PP STRATÉGIE Modifié, VF .pdf



Nom original: PP_STRATÉGIE_Modifié, VF.pdfTitre: Microsoft PowerPoint - PP_STRATE´GIE_Modifié, VF.pptxAuteur: cdube

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 10.1.16 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/07/2016 à 20:18, depuis l'adresse IP 24.37.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 369 fois.
Taille du document: 11.5 Mo (54 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Stratégie régionale de gestion des 
matières résiduelles
Présentation au grand public

POURQUOI DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE
DE GESTION INTÉGRÉE DES MATIÈRES
RÉSIDUELLES?

• Provincial: Obligations légales déterminées par la Politiq
québécoise de gestion des matières résiduelles du Gouvernement
Québec
• Métropolitain: Obligations légales envers le Plan métropolitain
gestion des matières résiduelles 2016‐2021 de la CMQ Rive‐Nord

• Produire un plan d’action par composante pour rencontrer les objectifs pré
dans le PMGMR 2016‐2021

• Régional: L’atteinte des objectifs nécessitent des efforts t
importants

PORTRAIT CAPITALE‐NATIONALE

plantée 
ment depuis 
ste 3 
673 kg/hab. 
ités
municipal
municipale 

720 kg/hab. 

736 
kg/hab. 
• Matières recyclables pour 
tous
• Écocentres municipaux

494 kg/hab. 

• Matières recyclables 
• LET
• Transbordement (ma
recyclables)
• Écocentre régional
• Plateforme de compo
privée: Malbaie – 3e v
d’ici deux ans
• Collecte régionale de

• Matières recyclables
• Écocentres municipa
• Transbordement d’o
recyclage
• 3e voie  implantée 
graduellement de 20

 traitement 

régional 

nement
e de 
ge privée:  ±480 kg/hab. 
– 3e voie 
 depuis 

traitement 
ntaminés
égionale 








LET et incinérateur
2 centres de tri des matières recyclables
6 écocentres d’arrondissement
3 centres de tri de matériaux secs
Collecte des résidus verts durant 6 mois
Collecte des résidus alimentaires prévue en 2022.

LÉVIS

297 kg/hab. 
Objectif : Zéro déchet

919 
kg/hab. 

• LET et incinérateur
• 2 centres de tri des ma
recyclables
• Écocentre régional
• Plateforme de compos
St‐Henri‐de‐Lévis
• Collecte  3e voie impla
depuis 2013

*kg/hab. = Performance territor
la quantité éliminée par habitan

Objectifs de la Stratégie
1. Améliorer la performance environnementale de la MRC —
Réduire la quantité de déchets éliminés et diminuer les 
émissions de GES
2. Diminuer les coûts en optimisant la gestion des matières 
résiduelles
3. Bénéficier au maximum des opportunités financières 
(redevances, compensations, programmes d’aide financières, 
etc.) et éviter les sanctions.
4. Bonifier les services existants et les adapter aux différents 
types de générateur
5. Établir un consensus sur les moyens à prioriser pour les 10 
prochaines années

Gouvernance de la GMR sur la Côte‐de‐Beaupré






MRC de La Côte‐de‐
Beaupré

Municipalités

Matières recyclables
Matières organiques
Administration des TNO
Écocentre régional (ICI)

• Ordures ménagères
• Boues municipales
• Boues
de
fosses
septiques
• Écocentres municipaux

Grandes étapes de l’étude
Travaux de 
concertation 
en continu

1. État de la situation
2. Diagnostic territorial
3. Détermination de pistes d’optimisation
4. Élaboration de la stratégie

Conseil de la MRC
Comité CGMR
Comité technique
Comité écocentre‐
ressourcerie
• Comité multiressourc






Invité : M. Gaétan Larouche
• Représentant du comité multiressources
– Directeur IGA des Sources, à Boischatel
• Intérêt pour le projet: Faire réaliser des économies importantes aux 
commerces qui assument eux‐mêmes les frais de gestion des ordures.

