DECLARATION POLITIQUE GENERALE PM SMS.pdf


Aperçu du fichier PDF declaration-politique-generale-pm-sms.pdf - page 4/73

Page 1 2 3 45673



Aperçu texte


Je voudrais enfin exprimer ma très grande reconnaissance à tous les pays
amis et frères, aux institutions régionales et internationales dont les efforts
conjugués permettent la normalisation progressive de la situation en République
Centrafricaine et le retour apaisé à l’ordre constitutionnel.
Monsieur le Président,
Honorables Députés,
Chers Compatriotes,
En me prêtant à cet exercice combien exaltant, j’ai pris l’option de parler
vrai. Aussi je dois dire sans ambage : Nous voici à la croisée des chemins et face à
notre destin. La RCA doit renaitre et se relever. Tout le monde s’accorde à dire
que les défis sont énormes ; les besoins, pressants, j’en conviens.
C’est pour cela qu’à la suite de Son Excellence Professeur Faustin Archange
Touadéra, je m’empresse de vous dire que c’est parce que la tâche est immense
que nous avons besoin des bras de toutes les filles et tous les fils de Centrafrique.
Je ne doute pas un seul instant que tous les Centrafricains épris de paix et
qui aiment véritablement leur pays seront mobilisés pour la reconstruction et le
développement de notre beau et cher pays, la République Centrafricaine.
Notre stratégie doit d’abord s’appuyer sur la force de travail et le génie
créateur de toutes les filles et tous les fils de Centrafrique, sur notre ardeur à
travailler efficacement et rationnellement à l’exploitation de nos immenses
ressources naturelles et enfin sur la solidarité des pays amis et organisations
régionales et internationales qui nous ont toujours accompagnés dans notre
quête de sortie de crise et de développement de notre pays.
Il nous revient, nous les Centrafricains, de définir ensemble le
rythme de la marche à suivre et de tenir le cap jusqu’au bout car nous avons
perdu beaucoup de temps et de ressources pendant les années écoulées.
Monsieur le Président,
Honorables Députés,
Chers Compatriotes,
A présent, nous devons parler de notre avenir commun et de ce que
concrètement mon Gouvernement entend mettre en œuvre.
Aussi, voudrais-je vous proposer très respectueusement de parcourir avec
moi le programme du Gouvernement selon l’ordre prioritaire ci-après:

4