Jamais sans ma novlangue.pdf


Aperçu du fichier PDF jamais-sans-ma-novlangue.pdf

Page 1 2 345616


Aperçu texte


Jamais sans ma novlangue !

On peut appeler puce un éléphant, mais il vaut mieux prévenir.
Jean Paulhan, Langue de bois, 2012.

Entre deux mots, il faut choisir le moindre.
Paul Valéry, Mélanges, 1941.

Cette cage des mots il faudra que j’en sorte
Je bats avec mes poings ces murs qui m’ont menti
Des mots des mots autour de ma jeunesse morte.
Louis Aragon, Le roman inachevé, 1956.

Donnez-moi un politicien honnête,
je vous donnerai une pute vierge.
Proverbe tunisien.

3