CBGodontologievraibon .pdf



Nom original: CBGodontologievraibon.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / Skia/PDF m52, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/05/2016 à 19:01, depuis l'adresse IP 81.194.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 754 fois.
Taille du document: 378 Ko (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


 

 
 

TUTORAT SANTE PARIS 7 
PACES 
 
Année universitaire 2015­2016 
 
UE8 spé odontologie 
 
CBG 

 
 

 
 
QCM 1 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
concernant l'innervation des arcs 
A. Le nerf mandibulaire innerve le 2ème arc. 
B. Le nerf laryngé inférieur innerve le 4ème arc. 
C. Le nerf laryngé supérieur innerve le 6ème arc. 
D. Le nerf facial innerve le 1er arc. 
E. La branche du nerf vague (X) innerve le 4ème et 6ème arc. 
 
CORRECTION QCM 1 :​
 Réponse E 
er​
A. FAUX : Le nerf mandibulaire innerve le 1​
 arc. 
ème​
B. FAUX : Le nerf laryngé inférieur innerve le 6​
 arc. 
ème​
C. FAUX : Le nerf laryngé inférieur innerve le 4​  arc. 
ème​
D. FAUX : Le nerf facial innerve le 2​
 arc.  
E. VRAI. 
 

QCM 2 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ?  
A. C’est un diverticule de la 4e poche  
B. Elle ne participe pas à la formation de la glande thyroïde  


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 

C. Elle donne le corps ultimo branchial  
D. Elle est à l’origine des cellules folliculaires de la thyroïde  
E. Toutes les propositions sont exactes  
CORRECTION QCM 2 :​
 Réponses A et C 
A. VRAI.  
B. FAUX : elle donne le corps ultimobrachial participant à la formation de la glande thyroïde  
C. VRAI.  
D. FAUX : cellules PARAfolliculaires (=cellules C).   
E. FAUX.  
 

QCM 3 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? La 
dentine est composée de : 
A. 20% de matrice organique. 
B. 70% d’eau. 
C. 15% minéral. 
D. 96% minéral 
E. 10% d’eau. 
 

CORRECTION QCM 3 :​
 Réponses A et E 
A. VRAI. 
B. FAUX : 10%. 
C. FAUX : 70%.  
D. FAUX : c’est l’émail. 
E. VRAI. 

 
QCM 4 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
A. Les poches pharyngées sont d’origine ectodermique.  
B. La 3e poche pharyngée donnera les glandes parathyroïde supérieures.  
C. Le 6e arc pharyngé va donner les cartilages thyroïdes, cricoïdes, cunéiformes, corniculé et 
épiglottique.  
D. Le muscle stylohyoïdien est issu du 3e arc pharyngé.  
E. Aucune de ces propositions n’est exacte.   
 

CORRECTION QCM 4 :​
 Réponse E 
A. FAUX : endodermiques   
B. FAUX :les supérieures sont issues de la 4e poche, la 3e donne les inférieures 
C. FAUX : pas l’épiglottique qui dérive du 4e  
D.FAUX : 2e arc 
E. VRAI 
 

QCM 5:​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
A. L’aileron nasal s’amincit pour donner la membrane buccopharyngée.  
B. La membrane bucconasale disparaît pour constituer le choane secondaire.  
C. Le septum nasal médian est formé, en autre, à partir du bourgeon frontonasal.  
D. Le mésoderme se forme à la 3ème semaine du développement foetal.  
E. Aux environs du 24ème jour, la membrane bucco­nasale se rompt et fait communiquer la cavité 
buccale primitive avec la partie antérieure (pharyngée) de l’intestin primitif.  
 


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 

CORRECTION QCM 5 :​
 Réponse C 
A. FAUX. La membrane bucconasale, attention...  
B. FAUX. Le choane primitif !  
C. VRAI. Et des bourgeons nasaux médiaux !  
D. FAUX. Développement embryonnaire...  
E. FAUX. La membrane bucco­pharyngée. Bon j’avoue, c’était vache.  
 

