RL 19 06 2016 .pdf


Nom original: RL 19-06-2016.pdfTitre: DNA_20160619_EMGR57LS1023_1_4_4Auteur: bitzermi

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par EidosMedia Methode 5.0 / EidosMedia Methode 5.0 output driver 4.1.1.5, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/06/2016 à 23:47, depuis l'adresse IP 88.173.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 309 fois.
Taille du document: 670 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Histoirey
/

23
PHOTO PASCAL STRITT

Le château de Landonvillers,
malgré son aile néo-Renaissance
ajoutée au début du XXe siècle
par l’industriel allemand
John von Haniel, conserve
un surprenant aspect médiéval.

LA VIE DE CHÂTEAU
JOYAUX DU PATRIMOINE MOSELLAN, LES CHÂTEAUX FONT L’OBJET DE PATIENTS TRAVAUX
DE RÉNOVATION. UN BEAU LIVRE REVIENT SUR L’HISTOIRE D’UNE TRENTAINE D’ENTRE EUX.
PAR MICHEL BITZER

O

n connaît ces fleurons majestueux que
sont  les  châteaux  de  Sierck,  de  Mal­
brouck, de Courcelles, de Pange ou de
la Grange. Ils illustrent la richesse du
patrimoine architectural de la Mosel­
le, qui est « l’héritage d’une histoire complexe et de
terroirs variés, aux confins de différentes cultures »,
soulignent Anthony Kœnig et Noomane Fakhar. Mais
ils ne sont pas les seuls. Grâce à la complaisance de
leurs propriétaires, ce duo d’amoureux d’architecture
et d’histoire nous propose une passionnante balade
au fil d’une trentaine de châteaux et demeures nobles
du département dans leur élégant ouvrage rehaussé
par les photographies du Rémois Pascal Stritt.
L’occasion  de  découvrir  ou  redécouvrir  ces  édifices
publics ou privés, « certains épargnés par les affres de
l’Histoire, les autres en pleine renaissance motivée par
des propriétaires passionnés ». Ainsi l’ancienne forte­
resse médiévale de Manderen, construite au XVe siècle
par Arnold VI, seigneur de Sierck, qui doit son nom à
John Churchill, le premier duc de Marlborough. Celui­
ci s’y aventura avec ses troupes en 1705, à l’occasion
de la guerre de Succession d’Espagne, mais battit très
rapidement en retraite. Le château héritera plus tard
du nom de Malbrouck, le sobriquet dont les Français

avaient affublé cet ambitieux général anglais. Surtout,
après bien des avatars, il sera racheté par le conseil
général de la Moselle en 1975 et il fera l’objet d’un
important  programme  de  restauration  s’étalant  sur
plus d’une décennie, pour devenir un lieu phare de la
politique culturelle du département.

LE CHÂTEAU DE LA GRANGE, À MANOM, 
APPARTIENT À LA MÊME LIGNÉE DEPUIS 
PRÈS DE TROIS SIÈCLES.
À Montigny­lès­Metz, la municipalité a entrepris, en
2002, de redonner son lustre au château de Courcel­
les, acquis un demi­siècle plus tôt. Le résultat est à la
hauteur des espoirs pour la bâtisse du XVIIIe siècle qui
accueille désormais des manifestations culturelles et
abrite la maison du tourisme du Pays Messin. Quant
au château de Hausen, édifié au pied de la colline de
Hombourg­Haut par Charles de Wendel en 1765, il
passa dans le giron de la société Gouvy frères & Cie et
des Houillères du Bassin de Lorraine – qui en firent le
siège de leur conseil d’administration –, avant de faire
aujourd’hui office d’hôtel de ville. Pas de changement
de destination en revanche pour le palais du Gouver­

neur, à Metz. Bâti entre 1902 et 1904 pour héberger
le commandant du XVIe corps d’armée du Reich, en
Moselle alors annexée, il est aujourd’hui occupé par le
général commandant la région militaire Nord­Est.
Mais la plupart de ces châteaux sont la propriété de
familles soucieuses de les préserver. Ainsi le château
de la Grange – qui appartient à la même lignée depuis
près de trois siècles – et son magnifique environne­
ment paysager, à Manom. Le château de Pange, lui
aussi témoin d’une saga familiale, qui se dresse fière­
ment dans la campagne messine. Ou le château de
Preisch, à Basse­Rentgen, et son parc d’essences rares.
Ce livre évoque également des édifices moins connus,
tel cet étonnant château de Landonvillers qui semble
surgir  de  la  lande  écossaise.  Celui  de  Gensterberg,
avec son architecture teintée de l’influence rhénane,
dans le pays de Bitche. Ou encore celui de Mardigny,
avec  ses  deux  tours  d’angle.  Autant  de  joyaux  qui
méritent davantage qu’un simple détour.
/ Châteaux et demeures nobles en Moselle,
par Anthony Kœnig et Noomane Fakhar,
photographies de Pascal Stritt (Gérard Louis).
/ Anthony Koenig sera présent au salon du livre
de Boulay, les samedi 25 et dimanche 26 juin.


Aperçu du document RL 19-06-2016.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


RL 19-06-2016.pdf (PDF, 670 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


rl 19 06 2016
classement individuel cadets garcons
roadbook
liste des medecins agrees de la moselle
lepontdesgrillesdelabasse seillef
le chateau des ducs de rohan a josselin

Sur le même sujet..