ÉTAT DE LA SITUATION ET 
DIAGNOSTIC TERRITORIALE

Objectifs 2016‐2021

Projections 2
Statut qu

781

kg/hab/

Intégratio
hiérarch
3RV

Réduct
Réemp
Recycla
Valorisa
Élimina

FAITS SAILLANTS – Performance de la MRC (2013
Généré : 49 598 tonnes

60%

50 000
19 868 tonnes

40 000
30 000

Projections 2
Statut qu

20 000

29 729 tonnes

10 000
0
Mises en valeur

Éliminées

Taux de récupération

GÉNÉRÉ: 55 
RÉCUPÉRÉ: 

FAITS SAILLANTS – Performance de la MRC (2013
55 000

Tonnes

44 000
33 000
22 000
11 000

79%
43%
20 817

7 229
9 776

0
Résidentiel
Mises en valeur

27%
1 683
4 592

ICI
Éliminées

5 500

CRD
Taux de récupération

57 % d
résidus
segme
« bâtime

FAITS SAILLANTS – Composition des ordures ménagère

xcluant les boues, près de 
750 tonnes de matières 
ganiques générées en 2013
8 % des déchets résidentiels (bacs 
ulants) sont des matières 
ganiques, dont 60% des résidus 
rts

Matières recycl
0,2%
3,1%
4,3%
1,7%

Matières organ
22,5%

Résidus encomb

Textiles
68,2%
RDD

Autres déchets 
(bois, CRD, autr

175

138

Saint-Tite-des-Caps
Lac-Jacques-Cartier

FAITS SAILLANTS ‐ COLLECTE SÉLECTIV
360

La Côte de Beaupré
(MRC)

l contrat, une seule 
tion (85 $/t.  Au QC: ±
)

5

Château-Richer

Saint-Joachim

38 k

m-

n

T/an

/a

36 4

0T

n

Saint-Louis-de-Gonzaguedu-Cap-Tourmente

368

13

T/ a

360

138

L'Ange-Gardien

30

km

7
- 4

5T

/a n

L'Île d'Orléans
(MRC)

Québec

% des camions ont un poids 
férieur à la moyenne

/ an

Boischatel
- 3
7

5T

369

0 kg éq. de CO2 par tonne 
llectée (30 % de + que les 
chets)

22

km

-

3
Centre de tri (transbordement)
Ville de Québec

3T

/a

m
4k

21

440

75

Bellechasse
(MRC)

km

40
73

n

14
- 3

6T

/an

Centre de tri - Société VIA
Lévis

Sault-au-Cocho

TN
de
Côt

-

13
- 5

n

/an

48

4

m
2k

tilisation des camions

ons de GES importantes : 

T /a

Sainte-Annede-Beaupré

tés collectées dans la 
ne québécoise (90 kg/hab.)

n camion entre 1,05 et 7,58 
nnes par voyage (moyenne : 
59 t)

4T

Beaupré

La Jacques Cartier
(MRC)

e camion plein : 21 à 57 km 
écharger par voyage (aller)

m
2k

9
- 3

1 42

km

 de camion

Saint-Ferréol- 7
5
les-Neiges

km

FAITS SAILLANTS: COLLECTE DES DÉCH

ts (Collecte: 59$/t., avec 
ent: 149$/t.) 

ations

cinérateur: 28 %
T St‐Étienne‐des‐Grès: 47 %
T St‐Joachim: 25 %

de camion

 camion plein : de 4 à 143km 
charger

és collectés dans la moyenne 
ise: 291 kg/pers/an

lisation des camions

ids d’un camion entre 1,51 et 12,85 
nnes par voyage (moyenne : 5 
nnes)
tre 5% et 47% des camions ont un 
ids inférieur à la moyenne, selon la 
unicipalité

ns de GES : 

6 tonnes éq. de CO2 par an 
 kg éq. de CO2 par tonne collectée

FAITS SAILLANTS: ÉCOCENTRES MUNICIPAU

ats 

nations (Eddy 

AIM, Matrec)
 récupérées en 2013 

hab./an)
le majoritairement 

ielle

loi peu favorisé

s encombrants 

 à 90% (peu de 

i)

niformisation des 

(ISÉ, horaire, etc.)

Bilan des coûts nets et perspectives
2013
Gestion des déchets
Gestion des matières recyclables

Statu quo (2021)

1 732 789  $ 

2 831 800  $ 

292 896 $ 

573 400  $ 

408 041 $ 

704 100  $ 

(217 540) $

(242 600) $ 

Gestion des écocentres et des 
encombrants
Redevance municipale
Compensation de la collecte 
sélective (ÉEQ)
Total

(292 322) $

(530 395) $ 

1 923 864 $ 

3 336 305 $

Coût ($/U.O.)

132 $/u.o.

209 $/u.o.

