Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Investir 2223 .pdf



Nom original: Investir-2223.pdf
Titre: INVHEBDO_160813
Auteur: GBIRAUDADM

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par EidosMedia Methode 5.0 / EidosMedia Methode 5.0 output driver 4.1.1.7, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/08/2016 à 11:39, depuis l'adresse IP 78.203.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 65178 fois.
Taille du document: 4.8 Mo (40 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


CAC 40

4.5C0LÔ0TU,1RE9
EN

+2,03 %

4,30 € - N°2223 DU 13 AOÛT 2016

Bourse

LIRE PAGES 2 ET I

WALL STREET
SOMMETS

Aux Etats-Unis, les trois
grands indices sont à leurs
plus-hauts historiques.
Nous vous expliquons
les raisons de cette santé
insolente et vous proposons
une sélection de cinq belles
américaines. PAGE 4

SANOFI

TURBULENCES
En euros

71,98

Août 2015

SUR LA SEMAINE

LE MARCHÉ PARISIEN GAGNE PLUS DE 6 % DEPUIS LE
DÉBUT DE L’ÉTÉ. LE CHOC BOURSIER DU BREXIT EST EFFACÉ

Gagner

de l’argent

sans travailler

Août 2016

RENTE

Le laboratoire pharmaceutique enchaîne
les déconvenues. Dernière
en date : l’affaire de la
Dépakine. La valeur a perdu
25 % depuis un an. PAGE 8

IM
MO
BIL
IER

BEAUTÉ

DÉFIER
LES GRANDS
Les parfums et cosmétiques
sont bien représentés à la
Bourse de Paris, et pas seulement par les plus grands.
Nous revenons sur la stratégie de trois « challengers » :
Alès Groupe, Interparfums et
Jacques Bogart. PAGE 9

Comment compléter
vos revenus

Nos simulations,
nos solutions

Des exemples
concrets

ADOCIA

POTENTIEL
En euros

Août 2015

50,90

Août 2016

La biotech, qui améliore
l’action des insulines,
pourrait encore séduire
un géant du diabète
dans un marché sous
tension. PAGE 10

SÉRIE DE L’ÉTÉ

FISCALITÉ

COMMENT LA FRANCE
S’EST TOUJOURS REDRESSÉE

NOUVEAUX SOUPÇONS DE
FRAUDE AU LUXEMBOURG

A la fin de 1958, de
Gaulle lance le « plan
Rueff », le plus
réussi que la France
ait connu depuis celui de
Bonaparte. Trois axes forts :
réduire l’inflation, garder la stabilité du
franc et s’ouvrir à l’Europe.
PAGE 19

L’Allemagne vient de transmettre
à 19 pays européens une liste de
160.000 comptes bancaires détenus
au Grand-Duché ! Leurs titulaires sont
soupçonnés de fraude fiscale. Plus de
50.000 contribuables allemands, mais
aussi 42.540 Français. Des soupçons dont
Bercy va vérifier s’il sont fondés. PAGE 5

Profitez
de la baisse
des taux pour
acheter

NUMÉRO SPÉCIAL

Les vrais prix dans 800 villes
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice,
Bordeaux, Rennes, Nantes… Les villes
qui montent et celles qui baissent.

IER
L
I
OB
M
IM

s,
ca t if
ts lo ttes
me n e de
nde S C PI v
re
les
urs
eille s et
s m orite
ssi le fav
z a u ières
uvreo s fonc
o
c
n


NUMÉRO SPÉCIAL ENCORE
EN VENTE CETTE SEMAINE

FRANCE : 4,30 € - BELGIQUE ET LUXEMBOURG : 4,80 € - DOM RÉUNION : 5,80 € - MAROC : 52 DH - SUISSE : 8,50 FS - TOM : 1.450 XPF - ZONE CFA : 4.300 CFA - ANDORRE ET PORTUGAL : 4,80 € - IMPRIMÉ EN FRANCE.

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

stratégie

2

CAC 40
4.500,19

CERTIFICAT

INVESTIR 10 DJ STOXX 600

+ 2,03 % 134,21

+ 1,28 % 346,09

DOW JONES

+ 1,38 % 18.598,66

NASDAQ COMPOSITE

+ 0,3 % 5.225,90

NIKKEI 225

+ 0,09 % 16.919,92

+ 4,09 %

LES PISTES D'INVESTISSEMENT

Un bel été pour les marchés
RÉMI ILLY
LE BA

PAR

La Bourse a effacé le Brexit cette semaine. En l’absence d’actualité marquante, le Cac 40
revient dans la zone des 4.500 points. Attention toutefois à l’excès de confiance.

L’

été 2016 semble bien parti
pour faire mentir les
statistiques qui soulignent
que le tandem juillet-août
se solde en moyenne, depuis la
création du Cac 40 en 1988, par un
recul de 0,77 %.
Si on arrêtait les compteurs
aujourd’hui, le
bilan des deux
mois serait
brillant, avec une
hausse de 6,2 %.
Même si, en
cette période de
trêve estivale, les
volumes ont été
maigrichons, le
Cac 40 a franchi
cette semaine
deux barrières
importantes :
mercredi, l’indice a dit « exit au
Brexit », revenant au-dessus de son
niveau du 23 juin, jour du vote britannique. Jeudi, il est repassé pour la
première fois depuis la fin du mois
de mai au-dessus de 4.500 points.
Ainsi, le déficit par rapport au début
de l’année est désormais inférieur à
3 %.
La tendance graphique (lire
page 12), qui n’avait plus été haussière depuis la fin avril selon les
analystes de Trading Central, est
redevenue favorable, avec le franchissement de la résistance des

4.495 points et le comblement du
gap, apparu le lendemain du référendum sur le Brexit.
Il ne se passe rien sur le front
économique, aux fluctuations du
pétrole près, qui animent un peu les
séances, mais le marché monte. Pas
de nouvelle... bonne nouvelle.
Les investisseurs
intègrent les récents
résultats semestriels
globalement
meilleurs que prévu.
La situation économique n’est pas
flamboyante, avec
des PIB mollassons
au deuxième trimestre des deux
côtés de l’Atlantique
(même si les chiffres
d e l ’A l l e m a g n e
publiés vendredi ont été meilleurs que
prévu), mais cela signifie que la politique des banques centrales ne va
pas beaucoup évoluer : une remontée extrêmement progressive des
taux aux Etats-Unis et une politique
très accommodante en Europe et au
Japon. Le Brexit est, sans doute provisoirement, mis sous le tapis.
Quant au pétrole, bien qu’il reste
volatil, il se situe sensublement audessus de 40 dollars le baril. Et c’est là
l’essentiel.
Est-ce le calme trompeur qui précède la tempête ? L’an dernier, le

«EXISTENT,
LES MENACES
MAIS,

POUR L’INSTANT,
ELLES NE
SUFFISENT PAS
À FAIRE VACILLER
LES INDICES.»

SOUVENT DE FORTS MOUVEMENTS EN JUILLET-AOÛT
Moyenne*

Les quatre meilleures performances...
16,34 %

12,41 %

9,36 %

1993

1994

... et les quatre moins bonnes

8,57 %
2011

2009

1990

2002

1998

1989

- 0,77 %
- 13,64 % - 13,12 %
- 18,22 % - 16,95 %

*Depuis la création
du CAC 40 en 1988

début de l’été avait également été
favorable (+ 8,5 % le 10 août), avant
que la dépréciation du yuan, annoncée le 11 août, ne donne le coup
d’envoi de six semaines meurtrières
(– 16 % pour le Cac 40), placées sous
le signe des craintes d’un atterrissage brutal de l’économie chinoise.Les menaces existent
aujourd’hui : l’économie chinoise a

encore montré des signes de faiblesse en juillet ; le Brexit peut revenir sur le devant de la scène ; les
tensions semblent se raviver en
Ukraine, sans compter le possible
effet déstabilisateur de l’élection
américaine. Mais, pour l’instant,
elles ne suffisent pas à faire vaciller
les marchés.
Sans bouder notre plaisir, il faut

sans doute prendre un peu de distance avec la hausse actuelle.
A environ 4.500 points, l’indice
phare se situe dans la fourchette
haute de nos estimations pour la fin
de l’année, puisque nous accordons
une probabilité de 25 % à un Cac 40
au-dessus de 4.400 points en
décembre.
Si ce mouvement s’amplifiait,
nous pourrions être amenés à
revoir nos prévisions et notre allocation d’actifs. Mais l’heure n’est pas
encore venue.
En attendant, certaines valeurs
font nettement mieux que l’indice :
pour preuve, depuis le début de
l’année, nos trois sélections Investir 10 relatives aux actions françaises battent le Cac 40 et deux d’entre
elles (rendement et valeurs moyennes) affichent même une performance positive. rlebailly@investir.fr

VIVRE DES REVENUS DE SON PATRIMOINE

î

S OLUT IONS Prolo nger s es
vacances de quelques mois ou
plus longtemps encore, partir à la
retraite un peu plus tôt que prévu…
L’été est propice aux rêveries de ce
type. C’est pourquoi nous vous
proposons, cette semaine, le
dossier « Gagner de l’argent sans
travailler » (lire pp. 13 à 18).

Dans un contexte de taux d’intérêt
extrêmement bas, vivre totalement
de ses rentes est devenu impossible, à moins de disposer d’un
patrimoine extrêmement important. Mais il existe des solutions qui
permettent de compléter des
revenus trop faibles pendant une
période donnée, de s’offrir un congé

sabbatique ou de compléter une
retraite insuffisante. Bref, de faire
travailler en partie votre patrimoine
à votre place.
Pour cela, il faut combiner différents outils : assurance-vie, rente,
mais aussi immobilier et actions,
a c t i fs p l us r is q ué s m a is p l us
rémunérateurs.

ARBITRAGES
50 %

NOS SCÉNARIOS POUR FIN 2016

NOTRE ALLOCATION D’ACTIFS POUR LE SECOND SEMESTRE

4.40
0 pt
s

OR

25 %

5%
45 %

25 %

0
00
.
4

LIQUIDITÉS

s
pt

20 %
10 %

SCPI

10 %

ATARI

ASSURANCE-VIE
EN UNITÉS DE COMPTE

Amérique 30 %
du Nord

(hors immobilier en direct)
Europe 25 %

10 %
ASSURANCE-VIE
EN EUROS

VALEUR

5%

CONSEIL

(Conseil précédent)
Date du conseil

France 35 %

20 %
Patrimoine
financier

s
0 pt
0
7
.
3

PR
ROB
BAB
BA
ABILITÉ
QUE
Q
UE
EL
LE CAC
AC
C4
40
TERMIN
TER
TE
RMINE
MINE
INE À
À…

50 % POSTE ACTIONS

NOS CHANGEMENTS DE CONSEILS

Pays émergents 10 %
Japon 0 %

ACHAT
SPÉCULATIF

(Ecart)
05-6-2012

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

top-flop
PLUS FORTES HAUSSES
LAFARGEHOLCIM

+ 6,6 %

le top
ECA (18,40 €, ECASA)
La filiale de Groupe Gorgé est entrée
en négociations exclusives avec Areva
pour l’acquisition de la société Elta, qui
fabrique, notamment, des balises
aériennes de détresse embarquées sur
les avions de ligne. La société toulousaine a réalisé, l’an dernier, un chiffre
d’affaires de 15,6 millions d’euros,
contre 105,2 millions pour ECA. Ce
dernier vise une conclusion des négo-

PLUS FORTES BAISSES

BOURSE DE PARIS

BOUYGUES + 5,7 %

ciations avec Areva avant fin 2016.
L’annonce, intervenue après Bourse
vendredi 5 août, a permis au titre de
gagner plus de 3 %, lundi 8, et plus de
5 % sur la semaine. Depuis que nous
l’avons sélectionnée dans notre rubrique « Valeur à découvrir » du 4 juillet
2015, l’action a bondi de 35 %.
¡ Acheter. Les perspectives de la
société spécialiste des drones et des
robots sous-marins sont favorables
pour une valorisation de 20 fois 2016,
encore accessible. Nous relevons
légèrement notre objectif à 22 €.

AXA + 5 %

SANOFI

le flop
MEDICREA INTERNATIONAL
(6,19 €, ALMED)
Le titre du concepteur d’implants
rachidiens a cédé 20 % depuis notre
conseil d’il y a un an. Les ventes ont
été décevantes (– 2,5 %) au deuxième
trimestre, pénalisé par l’activité au
Brésil. Le second semestre devrait
être meilleur, en raison de la montée
en puissance de la technologie UNiD
aux Etats-Unis. L’annonce, mardi,

3

RENAULT

– 1,1 %

– 1,4 %

d’une levée de fonds de 20 millions
d’euros pour accélérer le déploiement
à l’international a été saluée. L’action a
rebondi de 18 % sur la semaine
¡ Acheter à titre spéculatif pour
viser 8 €.

le suivi de â
nos conseils
COMPAGNIE LEBON
(147,25 €, LBON)
Le titre du holding a gagné près de

ARCELOR

– 3,2 %

1 5 % d e p u i s n o t r e co n s e i l d u
26 septembre 2015, ce qui est justifié. Sur l’année écoulée, l’actif net
réévalué a progressé de 5,5 %, à
265 millions d’euros, après distribution d’un dividende de 3,80 € par
action. De fait – et cela a de l’importance –, la valorisation de la société
révèle désormais une décote de
44 %, contre seulement 35 % en
avril.
¡ No u s r e s t o n s a c h e t e u r s e t
relevons notre objectif de cours de
155 à 170 €.

LES VALEURS
QUI FONT
L'UNANIMITÉ
CE TABLEAU REGROUPE LES VALEURS
POUR LESQUELLES « INVESTIR »,
LE CONSENSUS DES ANALYSTES
ET L’ANALYSE GRAPHIQUE AFFICHENT
UN CONSEIL IDENTIQUE

VALEURS À L’ACHAT
NOMBRE DE SEMAINES DE
CONSEILS UNANIMES À L’ACHAT
15

Chaque jour, nos conseils en
avant-première pour améliorer vos gains !

SEB

14
UBISOFT ENTERTAINMENT
8
GENERAL ELECTRIC
8
RÉMY COINTREAU
8
SODEXO
7
KORIAN
7
ORPEA
7
VIRBAC
6
EDENRED
5
ALSTOM
5
ARKEMA
5
DANONE
5
ICADE
5
LAGARDÈRE
5
MERCIALYS
5
NEXITY
5
RUBIS
5
TELEPERFORMANCE
5
WORLDLINE
4
ALTEN
4
EIFFAGE
4
FONCIÈRE DES RÉGIONS
4
IPSEN
3
ALTRAN TECHNOLOGIES
3
ATOS
3
BOIRON
3
BOLLORÉ
3
FAURECIA
3
FFP
3
IMERYS
3
PLASTIC OMNIUM
3
SOMFY
3
SPIE
3
VICAT
1
BÉNÉTEAU
1
EUROFINS SCIENTIFIC
1
LISI
1
SOPRA STERIA GROUP
1
TECHNICOLOR
1
VILMORIN & CIE
1
WENDEL
S
CASINO
S
DBV TECHNOLOGIES
S
ELIOR
S
ELIS
S
GEMALTO
S
SARTORIUS
BIOTECH
VALEUR
À LASTEDIM
VENTE

NOMBRE DE SEMAINES DE
CONSEILS UNANIMES À LA VENTE
6

COFACE

S

Valeur ne faisant plus l’unanimité.

0,75


par jour

seulement !

Inclus dans votre abonnement :
8
8
8

Les 2 newsletters Privilège
Les conseils de la Rédaction en illimité
Les sélections Investir 10

8
8

Les outils de trading
Le journal en PDF dès 21h le vendredi,
la veille de sa parution.

Abonnez-vous vite !
abonnement.investir.fr

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

événement

4

Les marchés américains
« plus vite, plus haut, plus fort »
SOMMETS Les grands indices américains sont au plus haut. Les résultats trimestriels ont rassuré, et

l’économie devrait être plus dynamique au second semestre. Reste l’inconnue de l’élection présidentielle.

W

all Street se met à
l’heure olympique : la
Bourse américaine
accumule les records.
Jeudi, les trois grands indices, Dow
Jones, S&P500 et Nasdaq Composite,
ont atteint des sommets historiques.
Si on se limite au seul Dow Jones, il a
inscrit un nouveau plus-haut à huit
reprises depuis le 11 juillet. La spectaculaire remontée des marchés américains depuis la crise des subprimes
(voir graphique ci-contre), à peine interrompue par la petite pause de l’an
dernier, semble repartie de plus belle.

Un marché lié surtout
à la consommation
« Sans se porter merveilleusement bien,
l’économie américaine offre plus de visibilité que les autres. Par ailleurs, elle est
désormais entrée dans un cycle monétaire qui se normalise, à la différence des
autres zones économiques. Le marché de
l’emploi poursuit son amélioration, et la
composante domestique de la croissance
reste un facteur de soutien. Enfin, le PIB
dépend toujours à 70 % de la consommation. Or celle-ci se tient bien », explique
Virginie Robert, présidente de la
société de gestion Constance Associés.
La hausse des dernières semaines

UNE ÉVOLUTION SPECTACULAIRE
DEPUIS 2009
Variations annuelles du Dow Jones
26,5 %

DES RÉSULTATS DU 2E TRIMESTRE
MEILLEURS QUE PRÉVU

Hausse par rapport
Bénéfice par action
au point bas du 9 mars 2009 ajusté du S&P 500*
Dow Jones

x 2,8

18,8 %

– 2,1 %
*Sur la base de 458 sociétés
ayant publié leurs trimestriels

S&P 500

x 3,2

11 %
7,3 %
5,5 %

7,5 %

6,8 %

Nasdaq
composite

x 4,1

- 2,2 %

2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

s’explique aussi par des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Alors
qu’une baisse de 5,6 % des bénéfices
ajustés était anticipée, ces derniers
n’ont fléchi que de 2,1 %, avec plus de
70 % de chiffres meilleurs qu’espéré.
S’il est traditionnel que les bonnes
surprises l’emportent, les sociétés
« pilotant » le consensus avant la
publication en prenant contact avec
les analystes, un taux au-dessus de
70 % reste élevé. Point positif supplémentaire, les grandes vedettes du sec-

Attente des analystes
avant les publications

– 5,6 %

DES ESTIMATIONS NETTEMENT DÉPASSÉES
Bonnes
surprises

Conformes

Mauvaises
surprises

Sur les
bénéfices

72 %

11 %

17 %

Sur les
chiffres
d’affaires

45 %

21 %

34 %

teur technologique, les Gafa, ont été
au rendez-vous, à l’image d’Apple,
dont le cours a bondi de 6,5 % après la
publication des comptes.
La tendance a également été plus
favorable que d’habitude aux chiffres
d’affaires (bonnes surprises ou
conformes à 66 %), un facteur essentiel de la croissance des bénéfices,
dans la mesure où les marges des
sociétés américaines ont atteint des
sommets qui seront difficiles à dépasser. L’amélioration des résultats

repose donc en bonne partie sur les
ventes.
Enfin, comme les autres marchés
d’actions, Wall Street bénéficie d’un
effet de comparaison favorable avec
les autres actifs, en premier lieu les
obligations, qui ne rapportent plus
rien.
Pour profiter de cette dynamique
américaine, nous vous proposons cicontre une sélection de cinq valeurs
qui, au cours actuel, nous semblent
attrayantes.
RÉMI LE BAILLY

Une économie plus dynamique dès cet été
HILLARY CLINTON CREUSE L’ÉCART

Moyenne des intentions de vote, en %
50

Hillary Clinton 47,5

48
46
44
42
40

Donald Trump 41,2

38

18-3-2016

Source : RealClearPolitics.com

î

La perception de l’économie américaine s’améliore progressivement. L’accélération récente des
emplois créés outre-Atlantique n’y est
pas pour rien, avec respectivement
255.000 et 292.000 postes nets en
juillet et en juin. Les économistes estiment que, passé le seuil de 200.000
emplois nets, l’amélioration du marché
du travail est franche. Surtout, seuls
24.000 postes avaient été créés en mai.
Autre signe positif, le salaire horaire
moyen s’inscrit en progression
annuelle de 2,6 %, un rythme à comparer à une inflation annuelle limitée à
1 % (en juin). Les salaires réels sont donc
bien orientés. Enfin, le taux de chômage est bas (4,9 %), même si le taux de
participation est bien plus faible
qu’avant la grande crise. Il a toutefois
commencé à progresser. Les Américains découragés recommencent à
chercher progressivement un job.
Le secteur industriel, lui aussi, se
reprend. En juin, la production a gagné
0,6 % et elle devrait continuer de
croître en juillet. Globalement, le PIB,

12-8-2016

qui mesure l’ensemble des richesses
créées, devrait retrouver une certaine
célérité au cours de l’été, après le décevant 1,2 % (annualisé) du deuxième trimestre. Une estimation de la société
e-forecasting indique un gain annualisé en juillet de 2 % !
Cet ensemble d’indicateurs favorables relance l’hypothèse d’un resserrement monétaire d’ici à la fin de
l’année. La probabilité d’une hausse
des taux en septembre n’est que de 16 %
(calculée sur le marché des futures),

mais elle progresse. Elle frôle 40 % pour
la réunion de décembre, contre 9 % fin
juin. La publication du compte-rendu
du comité de politique monétaire des
26 et 27 juillet apportera plus d’informations sur les intentions de la banque
centrale. De même, l’intervention de la
présidente de la Fed au symposium de
Jackson Hole (25- 27 août) sera instructive.

Election à haut risque
L’économie américaine va être
confrontée à l’élection présidentielle.
Le candidat républicain, Donald
Trump, fait de plus en plus l’unanimité
contre lui, même au sein de son propre
camp, en raison de ses propos provocateurs et agressifs. Il décroche
d’ailleurs dans les sondages. Certains se
demandent même si Trump n’organiserait pas son suicide politique !
L’issue des élections – Hillary Clinton (démocrate) ou Donald Trump
(républicain) – ne sera pas sans effets
sur l’économie américaine. Le programme économique d’Hillary Clinton

est « une modeste extension de la politique
actuelle », estime David Page, économiste d’Axa IM. Il devrait donc « apporter un stimulus limité les premières
années, avec un faible impact sur les perspectives de croissance du PIB ou sur la
Fed », poursuit l’expert. Celui de Donald
Trump « suggère une perspective beaucoup plus incertaine, avec un risque
d’expansion-récession ». Les propositions des républicains de la Chambre,
elles, devraient soutenir la croissance
de façon modeste mais continue. Les
experts d’Axa IM jugent que les marchés financiers « sont susceptibles d’être
davantage affectés par l’incertitude d’une
présidence Trump, avec une réaction
négative à court terme ». Mais, « après
l’anxiété initiale, les actions devraient être
boostées ». On comprend ce scénario,
vu les propos du candidat républicain
mais aussi certaines propositions
comme la baisse du taux d’impôt sur
les sociétés à... 15 % ! Conclusion : plus
de risques, mais davantage de rendements anticipés en cas de victoire
républicaine.
PHILIPPE WENGER

NOTRE SÉLECTION

î

AMAZON Au premier semestre,
les recettes du leader mondial
de l’e-commerce se sont envolées
(+ 29,7 %, à 59,5 milliards de dollars), et il a commencé à gagner de
l’argent, avec 4 % de marge opérationnelle (+ 2,4 points). Sa diversification dans le cloud a dopé tant
sa croissance (+ 61 %, à 5,5 milliards) que sa marge (+ 9,5 points,
à 24,2 %) (US02331351067).

î

BERKSHIRE HATHAWAY La
société de Warren Buffett
vient d’annoncer un bénéfice net
en progression de 25 % pour le
deuxième trimestre, à 5 milliards
de dollars. Le holding a fait sensation,
mi-mai, avec son entrée dans le
capital d’Apple, tout en se renforçant dans Visa. Il s’est allégé dans
Mastercard et Walmart, et a cédé
presque tous ses titres Procter &
Gamble (Isin : US846707026).

î

GENERAL ELECTRIC. Sa présence dans divers secteurs
d’activité (production d’électricité,
aéronautique, santé, transports)
lui permet de rester en croissance, même dans des marchés
volatils. GE table ainsi sur un fort
développement au second
semestre. La sortie de GE Capital
améliore le profil de risque (GNE).

î

MEDTRONIC Le numéro un
mondial des technologies
médicales bénéficie d’une
politique de croissance externe
dynamique. Le récent rachat de
l’irlandais Covidien lui a permis de
renforcer son cœur de métier et
de se domicilier fiscalement en
Irlande. Le groupe, qui table sur
une progression de 5 % de son
BPA en 2016-2017, évolue sur le
marché défensif de la santé
(IE00BTN1Y115).

î

MICROSOFT Face au déclin des
ventes de PC, l’éditeur de Windows a ouvert sa suite bureautique
Office aux tablettes d’Apple. Il a
aussi racheté LinkedIn, après Skype,
en 2011. Dernier groupe noté AAA
avec Johnson & Johnson, il vient
d’émettre des obligations avec
0,75 % de marge seulement sur les
emprunts d’Etat américains à dix
ans, soit 2,8 % (US5949181045).

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

économie

5

La France peine à retrouver
une expansion solide et durable
CONJONCTURE La croissance devrait faiblement s’améliorer au cours de l’été, après le coup d’arrêt
du deuxième trimestre. La compétitivité reste toutefois le maillon faible des entreprises françaises.

Consommation et
investissement en panne
L’espoir d’une vive accélération est
donc totalement vain, d’autant que
l’impact négatif des attentats sur les
secteurs dépendant du tourisme est
déjà visible. A l’inverse, l’hypothèse
d’une chute violente de l’activité n’est
pas davantage crédible, du moins si
l’on se fie aux indicateurs de confiance.
Selon ces enquêtes, la production
industrielle aurait progressé en juillet

L’INDUSTRIE TOUJOURS À LA PEINE

LA COMPÉTITIVITÉ CONTINUE DE SE DÉGRADER

Production industrielle, en points

Solde des échanges, en milliards d’euros

116,9

Industrie

- 14,2 %

S2 2015

105,3
100,4

2011

(après une nette contraction en juin,
pénalisé par les grèves). Pour août, les
chefs d’entreprise anticipent une stabilité.
Dans les services, prépondérants
dans les économies développées, l’activité a progressé le mois dernier, mais à
un rythme modéré. La hausse prévue
en août par les dirigeants est limitée.
Le timide rebond du PIB au troisième trimestre sera favorisé par
l’amélioration de la consommation
des ménages, qui, malgré les créations

- 11,3

- 21,6

- 4,6 %

2008

Energie
S1 2016

- 15,2

- 18,2

S2 2016

- 19,7

- 14,1

2016

d’emplois (24.100 postes après 37.300),
a stagné au deuxième trimestre. La
consommation est, en général, le principal moteur de l’économie française.
L’investissement des entreprises
pourrait, lui, modestement se reprendre après la décrue du deuxième trimestre. Celle-ci était en effet le contrecoup de la forte croissance des trois
premiers mois de l’année, car les
dirigeants craignaient que le mécanisme comptable de suramortissement (il permet de limiter l’impôt sur

Sources : Bloomberg, douanes françaises.

L’

économie française a stagné
au deuxième trimestre 2016
– contre un gain de 0,4 % en
Allemagne ou de 0,3 % dans
la zone euro –, après un début d’année
euphorique. La situation va-t-elle
s’éterniser ou peut-on espérer une
reprise de l’activité dans l’Hexagone ?
La Banque de France, dans sa dernière
enquête, table sur un rebond, qui restera toutefois modéré. L’institution
mise sur un gain de 0,3 % du PIB au
troisième trimestre, soit un rythme
annualisé de 1,2 %. Cela correspond,
peu ou prou, à la croissance potentielle
de la France, c’est-à-dire au niveau
d’expansion compatible avec la stabilité des prix à moyen terme.

les sociétés) ne prenne fin au printemps. Depuis, il a été prolongé.

Paquebot plus que hors-bord
Le poids du service public français
limite l’ampleur des récessions. En
contrepartie, l’importance des charges
fiscales et sociales inhérentes à cette
hypertrophie administrative freine le
dynamisme. La France évolue ainsi
davantage comme un paquebot que
comme un hors-bord. La compétitivité
des entreprises en est pénalisée, mal-

gré l’existence du CICE (crédit d’impôt
pour la compétitivité et l’emploi), qui a
«comptablement » redressé les marges
des entreprises. Rien n’est visible dans
les performances en termes d’exportation. Le déficit commercial français
s’est de nouveau détérioré. Le recul des
exportations a accéléré au premier
semestre 2016 (– 1,5 %). Les importations, elles, ne sont en retrait que de 1 %,
du fait de la chute des approvisionnements. La détérioration du solde des
échanges manufacturiers est plus
importante que l’allégement de la facture énergétique (respectivement 4,5
et 4 milliards d’euros).
Les économistes ne peuvent donc
qu’être prudents. La situation britannique après le Brexit est une variable
clé. Il est vrai que le Royaume-Uni
alimente le premier excédent commercial français. Quelle place obtiendra-t-il en Europe ? Quelles politiques
économique et de change mènerat-il ? Sa prévision de croissance 2017 a
déjà été révisée à la baisse, de 2,1 à 0,7 %,
en un mois, selon le dernier consensus
Forecasts. Celle de l’Hexagone, selon la
même source, se tasserait de 1,5 à 1,3 %,
soit moins que cette année (+ 1,5 %) !
PHILIPPE WENGER

Nouveaux soupçons de fraude fiscale de grande ampleur
EUROPE. Décidément, le Luxembourg a bien du mal à redorer une
image déjà bien ternie par de multiples affaires d’évasion fiscale. La
semaine passée, l’Etat régional allemand de Rhénanie du Nord - Westphalie a annoncé avoir transmis à
19 pays européens, dont la France,
trois fichiers informatiques comprenant 160.000 coordonnées de comptes
bancaires au Grand-Duché soupçonnés de fraude fiscale. Ne sont pas
seulement concernés des contribuables allemands – plus de 50.000 tout
de même – mais aussi 49.022 Belges
et 42.540 résidents français. Ces
données proviennent d’un disque
dur informatique adressé anonymement à l’autorité fiscale du Land.

Vérification
Soupçons ne signifient évidemment
pas faits avérés. Tous ces comptes ne
sont certainement pas illégaux. Il est
tout à fait légitime de détenir des
comptes à l’étranger, d’autant plus
dans une union monétaire comme la
zone euro. A la seule condition que
leur existence ne soit pas dissimulée

aux regards des Trésors publics
nationaux.
Dans le cas contraire, cela pourrait
être une bénédiction pour les caisses
de l’Etat français. En effet, chaque
nouvelle affaire déclenche une
vague de régularisations. Celle des
comptes cachés d’UBS aurait permis
de faire revenir dans les coffres de
Bercy près de 5 milliards d’euros.
C’est loin d’être anodin. La France
ne vit pas dans la même opulence
que l’Allemagne, qui a su restaurer
ses finances publiques. Les comptes

î

publics y sont à l’équilibre depuis
2014. Berlin peut ainsi se préparer à
alléger sa charge fiscale de quelque
30 milliards d’euros lors de la prochaine législature. Les élections
générales auront lieu en septembre
2017. C’est du moins le souhait de
l’aile libérale de la coalition aux affaires (CDU-CSU). Les ménages profiteraient de ces baisses d’impôt grâce
à une hausse de la déduction forfaitaire pour frais professionnels en
2018 et grâce à un aplatissement du
barème des impôts en 2019 pour les

revenus moyens. Enfin, en 2020, le
quotient familial serait relevé pour
les enfants à charge, pour se rapprocher des standards français. La politique nataliste a été efficace dans
l’Hexagone, alors que l’Allemagne
voit sa population décliner.

Taxe carbone « rentable »
La France n’est pas du tout dans la
même situation financière. Certes, le
gouvernement réfléchit à des allégements marginaux d’impôt (lire Investir du 6 août), mais l’hypothèse d’une

LE REVENU UNIVERSEL BIENTÔT DISCUTÉ EN FRANCE

UTOPIE ? Début juin, les Suisses ont retoqué dans
une votation l’instauration d’un revenu de base pour
tous : 2.300 € pour un adulte et 600 € par enfant, sans
contrepartie. Projet enterré par 76,9 % des votants, ce
que conseillait le Parlement suisse, craignant une envolée du chômage. Le financement aurait pourtant été
contenu à 25 milliards d’euros, après suppression de toutes les aides sociales existantes, pour un coût total
estimé à 188 milliards. Des expérimentations vont avoir
lieu aux Pays-Bas et en Finlande. En France, le Premier
ministre, Manuel Valls, promet un débat. Une étude est

déjà financée par la Région Aquitaine avec un rapport
attendu pour juin 2017, avec une expérimentation possible dans la foulée. Une mission d’information a aussi été
lancée au Sénat, le 31 mai. Selon la Fondation Jean-Jaurès, une allocation universelle de 750 € mensuels pourrait
être financée par la réorientation de l’ensemble des
dépenses de protection sociale (retraite, assurance-maladie, etc.). Cette idée n’est pas repoussée par les
économistes libéraux. Elle permettrait même de rendre
certains emplois de nouveau rentables grâce à la baisse
ou à la suppression rendue possible du salaire minimum.

croissance économique semble
moins vraisemblable ces dernières
semaines (lire ci-dessus).
Et si les recettes fiscales progressent, c’est plus le fait d’une hausse de
taxes que d’une accélération de la
croissance économique. Ainsi, les
recettes de la taxe intérieure de consommation de produits énergétiques
se sont envolées de 30 % au premier
semestre 2016 ! La montée en régime
de la taxe carbone et la volonté de
rapprocher les prix du gazole de
ceux de l’essance sans plomb ont fait
progresser la taxation de ces deux
carburants de respectivement 2 et
3,5 centimes par litre.
La flambée de ces recettes est
supérieure à ce qui était escompté
dans la loi de finances adoptée fin
2015, qui tablait sur un gain de seulement 15 % (2 milliards d’euros). On ne
change pas une stratégie gagnante et
relativement indolore – les prix à la
pompe ont malgré tout diminué
grâce au repli des cours de l’or noir –,
et le gouvernement augmentera à
nouveau en 2017 la taxation du diesel.
P. W.

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

investir 10

6

ale
éci
p
S ÉS
re
N
Off BON
A

Investir 10 dès le vendredi
pour améliorer vos gains !

Pour profiter de cette offre exclusive,
contactez vite le service client :
PAR MAIL

PAR TÉLÉPHONE

serviceclients@investir.fr

01 55 56 70 67

Trois Investir 10 en hausse de
1,3 à 10,6 % depuis le début de l’année
C

hahuté après la publication
de ses résultats semestriels,
Air Liquide a repris des
couleurs cette semaine. Le spécialiste
du gaz, aux côtés d’Atos, d’Eiffage et
de Michelin, a ainsi tiré les Grandes
Valeurs, dans un marché tout de

même bien orienté. Les valeurs
automobiles Renault et Fiat Chrysler
ont également réalisé de bonnes
performances, profitant de commentaires positifs d’analystes. De
même, le secteur des biens d’équipements, avec Nexans et Schneider

VARIATIONS SUR LA SEMAINE
NOTRE SÉLECTION

CAC 40

VARIATIONS SUR LA SEMAINE

+ 3,1 %

NOTRE SÉLECTION

+ 3,6 %

CAC SMALL

VARIATIONS EN 2016

– 1,5 %

NOTRE SÉLECTION

CAC 40

– 2,9 %

CAC SMALL

VARIATIONS DEPUIS FIN 2003

26,6 %

99,8 %

VARIATIONS SUR LA SEMAINE

+ 1,4 %
+ 1,5 %

CAC 40

261,9 %

+ 2,7 %

+ 3,6 %

MSCI WORLD

+ 1,6 %

%
– 2,1 %

+ 10,6

VARIATIONS EN 2016

NOTRE SÉLECTION

+ 1,3 %

NOTRE SÉLECTION

+ 1,6 %

CAC 40

– 2,9 %

MSCI WORLD

+ 4,4 %

VARIATIONS DEPUIS FIN 2003

Cac Small

Cac Small div.

La sélection

138,9 %

214,8 %

305,6 %

Cac 40

VARIATIONS DEPUIS FIN 2003

Cac 40 dividendes La sélection

26,6 %

99,8 %

MSCI World MSCI dividendes La sélection

313,2 %

67,5 %
+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+


2010

2012

2014

2016

GRANDES VALEURS
VALEUR
MNÉMO
PRIX DE REVIENT*
AIR LIQUIDE
AI
33,81 € (6-3-06)
ATOS
ATO
63,46 € (19-1-15)
DANONE
BN
59,19 € (8-6-15)
EIFFAGE
FGR
64,77 € (20-6-16)
ESSILOR INTERNATIONAL
EI
114,30 € (1-8-16)
INGENICO GROUP
ING
59,92 € (27-1-14)
MICHELIN
ML
87,06 € (3-8-15)
ORPEA
ORP
24,10 € (9-7-12)
RENAULT
RNO
83,11 € (21-3-16)
VEOLIA ENVIRONNEMENT
VIE
10,83 € (24-2-14)

COURS

VARIATION

(11-8-16)

(SUR LA SEMAINE)

OBJECTIF
POTENTIEL
97,15 €
115 €
18 %
90,09 €
105 €
17 %
69,85 €
80 €
15 %
71,14 €
85 €
19 %
115,40 €
140 €
21 %
97,80 €
120 €
23 %
96,54 €
120 €
24 %
79,54 €
94 €
18 %
76,88 €
110 €
43 %
19,95 €
25 €
25 %

PER 2016 (E)
RDT 2016 (E)
+6%
18,1
2,8 %
+4%
13,1
1,2 %
+ 2,4 %
24,4
2,4 %
+ 4,9 %
19,4
2,1 %
+ 2,1 %
30,8
1%
+ 1,9 %
21,7
1,4 %
+ 5,3 %
11,7
3,2 %
+ 1,1 %
26
1,3 %
+ 3,6 %
6,4
3,6 %
+1%
18,8
4%

2004 2006


2008

2010

2012

2014

2016

2004 2006

VALEURS MOYENNES
VALEUR
MNÉMO
PRIX DE REVIENT*
ABC ARBITRAGE
ABCA
4,64 € (14-9-15)
ALTAREA
ALTA
155 € (31-8-15)
ALTEN
ATE
48,02 € (19-10-15)
AUSY
OSI
44,95 € (30-11-15)
BIOMÉRIEUX
BIM
106,25 € (3-8-15)
ELIOR
ELIOR
19,61 € (1-8-16)
IPSEN
IPN
47,88 € (15-2-16)
NEXANS
NEX
32,54 € (25-1-16)
PIERRE & VACANCES
VAC
40,52 € (5-7-16)
TELEPERFORMANCE
RCF
39,59 € (24-3-14)

COURS

VARIATION

(11-8-16)

(SUR LA SEMAINE)

OBJECTIF
POTENTIEL
6,06 €
8€
32 %
177,05 €
226 €
28 %
61,71 €
72 €
17 %
54,50 €

PER 2016 (E)
RDT 2016 (E)
– 1,3 %
12,7
6,9 %
– 0,5 %
11,4
6,5 %
+ 1,9 %
17
1,6 %
+ 0,1 %
10,7
0%
+ 2,2 %
29,6
1%
+ 5,6 %
26,5
1,7 %
+ 0,4 %
20,9
1,5 %
+ 6,2 %
20,2
0%
– 1,8 %
33,5
0%
+ 1,6 %
20,9
1,4 %

OPA
annoncée

127,40 €
153 €
20 %
20,79 €
25 €
20 %
59,73 €
70 €
17 %
47,42 €
55 €
16 %
41 €
50 €
22 %
84,13 €
100 €
19 %

Il est possible d’acheter la sélection Investir 10 Grandes Valeurs en Bourse sous les codes mnémo : I10GS ;
Isin : FR0011630474. Les frais de gestion annuels sont de 1,5 %, et Investir en perçoit la moitié.

D. T.

+ 3,1 %

+

2008

Nous laissons inchangée la composition de nos sélections Investir 10.

VARIATIONS SUR LA SEMAINE

+



NOS ARBITRAGES

NOTRE SÉLECTION

+

2004 2006

maintenant dans le vert depuis le
début de l’année.

VARIATIONS EN 2016

VARIATIONS DEPUIS FIN 2003

Cac 40 dividendes La sélection

partie de son avancée aux financières, dont Axa, entouré cette semaine.
Au final, seules quatre valeurs sur
les quarante ont fléchi. Deux sélections sur les quatre font mieux que
leur indice de référence d’un jeudi à
l’autre, et trois d’entre elles sont

NOTRE SÉLECTION

VARIATIONS EN 2016

NOTRE SÉLECTION

Cac 40

Electric, a réalisé un beau parcours
d’un jeudi à l’autre, le spécialiste des
automatismes et des solutions électriques, au sein de l’Investir 10 Rendement, profitant également d’une
recommandation favorable de Credit
Suisse. Cette sélection doit aussi une

133,5 %

197,3 %


2008

2010

2012

2014

2016

RENDEMENT
VALEUR
MNÉMO
PRIX DE REVIENT*
ACCOR
AC
31,56 € (3-11-14)
AXA
CS
23,84 € (21-12-15)
M6-MÉTROPOLE TV
MMT
16,57 € (8-6-15)
NEXITY
NXI
35,53 € (5-10-15)
ORANGE
ORA
13,99 € (11-4-16)
RUBIS
RUI
40,91 € (29-9-14)
SCHNEIDER ELECTRIC
SU
53,99 € (13-6-16)
SUEZ
SEV
9,54 € (26-8-13)
TOTAL
FP
43,62 € (18-5-15)
VINCI
DG
57,61 € (3-8-15)

COURS

VARIATION

(11-8-16)

(SUR LA SEMAINE)

OBJECTIF
POTENTIEL
35,82 €
45 €
26 %
18,62 €
28 €
50 %
16,40 €
20 €
22 %
47,99 €
60 €
25 %
14,13 €
18 €
27 %
73,50 €
86 €
17 %
61,59 €
72 €
17 %
14,12 €
18 €
28 %
43,52 €
53 €
22 %
69,68 €
80 €
15 %

PER 2016 (E)
RDT 2016 (E)
+ 1,1 %
23,1
2,8 %
+ 7,6 %
7,5
6,2 %
+ 2,2 %
15,6
5,2 %
+ 0,9 %
19,3
4,6 %
+ 3,4 %
14,1
4,2 %
+ 2,1 %
17,3
3,8 %
+ 5,8 %
16,3
3,3 %
+ 0,8 %
18,3
4,6 %
+ 3,1 %
15,5
5,6 %
+ 3,6 %
18,4
2,7 %

2004 2006

2008

2010

2012

2014

2016

INTERNATIONAL
VALEUR

COURS

VARIATION

(11-8-16)

(SUR LA SEMAINE)

ISIN
OBJECTIF
PRIX DE REVIENT*
POTENTIEL
AMADEUS
42,59 €
ES0109067019
49 €
40,60 € (18-5-15)
15 %
BERKSHIRE HATHAWAY 147,74 $
US846707026
170 $
124,94 € (7-12-15)
15 %
DEUTSCHE WOHNEN
34,77 €
DE000A0HN5C6
40 €
30,80 € (4-7-16)
15 %
EXXON MOBIL
86,72 $
US30231G1022
110 $
75,33 € (26-5-15)
27 %
FIAT CHRYSLER
6,16 €
NL0010877643
10 €
7,12 € (2-5-16)
62 %
HENKEL
118,70 €
DE0006048432
137 €
40,03 € (26-4-11)
15 %
HOME DEPOT
137,04 $
US4370761029
158 $
55,71 € (9-6-14)
15 %
INDITEX
32 €
ES0148396007
40 €
19,44 € (5-8-13)
25 %
MEDTRONIC
87,80 $
IE00BTN1Y115
102 $
62,15 € (2-2-15)
16 %
SWISSCOM
486,80 FS
CH0008742519
580 FS
435,86 € (16-5-16)
19 %

PER 2016 (E)
RDT 2016 (E)
+ 2,9 %
24,3
2%
+ 3,2 %
20,7
0%
+ 2,5 %
27,3
1,6 %
– 0,9 %
38,2
3,1 %
+ 5,4 %
4,6
0%
+7%
23,8
1,3 %
+ 0,7 %
23,8
2%
+ 3,7 %
31,4
2,1 %
+ 0,2 %
30,5
1,4 %
+ 2,2 %
16,3
4,5 %

* PRIX DE REVIENT SUIVI DE LA DATE D’ENTRÉE DANS LA SÉLECTION.
PLUS FORTE HAUSSE DE LA SEMAINE

PLUS FORTE BAISSE DE LA SEMAINE

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

7
RETROUVEZ
CHAQUE JOUR
EN DIRECT
NOS COMMENTAIRES
ET ANALYSES
SUR INVESTIR.FR

JCDECAUX

MOI, GÉRANT…

DE NOUVELLES PERSPECTIVES, GRÂCE
AUX PANNEAUX NUMÉRIQUES

L

« Qualité du
management »

J

’ai acheté la valeur
après le référendum sur
le Brexit et avant les
semestriels assortis d’un
objectif un peu décevant pour
les analystes. Le titre représente un peu moins de 2 %
du fonds que je gère, Opéra
France. Je ne m’attends pas à
des miracles à court terme,
mais le plus dur est passé. La
part du Royaume-Uni dans les
revenus est
relativement limitée (11 %).
Le cours pourrait retrouver
ses plus-hauts d’ici à dix-huit
mois. Le risque de baisse sous
30 € me semble très limité.
Ma confiance vient en particulier de l’actionnariat familial
et de la grande qualité du
management. Le groupe se
montre très sélectif sur le
choix des contrats, sans céder
aux pressions des municipalités. Il ne court pas après le
chiffre d’affaires et tient ses
objectifs de rentabilité des
investissements, fixés entre 15
et 20 %. Ainsi, il a perdu
Madrid et Barcelone.
La diversification géographique est aussi un élément
positif. La France apporte
encore près de 20 % des
revenus, mais, outre le
nouveau contrat de Londres,
JCDecaux a remporté les
Abribus de Tokyo en vue des
JO de 2020. Le groupe se
développe aussi en Amérique
du Nord (moins de 8 %
du chiffre d’affaires pour
l’instant), notamment à
Chicago et maintenant à
New York.

