Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



L'immigration récente d'abord féminine .pdf


Nom original: L'immigration récente d'abord féminine.pdf
Titre: L immigration recente d'abord feminine
Auteur: Insee-Alsace

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 9.0.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/05/2016 à 17:18, depuis l'adresse IP 90.63.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 384 fois.
Taille du document: 442 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


POUR L'ALSACE

N°32

OCTOBRE 2012

L'immigration récente d'abord féminine
en 1999. Elle est supérieure à la
part nationale : 38 %. La région
reste marquée par une importante
immigration de proximité, allemande et suisse, même si elle tend
à diminuer. En outre, la part des
immigrés de nationalité allemande
a perdu deux points depuis 1999,
passant de 14,2 % à 12,2 %. La
forte intensité de l'immigration
turque, qui a caractérisé l'Alsace
entre 1999 et 2004, s'est atténuée.
Néanmoins, ces immigrés demeurent les plus nombreux avec 29 500
personnes. Par ailleurs, en France,
un immigré sur huit venant de
Turquie et un sur six d'origine allemande résident dans la région.

Les femmes
en majorité
En Alsace comme en France, les
femmes sont majoritaires dans
l'ensemble des immigrés (51 %
en Alsace, en 2008). Cependant,
les situations sont contrastées selon les pays d'origine des immigrés.
Les hommes sont plus nombreux

Étrangers et immigrés en Alsace, en 2008
Immigrés
188 500

Immigration
de proximité
Entre 1999 et 2008, la population
immigrée en Alsace a augmenté
de 2,7 % par an : cette progression
annuelle a été de 4 % entre 1999
et 2004 et seulement de 1,2 % depuis. Les courants migratoires, en
Alsace comme au niveau national,
ont baissé d’intensité.
La part des immigrés européens
recule encore : 44 % contre 50 %

Pour des raisons historiques et
géographiques, l'immigration issue
des pays du sud de l'Europe, Italie
exclue, ainsi que celle des pays du
Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie)
est plus faible en Alsace qu'en
moyenne nationale.

Français par acquisition
nés à l'étranger

Étrangers
nés à l'étranger

Étrangers
nés en
France

70 000

118 500

21 000

Étrangers
139 500

Chiffres pour l'Alsace · n°32 · octobre 2012

Source : Insee, RP2008 exploitation complémentaire lieu de résidence

Pour le Haut Commissariat à
l'Intégration, depuis 1991, un immigré est une personne résidant
en France et née étrangère dans
un pays étranger. Un enfant d'immigré né en France n'est pas un
immigré. Un immigré n'est plus un
étranger dès lors qu'il acquiert la
nationalité française. Des étrangers sont nés en France et ne sont
donc pas immigrés.
En 2008, l'Alsace compte 188 500
immigrés, soit 10,3 % de la population régionale, ce qui la place
avec Provence-Alpes-Côte d'Azur
au deuxième rang des régions de
métropole, derrière l'Île-de-France.
En nombre d'immigrés, l'Alsace est
voisine des régions Nord-Pas-deCalais et Aquitaine.

1

Pays d'origine de la population immigrée, en 2008
Suisse

Italie
Algérie
Maroc
Allemagne
Turquie
En %
8

10

France

2

14

16

Alsace

qu'en France, parmi les immigrés
originaires des pays du Maghreb
et parmi les ressortissants turcs.
Ces derniers conservaient très
majoritairement leur nationalité :
10,5 % d'entre eux avaient acquis
la nationalité française en 1999. Ils
sont aujourd'hui près de 30 %,
proportion équivalente à celle
observée sur l'ensemble du
territoire.

La moitié des
migrations en 25 ans

Robert MOREL-CHEVILLET

La moitié des immigrés résidant
en Alsace en 2008 est arrivée en
France avant 1990, dont un quart
entre 1974 et 1990. Sans surprise,

Année d'arrivée en France des immigrés résidant en Alsace
en 2008, selon le pays d'origine
2010
2000

1980
1970
1960

1er quartile

médiane

Au
d'Etres p
uro ay
Au pe s
tre
d'A s p
friq ays
ue

se

pa
ys

es

Su
is

Au
tr

em
ag
ne
Au
tre
de s p
l'U ay
E2 s
7

uie

All

Tur
q

r ie

roc
Ma

Alg
é

al

isie

ug

Tun

e
gn
pa

mb
le

1950

3e quartile

Lecture du graphique : un quart de l'ensemble des immigrés d'origine italienne, présents
en Alsace en 2008, résidaient en France en 1956, la moitié en 1961, les trois quarts en 1972.

