Le onzième homme.pdf


Aperçu du fichier PDF le-onzieme-homme.pdf - page 6/147

Page 1...4 5 678147



Aperçu texte


L’engagement fut un moment important du match,
il donna de l’intensité à l’ouverture. La couleur se
trouvait ainsi annoncée dès le début. La partie n’allait
pas en être une de plaisir pour les deux formations.
L’attaquant Tupiterrien accepta la passe de son
coéquipier en lui donnant de l’intérêt. Il frappa du pied
le sol ; la balle eut un rebond bizarre, roula sur son
avant jambe, atteignit le genoux… Beau geste technique
qui ne servait à rien ; le ballon fut intercepté par un
attaquant adverse.
Cet attaquant d’HURANUS jouait régulièrement dans
un club obscur de son pays ; il avait été appelé dans les
rangs d’HURANUS pour pallier à l’absence du titulaire
incontestable de l’équipe, blessé pour le moment* : « Être sélectionné en équipe nationale est pour moi la plus
grande des récompenses !!! Cette première sélection
vient à point nommé pour donner un coup
d’accélérateur à ma carrière. » avait-il confié aux
journaux mondiaux. Et il entamait bien sa nouvelle
carrière en plus ; cette interception valait de l’or !
Récupérer cette balle avait été la meilleure chose qui
aurait pu lui arriver en ce début de rencontre.
Il retourna dans sa partie de terrain en conservant
amoureusement le cuir ; la réflexion faisait partie de
l’action. La solution la mieux adaptée selon lui, fut de
passer le ballon à son ailier droit, sous la forme d’un
lob. la passe arriva dans les pieds du joueur visé…
* Le malheur des uns fait le bonheur des autres

6