«

LE COURS PEUT
RETROUVER SES
PLUS-HAUTS D’ICI
À DIX-HUIT MOIS

»

L’EXPERTISE

GÉRANT CHEZ DEGROOF
PETERCAM

MÉDIAS-PUBLICITÉ

BENJAMIN PHILIPPE

es publications trimestrielles du 10 mai et du
28 juillet ont été mal
accueillies, au point que la valeur a
perdu 25 % en trois mois, avant
d’amorcer un rebond. Le groupe
prévoit une croissance organique
modérée au troisième trimestre
(après + 10,5 % au premier et + 3,4 %
au deuxième). Les recettes publicitaires souffrent du ralentissement
de l’économie mondiale.
Mais, depuis le vote pour le
Brexit, le groupe pâtit aussi de son
implantation au Royaume-Uni
(11,3 % des revenus semestriels), qui
risque une récession. A Londres,
outre une présence dans les gares
et les aéroports, et dans l’affichage
grand format, le français a remporté face à Clear Channel la

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

JCDECAUX

CONSEIL DE LA SEMAINE

31,79

En euros
40
35
30
25
20
15

2012

2013

2014

2015

2016

concession des Abribus pour huit
ans. Ce contrat a démarré le
1er janvier, mais l’installation a pris
du retard. A la suite du référendum sur le Brexit, il a été décidé de
revoir à la baisse le nombre de
faces publicitaires, de densifier le
réseau dans des zones clés, comme

G R A N D E S VA L E U R S

Kensington, Chelsea et Oxford
Street, et d’accroître le nombre de
panneaux digitaux, plus rentables.
Surtout, la « vente à l’audience »
démarrera en septembre. Objectif :
attirer des annonceurs qui n’utilisaient pas jusqu’ici la communication extérieure. JCDecaux a développé un logiciel de ciblage par
quartiers, rues et créneaux horaires (Smart Brics). Le numérique
permet aussi des réservations de
dernière minute et l’injection des
données de ciblage d’organismes,
comme Affimétrie, d’opérateurs
télécoms et de réseaux sociaux.
Ainsi, grâce à la communication
extérieure intelligente (smart
outdoor), JCDecaux est l’un des

GRILLE DU CONSEIL

G R A N D E S VA L E U R S

PAR

C
JEAN-LUP
R
CHAM ETIE

rares groupes de médias à bénéficier de la numérisation.

NOTRE CONSEIL

q
ACHETER Le recul offre une

opportunité. La valeur d’entreprise
s’élève à 10,1 fois l’Ebitda 2016
estimé. La différence avec le principal concurrent et numéro deux
mondial Clear Channel (7,1 fois)
est justifiée par un bilan plus
solide, avec un levier d’endettement dix fois moins élevé (0,7 fois
l’Ebitda, contre 7,1 fois).
Objectif : 38 € (DEC).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS
LE 3 NOVEMBRE (APRÈS BOURSE),
CHIFFRE D’AFFAIRES
DU TROISIÈME TRIMESTRE
CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

COMPORTEMENT DE L’ACTION

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ

INTÉRÊT BOURSIER

COURS AU 11-8-16 : 31,79 €
VARIATION 52 S. : - 7,57 % / 2016 : - 9,94 %
l VOLATILITÉ
BÊTA 52 SEMAINES : 0,8 FOIS
EXTRÊMES 52 SEMAINES : 39,78 € / 28,07 €

ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 2 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 23 %
l BNPA
ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 14 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 3 %

DETTE NETTE / FONDS PROPRES : 18 %
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : NS
l CONSENSUS DES ANALYSTES

DIVIDENDE 2016 ESTIMÉ : 0,6 €
RDT 2015 : 1,8 % ; RDT 2016 : 1,9 %
l VALORISATION ESTIMÉE
PER 2016 : 28,1 FOIS
PER 2017 : 26 FOIS

l PERFORMANCE DU TITRE

l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

l SOLIDITÉ DU BILAN

A
C
V

26 %

26 %

48 %

l RENDEMENT ESTIMÉ

LES CHANGEMENTS DE CONSEILS
DES ANALYSTES
PEUGEOT VS RENAULTâ
JEFFERIES REVIENT SUR LE
SECTEUR AUTOMOBILE

Le cabinet d’analystes a revu sa
copie pour huit constructeurs automobiles. Il a notamment entamé le
suivi de Peugeot à « achat », tout en
visant un cours de 17 €. Compte tenu
de la qualité du bilan, un retour aux
actionnaires est envisageable, a-t-il
jugé. Le constructeur pourrait aussi
procéder à une opération de croissance externe, ajoute l’intermédiaire.
A l’inverse, plus pessimiste, le courtier a commencé le suivi de Renault
à « sous-performance », un avis
assorti d’un objectif de 65 €. Il reste
prudent sur les perspectives du
groupe, craignant une rentabilité
inférieure aux attentes. Jefferies en a
également profité pour se positionner à l’achat sur BMW et Fiat Chrysler. Il recommande de vendre Ford
et Volkswagen.

VALLOURECæ

MERCI MORGAN STANLEY !
Le titre du groupe parapétrolier s’est
envolé, mercredi, dopé par une note
positive de Morgan Stanley. Ce dernier a relevé sa recommandation de

« pondération en ligne » à « surpondérer », tout en visant un cours de
7 €, contre 4 € précédemment. Le
broker met en avant la reprise de
l’activité aux Etats-Unis et le
programme de réduction drastique
des coûts.
Après la publication de ce rapport,
Vallourec a bondi de plus de 10 % en
une séance, mercredi, gagnant au
plus haut du jour 16 % avec plus de
5 % des titres échangés, contre, en
moyenne, aux alentours de 1 à 2 %.
L’action a également profité de la
nette hausse des cours du pétrole
cette semaine.

CASINOè

BERNSTEIN MODÈRE SON AVIS
Dans une note, le cabinet d’études a
abaissé sa recommandation de
« surperformance » à « pondération
en ligne avec le marché ». Il a également réduit l’objectif de cours de 70
à 51 euros. Il a expliqué que le désendettement du groupe s’effectue à
un rythme plus faible qu’escompté.
Le courtier a également mis en
lumière la faiblesse à venir de l’excédent brut d’exploitation de Casino.
Le broker a donc abaissé ses prévisions. Il vise désormais un EBE infé-

rieur à 900 millions d’euros. Toutefois, Bernstein a tenu à mesurer ses
propos, précisant que des catalyseurs subsistent, du fait notamment
de la possible cession de 500 millions d’euros d’actifs. Le cabinet n’est
pas le premier à dégrader Casino,
puisque Morgan Stanley et Oddo s’y
sont déjà prêtés lors de la première
semaine d’août.

NESTLÉæ

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE APPRÉCIE
« Les résultats des cinq dernières
années ont été médiocres », a commenté la banque dans une note.
Mais, compte tenu de plusieurs
critères, le courtier a décidé de revenir sur le dossier Nestlé, qui plus est
à l’achat.
Il vise un cours de 90 francs suisses
contre 76 auparavant. « Il existe un
potentiel de hausse non négligeable au
niveau des marges, de l’imposition et
du fonds de roulement », a indiqué
Société Générale. Selon l’analyste
chargé du dossier, l’objectif récemment annoncé par la direction
d’améliorer la structure de coûts de
200 points de base constitue une
démonstration claire de la forme du
géant de l’agroalimentaire.

LES POSITIONS
VENDEUSES
Nous analysons ici l’évolution
des positions courtes (short),
c’est-à-dire vendeuses.
Prises par des fonds
spécialisés, elles sont
gagnantes si l’action baisse
et perdantes en cas de
hausse. Les particuliers
peuvent aussi miser sur une
baisse, via le SRD ou les CFD.

î

ORPEA Le fonds CQS UK
a renforcé sa position
vendeuse de 1,7 à 2,8 %
du capital de l’exploitant
de maisons de retraite, tandis
que Chenavari Credit Partners
se maintient à 0,51 %.

î

Deux nouveaux titres sont
entrés dans la liste des
spéculateurs à la baisse :
Bureau Veritas avec le fonds
Insight IM à 0,5 % du capital,
et Groupe Eurotunnel,
avec AQR Capital, qui est
apparu à hauteur de 0,5 %.

GRA

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

actions

8

PH A R M AC I E- SA N T É

SANOFI

DANS UNE ZONE DE TURBULENCES

I

l y a un an, le cours du laboratoire pharmaceutique touchait
un plus-haut historique de
100 €. Un sommet qui semble lointain, alors que le titre s’échange
autour de 71 €, soit un recul de près
de 30 % depuis cette date. Sanofi est
en effet entré dans une phase de
transition en raison du déclin de sa
division Diabète lié à la perte
d’exclusivité du produit phare, Lantus. Ce dernier est pénalisé, outreAtlantique, par les rabais imposés

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

par les assureurs santé (lire l’étude
sur Adocia, p. 10), dans l’attente de
l’arrivée prochaine de biosimilaires.
En tête, le Basaglar, d’Eli Lilly, qui
devrait entrer sur le marché américain fin 2016.
Mauvaise surprise, le 3 août, CVS,
l’un des grands assureurs américains, a exclu Lantus, mais aussi
Toujeo (son successeur), de sa liste
des traitements remboursés. Oddo
Securities estime « entre 420 et
730 millions le chiffre d’affaires réalisé

G R A N D E S VA L E U R S

chez CVS qui serait à risque en 2017 ».
A cette déconvenue s’est ajoutée,
mercredi, la révélation par Le
Canard enchaîné d’une étude menée
par l’Agence nationale de sécurité
du médicament (ANSM) et la Caisse
nationale d’assurance-maladie
montrant que plus de 10.000 femmes enceintes avaient pris de la
Dépakine, produite par Sanofi,
entre 2007 et 2014, alors que cet
antiépileptique provoquerait des
malformations chez le fœtus et des

GRILLE DU CONSEIL

G R A N D E S VA L E U R S

retards de développement ou de
l’autisme. Ce scandale sanitaire,
dont l’impact financier n’est pas
chiffré, a pesé sur la valeur, qui a
cédé, mercredi, 2,5 %.
Enfin, la signature récente d’un
accord de confidentialité entre le
groupe et la biotech américaine
Medivation, qu’il convoite, a certes
rassuré. Toutefois, cette entrée dans
la bataille face à des candidats puissants (Pfizer, etc.) est source
d’incertitudes, d’autant que, coïnciCRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

dence malheureuse, le principal
actif de Medivation, l’anticancéreux
Xtandi, va, lui aussi, être déremboursé par CVS.
A. B.

NOTRE CONSEIL

q
RESTER À L’ÉCART Faibles pers-

pectives de croissance sur 20162017 et manque de visibilité sur
l’opération avec Medivation et sur
l’affaire de la Dépakine. (SAN).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS
LE 28 OCTOBRE, RÉSULTATS DU
TROISIÈME TRIMESTRE
G R A N D E S VA L E U R S

COMPORTEMENT DE L’ACTION

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ

INTÉRÊT BOURSIER

COURS AU 11-8-16 : 71,98 €
VARIATION 52 S. : - 26,86 % / 2016 : - 8,42 %
l VOLATILITÉ
BÊTA 52 SEMAINES : 0.9 FOIS
EXTRÊMES 52 SEMAINES : 97,50 € / 62,50 €

ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 2 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : STABLE
l BNPA
ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : - 3 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : STABLE

DETTE NETTE / FONDS PROPRES : 8 %
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : 43,4 €
l CONSENSUS DES ANALYSTES

DIVIDENDE 2016 ESTIMÉ : 2,98 €
RDT 2015 : 4,1 % ; RDT 2016 : 4,1 %
l VALORISATION ESTIMÉE
PER 2016 : 12,7 FOIS
PER 2017 : 12,2 FOIS

AÉRONAUTIQUE-DÉFENSE

l PERFORMANCE DU TITRE

l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

l SOLIDITÉ DU BILAN

A
C
V

45 %
48 %

7%

l RENDEMENT ESTIMÉ

AIRBUS GROUP

UN CONTRAT BIENVENU DANS LES HÉLICOPTÈRES

L

a semaine aurait pu être
périlleuse pour le titre du
groupe d’aéronautique. Ce
ne fut finalement pas le cas. Le
groupe, en effet, a fléchi, lundi,
dans un marché parisien bien
orienté après la confirmation de
l’ouverture d’une enquête par le
Serious Fraud Office, l’organisme
britannique de lutte contre les
délits économiques. Airbus a indiqué son intention de collaborer.
L’enquête porte sur des « allégations

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

de fraude, de pots-de-vin et de corruption dans la branche Aviation commerciale d’Airbus Group liées à des
irrégularités concernant des consultants extérieurs ». En avril, l’agence
de crédit à l’export britannique
avait donné l’alerte en suspendant
son soutien au groupe, suivie par
les agences françaises et allemandes. Une procédure permettant la
remise en place de ces financements est, depuis, en cours.
A l’inverse, l’annonce de la signa-

G R A N D E S VA L E U R S

AIRBUS GROUP

51,84

En euros
70
60
50
40
30
20
10

2012

GRILLE DU CONSEIL

2013

2014

2015

2016

G R A N D E S VA L E U R S

ture par le Koweït de l’achat de
30 hélicoptères Caracal a rassuré.
Le contrat s’élève à 1,07 milliard
d’euros avec une première livraison prévue en 2019. C’est une
bonne nouvelle, alors que la division Hélicoptères d’Airbus a souffert, ces derniers trimestres, des
accidents survenus avec certains
de ses appareils et de la mauvaise
santé de l’industrie du pétrole et du
gaz, où la clientèle est nombreuse
pour Airbus Helicopters.
D. T.
CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

NOTRE CONSEIL

q
RESTER À L’ÉCART Nous ne

modifions pas notre conseil,
d’autant que le titre pourrait
manquer de soutien au cours des
prochains mois : il se paie environ
17 fois nos estimations de résultats
pour 2016, soit la moyenne de
valorisation sur les cinq derniers
exercices (AIR).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS
LE 28 OCTOBRE, PUBLICATION DES
RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE
G R A N D E S VA L E U R S

COMPORTEMENT DE L’ACTION

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ

INTÉRÊT BOURSIER

COURS AU 11-8-16 : 51,84 €
VARIATION 52 S. : - 19,35 % / 2016 : - 16,39 %
l VOLATILITÉ
BÊTA 52 SEMAINES : 1.1 FOIS
EXTRÊMES 52 SEMAINES : 68,50 € / 48,07 €

ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 4 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 2 %
l BNPA
ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 16 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : - 10 %

DETTE NETTE / FONDS PROPRES : - 167 %
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : 7,6 €
l CONSENSUS DES ANALYSTES

DIVIDENDE 2016 ESTIMÉ : 1,4 €
RDT 2015 : 2,5 % ; RDT 2016 : 2,7 %
l VALORISATION ESTIMÉE
PER 2016 : 16,8 FOIS
PER 2017 : 13,1 FOIS

l PERFORMANCE DU TITRE

T É L É C O M M U N I C AT I O N S

GRILLE

l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

l SOLIDITÉ DU BILAN

A
C
18 %
V 3%

79 %

GRILLE

l RENDEMENT ESTIMÉ

SFR GROUP

LES EFFETS BÉNÉFIQUES DES HAUSSES DE PRIX

A

vant-dernier du secteur
(Iliad fermera la marche le
31 août) à publier ses résultats semestriels, SFR Group a surpris les investisseurs, au bénéfice
du titre qui a gagné presque 10 %
sur la semaine. Comme ses homologues, le câblo-opérateur a fait
état d’un environnement toujours
très concurrentiel. SFR a, d’ailleurs,
encore perdu 199.000 clients
mobiles au deuxième trimestre et
58.000 dans le fixe. Le chiffre

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

d’affaires a reculé de 4,6 % au
deuxième trimestre. Pour autant, la
tendance sur celui-ci est meilleure
qu’au premier trimestre (– 6,1 %).
Par ailleurs, si la base d’abonnés
se contracte, ces derniers dépensent plus, notamment en contenu :
le revenu moyen par client a progressé par rapport au premier trimestre à la fois dans le mobile (à
25 €) et le fixe (à 33,4 € dans le DSL
et 40,8 € dans la fibre). Les effets
dans les deux cas d’un mix produit

G R A N D E S VA L E U R S

plus favorable (le groupe a limité
les promotions en entrée de
gamme) et de hausses de prix passées sur les anciens clients.
Le groupe compte d’ailleurs sur
sa stratégie de haut de gamme, la
poursuite du déploiement de la
fibre et l’accélération des investissements dans la 4G pour réduire
sur les prochains mois le taux
d’attrition de ses bases de clients et
retrouver de la croissance.
Enfin, sur le trimestre, alors que

GRILLE DU CONSEIL

G R A N D E S VA L E U R S

l’opérateur poursuit ses économies de coûts, le résultat opérationnel avant amortissements et
dépréciations s’est révélé supérieur aux attentes, à 993 millions
d’euros. SFR a signé un accord, le
4 août, avec deux syndicats pour
un nouveau plan de suppression
de 5.000 postes en deux temps,
dont les premiers effets sont
attendus en 2017. D’ici là, des perturbations sociales ne sont pas
exclues.
D. T.
CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

NOTRE CONSEIL

q
RESTER À L’ÉCART L’amélioration

de la tendance sur le chiffre
d’affaires doit être confirmée.
L’endettement de 15,1 milliards
d’euros a porté le ratio d’endettement au niveau des covenants
(4 fois l’Ebitda), empêchant le
versement d’un dividende au titre
de 2016 (SFR).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS
PUBLICATION DES RÉSULTATS DU
TROISIÈME TRIMESTRE LE 8 NOVEMBRE
G R A N D E S VA L E U R S

COMPORTEMENT DE L’ACTION

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ

INTÉRÊT BOURSIER

COURS AU 11-8-16 : 22,68 €
VARIATION 52 S. : - 54,08 % / 2016 : - 32,30 %
l VOLATILITÉ
BÊTA 52 SEMAINES : 0,9 FOIS
EXTRÊMES 52 SEMAINES : 49,45 € / 19,51 €

ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 104 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : - 2 %
l BNPA
ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 96 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : - 5 %

DETTE NETTE / FONDS PROPRES : 337 %
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : 9,71 €
l CONSENSUS DES ANALYSTES

DIVIDENDE 2016 ESTIMÉ : NUL
RDT 2015 : 25,1 % ; RDT 2016 : NUL
l VALORISATION ESTIMÉE
PER 2016 : 16,2 FOIS
PER 2017 : 11,9 FOIS

l PERFORMANCE DU TITRE

l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

l SOLIDITÉ DU BILAN

A
C
V 4%

50 %
46 %

l RENDEMENT ESTIMÉ

GRILLE

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

secteur

9

Beauté : comment les petits s’imposent
NICHES Les parfums et cosmétiques sont bien représentés en Bourse par des entreprises familiales

de toutes tailles. Nous avons privilégié ici les « challengers » Interparfums, Alès Groupe et Jacques Bogart.

I

ndustrie française par excellence, le secteur des parfums et
cosmétiques est très présent en
Bourse, grâce à de belles entreprises familiales, peu ou pas endettées. On pense bien sûr à L’Oréal, le
numéro un mondial, avec un chiffre
d’affaires supérieur à 25 milliards
d’euros, et à LVMH, dont le pôle Parfums et cosmétiques pèse 4,5 milliards sur le seul marché du luxe,
sans compter Sephora et ses
1.661 magasins.
Mais la cote compte aussi de plus
petits acteurs que nous avons choisi
de détailler ici par chiffres d’affaires
décroissants : Interparfums, Alès
Groupe et Jacques Bogart. Nous
avons laissé de côté Hermès, dont les
parfums représentent seulement 5 %
(241 millions en 2015) de l’activité, et
le tout petit Ulric de Varens, qui com-

UN MARCHÉ MONDIAL DE 203 MILLIARDS D’EUROS
En 2015

Par zones géographiques
Afrique/Moyen-Orient 3 %

Europe de l’Est
Amérique
latine

10,4 %
AsiePacifique

36,2 %

Europe
de l’Ouest

Soins
de la peau

Parfums

12,2 %

36,1 %

Maquillage

20,3 %

Amérique
du Nord

17,3 %

Soins
des cheveux

22,9 %

24 %

Source : L’Oréal (document de référence 2015).

vés et une image glamour pour ses
soins de la peau, Lierac. Ils sont présents à l’international depuis longtemps (la France ne représente que
10 % des ventes d’Interparfums et

42 % pour Alès Groupe). Ils ne se dispersent pas non plus (par exemple,
ils sont absents du maquillage).
Etre une petite société, « c’est un
peu compliqué », reconnaît Nicolas

JACQUES BOGART

UNE CROISSANCE À MARCHE FORCÉE

LA DISTRIBUTION EN PLUS

24,49

î

direction a multiplié les emplettes,
notamment entre 2009 et 2012, avec
des fortunes diverses. Si Repetto et
Karl Lagerfeld souffrent d’un manque
de notoriété hors de France, Montblanc et Jimmy Choo (chausseur de
luxe américain) sont devenus des
locomotives pour Interparfums, dont
elles assurent près de 60 % de l’activité. L’entreprise a encore du chemin
à faire avant de retrouver les
445 millions d’euros de 2012 avec
Burberry. Mais, grâce à Montblanc et
à Jimmy Choo, les facturations
d’Interparfums ont, en quatre ans,
augmenté, de 60 %, à 350 millions
prévus cette année.
Au premier semestre, les ventes de

Montblanc ont bondi de 31 % grâce
aux lignes Legend, tandis que Jimmy
Choo a fait aussi mieux que prévu
(+ 17 ). Cette croissance a un prix : un
budget publipromotionnel supérieur
à 20 % du chiffre d’affaires. Il est porté,
cette année, de 67 à 82 millions pour
soutenir le lancement des parfums
Coach, à l’automne.

NOTRE CONSEIL

q
ACHETER Interparfums reste une

valeur sûre en termes de croissance,
d’où sa valorisation élevée, et dispose
d’une belle trésorerie, de 135 millions
fin 2015, pour de nouvelles
acquisitions.
Objectif : 28 € (ITP).

ALÈS GROUPE

LE SOUTIEN SPÉCULATIF S’EST ÉMOUSSÉ

î

Après un
exercice
20
2015 aux résul18
tats mitigés
16
(bénéfice opé14
rationnel en
12
baisse de 18 %),
Août 2015 Août 2016 2016 sera une
petite année
pour l’entreprise, fondée en 1969 par
Patrick Alès, qui, à 86 ans, la préside
toujours. L’activité devrait être à nouveau soutenue par les produits capillaires, grâce à l’acquisition l’an dernier
de deux distributeurs professionnels
français. Ces derniers visent à renforcer la présence des marques Phyto
En euros

Cosmétique
s
orale 1,1 %

Produits
de toilette

6%

10,5 %

Un marché « bataillé »
Mais, quel que soit le circuit de distribution, il est aussi très concurrentiel.
Nos trois acteurs se concentrent surtout sur celui de la parfumerie sélective ou de la pharmacie pour Alès
Groupe, avec, toutefois, des prix éle-

Par catégories de produits

Dewitte, directeur général adjoint de
Jacques Bogart, d’autant que les
enseignes de parfumeries se concentrent et mettent de plus en plus en
avant les marques phares. « Mais
nous aimons bien cette position de challenger. Avec de la créativité, de l’exigence, en étant original, on arrive à faire
des choses intéressantes. » Pour Philippe Bénacin, PDG d’Interparfums,
le ranking, le classement des produits, est devenu capital : « Il faut être
dans le top 50 des marques par pays. »
Interparfums ou Alès Groupe ont
d’ailleurs accru, ces dernières
années, leur budget publicitaire, établi en proportion de leur chiffre
d’affaires, quitte à limiter leur rentabilité. « Notre objectif n’est pas tant
notre marge opérationnelle que le
ranking de nos marques », assure Philippe Bénacin.
CÉCILE LE COZ

INTERPARFUMS
Fondée en
1982 par
28
Philippe
Bénacin et
23
Jean Madar,
18
qui la contrô13
lent toujours,
2014 2015 2016
la société
s’emploie à
regagner le chiffre d’affaires perdu
depuis l’arrêt de la licence Burberry,
début 2013. La marque britannique
représentait alors plus de la moitié
des ventes d’Interparfums.
Déjà soucieuse de diversifier son
portefeuille de licences ou de
marques (les parfums Lanvin et
Rochas sont détenus en propre), la
En euros

mercialise ses fragrances hors du
circuit sélectif.
Interparfums, Alès Groupe et
Jacques Bogart font figure de Petit
Poucet sur un marché mondial de la
beauté de 203 milliards d’euros l’an
dernier, dominé par cinq géants :
L’Oréal, donc, puis Unilever, Procter
& Gamble, Estée Lauder et Shiseido.
C’est un marché qui progresse régulièrement de 3,5 à 4 % cette année
encore, selon la tendance donnée fin
juillet par L’Oréal, et qui résiste dans
les crises.

12,35

(aussi vendue en pharmacie) et Ducastel dans les salons de coiffure. Au premier semestre, le chiffre d’affaires de
la division Capillaire a progressé de
22,6 % grâce aux acquisitions, mais les
facturations totales du groupe se sont
effritées de 1,4 %, à 122,4 millions.
Dans son communiqué du 28 juillet,
l’entreprise ne précise pas l’évolution
des ventes de soins pour la peau
Lierac (près de la moitié du chiffre
d’affaires de la société), mais on peut
supposer qu’elles sont en baisse assez
sensible, dans un marché difficile
depuis fin 2015, avant une année 2017
plus chargée en nouveaux produits.
Les résultats devraient s’en ressentir

cette année. La baisse de 35 % de
l’action en un an tient aussi à la disparition de son soutien spéculatif. Les
membres de la famille Alès, qui contrôle 78,6 % du capital, se sont collectivement engagés, en septembre 2015, à
conserver leurs titres pendant six ans.

î

Après des
années de
13,5
silence, la
société,
12,0
contrôlée à
10,5
88 % par la
9
famille KoncAoût 15
Août 16 k i e r , a é t é
plus bavarde
depuis fin 2015, à l’occasion d’une
levée de fonds de 20 millions d’euros.
Elle vise à accélérer le déploiement
d’un réseau de parfumeries à
l’enseigne April, afin de contrôler
toute la marge de la filière, de la
fabrication à la commercialisation, et
de mieux mettre en avant les marques de Jacques Bogart : Ted Lapidus
et Carven, acquise en 2010. La
société, qui souhaite reproduire à
son échelle le modèle qui a réussi à
LVMH avec Sephora, nous explique
que le PDG, David Konckier, a
d’abord repris des parfumeries en
Israël, en 2004, puis 23 boutiques
Nocibé en France, en 2015, visant à
terme une cinquantaine de points de
vente dans notre pays, tout en prosEn euros

12,00

pectant le reste de l’Europe. Une
ligne de 200 cosmétiques à la marque
April est en cours de développement.
Les fonds levés vont également
nourrir la croissance du portefeuille
de marques, dont Jacques Bogart,
« qui commence à entrer en duty free »,
précise Nicolas Dewitte, directeur
général adjoint, ou Carven, soutenu
par un nouveau parfum féminin,
L’Absolu.
Le chiffre d’affaires du premier
semestre, publié mercredi, a augmenté de 10 %, à 52,4 millions (+ 5,9 %
à périmètre constant), le ralentissement entre le premier trimestre
(+ 10,3 % en comparable) et le
deuxième s’expliquant par le calendrier des lancements.

NOTRE CONSEIL

q
ACHETER La croissance de l’activité

et des résultats de 2015 (+ 21 % pour
le bénéfice opérationnel), qui devrait
se poursuivre cette année, a confirmé
l’intérêt retrouvé du marché pour la
valeur, bien qu’elle manque encore
de liquidité. Objectif : 16 € (JBOG).

JACQUES BOGART, LE PLUS PETIT ET LE PLUS RENTABLE
SOCIÉTÉS

NOTRE CONSEIL

q
ACHETER A titre de « joker » seule-

ment. L’année 2016 ne sera pas un
grand cru, avant une année 2017
espérée meilleure. De plus, le groupe
a perdu son soutien spéculatif (la
valeur a déjà chuté de près de 25 %
cette année). Objectif : 15 €.

CHIFFRE D’AFFAIRES 2015 EN M€
CHIFFRE D’AFFAIRES 2016 EN M€ (EST.)
MARGE OPÉRATIONNELLE 2015 EN %
MARGE OPÉRATIONNELLE 2016 EN % (EST.)
BÉNÉFICE NET 2015 EN M€
BÉNÉFICE NET 2016 EN M€ (EST.)
BÉNÉFICE NET PAR ACTION 2016 EN € (EST.)
RATIO COURS/BÉNÉFICE 2016 (NBRE DE FOIS)

ALÈS
GROUPE
(ALPHY)
244,2
240
5,8
5,8
8,4
6,5
0,45
27,4

INTERPARFUMS
(ITP)
327,4
350
14
12,9
29,15
31
0,87
28,1

JACQUES
BOGART
(JBOG)
95,1
105
15
14,8
8,9
9,3
0,59
20,3

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

10

secteur

INVESTIR.FR

L’ A C T U A L I T É

SUI V I DE CONSEI LS

INVESTIR.FR

L’ A C T U A L I T É

INVESTIR.FR

ROTHSCHILD & COæ

SIPHæ

La banque privée a affiché une croissance
de 15 % de son activité au premier trimestre.
Mieux encore, au cours des six premiers
mois de l’année, le groupe s’est hissé
au premier rang mondial en termes de
conseils en fusions et acquisitions. ACHAT

Le producteur de caoutchouc va de mieux
en mieux. Il devrait renouer avec les bénéfices cette année, après trois ans de disette.
Il profite, par ailleurs, de la remontée
des cours de sa matière première depuis
le début de l’année.
ACHAT SPÉCULATIF

æ BONNE NOUVELLE è MAUVAISE NOUVELLE â CONFORME AUX ATTENTES

L’ A C T U A L I T É

INVESTIR.FR

L’ A C T U A L I T É

PHARMAGEST INTERACTIVEæ

RETROUVEZ

R
CES CONSEILS SU
INVESTIR.FR

Les ventes semestrielles du numéro un
français de l’informatisation des officines
ont progressé de 13 %, pour atteindre
63,5 millions d’euros. Une performance en
avance sur les objectifs annuels. Les relais
de croissance jouent à plein.
ACHETER

INVESTIR.FR

HEURTEY PETROCHEMâ
La reprise de la dynamique commerciale
n’est toujours pas au rendez-vous pour la
firme parapétrolière, qui pâtit d’un secteur
encore en crise. Elle a dévoilé, comme
attendu, un chiffre d’affaires en recul
pour le semestre.
RESTER À L’ÉCART

Adocia pourrait encore séduire
un géant du diabète
INNOVATION Proposer de l’innovation à moindre coût aux grands acteurs du diabète, c’est

le pari de cette biotech. Un dossier combinant valorisation attrayante et dimension spéculative.

L

a biotech lyonnaise pourrait
jouer un rôle clé dans la
bataille que se livrent les
géants du diabète sur le marché de 23 milliards de dollars des insulines injectables. Elles sont prescrites aux
diabétiques lorsque les médicaments
par voie orale (Metformine, GLP-1) ne
sont plus assez efficaces .
L’expiration des brevets des produits
vedettes du secteur – Lantus, de Sanofi
(une insuline journalière, dite « basale »,
de plus de douze heures d’action, qui
génère 6,5 milliards de chiffre d’affaires), et Humalog, d’Eli Lilly (une insuline
à action rapide, dite « prandiale »,
administrée avant chaque repas en
complément d’une basale, qui représente 2,5 milliards de ventes) – va changer la donne. Alors que le troisième
protagoniste, Novo Nordisk, est de plus
en plus offensif, l’innovation fera la différence pour ces leaders si son coût est
raisonnable. Les pressions sur les prix
imposés pas les assureurs américains,
avec l’arrivée proche des génériques,
sont de plus en plus intenses.
La technologie BioChaperone (BC),
mise au point par Adocia, apporte une
réponse à cette problématique en
permettant de mieux maîtriser la durée
d’action d’une protéine (donc le risque
d’hypoglycémie pour l’insuline).
Elle intervient sur les propriétés physiques d’une molécule connue, sans
modification biologique. BioChaperone
est appliquée aux principes actifs de
ADOCIA

50,90

En euros
100
80
60
40
20
0

2014

2015

2016

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

UN PORTEFEUILLE INNOVANT POUR ATTAQUER LE MARCHÉ DES INSULINES EN PLEINE MUTATION
Insuline ultrarapide
BC LISPRO

Préclinique

Phase 1/2

(reformulation d’Humalog)

Phase 3
Eli Lilly

Marché cible

Produits leader (vente en €)

7

Novolog (Novo Nordisk) > 3 Mds €
Humalog (Eli Lilly) > 2,5 Mds €

Insuline
rapide

Mds€

(Partenariat
en cours de
discussion)

d’Humalog + Lantus)

Insuline rapide*
HINSBET

Prémix

PRÉSIDENT FONDATEUR

5

11

Insuline Levemir (Novo Nordisk) > 2,5 Mds€
lente Lantus (Sanofi) > 6,5 Mds€
Brevet expiré

Mds€ Mds€
Pays émergents

*Ancienne génération
à bas coût

TECHNOLOGIE BC
Polymère

Insuline lente

+

PDGF - BB

(reformulation de
Regranex)

Marché de niche

BC GLUCAGON

(hormone
hyperglycémiante)

Molécule
améliorée

Lantus et d’Humalog (lispro), libre de
droits, gage de prix abordables. Le
risque d’échec est faible et la phase clinique II n’est d’ailleurs pas nécessaire.

Annonces majeures en vue
La biotech dispose de quatre projets
dans le diabète, les deux plus importants étant BC Lispro et BC Combo. Le
premier, licencié en 2014 à Eli Lilly sur
la base de paiements pouvant aller jusqu’à 570 millions de dollars hors royalties (70 millions ont déjà été versés), est
une insuline ultra-rapide. C’est une
innovation par rapport aux insulines
prandiales. Elle offre un meilleur
contrôle de la glycémie que Humalog
et a montré une efficacité supérieure à
la première insuline ultra-rapide,
FIAsp, de Novo Nordisk, qui vient
d’obtenir son agrément. Eli Lilly, qui
doit faire vite pour contrer FIAsp,
devrait annoncer son entrée en
phase III début 2017. Le produit, s’il est
commercialisé à horizon 2019, se substituera à Humalog. Son potentiel est
donc très élevé. Quant à BC Combo, qui
va entrer prochainement en phase III,
ce serait, avec Ryzodeg, de Novo Nordisk, tout juste homologué, le premier
produit à permettre l’injection simultanée d’une insuline rapide et basale. Ces

FORTE VISIBILITÉ GRÂCE AUX REVENUS DE LICENCE
EXERCICE CLOS LE 31-12
CHIFFRE D’AFFAIRES (EN M€)
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE (EN M€)
TRÉSORERIE (EN M€)

2015
37*
12,5
72

2016 (e)
40*
0,5
68

2017 (e)
75*
14
105

COURS LE 11-8-2016 : 50,90 € ; CB : 331 M€ ; BNPA ET PER : NS (SOCIÉTE EN PERTE HORS PAIEMENTS*
D’ÉTAPE CLINIQUE) ; MNÉMO : ADOC.

combinaisons pourraient remplacer
les prémix, aux résultats insuffisants, et
prendre des parts de marché aux insulines basales.
L’avantage de BC Combo, fabriqué à
partir de glargine (Lantus) et de lispro
(Humalog), par rapport à Ryzodeg
reposera sur son prix peu élevé. Son
potentiel est estimé à plus de 1 milliard
d’euros, et il pourrait faire l’objet d’un
partenariat d’envergure. « Nous discutons avec des acteurs importants pour évaluer les preuves cliniques supplémentaires
dont ils ont besoin afin de justifier le prix
auquel nous souhaitons valoriser ce produit », indique le PDG Gérard Soula.
Enfin, le groupe développe (en
phases I-II) HinsBet, une insuline
rapide d’ancienne génération à faible
coût, et dévoilera bientôt les résultats
de phase III en Inde d’un traitement de
l’ulcère du pied diabétique. Le potentiel
de ces produits est plus limité.
Le titre de la société, introduite à

GRILLE DU CONSEIL

VA L E U R S M OY E N N E S

15,90 € en 2012, a quadruplé pour
toucher 92 € en 2015, grâce à l’accord
avec Eli Lilly. Son retour vers 50 €, dans
le sillage de l’aversion au risque pour le
secteur biotech, est une opportunité.
« Le cours n’intègre que la valorisation du
projet BC Lispro, en lui appliquant une probabilité de succès de seulement 60 %, et
celle de l’importante trésorerie (elle donne
deux ans et demi de visibilité à la société
hors nouveaux paiements de Eli Lilly). Les
autres programmes en cours, qui présentent un intérêt certain pour de grands
acteurs du diabète, ne sont pas pris en
compte. Le dossier dispose d’une forte
dimension spéculative », affirme Martial
Descoutures, analyste financier
d’Invest Securities. ANNE BARLOUTAUD

NOTRE CONSEIL

q
ACHAT SPÉCULATIF Jouer un accord

pour BC Combo. Sanofi ou Eli Lilly
seraient des partenaires idéaux.
Viser 100 €.
CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ

INTÉRÊT BOURSIER

COURS AU 11-8-16 : 50,9 €
VARIATION 52 S. : - 41,76 % / 2016 : - 30,48 %
l LIQUIDITÉ
VOLUME QUOT. MOYEN ECHANGÉ : 10.524
EXTRÊMES 52 SEMAINES : 89,50 € / 42 €

ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 112 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 8 %
l BNPA
ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : NS
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : - 96 %

DETTE NETTE / FONDS PROPRES : - 158 %
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : 2,41 €
l CONSENSUS DES ANALYSTES

DIVIDENDE 2016 ESTIMÉ : NUL
RDT 2015 : NUL ; RDT 2016 : NUL
l VALORISATION ESTIMÉE
PER 2016 : NS
PER 2017 : 23,9 FOIS

l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

l SOLIDITÉ DU BILAN

A
C 0%
V 0%

100 %

TÉMÉRAIRE
RÉSILIENCE Ce Marseillais de 70 ans

Protéine (insuline)

COMPORTEMENT DE L’ACTION
l PERFORMANCE DU TITRE

GÉRARD SOULA

Brevet expiré

Insuline rapide + lente
BC COMBO (reformulation

VA L E U R S M OY E N N E S

UN PATRON
UNE HISTOIRE…

l RENDEMENT ESTIMÉ

PEA-PME

a de la suite dans les idées. Titulaire d’un
doctorat en chimie organique et d’un
MBA, il n’a pas hésité à abandonner, en
1990, son confortable poste de directeur
de recherche sur les polymères à RhônePoulenc pour créer Flamel Technologies,
une société spécialisée dans les technologies de libération contrôlée de molécules. Ce sera la première biotech française
à entrer au Nasdaq ! Mais les choses ne
tournent pas comme prévu. Alors que la
société franchit les 500 millions de valorisation, Gérard Soula préfère quitter le
navire après le « putsch » d’un hedge
fund, qui prend le pouvoir et veut lui
imposer sa vision. Il ne baisse pas les bras
pour autant et fonde, en 2005, Adocia
avec ses fils, devenus, eux aussi, docteurs
ès sciences. La biotech, détenue à 22 %
par la famille, est introduite, cette fois, à la
Bourse de Paris, en 2012. Elle a mis au
point une technologie qui permet
d’augmenter la performance de
protéines. Le PDG compte à son actif plus
de 120 dépôts de brevets. « Je suis un
vétéran de la reformulation des insulines,
problématique sur laquelle je travaille
depuis vingt-cinq ans », se plaît-il à rappeler. Son leitmotiv : rester centré contre
vents et marées. « Notre stratégie de
physiciens et de physico-chimistes est
très différente de celle des biologistes des
grands laboratoires, qui n’ont pas cru, au
début, aux performances de notre techV A Lnologie.
E U R S M»OLe
Y Etemps
N N E S a montré
G R I L que
L E ce
n’était pas un rêve. Le géant américain Eli
Lilly, qui avait rompu sa collaboration avec
Adocia en 2013, est revenu à la charge
l’année suivante en signant, pour le
même produit, un accord trois fois plus
important. La ténacité a payé.

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

valeurs moyennes

11

GL EVENTS

MÉDIAS-PUBLICITÉ

AU CŒUR DES JEUX OLYMPIQUES DE RIO

L

e groupe est l’unique
acteur de taille mondiale sur
le marché de la communication par l’événement. Il est mobilisé
pour les JO, qui devraient lui rapporter de 50 à 60 millions d’euros de
chiffre d’affaires.
La société est concessionnaire
pour encore quarante ans du parc
d’expositions Riocentro, qui occupe
57 hectares entre le village des
athlètes et le parc olympique. Elle y
a m ê m e f a i t co n s t r u i r e , p a r
Bouygues, un hôtel Mercure de
300 chambres. GL Events est
également l’exploitant de l’Arena de
Rio (concession renouvelée, fin
2015, pour trente ans) et a signé des

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

COUP DE CŒUR DE LA SEMAINE
contrats pour des prestations de
restauration et de réception.
Le groupe est aussi implanté dans
la capitale économique du Brésil
avec la concession, pour trente ans,
de São Paulo Expo. Cet ensemble de
100.000 m2 modulables, inauguré le
26 avril après quatre mois de fermeture pour travaux et 100 millions
d’euros d’investissements, va
accueillir 800 salons par an
(comme le Brasil Game Show, début
septembre). Les revenus sont attendus au-dessus de 100 millions de
reals (34 millions d’euros) en 2017,
grâce à un taux d’occupation satis-

VA L E U R S M OY E N N E S

PAR JEAN-LUC
CHAMPETIER

GL EVENTS

17,30

En euros
22
20
18
16
14
12

2012

2013

2014

2015

2016

faisant de 45 à 50 %. La marge brute
d’exploitation dépassera 40 %, bien
au-delà de la moyenne du groupe
(12,4 % en 2015).

GRILLE DU CONSEIL

VA L E U R S M OY E N N E S

Le chiffre d’affaires
au Brésil avait atteint
150 millions en 2014 (16 % des revenus), grâce à la Coupe du monde de
football puis était retombé à
76 millions en 2015 (8 %), en
l’absence d’événement majeur. Il va
remonter dès cette année avec les
JO et sera ensuite moins dépendant
des grands événements grâce à São
Paulo Expo. La reprise économique
se fait attendre, mais le real est
remonté de 25 % face à l’euro,
depuis février.
Cette année, GL Events aura
bénéficié non seulement des JO,
mais aussi de l’Euro de football
(autour de 30 millions de factura-

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

tions) et de la prochaine COP22,
en novembre à Marrakech.

NOTRE CONSEIL

q
ACHETER La valeur se paie

moins de 11 fois le bénéfice net 2016
estimé, attendu stable l’an prochain,
malgré l’absence d’événement
majeur. Le cours sera soutenu par
la réduction attendue de la dette.
Son niveau, élevé, de 375 millions
net fin 2015, soit 3,2 fois l’Ebitda,
est lié aux investissements consentis
au Brésil, qui commencent à porter
leurs fruits. Viser 21 € (GLO).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS
LE 6 SEPTEMBRE, RÉSULTATS
SEMESTRIELS
VA L E U R S M OY E N N E S

COMPORTEMENT DE L’ACTION

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ

INTÉRÊT BOURSIER

COURS AU 11-8-16 : 17,3 €
VARIATION 52 S. : - 15,32 % / 2016 : 3,9 %
l LIQUIDITÉ
VOLUME QUOT. MOYEN ECHANGÉ : 2.487
EXTRÊMES 52 SEMAINES : 20,57 € / 14,08 €

ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 5 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 6 %
l BNPA
ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : - 5 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 20 %

DETTE NETTE / FONDS PROPRES : 94 %
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : 16,11 €
l CONSENSUS DES ANALYSTES

DIVIDENDE 2016 ESTIMÉ : 0,6 €
RDT 2015 : 3,5 % ; RDT 2016 : 3,5 %
l VALORISATION ESTIMÉE
PER 2016 : 10,6 FOIS
PER 2017 : 10,6 FOIS

l PERFORMANCE DU TITRE

l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

l SOLIDITÉ DU BILAN

A
C 0%
V 0%

100 %

GRILLE

l RENDEMENT ESTIMÉ

PEA-PME

BONDUELLE

A L I M E N TAT I O N

LA MÉTÉO DU PRINTEMPS, DÉJÀ UN HANDICAP POUR 2016-2017

B

onduelle a annoncé un bon
chiffre d’affaires pour l’exercice clos le 30 juin, mais la
Bourse a surtout retenu, sur le coup,
les mises en garde lancées par la
direction pour ce nouvel exercice
2016-2017. La météo du printemps,
humide et froide en France et en
Russie, et trop sèche en Amérique du
Nord, a perturbé une partie des
récoltes. Ces conditions climatiques
« auront une incidence sur les volumes
produits et pèseront sur les coûts de production de la campagne 2016 », prévient déjà Bonduelle. Certains légumes, dont les petits pois, seront plus

CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

rares et plus chers lors de leur
conditionnement en conserves ou
en surgelés. Le groupe du Nord, qui
précisera ses objectifs annuels début
octobre, aborde 2016-2017 avec un
nouvel handicap. Il s’ajoute à
d’autres, tels que la guerre des prix
entre distributeurs en Europe, la
crise économique et la faiblesse des
devises en Russie et au Brésil.
Quant à l’exercice passé, des
provisions de 9,5 millions d’euros,
plus importantes que prévu, vont
grever le bénéfice net. Elles doivent
couvrir le plan de départ et la fermeture de la conserverie de Russy-

VA L E U R S M OY E N N E S

BONDUELLE

22,95

En euros
30

25

20
15
2012

2013

2014

2015

2016

Bémont, dans l’Oise, destinés à rationaliser la production face aux baisses
de prix exigées par les distributeurs.

GRILLE DU CONSEIL

VA L E U R S M OY E N N E S

Pour autant, le chiffre d’affaires
2015-2016 du groupe a démontré sa
capacité à s’adapter à un environnement difficile. Proche de 2 milliards, il
a reculé de 0,7 % à cause de la chute
du rouble, mais il aurait augmenté de
2,4 % à données comparables. Cette
croissance interne a été assurée par
l’international (un gros tiers de l’activité), où elle a atteint 8,2 % grâce à
l’Amérique du Nord et même à la
Russie. La tendance a été négative en
Europe (– 0,4 %) après l’abandon de
contrats de fabrication sous marques
de distributeurs, jugés non rentables.
Les marques propres, Bonduelle et
CRIT ÈRES D’ I N V EST ISSEM ENT

Cassegrain, ont poursuivi leur croissance.
C. L. C.