Hausse globale anticipée de 42 % des coûts en 2021 par rapport à 2013 (inflation, 
population, logements), exclus coûts administratifs, mesures d’ISÉ, activités, 
programmes, études, etc. 

Principaux constats

• Collectes des matières résiduelles non optimisées (contrats, route de collecte, 
transport, contenants)
• Performance faible pour les ICI et les multilogements
• Tous les types de RDD et matières visées par les REP ne sont pas récupérés 
dans les écocentres
• Résidus encombrants = peu valorisés, même si récupérés

• Manque d’uniformité : modes de gestion, mesures d’ISÉ pour toutes catégories
de matières résiduelles = impact sur la participation
• Coûts actuels en deçà de la moyenne québécoise (déchets acheminés à 47%  
dans la région de la Mauricie)
STATU QUO = Augmentation des coûts à venir et manquement à l’atteinte des 
objectifs

.

.

Enjeux et défis territoriaux 2016‐2021

L’atteinte des objectifs gouvernementaux en GMR et ceux de la CMQ (PMGMR) par
l’augmentation de la récupération des matières organiques, des résidus domestiques 
dangereux, des encombrants et des débris de CRD.
L’harmonisation et simplification de la gouvernance pour des opérations efficaces, 
optimales et sécuritaire.

L’uniformisation des pratiques (règles de gestion, règlements, ISÉ) pour clarifier les 
messages et faciliter, voir simplifier, la participation des parties prenantes et augmenter la 
qualité du tri.
L’amélioration des services aux ICI et au secteur des CRD.

Le déploiement d’infrastructures de traitement pour accroître le contrôle sur les coûts d
traitement et maximiser les retombées locales (emplois, marchés, services/programmes 
corolaires, etc.).

Échéancier à considérer

tion du PMGMR de la CMQ
 programme d’aide financière pour les 
tructure de compostage (PTMOBC)
 de l’attribution de sanction pour les 
ipalités qui ne s’engagent pas à atteindre les 
tifs prévus par le Gouvernement

tion du plan d’action de la MRC
uvellement du contrat de collecte des matières 
ables

s contrats de collecte des ordures ménagères
ssement de l’élimination des matières 
iques (putrescibles, boues) par le 
ernement
ture prévue du centre de récupération des 
res organiques et de biométhanisation de la 
de Québec

2016

2017

2018

2019

2020

2021

ORIENTATION DE LA STRATÉGIE :
VERS UNE SIMPLIFICATION, UNE 
CONVERGENCE ET UN PLUS GRAND CONTR
DES COÛTS DE LA GMR

Élaboration de la Stratégie en cours
Pour l’instant, la stratégie comprend:
• 3 grands chantiers de travail permettant d’atteindre les objectifs
• Plusieurs autres sous mesures d’optimisation des services :
– Gestion centralisée des boues de fosses septiques;
– Acquisition de connaissances pour améliorer la performance de la colle
sélective des matières recyclables;

– Bonification des efforts d’information, de sensibilisation et d’éducatio
– Augmentation des points de dépôt pour la récupération des RDD;
– Uniformisation des règles de gestion;
– Mesures incitatives au tri et à la récupération des matières résiduelles.

• Il reste à définir les chantiers que l’on souhaite mettre de l’av
et établir les échéanciers.

Chantier #1: Regroupement des contrats 
et optimisation des modes de collecte

Pourquoi se regrouper?

• Pour économiser: 

– Constat provincial : regroupement de contrats — > économie plus importante si faibl
population et/ou densité de moins de 50 habitant/km de rue.
– Possibilités de regroupement partiel ou non, selon les besoins (regroupement de 
municipalités pour un contrat OU regroupement de contrats de divers types).
– Ex. Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains : regroupement des contrats de 
collecte sélective et de déchets = Économie de 1,9 millions de dollars

• Pour simplifier l’administration et la prise de décision:

– Actuellement plus d’une vingtaine d’employés municipaux sont impliqués directement
dans le dossier
– La prise de décision passe par 9 conseils, ce qui rend difficile l’harmonisation des servi

• Pour faciliter la participation:
– Guichet unique 
– Uniformisation des pratiques et des communications

Optimisation et regroupement des collectes
Étapes

1. Regroupement des contrats 
(déchets, BFS) + optimisation des 
collectes

2. Transbordement des déchets

Avantages en chiffres
•  les coûts de collecte et de transport des 
contrats de déchets et de BFS: 495 000 $ en 
2026
•  des émissions de gaz à effet de serre 
(11 % du transport)
• Uniformisation des services à la population
• Optimisation du transport des matières 
résiduelles sur le territoire: redécoupage 
des secteurs de collectes, transbordement, 
uniformisation des contenants.

