Benneguouch Mohamed El bachir .pdf



Nom original: Benneguouch Mohamed El-bachir.pdfTitre: Benneguouch Mohamed El-bachirAuteur: Rachid Sadek Bouziane

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator 2.2.2.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/05/2016 à 23:55, depuis l'adresse IP 41.102.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 365 fois.
Taille du document: 1.1 Mo (17 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Chlef vendredi le 07/04/2005

c’est au nom de la justice que j’ai décidé d’engager ma
plume pour rendre hommage à votre personne pleine de
vertu, de vigueur et de rigueur.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, c’est avec
ces mots pleins d’honnêteté, de fidélité, et de sincérité,
que ma conscience décide aujourd’hui de témoigner son
grand respect et sa haute considération à cette pensée
irréductible, qui a choisi de se ranger au coté de la
justice et de la science, pour maudire la médiocrité et
l’ignorance.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, c’est au nom
du savoir par lequel j’étais élu, que je viens saluer la
majesté de votre réflexion pleine d’objectivité,
d’action, et qui a su convenablement défendre la justice
par la justice, anéantir la médiocrité par l’exercice
cérébral, et condamner l’injustice par la loi de la vérité,
établie par la science et la morale.

Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, c’est au nom
de cette énergie cérébrale, dissipée dans la conquête du
savoir, que l’âme de l’innocent, après avoir rompu avec
le silence, lève sa voix pour chanter cet ambassadeur de
la justice, qui n’a jamais cesser d’utiliser sa fortune
scientifique pour défendre la matière pensante, qui se
distingue par la molécule de l’intelligence.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, c’est au nom
des vingt trois ans d’exercice dans le fondement de
l’équation du savoir, que je dirige ma prière vers le
créateur de l’infini et du néant, pour qu’il préserve votre
âme, indispensable à la défense des innocents. C’est
avec ce sentiment de sincérité profonde et d’affection,
qui s’est installé en moi, que mon âme, appuyée par ma
pensée, vient interférer avec la grandeur de votre
sagesse en respectant l’objectivité de votre façon d’agir.
La raison fidèle à ses valeurs et à son identité, renonce à
trahir le savoir, et soutient cette matière pensante qui
détient sa singularité de cette réflexion totalement
indépendante. Loin du laboratoire, ma pensée se libère
un moment de la poursuite de cet être mathématique,
appelé équation, pour venir au secours de cette liberté
agressée par les courants matérialistes. La culture de la
haine par le sentiment du totalitarisme, affecte le
mouvement de la réflexion et paralyse le progrès. C’est
par la mécanique des mots, que se constitue le discours
de la compétence, qui met en valeur la réflexion de
l’intellectuel. Cette pensée épuisée par le temps et la
recherche, se récompense par l’information extraite de

la dimension quatre, et qui rentre dans la composition
du savoir.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, la plume
propulsée par mon énergie sentimentale, exprime
l’exploit de votre réflexion, qui se caractérise par la
cohérence et l’engagement. C’est par la confiance,
accordée à votre personne, que nous sommes arrivés à
vaincre l’ampleur des hostilités, émanant de cette
volonté du mal et de l’injustice.
C’est avec la satisfaction dégagée de ma conviction, que
j’ai réussi à conquérir ce sentiment de soulagement, qui
développe en moi l’énergie de cohésion, me permettant
de poursuivre le mouvement des intellectuels, qui
œuvrent uniquement pour promouvoir la science par le
savoir et anéantir l’ignorance par la raison et la sagesse.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, le savoir,
vous a élu pour défendre la liberté de cette activité
cérébrale, qui ne cesse de changer l’homme et l’univers
par l’intelligence, en transformant la matière inerte en
matière pensante. Me retirer aujourd’hui du mouvement,
est synonyme de trahison, mon âme et ma conscience,
m’empêchent de quitter l’orbite de la liberté et de la
souveraineté, pour m’éviter de graviter autour de la peur
et de l’humiliation.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, c’est de
l’interaction de l’âme avec l’âme, que se dégage la
pureté et l’homogénéité de la loi morale, qui exprime
l’équilibre entre le matériel et le spirituel par l’équation
et la liberté. C’est au nom de l’intelligence, opération
fondamentale de la pensée, que je viens plaider ma

reconnaissance et ma civilité à votre personne à travers
sa majesté, la justice qui est l’unique outil, capable de
préserver l’équilibre entre l’homme, la nature, et
l’univers.
Aveugle, est celui qui n’apprécie pas la valeur et la
qualité, de ce produit, fabriqué par la machine pensante
sous la direction de la réflexion.
Malheur à celui qui a trahi sa foi et ses amis, malheur à
celui qui a trahi son âme et sa conscience, malheur à
celui qui a trahi la science et le savoir.
Hommage à celui qui saurait comment vénérer le maître
et le créateur de cette énergie neuronale.
Gloire à celui qui a réussi à quantifier l’exploit de cet
exercice cérébral.
Honneur à l’âme et à la raison de celui qui saurait
composer la symphonie de l’existence par l’équation de
la résistance.
La plume ne peut s’empêcher de décrire avec modestie
le charme et la beauté, de l’interaction de la réflexion
avec la nature, et renonce à chanter cette existence
dépourvue d’intelligence, et qui est devenue esclave de
son propre produit.
Grâce à cette liberté conjuguée par le verbe penser, que
j’arrive à donner un sens à mon existence.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, défendeur
des libertés, vous êtes le mieux qualifier pour évaluer

