Air des abeilles .pdf



Nom original: Air des abeilles.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/51.0.2704.106 Safari/537.36 / Skia/PDF m51, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 26/07/2016 à 00:07, depuis l'adresse IP 90.105.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 412 fois.
Taille du document: 470 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L'homme qui se shootait à l'air des abeilles ­ Edition du soir
Ouest France

ACTUALITÉ
Crèmes et soins au miel, compléments alimentaires à la gelée royale et propolis : les produits de l’apiculture
ont la cote. Mais à La Bernerie­en­Retz, en Loire­Atlantique, Casimir Fajfer leur préfère l’air des ruches !

« Les apiculteurs ont beaucoup de problèmes, prévient Casimir Fajfer, dès le pas de la porte. Les

pesticides, les frelons, les pertes… Mais j’ai envie de parler de ce qui marche, et de ce qui soigne. »
Installé à La Bernerie­en­Retz, il entretient ses onze ruches par passion, et récolte un produit qui ne se
mange pas : l’air.

Les abeilles entrent dans l’abri par une ouverture sur l’extérieur : dans la cabane, les ruches sont hermétiquement fermées.

Le miel pour cicatriser, la propolis pour renforcer ses défenses immunitaires, le pollen, le venin et la gelée
royale : le travail des abeilles alimente l’apithérapie. Une médecine douce qui ne répond pas aux standards
scientifiques, mais reste pratiquée depuis des siècles.
Qu’en est­il de l’air de ruche ? « Vous savez, s’illumine Casimir Fajfer, quand un apiculteur ouvre une
ruche, c’est un moment un peu magique. Il se dégage une odeur très particulière, qui n’est pas la
même selon les saisons, et que j’ai voulu capturer. C’est un mélange de nectar de fleurs, de vapeurs
de miel et de gelée. » L’apiculteur a donc construit un abri sur pilotis, dans lequel il a placé quatre colonies
d’abeilles. Par un système de grilles, l’air chargé en essences se diffuse dans l’espace clôt. Une personne
peut y tenir allongée ou assise lors d’une inhalation. Aucun insecte ne peut passer de sa ruche à l’habitacle :
seul les sons, les vibrations et les odeurs se transmettent.
Pas prouvé scientifiquement encore
Du côté de l’Association Francophone d’Apithérapie, on s’interroge sur l’intérêt de la méthode. « Les cures
d’air de ruche ont été découvertes il y a plus de 80 ans, rappelle son président, Albert Becker. Elles
sont pratiquées en Russie, en Ukraine et en Biélorussie. Il y a une dizaine d’années, des apiculteurs
autrichiens ont redécouvert le concept. »

Sur le terrain de la Bernerie­en­Retz, sept ruches traditionnelles accueillent des colonies. Quatre autres se trouvent dans l’abri
à ruches, où l’on peut respirer leur air.

Depuis, des séjours sont proposés, comme en Allemagne, où les visiteurs font des inhalations plusieurs fois
par jour. Une manière de lutter contre la migraine et certaines maladies respiratoires. En France, la pratique
est peu répandue.
« Il y a sûrement quelque chose d’intéressant dans ce mélange de substrats, admet Albert Becker. On
respire ce que dégage tout un écosystème, ses signaux chimiques, des germes, des
phéromones… » Ces substances hormonales volatiles pourraient avoir un effet thérapeutique sur la
personne qui les absorbe. Pour l’heure, aucune étude ne prouve scientifiquement les effets de ces cures.
Des tests ont été lancés, par la collaboration de structures à Bordeaux, Avignon, et Fez au Maroc. Les
résultats ne sont pas encore connus.


Air des abeilles.pdf - page 1/3
Air des abeilles.pdf - page 2/3
Air des abeilles.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)

Air des abeilles.pdf (PDF, 470 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


air des abeilles 1
communique vol ruche
les abeilles
1 synthese deliberee cahier de charge
untoit
cours d apiculture 2016

Sur le même sujet..