Les regroupements au Québec – Collecte sélective

Étude de cas réalisée par Éco Entreprises Québec (ÉEQ) auprès 
de plus de 400 municipalités:

– Regroupement selon la densité (hab./km de rue)

Densité de 
opulation  
de 50 
ab./km de 
ue et moins

Municipalité

Économie 
moy. de 
26 %

Beaupré
Boischatel
Château‐Richer
L'Ange‐Gardien
Ste‐Anne‐de‐Beaupré
St‐Ferréol‐les‐Neiges
St‐Joachim
St‐Tite‐des‐Caps

Nombre de
km de rue
48
60
89
53
40
87
24
66

Densit
(hab/k
74
110
44
69
72
35
62
24

Les regroupements au Québec – Collecte sélective
Étude de cas réalisée par Éco Entreprises Québec (ÉEQ) auprès 
de plus de 400 municipalités:
– Regroupement selon la population totale
Si 
population 
moins 
3000 
habitants 

Économie 
moy. de 
100$/tonne 
collectée

Les regroupements au Québec – Collecte des déch

• MRC de la Vallée‐du‐Richelieu
SANS AUCUNE MESURE D’OPTIMISATION DE LA COLLECTE
En 2012
66 $ la tonne

Contrats 
séparés

En 2016
72 $ la tonne

Contrats 
séparés

En 2016
62 $ la tonne

Contrats 
regroupés

2
(trans
et 13 
glo

Chantier #2: La gestion des matières 
organiques

Pourquoi la gestion des matières 0rganiques?
• Compétence à la MRC, possible de débuter rapidement;
• Impact bénéfique immédiat:
– Atteinte des objectifs du PMGMR; 
– Économies directes sur la gestion des déchets des municipalités;
– Augmentation récurrente et annuelle de la redevance.

• Éviter les sanctions à compter de 2018 sur la redevance;

• Possibilité de bénéficier de l’aide financière du PTMOBC (50% 
des coûts d’infrastructure, 33% de l’achat des bacs).

Option #1: Traitement régional des matières organiques
Étapes
1. Aménagement d’un lieu de 
traitement régional de la 
matières organiques (compostage ou 
biométhanisation)

2. Implantation de la collecte des 
matières organiques

Avantages en chiffres de cette option
•  des quantités de déchets collectées: 
3 200 t (2018) et 4200 t (2026)
•  de la performance de la MRC :
• MO : 37 % à 76 % en 2021
• Taux global : 59 % à 68 %
•  des subventions de redevances à 
l’élimination: jusqu’à 53 000 $ en 2026
•  des coûts de collecte/traitement des 
déchets : plus de 900 000 $ en 2026
•  des émissions de GES (plus de 3 000 
tonnes non enfouis)

Les plateformes de compostage au Québec

ipement peu 
x ayant fait ses 

2 sites 
xistants 
 sites à venir

ource : 
ECYC‐
QUÉBEC, 2016

Orientation stratégique: 
Une plateforme 
régionale à notre 
Pourquoi commencer par la gestion des matières 
échelle pourrait être 
opérationnelle à 
0rganiques?
l’intérieur de 2 ans

• Compétence à la MRC, possible de débuter dès maintenant;
• Impact bénéfique immédiat:
– Atteinte des objectifs du PMGMR; 
– Économies directes sur la gestion des déchets des municipalités;
– Augmentation récurrente de la redevance.

• Éviter les sanctions à compter de 2018 sur la redevance;

• Possibilité de bénéficier de l’aide financière du PTMOBC (50% 
des coûts d’infrastructure, 33% de l’achat des bacs).