Source : Insee, RP2008 exploitation complémentaire

1990

En
se

que les femmes lorsqu'ils sont nés
dans un pays du sud de l'Europe
ou en Afrique, minoritaires s'ils
sont originaires des pays du nord
de l'Europe.
Au cours des trente dernières années, tous pays d'origine confondus, il est arrivé sur le territoire
plus de femmes que d'hommes :
53 %. La proportion s'inverse exactement pour des immigrés présents depuis plus de trente ans et
moins de soixante ans. Les deux
tiers des immigrées arrivées depuis moins de dix ans ont entre 15
et 40 ans.
Au-delà de 65 ans, les populations
immigrées ne sont pas épargnées
par la surmortalité masculine : au
fil des années, les femmes sont de
plus en plus majoritaires.
En Alsace, en 2008, plus de 70 000
immigrés se déclarent français,
soit 37 % de l'ensemble des immigrés. C'est sept points de plus
qu'en 1999 et toujours un chiffre
inférieur au taux national (41 %).
L'écart entre les hommes (35 %)
et les femmes (39 %), quant à l'acquisition de la nationalité française, se maintient dans la région.
Alors qu'en moyenne nationale la
majorité des immigrés italiens et
espagnols sont devenus français,
ils n'ont été respectivement que
37 % et 29 % à franchir le pas dans
la région.
Ces différences entre l'Alsace et
l'ensemble du territoire sont anciennes. L'acquisition de la nationalité a fortement progressé
depuis 1999 dans la région, ainsi

12

Po
rt

6

lie

4

Es

2

Ita

0

Source : Insee, RP2008 exploitation complémentaire

Portugal

les immigrés les plus anciens
viennent d'Europe du Sud, Italiens
d'abord, Espagnols et Portugais
ensuite. Comme d'autres régions
industrielles ou proches des frontières des pays précités, l'Alsace
s'inscrit dans les grands courants
migratoires du siècle dernier en
direction de la France.
Ont suivi les pays du Maghreb ainsi que la Turquie. L'immigration
turque a été la plus forte entre
1973 et 1992, avec plus de 700
migrants par an.
Les derniers arrivés sont originaires de l'Afrique subsaharienne ou
d'Europe de l'Est après la chute du
mur de Berlin en 1989 (autres
pays d'Europe, sur le graphique).
Enfin, l'immigration allemande a
débuté dès la fin de la seconde
guerre mondiale, et s'est accélérée depuis 1990.
Les immigrés d'origine suisse sont
venus s'installer plus tardivement
en Alsace, la moitié d'entre eux
entre 1996 et 2008.

Pour en savoir plus
"Immigrés et descendants d'immigrés en France", Insee Référence, édition 2012
"Les immigrés en Alsace : 10 % de la population", Chiffres pour l'Alsace revue n° 34,
septembre 2006

Insee-Alsace : Cité Administrative - 14 rue du Maréchal Juin - CS 50016 - 67084 Strasbourg Cedex
Tél : (33) 03 88 52 40 40 - Fax : (33) 03 88 52 40 48 - Internet : www.insee.fr/alsace
Directeur de la publication : Guy Bourgey ❍ Rédacteur en chef : Robert Morel-Chevillet
Secrétaire de rédaction : Chantal Rousselle ❍ Mise en page : Patricia Clot
Maquette : Carré Blanc - Strasbourg
© INSEE 2012 ❍ ISSN : 2104-4945 ❍ Dépôt légal : octobre 2012


L'immigration récente d'abord féminine.pdf - page 1/2
L'immigration récente d'abord féminine.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF l immigration recente d abord feminine
Fichier PDF nouveau texte opendocument 2
Fichier PDF oriv biblio parentalite migration juillet 2012
Fichier PDF immigration synthese
Fichier PDF les berberes leurs origines
Fichier PDF coucou fevrier 2014


Sur le même sujet..