NOTRE CONSEIL

q
VENDRE PARTIELLEMENT Nous

avons préconisé quelques allégements sur le site d’Investir, le
4 août, jour de la publication.
Le chiffre d’affaires annuel alors
annoncé est resté solide, mais nous
craignons que les perspectives plus
sombres données pour ce nouvel
exercice ne pèsent à court terme sur
l’action (BON).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS
LE 4 OCTOBRE, RÉSULTATS ANNUELS
VA L E U R S M OY E N N E S

COMPORTEMENT DE L’ACTION

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

CONFIANCE DANS LA SOCIÉTÉ

INTÉRÊT BOURSIER

COURS AU 11-8-16 : 22,95 €
VARIATION 52 S. : - 9,54 % / 2016 : - 0,39 %
l LIQUIDITÉ
VOLUME QUOT. MOYEN ECHANGÉ : 5.487
EXTRÊMES 52 SEMAINES : 26,16 € / 21,10 €

ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : 1 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 4 %
l BNPA
ÉVOL. MOYENNE DEPUIS 3 ANS : - 1 %
ÉVOL. 2016 ESTIMÉE : 28 %

DETTE NETTE / FONDS PROPRES : 126 %
DERNIER ACTIF NET PAR ACTION : 16,33 €
l CONSENSUS DES ANALYSTES

DIVIDENDE 2016 ESTIMÉ : 0,43 €
RDT 2015 : 1,9 % ; RDT 2016 : 1,9 %
l VALORISATION ESTIMÉE
PER 2016 : 11,5 FOIS
PER 2017 : 10,2 FOIS

l PERFORMANCE DU TITRE

l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

l SOLIDITÉ DU BILAN

A
C
V

13 %

37 %
50 %

GRILLE

l RENDEMENT ESTIMÉ

VALEUR À DÉCOUVRIR

ATARI ENFIN UNE ÉCLAIRCIE APRÈS DIX ANS DE GALÈRE
RENAISSANCE Alors qu’il s’appelait encore Infogrames Entertainment, ce pionnier du jeu vidéo
générait 770 millions d’euros en
2001. Aujourd’hui, avec 12,6 millions,
il n’est plus que l’ombre de ce qu’il
fut. La faute à une série de décisions qui ont bien failli signer sa
perte. La direction avait misé sur
l’endettement pour doper sa croissance externe. Monumentale
erreur, puisque la dette est rapidement devenue incontrôlable. Pis, le
groupe a traîné ce boulet durant

près d’une décennie. Toutefois, le
ciel semble commencer à se dégager pour Atari. En juillet, la direction
a trouvé un accord afin de rembourser 5,3 millions d’euros sur les
12,5 millions au groupe Alden.
« Cette opération permettra de
constater un bénéfice de 7,2 millions d’euros dans les comptes
consolidés du prochain exercice
2016-2017 », a précisé Atari. Dernière zone d’ombre : les capitaux
propres. Sur une base pro forma, ils
sont redevenus positifs (2,6 mil-

lions). Le management peut maintenant se concentrer sur le renforcement de sa rentabilité. D’ailleurs,
le groupe a déjà renoué avec les
bénéfices depuis deux ans, et ses
revenus ont bondi de 49 % en 2015,
grâce au succès de plusieurs jeux et
de son réservoir de licences. Enfin,
Atari entend développer son activité de casino en ligne. Il en récolte
déjà les premiers fruits (0,9 million
de chiffre d’affaires pour l’exercice
précédent) et la récente signature
de nouvelles licences dans ce

ATARI

domaine lui permet déjà d’engranger 1,8 million supplémentaire pour
l’exercice en cours.
G. L.

NOTRE CONSEIL

2,5
2,0

q
ACHAT SPÉCULATIF Le cours de

1,5

Bourse ne valorise que 2,6 fois
les bénéfices estimés de 2016.
Attention, car le pari reste très
risqué. Objectif : 0,25 € (ATA)

1,0

PROCHAIN RENDEZ-VOUS
LE 30 DÉCEMBRE, RÉSULTATS
SEMESTRIELS

0,19

En euros

0,5
0
2012

2013

2014

2015

2016

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

12

trader

ANALYSE GRAPHIQUE ET PRODUITS DÉRIVÉS

CAC 40

LA TENDANCE REDEVIENT POSITIVE
NOTRE
COMMENTAIRE
GRAPHIQUE

avec un objectif à 4.540 puis à
4.605 points.
A l ’ i n v e r s e, u n e c a s s u r e d e s
4.290 points entraînerait une correction plus profonde en direction des
4.055 puis 3.892 points.

Objectifs de cours : 4.540 et 4.605 points. Cours d’invalidation : 4.290 points.
.

æ

D’un point de vue graphique,
plusieurs éléments techniques
plaident maintenant pour une
poursuite de la dynamique haussière
sur l’indice phare de la place de Paris.
Ainsi, depuis le 3 août, la zone de
support des 4.290 points a permis à
l’indice de rebondir.
En outre, la moyenne mobile à
20 jours est actuellement haussière
et fait office de support aux alentours
des 4.400 points.
Par ailleurs, l’indicateur de vitesse RSI
évolue au-dessus de sa zone de
neutralité.
Dès lors, notre point pivot se situe
aux alentours des 4.290 points,
niveau de prix correspondant à un
retracement de 38,2 % de la hausse
enregistrée depuis les points bas de
juin.
En conclusion, la dynamique est
maintenant haussière sur le Cac 40,

ÉVOLUTION
SUR 6 SEMAINES
.

.

.

.

Moy. mob. 50 jours

DONNÉES CLÉS
Tendance graphique : haussière.

.

Moy. mob. 20 jours

4.500,19 Supports : 4.290-4.055-3.892 points.

.

.

Résistances :
4.540-4.605-4.750 points.

.
.

Indice CAC 40

NOTRE
CONSEIL DÉRIVÉ

.

STRATÉGIE OFFENSIVE Le turbo
call infini (7410C, DE000CX0XEN5)
multipliera par 5,4 fois la variation
du Cac 40. Le niveau de K.-O. est
placé à 3.730 points. Il est sans
échéance.

.

.

.
JANV. 2015

AOÛT 2016

Les commentaires et les graphiques sont réalisés par TRADINGCENTRAL.FR. Les conseils sont rédigés par Investir.

INDICE

SÉLECTION DE VALEURS

æ

NOTRE COMMENTAIRE Le titre s’est affranchi d’une
résistance graphique aux alentours de 72,40 €. Les
moyennes mobiles à 20 et 50 jours se retournent à la
hausse. De son côté, le RSI est bien orienté et a dépassé une
ligne de tendance baissière. Une poursuite de la progression
est à attendue.
Achat : objectifs de cours à 81,50 € et 85,50 €.
Cours d'invalidation : au-dessous de 72,40 €.

æ

NOTRE COMMENTAIRE Le titre évolue au-dessus
de son support graphique de 56,90 €. De plus, la
moyenne mobile à 20 jours est haussière et fait
office de support aux alentours de 57,75 €. Enfin,
l’indicateur de vitesse RSI se situe au-dessus de sa zone
de neutralité. Une poursuite de la hausse est à attendre.
Achat : objectifs de cours à 65,30 € et 68,25 €.
Cours d’invalidation : au-dessous de 56,90 €.

RENAULT (RNO)

SCHNEIDER ELECTRIC (SU)

NASDAQ 100

En euros

En euros
Moy. mob.
50 jours

æ

NOTRE COMMENTAIRE L’indice le plus représentatif des valeurs technologiques américaines est bien
orienté. Il s’est affranchi d’une ligne de tendance
baissière en place depuis décembre. Les cours ont dépassé
une résistance horizontale à 4.740 points (borne haute
d’un double sommet formé en novembre-décembre).
Sens : haussier. Supports : 4.525 ; 4.380 ; 4.175.
Résistances : 4.870 ; 5.000 ; 5.250.

En points
.

Moy. mob.
20 jours

76,88

Moy. mob.
50 jours

.
.

Moy. mob.
20 jours

OCT. 2015

î

Il n’y a pas de changement
cette semaine dans les positions
prises précédemment.

61,59

.

4.803,31

.
AOÛT 2016

STRATÉGIE OFFENSIVE Le turbo call de code mnémo
LE03B (FRBNPP002BF5) offre un effet de levier de 5,1 fois
sur les variations du cours de l’action Renault. La barrière
désactivante est placée à 62 € (18 % du cours actuel). Son
échéance est fixée au 16 décembre.

LE BILAN DES CONSEILS
D’ANALYSES GRAPHIQUES
DE TRADINGCENTRAL.FR

Moy. mob.
20 jours

.

Moy. mob.
50 jours

OCT. 2015

AOÛT 2016

STRATÉGIE PRUDENTE Au bonus cappé IU93B est attaché
un rendement de 17,5 % à horizon de décembre 2017, à
condition que le sous-jacent ne touche pas, durant la durée
de vie du certificat, la borne basse, placée à 46 € (distante
de 25 % du cours actuel).

LES POSITIONS À SURVEILLER
PRODUITS

CODE MNÉMO

GAIN/PERTE

TURBO CALL PERNOD RICARD

8637C

+ 25,5 %

TURBO CALL CAPGEMINI

2540C

+ 23 %

TURBO PUT CAC 40

5P96Z

– 11,5 %

TURBO CALL ALPHABET

P360B

+ 20 %

JANV. 2015

AOÛT 2016

STRATÉGIE PRUDENTE Le turbo call sans échéance 5819H
multipliera par 3 les variations du sous-jacent pour une
barrière désactivante (3.490 points) éloignée de 27 %.

Le bilan de l’analyse graphique correspond aux positions sélectionnées par
TRADINGCENTRAL.FR ; le bilan des warrants/turbos et certificats est réalisé
sur la base des positions sélectionnées par Investir. Les conseils prodigués
dans le cadre de l’analyse graphique peuvent différer de ceux donnés dans
Investir-Le Journal des Finances sur l’analyse fondamentale.
LES PRODUITS DÉRIVÉS SUR ACTIONS, INDICES
OU MATIÈRES PREMIÈRES, SONT DES PRODUITS
À FORT EFFET DE LEVIER (À LA HAUSSE ET À LA BAISSE) ET SONT SANS
GARANTIE EN CAPITAL. RÉSERVÉS AUX INVESTISSEURS AVERTIS.

AVERTISSEMENT

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

S
VIVRE SANR
TRAVAILLE

dossier

13

Faites travailler votre patrimoine
à votre place
SOLUTIONS Il est possible de vivre grâce à son patrimoine, malgré l’effondrement des
rendements financiers. A condition de sortir des sentiers battus et d’optimiser la fiscalité.

A

utant le dire directement au
début de ce dossier : quand
les obligations d’Etat à dix
ans rapportent 0,12 % par
an, on n’est pas loin de l’euthanasie des
rentiers ! Dans ces conditions, vivre de
son patrimoine selon les recettes du
passé tient de la gageure, puisqu’il faut
mobiliser des sommes extraordinaires
pour en tirer des revenus.
Les fonds en euros d’assurance-vie,
longtemps privilégiés pour cet objectif,
en sont un bon exemple : si, il y a dix
ans, il suffisait de disposer d’un capital
300.000 € pour percevoir 1.000 € de
revenus complémentaires mensuels
tout en conservant son capital, il faut
désormais le double pour atteindre le
même complément. Et certainement
encore un peu plus dans les prochaines années, puisque ces rendements
vont continuer de diminuer.

compte : pour espérer gagner de
l’argent aujourd’hui, il faut accepter de
prendre des risques. Les solutions
d’épargne sécurisées, qui ont toutes vu
leurs rendements s’effondrer, ne vous
permettront pas de parvenir à cet
objectif, sauf à y consacrer des sommes
folles (voir illustrations).

Diversifier
ses investissements
Dans les pages qui suivent, nous mettons en avant deux types d’actifs financiers qui, en échange d’un risque de
perte ou de baisse des revenus, vous
permettront encore d’obtenir des rendements élevés, tout en vous offrant,
en contrepartie du risque, un potentiel
de plus-value sur votre capital. Tout
d’abord l’immobilier, en particulier à
travers les SCPI ou les résidences services, qui continue de délivrer des rendements largement supérieurs à 4 %, puis
les actions. Grâce à leurs dividendes,
aujourd’hui nettement plus élevés que
les taux obligataires, elles représentent
une solution atypique, mais dont il
serait dommage de se passer.
Pas question, évidemment, de tout
miser sur une seule classe d’actifs, fûtelle très rentable : les principes de base
de la gestion de patrimoine doivent
vous conduire à diversifier vos investissements pour limiter les risques de
perte. En faisant reposer vos revenus

Indispensable prise
de risques
Dans ces conditions, faut-il laisser les
rêves de vivre sans travailler aux seuls
multimillionnaires ? Non ! S’il est
nécessaire de disposer d’un patrimoine et de capitaux importants pour
vivre de ses « rentes », il est encore
possible de trouver des solutions pour
y parvenir sans avoir gagné le jackpot à
la loterie ou au casino.
Premier principe à prendre en

sur différents piliers, vous serez mieux
protégé si l’une des classes d’actifs
broie du noir. Et, même si la sécurité ne
rapporte plus grand-chose, il ne faut
pas non plus négliger les placements
sans risques – via le fonds en euros de
l’assurance-vie, la formule « sûre » qui
reste la plus rentable, malgré tout –,
afin de pouvoir compter, quelles que
soient les conditions de marché, sur
une part de revenus stable.
Dans cette optique, ne manquez pas
de vous intéresser aussi aux rentes viagères et aux contrats d’assurance-vie
variable annuities, seules solutions pour
vous apporter une garantie de revenus
à vie.
Si votre objectif de revenus n’est pas
immédiat, mais à un horizon de quelques années, profitez de la faiblesse des
taux des crédits : en empruntant, par
exemple pour acheter des SCPI ou un
logement locatif, vous augmenterez le
potentiel de vos revenus futurs, tout en
payant une partie du crédit grâce aux
revenus de votre placement.
S’il est important de chercher des
formules d’investissement rentables, il
est tout aussi important d’optimiser
la fiscalité, susceptible de vous
confisquer la moitié de vos revenus. Le
PEA et l’assurance-vie seront donc de
précieux alliés dans votre vie de
rentier.
DOSSIER RÉALISÉ

Hypothèse : rendement net annuel de 3 % ; inflation de 2 %, revalorisation annuelle
des retraits à hauteur de l'inflation (2 %) - capital épuisé en fin de période.
En retirant
500 €/mois
250 €/mois
1.000 €/mois
750 €/mois
8 ans

18 ans

50.000

< 6 ans 8 ans

13 ans

29 ans

75.000
100.000
150.000
200.000
250.000
300.000

8 ans

11 ans

18 ans

13 ans

18 ans
18 ans

29 ans

23 ans

41 ans

1%

Par exemple, monétaires ou livrets

4.300 €

2,5% Par exemple, assurance-vie en euros
4%

Par exemple, immobilier

6%

Par exemple, Bourse

Sur 30 ans, il vous faudra épargner
715 € par mois avec un placement à 1 %,
par exemple un livret d’épargne ; 560 € avec
l’assurance-vie, qui rapporte 2,5 % par an ;
432 € avec un placement à risque modéré,
comme l’immobilier ; et 299 € avec un actif
risqué, comme la Bourse.

715 €
560 €
432 €
299 €

Durée
d’épargne 30 ANS

881 €
721 €
583 €
433 €

1.130 €
965 €
818 €
649 €

25 ANS 20 ANS

2.378 €
2.203 €
2.037 €
1.831 €
1.545 €
1.375 €
1.219 €
1.032 €

15 ANS

10 ANS

5 ANS

41 ans
55 ans

1 AN

Ces calculs ne tiennent pas compte de l’inflation. Avec une inflation de 2 % par an pour obtenir,
en pouvoir d’achat, l’équivalent de 1.000 € d’aujourd’hui, il vous faudrait verser dans 10 ans 1.218 €.

Tauxd'inflattion
Années
annuelle

1

5

10

15

20

25

30

1%

1.010 €

1.051 €

1.104 €

1.160 €

1.220 €

1.282 €

1.347 €

2%

1.020 €

1.104 €

1.218 €

1.345 €

1.485 €

1.640 €

1.811 €

3%

1.159 €

1.343 €

1.557 €

1.806 €

2.093 €

2.427€

1.030 €

2.665 €

1.216 €

1.800 €

2.191€

3.243 €

1.480 €

4%

1.040 €

Plus de 70 ans
55 ans

33 ans

29 ans

Illimité

Taux d’intérêt du placement
pendant la phase d’épargne

Plus de 70 ans

25 ans

500.000
1.000.000

41 ans

24.715 € 24.886 €
24.545 €
24.320 €
4.878 €
4.699 €
4.525 €

Quels revenus en fonction de l'évolution des prix ? Ce tableau indique la somme qu'il vous faudra pour disposer d'un revenu
équivalent à 1.000 € d'aujourd'hui en fonction de divers scénarios d'inflation, mais aussi quelle sera la valeur future
de 1.000 € d'aujourd'hui. De quoi inciter à augmenter chaque année son effort d'épargne à hauteur de la hausse des prix !

Taux d'inflation annuel

< 4 ans < 5 ans

1.000
€/mois

Montant permettant de percevoir
ensuite un revenu de 1.000 €
par mois avec une rente viagère

PAR ÉRIC LEROUX

SELON VOS RETRAITS ET LES TAUX D’INTÉRÊT ?

CAPITAL
INITIAL

COMBIEN FAUT-IL ÉPARGNER
CHAQUE MOIS POUR GAGNER,
À 65 ANS, 1.000 € MENSUELS ?

Attention : à la fin de la durée indiquée, le capital
est totalement épuisé, sauf mention "illimité",
où la valeur du capital continue de progresser.

Illimité
Plus de 70 ans
Plus de 70 ans

Illimité
Illimité

14

dossier

S
VIVRE SANR
TRAVAILLE

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

IMMOBILIER Avantage aux SCPI

L’

immobilier représente la
voie royale pour obtenir
des revenus de son patrimoine, avec un triple
avantage : des rendements supérieurs à la plupart des autres placements, quasi indexés sur l’inflation,
et un potentiel de revalorisation du
prix des biens si les marchés sont
bien orientés.
Pour miser sur l’immobilier,
plusieurs pistes s’ouvrent à vous,
notamment en investissant en
direct dans les logements locatifs.
Ce n’est, toutefois, pas là que vous
obtiendrez la meilleure rentabilité
(de 3 à 5 % par an, selon les agglomérations et les biens, avant charges et impôts), et, comme le savent
les propriétaires bailleurs, la
gestion n’est pas toujours de tout
repos. Vous pouvez la confier à un
professionnel, mais vos revenus en
pâtiront. Et, sauf à posséder plusieurs biens, vos revenus seront à la
merci d’un mauvais payeur.

Un rendement de plus
de 4,5 %
C’est pourquoi les professionnels
recommandent plutôt d’investir
dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), qui jouent
une autre carte : celle de l’immobilier professionnel, au travers de
bureaux, de commerces ou de
locaux professionnels. Ces SCPI
vous débarrassent donc de tout
souci de gestion et vous font profiter, à partir de quelques centaines
ou milliers d’euros, d’une large

diversification du patrimoine.
Autre atout : l’immobilier professionnel rapporte plus que l’immobilier d’habitation, et vous pouvez
donc espérer des revenus plus
importants. L’an dernier, les SCPI
ont ainsi rapporté, en moyenne,
selon l’Association française des
sociétés de placement immobilier
(Aspim), 4,85 % nets de frais et de
charges (mais bruts d’impôts), et le
site Internet spécialisé MeilleureSCPI table sur un taux de 4,6 % en
2016. Même si ces revenus sont
susceptibles de se réduire encore
– leur niveau est exceptionnellement élevé par rapport à celui des
obligations –, ils sont durablement
supérieurs à ceux d’autres placements. C’est aussi le prix du risque :
avec les SCPI, ni le capital ni les
revenus ne sont garantis, et la liquidité n’est pas assurée en cas de
revente. Il ne faut donc y investir
que dans une optique à long terme,
« d’autant que les frais d’entrée sont
supérieurs à 10 %, ce qui nécessite
d’attendre plus de deux ans pour
engranger le premier euro de gain »,
rappelle Gilles Etienne, de Cyrus
Conseil.

Loger ses SCPI
dans l’assurance-vie
Si vous êtes tenté par l’achat de
SCPI pour recevoir des revenus
dans quelques années, envisagez de
les acquérir à crédit. « Il est possible
d’acheter des parts avec des crédits
immobiliers à 1,5 %, ce qui permet
d’offrir un véritable effet de levier »,

DES RENDEMENTS EN BAISSE MAIS TOUJOURS ATTRACTIFS
Taux de distribution sur valeur de marché (DVM), en %
6,45

2006

6,1

2007

5,84

2008

6,07

2009

5,48

2010

5,23

5,27

5,15

5,08

2011

2012

2013

2014

4,85

2015

Source : Aspim-IEIF.

explique Antoine Tranchimand,
conseiller en gestion de patrimoine
chez K&P Finance. Autrement dit,
vous pourrez acheter plus de parts,
dont le crédit sera en partie remboursé par les rendements, et, le

jour venu, vous disposerez de revenus plus confortables (lire cidessous). C’est évidemment une
technique peu adaptée si vous avez
besoin de revenus immédiats,
puisque le remboursement du prêt

pèsera sur vos revenus. Avant de
vous engager dans la voie des SCPI
et de l’effet de levier du crédit,
mesurez bien l’impact fiscal de
votre décision.
Les revenus seront imposés en
fonction de votre tranche marginale
d’imposition et subiront, en plus, les
15,5 % de prélèvements sociaux. Si
vous êtes taxé à 30 %, c’est ainsi près
de la moitié de vos revenus qui partiront dans les caisses de l’Etat et
des organismes sociaux. Un traitement que vous pourrez éviter en
logeant vos SCPI dans votre contrat
d’assurance-vie : vous profiterez
alors de la fiscalité plus clémente de
l’assurance-vie et de sa liquidité,
mais vous paierez de 0,5 à 1 % de
frais de gestion sur votre capital, ce
qui réduira vos revenus d’autant.

10 SCPI QUI ONT RAPPORTÉ PLUS DE 5 % EN 2015
NOM
BUREAUX
SCPI EFIMMO 1
SCPI MULTIMMOBILIER 2
SCPI PLACEMENT PIERRE
SCPI PRIMOPIERRE
COMMERCES
SCPI CŒUR DE VILLE
SCPI CRISTAL RENTE
DIVERSIFIÉE
SCPI CORUM CONVICTIONS
THÉMATIQUES
SCPI INTERPIERRE FRANCE
SCPI RHÔNE-ALPES
SCPI PIERVAL SANTÉ

RENDEMENT NET DE SOUSCRIPTION
CAPITALIFRAIS DE GESTION MINIMALE SELON
SATION AU
DERNIER PRIX
31-12-2015
2015
2014
ACQUÉREUR
5,37 %
5,32 %
5,59 %
5,2 %

5,17 %
5%
5,68 %
5,02 %

2.300 €
785 €
1.575 €
1.960 €

3,86 %
5,17 %

5%
5,27 %

2.000 €
2.248 €

3,04 M€
26,11 M€

6,31 %

6,3 %

1.045 €

5,2 %
NS
5,2 %

5,26 %
5,88 %
5,18 %

5.250 €
2.500 €
5.000 €

ÉVOLUTION PERF. TOTALE
FRAIS DE FRAIS DE
PRIX DE PART (RENDEMENT
GESTION SOUSCRIPMOYEN 2014- + REVALORITTC
TION TTC
2015
SATION)

841,79 M€ 11,96 %
346,53 M€ 11,96 %
208,9 M€ 11,95 %
1.350,82 M€ 11,96 %

11,96 %
9,57 %
9,57 %
10,76 %

0,63 %
1,99 %
– 0,56 %
1,2 %

5,8 %
6,99 %
5,12 %
6,22 %

9,57 %
11 %

11,06 %
11 %

0%
0,31 %

5%
5,58 %

494,21 M€

13,2 %

11,96 %

1,27 %

7,57 %

40,09 M€
2,56 M€
42,46 M€

14,35 %
10 %
8,4 %

11,96 %
10 %
10,51 %

0%
0%
0%

5,26 %
5,88 %
5,18 %

Les frais de gestion s’appliquent sur les loyers perçus. Les frais de souscription sont inclus dans le prix de la part. Source : MeillleureSCPI.com.

5 questions sur… l’achat à crédit de parts Devenez loueur en meublé
u Quel type de prêt dois-je

souscrire ?
Les SCPI sont des investissements
immobiliers qui vous permettent de
décrocher un prêt immobilier au taux
d’intérêt moins élevé qu’un prêt personnel ou un prêt à la consommation,
avec des durées de remboursement
plus longues. Selon votre stratégie
patrimoniale et vos besoins de revenus, comparez l’impact d’un recours à
un prêt amortissable (vous remboursez le capital et payez les intérêts au fil
de l’eau) à celui d’un prêt à remboursement in fine (vous payez les intérêts
durant la vie du prêt et remboursez le
capital à l’échéance, grâce à la revente
du bien ou à une épargne placée pendant cette durée). Le second est, toutefois, plus onéreux que le premier et
plus risqué si une crise de l’immobilier survient, car la vente des SCPI
pourrait ne pas suffire à rembourser.
u Où emprunter ?
S’agissant d’un prêt immobilier,
tous les établissements de crédit peuvent théoriquement vous accorder le
prêt. Cependant, votre demande ris-

DES TAUX HISTORIQUEMENT BAS
Taux, en %
1,78
1,2

1,4

0,9

10 ANS

15 ANS

20 ANS

25 ANS

Source : meilleurtaux.com.

que de se heurter à un refus si votre
acquisition ne porte pas sur une SCPI
commercialisée par le prêteur potentiel. C’est un problème que vous ne
rencontrerez pas en vous adressant à
un conseiller en gestion de patrimoine, qui pourra vous aider à choisir
les SCPI et à monter le financement,
ou en frappant à la porte d’un courtier
en crédit, qui recherchera pour vous
un financement auprès d’un grand
nombre d’établissements de la place.

u Combien peut-on financer

à crédit ?
Jusqu’à 100 % de votre investissement ! A éviter en prêt amortissable si
vous cherchez des revenus immédiats : le montant de vos échéances de
crédit sera supérieur aux revenus
encaissés.
u Y a-t-il un avantage fiscal ?
Oui. Les intérêts de l’emprunt sont
déductibles de vos revenus fonciers et
réduisent donc l’imposition globale. Si
vous êtes lourdement imposé, le prêt
in fine vous offrira le plus fort potentiel de déduction, puisque les intérêts
y sont plus élevés et d’un niveau
constant.
u Devrai-je payer des frais ?
Oui. Comme pour tout crédit, vous
devrez faire face à des frais de dossier
(négociables) et à des cotisations
d’assurance décès et invalidité. Des
frais de garantie peuvent également
être ajoutés. Si vous détenez des biens
ou capitaux que vous pouvez apporter en nantissement (par exemple,
une assurance-vie), ces frais de garantie pourront être supprimés.

P

our tirer des revenus de
l’immobilier sans trop alourdir
vos impôts, il existe une solution alternative : l’investissement dans
des résidences services, dont l’exploitation est assurée par des professionnels,
avec le statut de loueur en meublé.
Tourisme, étudiants, personnes âgées…
l’offre est aujourd’hui large, sur le marché primaire (neuf) ou le secondaire.
Gros atout de ces investissements,
vous bénéficiez de la possibilité
d’amortir l’achat de votre bien sur
trente ans. « Avec un rendement de base
de 4 %, l’amortissement de 3 % vous permettra de n’être taxé que sur 1 % des loyers
encaissés, soit une rentabilité nette de
3,55 % », détaille Antoine Tranchimand,
de K&P Finance, qui y voit « l’une des
meilleures solutions du moment ».
Les professionnels ont, en général,
une préférence pour les résidences de
type Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), qui rapportent autour de 4,5 %
nets de frais et de charges, et permettent de bénéficier d’une bonne visibilité en raison d’un marché malheureu-

sement porteur avec le vieillissement
de la population.
Les résidences pour étudiants, légèrement moins rentables, sont également recherchées car, comme les résidences seniors, elles bénéficient
généralement de bons emplacements,
gage d’un maintien de la valeur dans le
temps. Les résidences de tourisme ont
moins la cote, en raison d’un rendement inférieur, de charges importantes et d’emplacements pas toujours
optimaux. « La priorité est de choisir
l’exploitant, sans se focaliser sur la
rentabilité annoncée, car les baux sont
parfois renégociés à la baisse de 20 ou
30 % », prévient Gilles Etienne, de
Cyrus Conseil.
Veillez donc à traiter avec des opérateurs sérieux, qui ont déjà fait leurs
preuves, et lisez également bien le bail
pour vérifier les charges qui incomberont à l’exploitant et celles que vous
devrez honorer. Pour ne pas se tromper, mieux vaut être accompagné par
un professionnel du patrimoine, qui
aura sélectionné des opérations attractives sur le marché.

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

S
VIVRE SANR
TRAVAILLE

dossier

15

ACTIONS Cap sur les valeurs de rendement

T

irer tous ses revenus sur
un portefeuille d’actions ?
Ce serait certainement de
la folie ! En revanche,
consacrer une partie de son capital
à la Bourse pour bénéficier de rentrées d’argent complémentaires,
voilà qui a du sens. D’autant plus
qu’actuellement le niveau moyen
de rendement des actions est très
attrayant : en 2015, les valeurs du
Cac 40 ont procuré un dividende
moyen de 3,4 %, à comparer aux
2,3 % des fonds en euros et au
moins de 1 % des obligations. Seul
l’immobilier fait un peu mieux…

Tenir compte de l’impôt
Dans vos calculs, n’oubliez pas la
composante fiscale. Vos dividendes
sont imposés sur 60 % de leur
valeur avec l’ensemble de vos
revenus et, donc, selon votre tranche marginale d’imposition. Ils
subiront aussi les prélèvements
sociaux (15,5 %) sur la totalité de la
somme perçue. Pour un contribuable imposé à 30 %, un rendement brut de 8 % se traduira ainsi
par un rendement net de 5,3 %, un
taux qui reste largement supérieur
à la plupart des placements

NOTRE SÉLECTION DE 20 ACTIONS À DIVIDENDE ÉLEVÉ
7 VALEURS QUI N’ONT PAS BAISSÉ
LEUR DISTRIBUTION DEPUIS 2000
6,5 %

SMTPC

8 AFFAIRES QUI RAPPORTENT
4 % DE RENDEMENT OU PLUS
6,9 %

ABC ARBITRAGE

LAGARDÈRE

5,8 %

AXA

TOTAL

5,6 %

M6-MÉTROPOLE TV

TIPIAK

4%

RUBIS

3,8 %

6,2 %
5,2 %

EDENRED

4,3 %

AIR LIQUIDE

2,8 %

ALBIOMA

4,3 %

VINCI

2,7 %

ORANGE

4,2 %

Rendements estimés 2016 sur la base
de cours de clôture du 11 août.

VEOLIA ENV.

concurrents. Si vous avez un PEA
de plus de huit ans, vous échapperez en grande partie à ces
ponctions (lire ci-dessous).
Pour faire votre « marché », vous
aurez tout intérêt à vous écarter de
l’indice et à choisir des titres de
sociétés réputées pour la distribution régulière et élevée de dividendes. Les taux sont parfois
impressionnants et peuvent dépasser 10 % par an (ce fut le cas l’an
dernier pour Vivendi, grâce à des

temps, ou l’envie, de gérer vous-même
un portefeuille d’actions pendant que
vous parcourez le monde ou que vous
vous consacrez à votre nouvelle passion ? Déléguez cette mission à un professionnel, au travers de fonds d’investissement, Sicav ou FCP. Vous n’aurez
ainsi qu’à choisir le pilote et à vous laisser conduire.
Pour tirer des revenus de ces fonds
investis en actions, deux techniques
sont possibles. Si vous investissez dans
des fonds de capitalisation, où les dividendes sont réinvestis au fur et à
mesure, il vous faudra procéder à des
cessions de parts chaque fois que vous
désirez obtenir votre revenu. Fiscalement, ce n’est pas très avantageux, sauf
si vous détenez vos fonds depuis long-

temps : les plus-values retirées seront
ajoutées à vos revenus imposables et
taxés selon votre tranche marginale
d’imposition si vous avez acquis les
fonds depuis moins de deux ans. Si
vous les détenez depuis plus de deux
ans et moins de huit ans, vous profiterez d’un abattement de 50 % et, si vous
les avez acquis depuis huit ans ou plus,
celui-ci s’élèvera à 65 % .

Traitement fiscal
Autre option, plus attractive : choisir
des fonds de distribution. Ils sont
moins nombreux que les fonds de
capitalisation, mais vous font profiter
d’une fiscalité plus douce. En effet, les
dividendes détachés bénéficient d’un
abattement de 40 % (60 % de la somme
sont donc imposables selon votre tran-

FIDELITY FUNDS AMERICA A EUR (FIDELITY IM)
MSIF GLOBAL BRANDS AX EUR (MORGAN STANLEY IM)
FIDELITY FUNDS EUROPEAN SMALLER COMPANIES FUND A EUR
(FIDELITY IM)
INVESCO PAN EUROPEAN STRUCTURED EQUITY FUND A (D)
(INVESCO ASSET MANAGEMENT)
BGF EUROPEAN EQUITY INCOME FUND A4 EUR (BLACKROCK)
ALLIANZ EUROPEAN EQUITY DIVIDEND A
(ALLIANZ GLOBAL INVESTORS)
CPR ACTIONS FRANCE AMUNDI INDICIA FRANCE (D)
(CPR ASSET MANAGEMENT)
(1) AU 10-8-2016.

5,2 %

FONCIÈRE DES RÉGIONS
CBO TERRITORIA

5%
4,6 %

4%

dividendes exceptionnels), mais ce
n’est évidemment pas le seul critère de choix, car un rendement
important correspond fréquemment à une situation spéciale ou à
une société en manque de croissance. Pas idéal pour vivre sereinement de ses revenus à long terme.

Combiner dividende
et visibilité
Il vous faut donc rechercher le
meilleur compromis entre le

che marginale d’imposition), et, lors de
la revente, vous ne serez imposé que
sur la plus-value réelle (hors dividendes). Ne comptez cependant pas sur
des rendements mirobolants : ces
fonds servent en général un coupon de
l’ordre de 2 à 3 % par an.
Au moment de les choisir, veillez à la
régularité de la performance, afin que
vos revenus ne varient pas de manière
trop importante dans le temps. Nous
vous proposons une sélection de sept
fonds de distribution susceptibles de
vous accompagner au mieux. Ils sont
notés cinq étoiles par Quantalys.
Pour éviter d’être pénalisé par la fiscalité, rappelons que vous avez intérêt
à loger ces fonds dans un PEA de plus
de huit ans ou dans un contrat d’assurance-vie.

7 FONDS DE DISTRIBUTION QUI ONT FAIT LEURS PREUVES
NOMS (SOCIÉTÉS DE GESTION)

6,5 %

ALTAREA

rendement et la bonne visibilité
sur le cours des actions, afin que
vos rentrées d’argent et la valeur
de votre capital ne puissent pas
être brutalement remises en question. Et, surtout, diversifier votre
portefeuille pour limiter les risques
de baisse des revenus (et des cours)
si une valeur décroche à la suite
d’un événement imprévu.
Vous trouverez ci-contre une
sélection de valeurs susceptibles de
répondre à ce besoin. Nous avons

Gestion collective, privilégiez les fonds
de distribution
î

ALTERNATIVE. Vous n’avez pas le

6,7 %

AFFINE

MERCIALYS

4,6 %

NEXITY

DES IMMOBILIÈRES GÉNÉREUSES
AVEC LEURS ACTIONNAIRES

PERFORMANCES (EN %) (1)
SUR 5 ANS SUR 3 ANS
EN 2016
LU0069450822
171,3
63,2
2,1
LU0239683559
109,4
48,7
3,7
CODE ISIN

LU0061175625

92,2

37,4

– 3,8

LU0482499141

82,2

29,5

–5

LU0619515397

78,6

20

– 6,6

LU0414045582

63,4

22,5

– 2,4

FR0011354646

NS

20,9

– 1,9

SOURCE : QUANTALYS.

tout d’abord pioché parmi les
sociétés qui n’ont jamais baissé
leurs dividendes depuis 2000 (lire
notre dossier dans Investir n° 2201,
du 12 mars 2016) en retenant celles
qui combinent distribution généreuse et valorisation encore raisonnable. Nous avons complété par
quelques groupes qui n’ont peutêtre pas un historique aussi flatteur
mais qui proposent des rendements de plus de 4 % et figurent
d’ailleurs souvent dans nos sélections Investir 10.
Enfin, dernière catégorie, quelques valeurs immobilières, secteur
réputé pour ses dividendes élevés.
Attention, toutefois : ces dernières
ne peuvent pas, à l’exception de
CBo Territoria, être intégrées dans
l’enveloppe fiscale favorable du
PEA.
En conclusion, il faut rappeler
que les marchés d’actions sont
volatils. Une baisse générale des
cours et des dividendes ne pouvant
jamais être exclue, cette pratique
ne sera adaptée qu’aux personnes
disposant déjà d’un capital solide et
pouvant compter sur d’autres
sources de revenus plus régulières
afin d’assurer leur train de vie.

LES ATOUTS DU PEA

HUIT ANS. Jouer la carte du plan
d’épargne en actions pour tirer
des revenus complémentaires ?
Rien de plus facile ! Vous pouvez,
par exemple, transformer votre
plan, s’il a plus de huit ans, en rente
viagère non imposable (lire p. 17) et
ainsi recevoir un revenu à vie sans
rien devoir au fisc, hormis les prélèvements sociaux. Ou bien procéder
à des retraits d’argent ponctuels ou
réguliers, en fonction de vos
besoins, tout en laissant le solde de
votre capital fructifier dans cette
enveloppe fiscale avantageuse. Un
solde que vous pourrez continuer
de gérer librement, sans aucune
contrainte.
Si votre plan a plus de huit ans,
rien ne s’oppose à ces retraits réguliers. Ils devront être prélevés sur le
compte de liquidité du plan, que
vous aurez alimenté soit par des
dividendes (lire ci-dessus), soit par
des cessions de titres. Ces retraits
ne subiront aucun impôt. Seuls les

prélèvements sociaux (15,5 %)
seront dus sur la part des gains
retirée.
En revanche, ces retraits auront
un impact sur la disponibilité du
plan : vous ne pourrez plus y faire
aucun versement. Seules les sorties
seront possibles. Il ne faut donc se
lancer dans cette opération qu’avec
un plan suffisamment bien garni,
dans lequel vous êtes certain de ne
plus investir. Dans le cas d’un couple
marié, où il est possible de détenir
deux plans, vous pourrez en affecter
un à vos besoins de revenus et
conserver l’autre pour continuer
d’investir ultérieurement.
Si vous avez ouvert également un
PEA PME, vous pourrez suivre la
même stratégie. Il faudra cependant
attendre quelques années avant de
pouvoir l’utiliser, puisqu’il n’a été
lancé que l’an dernier. Rappelons
que tout retrait sur un PEA de moins
de huit ans entraîne la clôture du
plan.

DES PLAFONDS DE VERSEMENT QUI OFFRENT UN LARGE POTENTIEL
DE REVENUS SANS IMPÔTS

PEA CLASSIQUE

PEA PME

150.000 €

75.000 €

TOTAL : 225.000 €

S
VIVRE SANR
TRAVAILLE

dossier

16

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

ASSURANCE-VIE Optimisez la gestion financière

Aller au-delà
des fonds en euros
Traditionnellement, ce sont les fonds
en euros garantis qui sont utilisés
par les épargnants pour placer le
capital qui leur versera des revenus,
sous forme de retraits partiels. Ils
offrent en effet une sécurité absolue

Rendement des supports euros

Performance des supports unités de compte

15
10 + 8,8 %
5

+ 11 %

+ 14,4 %
4,1 %

4,1 %

+ 5,2 %

4%
3,6 %

+ 1,5 %

0

contrat d’assurance-vie depuis plus
de huit ans, c’est lui que vous devrez
privilégier pour compléter vos revenus, car les gains qui y sont accumulés sont faiblement imposables, voire
pas du tout. Vous pouvez en effet
retirer chaque année 4.600 € de
gains (9.200 € pour un couple marié),
sans rien devoir au fisc.
Puisque chaque retrait dans une
assurance-vie comprend à la fois une
part de capital initial, non imposable,
et une part de gains, imposable, les
possibilités sont en effet bien plus
étendues. Schématiquement, si votre
contrat renferme 50 % de gains, vous
pourrez retirer 9.200 € par an sans
impôt si vous êtes célibataire et
18.400 € si vous êtes marié. De quoi
asseoir une solide base de revenus !
Si vos besoins sont supérieurs et
que les abattements sont dépassés,
les conséquences seront limitées :
seules les sommes excédant l’abattement seront imposées, au taux réduit
de 7,5 %. Les prélèvements sociaux ne

+ 8,2 %

2,9 %
3,4 %

+ 5,9 %

2,8 %

3%

2,5 %

+4
4,11 %
2,3 %

-5
- 10

-7%

- 15
- 20
- 25

- 22,3 %
2006

2007

2008

2009

et un rendement supérieur à tous les
autres placements sans risque. L’an
dernier, ils ont ainsi rapporté 2,3 %
en moyenne (soit 1,94 % après déduction à la source des prélèvements
sociaux), mais ce taux ne cesse de
diminuer. Il est attendu au-dessous

2010

2011

2012

de 2 % en 2016 et devrait encore
continuer de descendre. Il reste toujours des fonds en euros plus rentables que cette moyenne, mais eux
aussi sont condamnés à la baisse.
La solution passe donc par la
diversification, une opération très

2013

2014

2015

aisée dans de nombreux contrats
d’assurance-vie qui renferment toute
une palette de supports représentant
l’ensemble des marchés. Vous pourrez, par exemple, investir dans des
fonds d’actions ou des actions en
direct (lire p. 15), des supports immo-

5 CONTRATS PERFORMANTS ET À PETITS PRIX
CONTRAT — DISTRIBUTEUR
(ASSUREUR)
DARJEELING ; PLACEMENT-DIRECT
(SWISSLIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE)
MONFINANCIER RETRAITE VIE ;
MONFINANCIER (SURAVENIR)
LINXEA VIE ; LINXEA (E-CIE VIE)
MES-PLACEMENTSVIE ;
MES-PLACEMENTS.FR (E-CIE VIE)
LINXEA AVENIR ; LINXEA (SURAVENIR)

RÉSEAU DE DIFFUSION
PRINCIPAL ; VERSEMENT
MINIMUM À L’OUVERTURE
(LIBRE) EN EUROS

FRAIS SUR VERSEMENTS ;
FRAIS DE GESTION UNITÉS
DE COMPTE ;
FRAIS D’ARBITRAGES (MAXI)

RENDEMENT
DU FONDS EN EUROS
2014/2015

INTERNET ; 1.000 €

0 % ; 0,6 % ; 0

2,7 À 3,6 ; 2,4 À 3,3 (1)

INTERNET ; 100 €

0 % ; 0,6 % ; 0

3,22/3,85 ; 2,90/3,60 (2)

INTERNET ; 1.000 €

0 % ; 0,6 % ; 0

2,97/3,23 ; 2,75/3,10 (2)

INTERNET ; 1.000 €

0 % ; 0,6 % ; 0

2,97/3,23 ; 2,75/3,10 (2)

INTERNET ; 500 €

0 % ; 0,6 % ; 0

3,22/3,85 ; 2,90/3,60 (2)

Ces cinq contrats ont obtenu les meilleures notes dans notre dossier de mai 2016. Frais au plancher, fonds en euros performants et très large offre financière de
qualité : des produits parfaits pour profiter de la fiscalité clémente de l’assurance-vie au moment de recevoir vos « revenus ». (1) Le taux de base (2,4 % l’an
dernier) est majoré en fonction des encours et du niveau de diversification. (2) Plusieurs fonds en euros accessibles. Le plus performant n’est ouvert qu’aux
épargnants dirigeant une partie de leurs versements vers des supports en unités de compte.

Pas ou peu d’impôts pour les contrats
de plus de huit ans
ABATTEMENTS Si vous détenez un

biliers physiques (SCPI, OPCI, SCI, lire
p. 14), des fonds d’obligations à haut
rendement (risqués) ou des fonds
flexibles et patrimoniaux cherchant
à capter les hausses tout en se protégeant des baisses. A condition de
détenir un contrat ayant des frais raisonnables, c’est souvent le cadre fiscal le plus avantageux pour réaliser
ces investissements et en tirer des
revenus complémentaires sans laisser une grosse partie au fisc.

LES UNITÉS DE COMPTE PLUS RENTABLES DEPUIS 2012

Source : FFA.

Q

uand il s’agit de tirer des
revenus de son patrimoine, l’assurance-vie se
distingue en raison de sa
fiscalité particulièrement
avantageuse. « C’est la solution à privilégier, au travers de rachats partiels
réguliers, qui sont faiblement imposés »,
confirme Gilles Etienne, de Cyrus
Conseil. L’idéal est de détenir un
contrat de plus de huit ans, qui vous
fera profiter de la fiscalité la plus
basse. Mais, même avec un contrat
plus récent, la solution reste avantageuse (lire ci-dessous). Avec votre
assurance-vie, vous pourrez fixer
librement le montant des revenus
que vous recevez et le modifier à tout
moment. C’est donc le règne de la
liberté et de la souplesse. Certains
contrats vous faciliteront d’ailleurs la
vie en vous permettant d’automatiser ces retraits : vous n’aurez alors
rien à faire, et vos « revenus » tomberont régulièrement sur votre
compte.
Reste à bien investir votre épargne
pour qu’elle rapporte suffisamment,
et ce n’est pas, aujourd’hui, la tâche la
plus facile.