La biométhanisation au Québec

chnologie qui consiste à produire du biogaz et un fertilisant à partir
 la matière organique.

ines en opération/en rodage (2)

SÉMER à Rivière‐de‐Loup
STE‐HYACINTHE

ines en projet (6)

QUÉBEC
MONTRÉAL
LAVAL
LONGUEUIL
MRC BEAUHARNOIS/SALABERRY ET ROUSSILLON
SÉMECS

SÉMER, Riviè

Option #2: Traitement aux infrastructures de la Ville de Québec
Étapes

1. Récupération  des résidus 
alimentaires intégrée dans le 
bac à ordures

Avantage en chiffres de cette option 
•  de la performance de la MRC :
• MO : 70 % en 2026
• Taux global : 68 %
•  des subventions de redevances à 
l’élimination: jusqu’à 53 000 $ en 2026
•  des émissions de GES (plus de 3 000 
tonnes non enfouis)

Projet de biométhanisation de la Ville de Québec
• Collecte des résidus alimentaires et des boues 
• Tri optique à l’étude: Éviter l’ajout d’un 3e bac
• Incertitudes du projet (échéancier, procédé technologique, coûts, 
marché, mode de collecte) 

• Conséquences d’attendre la construction des infrastructures de la V
de Québec:

– Pertes d’opportunités (financières, économies récurrentes); 
– Atteinte des objectifs difficiles sans la récupération des matières organiques;
– Positionnement faible de la MRC pour une éventuelle négociation.

• Avantages stratégiques d’avoir un plan B à l’ouverture du projet de la
Ville de Québec: 
– Option pour le traitement des résidus verts;
– Enrichir les possibilités de traitement des matières organiques de la MRC.

Implantation de la 3e voie au Québec (bac brun)
• 40 MRC (en totalité ou partiellement)
• Hors MRC :
– Sherbrooke
– Mirabel
– Gatineau

Près de 2 
millions de 
québécois 
desservis par 
la 3e voie

– Lévis
– Québec (projet‐pilote ICI)
– Terrebonne
– Laval (3 arrondissements)
– Agglomération de Montréal (17 villes liées et arrondissements)

Chantier #3: Aménagement d’un écocentre 
régional et implantation des activités 
connexes

Pourquoi un écocentre régional?

Compétence à la MRC
Offrir un service d’écocentres aux ICI et secteur CRD
Augmentation de la performance de la MRC
Économies directes sur la gestion des écocentres des municipalités
Opportunités de financement multiples (FMV, MAMOT, Recyc‐Québec, CMQ, 
Synergie entre l’écocentre, le magasin de réemploi et la plateforme de compostag
Stimuler le réemploi: Soutien à la population
Possibilités de confier la gestion à contrat (entreprises privées, OBNL)
Entrepôt: Soutien aux organismes communautaires, à l’économie circulaire et à l
conservation de matériaux patrimoniaux
• Plusieurs activités/projets, initiés par les organismes communautaires peuvent s
greffer











Un écocentre régional et ses activités connexes
Étapes
Aménagement d’un écocentre 
régional + optimisation de la 
gestion des écocentres 
municipaux

Transbordement des 
matières recyclables

Construction : magasin du 
réemploi + atelier de 
conditionnement + entrepôt

Avantages en chiffres…

•  des coûts de collecte des déchets 
et des matières recyclables: 200 000 
$ en 2026
•  des émissions de gaz à effet de 
serre (12 % du transport)
•  des activités de réemploi
•  des coûts de collecte des 
matières gérées en conteneurs aux 
écocentres municipaux: 665 000 $
• Augmentation de la performance de
la MRC (68 % à 73 % en 2021 et 77%
en 2026 )

Écocentre régional : Description du projet de bas
• Accueil des citoyens et ICI
• Collecte des conteneurs des points de dépôt municipaux (camion roll off + 
remorque roll off, main‐d'œuvre)

• Lieu central de gestion et de tri des matières collectées (dôme permettant le 

des débris de CRD et le transbordement des matières recyclables; équipements pour le 
(pelle + chargeuse sur roues); balance, guérite; main d'œuvre)








Atelier de conditionnement pour réparation des résidus encombrants
Comptoir de services (prévision conservatrice : 45 000$ de vente)
Entrepôt pour magasin du réemploi (inventaire et registre)
Magasin du réemploi avec pignon sur rue (en milieu plus urbain)
Collecte des résidus encombrants sur demande (ICI et citoyens)
Création de 7 emplois

emples d’écocentres

Exemples concrets de réussite

ssourcerie Les Frontières
Population visée : 27 000 
habitants
(MRC CdB : 27 394)
Objectif du projet :
Réduire l’élimination et 
augmenter le réemploi

ques faits saillants:
entes avec les municipalités 
isinantes
lecte à domicile sur demande des 
ombrants
% des matières recyclées et 16% 
tilisées 
agasins : 16 000 clients en 2015
ation de 38emplois
sieurs partenariats
 000 $ de vente en magasin

