact humain : aucun. Synthèse : incident mineur, le
vingt-cinquième de ce cycle jour-nuit. Nombre en augmentation quotidienne depuis trois
cycles. Proposition : affecter un second commissaire et répartir l’arche en deux périmètres de
surveillance. Validé. Fin de connexion.

3