LE VIEUX MOINE ET LE SAMOURAÏ FR. JOHN W. GROFF JR. .pdf


Nom original: LE VIEUX MOINE ET LE SAMOURAÏ - FR. JOHN W. GROFF JR..pdf
Auteur: Pierre

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/07/2016 à 13:44, depuis l'adresse IP 109.88.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 239 fois.
Taille du document: 286 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


LE VIEUX MOINE ET LE SAMOURAÏ
FR. JOHN W. GROFF JR.

Le vieux moine était assis sur le bord de la route. Les yeux clos, les jambes croisées, les mains jointes
dans son giron, il était assis et méditait profondément.
Brusquement, sa méditation fut interrompue par la voix rude et impérative d’un guerrier samouraï :
‘’Ô, vieil homme ! Enseigne-moi donc ce que sont le ciel et l’enfer !’’
Tout d’abord, comme s’il n’avait pas entendu, il n’y eut aucune réaction perceptible de la part du
moine. Puis, il commença à ouvrir tout doucement les yeux, graduellement, avec la plus subtile
esquisse d’un sourire qui jouait aux commissures de ses lèvres, tandis que le samouraï attendait
impatiemment et qu’il s’agitait de plus en plus avec chaque seconde qui passait.
‘’Tu veux connaître les secrets du ciel et de l’enfer ?’’, répondit enfin le moine. ‘’Toi qui es si négligé.
Toi dont les mains et les pieds sont couverts de poussière et de saleté. Toi qui es si mal peigné, dont
l’haleine est fétide et dont l’épée est rouillée et mal entretenue ! Toi qui es si laid et que ta mère a si
mal habillé ! Et tu voudrais me demander ce que sont le ciel et l’enfer ?’’
Le samouraï prononça un énorme juron. Il tira l’épée de son fourreau et la brandit bien haut audessus de sa tête. Son visage devint écarlate et les veines de son cou saillaient tandis qu’il s’apprêtait
à trancher la tête du moine.
‘’Cela, c’est l’enfer !’’, ajouta doucement le moine, alors même que l’épée entamait sa descente
fatale. En une fraction de seconde, le samouraï fut saisi par la stupéfaction, l’admiration

respectueuse, la compassion et l’amour pour ce petit être qui avait osé risquer sa propre vie pour lui
offrir un tel enseignement. Son épée se figea en plein vol et ses yeux se remplirent de larmes
reconnaissantes.
‘’Et cela’’, dit le moine, ‘’c’est le ciel !’’


LE VIEUX MOINE ET LE SAMOURAÏ - FR. JOHN W. GROFF JR..pdf - page 1/2
LE VIEUX MOINE ET LE SAMOURAÏ - FR. JOHN W. GROFF JR..pdf - page 2/2

Documents similaires


le vieux moine et le samoura fr john w groff jr
la croix des fiances
secret n 1
vanillegivree14
lmodern without t1
lalaith


Sur le même sujet..