Saison 01 Episode 02 .pdf



Nom original: Saison 01 Episode 02.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / Skia/PDF m53, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/07/2016 à 14:58, depuis l'adresse IP 78.253.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 468 fois.
Taille du document: 146 Ko (6 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Episode 2 
  
 

SEQ 1: INT JOUR Chez le Psy 
Dans  le cabinet  du  psychiatre. La  grande  maison playmobil  envahit  toujours le  bureau, 
Matthieu et Clara assis d’un côté, le psy de l’autre. 
 
MATTHIEU 
Vous savez quoi Doc ? Attrapez ce petit personnage là. 
 
PSY 
(Il montre un personnage de bébé.) 
Celui­là ? 
 
MATTHIEU 
Prématuré. 
 
PSY 
Le pauvre… 
 
MATTHIEU 
Mais non, je disais juste, …, bref, 
Celui  juste  à  côté,  …,  la  blondasse,  …,  qui  n’arrête  jamais  de 
parler. 
 
Le psy porte la figurine à son oreille, prends un air dubitatif, la secoue et recommence. 
  
PSY 
Vous entendez des voix, jeune homme ? Vous m’inquiétez. 
 
MATTHIEU 
Inquiétude  inutile.  Certaines  voix,  tels  des  vers  colonisant  une 
pomme, s’insinuent au plus profond du cerveau, …, vous savez, …, 
comme,…,  comme  de  mauvaises  chansons  d’été  qui vous  restent 
dans  la  tête  et  vous  pourrissent  la  journée,  …,  la  nuit,  …  les 
weekends. 
 
CLARA 
T’abuses pas un peu là ? 
 
Le PSY installe la figurine dans la cuisine de sa grande maison Playmobil. 
 
MATTHIEU 


Un  conseil  Doc,  ne  la  nourrissez  pas  après  minuit,  les 
conséquences pourraient être terribles. 
 

  

Générique : Les pieds dans les roues 
Titre de l’épisode : un mariage d’amour 
  

 
SEQ 2: Int Jour. Dans l’appartement de MATTHIEU et CLARA. 
Dans  l’appartement  de  Clara  et Mathieu,  CANDICE  au milieu du  salon,  porte trois gros 
sacs  de  vêtements   de  marques.  Elle  tourne  un  peu  autour  du  canapé.  on  entend 
quelques bruits de perceuse sans trop savoir d’où ils proviennent 
  
CANDICE 
Hum,  ma  chérie  va  falloir  que ta  Candice adorée vienne te  donner 
quelques conseils déco.  
(Elle poursuit avec un certain dégoût dans le ton.) 
Cette  couleur  de   murs,   et  ces  rideaux,  c’est  PAS POSSIBLE!, Ne 
me dis pas que tu y a déjà mis ta patte. 
(Elle attrape une statue grecque.) 
Il  était  homo  avant  de  te rencontrer  ton Matthieu  ?  Tu dis  rien ? Je 
ne veux pas être vexante, mais je… 
(Elle regarde autour d’elle, pose les sacs et semble étonnée) 
Où… ? CLARA… ? 
 
Un coup se fait entendre contre la porte. 
 
CANDICE 
S’il faut tout faire, j’ouvre pour toi ! 
 
Elle  ouvre  la  porte  d’entrée  derrière  laquelle  se  trouve  CLARA  recouverte  de sacs de 
courses dont un qui risque de tomber. 
 
CANDICE 
Bah ? Attends, bouge pas. 
 
CANDICE  redresse  le  sac  qui  risque  de  tomber,  pour qu’il  retrouve un équilibre.  Mais 
elle ne retire aucun des sacs des genoux de CLARA. 
 
CANDICE 
Voilà c’est bon. 
 


CLARA  entre dans  l’appartement, avançant à l’aveugle avec son fauteuil puis jette tous 
les sacs sur le canapé. Elle regarde les paquets. 
Le  bruit  de  la  perceuse  s’arrête  mais  est  remplacé  par  des  coups  de  marteau  qui 
s’arrêtent aussi. 
 
 CLARA 
Je crois que je suis parée pour la prochaine saison. 
(Elle regarde CANDICE) 
Tu disais quoi ? 
  
CANDICE  sort  une  boîte  de sa poche. Elle  l’ouvre  en  direction de CLARA,  à  l’intérieur 
un magnifique solitaire brille de mille feux.  
 
CLARA 
(A la fois surprise et gênée) 
Je t’aime beaucoup tu le sais mais… 
  
CANDICE 
Quoi ? Ah, mais non t’es bête. 
(Elle enfile la bague.) 
Il l’a fait. 
  
CLARA 
(Elle regarde la bague au doigt.) 
Elle est magnifique. Pourquoi tu ne la portes que maintenant ? 
  
CANDICE 
Beaucoup  plus  facile  de  négocier  une  ristourne  avec  les  doigts 
libres. 
  
CLARA 
Donc tu as dis oui ? 
  
