LA NOURRITURE EST LE FONDEMENT DU CARACTERE .pdf


Nom original: LA NOURRITURE EST LE FONDEMENT DU CARACTERE.pdf
Auteur: Pierre

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/07/2016 à 12:53, depuis l'adresse IP 109.88.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1030 fois.
Taille du document: 57 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LA NOURRITURE EST LE FONDEMENT
DU CARACTÈRE
SATHYA SAI BABA
Il y a des influences subtiles qui passent dans la nourriture à partir des personnes qui la
préparent et qui la manipulent et qui sont ensuite absorbées par les personnes qui la
mangent. La nourriture est le fondement du caractère. L’état d’esprit est conditionné par
celui du corps. Je vais vous raconter un incident qui s’est passé il y a 80 ans. Il y avait un
grand yogi qui s’appelait Hamsaraj à Badrinath. Il était toujours absorbé dans le chant de la
gloire du Seigneur et il avait un disciple qui était tout aussi sérieux et sincère. Mais depuis
quelques jours, ce jeune homme était importuné par un rêve qui ne le laissait pas
tranquille où il voyait une belle jeune fille de 16 ans qui pleurait douloureusement et qui
criait pathétiquement : ‘’Personne ne peut-il me sauver ?’’ Le disciple était interloqué par
ce rêve étrange et n’arrivait pas à évacuer de son esprit cette figure triste et ses cris de
désespoir. Il fit alors part à son maître de ses soucis. Cet Hamsaraj était un réel hamsa, un
véritable oiseau de paradis capable de séparer du lait mêlé avec de l’eau. A l’aide de son
discernement, Hamsaraj analysa la situation et découvrit la source de cette pénible
expérience.

Il asticota le jeune homme avec des questions comme : ‘’Qu’as-tu fait tel jour ? Où es-tu
allé ? Qu’as-tu mangé ?’’… Il apparut qu’il s’était rendu à une fête avec un ami où il avait
mangé des puris et des chapatis et que c’était un pauvre brahmane qui avait préparé ce
festin. Hamsaraj envoya le disciple pour découvrir pourquoi et avec quelles ressources le
brahmane avait organisé un festin pour les reclus de Badrinath. Le jeune homme maudit
alors le jour où ce rêve avait commencé à le hanter, car son maître l’envoyait maintenant

faire des commissions inutiles pour se renseigner sur des questions sans intérêt. Il se
demandait en quoi ceci allait bien pouvoir aider sa sadhana.
Néanmoins, il se mit en route et procéda à une enquête concernant ce festin, son origine
et les moyens avec lesquels il avait été préparé. Et il apparut que les fonds provenaient
d’un prêteur d’argent d’une soixantaine d’années à qui le brahmane avait donné sa fille en
mariage, qu’il avait reçu en retour une somme de dix milles roupies et que la fille faisait
appel aux saints hommes pour un peu d’humanité à l’égard d’une enfant abandonnée.
Hamsaraj démontra ainsi à son disciple qu’il était nécessaire d’examiner l’origine de la
nourriture, les motivations d’un don et les passions qui poussent un donateur avant
d’accepter un don intime comme la nourriture.

(Référence : Sathya Sai Baba, Chinna Katha, Vol. 1)


LA NOURRITURE EST LE FONDEMENT DU CARACTERE.pdf - page 1/2
LA NOURRITURE EST LE FONDEMENT DU CARACTERE.pdf - page 2/2


Télécharger le fichier (PDF)

LA NOURRITURE EST LE FONDEMENT DU CARACTERE.pdf (PDF, 57 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


la nourriture est le fondement du caractere
le geant de zeralda
serie habbodreams1
perrault barbe bleue
famine mep
chocolate s world

Sur le même sujet..