QCM 6 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
A. Des signaux inhibiteurs de la formation osseuse tels que Msx­2 ou Twist vont maintenir le 
mésenchyme sutural et empêcher sa minéralisation   
B. Les ostéoclastes situés sous le périoste sécrètent une matrice osseuse sur la surface externe 
de l’os tandis que les ostéoclastes situés dans la partie endocrânienne résorbent l’os   
C. La chondrogenèse est l’ensemble des processus qui aboutissent à la formation du tissu 
cartilagineux  
D. C’est Runx2, le gène maître osseux qui régule la différenciation primaire  des chondrocytes 
hypertrophiques.   
E. Sox8, le gène maître de la différenciation chondrocytaire appartient à la famille des facteurs de 
transcription caractérisée par la présence d’une Boîte HMG (High­Mobility­Group) 
CORRECTION QCM 6 :​
 RéponseS A et C 
A. VRAI   
B. FAUX : il suffit d’inverser ostéoblaste et ostéoclaste pour que la proposition soit exacte. 
C. VRAI 
D. FAUX : c’est la différenciation terminale   
E. FAUX : c’est Sox 9   
 

QCM 7 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
A. L’origine embryologique de la fente palatine est différente à celle de la fente labiale.  
B. La prévalence des fentes labiales est de 1/3300 à 1/10000 naissances.  
C. La prévalence des fentes palatines est de 1/3300 à 1/10000 naissances.  
D. 20% des fentes labiales sont héréditaires.  
E. 70% des fentes palatines associées aux fentes labiales sont des anomalies isolées, non 
syndromiques.  
 
 

CORRECTION QCM 7 :​
 Réponses A,C et E 
A. VRAI.  
B. FAUX. Il s’agit de la prévalence des fentes palatines.  
C. VRAI.  
D. FAUX. PALATINES !  
E. VRAI.  
 

QCM 8 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
Concernant les fentes labiales et palatines :  
A. Des mutations de TGF­beta3 sont responsables de fente palatine uniquement  
B. Les causes des fentes palatines peuvent être d’origine environnementales et/ou génétiques  
C. Les origines des fentes sont complexes et mal connues   
D. On peut utiliser des modèles animaux pour étudier ces fentes  
E. La souris est un bon modèle d’étude des anomalies du développement 


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 

CORRECTION QCM 8 :​
 Réponses A, B, C, D et E 
A. VRAI. 
B. VRAI. 
C. VRAI. 
D. VRAI. 
E. VRAI. 
 

QCM 9 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
A. Le crâne embryonnaire est formé de deux grandes parties: le neurocrâne qui protège le cerveau 
et le viscérocrâne qui formera le squelette facial  
B. Le tissu osseux primaire peut se former de 2 façons différentes. L'ossification membraneuse et 
l'ossification endochondrale  
C. L’ossification membraneuse est une ossification indirecte où les cellules mésenchymateuses se 
différencient en ostéoblastes  
D. Les ostéoblastes synthétisent dans un premier temps une matrice extracellulaire non 
minéralisée, appelée la matrice blastéoïde   
E. Le gène maître de la différenciation ostéoblastique est, Runx2  
CORRECTION QCM 9 :​
 Réponses A, B et E 
A. VRAI.   
B. VRAI.   
C. FAUX : c’est pas indirect mais direct. 
D. FAUX : ce n’est pas blastoïde mais osténoïde.  
E. VRAI. 
 

QCM 10 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
Concernant la formation du squelette cranio­facial : 
A. L’os pariétal, l’occipital et la partie pétreuse du temporal ou rocher ont pour origine les cellules 
des crêtes neurales. 
B. L’os frontal a une origine mixte, mésodermique et CCN. 
C. Le squelette des membres provient du mésoderme latéral. 
D. Les gènes hox sont groupés en complexe selon l’axe dorso­ventral de l’embryon. 
E. Les cellules du rhombomère 2 vont mourir par apoptose. 
 
CORRECTION QCM 10 :​
 Réponse C  
A. FAUX : L’os pariétal, l’occipital et la partie pétreuse du temporal ou rocher ont une 
origine mésodermique. Par contre,la totalité du squelette facial, l’os frontal et le temporal 
squamosal ont pour origine les cellules des crêtes neurales. 
B. FAUX : L’os frontal a pour origine les cellules des crêtes neurales. Le sphénoïde a 
quant à lui, une origine mixte. 
C. VRAI. 
D. FAUX : Les gènes hox sont groupés en complexe selon l’axe rostro­caudal de 
l’embryon. 
E. FAUX : Les cellules du rhombomère 3 vont mourir par apoptose. 
 

QCM 11 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ?  
Concernant l’évolution de la lame dentaire : 


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 

A. Les 3 stades  de progression de la lame dentaire sont, dans l’ordre : bourgeon, cupule et cloche 
B. Au stade de cloche, le stratum intermedium s’interpose entre le réticulum intermedium et 
l’Epithélium dentaire interne (EDI)  
C. L’épithélium dentaire externe (EDE) et le réticulum intermedium forment la gaine de Hertwig et 
vont s’enfoncer dans l’ectomésenchyme sous­jacent par un phénomène de prolifération cellulaire 
D. La morphologie coronaire dentaire s’établit au stade de cloche  
E. Les cellules de la zone centrale de l’EDE sont à l’origine des futurs améloblastes  
 
CORRECTION QCM 11 :​
 Réponses A, B et D 
A. VRAI.   
B. VRAI.  
C. FAUX : c ‘est l’EDE et l’EDI qui se juxtaposent pour former la gaine de Hertwig  
D. VRAI.  
E. FAUX :les cellules de l’EDI dans la zone centrale sont à l’origine des futures 
améloblastes.  
 