CANDICE 
Pas  immédiatement,  faut  savoir  se  faire  désirer  hein,  mais  après 
j’ai  dit  oui,  je ne  sais  pas trop  pourquoi,  enfin si, je  l’aime...  bien… 
évidemment ... 
  
CLARA 
Tu l’aimes bien évidemment, ou tu l’aimes bien, évidemment ? 
  
CANDICE 
(Elle poursuit sans vraiment comprendre ce que vient de lui dire Clara.) 
Il  me  vénère,  me  couvre  de  bijoux,  a  une  belle  situation,  un  père 
plein aux as.  Il  travaille bien, il est propre, tout ce  dont on rêve pour 


un  petit  ami,  alors  pourquoi  pas  pour  un  mari  ?  Avec  un  tel 
mariage,  je  serai  tranquille  pour  toujours,  en  même  temps c’est  la 
crise,  faut  y  penser,  assurer  ses  arrières,  anticiper  la  retraite, 
s’assurer qu’on  ne manquera jamais de rien. C’est  un sujet sérieux, 
moi ça me rassure. 
  
CLARA 
L’incarnation même du féminisme. 
  
CANDICE 
Bah  ma chérie, c’est bien beau, le  féminisme, vivre  ses  rêves, tout 
ça,  mais  «  L’autre  là  »  comment  y  fera  en  cas  de  galère  ? Tu  es 
super débrouillarde, mais t’es pas à l’abri. Alors qu’avec mon ... 
(Elle mime les guillemets avec ses doigts.) 
“Superman” tu serais protégée 
  
 
Matthieu sort la tête de la cuisine, il a un casque antibruit qu’il retire de sa tête. 
 
MATTHIEU 
Protégée de quoi ? 
 
CLARA 
Ah, t’es là chéri. 
 
CANDICE 
(Dans sa barbe) 
Bah oui, il est là, il est toujours là. Son nouveau job c’est Alarme. 
 
MATTHIEU 
Tu disais ? 
 
CANDICE 
Rien du tout. 
 
DANIEL 
(Il passe la tête à son tour) 
C’est qui Superman ? 
 
CANDICE 
(Discrètement à CLARA) 
Le  parasite  est  là   aussi.  L’alarme  ne  fonctionne  pas  contre toutes 
les intrusions. 
  


SEQ 3: Dans la cuisine 
La  cuisine  est  encore  en  chantier.  Candice  entre  dans  la  pièce  encore  en  chantier  et 
poussiéreuse. Elle  touche  un  meuble encore blanc de poussière tel une inspectrice des 
travaux finis. 
  
CANDICE 
(Hautaine) 
Ah,  mais  c’est,  …,  intéressant,  en  même  temps  moi  je  préfère 
commander, Fauchon livre des petits plats, j’en suis folle. 
  
MATTHIEU 
(Il surjoue) 
Trop  dommage,  ce  soir  on  commande  des  pizzas,  tu  vas  pas 
pouvoir rester. Trop commun, je comprends. 
  
CANDICE 
(Du bout du doigt, délicatement.) 
Oh, un bouton, il est bien bas, pour quelle raison ? 
(Elle appuie dessus.) 
  
DANIEL et MATTHIEU 
NON! 
 
 

SEQ 4: Chez le Psy 
  
Le Psy tient la figurine représentant Daniel dans ses mains. Matthieu la regarde un peu 
tristement. 
 
MATTHIEU 
Le mien au moins, il a le coeur sur la main. 
  
CLARA ​
(incisive​

L’estomac dans notre frigo et les pieds sur notre canapé. 
(Elle marque une pause) 
J’ai mes raisons 
  
Le psy prend la  figurine du  début  de  l’épisode  (celle de  Candice)  et la pose au bord de  
la fenêtre, prête à tomber. 
  
PSY 
Une raison de me sauver, je vais… 
  


CLARA ​
(suppliante) 
Non Doc, non, gardez­la. Ça fait 15 ans que je la connais. 
  
MATTHIEU ​
(étonné) 
Et elle n’a pas toujours été… 
  
CLARA ​
(factuelle) 
Egoïste, égocentrique, superficielle? Si, elle l’a toujours été ! 
(Elle marque une pause et se radoucit et baisse les yeux) 
mais  contrairement  à   beaucoup,  elle  n’a  jamais  changé.  Surtout 
après mon accident. 
 
 
Matthieu et le psy restent silencieux. 

FIN 

  
 




Saison 01 Episode 02.pdf - page 1/6
 
Saison 01 Episode 02.pdf - page 2/6
Saison 01 Episode 02.pdf - page 3/6
Saison 01 Episode 02.pdf - page 4/6
Saison 01 Episode 02.pdf - page 5/6
Saison 01 Episode 02.pdf - page 6/6
 




Télécharger le fichier (PDF)


Saison 01 Episode 02.pdf (PDF, 146 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


saison 01 episode 02
saison 01 episode 06
saison 01 episode 05
saison 01 episode 01
saison 01 episode 03
saison 01 episode 04