Le PDF réseau.pdf


Aperçu du fichier PDF le-pdf-reseau.pdf - page 8/32

Page 1...6 7 891032




Aperçu texte


Dossier

Dominique Ollivier-Jouanard

Un dangereux récidiviste
Le Trégorois Dominique Ollivier-Jouanard est un dangereux
récidiviste. L'ancien gendarme rafle en effet, week-end après
week-end, prix et coupes dans la plupart des principaux
concours de boule bretonne de notre région. Il ne compte
plus les finales disputées dans cette discipline qui totalise
tout de même plus de pratiquants que de licenciés au football dans notre département.

Deux rendez-vous
incontournables :

Les 72 heures de St Houarneau (Commune de Bourbriac) se dérouleront les samedi 23, dimanche 24 et lundi
25 juillet. Il s'agit ni plus, ni
moins de « La Mecque » de la
boule bretonne.
Le concours de Kergoz
(Guingamp) se tiendra quant
à lui du lundi 1er oaût au jeudi 4 août . Le « Rolland-Garros » de la boule.

Dominque Ollivier-Jouanard,
ici avec sa petite fille Chloé,
a
remporté
son tout premier concours
à l'age de dix
ans.

Inscrite depuis la nuit des
temps dans l'ADN des Bretons (VIè siècle avant JC, diton), le jeu de boule bretonne
est toujours aussi populaire.
Ainsi, nous serions près de
10 000 à lancer régulièrement
le cochonnet dans les allées
costarmoricaines selon Dominique
Ollivier-Jouanard,
président du Comité départemental de la Boule bretonne
et de « La Boule du Trégor »
de Lannion.
Celui-ci est un véritable champion de la discipline, un « as »
comme le qualifient souvent
les observateurs, dans la lignée des Paul Lhévéder, Michel Le Pourhiet ou encore
des frères Ballouard.
« J'ai joué 17 finales en penn
ouzh penn aux 72 heures de
St-Houarneau, l'un des plus
beaux rendez-vous de ce
sport, et 7 autres à Guingamp,
» confie le dynamique retraité. Une vingtaine de titres de
champion
départemental
complètent un abondant palmarès.
Le Flâneur

8

« C'est vrai que j'aime la
compétition. J'ai, je crois, de
l'adresse et je sais garder
mon calme lors des parties. »
Plutôt « tireur » mais aussi
habile à la « pose », l'ancien
gendarme a très tôt été contaminé par le virus de la boule.
A 10 ans, il remportait même
son tout premier concours en
doublette.
« Mes parents tenaient un
café à Plouézec. C'est là que
j'ai commencé. »
La boule est une passion familiale. Sa femme, Huguette,
a longtemps joué, ses enfants
aussi. Aujourd'hui, c'est sa
petite fille, Chloé, 6 ans, qui
s'y met. L'avenir semble donc
assuré. Un avenir qui passe
forcément par la formation
des plus jeunes, « notamment
dans les écoles de boules et
lors des Temps d'Animations
Périscolaires, » souligne le
passionné avant de conclure
«qu’il ya une place pour tous
dans les allées, grands et petits, filles et garçons, jeunes
et moins jeunes».

Une très belle exposition
photo « La Boule bretonne,
l'extraordinaire
gestuelle
des champion(ne)s », mise
en place par Marcel Hinault
et l'association La Jaupitre,
sera visible cet été à Monterfil (35).
Comité Départemental de la
boule bretonne des Côtes
d'Armor
Maison des Sports
18, rue Pierre de Coubertin
22 440 Ploufragan
www.laboulebretonne.free.fr

Musée
de la Boule Bretonne
Office du Tourisme

2, Place Champ au Roy
Guingamp (02 96 43 73 89)
Ouvert du lundi au samedi de
10h00 à 12h30 et de 14h00 à
18h00 en juillet et août. Gratuit