TAUX D’IMPOSITION SUR LES GAINS
POUR UNE ASSURANCE-VIE…
… de moins
de 4 ans
… de 4
à 8 ans
… de plus
de 8 ans

35 %
15 %
Au-delà de l’abattement

4.600 € de gains
7,5 % de
(9.200 € pour un couple)

sont pas dus pour les sommes retirées des compartiments en euros (ils
ont été déduits chaque année à la
source), mais, si vos retraits portent
aussi sur des unités de compte, vous
devrez payer des prélèvements
sociaux sur les gains attachés à ces
supports à risque.
Si l’assurance-vie donne son
meilleur potentiel fiscal au bout de
huit ans, il reste possible de l’utiliser
plus tôt, voire immédiatement après
la souscription. Vous ne profiterez
alors d’aucun abattement, et le taux

d’imposition sera plus élevé (35 %
pour les contrats de moins de quatre
ans, 15 % entre quatre et huit ans).
Mais, la part des gains étant généralement faible sur un contrat récent, les
intérêts imposables seront limités. De
nombreux assureurs proposent
d’ailleurs des contrats spécifiquement destinés au service de revenus
immédiat, mais la plupart des
produits du marché peuvent se plier
facilement à cet objectif.

Les bénéficiaires avantagés
à votre décès
Autre avantage fiscal de l’assurance-vie : si vous décédez sans avoir
consommé toutes les sommes placées sur vos contrats, celles-ci seront
transmises aux bénéficiaires que vous
avez désignés avec de larges exonérations de droits de succession. Chaque
bénéficiaire pourra, par exemple,
recevoir jusqu’à 152.500 € sans
impôts si les sommes ont été investies
avant 70 ans. Un atout de poids pour
les patrimoines confortables.

Equilibre entre
sécurité et performance
Reste donc à trouver le bon compromis entre sécurité et recherche de
performance. Pour Gilles Etienne, la
solution est à double détente : « Il faut
sécuriser plusieurs années de revenus
dans le fonds en euros, de façon à pouvoir compter de manière certaine sur
eux, et les sommes destinées à un usage
plus tardif doivent être dynamisées,
mais sans prise de risques excessive. En
matière de revenus, il faut être prêt à
accepter une moindre rentabilité en
échange d’une meilleure sécurité. »
Imaginons que vous disposez d’un
capital de 300.000 € dont vous voulez tirer 1.000 € par mois : en plaçant
120.000 € sur le fonds en euros, vous
protégez vos revenus pour les dix
ans à venir et vous pourrez donc
affecter 180.000 € à des supports de
diversification que vous sécuriserez
dans les prochaines années, afin de
les mettre à l’abri quand ils devront, à
leur tour, vous procurer des revenus.

Les contrats à revenus
garantis, une bonne idée
TAUX Deux contrats d’assurance-vie
se démarquent en garantissant, dès la
souscription, un niveau de revenu
minimum valable pour toute la vie.
Destinés à fournir un complément de
retraite, ces contrats à revenus garantis ont la particularité de ne pas figer la
gestion financière de l’épargne : elle est
investie partiellement en actions et est
donc susceptible de se revaloriser plus
vite que dans un fonds en euros (le
capital, lui, n’est pas garanti).
Mieux, lorsque la valeur de cette
épargne progresse, le niveau des revenus garantis est majoré d’autant. En
2015, par exemple, les clients
d’Invest4Life, le produit d’Allianz, ont
bénéficié d’une revalorisation
moyenne de 20 % de leur revenu
garanti (mais seulement 0,3 % de
mieux en 2016). « Les clients ayant souscrit en 2008 ont vu le revenu minimum
garanti doubler depuis l’origine », précise
Sylvain Coriat, directeur chez Allianz.
Un résultat d’autant plus satisfaisant
que ce revenu ne peut jamais diminuer. Et, contrairement à une rente

viagère, le capital reste toujours disponible.
Seul problème : depuis le lancement
de ces produits, le taux de revenu
garanti ne cesse de diminuer. Chez
Allianz, la garantie de revenu représente actuellement 2,2 % du capital
apporté. Chez Axa, qui commercialise
son contrat sous plusieurs marques,
elle varie selon l’âge lors du service des
revenus : 2,9 % pour un démarrage à
60 ans, 3,4 % à 65 ans, 3,9 % à 70 ans.
Ces taux étaient supérieurs à 4 % il y a
une poignée d’années…

Une rente viagère chère
Une fois à la retraite, les revenus versés
par l’assureur sont prélevés sur le capital, par le biais de retraits partiels. Si
vous vivez longtemps et que le capital
est épuisé, l’assureur s’engage à vous
verser le même revenu grâce à une
rente viagère. Cette sécurité se paie
assez cher : comptez 1,6 % de frais chaque année chez Axa et de 0,8 à 3 % chez
Allianz, selon votre âge. Des dépenses
qui s’ajoutent aux frais habituels ...

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

S
VIVRE SANR
TRAVAILLE

dossier

17

RENTES VIAGÈRES Une solution pour les vieux jours

P

our vivre jusqu’à la fin de
ses jours grâce à son capital en percevant des revenus réguliers, même si
vous battez des records de longévité, il n’existe qu’une solution : la
rente viagère. Versée en échange
d’un capital – définitivement sorti
d e vo t r e p a t r i m o i n e e t , d o n c
perdu –, la rente est versée généralement chaque trimestre, sans limitation de durée. Elle peut donc se
révéler catastrophique pour une
personne qui ne vivra pas longtemps, puisqu’elle aura reçu bien
moins que la valeur de son capital,
mais extrêmement profitable à une
autre, qui vivrait bien plus longtemps que l’espérance de vie
moyenne.

UNE FAIBLE RENTE SI LE CAPITAL EST TRANSFORMÉ TROP TÔT
50

ans

Âge lors de la
transformation

Avec une rente
simple sans protection

7,68

Avec une rente
réversible à 60 %(1)

7,50

Avec des annuités
garanties (2)
6,52

Cela signifie que pour un capital de 100.000 euros
transformé en rente à 70 ans, vous toucherez
ensuite 4.460 € par an (100.000 x 4,46%) avec une
rente simple, sans protection. Si vous attendez
75 ans pour transformer ce même capital, votre
rente sera de 5.710 € (100.000 x 5,71 %).

(1) Pour un bénéficiaire du même âge
que le rentier (si le bénéficiaire est plus jeune,
le taux de transformation est moindre).
(2) Garantie de 25 ans jusqu’à 60 ans,
de 20 ans à 65 ans, de 15 ans à 70
et 75 ans et de 5 ans à 80 ans.

4,46

3,05
2,29

2,12

50

ans

2,26

2,40

4,97

5,11

4,26
3,95

3,63

2,62

5,71

2,55

55

ans

3,26
2,77

60

ans

3,46

2,91

65

ans

70

ans

75

80

ans

ans

Espérance de vie
Il est possible de transformer un
capital en rente viagère à n’importe
quel âge. Cependant, dans la mesure
où l’assureur calcule le revenu en
fonction de votre espérance de vie,
elle ne devient attrayante qu’à partir de la soixantaine. A capital égal,
elle permet alors de percevoir plus
de revenus qu’avec un autre placement sûr (dans lequel le capital sera,
toutefois, préservé). Si vos moyens
sont limités et que la recherche de
revenus est une priorité, c’est donc
une solution à examiner. De plus,

sur le plan fiscal, il est souvent préférable d’attendre le plus tard possible, car la pression sera moins
importante (lire l’encadré ci-dessous).
Dans tous les cas, ne sous-estimez pas l’importance du capital à
constituer pour obtenir des revenus
significatifs : avec 100.000 €, par
exemple, vous n’obtiendrez que
2.290 € de revenus annuel si vous
transformez votre capital à 50 ans,
contre 3.050 € si vous lancez cette
opération à 60 ans et 4.460 € si
vous attendez 70 ans, selon les chif-

UNE FISCALITÉ À GÉOMÉTRIE VARIABLE

î

PLUSIEURS CAS Le sort fiscal
d’une rente viagère varie fortement selon l’origine du capital qui
est converti.
u RENTE IMMÉDIATE Si vous
transformez une somme d’argent
en rente immédiate, 40 % de ces
revenus s’ajouteront à vos autres
revenus imposables si la rente
démarre entre 60 et 70 ans. A partir de 70 ans, la fraction imposable
descend à 30 %. Elle est de 50 %
entre 50 et 60 ans. Attention : c’est
l’âge lors de la transformation du
capital qui conditionne la fraction
imposable pour toute la durée de
la rente, d’où l’intérêt de ne pas s’y
lancer avant 70 ans. Les prélèvements sociaux (15,5 %) sont calculés sur cette même fraction
imposable.
u SORTIE D’ASSURANCE-VIE
Aucun avantage fiscal en particulier à transformer le capital d’une
assurance-vie : la fiscalité est
identique à celle de la rente immédiate.
u SORTIE D’UN PERCO La fiscalité, là aussi, est celle de la rente
immédiate. Mieux vaut donc profiter de cette épargne sous forme de
retraits en capital, non imposables.

u SORTIE D’UN PEA OU D’UN

ANCIEN PEP C’est le cadre le plus
favorable : les capitaux issus de
ces deux plans sont totalement
exonérés d’impôts lorsqu’ils sont
transformés en rente viagère. Celle-ci ne supporte que les prélèvements sociaux, sur la même fraction qu’avec une rente immédiate.
Si vous disposez d’un plan d’épargne en actions ou d’un ancien plan
d’épargne populaire bien garni et
que vous souhaitez jouer la carte
de la rente viagère, ce sont donc
ces deux enveloppes qu’il faudra
mettre à contribution en premier.
u SORTIE D’UN PERP Si vous avez
souscrit un plan d’épargne retraite
populaire et que vous avez cessé
votre activité, vous sortirez forcément pour au moins 80 % du plan
sous forme de rente. Au niveau
fiscal, c’est la plus maltraitée : elle
est imposable, après un simple
abattement de 10 %, avec la totalité de vos autres revenus. Elle
subit également 7,3 % de cotisations sociales sur la totalité. C’est,
toutefois, la contrepartie de
l’avantage offert à l’entrée, puisque les cotisations ont bénéficié
d’une déduction fiscale.

fres communiqués par BNP Paribas
Cardif.
Le principal défaut de la rente est
l’aliénation du capital au profit de
l’assureur. Il est donc perdu pour les
héritiers en cas de décès précoce. Si
vous n’avez ni conjoint ni enfant, ce
n’est pas un souci.

S’entourer de garanties
En revanche, si vous souhaitez protéger des proches – ou simplement
éviter que votre épargne tombe dans
le pot commun de l’assureur –, il

vous faut accompagner la rente de
garanties. La plus courante est la
réversion au profit du conjoint. Si
vous décédez prématurément, c’est
donc lui qui continuera de percevoir
tout ou partie de la rente jusqu’à son
propre décès. Indispensable si vos
projets de vie sans travailler se
conjuguent au pluriel ! Cette
protection se traduit par une minoration de la rente (voir l’infographie
centrale), mais c’est une protection
qui compte. A 65 ans, pour un capital
de 100.000 €, votre rente avec réver-

sion à hauteur de 60 % (le conjoint
recevra 60 % du montant que vous
percevez) vous procurera 3.260 €
par an, contre 3.630 € pour une
rente sans réversion.
Autre solution : opter pour une
rente avec des « annuités garanties ».
L’assureur s’engage, là aussi, à vous
verser des revenus à vie, mais, si
vous décédez prématurément, il les
versera jusqu’à une date déterminée
(dix, quinze ou vingt ans après la
transformation du capital en rente)
aux personnes que vous aurez désignées. « Cela permet d’avoir la certitude de récupérer une bonne partie du
capital », met en avant Jérôme
Dedeyan, dirigeant de la société Eres.
Cerise sur le gâteau, c’est une protection bon marché, qui impactera peu
le montant de la rente que vous
percevrez. A 65 ans, toujours pour
un capital de 100.000 €, votre rente
avec 25 annuités garanties vous procurera 3.460 € par an, contre 3.630 €
pour une rente sans protection.
Si vous ne disposez pas d’un capital mais que vous êtes propriétaire
d’un bien immobilier, vous pouvez
également vendre celui-ci en viager
– libre ou occupé – afin d’en tirer un
revenu à vie. Vous recevrez généralement, à valeur égale, une rente
plus élevée qu’avec un établissement
financier, mais le paiement peut se
révéler plus aléatoire.

Des revalorisations modestes
DE 1,5 À 2 % PAR AN Sur le papier,
les rentes viagères ont un avantage
de taille par rapport à toutes les
autres formes de revenus : le montant des rentes n’est pas figé. Chaque année, il est majoré de gains
financiers. Vous pouvez donc compter sur un revenu qui progressera
en permanence, ce qui est un atout
de poids sur une durée de plusieurs
dizaines d’années pour conserver
son pouvoir d’achat.
Seul souci : avec la baisse générale des taux d’intérêt, ces revalorisations sont devenues atones, et la
plupart des rentiers voient leurs
revenus faire du surplace.
Adossés sur le fonds en euros de
l’assureur, les capitaux des rentes
bénéficient en effet, en théorie, du
même rendement que les fonds en
euros d’assurance-vie, soit autour
de 2,3 % l’an dernier (un taux qui
devrait encore diminuer dans les
prochaines années). Cependant, par
prudence, les assureurs ne distribuent généralement pas tous ces
résultats sous forme de revalorisations mais en mettent une partie de
côté (au cas où les rentiers vivraient
plus longtemps que prévu, ce qui est
le cas depuis de nombreuses
années). Bref, côté revalorisation,

UN REVENU PLUS ÉLEVÉ GRÂCE AU TAUX TECHNIQUE…
MAIS UNE REVALORISATION INFÉRIEURE
Revenu annuel pour un capital
de 100.000 € transformé à 65 ans
3.920 €

Revalorisation de la rente
pour un rendement de 1,5 %

3.630 €
+1%
par an

AVEC…

AVEC…

SANS…

+ 1,5 %
par an

SANS…

… TAUX TECHNIQUE

n’espérez pas plus de 1,5 à 2 % par an,
voire moins. En période d’absence
d’inflation, ce n’est pas très grave.
Cependant, si les prix devaient augmenter dans l’avenir, les rentiers en
subiraient le contrecoup : leurs rentes se revaloriseraient moins vite et
ils perdraient du pouvoir d’achat.
Un scénario qui ne peut être exclu
sur le long terme…

Avec ou sans
taux technique
A cette baisse des rendements
s’ajoute une autre raison qui réduit
la revalorisation des rentes : la
plupart d’entre elles sont souscrites
avec un « taux technique », c’est-àdire un escompte des bénéfices
futurs. Ce gain à venir est virtuellement ajouté au capital transformé et

… TAUX TECHNIQUE

permet donc d’obtenir un revenu
plus élevé. Cependant, les assureurs
ne sont pas des philanthropes : ce
qui a été donné au départ est
ensuite retiré des revalorisations
annuelles. Ainsi, si vous choisissez
une rente avec un taux technique de
0,5 % (le maximum actuellement
imposé par la loi) et que l’assureur
revalorise ses rentes de 1 %, la vôtre
ne progressera que de 0,5 %.
Que la rente soit avec ou sans
taux technique, vous aurez obtenu
la même somme lorsque vous
atteindrez l’âge de votre espérance
de vie théorique. Si vous vivez plus
longtemps que la moyenne, vous
serez cependant gagnant avec une
rente sans taux technique, car son
montant progressera plus rapidement.

18

dossier

S
VIVRE SANR
TRAVAILLE

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

QUATRE CAS PRATIQUES

Des montages adaptés à chaque profil
LE CAS François vient d’avoir 62 ans et souhaite partir à la retraite le plus rapidement
possible, quitte à compenser le manque à
gagner sur ses pensions grâce à son épargne. Il
a besoin de 500 € par mois pour « financer »
son départ précoce. Propriétaire de sa résidence principale, il possède une assurance-vie
de 200.000 €, un PEA de 100.000 € et une
épargne salariale de 50.000 €, soit 350.000 €
de placements financiers. Il sera faiblement
imposé lors de sa retraite.
LES CONSEILS Le capital de François est
suffisant pour lui apporter les revenus nécessaires pendant plus de cinquante ans, et plusieurs options s’offrent à lui. Il peut, par exemple, transformer 200.000 € (son PEA et la
moitié de son assurance-vie) en rente viagère
peu ou pas imposable et ainsi obtenir environ
6.000 € par an avant prélèvements sociaux. Le
léger reliquat pourra être prélevé sur son
épargne salariale ou sur son assurance-vie,
par le biais de retraits partiels, ponctuels ou
réguliers, qui lui permettront d’échapper à
tout impôt supplémentaire. Reste pour François à bien mesurer la portée de ce choix,
car le capital transformé en rente ne sera
plus jamais disponible.
Autre option : procéder uniquement à
des retraits partiels réguliers sur ses
trois produits d’épargne, d’abord
l’épargne salariale – le premier compartiment à vider car, à la retraite, les
frais de tenue de compte sont à la

LE CAS A la tête d’une entreprise
libérale, Marie-Pierre doit céder cette
dernière à la suite d’ennuis de santé
qui la contraignent à cesser toute activité à 55 ans. Bénéficiant d’une protection sociale insuffisante, elle a besoin de
2.000 € par mois en attendant de pouvoir
prétendre à sa retraite, dans dix ans, tout en
conservant de l’argent pour ses vieux jours. La
vente de son affaire lui a rapporté 400.000 €.

LES CONSEILS Dans la mesure où le besoin
de revenus de Marie-Pierre est temporaire,
elle peut écarter d’office la rente viagère. Elle
ne pourra, toutefois, pas compter sur les seuls
revenus de ses placements pour percevoir le
complément attendu, car son capital est insuffisant. Dans le meilleur des cas, avec un rendement net de 5 %, elle ne pourra en tirer que
20.000 € par an. Il lui faudra donc
consommer une partie de son capital pour
arriver jusqu’à la retraite.
Dans sa situation, et dans la mesure où elle
est peu imposée en raison de la faiblesse de
ses revenus, l’immobilier représente une voie
royale, en particulier au travers des SCPI. En y
consacrant la moitié de son capital, soit
200.000 €, elle peut espérer 9.200 € de revenus annuels au taux de 4,6 %.
Si, dans dix ans, elle a toujours besoin de
revenus, elle pourra les conserver ; dans le cas
contraire, il lui suffira de les céder pour récupérer son capital, avec ou sans plus-value
selon l’évolution des marchés immobiliers. Un
investissement en actions semble, dans ce cas,

charge de l’ex-salarié –, puis le PEA, pour
réduire son exposition aux produits risqués, et,
enfin, l’assurance-vie. Il suffit que ses placements dégagent 2 % de rendement par an
pour lui apporter 7.000 € annuels de revenus
complémentaires, sans entamer son capital.
Enfin, troisième possibilité, dans la mesure
où il est peu imposable, François peut arbitrer
une partie de son épargne pour l’investir dans
des SCPI de rendement.
En y consacrant 150.000 €, il obtiendra
6.900 € de revenus annuels nets de frais (mais
bruts d’impôts), si les rendements se situent à
4,6 %. En cas de baisse de rendement des SCPI,
il pourra toujours compter sur ses 200.000 €
d’épargne restante pour compenser un éventuel accident de parcours.

François, 62 ans
CAPITAL

350.000 ₣
500 ₣
PAR MOIS

POUR PARTIR
LE PLUS
VITE POSSIBLE
À LA RETRAITE

Marie-Pierre, 55 ans
CAPITAL

400.000 ₣
2.000 ₣
PAR MOIS

PENDANT 10 ANS
AVANT
DE POUVOIR
PRÉTENDRE
À SA RETRAITE

trop
risqué, car
son besoin de
revenus est vital.
Afin de compléter ses
revenus, Marie- Pierre devra
investir les 200.000 € restants, sur lesquels
elle prélèvera 14.800 € par an. Le cadre idéal
est, là encore, l’assurance-vie.
Si les sommes sont placées sur le fonds en
euros qui rapporte 2 % par an, il lui restera
dans dix ans un capital d’environ 80.000 €
qu’elle pourra utiliser pour compléter ponctuellement ses revenus, ou pour transmettre
à ses héritiers.
Elle peut donc envisager de diversifier une
partie de son épargne, dans l’espoir d’engranger à long terme des performances supérieures à celles d’une gestion totalement sécurisée. Une petite place pour des actions est
alors cohérente, aux côtés de fonds flexibles
ou patrimoniaux performants, dont le risque
est généralement maîtrisé.

LE CAS Corinne, 53 ans, s’est séparée de son
mari et dispose de revenus minimes, provenant d’une pension alimentaire et de loyers
d’un petit logement locatif. Elle a besoin de
1.000 € de plus par mois pour garder la tête
hors de l’eau. Propriétaire de sa résidence
principale, elle dispose de 400.000 € à titre de
prestation compensatoire.

âge, les taux de conversion sont très faibles, et
elle devrait consacrer 300.000 € à cet objectif,
soit les trois quarts de son épargne. C’est beaucoup car, en cas de reprise de l’inflation, il lui
faudrait utiliser une autre épargne pour compenser les faibles revalorisations des rentes.
Acheter des SCPI ou investir dans une résidence services ? Il suffirait de placer 150.000 €
pour en retirer 6.900 € de revenus annuels (au
LES CONSEILS Corinne aura épuisé son taux de 4,6 %). Cependant, dans la mesure où
capital dans trente-trois ans au rythme de son patrimoine est majoritairement investi
12.000 € prélevés chaque année si l’argent dans l’immobilier, aller trop loin dans ce
dort. Si elle vit au-delà de 86 ans – une hypo- domaine conduirait à un déséquilibre et à une
thèse très crédible ! –, elle ne pourra donc plus trop forte exposition à la pierre. Corinne doit
compter dessus.
donc y aller avec parcimonie. Un investissePour éviter ce risque, la ment en actions serait plus cohérent, à condip i s t e d e l a r e n t e tion qu’elle accepte le risque, plus important.
viagère est tenLa solution pour Corinne passe donc aussi
tante, mais, par l’assurance-vie. Si elle place 250.000 € sur
Corinne, 53 ans
à s o n un contrat qui dégage 2 % de rendement
annuel, elle pourra retirer 5.000 € par an, tout
en conservant son capital. Mais elle aura, en
CAPITAL
fait, intérêt à le diversifier en consacrant, par
exemple, 120.000 € à ce fonds garanti, pour
400.000 ₣
assurer ses dix prochaines années de revenus, et le solde à des fonds de diversification à risque modéré, qui lui permettront
1.000 ₣ PAR MOIS
d’envisager un gain supérieur à long
APRÈS UNE SÉPARATION
terme. Ce second compartiment sera
POUR GARDER LA TÊTE
utilisé dans dix ans, après qu’elle l’aura
HORS DE L’EAU
sécurisé. Quitte, pourquoi pas, à le
transformer à ce moment-là en
rente viagère, dont le taux sera plus
attractif.

Catherine et Gilles, 45 ans
démarrer dès leur retour). Les SCPI ?
Elles peuvent faire une partie du job
CAPITAL
(46.000 € de revenus annuels avant
POUR UN CONGÉ
impôts et prélèvements sociaux), mais
SABBATIQUE DE 2 ANS
1.000.000 ₣ ENVIRON
à condition d’y placer tout leur argent,
alors que, lors de la revente dans deux
ans, ils ne récupéreront pas le capital placé
en raison des frais importants prélevés à
l’entrée (environ 10 %). Les actions ? Là encore,
ils pourraient décrocher les revenus attendus,
mais sans aucune garantie de pouvoir compter
sur leur capital dans deux ou trois ans, puisque
la valeur des actions peut baisser.
Reste l’assurance-vie. Même s’ils ne détienLE CAS A nent pas encore un contrat, ils peuvent en
45 ans, Catherine souscrire un – sans frais d’entrée ! – et y opérer
et Gilles ont un grand immédiatement des retraits. La fiscalité paraît
projet : un long tour du monde, dissuasive pour un contrat récent, mais, en
de deux ans environ. C’est le bon âge pour réalité, elle est légère, car elle porte sur des
partir dans une telle aventure, qui sera plus gains réduits. S’ils placent 1 million sur cette
délicate à mettre en musique plus tard.
assurance-vie, en choisissant le fonds en euros
Désirant voyager dans de bonnes condi- (à 2 % nets de prélèvements sociaux), pour
tions, ils pensent avoir besoin de 4.000 € par supprimer tout risque, leur capital dégagera
mois, soit 96.000 € au total sur vingt-quatre 20.000 € de rendement annuel. Ils devront
mois. Ils disposent de 1 million d’euros à la donc aller plus loin et consommer 28.000 € de
suite de la vente de leur entreprise, mais ils capital chaque année. Au total, ils paieront
veulent pouvoir compter sur ce capital à leur 329 € d’impôts la première année, soit une
retour pour lancer une nouvelle affaire.
somme insignifiante, au regard des revenus
obtenus.
LES CONSEILS Mission difficile pour CatheDans deux ans, à leur retour, ils pourront
rine et Gilles : aucun placement ne leur permet mettre fin au contrat et récupérer ainsi
de percevoir le revenu qu’ils désirent en offrant 944.000 €. C’est la seule solution à leur portée,
une liquidité au bout de deux ans (ils devraient, sauf à remettre en question la durée de leur
d’ailleurs, compter une année de plus, car leur voyage ou le budget qu’ils souhaitent y
nouveau projet ne pourra certainement pas consacrer.

4.000 ₣ PAR MOIS

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

Série de l’été

19

COMMENT LA FRANCE S’EST TOUJOURS REDRESSÉE

Rigueur n’est pas
synonyme de déflation
ES

G
PAR GEORVALANCE

L

e plan de redressement de
Gaulle-Pinay-Rueff ( souvent
nommé « plan Rueff ») de
décembre 1958 est certainement le plus complet et le plus réussi
que la France ait connu depuis celui
de Bonaparte Premier consul. Sa
triple ambition est de casser l’inflation, de redonner au pays une monnaie stable et, ce qui est moins connu,
d’opter définitivement pour l’ouverture des frontières et l’Europe.

VIVE LE FRANC
LOURD
Première séquence : casser la spirale
inflationniste nourrie, notamment,
pas le coût des « événements d’Algérie » et le laxisme des derniers gouvernements de la IVe République. Un
sévère plan de rigueur est mis en
place, qui à la fois augmente les
impôts et coupe dans les dépenses.
Le plan Rueff se garde bien, en
effet, de commettre l’erreur déflationniste que commettra François
Hollande au début de son quinquennat : un tiers seulement de
l’effort demandé aux Français vient
de l’impôt, le reste résultant de
coupes claires
dans les
dépenses

Jacques Rueff

avaient fait un accueil réservé au budget 1959, qui mettait en œuvre le plan
de redressement. Eh oui ! les temps
changent : les journaux (pas seulement ceux de gauche) trouvaient
alors la politique choisie anachronique car trop libérale. « Libéralisme
budgétaires, les subventions, les
morose », écrivait La Croix. « Ce n’est
remboursements de la Sécurité
pas la voie du renouveau, c’est plutôt celle
sociale, etc. Sans oublier la mesure
du passé », pour Le Populaire, tandis
qui fit le plus causer à l’époque, celle
que le très écouté Le Monde tranchait,
qui était destinée à coadans un éditorial : « Le
guler les mécontentebudget 1959 se réfère
ments et à faire oublier
pour une large part à une
LE PLAN DE GAULLE VISE À LA FOIS À CASSER
les autres coupes : la
orthodoxie financière
L’INFLATION, À CRÉER UNE MONNAIE STABLE
suppression de la
apparemment mieux
sacro-sainte retraite
adaptée aux conditions
ET À OUVRIR LES FRONTIÈRES.
des anciens combatdu XIXe siècle qu’à celles
ET ÇA MARCHE !
tants pour ceux
du XXe ». Il est vrai que
« pourvus du nécesle journal du soir
saire et qui ne sont pas invalides ».
après la guerre et dix ans après la concluait : « Le pari du gouvernement
Seuls les investissements d’Etat naissance du Deutsche Mark ! Quelle met le pays à l’épreuve. Son échec
sont épargnés, ils sont même majorés gifle, également, si elle n’avait pas pu conduirait cette fois à une catastrophe. »
de 25 %. La rigueur n’est pas syno- participer au lancement effectif du
nyme de déflation. D’ailleurs, le déficit Marché commun !
LA DETTE
budgétaire n’est pas supprimé. Il est
Le traité de Rome est entré officielEXTÉRIEURE EFFACÉE
juste ramené à un niveau compatible lement en vigueur au début de
avec les possibilités de l’épargne, c’est- l’année, mais c’est le 1er janvier 1959 Il n’y aura pas d’échec. L’inflation est
à-dire à un niveau qui ne nourrit pas que doit intervenir la première étape maîtrisée : d’un rythme de 15 % en
l’inflation.
de l’abaissement des barrières doua- 1958, elle tombe à moins de 4 % dès
Deuxième séquence : la monnaie, nières. Au printemps 1958, le prési- 1960. Le rapport franc-mark – autour
qui est brutalement dévaluée de dent du Conseil de la IVe République, de 1,20 franc pour 1 mark – ne bouge
17,77 %. Ce n’est pas là une « opération Pierre Pflimlin, a déjà averti que la pas pendant dix ans. La croissance
balai » destinée à corriger les erreurs France ne serait pas prête à ouvrir ses rebondit et va connaître un taux
du passé en attendant la prochaine, frontières et ferait jouer les clauses de annuel moyen de 5,5 % sur une
mais une dévaluation de combat sauvegarde.
décennie. Le déficit du commerce
dégageant une marge de compétitiextérieur passe en un an de 361 milvité à la veille de l’ouverture des
liards à presque zéro. En trois
OUI À L’EUROPE
frontières. De Gaulle (qui sait que la
ans, les ardoises au FMI et
monnaie est au cœur du contrat Que va faire de Gaulle ? S’il veut aux Etats-Unis sont
social qui lie les contemporains mais torpiller le Marché commun, l’occa- remboursées, et, en
aussi relie le passé, le présent et l’ave- sion est toute trouvée. Mais, à la 1961, situation inénir en tant que garant de la valeur) grande surprise de tous ceux qui dite depuis la Preajoute à cette opération monétaire un voyaient en lui un anti-européen mière Guerre monplus psychologique en créant le acharné, il tranche contre le protec- diale, la France
« franc lourd », le « nouveau franc » tionniste et en faveur de l’option libé- n’ a p l u s d e
valant 100 « anciens francs ». Afin, rale : « C’est une certaine sécurité, mais dette extédira le Général à la télévision, de une médiocrité certaine, que les barrières rieure.
rendre « au vieux franc français une des douanes, les bornes des interdictions
Certes, me direzsubstance conforme au respect qui lui et les clôtures des contingents ont appor- vous, l’économie monest dû ». Et aussi d’en faire l’égal, ou à tée à notre industrie, notre agriculture, diale était alors en expanpeu près, des autres bonnes mon- notre commerce. Au contraire, la compé- sion. Mais elle l’était aussi
naies. Un mark à 1,17 franc, c’est tout tition leur fera tout à la fois courir des en 1956, alors qu’une maude même un peu plus reluisant qu’à risques et sentir l’aiguillon. » Le 1er jan- vaise gestion du pays faisait
117 anciens francs !
vier 1959, la France gaulliste entre de passer tous les clignotants au
Troisième séquence, plain-pied dans l’Europe des Six. Et, rouge.
précisément : comme ses cinq partenaires, elle
l’ouverture des baisse aussitôt ses droits de douane de
frontières afin 10 % et s’offre même le luxe de suppri- Sources : P. Arnaud-Ameller,
de rompre avec mer 90 % des contingents avec les Mesures économiques et
quatre-vingts autres pays. De Gaulle, l’un des « pères financières de décemans de protec- de l’Europe », en somme.
bre 1958 ; Mémoires du
tionnisme friIl est vrai que l’assainissement général de Gaulle ;
l e u x e t d e R u e f f d o n n e u n e m a r g e d e A. Prate, Les Batailles
s o u m e t t r e manœuvre au gouvernement. Rare- é c o n o m i q u e s d u
l ’ é c o n o m i e ment plan de redressement connut général de Gaulle ;
f r a n ç a i s e à des résultats aussi rapides. A la G. Valance Histoire
l’aiguillon de la surprise de tous les médias, qui du franc.

«

concurrence internationale. Ainsi,
sans le plan Rueff, la France n’aurait
pas pu participer à la première
esquisse de mondialisation monétaire : le 27 décembre 1958, tous les
pays européens de l’Ouest notifient
au FMI que, désormais, leurs monnaies sont librement convertibles
entre elles et avec le dollar.
Quelle humiliation si la France était
restée au bord du chemin treize ans

»

LE FISC À L’AIDE
DES ACTIONNAIRES

î

En octobre 1966, lors d’une
conférence, le général de Gaulle
lançait sa fameuse phrase qui fit
scandale au Palais Brongniart : « La
Bourse en 1962 était exagérément
bonne, en 1966 elle est exagérément mauvaise. Mais, vous savez, la
politique de la France ne se fait pas
à la corbeille. »
Le monde de la finance a difficilement pardonné au Général cette
formule plutôt méprisante. Et, pourtant, elle occultait une réalité trop
méconnue : durant les années 1960,
notamment sous l’influence du
ministre des Finances, Valéry Giscard d’Estaing, la France a mené une
nouvelle politique financière visant à
réduire le rôle du Trésor dans les
circuits financiers et à favoriser les
placements mobiliers.
Tandis qu’aujourd’hui les revenus
du capital sont particulièrement
matraqués, à l’époque ils bénéficient de deux grandes dispositions
particulières : le prélèvement
libératoire, introduit en 1965, qui
permet d’échapper aux taux progressifs de l’IRPP en lui substituant
une taxe proportionnelle prélevée à
la source, et, surtout, l’« avoir fiscal », grâce auquel les actionnaires
peuvent déduire de leur impôt les
sommes déjà perçues par le fisc sur
les dividendes au titre de
l’impôt sur les sociétés.
Système ingénieux qui
provoqua un
scandale lorsque la presse
révéla qu’il
permettait à des
contribuables, dont
le Premier minist re, C h a ba n Delmas, de quasiment échapper
à l’impôt sur
le revenu.

Antoine Pinay

INDEX

DES VALEURS CITÉES
DANS CE NUMÉRO
A ADOCIA u 10
AIR LIQUIDE u 6
AIRBUS GROUP u 8
ALÈS GROUPE u 9
AMAZON u 4
ATARI u 11
ATOS u 6
AXA u 6
B BERKSHIRE HATHAWAY u 4
BONDUELLE u 11
BUREAU VERITAS u 7
C CASINO u 7
COMPAGNIE LEBON u 3
CREDIT SUISSE u 6
E ECA u 3
EIFFAGE u 6
F FIAT CHRYSLER u 6
G GENERAL ELECTRIC u 4
GL EVENTS u 11
GROUPE EUROTUNNEL u 7
H HERMÈS u 9
HEURTEY PETROCHEM u 10
I INTERPARFUMS u 9
J JACQUES BOGART u 9
JCDECAUX u 7
L L’ORÉAL u 9
LVMH u 9
M MEDTRONIC u 4
MICHELIN u 6
MICROSOFT u 4
N NESTLÉ u 7
NEXANS u 6
NOVO NORDISK u 10
O ORPEA u 7
P PEUGEOT u 7
PHARMAGEST INTERACTIVE u 10
PROCTER & GAMBLE u 9
R RENAULT u 6, 7
ROTHSCHILD & CO u 10
S SANOFI u 8
SCHNEIDER ELECTRIC u 6
SEPHORA u 9
SFR GROUP u 8
SIPH u 10
U UNILEVER u 9
V VALLOUREC u 7

LE PANORAMA DES CONSEILS
LE CONSEIL DE LA SEMAINE

LE COUP DE CŒUR

LA VALEUR À DÉCOUVRIR

JCDECAUX

GL EVENTS

ATARI

Le leader mondial de
la communication exté39
rieure devrait bénéficier
36
33
de la numérisation, qui
30
27
permet de cibler avec
Août 15 Août 16 précision les campagnes publicitaires. Ce sera le cas en particulier à Londres, malgré le Brexit. PAGE 7

Cette entreprise de communication par l’événe20
ment est au cœur des
18
Jeux olympiques de Rio,
16
14
qui devraient lui rapporter
Août 15 Août 16 de 50 à 60 millions
d’euros de chiffre d’affaires. Le groupe a
aussi investi à Sao Paulo.
PAGE 11

L’éditeur de jeux a
récemment résolu son
0,25
problème de dette avec
0,20
Alden. Le groupe a
0,15
0,10
renoué avec les bénéfiAoût 15 Août 16 ces depuis deux an,
et son activité a connu une croissance à
deux chiffres sur l’exercice écoulé. PAGE 11

d’implants rachidiens a levé 20 millions d’euros.
Achat spéculatif.
P. 3
ECA. Les perspectives d’activité dans les drones
et les robots sous-marins sont favorables.
P. 3
NOUS CONSEILLONS AUSSI L’ACHAT DE Amazon,
Berkshire Hathaway, Compagnie Lebon, General
Electric, Interactive, Medtronic, Microsoft,
Rothschild & Co, SIPH, Pharmagest.

ques au printemps (trop humides et froides en
France et en Russie, trop sèches en Amérique du
Nord) pèseront sur l’exercice 2016-2017.
P. 11
SANOFI. Nombreuses déconvenues : difficultés de
sa division Diabète, déremboursement de produits
par des assureurs américains et révélation d’une
étude montrant les dangers d’un ancien produit
du groupe pour les femmes enceintes.
P. 8
SFR GROUP. La publication des résultats du
deuxième trimestre a été saluée par le marché.
Même si l’opérateur perd toujours des clients, la
tendance est meilleure qu’au premier trimestre.
Néanmoins, cette amélioration demande à être
confirmée et la dette reste très élevée.
P. 8
NOUS CONSEILLONS AUSSI DE VENDRE OU DE
RESTER À L’ÉCART DE Heurtey Petrochem. P. 10

En euros

31,79

ACHETER
ADOCIA. La biotech propose des innovations aux
acteurs du diabète. La valorisation est intéressante. Des accords pourraient être signés avec de
grands laboratoires. Achat spéculatif.
P. 10
ALÈS GROUPE. L’année 2016 ne devrait pas être
meilleure que 2015. Mais la valeur a déjà perdu
25 %, cette année, et une amélioration est attendue pour 2017.
P. 9
INTERPARFUMS. Une belle valeur de croissance. Le
parfumeur possède des marques fortes, telles que
Montblanc, Jimmy Choo, Lanvin ou Rochas. P. 9
JACQUES BOGART. Le groupe veut accélérer le
déploiement d’un réseau de parfumeries à
l’enseigne April.
P. 9
MEDICREA INTERNATIONAL. Le concepteur

En euros

17,30

VENDRE OU
RESTER À L’ÉCART
AIRBUS GROUP. La société a décroché un contrat
de 1,07 milliard pour fournir des hélicoptères au
Koweït. Toutefois, la valeur nous semble à son prix
au niveau actuel.
P. 8
BONDUELLE. Les mauvaises conditions climati-

En euros

0,19

À RENVOYER SANS AFFRANCHIR, accompagné de votre règlement à :
INVESTIR - LE JOURNAL DES FINANCES - SERVICE ABONNEMENTS
Libre réponse n°60405 - 60439 NOAILLES CEDEX

OU CONNECTEZ-VOUS SUR :
HTTP://ABONNEMENT.INVESTIR.FR

❑ OUI, je m’abonne à l’offre Pack pour 12 € par mois pendant 1 an, je bénéficie

de près de 55% de réduction (soit 144 €* au lieu de 322,60 €)*.
Je reçois chaque semaine l’hebdomadaire et j’ai accès au journal en PDF sur tous les supports
numériques, dès 21h le vendredi**.
IK26UH33

❑ Je peux aussi acquérir séparément l’abonnement au journal pour 119 €.

Je joins mon règlement par :
❑ Chèque à l’ordre de INVESTIR PUBLICATIONS
❑ Carte Visa / Eurocard / Mastercard

Mes coordonnées :
Mme
Mlle
M.
Nom :.................................................................

Prénom :............................................................
Adresse :............................................................



..........................................................................

Date de validité :

/

Cryptogramme

(merci de noter les 3 derniers chiffres du numéro qui figure au dos

ABONNEZ-VOUS
POUR 12 € PAR MOIS
SEULEMENT*

de votre carte bancaire)

Date & signature
obligatoires :

CP :

Ville : .....................................

Tél. :
e-mail : ....................................................
@ .............................................................

* par rapport au prix de vente au numéro : pour le journal 4,30 € et le tarif de l’offre journal en PDF 99€. **mobile et tablette non fournis. Offre valable jusqu’au 30/09/2016
réservée aux non-abonnés et limitée à la France métropolitaine et Corse. Les informations seront utlisées par Investir/Le Journal des Finances conformément à la loi
Informatique et Libertés. Un droit d’accès et de rectification peut être exercé librement auprès d’Investir/Le Journal des Finances. RCS Paris B351 660 808.
Je souhaite recevoir les informations du groupe Les Echos : ❑ oui ❑ non, et recevoir les informations des partenaires du groupe Les Echos : ❑ oui ❑ non.

13 AOÛT 2016 N°2223 Investir-Le Journal des Finances

I

N°2223 COURS DU VENDREDI 12 AOÛT EN CLÔTURE À 17H35
VALEURS DU SRD ET DU CAC 40
LES PLUS FORTES HAUSSES
VALLOUREC
SFR GROUP
LAFARGEHOLCIM
BENETEAU
JCDECAUX
BOUYGUES
NATIXIS

19,9%
8,0%
6,6%
6,6%
5,7%
5,7%
5,4%

LES PLUS FORTES BAISSES
ARCELORMITTAL
UBISOFT ENTERTAINMENT
SOMFY
XPO LOGISTICS
DBV TECHNOLOGIES
IPSEN
TRIGANO
EUROFINS SCIENTIFIC

VALEURS D'EURONEXT
-3,2%
-2,8%
-2,6%
-2,5%
-2,1%
-1,8%
-1,7%
-1,6%

DU 5-8-2016 EN CLÔTURE AU 12-8-2016 EN CLÔTURE

(HORS SRD CLASSIQUE)
LES PLUS FORTES HAUSSES
FONCIÈRE 7 INVESTISSEMENT
TONNA ELECTRONIQUE
SODITECH INGÉNIERIE
PROLOGUE
LES HÔTELS DE PARIS
GECI INTERNATIONAL
INSIDE SECURE

p

133,9%
71,2%
35,7%
28,1%
22,1%
17,7%
17,7%

VALEURS D'ALTERNEXT

LES PLUS FORTES BAISSES
VALNEVA
FONCIÈRE PARIS NORD
CHAUSSERIA
PASSAT
PASSAT
GRDS MOULINS DE STRASBOURG
SOLOCAL
GENOMIC VISION

-20,6%
-20,0%
-16,7%
-13,1%
-10,4%
-10,0%
-10,0%
-7,5%

PR I N C I PA L ES VA R I AT I O N S

PRINCIPAUX CHANGEMENTS
D'OBJECTIF DE COURS

LES PLUS FORTES HAUSSES
TUTO4PC.COM GROUP
CESAR
HOLOSFIND
LES PLUS FORTES BAISSES
EURASIA FON. INVEST.
FREELANCE.COM
SPOREVER
ECOSLOPS

68,0%
50,0%
40,0%
-25,9%
-13,6%
-11,4%
-9,2%

ACHETER / ACHAT SPECULATIF
AIR LIQUIDE
ATOS
EIFFAGE
ELIOR
PUBLICIS GROUPE
VIVENDI

ANCIEN
110
100
80
23
77
20

NOUVEAU
115
105
85
25
80
21

p

RÉTRO DE LA SEMAINE

Paris a effacé le trou d’air du Brexit

WALL STREET

TRIPLE RECORD

î

Le marché est resté presque
impassible, en début de semaine.
Par la suite, il a été porté par les
résultats meilleurs que prévu des
distributeurs Macy’s et Khol’s.
Les trois indices phares de la place
américaine (Dow Jones, S&P 500 et
Nasdaq) ont fini en même temps,
pour la première fois depuis 1999, à
des plus-hauts, jeudi. Ils ont été
soutenus également par l’annonce
d’un possible rééquilibrage du
marché de l’or noir, ce qui a rassuré
les investisseurs et a fait remonter le
cours du WTI de 4 %. Sur la semaine
(à 17 heures, vendredi), toutefois, le
Dow Jones a gagné seulement 0,3 %.
DOW JONES

+ 0,30 %

18.650

18.598,66

18.600
18.550
18.500
18.450
8
Août

9

10

11

12

LE MARCHÉ À SUIVRE
SHANGHAI

Porté par les cours du pétrole et par les records de Wall Street, le Cac 40 a regagné
le terrain perdu après le référendum britannique puis a renoué avec les 4.500 points.

L

VARIATION
DU CAC 40
EN CLÔTURE
+HAUT; +BAS; VOL.

A l’origine de la tempête
boursière de l’été 2016,
la Chine continue de voir son
économie ralentir. La production
industrielle n’a progressé « que » de
6 % en juillet (sur un an),
contre 6,2 % en juin, tandis que les
investissements des entreprises
ont augmenté de 8,1 % de janvier à
juillet, soit le rythme le plus bas
depuis 1999. Si l’indice Shanghai
Composite a regagné 2,5 % cette
semaine, il perd encore 21,5 %
depuis un an et depuis l’annonce mal
maîtrisée par les autorités d’une
dévaluation du yuan.

4.410,55
Vendredi
clôture

.

