Embryologie; colle 1 .pdf


Nom original: Embryologie; colle 1.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/08/2016 à 01:32, depuis l'adresse IP 92.171.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 672 fois.
Taille du document: 58 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Colle d'embryologie n°1
Barème 1 +++
1. Parmi les propositions suivantes, la(les)quelle(s) est(sont) exacte(s) :
A. L'âge réel est définit comme le temps écoulé depuis l'ovulation qui a lieu à J14 du cycle
menstruel de la mère
B. L'embryologie humaine est la science qui étudie le développement embryonnaire
jusqu'à S8 seulement. Elle devient ensuite la foetologie de S8 à la délivrance.
C. Jusqu'à S2 on parle d’œuf et non d'embryon. On parlera d'embryon à partir de la mise
en place du disque embryonnaire didermique (épiblaste 1 + hypoblaste).
D. Le placenta est un organe transitoire, servant à la fois à la filtration du sang fœtal et à la
nutrition du fœtus. Le fœtus ne produit par conséquent pas de fèces.
E. L'embryon aussi possède des annexes, et notamment l'allantoïde qui est une
évagination entoblastique participant notamment à la formation de l'appareil urinaire.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

2. Parmi les propositions suivantes, la(les)quelle(s) est(sont) exacte(s) :
A. L'embryogenèse est la première étape du développement. Elle se déroule de la
fécondation à la gastrulation qui est la formation de l'embryon tridermique, composé
dans l'ordre de : l'ectoblaste, le mésoblaste, l'entoblaste.
B. L'organogenèse 1 et la morphogenèse 1 ont entièrement lieu durant la période
embryonnaire. Elles permettent notamment la formation des ébauches des organes et
l’acquisition de la forme humaine.
C. La morphogenèse 2 et l'organogenèse 2 se déroulent en partie en période
embryonnaire, elles se terminent ensuite en période fœtale.
D. La morphogenèse 2 correspond à la délimitation, c'est à dire la formation des tissus
épithéliaux entourant l'embryon.
E. La période fœtale est essentiellement dédiée à la croissance du fœtus.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

3. Parmi les propositions suivantes, la(les)quelle(s) est(sont) exacte(s) :
A. La première semaine de développement embryonnaire a lieu durant la phase lutéale du
cycle maternel.
B. L'ovulation a lieu suite à un pic de LH qui déclenche un pic d’œstrogènes maternels.
C. La fécondation a lieu en général a 1/3 interne de l'ampoule tubaire.
D. Avant l'ovulation, les organes génitaux maternels subissent des modifications sous
l'action des œstrogènes qui permettent la prolifération de la muqueuse endométriale.
Les glandes du chorion se développent et se spiralisent.
E. Suite à l'ovulation on observera une augmentation des sécrétions tubaires, une
accentuation des mouvements des cils et une diminution de la hauteur de l'épithélium,
tout ceci permettant d'accompagner l'ovocyte, puis l'embryon vers l'utérus.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

4. Parmi les propositions suivantes, la(les)quelle(s) est(sont) exacte(s) :
A. La fécondation consiste en la pénétration d'un spermatozoïde dans un ovocyte bloqué
au stade diplotène depuis le 7ème mois de développement fœtal de la mère.
B. Lors de la fécondation, les pronucléus se lysent, les chromosomes paternels se
décondensent et s'apparient avec les chromosomes maternels, permettant la première
mitose et donc la formation des deux premier blastomères.
C. Le zygote est la toute première cellule de l'individu, il s'agit d'une cellule diploïde et met
environ 24H avant de se diviser.
D. La division du zygote prend 24 heures car il a besoin de synthétiser de nouveaux ARN
nécessaires à la formation des protéines du cytosquelette utiles à la mitose.
E. Le zygote est une très grosse cellule, les blastomères seront ensuite nettement plus
petits et posséderont un rapport nucléo-cytoplasmique plus élevé.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

5. Parmi les propositions suivantes, la(les)quelle(s) est(sont) exacte(s) :
A. La segmentation de l’œuf correspond à une série de méïoses très rapides et
asynchrones.
B. Les phases de croissance étant supprimées durant la segmentation, seul le matériel
génétique est dupliqué avant les divisions.
C. Jusqu'au troisième jour de développement, les blastomères sont totipotents et
indépendants les uns des autres. Ils ne sont ni polarisés ni spécialisés et peuvent être
dissociés les uns des autres pour former des jumeaux.
D. Le DPI permet de sélectionner les œufs ne présentant pas de pathologie avant de les
implanter à la mère.
E. Lors de la DPI, on ponctionne 2 blastomères à J3, c'est à dire lorsque l’œuf se trouve au
niveau de isthme tubaire.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