 
QCM 12 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ?​
  ​

propos de la langue : 
A­ Sa formation débute à la 4e SD, au niveau du plancher du pharynx  
B­ Le tuberculum impar est un renflement qui participe à la formation des 2/3 antérieurs de la 
langue  
C­ L’innervation du corps de la langue est assurée par la branche mandibulaire du trijumeau  
D­ L’innervation de la base de la langue est assurée par le nerf glossopharyngien  
E­ Toutes les réponses sont justes.   
 
 
 
 
CORRECTION QCM 12 :​
 Réponses A, B, C, D et E  
A. VRAI. 
B. VRAI. 
C. VRAI. 
D. VRAI. 
E. VRAI. 
 

QCM 13:​
 ​
Quelles sont dans l'ordre les différents stades de formation du palais secondaire ? 
(fusion = dispersion de l'épithélium médian de jonction) 
A. Juxtaposition/Elevation/Adhésion/Fusion  
B. Juxtaposition/Adhésion/Fusion/Elevation  
C. Elevation/Juxtaposition/Adhésion/Fusion  
D. Juxtaposition/Adhésion/Elevation/Fusion  
E. Aucune de ces réponses n'est exacte  
CORRECTION QCM 13 :​
 Réponse C 
A. FAUX. 
B. FAUX. 
C. VRAI. 


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 

D. FAUX. 
E. FAUX. 
 

QCM 14  :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
A propos des débris épithéliaux de Malassez : 
A. Ils pourraient subir une transformation épithélio­mésenchymateuse pour devenir des 
cémentoblastes fonctionnels.  
B. Ils seraient impliqués dans la formation et la maturation de la dentine radiculaire.  
C. Chez l’homme, Ils persistent tout le long de la vie dans le LDA.  
D. Dans certaines conditions inflammatoires, ils peuvent participer à des transformations 
pathologiques.  
E. Toutes ces propositions sont vraies. 
 
CORRECTION QCM 14 :​
 Réponses A, C et D 
A. VRAI. 
B. FAUX : Ils sont impliqués dans la formation et la maturation du cément. 
C. VRAI. 
D. VRAI. 
E. FAUX. 
 

QCM 15 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
A. L’émail est un tissu minéralisé.  
B. L’émail est avasculaire, innervé et acellulaire.  
C. L’émail est organisé en prisme et substance interprismatique. 
D. L’émail est composé, entre autres, de cristaux d’hydroxyapatites.  
E. L’émail recouvre la dent dans son intégralité 
 

CORRECTION QCM 15 :​
 Réponses C et D 
A. FAUX. L’émail est une STRUCTURE et non un tissu car l’émail est dépourvu de cellule.  
B. FAUX. L’émail est une structure avasculaire, NON innervé et acellulaire.  
C. VRAI.  
D. VRAI. L’émail est constitué d’apatites carbonatés eux mêmes groupés en cristaux 
d’hydroxyapatite.  
E. FAUX. ATTENTION, l’émail recouvre la dent uniquement sur la couronne, la racine est 
recouverte par le cément, un tissu moins minéralisé que l’émail.  
 

QCM 16 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
Concernant la GEH (gaine épithéliale de Hertwig) 
A. Les cémentoblastes dérivent exclusivement de la GEH.  
B. Les débris de Malassez ont une origine mésenchymateuse.  
C. Les cellules de la couche interne de la GEH sécrèteraient des protéines amélaires retrouvées 
dans la structure de la matrice cémentaire.  
D. Des facteurs de régulation tels que la BMP4 ou IGF interviennent dans la progression de la 
GEH.  
E. Les débris épithéliaux de Malassez sont impliqués dans la formation et la maturation amélaire.  
 
CORRECTION QCM 16 :​
 Réponses C et D 


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 

A. FAUX : Ils dériveraient aussi des cellules des crêtes neurales.  
B. FAUX : Les débris de Malassez ont une origine épithéliale.  
C. VRAI. 
D. VRAI. 
E. FAUX : Cémentaire. 
 