+ 2,49 % 3.050,67

.
.
.
.
.
8
Août

9

10

11

12

– 3,0 % …sur 1 an – 12,1 %
4.500,19

+ 9,93

– 4,25

+ 4,77

+ 0,72 + 1,00 + 1,73

+ 1,22
– 6,47

– 4,75

+ 1,36

– 1,44
– 5,95

SEPT. OCT. NOV. DÉC. JANV. FÉVR. MARS AVRIL MAI

deux jours. Des résultats plutôt
meilleurs que prévu pour les grandes
entreprises, de part et d’autre de
l’Atlantique, les mesures de soutien
annoncées le 4 août par la Banque
d’Angleterre, des créations d’emplois

JUIN

JUIL. AOÛT

bien plus importantes qu’anticipé en
juillet aux Etats-Unis, puis les nouveaux records absolus des trois
indices phares de Wall Street, jeudi
(lire p. 4), ont contribué à la progression récente des marchés. Et l’on

n’oubliera pas le pétrole, qui a continué de dicter sa loi, cette semaine,
faute d’autre catalyseur. Sa remontée, jeudi aussi, à 46 $ pour le baril de
la mer du Nord est le coup de pouce
qui a aidé Paris à repasser au-dessus
des 4.500 points.
Le Cac 40 est encore à bonne
distance de son record de septembre 2000, mais une série de valeurs
ont atteint, cette semaine, de nouveaux
pics historiques, comme Danone,
Sodexo ou Vinci pour le Cac 40, Hermès International ou Eiffage au SRD,
Robertet parmi les valeurs
moyennes et le suisse Nestlé, dont
les résultats semestriels viendront
rompre la trêve estivale la semaine
prochaine, avec quelques indicateurs américains.
CÉCILE LE COZ

+ 2,03 %

DES VOLUMES TRÈS ESTIVAUX
+0,11 %

4.441,16 4.407,32 2,1

Mds€

Après le gain de 1,5 % engrangé
à la veille du week-end,
la hausse s’est essoufflée sous
l’influence négative de Wall
Street. Le rebond du cours
du pétrole à 45 $ le baril de Brent
et la bonne tenue des financières
ont été des facteurs de soutien.

PALMARÈS
EN
POURCENTAGE

SHANGHAI SE COMPOSITE

LUN. 8

…depuis le début de l'année

12-08-2016

La semaine du Cac 40
à retrouver sur Investir.fr

TOUJOURS AU RALENTI

î

LE CAC 40 SUR UN AN

a semaine écoulée a été
bien creuse du point de vue
de l’actualité et des volumes
traités. Elle a pourtant permis au Cac 40 d’effacer les pertes qui
avaient suivi le vote des Britanniques en faveur d’une sortie de
l’Union européenne, puis de franchir de nouveau les 4.500 points en
clôture, jeudi, pour la première fois
depuis le 31 mai. Au terme d’une
séance de pause, vendredi, à la veille
du long week-end de l’Assomption,
ce seuil a été tout juste préservé et
l’indice parisien s’est offert une
deuxième semaine d’affilée dans le
vert, progressant de 2 %.
Le Cac 40 s’est ainsi repris de 13 %
depuis son point bas du 27 juin, alors
qu’il venait de plonger de 11 % en

MAR. 9

+1,19 %

4.468,34 4.410,72 2,3

Mds€

Après un démarrage aussi mou
que la veille, le marché s’est
résolument orienté à la hausse,
grâce aux prix du brut. Cette
quatrième séance de progrès
consécutive a permis au Cac 40
de combler le trou d’air qui avait
suivi le vote en faveur du Brexit.

4.415,46

MER. 10

–0,36 %

4.465,89 4.440,56 2,0

Mds€

JEU. 11

SUR LA SEMAINE

+1,17 %

4.503,95 4.446,46 2,1

Mds€

VEN. 12

–0,08 %

4.510,06 4.490,45 1,9 Md€

Les prises de bénéfices ont fini
par l’emporter, dans le sillage de
Wall Street, après les nouveaux
records de la veille pour le
S&P 500 et le Nasdaq. Les
statistiques hebdomadaires des
produits pétroliers aux EtatsUnis n’ont été d’aucun soutien.

La séance a débuté sur une
stabilité parfaite, faute de
carburant. Mais c’était compter
sans le pétrole : le Brent a repris
2 $ dans la journée, propulsant le
Cac 40 au-dessus des
4.500 points à la clôture, pour la
première fois depuis le 31 mai.

Après la belle journée de la veille,
la Bourse de Paris s’est mise en
mode week-end, indifférente
aux statistiques américaines,
mitigées. Les publications trimestrielles meilleures que prévu de
grands magasins aux Etats-Unis
ont profité au secteur du luxe.

4.452,01

4.503,95

4.500,19

4.468,07

+2,9 LAFARGEHOL.

–1,3 AIRBUS

+2,4 AIR LIQUIDE

+1,3 BOUYGUES

–1,6 RENAULT

+2,9 VINCI

–0,2 ARCELOR

+1,8 KERING

–1,1 VINCI

+2,6 AXA

–1,4 KERING

+2,3 NOKIA

–0,3 ACCOR

+1,3 AXA

–2,5 SANOFI

+2,3 PERNOD RIC.

–0,4 KLEPIERRE

+1,6 TECHNIP

–1,1 RENAULT

+2,2 C. AGRICOLE

–2,1 DANONE

+1,9 VIVENDI

–0,4 VEOLIA ENV.

+0,9 C. AGRICOLE

–3,5 ARCELOR

+2,2 ORANGE

–0,4 CAPGEMINI

+1,5 LVMH

–1,8 ARCELOR

Airbus Group Le Serious Fraud
Office (Royaume-Uni) a ouvert
une enquête contre l’avionneur
pour des soupçons de fraude
et de corruption.
Axa Barclays a maintenu son
avis de « surpondérer » l’assureur, malgré la déception qui a
suivi ses résultats semestriels.

Air Liquide Malmenée à la suite
de la publication des résultats
annuels, l’action a bénéficié
d’achats à bon compte.
SFR Group (hors Cac, + 9,4 %)
La Bourse a occulté la baisse
des résultats trimestriels,
retenant la perspective d’une
moindre pression sur les tarifs.

Sanofi L’action a rechuté en
réaction à un article du Canard
enchaîné sur la Dépakine, un
antiépileptique du laboratoire
accusé d’avoir causé des
malformations sur les fœtus.
Vallourec (hors Cac, + 10,4 %)
Morgan Stanley a relevé son
opinion à « surpondérer ».

Schneider Electric (+ 1,7 %).
L’équipementier a bénéficié
d’une recommandation de
« surperformance » de la part
de Credit Suisse.
Vinci A la veille d’un week-end
très chargé sur les autoroutes,
le concessionnaire a battu un
nouveau record historique.

Hermès International (hors
Cac, + 0,9 %) Depuis l’annonce
de son chiffre d’affaires au
30 juin, supérieur aux attentes,
l’action va de record en record,
à un crin de cheval de 400 €.
LVMH Credit Suisse a porté
son objectif de cours pour la
valeur de 160 à 175 €.

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

la cote

II

ACCOR - AC

dans
FR0000120404 Pondération
le CAC / Rang

HÔTELLERIE
Capitalisation
10.165 M€
Nbre de titres
284.534.579

Les actionnaires
Jin Jiang (15,1%)
Colony Capital/Eurazeo (11,1%)

CAC 40

CHANGEMENT DE CONSEIL

0,9 % / 36e
35,73

Accor
40
36
32

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 10,70 %
AIR LIQUIDE - AI

28

31 décembre 2015

FR0000120073

GAZ INDUSTRIELS ET MÉDICAUX
Capitalisation
33.530 M€
Nbre de titres
345.595.445

Les actionnaires
BlackRock (5,06%)
Natixis AM (2%)
Crédit Suisse (2%)

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

3,4 % / 10e
97,02

Air Liquide
103
98
93

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 6,40 %
AIRBUS GROUP - AIR

88

CONSTRUCTEUR AÉRONAUTIQUE
Capitalisation
40.202 M€
Nbre de titres
772.678.546

Les actionnaires
Etat français (11,29%)
Etat allemand (10,08%)
Etat espagnol (3,93%)

31 décembre 2015

dans
NL0000235190 Pondération
le CAC / Rang

12 août 2016

3,2 % / 11e

60
55
50

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 16,08 %

45

ARCELORMITTAL* - MT

LU0323134006

SIDÉRURGISTE

ArcelorMittal Reg

Capitalisation
17.113 M€
Nbre de titres
3.065.710.869

Les actionnaires
Famille Mittal (38%)

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016
e

1,3 % / 30
5,58

5

3

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 84,74 %
AXA - CS

1

31 décembre 2015

12 août 2016

dans
FR0000120628 Pondération
le CAC / Rang

3,6 % / 8e

ASSURANCE
Capitalisation
44.909 M€
Nbre de titres
2.424.228.814

Les actionnaires
Mutuelles Axa (14,2%)
Investisseurs Am. du Nord (21,9%)

18,53

Axa
24
21
18

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 26,58 %
BNP PARIBAS - BNP

15

Les actionnaires
Etat belge-SFPI (10,3%)
Salariés (5,4%)
Actionnaires individuels (4,9%)

31 décembre 2015

FR0000131104

BANQUE
Capitalisation
55.686 M€
Nbre de titres
1.246.462.634

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

4,8 % / 3e
44,68

BNP Paribas-A50
45
40

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 14,46 %
BOUYGUES - EN

35

Capitalisation
9.586 M€
Nbre de titres
345.455.310

Les actionnaires
SCDM (21,1%)
Salariés (23,3%)
Groupe Artémis

31 décembre 2015

dans
FR0000120503 Pondération
le CAC / Rang

BTP, MÉDIAS, TÉLÉPHONIE MOBILE

12 août 2016

0,6 % / 39e
27,75

Bouygues
35
30
25

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 24,07 %
CAPGEMINI - CAP

20

Les actionnaires
Invest. Inst. étrang. (60%)
Invest. Inst. français (27%)
Actionn. individuels (4%)

31 décembre 2015

FR0000125338

CONSEIL, INFOGÉRANCE
Capitalisation
14.771 M€
Nbre de titres
172.181.500

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

1,5 % / 25e
85,79

Cap Gemini
86
80
74

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 0,22 %

68

31 décembre 2015

CARREFOUR - CA

FR0000120172

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

Carrefour

Capitalisation
17.167 M€
Nbre de titres
756.235.154

Les actionnaires
Famille Moulin (11,51%)
Abilio Diniz (8,05%)
Colony Capital (5,6%)

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

1,2 % / 29e
22,70

25,0

22,5

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 14,82 %
CRÉDIT AGRICOLE - ACA

20,0

Les actionnaires
SAS Rue de la Boétie (56,7%)
Salariés (4,3%)

31 décembre 2015

dans
FR0000045072 Pondération
le CAC / Rang

BANQUE
Capitalisation
23.168 M€
Nbre de titres
2.809.290.815

Credit Agricole

12 août 2016

0,9 % / 35e
8,25

10
9
8

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 24,20 %

7

EVOLUTION DU COURS

31 décembre 2015

12 août 2016

*Non éligible au SRD. TTF : taxe sur les transactions financières

5.885 M€
5%
410 M€
440 M€
551 M€

ACTIVITÉ

EVOLUTION DU COURS

Résultats 3è trim le 26-10-16

EVOLUTION DU COURS

ACTIVITÉ

20,5
1,79

23
1,69

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

18,1
2,86

16,2
2,48

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

tructeur aéronautique se traite à son
niveau de PE moyen des cinq derniers
exercices. Une partie des retards de
l'A350 et de l'A400M est intégrée dans le
2015 2016(e) 2017 (e) cours, mais les deux programmes restent
3,43 3,09 3,95 compliqués et pourraient encore peser
15 % - 10 % 28 % sur les comptes.
15,2
0,47

16,8
0,50

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

NS
0,59

NS
0,58

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

NS

NS

DIVIDENDE

COMMENTAIRES

Dividende 2015
2,31
Dividende 2016 est.
2,50
Rendement 2016 est.
5,6 %
Dernier dividende versé
Date : 02-6-16
Montant : 2.31 (T)

ANALYSE DU CONSEIL : La première ban-

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

que française a fait état de sa solidité au
deuxième trimestre. Fin juin, ses créances douteuses sont provisionnées à
89%. La décote sur l'actif net offre un
2015 2016(e) 2017 (e) point d'entrée malgré les incertitudes qui
5,37 5,58 5,74 pèsent sur le secteur, avec en particulier
4160 % 4 % 3 % un contexte de taux d'intérêt bas.
8,3
NS

8
NS

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

nue liée à l'échec de la consolidation du
marché mobile français, les investisseurs
se sont recentrés sur les fondamentaux
du groupe. Même si, dans la téléphonie,
2015 2016(e) 2017 (e) l'efficacité d'une stratégie d'indépen1,42
1,74 1,88 dance doit encore être confirmée, le
- 1 % 23 % 8 % groupe de BTP table sur une améliora19,5 15,9 14,8 tion de sa rentabilité cette année.
0,37

0,37

0,37

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

cations se succèdent pour le groupe de
services informatiques. Au premier
semestre, la croissance a été plus forte
qu'attendu. La société en a profité pour
2015 2016(e) 2017 (e) relever sa prévision de marge opération4,56 5,09 5,75 nelle pour 2016 : entre 11,3 % et 11,5 %,
21 % 12 % 13 % contre une fourchette 11,1 %-11,3 %
18,8 16,9 14,9 auparavant.
1,39

1,24

1,12

DIVIDENDE

COMMENTAIRES

Dividende 2015
0,70
Dividende 2016 est.
0,75
Rendement 2016 est.
3,3 %
Dernier dividende versé
Date : 23-5-16
Montant : 0.7 (T)

ANALYSE DU CONSEIL : Dans un contexte

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

compliqué (grèves, inondations, attentats) le groupe ne devrait pas décevoir,
l'estimation du consensus d'un résultat
opérationnel courant d'environ 2,47 Mds€
2015 2016(e) 2017 (e) en 2016 lui paraissant atteignable. Après
1,51
1,61 1,83 son parcours décevant, l'action offre une
3 % 7 % 13 % valorisation intéressante.
15,1
0,28

14,1
0,29

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

ont montré que le groupe Crédit Agricole
est plus solide que BNP Paribas et
Société Générale. La rentabilité sur fonds
propres de Casa est encore modeste,
2015 2016(e) 2017 (e) mais la décote sur l'actif net est élevée.
1,21 1,22
1,19 Les créances douteuses sont provision33 % 1 % - 3 % nées à 67,9 % fin juin.
6,8
NS

6,8
NS

6,9
NS

TTF



115 euros
+19%

■■■■■
■■■■■



C (15/07/2004)
Consensus
des analystes
Acheter
29%

Tendance graphique
Conserver 52%
Résistances
98,6/102,8
Vendre
19%
Supports
88,2/85,6

CONSEIL

ECART
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

V (28/07/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
79%

Conserver 17%
54/56,5
Vendre
3%
48/45,8

CONSEIL

ECART
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
Sécurité

■■■



V (01/08/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
53%

Tendance graphique
Conserver 38%
Résistances
6,1/6,6
Vendre
9%
Supports
5,1/4,5

ACHETER

CONSEIL

TTF



28 euros

Potentiel

+51%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

ACHETER

CONSEIL

TTF



54 euros
+21%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



35 euros
+26%

Conseil précédent (date)
■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

ACHETER

CONSEIL

TTF



105 euros
+22%

Conseil précédent (date)
■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

ACHETER

CONSEIL

TTF



28 euros
+23%

Conseil précédent (date)
■■■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



10.5 euros
+27%

Conseil précédent (date)
■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

AB (10/06/2011)
Consensus
des analystes
Acheter
69%

Conserver 31%
23,9/24,8
Vendre
0%
20,9/19,4

Potentiel
Opportunité

VP (28/04/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
76%

Conserver 14%
89/90,8
Vendre
10%
78,6/72,5

Potentiel
Opportunité

V (13/05/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
19%

Conserver 62%
28,9/30,2
Vendre
19%
26,1/24,7

Potentiel
Opportunité

E (23/04/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
62%

Conserver 21%
48,1/50,7
Vendre
17%
41,3/38

Potentiel
Opportunité

AB (16/12/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
82%

Conserver 15%
19,2/20,3
Vendre
4%
16,9/16,1

Potentiel

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Les stress tests

CONSEIL

Sécurité

Résistances
Supports

12,4
0,28

Chiff. d'aff. 2016 est. 16.750 M€ Dividende 2015
0,60
Croiss. du CA en 2016
-3% Dividende 2016 est.
0,60
Résultat net 2015
3.516 M€ Rendement 2016 est.
7,3 %
Résultat net 2016 est. 3.430 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 3.340 M€ Date : 27-5-16
Montant : 0.6 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 3,51 % - 34,73 %
Plus haut
8,35
13,04
Plus bas
8
6,79
Cours semaine précédente
7,97
BILAN
Capital échangé semaine
0,7 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
8,29 Endet. net/Fonds propres
NS
PROCHAIN RDV
ANC par action
19.55
Résultats du 3ème trim. le 8-11-16 Décote/Surcote/ANC
- 58 %

ANALYSE DU CONSEIL : Les bonnes publi-

AB (17/01/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
47%

Conserver 47%
38,6/41,2
Vendre
5%
33,8/32,8

Opportunité

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 12.850 M€ Dividende 2015
1,35
Croiss. du CA en 2016
8% Dividende 2016 est.
1,44
Résultat net 2015
1.124 M€ Rendement 2016 est.
1,7 %
Résultat net 2016 est.
900 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
990 M€ Date : 30-5-16
Montant : 1.35 (T)

■■■■■

Conseil précédent (date)

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Après la déconve-

+26%

Potentiel

Résistances
Supports

7,8
NS

Chiff. d'aff. 2016 est. 32.800 M€ Dividende 2015
1,60
Croiss. du CA en 2016
1% Dividende 2016 est.
1,60
Résultat net 2015
403 M€ Rendement 2016 est.
5,8 %
Résultat net 2016 est.
600 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
650 M€ Date : 26-4-16
Montant : 1.6 (T)

ACTIVITÉ

ANALYSE DU CONSEIL : Les résultats

semestriels ont bien résisté, sur fond de
taux bas et de hausse de la sinistralité.
Comme indiqué dans son plan stratégique, l'assureur compte poursuivre ses
2015 2016(e) 2017 (e) efforts, avec 2,1 Mds€ d'économies au
2,18 2,47
2,51 cours des cinq prochaines années. Il veut
5 % 13 % 2 % également se développer à l'internatio8,5
7,5
7,4 nal.
NS

ACHETER

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 99.500 M€ Dividende 2015
1,10
Croiss. du CA en 2016
1% Dividende 2016 est.
1,15
Résultat net 2015
5.617 M€ Rendement 2016 est.
6,2 %
Résultat net 2016 est. 6.000 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 6.100 M€ Date : 06-5-16
Montant : 1.1 (T)

45 euros

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Le sidérurgiste a

confirmé son objectif annuel d'un Ebitda
supérieur à 4,5 Mds$ après avoir
engrangé un bénéfice d'exploitation de
2,15 Mds$ au premier semestre. Pru2015 2016(e) 2017 (e) dence tout de même sur le titre, car les
-3,97 -0,24 -0,10 cours de l'acier restent pénalisés par les
NS
NS
NS surcapacités de production chinoises.
NS
0,55

Opportunité

Résistances
Supports

13,2
0,47

TTF



Conseil précédent (date)

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : L'action du cons-

CONSEIL
Potentiel

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : La perspective de

l'augmentation de capital prévue à la
rentrée pour financer l'achat d'Airgas risque de peser à court terme. Néanmoins,
la société a rassuré en annonçant que le
2015 2016(e) 2017 (e) résultat net et le bénéfice par action
5,10 5,37
6 seront en hausse cette année, y compris
5 % 5 % 12 % en intégrant Airgas et l'appel au marché.
19
2,49

ACHETER

Résistances
Supports

18,4
1,68

Chiff. d'aff. 2016 est. 52.549 M€ Dividende 2015
0
Croiss. du CA en 2016
-8% Dividende 2016 est.
0
Résultat net 2015
-7157 M€ Rendement 2016 est.
nul
Résultat net 2016 est. -438 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
-175 M€ Date : 08-5-15
Montant : 0.17 (T)

Chiff. d'aff. 2016 est. 76.880 M€
SEMAINE
52 SEM. Croiss. du CA en 2016
0%
Variation
+ 3,94 % - 24,86 % Résultat net 2015
980 M€
Plus haut
22,77
30,88 Résultat net 2016 est. 1.100 M€
Plus bas
21,84
20,90 Résultat net 2017 est. 1.380 M€
Cours semaine précédente
21,84
BILAN
Capital échangé semaine
1,4 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
22,62 Endet. net/Fonds propres
43%
PROCHAIN RDV
ANC par action
13.04
19 octobre pour les ventes du 3e trim Décote/Surcote/ANC
+ 74 %

EVOLUTION DU COURS

VALORISATION

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 0,25 % + 3,51 %
Plus haut
87,07
89,01
Plus bas
85,04
67,70
Cours semaine précédente
85,58
BILAN
Capital échangé semaine
0,9 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
86,05 Endet. net/Fonds propres
25%
PROCHAIN RDV
ANC par action
39.82
Chiffre d'affaires du T3, le 26-10
Décote/Surcote/ANC
+ 115 %

EVOLUTION DU COURS

baisse depuis le début de l'année. Il a
confirmé, fin juillet, une progression de
ses résultats pour 2016, malgré les conséquences des attentats sur le tourisme
2015 2016(e) 2017 (e) en France. La direction compte sur l'inté1,74 1,55 1,94 gration, au second semestre, des hôtels
4 % - 11 % 25 % Raffles, Fairmont et Swissôtel.

DIVIDENDE

VALORISATION

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 5,65 % - 18,04 %
Plus haut
27,85
38,60
Plus bas
26,25
24,75
Cours semaine précédente
26,27
BILAN
Capital échangé semaine
1,2 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
27,37 Endet. net/Fonds propres
28%
PROCHAIN RDV
ANC par action
26.92
Résultats sem le 31-8-16
Décote/Surcote/ANC
+3%

EVOLUTION DU COURS

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

BILAN

Chiff. d'aff. 2016 est. 42.550 M€
SEMAINE
52 SEM. Croiss. du CA en 2016
-1%
Variation
+ 1,89 % - 22,88 % Résultat net 2015
6.694 M€
Plus haut
45,22
60 Résultat net 2016 est. 6.950 M€
Plus bas
43,94
35,27 Résultat net 2017 est. 7.150 M€
Cours semaine précédente
43,85
BILAN
Capital échangé semaine
1 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
45 Endet. net/Fonds propres
NS
PROCHAIN RDV
ANC par action
70.90
Résultats du 3ème trim, le 28-10
Décote/Surcote/ANC
- 37 %

EVOLUTION DU COURS

VALORISATION

Clôture de l'exercice 31-12-2016
Endet. net/Fonds propres -167%
ANC par action
7.60
Décote/Surcote/ANC
+ 585 %

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 4,96 % - 22,13 %
Plus haut
18,70
26,02
Plus bas
17,77
16,11
Cours semaine précédente
17,65
BILAN
Capital échangé semaine
1,2 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
18,62 Endet. net/Fonds propres
NS
PROCHAIN RDV
ANC par action
28.24
Activité 3ème tri. le 04-11-16
Décote/Surcote/ANC
- 34 %

EVOLUTION DU COURS

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Le groupe est en

Chiff. d'aff. 2016 est. 65.500 M€ Dividende 2015
1,30
Croiss. du CA en 2016
2% Dividende 2016 est.
1,40
Résultat net 2015
2.696 M€ Rendement 2016 est.
2,7 %
Résultat net 2016 est. 2.450 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 3.070 M€ Date : 02-5-16
Montant : 1.11 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
- 3,22 % - 11,66 %
Plus haut
5,93
6,50
Plus bas
5,50
2,02
Cours semaine précédente
5,77
BILAN
Capital échangé semaine
2,7 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
0 Endet. net/Fonds propres
57%
PROCHAIN RDV
ANC par action
12.63
Résultats 3ème tri. le 9-11-16
Décote/Surcote/ANC
- 56 %

EVOLUTION DU COURS

DIVIDENDE
Dividende 2015
1
Dividende 2016 est.
1
Rendement 2016 est.
2,8 %
Dernier dividende versé
Date : 27-4-16
Montant : 0.5 (T)

Chiff. d'aff. 2016 est. 18.700 M€ Dividende 2015
2,60
Croiss. du CA en 2016
14% Dividende 2016 est.
2,70
Résultat net 2015
1.756 M€ Rendement 2016 est.
2,8 %
Résultat net 2016 est. 1.855 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 2.075 M€ Date : 23-5-16
Montant : 2.6 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 4,08 % - 15,41 %
Plus haut
97,30 123,65
Plus bas
93,10
88,25
Cours semaine précédente
93,22
BILAN
Capital échangé semaine
0,8 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
97,15 Endet. net/Fonds propres
57%
PROCHAIN RDV
ANC par action
36.15
CA du 3e trimestre le 25-10-2016
Décote/Surcote/ANC
+ 168 %

PROCHAIN RDV
31 décembre 2015

ACTIVITÉ
Chiff. d'aff. 2016 est.
Croiss. du CA en 2016
Résultat net 2015
Résultat net 2016 est.
Résultat net 2017 est.

SEMAINE
52 SEM.
Variation
0 % - 17,71 %
Plus haut
36,28
46,26
Plus bas
35,13
29,96
Cours semaine précédente
35,73
BILAN
Capital échangé semaine
1,6 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
35,82 Endet. net/Fonds propres
-5%
PROCHAIN RDV
ANC par action
15.98
18 octobre pour les ventes du 3e trimestre Décote/Surcote/ANC
+ 124 %

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 2,02 % - 14,63 %
Plus haut
52,19
68,50
Plus bas
50,10
48,07
Cours semaine précédente
51
Capital échangé semaine
0,9 %
Cours compensation
51,84

52,03

Airbus Group

EVOLUTION DU COURS

E (10/01/2013)
Consensus
des analystes
Acheter
50%

Conserver 40%
8,5/8,9
Vendre
10%
7,5/6,8

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

CAC 40
DANONE - BN

dans
FR0000120644 Pondération
le CAC / Rang

ALIMENTATION
Capitalisation
45.847 M€
Nbre de titres
655.892.000

Les actionnaires
Groupe MFS (12,8%)
First Eagle Inv. (2,3%)
Groupe Sofina & Henex (2,2%)

Danone
68
64
60

69,90

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 12,24 %
ENGIE (EX-GDF) - ENGI

56

Les actionnaires
Etat Français (32,76%)
Gpe Bruxelles Lambert (2,33%)
Salariés (2,72%)

31 décembre 2015

dans
FR0010208488 Pondération
le CAC / Rang

PROD. D'ÉLECTRICITÉ ET DE GAZ
Capitalisation
36.091 M€
Nbre de titres
2.435.285.011

4,3 % / 6e

12 août 2016

2,4 % / 14e
14,82

Engie
16
15
14

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 9,22 %
ESSILOR INTERNATIONAL - EI

13

31 décembre 2015

FR0000121667

FABRICATION DE VERRES OPTIQUES
Capitalisation
25.136 M€
Nbre de titres
218.096.529

Les actionnaires
Salariés (8,2%)
Autocontrôle (1,37%)

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

2,4 % / 15

e

115,25

Essilor Intl
120

110

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 0,17 %
KERING - KER

100

FR0000121485

DISTRIBUTION, LUXE
Capitalisation
22.326 M€
Nbre de titres
126.279.322

Les actionnaires
Groupe Artemis (40,89%)
Public (48,65%)

31 décembre 2015
Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

1,4 % / 27e
176,80

Kering
170

150

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 11,93 %
KLÉPIERRE - LI

130

31 décembre 2015

FR0000121964

IMMOBILIER DE CENTRES COMM.
Capitalisation
13.558 M€
Nbre de titres
314.356.063

Les actionnaires
Simon Property Group (20,3%)
Auto détenu (2,32%)

Pondération dans
le CAC / Rang

Klepierre

40,0

43,13

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

L'ORÉAL - OR

35,0

Les actionnaires
Fam. Bettencourt (33,09%)
Nestlé (23,07%)

31 décembre 2015

FR0000120321

COSMÉTIQUES ET COIFFURE
Capitalisation
98.381 M€
Nbre de titres
559.780.848

Pondération dans
le CAC / Rang

160
150

175,75

140

31 décembre 2015

CH0012214059

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

LafargeHolcim N

Les actionnaires
Thomas Schmidheiny (20,11 %)
Eurocement Holding (10,82 %)

Pondération dans
le CAC / Rang

40
35

LEGRAND - LR

30

47,41

Les actionnaires
MFS Invest. Managt (10,88 %)
Morgan Stanley IM (4,97 %)
Dirigeants et salariés (4 %)

31 décembre 2015

FR0010307819

EQUIPEMENTIER ÉLECTRIQUE
Capitalisation
14.251 M€
Nbre de titres
267.066.270

Pondération dans
le CAC / Rang

LVMH - MC
Les actionnaires
Gpe Arnault (46,64%)

1,5 % / 26e

50

45

40

53,36
31 décembre 2015

FR0000121014

LUXE
Capitalisation
80.527 M€
Nbre de titres
507.735.026

12 août 2016

Legrand

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 2,22 %

e

45

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 1,47 %

2,2 % / 17

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

4,5 % / 5e

160
150
140

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 9,45 %
MICHELIN - ML

130

Les actionnaires
Franklin Ressources (10,3%)
Capital Research M (9,5%)
Famille (4%)

31 décembre 2015
Pondération dans
le CAC / Rang

1,8 % / 23

e

90

80

95,80

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 8,99 %

12 août 2016

Michelin Nom.

70

EVOLUTION DU COURS

31 décembre 2015

12 août 2016

*Non éligible au SRD. TTF : taxe sur les transactions financières

ACTIVITÉ

CA 3e trimestre en octobre

EVOLUTION DU COURS

ACTIVITÉ
Chiff. d'aff. 2016 est.
Croiss. du CA en 2016
Résultat net 2015
Résultat net 2016 est.
Résultat net 2017 est.

1.310 M€
1%
-500 M€
150 M€
180 M€

ACTIVITÉ

CA du 3e trimestre en octobre

EVOLUTION DU COURS

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

22,4
2,33

enregistre une nouvelle année de baisse
en Bourse, pénalisé par la faiblesse des
prix de l'énergie. Le chiffre d'affaires a
reculé de 13 % au premier semestre,
2015 2016(e) 2017 (e) malgré le redémarrage de trois réacteurs
1,07 1,05 1,06 belges. Les résultats ont mieux résisté
- 16 % - 2 % 1 % (-7,8% pour l'Ebitda) grâce aux réduc13,9
14,1
14 tions de coûts.
0,91

0,99

0,97

COMMENTAIRES

Dividende 2015
1,11
Dividende 2016 est.
1,18
Rendement 2016 est.
1%
Dernier dividende versé
Date : 17-5-16
Montant : 1.11 (T)

ANALYSE DU CONSEIL : La publication

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

semestrielle a déçu : la direction a revu
son objectif de croissance interne de 5 à
4,5 % pour 2016 mais a réitéré sa prévision d'une accélération de celle-ci à plus
2015 2016(e) 2017 (e) de 6 % à l'horizon 2018. L'objectif d'une
3,57 3,75 4,10 marge opérationnelle d'au moins 18,8 %
17 % 5 % 9 % cette année a été confirmé.
32,3
4,05

30,7
3,80

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

famille Pinault s'est ressaisi en Bourse
depuis la fin juillet et les résultats du premier semestre. Le marché a été rassuré
par l'accélération de la croissance de
2015 2016(e) 2017 (e) Gucci au deuxième trimestre, alors que la
8,05 9,34 10,53 marque italienne assure près des deux
- 14 % 16 % 13 % tiers des bénéfices opérationnels de
22 18,9 16,8 Kering.
2,33

2,26

2,14

DIVIDENDE

COMMENTAIRES

Dividende 2015
1,70
Dividende 2016 est.
1,80
Rendement 2016 est.
4,2 %
Dernier dividende versé
Date : 22-4-16
Montant : 1.7 (T)

ANALYSE DU CONSEIL : Les résultats

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

semestriels de la foncière ont été marqués par une hausse de la rentabilité,
grâce notamment aux taux bas qui ont
permis au groupe de réduire de 20 %
2015 2016(e) 2017 (e) ses charges financières. Les perspectives
-1,59 0,48 0,57 sont bonnes, mais le titre évolue au-desNS
NS 20 % sus du niveau de l'ANR, qui s'établit à
NS 90,4 75,3 32,90 €.
NS

NS

NS

DIVIDENDE

VALORISATION

Clôture de l'exercice 31-12-2016
Endet. net/Fonds propres
-3%
ANC par action
44.58
Décote/Surcote/ANC
+ 294 %

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

ACTIVITÉ

une marge opérationnelle record au premier semestre, à 18,3 %, mais la Bourse
a été déçue par la contreperformance de
la France et de The Body Shop ainsi que
2015 2016(e) 2017 (e) par les dépréciations des marques Magic
6,23 6,50 6,95 et Clarisonic. La direction a promis une
12 % 4 % 7 % accélération de la croissance au second
28,2
27 25,3 semestre.
3,87

3,84

3,67

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

1,63

1,70

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

2%
25,4
3,05

2%
24,8
2,99

DIVIDENDE

BILAN

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

ACTIVITÉ

mondial du luxe a renoué en Bourse avec
une évolution positive au cours de
l'année, grâce à ses comptes du premier
semestre. L'accélération de la croissance
2015 2016(e) 2017 (e) du cognac au deuxième trimestre et la
7,03 7,78 8,57 résistance de la marque Louis Vuitton
20 % 11 % 10 % ont été appréciées.
22,6
2,38

20,4
2,32

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

été solides au premier semestre, même
si le deuxième trimestre a été moins
dynamique que le premier. La bonne surprise des comptes semestriels est venue
2015 2016(e) 2017 (e) de la marge opérationnelle, en hausse de
6,28 8,22 9,27 1,7 point, grâce à un bon pilotage des
14 % 31 % 13 % prix. La valorisation est attrayante.
15,3
0,87

Conseil précédent (date)
Opportunité
■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

11,7
0,88

10,3

CONSEIL

TTF



140 euros

Potentiel

+21%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

VP (10/01/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
58%

Conserver 42%
121,6/125
Vendre
0%
109/104,7

CONSEIL

TTF



180 euros

CONSERVER
Potentiel

+2%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique

Résistances
Supports

V (20/04/2012)
Consensus
des analystes
Acheter
71%

Conserver 29%
15,6/16,2
Vendre
0%
14/13

ACHETER

VP (20/06/2013)
Consensus
des analystes
Acheter
58%

Conserver 42%
182/188
Vendre
0%
155/143,5

CONSEIL

TTF

ECART
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

CONSEIL

TTF



180 euros

Potentiel

+2%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

V (30/10/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
60%

Conserver 40%
43,4/45
Vendre
0%
39,3/37,8

CONSERVER

A (30/08/2012)
Consensus
des analystes
Acheter
32%

Conserver 50%
179/183
Vendre
18%
168/162

CONSEIL

ACHETER



Potentiel
Opportunité

■■■

■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

53 euros
+12%

Conseil précédent (date)

E (05/08/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
41%

Conserver 41%
50,4/52,1
Vendre
18%
42,5/39,8

CONSEIL

TTF

ECART
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

V (07/05/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
54%

Conserver 32%
56/57,6
Vendre
14%
48,5/45,6

CONSEIL

TTF

NEUTRE
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
Sécurité
Tendance graphique

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Les volumes ont

TTF

Potentiel

Résistances
Supports

18,5
2,20

Chiff. d'aff. 2016 est. 20.995 M€ Dividende 2015
2,85
Croiss. du CA en 2016
-1% Dividende 2016 est.
3,10
Résultat net 2015
1.163 M€ Rendement 2016 est.
3,2 %
Résultat net 2016 est. 1.495 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.687 M€ Date : 17-5-16
Montant : 2.85 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 2,18 % + 7,62 %
Plus haut
96,94
97,59
Plus bas
93,78
77,40
Cours semaine précédente
93,76
BILAN
Capital échangé semaine
1,3 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
96,54 Endet. net/Fonds propres
11%
PROCHAIN RDV
ANC par action
51.24
Résultats du 3e trim le 19-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 87 %

CONSEIL

Résistances
Supports
ANALYSE DU CONSEIL : Le numéro un



ECART

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 37.000 M€ Dividende 2015
3,55
Croiss. du CA en 2016
4% Dividende 2016 est.
3,95
Résultat net 2015
3.573 M€ Rendement 2016 est.
2,5 %
Résultat net 2016 est. 3.950 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 4.350 M€ Date : 19-4-16
Montant : 2.2 (S)
Clôture de l'exercice 31-12-2016
Endet. net/Fonds propres
16%
ANC par action
47.89
Décote/Surcote/ANC
+ 231 %

ANALYSE DU CONSEIL : La publication des

résultats à mi-parcours a permis de confirmer les objectifs de croissance de
2016. La solidité des résultats du fabricant d'équipements électriques n'est plus
2015 2016(e) 2017 (e) à démontrer, mais elle est déjà bien
2,06 2,10 2,15 valorisée au niveau des cours actuels.
2%
25,9
3,13

■■■■

E (20/02/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
62%

Tendance graphique
Conserver 32%
Résistances
75/80
Vendre
6%
Supports
64,4/61

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est.
4.950 M€ Dividende 2015
1,15
Croiss. du CA en 2016
3% Dividende 2016 est.
1,15
Résultat net 2015
551 M€ Rendement 2016 est.
2,2 %
Résultat net 2016 est.
560 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
575 M€ Date : 31-5-16
Montant : 1.15 (T)

VALORISATION

ANALYSE DU CONSEIL : Les résultats du

deuxième trimestre ont très favorablement surpris, avec une très forte progression de la marge d'Ebitda et une
excellente génération de cash-flow. Le
2015 2016(e) 2017 (e) groupe commence à profiter de la fusion
-2,06 1,64
1,97 réalisée il y a un an. Les objectifs 2018
NS
NS 20 % ont été confirmés. Nous redevenons
NS 28,9 24,1 acheteurs.
1,63

■■■■

Sécurité

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 25.000 M€ Dividende 2015
1,40
Croiss. du CA en 2016
-7% Dividende 2016 est.
1,50
Résultat net 2015
-1250 M€ Rendement 2016 est.
3,2 %
Résultat net 2016 est. 1.000 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.200 M€ Date : 17-5-16
Montant : 1.5 (Z)

+14%

Opportunité

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : L'Oréal a dégagé

80 euros

Conseil précédent (date)

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Le groupe de la

TTF



Potentiel

Résistances
Supports

28,1

III

CONSEIL

ACHETER

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : L'ex-GDF Suez

DIVIDENDE

BILAN

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 3,61 % - 2,77 %
Plus haut
53,54
56,33
Plus bas
51,40
41,54
Cours semaine précédente
51,50
BILAN
Capital échangé semaine
0,8 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
53,50 Endet. net/Fonds propres
24%
PROCHAIN RDV
ANC par action
12.48
Résultats T3 le 10-11-16
Décote/Surcote/ANC
+ 327 %

EVOLUTION DU COURS

24,4
2,44

Chiff. d'aff. 2016 est. 25.700 M€ Dividende 2015
3,10
Croiss. du CA en 2016
2% Dividende 2016 est.
3,50
Résultat net 2015
3.297 M€ Rendement 2016 est.
2%
Résultat net 2016 est. 3.640 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 3.890 M€ Date : 29-4-16
Montant : 3.1 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 6,61 % - 19,10 %
Plus haut
48,10
59,84
Plus bas
44,68
30,33
Cours semaine précédente
44,47
BILAN
Capital échangé semaine
0,3 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
47,62 Endet. net/Fonds propres
36%
PROCHAIN RDV
ANC par action
59.06
Résultats T3 le 4-11-16
Décote/Surcote/ANC
- 20 %

EVOLUTION DU COURS

25,6
2,39

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

SEMAINE
52 SEM.
Variation
- 0,08 % + 6,51 %
Plus haut
43,36
43,85
Plus bas
42,62
35,61
Cours semaine précédente
43,17
BILAN
Capital échangé semaine
0,6 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
42,87 Endet. net/Fonds propres
NS
PROCHAIN RDV
ANC par action
22.39
Chiffre d'affaires T3, 26-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 93 %

EVOLUTION DU COURS

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

Chiff. d'aff. 2016 est.
12.100 M€ Dividende 2015
4
Croiss. du CA en 2016
4% Dividende 2016 est.
4,30
Résultat net 2015
696 M€ Rendement 2016 est.
2,4 %
Résultat net 2016 est. 1.180 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.330 M€ Date : 04-5-16
Montant : 2.5 (S)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 2,49 % + 4,93 %
Plus haut
176,95 176,95
Plus bas
169,30 136,55
Cours semaine précédente 172,50
BILAN
Capital échangé semaine
0,8 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
173,60 Endet. net/Fonds propres
40%
PROCHAIN RDV
ANC par action
86.71
CA 3e trimestre le 25-10-2016
Décote/Surcote/ANC
+ 104 %

EVOLUTION DU COURS

VALORISATION

ANALYSE DU CONSEIL : L'action évolue à

un niveau record, portée par l'annonce,
début juillet, de l'acquisition de WhiteWave Foods aux Etats-Unis pour
12,5Mds€, puis par les chiffres du pre2015 2016(e) 2017 (e) mier semestre, supérieurs aux attentes.
2,73 2,86 3,12 Les objectifs 2016 ont été confirmés,
13 % 5 % 9 % dont une croissance interne de 3 à 5 %.