6. Parmi les propositions suivantes, la(les)quelle(s) est(sont) exacte(s) :
A. Au stade morula, l’œuf devient plus compact grâce à l'uvomoruline, une E-cadhérine
permettant l'initiation des contacts.
B. Les blastomères périphériques sont reliés entre eux par des jonctions communicantes
pour permettre à l’œuf de se nourrir.
C. L'œuf fécondé devient un blastocyste libre au cours de la 3ème semaine d'aménorrhée.
D. Tous les tissus embryonnaires dérivent de l'épiblaste I .
E. La MCI se compose uniquement de cellules pluripotentes, ce qui explique qu'il est
encore possible de former des jumeaux au stade blastocyste.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

7. A propos de la migration de l’œuf :
A. Au stade 2 blastomères, l’œuf se situe au niveau du tiers interne de l'ampoule de la
trompe utérine.
B. Au stade 8 blastomères, l’œuf se situe au niveau de l'isthme du gosier.
C. À J4, le blastocyste entre dans la cavité utérine.
D. Aux alentours de J6 on observe l'apposition du blastocyste au pôle postéro-supérieur de
l'utérus.
E. L'apposition de l’œuf se fait durant la période implantatoire, c'est à dire vers J21 du
cycle maternel.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

8. À propos de la migration de l’œuf :
A. La musculeuse tubaire joue un rôle primordial dans la migration de l’œuf ainsi que dans
sa croissance.
B. La zone pellucide entoure l’œuf et permet le maintenir les blastomères ensembles tant
que les systèmes de jonctions sont immatures.
C. La zone pellucide joue un rôle important dans l'adhésion de l’œuf par son pôle
embryonnaire.
D. Les battements des cils tubaires permettent la migration de l’œuf vers l'utérus. Une
pathologie ciliaire peut être cause de nidation ectopique.
E. L'espèce humaine est connue pour ses problèmes de disjonctions méiotiques dont les
monosomies dont aucune n'est viable.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

9. À propos des pathologies en S1 :
A. Les môles hydatiformes sont des œufs sans MCI, c'est à dire de gros trophoblastes
s'implantant dans le chorion maternel.
B. Les môles hydatiformes peuvent être partielles ou totales, ces dernières étant diploïdes
mais avec des chromosomes uniquement maternels.
C. Les môles hydatiformes peuvent être totales ou partielles , ces dernières étant
triploïdes avec des chromosomes aussi bien maternels que paternels.
D. Lors de grossesses gémellaires monozygote, plus de la moitié des MCI se divisent au
stade de blastocyste, donnant ainsi des implantations mono-choriales mais biamniotiques.
E. En cas de défaut en progestérone, la fenêtre implantatoire est très réduite voire
inexistante, rendant l'implantation difficile.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

10.À propos des môles hydatiformes :
A. Toutes présentent une double quantité de chromosomes paternels.
B. Les môles hydatiformes complètes peuvent avoir deux origines différentes.
C. Dans les môles hydatiformes partielles la diandrie est le plus souvent causée par un
spermatozoïde porteur de deux lots chromosomiques.
D. Une môle hydatiformes partielle permet un développement embryonnaire.
E. Un fort dosage en HCG permet de suspecter la présence d'une anomalie
chromosomique comme les môles hydatiformes.
F. Aucune des propositions ci-dessus n'est vraie.

11. {Question bonus} Où en êtes-vous en embryologie ?
A. Je peux faire une colle sur la S2
B. Je peux faire une colle sur la S3
C. Je peux faire une colle sur organogenèse et morphogenèse
D. Je peux faire une colle sur le placenta
E. Je peux faire une colle sur la spé' embryologie du second semestre !
F. Je ne peux rien faire parmi les colles proposées ci-dessus.


Aperçu du document Embryologie; colle 1.pdf - page 1/4

Aperçu du document Embryologie; colle 1.pdf - page 2/4

Aperçu du document Embryologie; colle 1.pdf - page 3/4

Aperçu du document Embryologie; colle 1.pdf - page 4/4




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


embryologie colle 1
grossesse molaire tubaire a propos d un cas rare
cours dev
polycopie tp2 2018 2019
copie simple hbdd 3 output
biochimie colle 1

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.324s