QCM 17 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ?  
 Concernant la dentinogenèse radiculaire  
A. La différenciation des odontoblastes se fait dans une direction apicale.  
B. Les odontoblastes exercent une induction en retour sur la GEH.  
C. Il existe une discontinuité visible entre la dentine coronaire et la dentine radiculaire.  
D. Les dentines coronaire et radiculaire ont la même composition biochimique.  
E. La membrane basale subit des modifications au cours de la différenciation de l’odontoblaste.  
CORRECTION QCM 17 :​
 Réponses  
A. FAUX : Elle se fait en direction cervicale à partir du diaphragme épithélial où les 
cellules sont indifférenciées.  
B. FAUX : Cette induction n’a pas lieu, d’où l’absence d’émail au niveau radiculaire.  
C. FAUX : Seule la limite apicale du dépôt d’émail permet d’établir une séparation 
coronoradiculaire.  
D. FAUX. 
E. VRAI. 
 

QCM 18 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ? 
Concernant les SIBLINGS :  
A. ​
Elles sont uniquement présentes dans la dentine 
B. ​
Possèdent une séquence adhésive RGD (arginine, glycine, acide aspartique) 
C. ​
Sont phosphorylées, ce qui leur donne un caractère basique 
D. ​
Leurs gènes sont regroupés sur le bras court du chromosome 6 
E. ​
Toutes les propositions sont fausses. 
 

CORRECTION QCM 18 :​
 Réponses  
A. FAUX, elles sont présentes dans la dentine et l’os.  
B. VRAI.   
C. FAUX, la phosphorylation leur confère un caractère acide ! 
D. FAUX, ils sont regroupés sur le bras long du chromosome 4, dans la région q21. 
E­ FAUX, B vraie 
 

QCM 19 :​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ?  
A. Une 4ème couche cellulaire apparaît dans l’organe de l’émail entre le Reticulum Etoilé et 
l’Epithélium Dentaire Externe : le Stratum Intermedium.  
B. En périphérie, l’Epithélium Dentaire Interne et l’Epithélium Dentaire Externe vont se juxtaposer 
pour donner la gaine de Hertwig, qui, par prolifération, va s’enfoncer dans l’écto­mésenchyme.  
C. Les cellules de l’EDI dans la zone centrale de la cloche se modifient morphologiquement en 
prenant une forme encore plus allongées en rapport avec un phénomène de différenciation 
cellulaire pour donner les futurs améloblastes à l’origine de la dentine.  
D. Des Nœuds d’Email Secondaires (NES) apparaissent. Ils sont localisés dans les zones des 
futures cuspides.  


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 

E. La gaine de Hertwig sera à l’origine de l’édification radiculaire.  
 
CORRECTION QCM 19 :​
 Réponses B, D et E 
A. FAUX. Le Stratum Intermedium est localisé entre le Reticulum Etoilé et l’Epithelium 
Dentaire Interne 
B. VRAI. Important à savoir  
C. FAUX. Ils vont donner les futurs améloblastes à l’origine de l’émail   
D. VRAI. 
E. VRAI. A savoir par coeur !  
 

QCM 20​
 ​
:​
 ​
Parmi les propositions suivantes, laquelle ou lesquelles est ou sont exacte(s) ?  
Concernant la formation de l’épithélium odontogène 
A. L’épithélium odontogène ne présente que 3 ou 4 strates cellulaires contrairement à l’épithélium 
oral qui en présente plusieurs. 
B. C’est la modification de la prolifération cellulaire de l’épithélium odontogène qui est à l'origine de 
l'invagination cellulaire. 
C. C’est la modification d’orientation du fuseau mitotique lors des divisions cellulaires de 
l’épithélium odontogène qui est à l'origine de l'invagination cellulaire. 
D. Lors de la division cellulaire, la plaque équatoriale se positionne perpendiculairement à la 
membrane basale, ce qui permet après plusieurs divisions, l’invagination épithéliale. 
E. Aucune réponse n’est exacte. 
 
 

CORRECTION QCM 20 :​
 Réponse C 
A. FAUX : C’est l’inverse, l’épithélium odontogène se différencie de l’épithélium oral 
en s’invaginant et en présentant donc plusieurs strates cellulaires de plus. 
B. FAUX. 
C. VRAI.  
D. FAUX : voir ci­dessous. 
E. FAUX. 

 


Toute reproduction, même partielle, en dehors du cadre du Tutorat, 
sans l’autorisation des superviseurs, est interdite. 


Aperçu du document CBGodontologievraibon.pdf - page 1/8
 
CBGodontologievraibon.pdf - page 3/8
CBGodontologievraibon.pdf - page 4/8
CBGodontologievraibon.pdf - page 5/8
CBGodontologievraibon.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte




Documents similaires


cbgodontologievraibon
cbg medecine
cbgpharmacie
cbgcorrection
ouafik fin
adn ouafik

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.011s