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

Chiff. d'aff. 2016 est.
7.155 M€
SEMAINE
52 SEM. Croiss. du CA en 2016
7%
Variation
+ 1,10 % + 3,46 % Résultat net 2015
757 M€
Plus haut
116,30 125,15 Résultat net 2016 est.
815 M€
Plus bas
113,60
95,01 Résultat net 2017 est.
930 M€
Cours semaine précédente
114
BILAN
Capital échangé semaine
0,6 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
115,40 Endet. net/Fonds propres
34%
PROCHAIN RDV
ANC par action
25.50
Résultats 3e trim. le 21-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 352 %

PROCHAIN RDV

FR0000121261

PNEUMATIQUES
Capitalisation
17.462 M€
Nbre de titres
182.274.289

EVOLUTION DU COURS

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 63.000 M€ Dividende 2015
1
Croiss. du CA en 2016
-10% Dividende 2016 est.
1
Résultat net 2015
-4617 M€ Rendement 2016 est.
6,8 %
Résultat net 2016 est. 2.550 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 2.590 M€ Date : 05-5-16
Montant : 0.5 (S)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 1,37 % - 14,29 %
Plus haut
14,89
17,69
Plus bas
14,52
12,34
Cours semaine précédente
14,62
BILAN
Capital échangé semaine
0,7 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
14,71 Endet. net/Fonds propres
57%
PROCHAIN RDV
ANC par action
17.70
Résultats 3ème trim. le 10-11-2016 Décote/Surcote/ANC
- 16 %

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 3,39 % + 1,76 %
Plus haut
158,70 174,30
Plus bas
151,20 130,55
Cours semaine précédente 153,40
Capital échangé semaine
0,6 %
Cours compensation
156,20

158,60

Lvmh

EVOLUTION DU COURS

PROCHAIN RDV

12 août 2016

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

Chiff. d'aff. 2016 est. 22.200 M€ Dividende 2015
1,60
Croiss. du CA en 2016
-1% Dividende 2016 est.
1,70
Résultat net 2015
1.282 M€ Rendement 2016 est.
2,4 %
Résultat net 2016 est. 1.880 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 2.050 M€ Date : 05-5-16
Montant : 1.6 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 0,37 % + 16,69 %
Plus haut
69,92
69,92
Plus bas
67,94
51,73
Cours semaine précédente
69,64
BILAN
Capital échangé semaine
0,9 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
69,85 Endet. net/Fonds propres
62%
PROCHAIN RDV
ANC par action
19.22
CA 3e trimestre le 18-10-2016
Décote/Surcote/ANC
+ 264 %

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 2,21 % + 6,77 %
Plus haut
176,30 177,90
Plus bas
170,65 140,40
Cours semaine précédente
171,95
Capital échangé semaine
0,3 %
Cours compensation
175,60

L'Oreal

LAFARGEHOLCIM - LHN
Capitalisation
28.771 M€
Nbre de titres
606.909.080

12 août 2016

4,6 % / 4e

170

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 13,17 %

1 % / 34e

42,5

37,5

+ 5,22 %

12 août 2016

EVOLUTION DU COURS

la cote

ACHETER

Conserver 27%
155,5/163,5
Vendre
6%
143,5/137

CONSEIL

TTF



120 euros

Potentiel

+25%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

(07/02/2002)
Consensus
des analystes
Acheter
67%

AB (23/04/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
55%

Conserver 30%
97,6/100,5
Vendre
15%
87,5/84,8

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

la cote

IV

NOKIA - NOKIA

FI0009000681

EQUIPEMENTIER TÉLÉCOMS
Capitalisation
20.483 M€
Nbre de titres
3.992.863.716

Les actionnaires
Dodge & Cox (5,02%)
Blackrock ( 5,01%)
Varma MPIC (1,93%)

CAC 40
Pondération dans
le CAC / Rang

CHANGEMENT DE CONSEIL

2,2 % / 19e
5,13

Nokia
6,5
5,8
5,1

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 22,15 %
ORANGE - ORA

4,4

dans
FR0000133308 Pondération
le CAC / Rang

OPÉRATEUR TÉLÉCOMS
Capitalisation
37.573 M€
Nbre de titres
2.660.056.599

Les actionnaires
Etat (13,45%)
Bpifrance P. (9,60%)
Salariés ( 5,08%)

31 décembre 2015

12 août 2016

2,9 % / 12e
14,13

Orange
16
15
14

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 8,78 %
PERNOD RICARD - RI

13

31 décembre 2015

dans
FR0000120693 Pondération
le CAC / Rang

VINS ET SPIRITUEUX
Capitalisation
28.161 M€
Nbre de titres
265.421.592

Les actionnaires
Société Paul Ricard (13,14%)
Capital Group Comp. (9,95%)
MFS Invest. Manag. (9,49%)

12 août 2016

2,2 % / 18e
106,10

Pernod Ricard
106
101
96

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 0,86 %
PEUGEOT SA - UG

91

FR0000121501

CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE
Capitalisation
10.856 M€
Nbre de titres
808.615.449

Les actionnaires
Famille Peugeot 13,7%
Dongfeng 13,7%
Etat français 14,1%

31 décembre 2015
Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

0,7 % / 38

e

13,43

Peugeot
16
14
12

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 17,16 %
PUBLICIS GROUPE - PUB

10

FR0000130577

AGENCE DE PUBLICITÉ
Capitalisation
15.232 M€
Nbre de titres
225.759.169

Les actionnaires
Elisabeth Badinter (7,5%)
The Capital Group (5,57%)
Maurice Lévy (2%)

31 décembre 2015
Pondération dans
le CAC / Rang

RENAULT - RNO

Publicis Groupe

60
54
48

67,47

Les actionnaires
Etat français (18,2%)
Alliance Bernstein (8,4%)
Norges Bank (5%)

31 décembre 2015

FR0000131906

CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE
Capitalisation
22.475 M€
Nbre de titres
295.722.284

1,3 % / 28e

66

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 9,92 %

12 août 2016

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

1,5 % / 24e
76,00

Renault
90
80
70

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 17,95 %
SAFRAN - SAF

60

dans
FR0000073272 Pondération
le CAC / Rang

MOTORISTE, ÉQUIPEMENTIER
Capitalisation
26.077 M€
Nbre de titres
417.029.585

Les actionnaires
Etat français (15,4%)
Salariés (14,1%)

31 décembre 2015

12 août 2016

2,1 % / 20e
62,53

Safran
63
58
53

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 1,33 %
SAINT GOBAIN - SGO

48

FR0000125007

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION
Capitalisation
21.902 M€
Nbre de titres
554.902.309

Les actionnaires
Wendel (11,7%)
FCPE St-Gobain (6,7%)
Fonds du plan d'épargne (6,3%)

31 décembre 2015
Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

2 % / 21e
39,47

Saint Gobain
40
37
34

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 0,95 %
SANOFI - SAN

31

LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE
Capitalisation
92.422 M€
Nbre de titres
1.289.010.563

Les actionnaires
L'Oréal (8,91%)
Salariés (1,2%)

31 décembre 2015

FR0000120578

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

9,2 % / 2e
71,70

Sanofi
75

70

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 8,78 %
SCHNEIDER ELECTRIC - SU

65

FR0000121972

ÉQUIPEMENTIER ÉLECTRIQUE
Capitalisation
36.332 M€
Nbre de titres
591.724.108

Les actionnaires
Capital Research & Mngt (9,9%)
CDC (4,4%)
Salariés (3,3%)

31 décembre 2015
Pondération dans
le CAC / Rang

3,5 % / 9e

Schneider Electric
60
55
50

61,40

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 16,82 %

12 août 2016

45

31 décembre 2015

12 août 2016

*Non éligible au SRD. TTF : taxe sur les transactions financières

EVOLUTION DU COURS

ACTIVITÉ

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 4,20 % - 25,54 %
Plus haut
5,15
7,15
Plus bas
4,90
4,17
Cours semaine précédente
4,92
BILAN
Capital échangé semaine
0,1 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
5,10 Endet. net/Fonds propres -47%
PROCHAIN RDV
ANC par action
2.62
Résultats 3è trim. le 27-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 96 %

EVOLUTION DU COURS

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

Chiff. d'aff. 2016 est.
9.000 M€
SEMAINE
52 SEM. Croiss. du CA en 2016
2%
Variation
+ 2,96 % + 3,21 % Résultat net 2015
1.350 M€
Plus haut
106,15 110,25 Résultat net 2016 est. 1.470 M€
Plus bas
102,10
88 Résultat net 2017 est. 1.600 M€
Cours semaine précédente 103,05
BILAN
Capital échangé semaine
0,6 % Clôture de l'exercice 30-06-2016
Cours compensation
106,10 Endet. net/Fonds propres
67%
PROCHAIN RDV
ANC par action
51.54
Résultats annuels, le 1er septembre Décote/Surcote/ANC
+ 106 %

EVOLUTION DU COURS

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

Chiff. d'aff. 2016 est. 49.000 M€
SEMAINE
52 SEM. Croiss. du CA en 2016
8%
Variation
- 1,44 % - 6,82 % Résultat net 2015
2.960 M€
Plus haut
77,93
98,14 Résultat net 2016 est. 3.550 M€
Plus bas
75,54
59,59 Résultat net 2017 est. 3.900 M€
Cours semaine précédente
77,11
BILAN
Capital échangé semaine
1,2 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
76,88 Endet. net/Fonds propres
-6%
PROCHAIN RDV
ANC par action
90.66
Résultats 3ème tri le 25-10-16
Décote/Surcote/ANC
- 16 %

EVOLUTION DU COURS

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

Chiff. d'aff. 2016 est. 36.995 M€
SEMAINE
52 SEM. Croiss. du CA en 2016
0%
Variation
- 1,14 % - 24,04 % Résultat net 2015
4.287 M€
Plus haut
73,08
96,35 Résultat net 2016 est. 4.152 M€
Plus bas
70,94
62,50 Résultat net 2017 est. 4.550 M€
Cours semaine précédente
72,53
BILAN
Capital échangé semaine
0,7 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
71,98 Endet. net/Fonds propres
8%
PROCHAIN RDV
ANC par action
43.40
Résultats 3e trim. le 28-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 65 %

EVOLUTION DU COURS

0,50

0,48

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

ACTIVITÉ

14,1
1,51

DIVIDENDE

COMMENTAIRES

Dividende 2015
1,94
Dividende 2016 est.
2,13
Rendement 2016 est.
2%
Dernier dividende versé
Date : 06-7-16
Montant : 0.9 (A)

ANALYSE DU CONSEIL : L'action évolue de

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

nouveau au-dessus de 100 €, mais nous
craignons que les résultats annuels
annoncés le 1er septembre ne recèlent
une déception concernant les ventes en
2015 2016(e) 2017 (e) Chine. La direction est restée prudente
5,08 5,54 6,03 sur ce point lors des publications précé2 % 9 % 9 % dentes, à la différence de LVMH et de
20,9 19,2
17,6 Rémy Cointreau.
4,23

4,16

3,98

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

8,4
0,11

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

15
1,68

DIVIDENDE

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Les résultats

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

semestriels ont montré une poursuite de
l'amélioration de la rentabilité, même si
elle est moins spectaculaire que celle de
Peugeot. Le groupe a revu à la baisse ses
2015 2016(e) 2017 (e) prévisions de croissance du marché
10,01
12 13,19 automobile sur l'ensemble de l'année,
57 % 20 % 10 % mais l'Europe restera dynamique.
7,6
0,46

6,3
0,43

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

rement ajusté ses prévisions de croissance à mi-parcours. La transition entre
l'ancienne génération de moteurs pour
les monocouloirs et la nouvelle devrait
2015 2016(e) 2017 (e) peser sur les marges au cours des pro3,55 3,85 3,95 chains trimestres. Le titre semble bien
19 % 8 % 3 % valorisé avec un PE d'environ 15 fois.
17,6
1,54

16,2
1,54

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

teurs sont au vert pour le leader mondial
de l'habitat. Le Brésil pourrait avoir touché le fond. Les résultats du premier
semestre ont laissé entrevoir un bel
2015 2016(e) 2017 (e) exercice en perspective. Le parcours
2,08 2,38 2,52 heurté du titre sur un an lui offre un
6 % 14 % 6 % potentiel d'appréciation.
19
0,67

16,6
0,68

DIVIDENDE

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Un maintien du

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

bénéfice par action à devises constantes
est attendu en 2016. Les perspectives
d'une faible croissance en 2017, le
déremboursement brutal de Lantus par
2015 2016(e) 2017 (e) l'assureur CVS aux Etats-Unis et le man5,65 5,66 5,88 que de visibilité sur le rachat de Mediva9%
nul 4 % tion n'incitent pas à revenir sur le titre.
12,7
2,61

12,7
2,61

DIVIDENDE

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

semestriels, de bonne facture, ont permis
à la direction de relever ses objectifs
annuels de marge opérationnelle. La
perspective d'une stabilisation des mar2015 2016(e) 2017 (e) chés, qui avait pénalisé le groupe l'an
3,73 3,78 3,92 dernier, offre de la marge pour la valori6 % 1 % 4 % sation du titre.
16,5
1,54

16,2
1,58

15,7
1,53

■■■■

Conserver 25%
14,9/15,7
Vendre
4%
13,4/12,8

CONSEIL

TTF

Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité

■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

ACHETER

CONSEIL

TTF



16 euros
+19%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■■

■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



80 euros
+19%

Conseil précédent (date)
■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

AB (22/07/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
60%

Conserver 32%
69,4/71,6
Vendre
8%
62,3/57,4

CONSEIL

TTF



110 euros

Potentiel

+45%

Conseil précédent (date)
Opportunité

E (18/07/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
62%

Conserver 29%
14,5/15,8
Vendre
8%
11,9/11,2

Potentiel
Opportunité

A (21/04/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
42%

Conserver 58%
110/114,9
Vendre
0%
102/98,8

Potentiel

■■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

AB (21/06/2013)
Consensus
des analystes
Acheter
61%

Conserver 30%
81,5/85,5
Vendre
9%
72,4/63,5

CONSEIL

TTF

ECART
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



48 euros
+22%

Conseil précédent (date)
Opportunité

V (29/04/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
62%

Conserver 33%
66/70
Vendre
4%
60/56

Potentiel
■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

E (25/10/2013)
Consensus
des analystes
Acheter
56%

Conserver 28%
40,4/42,1
Vendre
16%
35,1/33,4

CONSEIL

TTF

ECART
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Les résultats

+27%
AB (29/04/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
71%

VENTE PARTIELLE

Résistances
Supports

12,2
2,64

18 euros

■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

15,7
0,68

Dividende 2015
2,93
Dividende 2016 est.
2,98
Rendement 2016 est.
4,2 %
Dernier dividende versé
Date : 10-5-16
Montant : 2.93 (T)

VALORISATION

Opportunité

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Tous les indica-

TTF



Conseil précédent (date)

Résistances
Supports

15,8
1,48

CONSEIL
Potentiel

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Le groupe a légè-



ACHETER

Résistances
Supports

5,8
0,41

■■■

V (04/02/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
14%

Tendance graphique
Conserver 45%
Résistances
5,4/5,7
Vendre
42%
Supports
4,8/4,5

Résistances
Supports

13,7
1,55

Dividende 2015
2,40
Dividende 2016 est.
2,80
Rendement 2016 est.
3,7 %
Dernier dividende versé
Date : 13-5-16
Montant : 2.4 (T)

VALORISATION

Sécurité

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : La communication

numérique, source de croissance, représente plus de la moitié des revenus. Le
rachat de l'américain Sapient a ouvert de
nouveaux marchés (consulting, plates2015 2016(e) 2017 (e) formes...). Une marge opérationnelle d'au
4,05 4,48 4,93 moins 17,3 % est visée en 2018, contre
24 % 11 % 10 % 15,5 % en 2015.
16,7
1,78

Opportunité

Résistances
Supports

7,5
0,11

DIVIDENDE

VALORISATION

Conseil précédent (date)

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : La marge opéra-

tionnelle a fortement progressé au premier semestre, atteignant 6,8 % pour la
division automobile. La Bourse a
applaudi, avec une hausse de près de
2015 2016(e) 2017 (e) 10% le jour de la publication. Les objec1,13
1,61
1,79 tifs à moyen terme ont été confirmés. La
NS 42 % 12 % valeur n'est pas chère.
11,9
0,11

Potentiel

Résistances
Supports

13,2
1,49

Chiff. d'aff. 2016 est. 26.000 M€ Dividende 2015
2
Croiss. du CA en 2016
-2% Dividende 2016 est.
2,05
Résultat net 2015
2.119 M€ Rendement 2016 est.
3,3 %
Résultat net 2016 est. 2.220 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 2.300 M€ Date : 05-5-16
Montant : 2 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 4,07 % + 1,10 %
Plus haut
61,90
61,90
Plus bas
59
45,32
Cours semaine précédente
59
BILAN
Capital échangé semaine
1 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
61,59 Endet. net/Fonds propres
22%
PROCHAIN RDV
ANC par action
36.30
CA 3 ème trim. le 27-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 69 %

ANALYSE DU CONSEIL : L'opérateur résiste

bien dans un contexte français très concurrentiel, notamment grâce au déploiement de la fibre. Il dispose de relais de
croissance à moyen terme. Ses perfor2015 2016(e) 2017 (e) mances opérationnelles devraient conti0,92
1
1,07 nuer à s'améliorer, soutenant le titre qui
156 % 9 % 7 % offre, en outre, un rendement élevé.
15,4
1,67

CONSEIL

ECART

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 39.200 M€ Dividende 2015
1,24
Croiss. du CA en 2016
-1% Dividende 2016 est.
1,24
Résultat net 2015
1.295 M€ Rendement 2016 est.
3,1 %
Résultat net 2016 est. 1.320 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.400 M€ Date : 06-6-16
Montant : 1.24 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 4,14 % - 5,27 %
Plus haut
39,57
43,16
Plus bas
37,94
31,47
Cours semaine précédente
37,90
BILAN
Capital échangé semaine
1,1 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
39,35 Endet. net/Fonds propres
27%
PROCHAIN RDV
ANC par action
31.92
CA à 9 mois le 27-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 24 %

EVOLUTION DU COURS

1,24

Chiff. d'aff. 2016 est. 17.600 M€ Dividende 2015
1,38
Croiss. du CA en 2016
1% Dividende 2016 est.
1,45
Résultat net 2015
1.482 M€ Rendement 2016 est.
2,3 %
Résultat net 2016 est. 1.300 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.625 M€ Date : 23-5-16
Montant : 0.78 (S)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 3,34 % - 7,98 %
Plus haut
62,78
72,45
Plus bas
60,55
48,87
Cours semaine précédente
60,51
BILAN
Capital échangé semaine
0,7 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
62,52 Endet. net/Fonds propres
13%
PROCHAIN RDV
ANC par action
13.49
CA 3è trim. le 24-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 363 %

EVOLUTION DU COURS

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

Chiff. d'aff. 2016 est.
9.900 M€ Dividende 2015
1,60
Croiss. du CA en 2016
3% Dividende 2016 est.
1,70
Résultat net 2015
901 M€ Rendement 2016 est.
2,5 %
Résultat net 2016 est. 1.000 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.100 M€ Date : 03-6-16
Montant : 1.6 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 2,03 % + 4,91 %
Plus haut
67,58
67,58
Plus bas
65,96
49,95
Cours semaine précédente
66,13
BILAN
Capital échangé semaine
0,8 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
67,29 Endet. net/Fonds propres
28%
PROCHAIN RDV
ANC par action
29.46
Trimestriels en octobre
Décote/Surcote/ANC
+ 129 %

EVOLUTION DU COURS

VALORISATION

ANALYSE DU CONSEIL : 2016 devrait être

une année de transition avec l'intégration
d'Alcatel-Lucent. Même si une amélioration est attendue en fin d'année et quand
bien même les synergies devraient per2015 2016(e) 2017 (e) mettre de réaliser 1,2 milliard d'écono0,27 -0,09 0,20 mies à terme, la faiblesse dans les
- 10 %
NS
NS réseaux inquiète. Les comptes sont
19
NS 25,7 repassés dans le rouge à mi-parcours.

Chiff. d'aff. 2016 est. 55.200 M€ Dividende 2015
0
Croiss. du CA en 2016
-2% Dividende 2016 est.
0,40
Résultat net 2015
899 M€ Rendement 2016 est.
3%
Résultat net 2016 est. 1.300 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.450 M€ Date : 02-6-11
Montant : 1.1 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 1,59 % - 20,21 %
Plus haut
13,56
17,41
Plus bas
13,11
10,08
Cours semaine précédente
13,22
BILAN
Capital échangé semaine
1,7 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
13,43 Endet. net/Fonds propres -37%
PROCHAIN RDV
ANC par action
13.27
Chiffre d'affaires T3 le 26-10-16
Décote/Surcote/ANC
+1%

EVOLUTION DU COURS

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 41.000 M€ Dividende 2015
0,60
Croiss. du CA en 2016
2% Dividende 2016 est.
0,60
Résultat net 2015
2.652 M€ Rendement 2016 est.
4,2 %
Résultat net 2016 est. 2.750 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 2.850 M€ Date : 21-6-16
Montant : 0.4 (S)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 2,06 % - 4,07 %
Plus haut
14,15
16,98
Plus bas
13,69
12,21
Cours semaine précédente
13,84
BILAN
Capital échangé semaine
0,9 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
14,13 Endet. net/Fonds propres
89%
PROCHAIN RDV
ANC par action
11.62
Rés.trim. le 25-10-2016
Décote/Surcote/ANC
+ 22 %

EVOLUTION DU COURS

DIVIDENDE

Chiff. d'aff. 2016 est. 24.600 M€ Dividende 2015
0,26
Croiss. du CA en 2016
97% Dividende 2016 est.
0,18
Résultat net 2015
1.194 M€ Rendement 2016 est.
3,5 %
Résultat net 2016 est. -550 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 1.150 M€ Date : 17-6-16
Montant : 0.18 (D)

ACHETER

Conserver 48%
79/84,5
Vendre
7%
66,9/62,5

CONSEIL

TTF



72 euros

Potentiel

+17%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

Résistances
Supports

V (20/01/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
44%

V (29/02/2012)
Consensus
des analystes
Acheter
55%

Conserver 30%
62,7/65,3
Vendre
15%
56,9/54,2

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

CAC 40
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - GLE

dans
FR0000130809 Pondération
le CAC / Rang

BANQUE
Capitalisation
25.881 M€
Nbre de titres
807.650.827

Les actionnaires
Salariés (7,5%)
BlackRock (5%)
CRMC (4,9%)

2,3 % / 16e

40
35
30

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 24,72 %
SODEXO - SW

25

31 décembre 2015

FR0000121220

SERVICES AUX ENTREPRISES
Capitalisation
16.273 M€
Nbre de titres
153.741.139

Les actionnaires
Bellon (37,7%)
First Eagle (3,6%)
Salariés (1,1%)

Pondération dans
le CAC / Rang

+ 17,43 %
SOLVAY* - SOLB
Les actionnaires
Solvac (30%)

1 % / 33e

90

80

105,85
31 décembre 2015

BE0003470755

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

0,7 % / 37

e

100
90
80

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 1,71 %
TECHNIP - TEC

70

Les actionnaires
Blackrock (6,25 %)
Caisse des dépôts (5,40%)
Natixis (4,20 %)

PROCHAIN RDV
31 décembre 2015

FR0000131708

INGÉNIERIE PÉTROLE ET GAZ
Capitalisation
6.248 M€
Nbre de titres
122.336.890

Pondération dans
le CAC / Rang

TOTAL - FP
Les actionnaires
Gpe Bruxelles Lambert (5,4%)
Deutsche Bank (5,2%)
Salariés (3,8%)

40

51,07
31 décembre 2015

FR0000120271

Pondération dans
le CAC / Rang

UNIBAIL RODAMCO* - UL
Les actionnaires
BlackRock (5,4%)
Cohen&Steers (4%)
Amundi (3,9%)

10,1 % / 1e

Total

40
37

43,35

34

31 décembre 2015

FR0000124711

IMMOB. BUREAUX, CENTRES COMM.
Capitalisation
24.670 M€
Nbre de titres
99.317.069

12 août 2016

43

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 5,05 %

0,6 % / 40

45

GROUPE PÉTROLIER INTÉGRÉ
Capitalisation
108.511 M€
Nbre de titres
2.503.129.261

Résultats 3e trim. le 8-11-16
e

Technip

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 11,67 %

12 août 2016

50

35

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

2,2 % / 13e
248,40

Unibail-Rodamco
240

220

VALEO - FR

200

Les actionnaires
BlackRock (5,14%)
CDC Fonds Ep. (1,83%)

31 décembre 2015
Pondération dans
le CAC / Rang

40
35

VEOLIA ENVIRONN. - VIE

46,20
31 décembre 2015

FR0000124141

TRAITEMENT DES DÉCHETS ET EAU
Capitalisation
11.276 M€
Nbre de titres
563.364.823

Les actionnaires
CDC (8,62%)
Groupe Marcel Dassault (5,71%)
Qatari Diar (4,64%)

1,1 % / 31

e

Valeo

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 2,77 %

12 août 2016

45

30

Pondération dans
le CAC / Rang

12 août 2016

1 % / 32e
20,02

Veolia Environn.
22,5

20,0

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 8,46 %
VINCI - DG

17,5

Les actionnaires
Salariés (10,4%)
Qatari Diar (3,9%)
Financière Pinault (2,8%)

31 décembre 2015

dans
FR0000125486 Pondération
le CAC / Rang

BTP, CONCESSIONS
Capitalisation
41.037 M€
Nbre de titres
595.597.561

12 août 2016

3,7 % / 7e
68,90

Vinci
70
65
60

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 16,50 %
VIVENDI - VIV

55

Capitalisation
23.281 M€
Nbre de titres
1.286.615.922

Les actionnaires
Bolloré (15,3%)
BlackRock (4,9%)
CDC-BPI (3,5%)

31 décembre 2015

FR0000127771

TÉLÉCOMMUNICATIONS, MÉDIAS

Pondération dans
le CAC / Rang

Vivendi

12 août 2016

1,9 % / 22e
18,10

20
18
16

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

- 8,89 %

14

EVOLUTION DU COURS

31 décembre 2015

12 août 2016

*Non éligible au SRD. TTF : taxe sur les transactions financières

Résultats annuels, février 2017

EVOLUTION DU COURS

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

BILAN

VALORISATION

Clôture de l'exercice 31-12-2016
Endet. net/Fonds propres -46%
ANC par action
79.50
Décote/Surcote/ANC
+ 22 %

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

6,6
NS

0,81

0,74

profite de la baisse du coût de ses
matières premières recueille les fruits de
son plan de réduction de coûts. L'intégration de Cytec est créatrice de syner2015 2016(e) 2017 (e) gies. Les résultats semestriels, supérieurs
3,85 4,86 7,22 aux attentes, valident sa capacité a
109 % 26 % 49 % atteindre son objectif annuel.
25,1
0,55

19,9
0,48

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

10,4
0,43

ACTIVITÉ

DIVIDENDE

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 122.900 M€
Croiss. du CA en 2016
-19%
Résultat net 2015
4.644 M€
Résultat net 2016 est. 6.900 M€
Résultat net 2017 est. 7.950 M€

Dividende 2015
2,44
Dividende 2016 est.
2,44
Rendement 2016 est.
5,6 %
Dernier dividende versé
Date : 06-6-16
Montant : 0.61 (S)

ANALYSE DU CONSEIL : Le pétrolier montre

ACTIVITÉ
Chiff. d'aff. 2016 est.
Croiss. du CA en 2016
Résultat net 2015
Résultat net 2016 est.
Résultat net 2017 est.

1.535 M€
6%
1.030 M€
1.145 M€
1.275 M€

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

15,5
1,11

DIVIDENDE

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Les comptes

BILAN

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

semestriels de la foncière ont à nouveau
été marqués par une nette amélioration,
liée, entre autres, à son refinancement
sur le marché obligataire. Le cours de
2015 2016(e) 2017 (e) l'action représente une prime de 40 %
10,37 11,53 12,92 par rapport à l'actif net réévalué, qui
- 4 % 11 % 12 % s'établit à 174,40 € par titre.
24
NS

21,5
NS

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

12,8
0,75

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

ACTIVITÉ

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

18,9
0,79

DIVIDENDE

COMMENTAIRES

Dividende 2015
1,84
Dividende 2016 est.
1,88
Rendement 2016 est.
2,7 %
Dernier dividende versé
Date : 26-4-16
Montant : 1.27 (S)

ANALYSE DU CONSEIL : L'action, à ses

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

plus-hauts historiques, est l'une des
meilleures performances du Cac 40 cette
année, un parcours récompensé par son
entrée dans l'EuroStoxx 50 début août.
2015 2016(e) 2017 (e) Vinci a annoncé, depuis, l'acquisition au
3,42 3,78 4,03 Pérou de deux sociétés autoroutières,
1 % 11 % 7 % pour une valeur d'entreprise de 1,5 Md€.
20,1
1,39

18,2
1,40

DIVIDENDE

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 2,58 % - 21,97 %
Plus haut
18,16
23,66
Plus bas
17,61
14,87
Cours semaine précédente
17,64
BILAN
Capital échangé semaine
0,8 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
18,01 Endet. net/Fonds propres -30%
PROCHAIN RDV
ANC par action
15.25
Résultats semestriels le 25-8-16
Décote/Surcote/ANC
+ 19 %

VALORISATION
BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

ANALYSE DU CONSEIL : Canal+ et Universal

Music sont au coeur de la nouvelle stratégie, centrée sur la production et la distribution de contenus. Canal+ va réduire
la plage en clair pour relancer les abon2015 2016(e) 2017 (e) nements. Universal Music bénéficie de
0,51 0,52 0,61 l'engouement pour le streaming par
10 % 3 % 16 % abonnement.
35,5
1,57

34,6
1,74

29,7
1,78

TTF



120 euros
+13%

■■■■
■■■■■





VP (09/01/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
56%

Opportunité

■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



60 euros
+17%

Conseil précédent (date)
■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

V (28/07/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
46%

Conserver 35%
52/54,4
Vendre
19%
45,3/42,7

CONSEIL

TTF



53 euros

Potentiel

+22%

Conseil précédent (date)
Opportunité

E (11/02/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
44%

Conserver 30%
100/105
Vendre
26%
86,3/78,8

Potentiel
Opportunité

115 euros
+19%

Conseil précédent (date)

■■■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

AS (11/05/2012)
Consensus
des analystes
Acheter
60%

Conserver 31%
44,6/47,4
Vendre
9%
39,9/38

CONSEIL

TTF

ECART
Potentiel
Conseil précédent (date)
Opportunité
■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



60 euros
+30%

Conseil précédent (date)
Opportunité

■■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



25 euros
+25%

Conseil précédent (date)
■■■■

■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



80 euros
+16%

Conseil précédent (date)
■■■■■

■■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

ACHETER

CONSEIL

TTF



21 euros
+16%

Conseil précédent (date)
Sécurité

E (10/04/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
81%

Conserver 19%
70,8/73,1
Vendre
0%
64/61,7

Potentiel
Opportunité

E (07/11/2013)
Consensus
des analystes
Acheter
72%

Conserver 22%
20,7/21,8
Vendre
6%
19,2/18,7

Potentiel
Opportunité

AB (15/01/2016)
Consensus
des analystes
Acheter
58%

Conserver 21%
47,4/49,4
Vendre
21%
41,6/39,3

Potentiel
Opportunité

V (30/10/2015)
Consensus
des analystes
Acheter
42%

Conserver 53%
247,5/253
Vendre
5%
231/218

Potentiel

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 10.920 M€ Dividende 2015
3
Croiss. du CA en 2016
1% Dividende 2016 est.
1
Résultat net 2015
1.932 M€ Rendement 2016 est.
5,5 %
Résultat net 2016 est.
670 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
780 M€ Date : 26-4-16
Montant : 1 (S)

CONSEIL

Potentiel

Résistances
Supports

17,1
1,34

Conserver 50%
33,6/37,6
Vendre
8%
28/25

CONSEIL

ACHETER

Résistances
Supports

16,1
0,77

■■■■■

E (12/09/2014)
Consensus
des analystes
Acheter
42%

Tendance graphique
Conserver 28%
Résistances
108/112
Vendre
17%
Supports
95,7/89,3

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Après quatre

années de rebond parfois fort, la valeur
marque le pas en Bourse. Le numéro un
mondial de l'eau et des déchets attend
pourtant une nouvelle progression de ses
2015 2016(e) 2017 (e) résultats cette année et une accélération
0,94 1,06 1,24 de sa croissance d'ici à 2018, selon la
62 % 13 % 17 % feuille de route confirmée le 1er août.
21,3
0,78

Sécurité

Résistances
Supports

11,5
0,69

Chiff. d'aff. 2016 est. 25.300 M€ Dividende 2015
0,73
Croiss. du CA en 2016
1% Dividende 2016 est.
0,80
Résultat net 2015
450 M€ Rendement 2016 est.
4%
Résultat net 2016 est.
600 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
700 M€ Date : 02-5-16
Montant : 0.73 (T)

VALORISATION

ANALYSE DU CONSEIL : Que ce soit aux

niveaux du chiffre d'affaires (+ 11 %), de
la marge opérationnelle (en hausse de
0,6 point, à 8 %) ou du résultat net (+ 23
%), Valeo a fait un sans-faute au premier
2015 2016(e) 2017 (e) semestre. Le PER reste très raisonnable
3,21 3,61 4,03 pour une des valeurs de croissance du
27 % 12 % 12 % Cac 40.
14,4
0,77

Opportunité

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 15.800 M€ Dividende 2015
1
Croiss. du CA en 2016
9% Dividende 2016 est.
1,13
Résultat net 2015
729 M€ Rendement 2016 est.
2,5 %
Résultat net 2016 est.
860 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
960 M€ Date : 30-5-16
Montant : ()

+22%

Conseil précédent (date)

Résistances
Supports

19,2
NS

39 euros

Potentiel

Résistances
Supports

11,7
0,98

Dividende 2015
9,70
Dividende 2016 est.
10,10
Rendement 2016 est.
4,1 %
Dernier dividende versé
Date : 04-7-16
Montant : 4.85 (S)

Clôture de l'exercice 31-12-2016
Endet. net/Fonds propres
NS
ANC par action
161.52
Décote/Surcote/ANC
+ 54 %

ACTIVITÉ

une bonne résistance dans un environnement difficile. Le plan annuel d'économies de coûts devrait être dépassé et le
programme de cession d'actifs va être
2015 2016(e) 2017 (e) accéléré. L'objectif d'une production
3,89 2,80 3,70 annuelle en progrès de 4 % a été con- 8 % - 28 % 32 % firmé pour l'exercice 2016.
11,1
0,88

ACHETER

Résistances
Supports

13,6
0,51

TTF



■■■■
Sécurité
Tendance graphique
=

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Le groupe est par-

venu à légèrement améliorer sa rentabilité semestrielle, grâce à l'excellente gestion de ses projets, malgré une baisse de
9,2 % de son chiffre d'affaires dans un
2015 2016(e) 2017 (e) secteur des services pétroliers sinistré.
5,04 4,91 3,76 Ce qui lui a premis de relever ses objec8 % - 3 % - 23 % tifs de résultats en 2016.
10,1
0,36

Opportunité

Résistances
Supports

13,4
0,44

CONSEIL

Conseil précédent (date)

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Le chimiste qui

V

Potentiel

COMMENTAIRES
ANALYSE DU CONSEIL : Déjà à un cours

record lors de son entrée dans l'indice en
décembre 2015, ce nouveau venu au Cac
40 est encore allé de sommet en sommet cet été. Bien qu'il soit très présent
2015 2016(e) 2017 (e) au Royaume-Uni, le groupe de services a
4,45 4,68
5 rapidement précisé que le Brexit n'aurait
43 % 5 % 7 % pas d'impact majeur direct sur ses activi23,8 22,6
21,2 tés.
0,84

ACHETER

Résistances
Supports

6,7
NS

Chiff. d'aff. 2016 est. 10.750 M€ Dividende 2015
2
Croiss. du CA en 2016
-12% Dividende 2016 est.
2
Résultat net 2015
45 M€ Rendement 2016 est.
3,9 %
Résultat net 2016 est.
600 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
460 M€ Date : 04-5-16
Montant : 2 (T)

Chiff. d'aff. 2016 est. 38.100 M€
SEMAINE
52 SEM. Croiss. du CA en 2016
-1%
Variation
+ 2,77 % + 18,90 % Résultat net 2015
2.046 M€
Plus haut
69,80
69,80 Résultat net 2016 est. 2.250 M€
Plus bas
66,51
51,11 Résultat net 2017 est. 2.400 M€
Cours semaine précédente
67,04
BILAN
Capital échangé semaine
1 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
69,68 Endet. net/Fonds propres
82%
PROCHAIN RDV
ANC par action
25.28
Information 3ème trim le 25-10-16 Décote/Surcote/ANC
+ 173 %

EVOLUTION DU COURS

7,1
NS

Chiff. d'aff. 2016 est. 12.249 M€ Dividende 2015
3,30
Croiss. du CA en 2016
16% Dividende 2016 est.
3,50
Résultat net 2015
406 M€ Rendement 2016 est.
3,6 %
Résultat net 2016 est.
515 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
654 M€ Date : 13-5-16
Montant : 1.42 (S)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 0,08 % - 0,87 %
Plus haut
20,30
22,98
Plus bas
19,78
17,83
Cours semaine précédente
20
BILAN
Capital échangé semaine
1,1 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
19,95 Endet. net/Fonds propres
86%
PROCHAIN RDV
ANC par action
14.80
Résultats partiels du 3e trim. Le 3-11-2016 Décote/Surcote/ANC
+ 35 %

EVOLUTION DU COURS

BNPA
Evol. an. BNPA
PER (nbre de fois)
VE/CA (nbre de fois)

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 0,50 % + 20,36 %
Plus haut
47
49,47
Plus bas
45,93
33,50
Cours semaine précédente
45,97
BILAN
Capital échangé semaine
1,2 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
46,70 Endet. net/Fonds propres
4%
PROCHAIN RDV
ANC par action
13.00
Chiffre d'affaires T3 20-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 255 %

EVOLUTION DU COURS

VALORISATION

ANALYSE DU CONSEIL : Les stress tests

ont montré que la banque a un profil
assez risqué. Le taux de couverture des
créances douteuses s'établit tout de
même à 64 % fin juin et la décote sur
2015 2016(e) 2017 (e) l'actif net est élevée. Un plan d'écono4,49 4,83 4,80 mies incluant des fermetures d'agences
54 % 8 % - 1 % est en cours.

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 0,94 % - 2,66 %
Plus haut
43,88
47,40
Plus bas
42,61
35,21
Cours semaine précédente
42,95
BILAN
Capital échangé semaine
0,7 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
43,52 Endet. net/Fonds propres
28%
PROCHAIN RDV
ANC par action
37.02
Journée investisseurs le 22-9-2016 Décote/Surcote/ANC
+ 17 %

EVOLUTION DU COURS

COMMENTAIRES

Chiff. d'aff. 2016 est. 20.550 M€ Dividende 2015
2,20
Croiss. du CA en 2016
4% Dividende 2016 est.
2,30
Résultat net 2015
700 M€ Rendement 2016 est.
2,2 %
Résultat net 2016 est.
735 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est.
785 M€ Date : 08-2-16
Montant : 2.2 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 4,67 % + 2,52 %
Plus haut
51,99
54,36
Plus bas
48,97
35,11
Cours semaine précédente
48,79
BILAN
Capital échangé semaine
3,8 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
50,25 Endet. net/Fonds propres -42%
PROCHAIN RDV
ANC par action
38.94
Résultats 3e trim. le 27-10-16
Décote/Surcote/ANC
+ 31 %

PROCHAIN RDV

FR0013176526

ÉQUIPEMENTIER AUTOMOBILE
Capitalisation
11.014 M€
Nbre de titres
238.387.620

EVOLUTION DU COURS

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 0,85 % + 4,13 %
Plus haut
248,55 257,85
Plus bas
244,10 212,05
Cours semaine précédente 246,30
Capital échangé semaine
0,9 %
Cours compensation
0

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

+ 5,97 %

EVOLUTION DU COURS
SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 4,32 % - 10,87 %
Plus haut
97,45 110,28
Plus bas
92,84
70,52
Cours semaine précédente
92,74
Capital échangé semaine
1,1 %
Cours compensation
0

96,75

Solvay

EVOLUTION DU COURS

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 1,39 % + 27,22 %
Plus haut
106,70 106,70
Plus bas
103,80
70,45
Cours semaine précédente 104,40
BILAN
Capital échangé semaine
0,4 % Clôture de l'exercice 31-08-2016
Cours compensation
106,45 Endet. net/Fonds propres
9%
PROCHAIN RDV
ANC par action
23.83
Résultats annuels, 15-11-16
Décote/Surcote/ANC
+ 344 %

100

CHIMIE DE SPÉCIALITÉS
Capitalisation
10.244 M€
Nbre de titres
105.876.416

12 août 2016

Sodexo

VARIATION DEPUIS LE 31-12-2015

DIVIDENDE

ACTIVITÉ

Chiff. d'aff. 2016 est. 25.600 M€ Dividende 2015
2
Croiss. du CA en 2016
0% Dividende 2016 est.
2
Résultat net 2015
4.001 M€ Rendement 2016 est.
6,2 %
Résultat net 2016 est. 3.900 M€
Dernier dividende versé
Résultat net 2017 est. 3.880 M€ Date : 25-5-16
Montant : 2 (T)

SEMAINE
52 SEM.
Variation
+ 3,57 % - 30,68 %
Plus haut
32,37
47,75
Plus bas
30,98
25
Cours semaine précédente
30,94
BILAN
Capital échangé semaine
1,9 % Clôture de l'exercice 31-12-2016
Cours compensation
32,20 Endet. net/Fonds propres
NS
PROCHAIN RDV
ANC par action
73.24
Résultats du 3ème trim. le 03-11-16 Décote/Surcote/ANC
- 56 %

32,05

Societe Generale

EVOLUTION DU COURS

la cote

■■■■■
■■■■



AS (14/11/2012)
Consensus
des analystes
Acheter
36%

Tendance graphique
Conserver 54%
Résistances
19,7/21,2
Vendre
11%
Supports
16,3/14,8

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

la cote SRD CLASSIQUE
COMMENT LIRE LE GUIDE COMPLET DES ACTIONS DU SRD
Les opérations sur titres (OST) indiquent la dernière
opération ayant modifié le capital de la société, la
parité s’il y a lieu et la date. Il s’agit principalement
des divisions de titres (Div.), des augmentations de
capital (Aug. cap.) et des attributions gratuites
(Attrib.).
COURS.Le cours est précédé d’un n quand il est
antérieur à la date de clôture de la cote (en général,
le vendredi soir). Le capital échangé par semaine
(volume de titres échangés dans la semaine rapporté au nombre de titres) mesure le pourcentage
du capital qui a changé de main.
Le cours de compensation est le cours pris en
compte pour la liquidation des opérations à la date
de la dernière prorogation au SRD.
VARIATIONS. Les extrêmes (plus-haut/plus-bas
de la semaine ou sur 52 semaines) correspondent à
des cours en séance et non uniquement en clôture.
BILAN. Les données de bilan (endettement net/
fonds propres, actif net comptable par action) sont
fondées sur les derniers comptes annuels ou
semestriels délivrés par la société.

La décote-surcote/ANC est un ratio qui rapporte la
capitalisation boursière à l’actif net comptable.
Lorsqu’il est positif, on parle de surcote. Lorsqu’il est
négatif, il s’agit d’une décote.
L’indice de sécurité est une note d’Investir-Le Journal des Finances. Sur une échelle de 0 à 5, elle est
matérialisée par des n. Elle évalue la santé financière de la société, 5 étant la meilleure note et 0 (–)
la moins bonne.
ACTIVITÉ. Le résultat net correspond au résultat
net publié part du groupe. Il intègre à la fois les éléments exceptionnels et les amortissements des
écarts d’acquisition.
DIVIDENDE. Dans cette colonne, nous indiquons
le montant total du dividende par action, y compris
le dividende exceptionnel. Un dividende 2013 correspond au dividende provenant des résultats de l’exercice 2013. Il est versé généralement en totalité en
2014, sauf pour les sociétés qui versent des acomptes. Le dividende est ajusté des opérations financières postérieures à son versement. Nous indiquons
(ou estimons) également le dividende 2014, versé en

2015. Le rendement est calculé sur la base de ce
dernier dividende. La date de détachement du dividende correspond à celle du dernier versé, dont le
montant figure au-dessous. Le montant est suivi
d’une indication exprimant sa nature : (T) quand il
s’agit d’un versement total, (A) d’un acompte, (S)
d’un solde et (D) d’un dividende autre (en principe
exceptionnel). Ce dernier peut donc être différent de
celui qui est affiché ci-contre, d’autant plus qu’il
s’agit d’une donnée historique et non ajustée des
OST. A noter que le dividende de plusieurs sociétés
internationales (hors zone euro) cotées à Paris peut
être exprimé dans la monnaie d’origine.
BNPA. Le BNPA, Bénéfice net par action, est
retraité des éléments dits « exceptionnels », afin de
mieux mesurer la performance récurrente de la
société. Il sert de base au calcul du ratio cours/bénéfice (PER).
VALORISATION. Les éléments de cette colonne
permettent d’apprécier la pertinence de l’investissement et de juger une société par rapport aux autres
et/ou au regard des évaluations historiques.

SOCIÉTÉ

COURS
95,47
93,35
0,28 %
95

AIR FRANCE KLM - AF
Transport aérien
1.576 - 300.219.278
Cac Mid 60 - FR0000031122

5,25
5,08
4,30 %
5,11

ALCATEL-LUCENT - ALU
Equipementier télécoms
12.279 - 3.538.506.254
Cac Next 20 - FR0000130007

3,47
3,49
0,02 %
0

ALSTOM - ALO
Infrastr. énergie, ferroviaire
4.969 - 219.127.044
Cac Next 20 - FR0010220475

22,68
21,59
1,22 %
22,39

ALTAREA - ALTA
Immobilier et promotion
2.705 - 15.030.287
Cac Small - FR0000033219

180
179,85
0,04 %
177,05

ALTEN - ATE
Conseil en innovation
2.063 - 33.686.325
Cac Mid 60 - FR0000071946

61,24
60,54
0,28 %
61,71

ALTRAN TECHNO. - ALT
Conseil en innovation
2.254 - 175.800.265
Cac Mid 60 - FR0000034639

12,82
12,75
0,33 %
12,90

AMUNDI - AMUN
Gestion d'actifs
7.160 - 167.245.237 - (P)
Cac Mid 60 - FR0004125920

42,81
43,38
0,08 %
42,79

AREVA - AREVA
Equipements nucléaires
1.721 - 383.204.852
Cac All Shares - FR0011027143
Div. par 10 27-12-10

4,49
4,29
0,04 %
4,49

ARKEMA - AKE
Chimie de spécialités
6.006 - 75.470.173
Cac Next 20 - FR0010313833

79,58
78,25
1,10 %
79,85

ATOS SE - ATO
Conseil, infogérance
9.336 - 104.759.633
Cac Next 20 - FR0000051732

89,12
88,38
0,88 %
90,09

BENETEAU - BEN
Fabr. de bateaux de plaisance
753 - 82.789.840
Cac Small - FR0000035164

9,09
8,53
0,12 %
9,04

BIC - BB
Stylos, rasoirs, briquets
6.445 - 47.934.132
Cac Mid 60 - FR0000120966

134,45
134,45
0,39 %
135,45

BIOMÉRIEUX - BIM
Diagnostic « in vitro »
5.003 - 39.453.740
Cac Mid 60 - FR0010096479

126,80
125,95
0,17 %
127,40

BOIRON (P) - BOI
Homéopathie
1.609 - 19.441.713 - (Cac PME)
Cac Small - FR0000061129

82,76
82,81
0,09 %
82,90

BOLLORÉ - BOL
Société d'investissement
9.908 - 2.906.326.357
Cac Mid 60 - FR0000039299
BUREAU VERITAS - BVI
Inspection et certification
8.836 - 442.000.000
Cac Next 20 - FR0006174348
Div. par 4 le 21-6-13

3,41
3,26
0,22 %
3,33
19,99
19,43
0,58 %
19,89

CASINO - CO
Distribution alimentaire
5.090 - 111.973.246
Cac Next 20 - FR0000125585

45,46
45,12
1,72 %
45,52

CHRISTIAN DIOR - CDI
Luxe
29.985 - 181.727.048
Cac All Shares - FR0000130403

165
162
0,14 %
163,45

(P) : éligible au PEA-PME.

