Seam Carving Thibaud COGNAT.pdf


Aperçu du fichier PDF seam-carving-thibaud-cognat.pdf - page 3/14

Page 1 2 34514



Aperçu texte


 
Thibaud COGNAT

 
 

Problématique
 
 
Comment interagir avec une image pour modifier ses dimensions et ses proportions 
sans en affecter son visuel ? 
 
 

Motivations et limites du projet
J’ai  choisi  de  travailler  sur  la  modification  d’images  car  j’ai toujours été intéressé par 
la  manipulation  et  la  retouche  de  photos,  tout  en  ayant un rendu aussi naturel que possible. 
Il  me  semblait  pertinent  d’observer  ce  type  de  modifications  apportées  de  manière 
automatique  à  l’aide  de  modifications  sur  les  pixels  de  l’images,  et  ainsi  sur  sa  matrice 
représentative.  L’étude  de  la  relativité  d’utilité  des  zones  importantes  d’une  image  à  ce 
traitement  ayant piqué ma curiosité, je me suis vite  penché sur ce sujet et j’ai   alors choisi de 
me lancer dans l’implémentation d’un traitement de Seam Carving. 
 
Au  cour  de  mes  recherches  sur  le  sujet,  et  plus  tard  tout   au  long   de  mon  travail 
dessus,   je  me  suis  aperçu  qu’il  existait  certaines  limites  à  cette  méthode.  Par  exemple,  le 
principe  même  repose  sur  le  fait  que  dans  une  image,  certaines  zones  sont  plus  ou  moins 
représentatives  d’une  information  utile,   et,  si  l’on  désirait diminuer la largeur d’une image,  le 
Seam  Carving  supprimerait  les  zones  moins  pertinentes  afin   de  conserver  les  zones 
importantes  et  ne  pas  déformer  l’information.  Or,  il  arrive  un  moment  où   le  programme  n’a 
d’autre  moyen  que  de  supprimer  des  informations  utiles.  En  effet,  l’efficacité  de  ce  type 
d’algorithme sera ainsi soumise au type d’image prise en entrée. 
De  plus,  cette  méthode   nécessitant  une  analyse  matricielle  poussée,  son  temps 
d’exécution  est  relativement  long, par rapport à un redimensionnement classique. J’ai eu, au 
long  de  mon   travail  sur  ce  sujet,  à  modifier  mon  algorithme  afin d’en accélérer la vitesse de 
calcul,   mais  je  me  suis,  au  bout  d’un  moment,  retrouvé  face  aux  limites  des  fonctions 
utilisées.