Invité : M. Constantino Duclos
• Représentant du comité écocentre‐ressourcerie
– Directeur‐adjoint Services de main‐d’œuvre L’Appui
• Intérêt pour le projet: Créer d’un lieu d’insertion à l’emploi sur la Côte‐de‐
Beaupré

Synthèse
Les résultats attendus de la stratégie

Proposition: La création d’un carrefour de 
gestion des matières résiduelles
• Diminuer les coûts de gestion à court comme à long terme;
• Soutenir l’économie circulaire;
• Soutenir le marché local;
• Créer des emplois;
• Offrir un meilleur service;

• Développer notre autonomie en gestion des matières résiduelle
donc augmenter notre contrôle sur les coûts.

Amélioration de la performance
En ne considérant que le carrefour environnemental et les 
principales mesures de la stratégie
Objectif de la CMQ 
(PMGMR)

Stratégie MRC —
2026

Statu quo MRC
2026

Résidus encombrants + RDD + autres

51%

54%

25%

Débris de CRD

89%

94%

83%

Matières recyclables

70%

57%

50%

Matières organiques

62%

79%

37%

77%

59%

435

778

Matières résiduelles

Taux de récupération moyen
Élimination par habitant (kg/hab./an)

602

Bilan des coûts nets et perspectives
2013
Gestion des déchets
Gestion des matières recyclables

Statu quo (2026)

1 732 789  $ 

3 360 500 $ 

292 896 $ 

714 200 $ 

408 041 $ 

791 500 $ 

(217 540) $

(317 700) $ 

Gestion des écocentres et des 
encombrants
Redevance municipale
Compensation de la collecte 
sélective (ÉEQ)
Total

(292 322) $

(660 600) $ 

1 923 864 $ 

3 887 900 $

Coût ($/U.O.)

132 $/u.o.

219 $/u.o.

Hausse globale anticipée de 102% des coûts en 2026 par rapport à 2013 (inflation, 
population, logements), exclus coûts administratifs, mesures d’ISÉ, activités, 
programmes, études, etc. 

Impact financier global de la Stratégie

u quo (2026) : 219 $/u.o.
c stratégie (2026) : 
/u.o.
rt de ‐1 %

us: Coûts administratifs, achat 
in, reventes.
s: Communications, études, 
risations, imprévus, 
rammes, consultants et 
nierie. 

Bilan
Statu quo (2026)
Collecte, transport et élimination (déchets ‐ 185$/t)
Collecte, transport, tri et conditionnement (matières recyclables ‐ 131$/t)
Écocentres et collecte des encombrants
Redevance municipale
Compensation de la collecte sélective (ÉEQ)
Total Statu quo — 2026
Stratégie de gestion intégrée régionale (2026)
CHANTIER #1 — Optimisation des collectes des matières résiduelles
Économies et revenus supplémentaires associés à l’implantation du chantier #1
CHANTIER #2 — Gestion des matières organiques (avec subvention)
Économies et revenus supplémentaires associés à l’implantation du chantier #2
CHANTIER #3— Écocentre régional et activités connexes
Économies et revenus supplémentaires associés à l’implantation du chantier #3
Total Stratégie de gestion intégrée — 2026
GRAND TOTAL
Coût net annuel — TOTAL

Exemples concrets de réussite

mplexe de gestion intégrée des matières résiduelles de Manicouag
GIMRM)
Population : 29 825
(MRC CdB : 27 394)
Objectif du projet :
Centraliser les services 
pour réduire les coûts et 
optimiser la gestion


Aperçu du document PP_STRATÉGIE_Modifié, VF.pdf - page 1/54
 
PP_STRATÉGIE_Modifié, VF.pdf - page 3/54
PP_STRATÉGIE_Modifié, VF.pdf - page 4/54
PP_STRATÉGIE_Modifié, VF.pdf - page 5/54
PP_STRATÉGIE_Modifié, VF.pdf - page 6/54
 




Télécharger le fichier (PDF)


PP_STRATÉGIE_Modifié, VF.pdf (PDF, 11.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


caro collecte cctp
stages juin juillet aout ecocentre spered all
importations algerie chine 2013
pp strate gie modifie vf
2016 04 cp smiddev trions aussi nos dechets d ameublement
trions aussi nos dechets d ameublement

Sur le même sujet..