VARIATION

ACTIONNARIAT

+ 2,27 %
Etat français (50,6 %)
95,61 / 93,12
Invest. institutionnel (20,9 %)
- 8,60 %
Vinci (8 %)
117 / 91,32
- 10,94 %
+ 3,25 %
Investisseurs institutionnels (65 %)
5,26 / 5,02
Etat français (17,6 %)
- 16,25 %
Actionnaires individueks (10,9 %)
8,84 / 4,90
- 25,24 %
- 0,57 %
Nokia (92,32%)
3,49 / 3,47
+ 8,88 %
3,88 / 2,65
- 4,93 %
+ 5,03 %
Bouygues (30%)
22,95 / 21,61
FMR LLC (5%)
- 12,77 %
Morgan Stanley (3,3%)
31,08 / 19,04
- 19,49 %
+ 0,08 %
Fondateurs 47%
181,25 / 176,10 Crédit Agricole Assurances 28%
+ 12,01 %
APG 9%
199,16 / 151,46
- 0,53 %
+ 1,16 %
Public (58,5%)
62 / 60,20
Fondateurs/Holding (40,3%)
+ 39,18 %
FCP Alten (1,3%)
63,52 / 38,98
+ 14,66 %
+ 0,55 %
Altrafin Part. (19,2%)
12,94 / 12,67
Alexis Kniazeff (4,9%)
+ 27,31 %
Hubert Martigny (4,9%)
13,44 / 9,18
+ 3,89 %
- 1,31 %
Crédit Agricole :75,5%
43,70 / 42,17
Agric. Bank of China : 2%
- 4,87 %
Salariés : 0,3%
48,45 / 33,65
- 1,06 %
+ 4,66 %
CEA (54,37 %)
4,49 / 4,11
Etat français (28,83 %)
- 48,64 %
Kuwait Investment Authority (4,82 %)
8,77 / 3,05
- 17,22 %
+ 1,70 %
Greenlight Capital (5,5%)
80,15 / 77,98
Salariés (4,8%)
+ 13,85 %
80,15 / 48,17
+ 23,21 %
+ 0,84 %
PAI Partners (25%)
90,09 / 88
FMR LLC (5%)
+ 31,06 %
Salariés (3,6%)
90,09 / 61,41
+ 15,07 %
+ 6,55 %
Beri 21 (55%)
9,10 / 8,51
Autocontrôle (1,4%)
- 36,23 %
15,37 / 7,77
- 29,59 %
0%
Famille Bich (43,3%)
135,50 / 132,25 Silchester Int. Invest. (8,2%)
- 9,58 %
BlackRock (5%)
157,85 / 114,30
- 11,34 %
+ 0,67 %
Mérieux Alliance (58,9%)
127,45 / 123,85
Gpe M. Dassault (5,1%)
+ 22,87 %
130 / 93,10
+ 15,38 %
- 0,06 %
Gpe familial Boiron (62,25 %)
83,20 / 82,65
- 16,40 %
Salariés (4,45 %)
100,25 / 61,01
+ 11,09 %
+ 4,54 %
Fin. De l'Odet (64,6%)
3,42 / 3,25
Orfim (5,1%)
- 27,67 %
4,99 / 2,84
- 20,67 %
+ 2,91 %
Wendel (50,9%)
20,02 / 19,35
Dirigeants (4,1%)
- 4,24 %
Salariés (1%)
21,16 / 15,87
+ 8,70 %
+ 0,76 %
Rallye (50,1%)
45,96 / 44,73
Salariés (1,7%)
- 30,93 %
Theam SAS (1,95%)
66,75 / 34,38
+ 7,18 %
+ 1,85 %
Groupe Arnault (72,86 %)
165,85 / 160,60
- 7,85 %
187,50 / 133,75
+ 5,26 %

BILAN

ACTIVITÉ

DIVIDENDE

BNPA

31-Dec
+ 73 %
41,68
+ 129 %

2.950
+1%
430
420
500
25.800
-1%
118
260
380

2,61
2,80
2,9 %
31-05-2016
1,91 (S)
0
0
nul
14-07-2008
0,58 (T)
0
0
nul
05-06-2007
0,16 (T)
0
0,50
2,2 %
04-07-2013
0,84 (T)
11
11,50
6,4 %
19-04-2016
11 (T)
1
1
1,6 %
27-05-2016
1 (T)
0,19
0,20
1,6 %
09-05-2016
0,19 (Z)
2,05
2,07
4,8 %
17-05-2016
2,05 (T)
0
0
nul

4,35
4,24
5,05
-3%

■■■■■

31-Dec
+ 1578 %
0,75
+ 600 %
■■■

31-Dec
- 29 %
1,59
+ 119 %
■■■

31-Mar
+6%
15,18
+ 49 %
■■■■

31-Dec
NS
98,27
+ 83 %
■■■■

31-Dec
-3%
19,65
+ 212 %
■■■■■

31-Dec
+ 18 %
4,61
+ 178 %
■■■

31-Dec
NS
39,28
+9%
■■■

31-Dec
- 277 %
-6,56
- 168 %


31-Dec
+ 35 %
48,90
+ 63 %
■■■■

31-Dec
- 15 %
■■■

31-Aug
+ 10 %
6,20
+ 46 %
■■■

31-Dec
- 22 %
38,45
+ 250 %
■■■■

31-Dec
+ 15 %
35,20
+ 260 %
■■■

31-Dec
- 44 %
21,20
+ 290 %
■■■■■

31-Dec
NS
3,63
-6%
■■■

31-Dec
+ 170 %
2,48
+ 707 %
■■■■■

31-Dec
+ 49 %
64,97
- 30 %
■■■■■

30-Jun
+ 21 %
56,53
+ 192 %

Le consensus des analystes FactSet
répertorie les recommandations données par les banques et les courtiers. Il
exprime, en pourcentage, les conseils
d’achat, de vente, et les avis neutres sur
la valeur.
Abréviations des conseils
de la rédaction
A : acheter ; AS : acheter à titre spéculatif ; AB :
acheter en baisse ; APP : apporter ; ATT : attendre ;
C : conserver ; E : rester à l’écart ; TTF : taxe sur les
transactions financières s’appliquant également sur
Compagnie du Cambodge, CFAO, Foncière des Murs
et Fromageries Bel, qui se trouvent dans les valeurs
moyennes (pp X à XII) ; V : vendre ; VP : vente partielle ; VH : vente en hausse ; ND : non déterminé.
Les conseils d’acheter ou de conserver sont suivis
d’un objectif de cours. Les conseils d’achat en
baisse, de vente, de vente partielle peuvent parfois
être suivis d’un chiffre entre parenthèses : celui-ci
correspond à un cours limite.
Objectif de cours à 12-18 mois.

14.750
+3%
272
450
6.700
-3%
3001
250
350
1.490
+ 23 %
161
195
220
1.700
+ 10 %
106
120
125
2.110
+8%
101
135
155
1.590
-4%
519
523
561
4.080
-3%
-2038
-530
-230
7.585
-1%
285
339
412
11.600
+9%
406
530
600
1.065
+ 10 %
13
25
42
2.340
+4%
325
305
301
2.115
+8%
111
170
207
625
+3%
74
82
88
11.000
+2%
564
600
450
4.900
+6%
255
275
295
41.250
- 11 %
412
350
420
38.000
+1%
1537
1600
1750

()
1,90
2
2,5 %
09-06-2016
1,90 (T)
1,10
1,10
1,2 %
02-06-2016
1,10 (T)
0,06
0,13
1,4 %
03-02-2016
0,06 (T)
5,90
3,30
2,5 %
30-05-2016
5,90 (D)
1
1,25
1%
07-06-2016
1 (T)
1,33
1,50
1,8 %
01-06-2016
1,50 (T)
0,06
0,06
1,8 %
08-06-2016
0,04 (S)
0,51
0,51
2,6 %
19-05-2016
0,51 (T)
3,12
3,12
6,9 %
17-05-2016
3,12 (T)
3,20
3,30
2%
19-04-2016
1,35 (A)

LE
C
DE OMME
L
N
(Le A RÉD TAIRE
A
c
indi hange CTION
qu m
not e que ent de
re c nou co
u
ons
s
eil s avon leur
ur l s m
a va odi
leur fié
)

CHANGEMENT DE CONSEIL DE LA RÉDACTION

Clô
t
End ure d’e
e
x
ANC tteme ercice
nt
DÉC par ac net/f
o
t
Ind OTE-S ion nds pr
ice UR
opr
Inve CO
es
stir TE/
AN
d
e
CRO
séc C
urit
Bén ISS. D
é
U 20
Bénéfice n CA 2 16 es
éfic et 2 016 timé
Bén e n 015 /20
15 (
éfic et 20
est
e n 16
.)
e
Div
e
iden t 2017 stimé
Div de
e
stim
iden 20
é
REN de 15
2
Dat DEME 016 es
e d NT 2 tim
Mo u de 016 é
nta rnie es
nt
r di timé
v. d
BNP
éta
ché
A2
BNP 015
A2
0
BNP 16
e
A
CRO 2017 stimé
ISS estim
. 20
16/ é
201
5e
PER
stim
ée
PER 2015 (
n
o
(NO 2016 e mbre
s
d
M
PER BRE timé e fois
)
2 DE
VE/ 017 e FOIS
CA stim )
Ind 201 é (n
ice 6 e
Inve stim bre de
stir ée
fois
d’o
)
ppo
rtun
ité

s
nna
ire
ctio
ux a
prin
cipa
Les

VAL
E
Mé UR tie CO
DE
Cap r
MN
itali
ÉM
O
Ind sation
ice
(
M

C
)
Opé
-Nb
ode
re t
rati
on Isin
itre
sur
s
titre
s (O
ST)
CO
U
Clô RS DE
tu
C
Cap re sem LÔTU
R
i
Cou tal éch aine p E
rs d ang récé
e co e se den
mp mai te
Var
ens ne
i
atio
Plu ation s
s-h em
n
Var aut/ ain
iatio plu e
Plus n 5 s-ba
2
s
VAR haut/p semai sema
IAT lus-b nes ine
ION as
AN 52 se
NU
ELL maine
E
s

ACTIONS FRANÇAISES

AÉROPORTS DE PARIS - ADP
Concessionnaire d'aéroports
9.448 - 98.960.602
Cac Mid 60 - FR0010340141

26 AOÛT

Le PER (ratio cours/
bénéfice), multiple des
bénéfices, s’obtient en
divisant le cours par le
BNPA. Il indique combien
d’années de bénéfices sont contenues dans les
cours.
La VE/CA, valeur d’entreprise (capitalisation boursière augmentée de l’endettement net ou diminuée
de la trésorerie nette) rapportée au chiffre d’affaires,
permet de comparer les valorisations de fonds de
commerce de sociétés aux bilans très différents.
L’indice d’opportunité est une note d’Investir-Le
Journal des Finances. Sur une échelle de 0 à 5, elle
est matérialisée par des n. Elle évalue l’opportunité
boursière du titre, 5 étant la meilleure note attribuée
et 0 (–) la moins bonne.
CONSEILS. La tendance graphique, réalisée par
Chart’s, anticipe l’évolution de l’action à court terme,
selon les critères de l’analyse technique. Les deux
prochains seuils de résistance (à la hausse) et de support (à la baisse) sont également communiqués.

VALORISATION
COMMENTAIRE
CONSEIL
VALORISATION
COMMENTAIRE
21,9
BAISSE
Acheter
24 %
Les résultats du premier semestre ont été marqués
22,5
96,70
/
97,80
par la forte détérioration de l'environnement du tou18,9
92,80 / 91,70 Conserver 48 %
risme. Parallèlement, ils ont démontré la résilience du
4,22
Vendre
29 %
■■■■■
groupe qui est très bien géré.

0,39
0,87
1,27
+ 120 %

13,4
6,1
4,1
0,20

Les résultats se sont améliorés au 2e trimestre, mais
le contexte, marqué par le risque terroriste et les surcapacités de marché, reste très difficile.

0,09
0,19
0
+ 115 %

38,6
18
NS
0,74

Nokia veut lancer l'offre publique de retrait suivi du
retrait obligatoire au début de septembre pour disposer de 100% des titres Alcatel-lucent au début du
mois d'octobre.
Au premier trimestre de l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires augmenté de 9%, dont 7% de croissance interne. Les objectifs de 2020 ont été confirmés
La foncière a publié des résultats semestriels de
bonne facture, et confirmé sa volonté de distribuer
un dividende d'au moins 11€ pour les deux prochains
exercices.



0,23
1,14
1,60
+ 396 %

98,6
19,9
14,2
1,19
■■■■

12,88
15,58
17,57
+ 21 %

14
11,6
10,2
NS
■■■■■

3,21
3,63
3,78
+ 13 %

19,1
16,9
16,2
1,20
■■■■■

0,57
0,77
0,88
+ 34 %

22,4
16,7
14,5
1,10
■■■■

3,10
3,13
3,36
+1%

13,8
13,7
12,8
NS

-5,32
-1,38
-0,60
NS

NS
NS
NS
2,15

3,83
4,59
5,55
+ 20 %

20,8
17,3
14,3
0,94
■■■■

6,86
7,44

13
12
0,75
■■■■■

0,15
0,30
0,51
+ 95 %

58,8
30,1
17,9
0,75
■■

6,76
6,34
6,26
-6%

19,9
21,2
21,5
2,55

3,23
4,31
5,25
+ 33 %

39,3
29,4
24,2
2,47
■■■■■

3,80
4,23
4,53
+ 11 %

21,8
19,6
18,3
2,28
■■■■

0,21
0,22
0,16
+6%

16,6
15,6
20,8
NS
■■■■

0,58
0,62
0,67
+8%

34,6
32,1
30
2,19
■■

3,65
3,09
3,71
- 15 %

12,4
14,7
12,3
0,19
■■■■■

8,46
8,80
9,63
+4%

Con
fina sensu
n s
par ciers r des a
é n
F
Ach actSe perto alyste
riés s
ete t
r
C
CO
on
N
Pot SEIL In server
Datentiel vestir  Vend
re
e à
Con de ch 12-18 OBJ. D
seil ang. moi E C
OU
s
pré de
RS
céd con
ent seil

Outil unique, la cote du SRD d’Investir vous permet de
gérer votre portefeuille en disposant de toutes les
données nécessaires sur les actions de la cote du
SRD d’Euronext Paris. Nous avons regroupé les données factuelles (nombre de titres, dividendes, cours
de Bourse…) et les éléments comptables (bilan,
compte de résultats, bénéfice par action…). Il s’agit de
données publiées pour les informations passées et
d’estimations faites par Investir pour les prospectives.
Ces éléments permettent d’établir des ratios de valorisation et des rendements, afin de juger une valeur
sur plusieurs années et de la comparer à d’autres
actions. La rédaction d’Investir-Le Journal des Finances utilise toutes ces informations pour donner un
conseil boursier. Parallèlement, nous vous présentons
les recommandations de l’analyse graphique établies
par Chart’s et le consensus des analystes calculé par
FactSet, afin que vous puissiez vous faire une idée de
ce que pense le marché de ces valeurs.
SOCIÉTÉ. Le nombre de titres inscrits à la cote ne
comprend pas les lignes secondaires telles que les
actions nouvelles.

Ten
d
Rés ance g
is
r
Sup tance aphiqu
por s
e
ts

VI

19,5
18,8
17,1
0,97

BAISSE
5,37 / 5,51
4,84 / 4,71

Acheter

21 %

Conserver

42 %

Vendre

38 %

NEUTRE Acheter
3,58 / 3,88
3,24 / 3,08 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
23,05 / 23,41
21,71 / 21,35 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
181,70 / 184,20
172,50 / 170 Conserver
Vendre

100 %
0%

58 %
33 %

28-12-2015

67 %
29 %
5%
25 %
75 %
0%
56 %

Royaume-Uni.

22 %

Le CA trimestriel a augmenté de 10,5%. Le dynamisme de l'activité en France et dans le monde a
compensé une nouvelle baisse des revenus en Allemagne en restructuration.
Les profits d'Amundi ont stagné au premier trimestre
en raison de conditions de marchés difficiles avec la
baisse des indices boursiers et l'impact de taux historiquement bas. Ecart. £cr£
Au cours du premier semestre, Areva a ramené sa
perte nette de 206 à 120 millions d'euros. Un accord
engageant doit être signé d'ici novembre avec EDF
pour la cession de l'activité réacteurs.
Le chimiste a affiché des résultats semestriels supérieurs aux attentes et vise une porgression de 7 à 9
% e son Ebitda en 2016. La finalisation del'acquisition
de Den Braven devrait avoir lieu fin 2016.

HAUSSE Acheter
13,17 / 13,32
12,50 / 12,35 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
44,88 / 45,95
40,52 / 39,45 Conserver
HAUSSE
4,75 / 4,89
4,19 / 4,05
HAUSSE
82,60 / 84
77 / 75,70

0%

Conserver

25 %

Vendre

75 %

Acheter

60 %

Conserver

33 %

HAUSSE Acheter
Le marché a sanctionné les résultats semestriels 9,41 / 9,64
inférieurs aux attentes. Mais la nouvelle direction, très 8,52 / 8,29 Conserver

Le groupe a vu sa rentabilité chuter plus que prévu
au premier trimestre, entraînant un repli du titre malgré la hausse du chiffre d'affaires. Les marges
devraient reculer cette année.
Le groupe a publié un chiffre d'affaires semestriel
supérieur aux attentes ce qui devrait lui permettre de
relever ses objectifs à l'occasion de ses résultats
semestriels fin août.
Aprs un 1er timestre atone (+1,3%), les ventes du 2e
trimestre sont supérieures aux attentes (+5,4 %).
L'effet de base a été favorable et tous les pays (hors
Espagen et Italie) ont bien performé.
Le milliardaire Vincent Bolloré a assigné France 2 en
justice, réclamant 50 millions d'euros de réparations
après la rediffusion d'un Complément d'enquête.
Les résultats semestriels du groupe ont été marqués
par un repli de l'activité et des marges, principalement à cause de l'exposition au marché pétrolier.
Nous restons prudents.
A l'issue du premier semestre, le ROC de la France
progresse nettement et la direction confirme ses
objectifs annuels. La dette a fortement baissé après
la cession de l'Asie.
Pour son exercice clos le 30 juin, la société mère de
LVMH a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de
1,6 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires de 38
milliards qui comprend aussi Dior Couture.

Vendre

HAUSSE
Acheter
138,60 / 140,50
131,30 / 129,40 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
130,20 / 132
123,10 / 121,30 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
86 / 87,50
79,80 / 78,30 Conserver
HAUSSE
3,42 / 3,47
3,20 / 3,15

0%

Acheter

Vendre

motivée, s'attelle à remettre le groupe vent en poupe

67 %
33 %

8%

HAUSSE Acheter
Très bon premier semestre avec relèvement de tous 93,80 / 95,80
less objectifs annuels. Le groupe a aussi rassuré sur 85,50 / 83,40 Conserver

les conséquences du Brexit.

22 %

Vendre

Vendre

7%
55 %
36 %
9%
50 %
33 %
17 %
50 %
50 %
0%
38 %
50 %
12 %
75 %
25 %

Vendre

0%

Acheter

71 %

Conserver

14 %

Vendre

HAUSSE Acheter
20,26 / 20,46
19,51 / 19,31 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
47,40 / 48,44
43,32 / 42,28 Conserver
Vendre

ND
Acheter
167,70 / 170
158,50 / 156,20 Conserver
Vendre

19-12-2014
V
TTF
V
13-11-2015
E
TTF
A  28
23 %
18-01-2016
APP
TTF
A  226
26 %
01-04-2015
VP
TTF
A  72
18 %
25-09-2013
V
TTF
A  15
17 %
25-05-2012
AS
TTF
E

0%

HAUSSE Acheter
Alten est bien positionné pour profiter de la reprise 63,60 / 64,50
française, et le groupe est par ailleurs peu exposé au 59,70 / 58,70 Conserver
Vendre

A  140
47 %
05-11-2010
C
TTF
E

14 %
30 %
52 %
17 %
45 %
40 %
15 %
71 %

TTF
E
12-12-2014
V
TTF
A  93
17 %
16-01-2015
E
TTF
A  105
18 %
27-05-2014
VP
TTF
A  10.5
16 %
13-07-2016
V
TTF
E
07-02-2013
V
TTF
A  153
21 %
22-01-2015
E
TTF
A  100
21 %
30-11-2015
E
TTF
A5
47 %
13-12-2013
AB
TTF
E
28-07-2016
V
TTF
A  62
36 %
11-03-2016
AS
TTF
N

29 % 07-02-2002
0%

TTF

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

163,75
158,25
NS
161,45

CNP ASSURANCES - CNP
Assurance-vie
9.850 - 686.618.477
Cac Mid 60 - FR0000120222

14,35
13,75
0,22 %
14,43

COFACE - COFA
Assurance
740 - 157.248.232
Cac Small - FR0010667147

4,71
4,71
0,37 %
4,72

COLAS - RE
Constructions routières
4.212 - 32.654.499
Cac All Shares - FR0000121634

129
127,75
0,01 %
128,50

DASSAULT AVIATION - AM
Constructeur aéronautique
8.803 - 9.122.538
Cac All Shares - FR0000121725

965
920
0,15 %
965,50

DASSAULT SYSTÈMES - DSY
Editeur de logiciels
19.283 - 257.244.714
Cac Next 20 - FR0000130650

74,96
74,18
0,26 %
74,96

DBV TECHNO. (P) - DBV
Biotechnologie
1.446 - 24.103.749 - (Cac PME)
- FR0010417345

59,98
61,26
0,48 %
60,10

EDENRED - EDEN
Titres de services prépayés
4.800 - 233.679.845
Cac Mid 60 - FR0010908533
Intro. à 11,40 € 2-7-10

20,54
20,61
0,94 %
20,80

EDF - EDF
Producteur d'électricité
23.565 - 2.013.251.391
Cac Next 20 - FR0010242511

11,71
11,69
0,31 %
11,77

EIFFAGE - FGR
BTP, concessions
6.944 - 98.082.265
Cac Next 20 - FR0000130452

70,80
68,28
1,09 %
71,14

ELIOR - ELIOR
Restauration collective
3.566 - 172.289.164
Cac Mid 60 - FR0011950732

20,70
19,98
0,54 %
20,79

ELIS - ELIS
Blanchisserie industrielle
1.860 - 114.006.167
- FR0012435121

16,32
16
0,25 %
16,30

EULER HERMES GROUP - ELE
Assurance-crédit
3.214 - 42.641.635
Cac Mid 60 - FR0004254035

75,38
73,26
0,27 %
75,57

EURAZEO - RF
Société d'investissement
3.978 - 71.900.542
Cac Mid 60 - FR0000121121
Attrib. (1p20) 22-5-13

55,33
54,79
1,16 %
56,10

EUROFINS SCIENTIFIC - ERF
Bioanalyse
6.089 - 15.995.820
Cac Mid 60 - FR0000038259

380,65
386,65
0,43 %
379,20

EURONEXT - ENX
Banque
2.869 - 70.000.000
SBF 120 - NL0006294274

40,98
39,69
0,43 %
40,95

EUTELSAT COMM. (P) - ETL
Opérateur de satellites
4.101 - 232.774.635 - (Cac PME)
Cac Large 60 - FR0010221234

17,62
17,07
1,13 %
17,47

FAURECIA - EO
Equipementier automobile
4.861 - 137.882.901
Cac Mid 60 - FR0000121147

35,26
34,53
1,63 %
35,66

FFP - FFP
Holding du groupe Peugeot
1.749 - 25.072.589
Cac Small - FR0000064784

69,76
69,74
0,05 %
69,70

FIMALAC - FIM
Holding de serv. financiers
2.635 - 26.140.000
Cac All Shares - FR0000037947

100,80
99,89
NS
0

FONC. DES RÉGIONS - FDR
Foncière diversifiée
5.840 - 68.348.799
Cac Mid 60 - FR0000064578

85,44
84,37
0,46 %
84,95

FONCIÈRE LYONNAISE - FLY
Gest. d'un portefeuille immobilier
2.452 - 46.528.974
Cac All Shares - FR0000033409

52,70
53,10
0,01 %
52,70

GECINA - GFC
Foncière diversifiée
8.619 - 63.260.620
Cac Mid 60 - FR0010040865

136,25
135,15
0,28 %
136,25

GEMALTO - GTO
Equip., sécurité électronique
4.929 - 89.893.908
Cac Next 20 - NL0000400653

54,83
53,99
1,45 %
0

GENFIT (P) - GNFT
Biopharmacie
639 - 26.354.794 - (Cac PME)
Cac Mid 60 - FR0004163111

24,25
24,56
1,32 %
24,14

(P) : éligible au PEA-PME.

VARIATION
VARIATION

+ 3,48 %
163,75 / 158,55
- 15,46 %
193,75 / 145,70
- 9,28 %
+ 4,33 %
14,54 / 13,81
- 3,47 %
15,37 / 10,52
+ 15,31 %
- 0,08 %
4,80 / 4,60
- 47,82 %
9,45 / 4,08
- 49,56 %
+ 0,98 %
129 / 126,40
- 2,57 %
142,40 / 121,80
- 8,38 %
+ 4,89 %
972,30 / 917,30
- 19,28 %
1218 / 846,10
- 15,83 %
+ 1,05 %
75,18 / 73,28
+ 12,81 %
76,97 / 58,92
+ 1,61 %
- 2,09 %
61,40 / 58,76
- 14,64 %
79,88 / 38,69
- 9,71 %
- 0,32 %
20,91 / 20,39
- 4,91 %
21,95 / 13,21
+ 17,71 %
+ 0,13 %
12 / 11,44
- 44,90 %
21,55 / 9,13
- 13,78 %
+ 3,69 %
71,47 / 67,96
+ 31,04 %
71,47 / 48,26
+ 18,93 %
+ 3,55 %
20,80 / 19,91
+ 16,36 %
20,80 / 16,40
+ 7,23 %
+ 1,97 %
16,37 / 15,85
+ 11,75 %
17,80 / 12,90
+ 7,05 %
+ 2,89 %
75,95 / 73,03
- 17,33 %
94 / 70,01
- 14,91 %
+ 0,99 %
56,25 / 53,80
+ 0,17 %
62,86 / 46,64
- 8,51 %
- 1,55 %
388,95 / 374,05
+ 29,54 %
390 / 263,45
+ 18,27 %
+ 3,25 %
41,23 / 39,60
+ 4,12 %
48,57 / 30,14
- 13,33 %
+ 3,19 %
17,89 / 17
- 36,46 %
31 / 15,19
- 36,16 %
+ 2,10 %
35,84 / 34,59
+ 3,51 %
37,41 / 25,46
- 4,74 %
+ 0,03 %
70,05 / 68,30
+ 0,24 %
70,75 / 47,50
+ 2,59 %
+ 0,91 %
101,20 / 99,80
+ 26,32 %
101,20 / 72,50
+ 29,23 %
+ 1,27 %
85,44 / 83,82
+ 7,61 %
87,14 / 68,93
+ 3,56 %
- 0,75 %
53,10 / 52,01
+ 29,80 %
53,27 / 38,72
+ 20,29 %
+ 0,81 %
136,55 / 133,75
+ 15,37 %
136,80 / 104,60
+ 21,54 %
+ 1,56 %
55,27 / 53,48
- 27,88 %
78,15 / 49,03
- 0,80 %
- 1,28 %
25,50 / 24
- 30,25 %
47,35 / 18,05
- 25,51 %

BILAN
BILAN
31-Dec
NS
296
- 45 %

CDC (40,8 %)
Sopassure (36,3 %)

31-Dec
NS
24,92
- 42 %

■■■

■■■■

Natixis (41,24%)

31-Dec
NS
11,27
- 58 %
■■■■

Bouygues (96,2 %)

31-Dec
-7%
88,81
+ 45 %
■■■■

GIMD (55,6 %)
Airbus Group (24,7%)

31-Dec
- 70 %
376,58
+ 156 %
■■■■

Gpe M. Dassault (43,7 %)
Charles Edelstenne (6,5 %)

31-Dec
- 35 %
12,78
+ 487 %
■■■■■

Sofinnova 21 %
BPI 11%
Baker bros 10%

31-Dec
- 100 %
12,50
+ 380 %


The Capital Group (22,17%)
Colony (11,3 %)

31-Dec
- 22 %
-5,50
- 474 %
■■■■■

Etat français (84,94%)
Salariés (1,64 %)

31-Dec
+ 93 %
18,10
- 35 %
■■■■

Salariés (24,4 %)
Bpifrance (13,8 %)
Eiffaime (8,3 %)

31-Dec
+ 334 %
36,38
+ 95 %
■■■■

Charterhouse Partners (27,8%)
Robert Zolade (26,6%)

30-Sep
+ 98 %
8,63
+ 140 %
■■■■■

Eurazeo (31,5%)
Crédit Agricole Ass. (10%)

Allianz (63%)

31-Dec
+ 137 %
9,25
+ 76 %
31-Dec
NS
59,89
+ 26 %
■■■

Familles fondatrices (16,2%)
Crédit Agricole (14,2%)
Sofina (6,1%)

31-Dec
NS
61,54
- 10 %
■■■■■

Famille Martin (54%)

31-Dec
+ 312 %
32
+ 1090 %
■■■■

Flottant : 62,3%
Noyau dur d'investisseurs : 33,36%
Actionnaires de référence (GDF,..) : 2%

31-Dec
NS
6,10
+ 572 %
■■■■

Bpi France (26,03%)
China Investment C. (6,84%)
Fds strat. de Part. (5,21%)

30-Jun
+ 147 %
11,40
+ 55 %
■■■■■

Peugeot SA (51,7%)
One Equity Partners (12,9%)
FCP salariés (0,1%)

31-Dec
+ 37 %
18,59
+ 90 %
■■■

Et. Peugeot Frères (79,2 %)
Sté Comtoise de Part. (2 %)
Imm. et Part. Est (0,9 %)

31-Dec
NS
47,24
+ 48 %
■■■■

Famille L. de Lacharrière (92,98%)
Autocontrôle (0,83%)

31-Dec
NS
85,23
+ 18 %
■■■■

Delfin (28,9%)
Covea (7,8%)
Groupe Crédit mutuel (7,3%)

31-Dec
NS
63,65
+ 34 %
■■■■

Inmobiliaria Colonial (57,5 %)
Crédit Agricole (12,64%)
Calyon (8,8 %)

31-Dec
NS
62,59
- 16 %
■■■■

Blackstone & Ivanohé C. (30%)
Credit Agricole-Predica (13%)
Norges Bank (9,7%)

31-Dec
NS
122,28
+ 11 %
■■■

EPIC BPI Group (8,51%)
Pioneer AM (4,86%)
FMR (4,77%)

31-Dec
+ 13 %
27,86
+ 97 %
■■■■■

Biotech Avenir (31,2 %)
Partenaires acad. (20 %)
Sanofi-aventsi (6 %)

31-Dec
- 100 %
2,29
+ 959 %


ACTIVITÉ
ACTIVITÉ
4.950
+4%
1117
1129
1142
29.000
-8%
1130
1130
1170
1.400
-6%
126
40
45
13.000
+5%
220
300
330
3.850
-8%
141
300
400
3.036
+7%
576
633
704
8
+ 100 %
-35
-45
-50
1.160
+9%
177
180
205
72.000
-4%
1187
3400
3000
14.000
+1%
312
350
370
5.950
+5%
107
135
145
1.510
+7%
-57
70
75
2.700
+2%
302
310
330
3.800
-9%
1276
240
270
2.600
+ 33 %
87
185
232
520
0%
173
175
191
1.445
-2%
348
340
345
19.500
-6%
370
450
540
159
140
160
300
+ 15 %
1583
60
60
582
+6%
482
350
370
175
+4%
493
199
230
580
+1%
349
380
410
3.300
+6%
134
280
350
0
-18
-30
-42

DIVIDENDE
DIVIDENDE
8,50
8,50
5,2 %
31-05-2016
8,50 (T)
0,77
0,77
5,4 %
04-05-2016
0,77 (T)
0,48
0,50
10,6 %
25-05-2016
0,48 (T)
4
4
3,1 %
25-04-2016
5,45 (T)
12,10
12,30
1,3 %
30-05-2016
12,10 (T)
0,47
0,54
0,7 %
02-06-2016
0,47 (T)
0
0
nul

()
0,84
0,89
4,3 %
12-05-2016
0,84 (D)
1,10
0,80
6,8 %
06-06-2016
0,53 (S)
1,50
1,50
2,1 %
17-05-2016
1,50 (T)
0,32
0,35
1,7 %
11-04-2016
0,32 (T)
0,35
0,35
2,1 %
06-06-2016
0,35 (Z)
4,68
4,38
5,8 %
27-05-2016
4,68 (T)
2,40
1,20
2,2 %
17-05-2016
2,40 (D)
1,45
1,65
0,4 %
29-06-2016
1,23 (T)
1,24
1,40
3,4 %
18-05-2016
1,05 (T)
1,10
1,11
6,3 %
16-11-2015
1,09 (T)
0,65
0,80
2,3 %
01-06-2016
0,65 (T)
1,60
1,60
2,3 %
11-05-2016
1,60 (T)
2,10
2,20
2,2 %
20-06-2016
2,10 (Z)
4,30
4,30
5%
16-05-2016
4,30 (T)
2,10
2,10
4%
28-04-2016
1,05 (S)
5
5
3,7 %
04-07-2016
2,50 (S)
0,47
0,49
0,9 %
24-05-2016
0,40 (T)
0
0
nul
()

BNPA
BNPA
29,37
29,69
30,03
+1%

Ten
d
Rés ance g
is
r
Sup tance aphiqu
por s
e
ts

Clô
t
End ure d’e
e
x
ANC tteme ercice
nt
DÉC par ac net/f
o
t
Ind OTE-S ion nds pr
ice UR
opr
Inve CO
es
stir TE/
AN
d
e
CRO
séc C
urit
Bén ISS. D
é
U 20
Bénéfice n CA 2 16 es
éfic et 2 016 timé
Bén e n 015 /20
15 (
éfic et 20
est
e n 16
.)
e
Div
e
iden t 2017 stimé
Div de
e
stim
iden 20
é
REN de 15
2
Dat DEME 016 es
e d NT 2 tim
Mo u de 016 é
nta rnie es
nt
r di timé
v. d
BNP
éta
ché
A2
BNP 015
A2
BNP 016
e
A
CRO 2017 stimé
ISS estim
. 20
16/ é
201
5e
PER
stim
ée
PER 2015 (
n
o
(NO 2016 e mbre
s
d
M
PER BRE timé e fois
)
2 DE
VE/ 017 e FOIS
s
)
C
Ind A 201 timé (n
ice 6 e
Inve stim bre de
stir ée
fois
d’o
)
ppo
rtun
ité

ires
nna
ctio
ux a
cipa
prin

ACTIONNARIAT
ACTIONNARIAT
Banque Féd. du Crédit Mutuel (73%)
Ventadour Investissement (19,6%)

VALORISATION
COMMENTAIRE
CONSEIL
VALORISATION
COMMENTAIRE
CONSEIL
5,6
BAISSE
. Nous apprécions le titrepour le rendement que nous
5,5
attendons autour de 5 % en 2016. Attention toutefois 164,50 / 166 NC
5,5
158,40 / 156,90
à l'étroitesse du marché. Parfois moins de 100 titres
NS
■■■■
par jour.

1,65
1,65
1,70
0%

8,7
8,7
8,4
NS

Les derniers résultats publiés sont encourageants, 15,09 / 15,45
mais le groupe continue d'être affecté par la déva- 13,60 / 13,24 Conserver
Vendre
luation du réal brésilien.

0,80
0,26
0,29
- 68 %

5,9
18,5
16,4
NS

8,57
9,19
10,10
+7%

15,1
14
12,8
0,31

BAISSE
Acheter
Le ratio de sinistralité est passé de 52,5% en 2015 à
67% au deuxième trimestre de cette année. L'impact 5,41 / 5,77 Conserver
3,97 / 3,61
sur le résultat net devrait représenter un manque à
Vendre
gagner d'environ 87 millions d'euros.
BAISSE
Le leader mondial de la construction de routes,
devrait signer un exercice 2015 convenable (grâce à 130,40 / 131,80 NC
125 / 123,60
l'international), étant donné le contexte, qui reste très
difficile en France.
Airbus Group va sortir complètement du capital de NEUTRE Acheter
Dassault Aviation après une cession et l'émission 988 / 1005 Conserver
923 / 907
d'obligation échangeables. Le flottant va passer dans
Vendre
un premier temps à 24,9%.

■■■■

54,60
52,40
55
-4%

17,7
18,4
17,5
1,54
■■

2,25
2,48
2,75
+ 10 %

33,3
30,3
27,2

-1,68
-1,76
-2,05
NS

NS
NS
NS
146,34
■■■■

0,78
0,80
0,91
+2%

26,2
25,8
22,6
4,32
■■■■■

2,51
1,69
1,49
- 33 %

4,7
6,9
7,9
0,83

3,42
3,67
3,88
+7%

20,7
19,3
18,2
1,32
■■■■

0,62
0,78
0,84
+ 26 %

33,3
26,4
24,6
0,86
■■■■

-0,50
0,61
0,66
NS

NS
26,6
24,8
2,13
■■■■

6,85
6,84
7,28
-0%

11
11
10,4
NS
■■■■■

18,19
3,42
3,85
- 81 %

3
16,2
14,4
NS

8
10,60
13,30
+ 32 %

47,6
35,9
28,6
2,80



■■■■■

2,47
2,50
2,73
+2%

16,6
16,4
15
NS

1,52
1,46
1,48
-4%

11,6
12,1
11,9
5,61

2,87
3,35
3,94
+ 17 %

12,3
10,5
9
0,30
■■■■

6,32
5,56
6,36
- 12 %

11
12,5
11
NS
■■■■

2,10
2,23
2,23
+6%

47,9
45,2
45,2
NS
■■■

7,05
5,17
5,46
- 27 %

12,1
16,5
15,6
NS
■■■■

10,59
4,28
4,94
- 60 %

5
12,3
10,7
NS

5,52
6,01
6,48
+9%

24,7
22,7
21
NS

3,45
4,25
4,50
+ 23 %

15,9
12,9
12,2
1,60
■■■■

-0,78
-1,14
-1,59
NS

VII

Con
fina sensu
n s
par ciers r des a
é n
F
Ach actSe perto alyste
riés s
ete t
r
Con
CO
N
Pot SEIL In server
Datentiel vestir  Vend
re
e à
Con de ch 12-18 OBJ. D
seil ang. moi E C
OU
pré de s
RS
céd con
ent seil

COURS
COURS

Les

VAL
E
Mé UR tie CO
DE
Cap r
MN
itali
ÉM
O
Ind sation
ice
(
M

C
)
Opé
-Nb
ode
re t
rati
on Isin
itre
sur
s
titre
s (O
ST)
CO
U
Clô RS DE
tu
C
Cap re sem LÔTU
R
i
Cou tal éch aine p E
rs d ang récé
e co e se den
mp mai te
Var
ens ne
i
atio
Plu ation s
s-h em
n
Var aut/ ain
iatio plu e
Plus n 5 s-ba
2
s
VAR haut/p semai sema
IAT lus-b nes ine
ION as
AN 52 se
NU
ELL maine
E
s

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
CIC - CC
Banque
6.227 - 38.027.493
Cac All Shares - FR0005025004

LE
C
DE OMME
L
N
(Le A RÉD TAIRE
A
c
indi hange CTION
qu m
not e que ent de
re c nou co
u
ons
s
eil s avon leur
ur l s m
a va odi
leur fié
)

SRD CLASSIQUE la cote

ACTIONS FRANÇAISES

NS
NS
NS
NS
■■■■

HAUSSE

HAUSSE

Acheter

Acheter

Le groupe a reculé en Bourse à la publication de ses 77 / 77,90
comptes du deuxième trimestre même s'il a confirmé 72,80 / 71,80 Conserver
Vendre
ses objectifs pour l'ensemble de l'execice 2016
DBV a signé un accord avec Nestlé pour le développement d'un test contre l'allergie au lait. L'étude de
phase III de Viaskin Peanut est en cours et de 1er
résultats sont attendus en 2017..
La publication semestrielle a été salué par les investisseurs. Le groupe se montre confiant pour la fin de
l'année malgré des effets de change négatifs, notamment au Brésil.
Selon Reuters, le PDG Jean-Bernard Lévy aurait su,
avant que le conseil d'EDF donne son feu vert aux
EPR d'Hinkley Point le 28 juillet, que Londres voulait
réexaminer le projet.
Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a un peu
déçu mais le travail de redressement des marges se
poursuit. A terme, des soutiens de l'activité sont là
aussi.
Le groupe va racheter l'américain Preferred Meals
réalisant un chiffre d'affaires de 225 millions de dollars. Il a confirmé ses objectifs annuels après une
croissance semestrielle de 3,4% en interne.
L'activitée du blanchisseur industriel est portée par
les dernières acquisitions en Amérique du sud, en
Suisse, ainsi que par la bonne tenue des activités
européennes. Le titre progresse régulièrement.

HAUSSE Acheter
61,70 / 62,60
58,20 / 57,30 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
21,42 / 21,74
20,10 / 19,78 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
12,29 / 12,57
11,19 / 10,91 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
72,50 / 73,30
69,50 / 68,80 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
21,15 / 21,34
20,36 / 20,17 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
16,82 / 17,05
15,88 / 15,65 Conserver
Vendre

A  220
34 %
26-06-2015
C
TTF
E
0%

43 %

08-05-2015
V
TTF
E
20 %
57 %

40 %

05-05-2016
V
TTF
A  150
16 %
17-10-2012
C
TTF
V
75 %

40 %

25 %

06-01-2016
A
TTF
E
37 %
0%

30 %
33 %
75 %
25 %
0%
52 %
24 %
24 %
37 %
32 %
32 %
64 %
29 %
7%
87 %
13 %
0%
83 %
17 %
0%

HAUSSE Acheter
Euler Hermès a annoncé uin partenariat d'assurance- 78,40 / 79,80
crédit avec Unicredit afin de proposer des services 73 / 71,60 Conserver

50 %

financiers aux PME italiennes.

17 %

Vendre

NEUTRE Acheter
Au premier semestre, l'ANR du holding s'est apprécié 57,30 / 57,90
d'un timide 0,4%. Le groupe poursuit ses investisse- 54,70 / 54,10 Conserver

ments sur le non-coté. La décote s'établit à 24%.
La société a dépassé les attentes en publiant une
rgression de 50 % de ses résultats soutenus apr une
accélértaion de la croissance interne. Les objectifs
pour 2016 et 2020 ont été confirmés.
Euronext a fait état d'une hausse de 13% de son
résultat opérationel au deuxième trimestre, grâce à
des réductions de ses charges d'exploitation en ligne
avec son plan stratégique.
Les résultats annuels de l'opérateur satellites n'ont
pas réservé de surprise compte tenu de la remise à
jour des perspectives et de la stratégie du groupe
opérée en juin.
Après le feu vert de Bruxelles, la cession de la branche Systèmes Extérieurs à Plastic Omnium sera bouclée le 29 juillet. Cela entrainera une quasi disparition
de la dette du groupe.
L'actif net réévalué a fortement augmenté, pour
atteindre 123,80 € fin 2015. Le dividende a été fixé à
1,60 €. Acheter pour la décote et pour profiter du
redressement de Peugeot.
Le chiffre d'affaires de Fimalac a bondi de plus de
80% à 155 millions d'euros au premier semestre. Les
revenus du secteur digital avec Webedia ont plus que
doublé sur un an.
La foncière a bénéficié de sa diversification géographique au premier semestre, et engagé pour 1,8 Md€
d'investissements. Ses objectifs annuels ont été confirmés.
Le fonds espagnol Colonial, premier actionnaire, s'est
récemment renforcé au capital. Une certaine incertitude quand à l'évolution de l'actionnariat et de la
gouvernance pèse sur le titre.
La foncière est en lice pour le contrôle de Foncière de
Paris. Son offre financièrement supérieure à celle
d'Eurosic ne semble toutefois pas convaincre les
principaux actionnaires.

Vendre

HAUSSE
Acheter
396,40 / 406,20
357,30 / 347,50 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
42,64 / 43,54
39,04 / 38,14 Conserver
Vendre

NEUTRE Acheter
18,11 / 18,47
16,65 / 16,29 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
37,86 / 38,97
33,44 / 32,33 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
71,60 / 72,60
67,20 / 66,20 Conserver
Vendre

HAUSSE
Acheter
100,90 / 101,60
97,90 / 97,20 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
86,70 / 87,80
82,40 / 81,30 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
53,90 / 54,40
51,50 / 51 Conserver
Vendre

HAUSSE
Acheter
139 / 140,80
132,20 / 130,40 Conserver
BAISSE

33 %

71 %

TTF
A  98
30 %
17-12-2015
E
TTF
E

TTF

67 %
8%
25 %
81 %

A  450
18 %
11-07-2014
AB
E

12 %

26-02-2016
6%
V

25 %
60 %
15 %
61 %
22 %
17 %
100 %
0%
0%
0%
100 %
0%
54 %
38 %
8%
33 %

E
02-12-2015
VP
TTF
A  44
25 %
26-07-2013
E
TTF
A  80
15 %
18-07-2014
AB
TTF
AB (96)
26-05-2016
C
TTF
A  95
11 %
21-07-2016
E
TTF
E

33 %

03-03-2016
V
TTF
E
20 %
33 %

67 %
13 %

Acheter

84 %

BAISSE
Acheter
La biotech a levé 50 millions (placement privé), qui
lui permettront de financer la phase clinique III d'Ela- 25,08 / 25,56 Conserver
23,20 / 22,72
fibranor dans la Nash. La trésorerie s'elevait à 103
Vendre
millions fin mars contre 69 millions un an plus tôt.

02-04-2015
V
TTF
A  85
20 %
10-04-2015
VP
TTF
A  25
21 %
12-06-2014
N
TTF
A  20
23 %
16-03-2015

29 % 02-08-2016
V
0%

Vendre

Le titre continue de souffrir en Bourse. Selon le 56,70 / 57,70
Figaro, Safran a engagé la vente des ses activités de 52,80 / 51,80 Conserver
Vendre
sécurité, ce qui pourrait intéresser Gemalto.