avec précision et exactitude le prix de cette liberté
confisquée à l’innocence par la volonté de
l’incohérence.
Je contemple en vous ce portrait dessiné par la pudeur,
la piété, l’honnêteté, la fidélité, la tolérance, la rigueur,
et la détermination, valeurs de l’âme qui s’est engagée à
défendre l’innocence par l’innocence tout en
condamnant l’ignorance par le savoir et l’intelligence.
La membrane du tympan de mon oreille droite conserve
encore l’enregistrement des ébranlements dégagés par le
discours de cette plaidoirie, qui est venue arracher à
l’injustice par la justice, le droit de l’existence de cette
pensée qui se distingue par sa signature imprimée sur
les trois équilibres, cosmologique, écologique,
métaphysique.
C’est après avoir épuiser toute l’énergie de mon tissu
cérébral dans l’exploration de cet univers abstrait pour
comprendre uniquement le fonctionnement de la pensée,
que je m’aperçois avoir succombé à l’attraction du
charme de l’expression de cet infiniment compliqué, ce
qui installe en moi le concept «personne ne peut
m’empêcher de penser ».
C’est à travers les mots et l’expression que j’arrive à
soulager ma douleur et soigner la plaie provoquée par
l’impact de cette hostilité composée par la haine et la
méconnaissance. Je renonce à me sombrer dans l’océan
du subjectivisme pour satisfaire ma conscience par la
revanche, j’opte pour un objectivisme propre
qui
honore la science et condamne l’injustice par la justice.

Les circonstances m’obligent à quitte temporairement le
concept de l’équation abstraite qui s’appuie sur la
mécanique des nombres, pour orbiter autour de
l’appareil sentimental par l’affection et l’émotion, sans
abîmer cette intelligence qui se distingue par le verbe
comprendre et se conserve par le verbe aimer.
je continue à évoquer mon mal et ma tristesse à la
plume, qui enregistre mes souffrances par l’encre sur
cette feuille blanche, ce qui me permet d’extérioriser
l’énergie de cette manifestation sentimentale. Le
mouvement de l’intelligence en fin de parcours, apporte
à cette âme épuisée par le temps et l’exercice, le
soulagement, l’apaisement, l’assurance, la stabilité, la
sécurité, l’équilibre, la satisfaction, l’indépendance, la
liberté et le repos.
Maître Benneguouch Mohamed El- bachir, la science
honore et glorifie votre personne, qui s’est engagé à
défendre la substance grise par la substance grise, la
morale n’oubliera jamais d’inscrire dans son agenda
l’irréductibilité, l’invulnérabilité, la détermination, qui
composent la pureté de l’âme de celui qui a choisi de
combattre la médiocrité, l’ignorance, et l’injustice, par
la cohérence, la sagesse, la raison, l’intelligence, la
réflexion, l’objectivité, l’honnêteté, la sincérité, la
fidélité, la tolérance, la vertu, la morale, la science et la
justice.
Encore une fois, le mouvement de l’intelligence
chelifienne évoquera à jamais le nom de cet éminent
avocat qui s’est imposé par le savoir et la valeur morale

durant toutes les hostilités qui ont échoué à détruire la
manifestation de cette pensée libre et indépendante.
C’est sans compliments que la plume a voulu
m’accompagner dans l’odyssée de l’expression pour
rendre hommage à votre personne. Si mes capacités
littéraires
demeurent
limités
pour
exprimer
convenablement l’exploit de cette attitude exemplaire,
qui a choisi d’être gouverné par l’intelligence pour
s’immuniser contre le syndrome de la méconnaissance,
alors je me dirige par mes prières de l’aube vers le
créateur de l’intelligence pour l’implorer par le savoir
pour qu’il préserve l’âme de celui qui s’est manifesté en
faveur de la justice tout en lui accordant la bénédiction
ici bas et la récompense divine de l’au-delà.


Benneguouch Mohamed El-bachir.pdf - page 1/17
 
Benneguouch Mohamed El-bachir.pdf - page 2/17
Benneguouch Mohamed El-bachir.pdf - page 3/17
Benneguouch Mohamed El-bachir.pdf - page 4/17
Benneguouch Mohamed El-bachir.pdf - page 5/17
Benneguouch Mohamed El-bachir.pdf - page 6/17
 




Télécharger le fichier (PDF)


Benneguouch Mohamed El-bachir.pdf (PDF, 1.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


benneguouch mohamed el bachir
recap fd cruo 2017 2018 v3 3
recap fd cruo 2017 2018 v3
la lumiere dune etoile eteinte
resultat experatise fd session 2 2
fichier sans nom

Sur le même sujet..