FMM 2016 Dossier de presse.pdf


Aperçu du fichier PDF fmm-2016-dossier-de-presse.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13




Aperçu texte


Ki-Muntu – Cie Mbongui Bantu
À 20h  Espace Jean Vilar  Tarif p. 10
Percussions, danses et chants du Congo
Jean-Aimé Saboukoulou-Kifoula : chorégraphe,
danseur
Gervais Tomadiatounga : danseur
Marie-Adeline Choquet : danseuse
Pierrick Nzoungani : ngoma, chant
Fortunain Mampouya : ngoma, dun, chant
Vincent Leguéné : percussions, chant
Oua-Anou Diarra : djeli, flûte peul
Rock Amédet Banzouzi : comédien
Olivier Poulard : lumières
Arno Gilberton : son

Pour cette nouvelle création 2015, qui marque les 20 ans de sa compagnie M’BonguiBantu, Jean-Aimé KIFOULA a souhaité retravailler avec des artistes ayant eu leur propre
parcours, souvent international et résidant actuellement en France, avec lesquels il avait
déjà travaillé à ses débuts, il y a un peu plus de 30 ans, au Congo.
A partir du corpus commun de la danse Kongo, il interroge les esthétiques des corps,
épure les folklores, dépose les bagages culturels pour remonter à la source du
mouvement.
Au-delà des postures, il libère la virtuosité de la démonstration spectaculaire pour que
jaillisse la vie, pour retrouver la beauté essentielle et universelle du geste.
Pour aller quelque part, il faut être de quelque part ! Une œuvre de la maturité où
l’artiste admet la simplicité.
Ki-Muntu se veut une création «carrefour» où le langage commun et les différents
bagages alimenteront une question qui nous taraude : quelle danse pour une Afrique
contemporaine ?

8