22-07-2016
V
TTF
AS  80
33 %
09-07-2015
VP
TTF
A  25
22 %
24-07-2013
VP
TTF
E

28-10-2011
V
TTF

A  76
39 %
06-03-2014
16 %
VP
0%

100 %

AS  40
65 %
27-03-2015
0%
VP
0%

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

COURS
COURS

VARIATION
VARIATION

ACTIONNARIAT
ACTIONNARIAT

BILAN
BILAN

ACTIVITÉ
ACTIVITÉ

DIVIDENDE
DIVIDENDE

BNPA
BNPA

GROUPE EUROTUNNEL (P) - GET
Exploit. concession ferroviaire
5.491 - 550.000.000 - (Cac PME)
Cac Next 20 - FR0010533075

9,98
9,64
0,88 %
9,86

Goldman Sachs (15,6%)
Franklin Resources (5%)

31-Dec
+ 210 %
3,02
+ 231 %

28,02
27
1,02 %
27,77

GDF Suez (40,41%)
Temasek(10,38%)
Mondrian (5,05%)

31-Dec
- 73 %
2,71
+ 932 %

HAVAS - HAV
Agence de médias
3.173 - 419.655.270
Cac Mid 60 - FR0000121881

7,56
7,43
0,13 %
7,53

HERMÈS INTERNATIONAL - RMS
Luxe
42.006 - 105.569.412
Cac Next 20 - FR0000052292

397,90
388
0,18 %
394,30

ICADE - ICAD
Immob. bureaux, centres comm.
5.154 - 74.111.186
Cac Mid 60 - FR0000035081

69,54
69,09
0,29 %
68,85

ILIAD - ILD
Opérateur télécoms
10.134 - 58.730.538
Cac Next 20 - FR0004035913

172,55
172
0,67 %
172,20

IMERYS - NK
Valorisation de minéraux
5.148 - 79.572.491
Cac All Shares - FR0000120859

64,70
63,28
0,24 %
64,91

INGENICO GROUP - ING
Terminaux de paiement
5.947 - 61.493.241
Cac Next 20 - FR0000125346

96,71
97,02
1,28 %
97,80

IPSEN (P) - IPN
Laboratoire pharmaceutique
4.963 - 83.270.117 - (Cac PME)
Cac Small - FR0010259150

59,60
60,67
0,39 %
59,73

JCDECAUX - DEC
Mobilier urbain
6.745 - 212.303.763
Cac Mid 60 - FR0000077919

31,77
30,06
0,26 %
31,79

KORIAN - KORI
Maisons de retraite
2.559 - 80.178.042
Cac Mid 60 - FR0010386334

31,92
31,45
0,28 %
31,86

LAGARDÈRE - MMB
Groupe de médias
2.964 - 131.133.286
Cac Mid 60 - FR0000130213

22,61
22,41
0,81 %
22,54

LISI - FII
Conception, fabr. de fixations
1.324 - 54.023.875
Cac Small - FR0000050353

24,50
24,38
0,03 %
24,25

M6 - MMT
Télévision généraliste
2.081 - 126.414.248
Cac Mid 60 - FR0000053225

16,46
16,14
0,44 %
16,39

MERCIALYS - MERY
Immobilier de centres comm.
1.957 - 92.049.169
Cac Mid 60 - FR0010241638

21,26
20,72
0,46 %
21

NATIXIS - KN
Banque
11.864 - 3.137.074.580
Cac Next 20 - FR0000120685

3,78
3,59
0,70 %
3,80

NEXANS - NEX
Fabr. câbles énergie, télécoms
2.034 - 43.098.817
Cac Mid 60 - FR0000044448

47,20
45,09
1,82 %
47,42

NEXITY - NXI
Promoteur-constructeur
2.653 - 54.783.017
Cac Mid 60 - FR0010112524

48,42
47,82
0,57 %
47,98

ODET (FINANCIÈRE) - ODET
Holding du Groupe Bolloré
5.038 - 6.585.990
Cac All Shares - FR0000062234

765
755
0,01 %
754

ORPÉA - ORP
Résidences de retraite
4.805 - 60.273.691
Cac Mid 60 - FR0000184798

79,72
79,20
0,43 %
79,54

PLASTIC OMNIUM - POM
Equipement automobile
4.330 - 152.476.720
Cac Mid 60 - FR0000124570
Div. par 3 le 10-9-13

28,39
28,26
0,28 %
28,75

REMY COINTREAU - RCO
Spiritueux
3.835 - 48.735.014
Cac Mid 60 - FR0000130395

78,70
77,37
0,52 %
78,77

REXEL - RXL
Distrib. de matériel électrique
4.143 - 302.274.727
Cac Mid 60 - FR0010451203

13,71
13,65
1,16 %
13,80

ROTHSCHILD & CO (P) - ROTH
Activités financières
1.580 - 70.991.996 - (Cac PME)
Cac All Shares - FR0000031684

22,25
22,25
0,07 %
22,27

RUBIS - RUI
Distrib. de gaz de pétrole liquéfiés
3.315 - 45.184.772
Cac Mid 60 - FR0000121253
Div. p 2 12-7-11

73,37
73,29
0,50 %
73,50

1.300
+6%
100
115
125
260
+ 15 %
117
138
128
2.280
+4%
172
190
206
5.150
+6%
973
1120
1240
1.500
+4%
-208
100
150
4.700
+6%
335
435
500
4.200
+3%
342
370
410
2.420
+ 10 %
230
240
300
1.609
+ 14 %
191
239
268
3.450
+ 23 %
234
240
260
3.000
+ 16 %
59
109
120
7.200
0%
74
180
200
1.530
+5%
82
105
110
1.264
+1%
115
133
136
172
+2%
80
123
130
8.700
+2%
1344
1362
1380
4.450
-3%
-194
100
135
3.300
+8%
124
135
151
11.000
+2%
297
300
250
2.830
+ 18 %
153
184
202
5.760
+ 15 %
258
290
330
1.085
+3%
102
124
139
13.700
+1%
85
272
290
1.655
+4%
232
141
160
3.300
+ 13 %
170
190
210

0,22
0,25
2,5 %
24-05-2016
0,22 (T)
2,66
2,66
9,5 %
27-05-2016
1,36 (S)
0,15
0,17
2,2 %
17-05-2016
0,15 (T)
3,35
3,95
1%
02-06-2016
1,85 (S)
3,73
3,75
5,4 %
27-05-2016
3,73 (T)
0,40
0,42
0,2 %
21-06-2016
0,41 (T)
1,75
1,80
2,8 %
10-05-2016
1,75 (T)
1,30
1,40
1,4 %
06-05-2016
1,30 (T)
0,85
0,90
1,5 %
02-06-2016
0,85 (T)
0,56
0,60
1,9 %
24-05-2016
0,56 (T)
0,60
0,70
2,2 %
29-06-2016
0,60 (T)
1,30
1,30
5,8 %
06-05-2016
1,30 (T)
0,39
0,40
1,6 %
05-05-2016
0,39 (T)
0,85
0,85
5,2 %
18-05-2016
0,85 (T)
1,33
1,10
5,2 %
22-04-2016
0,57 (S)
0,35
0,33
8,7 %
27-05-2016
0,35 (T)
0
0
nul
17-05-2013
0,50 (T)
2,20
2,20
4,5 %
03-06-2016
2,20 (T)
1
1
0,1 %
14-06-2016
1 (T)
0,90
1,05
1,3 %
07-07-2016
0,90 (T)
0,41
0,46
1,6 %
10-05-2016
0,41 (T)
1,60
1,70
2,2 %
02-08-2016
1,60 (T)
0,40
0,50
3,6 %
01-07-2016
0,40 (T)
0,63
0,85
3,8 %
29-09-2015
0,60 (T)
2,42
2,80
3,8 %
10-06-2016
2,42 (T)

0,18
0,21
0,23
+ 17 %

GTT - GTT
Transport de gaz
1.038 - 37.028.800
Cac Mid 60 - FR0011726835
Attrib. (1p10) 6-6-13

+ 3,55 %
10,05 / 9,65
- 19,88 %
13,11 / 7,70
- 12,89 %
+ 3,80 %
28,34 / 26,44
- 44,68 %
51,94 / 21,66
- 28,08 %
+ 1,82 %
7,60 / 7,39
+ 3,87 %
8,25 / 6,47
- 2,51 %
+ 2,55 %
398,35 / 384,30
+ 22,22 %
398,35 / 281,20
+ 27,63 %
+ 0,65 %
69,74 / 67,92
+ 0,49 %
70,80 / 58,33
+ 12,34 %
+ 0,32 %
173,30 / 170
- 20,39 %
238,10 / 168
- 21,57 %
+ 2,24 %
64,91 / 63,35
- 1,54 %
67,96 / 50,38
+ 0,43 %
- 0,32 %
99,10 / 94,67
- 18,39 %
129,25 / 86,40
- 16,99 %
- 1,76 %
60,80 / 59,06
+ 0,66 %
63,05 / 45,30
- 2,30 %
+ 5,69 %
32,06 / 30,11
- 4,18 %
39,78 / 28,07
- 10 %
+ 1,51 %
32 / 31,27
- 0,34 %
36,94 / 22,84
- 5,23 %
+ 0,89 %
22,67 / 22,30
- 11,77 %
28,32 / 18,35
- 17,83 %
+ 0,49 %
24,55 / 24,11
- 1,21 %
26,96 / 19,04
- 1,80 %
+ 1,98 %
16,49 / 16,16
- 4,55 %
18,20 / 13,38
+ 3,91 %
+ 2,61 %
21,26 / 20,66
+ 4,47 %
21,91 / 17,43
+ 14,09 %
+ 5,38 %
3,83 / 3,58
- 39,31 %
6,47 / 2,99
- 27,51 %
+ 4,70 %
47,93 / 45,30
+ 26,08 %
47,93 / 28,79
+ 40,07 %
+ 1,25 %
48,47 / 47,44
+ 19,99 %
50,15 / 35,48
+ 18,66 %
+ 1,32 %
773,90 / 738
- 24,41 %
1057,95 / 550
- 19,88 %
+ 0,66 %
79,90 / 78,13
+ 16,99 %
81,39 / 63,51
+ 8,05 %
+ 0,48 %
28,85 / 28,08
+ 18,09 %
31,30 / 19,34
- 3,19 %
+ 1,72 %
78,82 / 76,14
+ 30,08 %
78,92 / 50,29
+ 19,22 %
+ 0,40 %
13,87 / 13,50
- 3,14 %
14,70 / 8,31
+ 11,60 %
0%
22,35 / 22,10
- 16,42 %
30 / 19,50
- 5,32 %
+ 0,11 %
73,58 / 72,01
+ 12,41 %
76,12 / 57,35
+ 4,92 %

(P) : éligible au PEA-PME.

■■■

■■■■■

Bolloré (60 %)

31-Dec
-5%
3,95
+ 91 %
■■■■

Actionnaires familiaux (65,2 %)
Groupe Arnault (8,5%)

31-Dec
- 42 %
35,44
+ 1023 %
■■■■■

CDC (56 %)
New Ireland Ass. (3,2 %)

31-Dec
NS
69,10
+1%
■■■■

Xavier Niel (54,70 %)
Rani Assaf (1,30 %)
Cyril Poidatz (1,15 %)

31-Dec
+ 45 %
44,85
+ 285 %
■■■■■

Gpe Bruxelles Lambert (30,5 %)
Pargesa Netherlands (27,1 %)
Prudential (8,1 %)

31-Dec
+ 55 %
35,44
+ 83 %
■■■■■

Morpho (9,6 %)
Bpifrance (5,50%)
Allianz global Inv. (5,31%)

31-Dec
+ 17 %
24,69
+ 292 %
■■■■■

Holding Mayroy (57 %)

31-Dec
- 16 %
14,70
+ 305 %
■■■■■

JCDecaux Holding (64,5%)
ING (6,1%)
Franklin Ressources (2%)

31-Dec
+ 18 %
■■■■■

Predica 24%
Covéa 12 %
Malakoff Mederic 6%

31-Dec
+ 80 %
25,90
+ 23 %

Qatar Hold. (12,8%)
Lagardère C & M (9,3%)
Salariés (1,5%)

31-Dec
+ 45 %
26,40
- 14 %

■■

■■■■■

Cie Ind. de Delle (55,1 %)
Viellard Migeon et Cie (6 %)
FFP (5,1 %)

31-Dec
+ 20 %
14,66
+ 67 %
■■■■

RTL Group (48,5%)
Nation. à Portefeuille (7,3%)
Autocontrôle (0,5%)

31-Dec
- 30 %
4,64
+ 255 %
■■■■■

Casino GP (40,2%)
Generali Assur. Vie (8,1%)
Axa (7,7%)

31-Dec
NS
7,71
+ 176 %
■■■■

BPCE (71,5%)
DZ Bank (1,9%)
SanPaolo-IMI (1,7%)

31-Dec
NS
6,90
- 45 %
■■■

Madeco (19,9%)
Morgan Stanley (6,5%)
Axa (5,9%)

31-Dec
+ 16 %
27,53
+ 71 %
■■■

Dirigeants et salariés (12,3%)
Predica (8,2%)

31-Dec
NS
29,47
+ 64 %
■■■

groupe Bolloré (91%)

31-Dec
NS
578,20
+ 32 %
■■■

CCPIB (15%)
Dr J.C. Marian (8%)
FFP (7,2%)

31-Dec
+ 167 %
30,06
+ 165 %
■■■■■

Burelle (57 %)

31-Dec
+ 21 %
8,47
+ 235 %
■■■■■

Famille Hériard-Dubreuil (53,37 %)

31-Mar
+ 41 %
22,81
+ 245 %
■■■■

Ray Investment (16,5%)
Dirigeants et salariés (1,9%)
flottant: 81%

31-Dec
+ 51 %
14,40
-5%
■■■

Concert familial (48,8%)
Groupe E. de Rothschild (7,8%)
Jardine Matheson Holdings (6%)

31-Mar
NS
20,51
+8%
■■■■■

Orfim (5,14 %)
DBA (5,03%)
associés-gérants (2,01%)

31-Dec
+ 34 %
37,49
+ 96 %
■■■■■

VALORISATION
VALORISATION
55,5
47,5
43,4
6,91
■■■

3,16
3,72
3,45
+ 18 %

8,9
7,5
8,1
3,71

0,41
0,46
0,49
+ 10 %

18,4
16,6
15,3
1,33
■■■■

9,21
10,61
11,75
+ 15 %

43,2
37,5
33,9
7,85
■■■

-3,99
1,92
2,89
NS

NS
36,2
24,1
NS
■■■■

5,71
7,10
8,50
+ 24 %

30,2
24,3
20,3
2,41
■■■■■

4,31
4,64
5,44
+8%

15
13,9
11,9
1,58
■■■■

3,81
4,50
4,70
+ 18 %

25,4
21,5
20,6
2,56
■■■■■

2,27
2,86
3,22
+ 26 %

26,3
20,8
18,5
3,08
■■■■

1,10
1,13
1,22
+3%

28,8
28,1
25,9
2,06
■■■■

0,74
1,37
1,52
+ 85 %

43,1
23,3
21
1,37
■■■■

1,53
1,37
1,53
- 10 %

14,8
16,5
14,8
0,62
■■■■■

1,55
1,90
2,04
+ 23 %

15,8
12,9
12
1,04
■■■■

0,91
1,05
1,08
+ 15 %

18
15,6
15,3
1,49
■■■■■

0,86
1,34
1,41
+ 55 %

24,6
15,9
15,1
NS


0,41
0,44
0,44
+6%

9,2
8,7
8,6
NS
■■

-4,55
2,35
3,17
NS

NS
20,1
14,9
0,50
■■■■

2,31
2,49
2,79
+8%

21
19,4
17,4
NS
■■■■■

45,10
45,55
37,96
+1%

17
16,8
20,2
NS
■■■■

2,64
3,06
3,34
+ 16 %

30,2
26,1
23,9
2,76
■■■■■

1,68
1,90
2,16
+ 13 %

16,9
14,9
13,1
0,80
■■■■■

2,26
2,54
2,85
+ 12 %

34,8
31
27,6
3,96
■■■■

0,89
0,90
0,96
+1%

15,4
15,2
14,3
0,46


3,37
2,04
2,25
- 39 %

6,6
10,9
9,9
NS
■■■■■

3,94
4,24
4,68
+7%

18,6
17,3
15,7
1,16
■■■■■

CHANGEMENT DE CONSEIL

COMMENTAIRE
COMMENTAIRE

Con
fina sensu
n s
par ciers r des a
é n
F
Ach actSe perto alyste
riés s
ete t
r Co
CO
n
N
Pot SEIL In server
Datentiel vestir  Vend
re
e à
Con de ch 12-18 OBJ. D
seil ang. moi E C
OU
pré de s
RS
céd con
ent seil

LE
C
DE OMME
L
N
(Le A RÉD TAIRE
A
c
indi hange CTION
qu m
not e que ent de
re c nou co
u
ons
s
eil s avon leur
ur l s m
a va odi
leur fié
)

ACTIONS FRANÇAISES

Clô
t
End ure d’e
e
x
ANC tteme ercice
nt
DÉC par ac net/f
o
t
Ind OTE-S ion nds pr
ice UR
opr
Inve CO
es
stir TE/
AN
d
e
CRO
séc C
urit
Bén ISS. D
é
U 20
Bénéfice n CA 2 16 es
éfic et 2 016 timé
Bén e n 015 /20
15 (
éfic et 20
est
e n 16
.)
e
Div
e
iden t 2017 stimé
Div de
e
stim
iden 20
é
REN de 15
2
Dat DEME 016 es
e d NT 2 tim
Mo u de 016 é
nta rnie es
nt
r di timé
v. d
BNP
éta
ché
A2
BNP 015
A2
BNP 016
e
A
CRO 2017 stimé
ISS estim
. 20
16/ é
201
5 es
PER
tim
ée
PER 2015 (
n
o
2
(NO 016 e mbre
MB stim de f
PER RE
ois)
é
2 DE
VE/ 017 e FOIS
)
CA st.
Ind 201 (nbr
ice 6 e e d
Inve stim e fo
stir ée is)
d’o
ppo
rtun
ité

Les

prin
cipa

ux a

ctio

nna

ires

la cote SRD CLASSIQUE

VAL
E
Mé UR tie CO
DE
Cap r
MN
itali
ÉM
O
Ind sation
ice
(
M
Opé - Cod €)-Nb
e
re t
rati
on Isin
itre
sur
s
titre
s (O
ST)
CO
U
Clô RS DE
tu
C
Cap re sem LÔTU
R
i
Cou tal éch aine p E
rs d ang récé
e
e co se den
mp mai te
Var
ens ne
i
atio
Plu ation s
s-h em
n
Var aut/ ain
iatio plu e
Plus n 5 s-ba
2
s
VAR haut/p semai sema
IAT lus-b nes ine
ION as
AN 52 se
NU
ELL maine
E
s

VIII

Ten
d
Rés ance g
is
r
Sup tance aphiqu
por s
e
ts

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

CONSEIL
CONSEIL
BAISSE

Acheter

Le groupe est très exposé au Royaume Uni et donc le 10,29 / 10,51
Brexit aura un impact négatif. Pour autant, il devrait 9,38 / 9,15 Conserver
Vendre
s'adapter.
A l'occasion de la publication de résultats semestriels
correctes, la direction a abaissé ses prévisions de
chiffre d'affaires annuel compte tenu du peu de prises de commandes.
Bénéfice net semestriel en hausse de 6,5% à 82 M€.
Le groupe prévoit une marge opérationnelle 2016 en
hausse de 0,10 à 0,15 point (par rapport à 14,4% en
2015).
L'action évolue à des records, portée par l'activité au
30 juin (+6%, à 2,4 milliards d'euros). La croissance
interne s'est accélérée à 8,1% au deuxième trimestre,
après 6% au premier.
La foncière a amélioré son activité au premier
semestre (+4,7%) et rehaussé légèrement ses prévisions annuells de rentabilité. Ses bénéfices ont ntettement progressé sur la période.
Les chiffres commerciaux du premier trimestre
étaient bons particulièrement dans les activités fixes
malgré les promotions et la concurrence. Les chiffres
semestriels sont attendus pour le 31 août.

NEUTRE Acheter
29,67 / 30,62
25,90 / 24,95 Conserver
HAUSSE
7,73 / 7,82
7,36 / 7,27

La filiale de BPCE a accusé une chute de 15% de ses
profits au deuxième trimestre en raison notamment
de la dégradation des comptes de la Coface.
Les résultats semestriels ont été marqués par une
très forte amélioration des marges. La reprise en
main opérée il y a moins de deux ans par Arnaud
Poupart-Lafarge est une réussite.
Le promoteur a enregistré une accélération de ses
réservations de logements au premier semestre. Il a
rehaussé son objectif de résultat opérationnel à plus
de 245 M€ pour 2016.
En 2015, le chiffre d'affaires du holding a grimpé de
2%, mais recule d'autant à périmètre et taux de
change constants. Le bénéfice net a plus que doublé
sur la période. Le titre a du potentiel.
Le chiffre d'affires du deuxièmer trimestre montre
une forte accaleration de la croissance interne ( +
6,6% ) qui a été saluée par les marché. La direction
a relevé don objectif à 2,8 milliards pour 2016.

39 %

Conserver

61 %

Vendre

HAUSSE Acheter
70,80 / 71,70
67,20 / 66,30 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
176,40 / 178,50
168,20 / 166,10 Conserver
Vendre

Vendre

BAISSE
Acheter
102,60 / 104,90
93 / 90,70 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
62,10 / 63,30
57,10 / 55,90 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
33,14 / 33,77
30,52 / 29,89 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
33,06 / 33,66
30,57 / 29,97 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
23,52 / 24,01
21,53 / 21,04 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
25,43 / 26,06
22,87 / 22,24 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
16,81 / 17,01
16,03 / 15,83 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
21,45 / 21,70
20,52 / 20,27 Conserver

11 %
64 %
21 %
14 %
65 %
25 %
10 %
50 %
50 %
0%
68 %
14 %
18 %
57 %
36 %
7%
26 %
47 %
26 %
67 %
33 %
0%
62 %
25 %
12 %
71 %
29 %
0%
38 %
62 %
0%
57 %
29 %
14 %
50 %

Conserver

43 %

Vendre

HAUSSE Acheter
49,02 / 49,64
46,63 / 46,01 Conserver
Vendre

7%
40 %
53 %
7%
75 %
25 %
0%

NC

HAUSSE Acheter
82,10 / 83,50
76,70 / 75,40 Conserver

77 %
8%

Vendre

15 %

Acheter

60 %

La dynamique ne se dément pas comme l'ont 30,03 / 30,68
démontré les résultats semestriels de très bonne 27,27 / 26,62 Conserver
Vendre
facture.
Le chiffre d'affaires du premier trimestre s'est replié
de 2,1% à 218,6 millions d'euros. Le groupe a fixé à
67,74 € le prix de référence pour le paiement du dividende en actions.
Les résultats de 2015 se sont inscrits en retrait. Par
ailleurs, l'environnement reste difficile pour le distributeur ce qui n'augure pas d'un exercice 2016 satisfaisant. La prudence s'impose.
Les revenus de la banque d'affaires ont progressé de
13% sur l'exercice, à la faveur d'une année record
dans le conseil financier. Le dividende devrait
s'accroître de 5% à 0,63 euro par action.
Une nouvelle fois, les actionnaires ont opté largement
pour le paiement du dividende en actions (73,8% des
droits ont été exercés soit 1,2 point de mieux qu'en
2015).

50 %

Acheter

HAUSSE Acheter
49,71 / 50,89
44,88 / 43,70 Conserver

HAUSSE

0%
39 %

Vendre

Vendre

NEUTRE
785 / 803
716 / 699

38 %

Acheter

HAUSSE
Acheter
403,70 / 408,50
384,10 / 379,30 Conserver

HAUSSE
4,06 / 4,19
3,54 / 3,41

7%
50 %
12 %

HAUSSE Acheter
Le leader mondial de la valorisation de minéraux a 66,70 / 67,60
publié des résulatts semestriels de très bonne qua- 62,70 / 61,70 Conserver

Le titre a souffert entraîné par son concurrent américain Verifone qui a émis un avertissement sur ses
objectifs annuels et va lancer des réorganisation pour
générer des économies dès l'an prochain.
les résultats semestriels ont été supérieurs aux
attentes. Pour 2016, la direction a relevé sa prévison
de ventes pour les spécialités mais maintenu son
objectif de marge opérationnelle.
Au 1er semestre, la marge d'exploitation a reculé de
1,7 point à 7,5% mais est en légère hausse hors coûts
liés au rachat de Cemusa et au démarrage du contrat
de Londres.
Le groupe a affiché une progression de 16 % de son
actvité au premier trimestre et vise 3 milliards de
chiffre d'affaires en 2016 et une marge d'ebitda stable
en raison de l'intégration de Casa Reha.
Bénéfice net semestriel en baisse de 13% à 65 M€,
hors exceptionnels. Une progression (hors effets de
changes) du bénéfice opérationnel 2016 d'un peu plus
de 10% est confirmée.
La dynamique de croissance s'est maintenue au premier semestre (+5,6% dont 3,6% en interne) pour
une stabilité du taux de marge opérationnelle, tirée
par l'aéronautique.
Les chaînes gratuites du groupe (M6, W9 et 6Ter) ont
accru leurs recettes publicitaires de 4,7% à 398,8 M€
au 1er semestre. Le groupe rachète Mandarin Cinéma,
à la tête d'un catalogue de 32 films.
Nous redevenons acheteurs sur la foncière de Casino,
qui procure un rendement de près de 7% et qui va
au-devant de meilleurs résultats. Ses chiffres semestriels sont de bonne facture.

47 %

Vendre

Vendre

lité. La marge opérationnelle a atteint 14 %.

47 %

HAUSSE Acheter
80,10 / 80,70
77,40 / 76,80 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
14,40 / 14,75
13,01 / 12,66 Conserver
Vendre

NEUTRE Acheter
22,83 / 23,09
21,71 / 21,45 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
74,60 / 75,30
71,80 / 71,20 Conserver
Vendre

30 %
10 %
50 %
41 %
9%
38 %
50 %
12 %
75 %
25 %
0%
78 %
22 %
0%

A  12
20 %
01-07-2016
C
TTF
V
21-07-2016
A
TTF
A9
19 %
04-06-2015
E
TTF
C
20-07-2012
A
TTF
A  80
15 %
23-12-2015
E
TTF
A  250
45 %
05-12-2013
VP
TTF
A  80
24 %
12-01-2012
VP
TTF
A  120
24 %
26-05-2011
C
TTF
A  70
17 %
05-08-2015
E
TTF
A  38
20 %
23-07-2015
AB
TTF
A  37
16 %
21-06-2016
E
TTF
A  30
33 %
02-10-2014
VP
TTF
A  30
22 %
28-04-2015
VP
TTF
A  20
22 %
31-07-2014
VP
TTF
A  24
13 %
07-07-2016
V
TTF
E
28-07-2016
V
TTF
A  55
17 %
14-06-2013
AB
TTF
A  60
24 %
30-01-2015
VH
TTF
AS  1000
31 %
17-07-2014
VP
TTF
A  94
18 %
10-02-2006
C
TTF
A  35
23 %
03-07-2015
AB
TTF
A  90
14 %
16-04-2015
E
TTF
V
12-02-2016
A
TTF
A  28
26 %
26-02-2013
E
TTF
A  86
17 %
27-06-2013
VP
TTF

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS
COURS
63,71
63,87
0,19 %
64,49

SCOR - SCR
Réassurance
5.083 - 191.980.457
Cac Next 20 - FR0010411983

26,48
25,69
1,02 %
26,59

SEB - SK
Petit électroménager
6.118 - 50.169.049
Cac Mid 60 - FR0000121709

121,95
120,25
0,40 %
123,10

SES - SESG
Opérateur telco. par satellites
7.136 - 351.105.589
Cac Next 20 - LU0088087324

20,32
19,52
0,81 %
20,16

SFR GROUP - SFR
Opérateur télécoms
10.077 - 440.702.472
Cac Mid 60 - FR0011594233

22,86
21,16
0,46 %
22,68

SOMFY - SO
Syst. d'ouverture-fermeture
2.509 - 7.400.000
Cac All Shares - FR0000120495

339
347,90
0,02 %
347

SOPRA STERIA GROUP - SOP
Conseil, intégr. de systèmes
2.117 - 20.476.543
- FR0000050809

103,40
104,65
0,31 %
103,70

SPIE - SPIE
génie électrique, mécanique
2.624 - 150.000.000
Cac Mid 60 - FR0012757854

17,50
16,98
0,35 %
17,40

STMICROELECTRONICS - STM
Fabricant de semi-conducteurs
6.080 - 910.970.920
Cac Next 20 - NL0000226223

6,67
6,66
0,97 %
6,67

SUEZ - SEV
Traitement des déchets et eau
7.695 - 544.401.246
Cac Next 20 - FR0010613471

14,13
14,13
0,50 %
14,12

TARKETT - TKTT
Fabric de revêtements de sols
1.916 - 63.722.696
Cac Small - FR0004188670

30,07
28,96
0,49 %
30,02

TECHNICOLOR - TCH
Equip, serv pour ind. cinéma
2.392 - 412.710.327
Cac Mid 60 - FR0010918292

5,80
5,64
0,69 %
5,86

TELEPERFORMANCE - RCF
Gestion de centres d'appels
4.851 - 57.780.000
Cac Mid 60 - FR0000051807

83,96
83,24
0,55 %
84,13

TF1 - TFI
Télévision généraliste
1.863 - 210.803.060
Cac Mid 60 - FR0000054900

8,84
8,49
0,61 %
8,69

THALES - HO
Electronicien
17.487 - 211.704.684
Cac Next 20 - FR0000121329

82,60
81,25
0,45 %
83,24

TRIGANO (P) - TRI
Véhicules de loisirs
969 - 19.336.269 - (Cac PME)
Cac Small - FR0005691656

50,11
50,97
0,17 %
50,49

UBISOFT ENTERT. - UBI
Editeur de jeux vidéo
4.079 - 111.218.465
Cac Mid 60 - FR0000054470

36,68
37,73
1,36 %
36,84

VALLOUREC - VK
Fabr. de tubes sans soudures
1.719 - 444.638.049
Cac Mid 60 - FR0000120354

3,87
3,23
13,63 %
3,90

VICAT - VCT
Matériaux de construction
2.562 - 44.900.000
Cac Small - FR0000031775

57,07
54,22
0,31 %
57,62

VILMORIN & CIE - RIN
Semences
1.302 - 20.833.902
Cac Small - FR0000052516
1 p 10 le 21-1-13

62,49
59,91
0,06 %
62,49

VIRBAC (P) - VIRP
Laboratoire vétérinaire
1.598 - 8.458.000 - (Cac PME)
Cac Small - FR0000031577

188,95
180,45
0,15 %
186,05

WENDEL - MF
Société d'investissement
4.603 - 47.081.029
Cac Mid 60 - FR0000121204

97,76
95,78
0,39 %
97,70

WORLDLINE - WLN
services de paiement
3.680 - 132.175.623
Cac Mid 60 - FR0011981968

27,84
27,40
0,12 %
28,02

XPO LOGISTICS - XPO
Transport et logistique
1.844 - 9.836.241
- FR0000052870

187,50
192,25
0,03 %
189,75

ZODIAC AEROSPACE - ZC
Equipementier aéronautique
5.759 - 289.978.983
Cac Next 20 - FR0000125684

19,86
19,64
1,08 %
19,82

(P) : éligible au PEA-PME.

VARIATION
VARIATION

ACTIONNARIAT
ACTIONNARIAT

- 0,25 %
Sartorius AG
65,30 / 63,16
+ 39 %
66,55 / 39,85
+ 8,17 %
+ 3,06 %
Covea (6,1%)
26,61 / 25,71
Alecta (4,2%)
- 21,95 %
Tweedy, Browne Co (3,4%)
37,56 / 24,77
- 23,28 %
+ 1,41 %
Fédéractive (19,2%)
123,10 / 118,50
Venelle Invest. (13,1%)
+ 41,65 %
FFP (5,1%)
124 / 77,55
+ 28,91 %
+ 4,12 %
BCEE (74,76%)
20,41 / 19,46
Sofina (3,51%)
- 26,70 %
N Santander Tel. (1,97%)
28,98 / 18,09
- 20,53 %
+ 8,03 %
Altice (78%)
23,86 / 20,73
- 51,58 %
49,45 / 19,50
- 31,75 %
- 2,56 %
JPJ-S (49,2%)
350 / 339
Famille Despature (10,5%)
+ 20,04 %
JPJ 2 SA (8%)
352 / 239,05
- 2,87 %
- 1,19 %
Public (38,3%)
104,95 / 103,05
Holding Sopra GMT (37,3%)
+ 7,31 %
Caravelle (fond) (17,4%)
119,65 / 83,59
- 4,52 %
+ 3,03 %
Clayax 46,3%
17,50 / 16,77
dirigeants et salariés: 13,6%
- 2,13 %
18,29 / 14,40
+ 3,28 %
+ 0,21 %
ST Holding (27,5%)
6,71 / 6,54
Capital Group Int (4,97%)
- 0,57 %
DNCA Finances (3%)
7,14 / 4,49
+ 7,98 %
+ 0,04 %
GDF Suez (33,55%)
14,22 / 13,96
Criteria CaixaHolding (5,67%)
- 15,86 %
Salariés (3,17%)
18,34 / 12,90
- 18,11 %
+ 3,82 %
Famille Deconinck:50,1%
30,48 / 28,65
KKR: 21,89%
+ 42,32 %
Flottant: 28,73%
31,92 / 18,60
+ 4,45 %
+ 2,78 %
Cisco Systems (5,2%)
5,86 / 5,62
DNCA Fi. (3,8%)
- 11,47 %
DNCA Fi. Lux ( 1,21%)
7,57 / 4,81
- 22,51 %
+ 0,86 %
NN NV (5,7%)
84,49 / 82,32
HSBC AM (3,5%)
+ 33,29 %
Tweedy Brown Cie (3%)
85 / 56,56
+ 8,34 %
+ 4,10 %
Bouygues (43,5%)
8,88 / 8,47
Salariés (7%)
- 38,70 %
14,69 / 8,36
- 13,79 %
+ 1,66 %
Etat français (26,4%)
83,40 / 80,40
Dassault Aviation (25,3%)
+ 37,30 %
salariés (3,1%)
83,40 / 56,20
+ 19,54 %
- 1,69 %
François Feuillet (57,8%)
51,20 / 49,51
JP Morgan (4,99%)
+ 38,73 %
61,97 / 31,87
- 10,99 %
- 2,80 %
Vivendi (22,8%)
37,84 / 35,85
Famille Guillemot (9,4%)
+ 115,07 %
38,88 / 15,09
+ 37,53 %
+ 19,91 %
Bpifrance (6,94 %)
4,09 / 3,25
Capital Research (4,72 %)
- 50,96 %
Groupe Bolloré (1,69 %)
8,06 / 1,92
- 24,82 %
+ 5,26 %
Fam. Merceron-Vicat (60,4%)
57,65 / 54,34
Salariés (4,73%)
- 10,67 %
Autocontrôle (2,24%)
65,28 / 45,42
+ 3,13 %
+ 4,31 %
Limagrain (72,4 %)
62,49 / 59,96
Public (27,6 %)
- 14,09 %
75,97 / 55,80
- 5,60 %
+ 4,71 %
Dick (47,67 %)
189 / 180
Threadneedle AM (5,43 %)
- 12,12 %
Ameriprise Financial Inc (4,99 %)
224 / 144,10
- 14,04 %
+ 2,07 %
Wendel Participations (35,1%)
98,14 / 95,28
- 16,19 %
122,10 / 78,14
- 10,80 %
+ 1,62 %
Atos (70,34%)
28,05 / 27,29
BlackRock (4,99%)
+ 25,40 %
29,18 / 18,61
+ 16,65 %
- 2,47 %
XPO Logistics (86,25 %)
194 / 186,60 Elliott Capital Advisors (9,06 %)
- 2,17 %
Public (4,69 %)
209 / 185
- 9,33 %
+ 1,12 %
Familles (19,9%)
20,09 / 19,28
FFP (5,2%)
- 27,29 %
CDC (4,9%)
29,05 / 14,08
- 9,62 %

BILAN
BILAN

ACTIVITÉ
ACTIVITÉ

DIVIDENDE
DIVIDENDE

BNPA
BNPA

31-Dec
+ 13 %
6,96
+ 815 %

1.048
+ 19 %
118
158
179
13.800
+3%
642
550
570
5.300
+ 11 %
206
235
330
2.050
+2%
545
530
560
10.850
-2%
675
600
800
1.100
+5%
105
110
115
3.780
+5%
84
150
180
5.400
+2%
38
200
210
6.134
-1%
94
125
292
15.450
+2%
408
420
480
2.550
0%
95
95
100
5.250
+ 44 %
82
133
185
3.800
+ 12 %
200
230
260
2.160
+8%
100
32
130
14.900
+6%
765
880
970
1.200
+ 12 %
60
72
80
1.650
+ 18 %
129
150
180
2.900
- 24 %
-865
-660
-300
2.550
+4%
121
140
170
1.380
+4%
70
85
95
910
+7%
9
44
71
8.700
+ 11 %
-146
330
300
1.350
+ 10 %
103
135
150
5.630
+4%
17
21
23
5.100
+3%
185
185
250

0,33
0,40
0,6 %
13-04-2016
()
1,50
1,60
6%
28-04-2016
1,50 (T)
1,54
1,65
1,4 %
24-05-2016
1,54 (T)
1,30
1,35
6,6 %
25-04-2016
1,11 (T)
5,70
0
nul
18-12-2015
5,70 (Z)
5,30
5,30
1,6 %
01-06-2016
5,70 (T)
1,90
1,90
1,8 %
05-07-2016
1,70 (T)
0,50
0,50
2,9 %
27-05-2016
0,50 (T)
0,30
0,22
3,2 %
20-06-2016
0,05 (A)
0,65
0,65
4,6 %
10-05-2016
0,65 (T)
0,60
0,60
2%
05-07-2016
0,52 (T)
0,06
0,07
1,2 %
24-05-2016
0,06 (T)
1,20
1,20
1,4 %
16-05-2016
1,20 (T)
0,80
0,30
3,4 %
22-04-2016
0,80 (T)
1,36
1,40
1,7 %
30-05-2016
1,01 (S)
0,70
0,90
1,8 %
13-01-2016
0,70 (T)
0
0
nul

1,29
1,71
1,94
+ 33 %

■■■■■

31-Dec
NS
34,03
- 22 %
■■■■■

30-Dec
+ 17 %
37,03
+ 229 %
■■■■

31-Dec
+ 109 %
6,07
+ 235 %
■■■■

31-Dec
+ 337 %
9,71
+ 135 %
■■■

31-Dec
+ 35 %
72,78
+ 366 %
■■■

31-Dec
+ 46 %
56,16
+ 84 %
■■

31-Dec
+ 86 %
7,16
+ 144 %
31-Dec
- 15 %
4,68
+ 43 %
■■■

31-Dec
+ 119 %
9,99
+ 41 %
■■■■

31-Dec
+ 62 %
11,41
+ 163 %
■■■

31-Dec
+ 136 %
1,61
+ 260 %
■■■

31-Dec
+ 21 %
30,73
+ 173 %
■■■■

31-Dec
- 40 %
8,27
+7%
■■■■■

31-Dec
- 39 %
22,01
+ 275 %
■■■■

31-Aug
-9%
21,80
+ 130 %
■■

31-Mar
+4%
9,30
+ 295 %
■■■■

31-Dec
+ 50 %
5,95
- 35 %
■■

31-Dec
+ 46 %
51,05
+ 12 %
■■■■

30-Jun
+ 82 %
50,35
+ 24 %
■■■■

31-Dec
+ 138 %
52,90
+ 257 %
■■■■■

31-Dec
NS
62,14
+ 57 %
■■■■

31-Dec
- 41 %
5,97
+ 366 %
■■■■■

31-Dec
+ 155 %
72,20
+ 160 %
31-Aug
+ 43 %
10,36
+ 92 %
■■■■■

()
0
0
nul
04-06-2015
0,81 (T)
1,50
1,50
2,6 %
10-05-2016
1,50 (T)
1,60
1,70
2,7 %
15-12-2015
1,57 (T)
2
2,20
1,2 %
26-06-2015
1,90 (T)
2,15
2,30
2,4 %
06-06-2016
2,15 (T)
0
0
nul
()
0
0
nul
29-05-2015
1,80 (T)
0,32
0,35
1,8 %
20-01-2016
0,32 (T)

3,34
2,86
2,96
- 14 %
4,11
4,68
6,58
+ 14 %
1,34
1,15
1,29
- 14 %
1,47
1,40
1,90
-5%
14,19
14,86
15,54
+5%
4,12
7,33
8,79
+ 78 %

VALORISATION
COMMENTAIRE
VALORISATION
COMMENTAIRE
49,4
Les ventes et les résultats du premier semestre sont
37,3
en forte progression, tres supérieure aux attentes. La
32,8
direction a revu à la hausse ses prévisions de vente
5,75
■■■■■
et de rentbailité pour 2016 .
7,9
Le réassureur a fait mieux que résister au prmeier
9,3
semestre de l'année. Le ratio de solvabilité II s'établit
8,9
à 210% et le ratio combiné net, indicateur de rentabiNS
■■■■
lité, s'est établi à 93,8%.
29,7
Le groupe a nettement amélioré ses marges au pre26
mier semestre, grâce à des hausses de pris passées
18,5
entre autres en Russie et en Ukraine. Le titre va de
1,21
■■■■
record en record.
15,2
L'opérateur de satellites a laissé ses objectifs annuels
17,7
inchangés après la publication d'un chiffre d'affaires
15,8
semestriel en baisse de 4,2% et de 5,4% pour l'EBI5,33
■■■■
TDA.
La direction souhaiterait trouver rapidement un
15,6
accord sur l'emploi. Elle aurait proposer aux syndicats
16,3
12
un plan de départs volontaires de 5,000 postes, selon
2,26
Reuters.
23,9
Le spécialiste des ouverture et fermetures de la mai22,8
son a réalisé un beau troisième trimestre. A 9 mois,
21,8
l'activité a progressé de 7,9% (+4,6% à variations
2,46
■■■■
comparables).
25,1
14,1
11,8
0,69
■■■■

1,25
1,33
1,40
+6%

14
13,2
12,5
0,66
■■■■

0,15
0,14
0,32
- 10 %

43,6
48,5
20,8
0,90

0,75
0,77
0,88
+3%

18,8
18,4
16,1
1,07
■■■■

1,49
1,49
1,57
0%

20,2
20,2
19,1
0,92
■■■■

0,34
0,45
0,48
+ 32 %

17
12,9
12,1
0,61
■■■■

3,50
4,02
4,55
+ 15 %

24
20,9
18,5
1,37
■■■■■

0,47
0,15
0,62
- 68 %

18,6
58,1
14,3
0,72
■■■■

3,89
4,25
4,80
+9%

21,2
19,4
17,2
1,08
■■

2,91
3,72
4,14
+ 28 %

17,2
13,5
12,1
0,75
■■■■

1,18
1,37
1,64
+ 16 %

31,2
26,8
22,3
2,50
■■■■

-6,72
-5,13
-0,67
NS

NS
NS
NS
1,03
■■■■

2,69
3,12
3,79
+ 16 %

21,2
18,3
15,1
1,42
■■■■■

3,36
4,08
4,56
+ 21 %

18,6
15,3
13,7
1,63
■■■■

1,11
5,20
8,35
+ 368 %

NS
36,3
22,6
2,39
■■■■■

-3,05
6,88
6,25
NS

NS
14,2
15,6
NS
■■■■

0,78
1,02
1,14
+ 31 %

35,6
27,2
24,5
2,49
■■■■

1,70
2,13
2,38
+ 26 %

NS
87,8
78,8
0,48

0,67
0,64
0,86
-5%

29,6
31,1
23
1,38
■■■■

CONSEIL
CONSEIL
HAUSSE Acheter
66,60 / 67,80
61,90 / 60,70 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
27,41 / 27,89
25,51 / 25,03 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
126,80 / 129
118,30 / 116,10 Conserver
Vendre

NEUTRE Acheter
20,56 / 20,80
19,64 / 19,40 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
24,09 / 24,81
21,23 / 20,51 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
358,50 / 364
335,50 / 330 Conserver
Vendre

HAUSSE

Acheter

Premier semestre de bonne facture£pv£ avec une 107,60 / 109,70
croissance organique de 5,4%. Le groupe a rassuré 99 / 96,90 Conserver
Vendre
sur son exposition au Royaume-Uni.
HAUSSE Acheter
Les résultats du troisième trimestre ont été confor- 18,09 / 18,47
mes aux attentes. A 9 mois, la marge opérationnelle 16,59 / 16,21 Conserver

s'est établie à 6% en hausse de 14 points de base .
Le fabricant de semicondusteurs table sur la poursuite de l'amélioration de ses performances au troisième trimestre et au second semestre. Le titre a
déjà bien progressé.
La Bourse a apprécié la confirmation des objectifs
annuels malgré le retard pris au premier semestre,
mais le groupe doit renforcer de 30 millions son plan
d'économies, à 180 millions.
Au premier trimestre 2016, la société a enregistré une
belle croissance interne et une forte amélioration de
sa marge sur EBITDA. Des résultats encourageants
pour la suite.
Les résultats semestriels ont déçu avec une perte de
52 millions d'euros due au litige des tubes cathodiques mais le groupe a confirmé l'ensemble des
objectifs annuels.

Vendre

HAUSSE Acheter
7,05 / 7,25
6,24 / 6,04 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
14,46 / 14,64
13,75 / 13,57 Conserver
Vendre

NEUTRE Acheter
31,24 / 31,87
28,78 / 28,15 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
6,08 / 6,21
5,58 / 5,46 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
Le spécialiste de la relation client a enregistré une 85,80 / 86,80
Conserver
82 / 81
croissance tirée par l'Europe et le Moyen-Orient au

premier semestre. Il a confirmé ses objectifs annuels.
Les recettes publicitaires des chaînes gratuites du
groupe ont progressé de 0,4% au 1er semestre.
Développements attendus dans la production
(Newen) et le numérique.
L'électronicien a publié des résultats semestriels
supérieurs aux attentes mais il a confirmé sa prévision de croissance interne de 5% et de 7% à 9% de
son ebit cette année.
Le chiffre d'affaires était meilleur que prévu au troisième trimestre, mais l'exposition assez élevée du
groupe au Royaume Uni (13% des ventes) le fragilise
après le Brexit
Vivendi a annoncé avoir franchi le seuil de 20% des
droit de vote d'Ubisoft. Le groupe de Bolloré a
déclaré envisager de demander une recomposition
du conseil d'administration d'Ubisoft.
Le groupe publie des comptes dans le rouge au premier semestre et la perte annuelle au niveau de l'EBE
sera plus élevée en 2016 qu'en 2015. Le plan de
transformation est en route
Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2016 du
cimentier a enregistré une accélération de la croissance. Il a augmenté de 3,3% et la croissance interne
a été de 6,5%.
Lors de la publication du chiffre d'affaires annuel,
supérieur aux attentes, le groupe a très légèrement
remonté son objectif de marge opérationnelle pour
l'exercice clos le 30 juin.
Le chiffre d'affaires en recul au 2e trimestre est inferieur aux attentes en raison d'effets devise négatif et
d'une base de comparaison défavorable. Les investisseurs jouent un rebond au 2e semestre
Avec un ratio dette sur actif de seulement 22,8% au
23 mai, le spectre d'une dégradation de la notation
par S&P s'est éloigné. La décote reste importante sur
le titre.
Le groupe a relevé légèrement ses objectifs pour
l'ensemble de l'année, soit une croissance interne
supérieure à 3% et d'amélioration de 0,8% de sa
marge d'excédent brut opérationnel.
Entré sur Euronext Londres en 2013, l'ex-Norbert
Dentressangle va quitter la cote britannique en juin.
La société ne conservera que la cotation sur Euronext Paris.
La croissance du troisième trimestre étaitcomme
prévu, le redressement opérationnel se poursuit. Les
familles actionnaires ont conclu un nouvel engagement de conservation valable pour deux ans.

IX

Con
fina sensu
n s
par ciers r des a
é n
F
Ach actSe perto alyste
riés s
ete t
r
Con
CO
N
Pot SEIL In server
Datentiel vestir  Vend
re
e à
Con de ch 12-18 OBJ. D
seil ang. moi E C
OU
pré de s
RS
céd con
ent seil

Ten
d
Rés ance g
is
r
Sup tance aphiqu
por s
e
ts

Clô
t
End ure d’e
e
x
ANC tteme ercice
nt
DÉC par ac net/f
o
t
Ind OTE-S ion nds pr
ice UR
opr
Inve CO
es
stir TE/
A
d
N
e sé C
CRO
cur
ité
Bén ISS. D
U 20
Bénéfice n CA 2 16 es
éfic et 2 016 timé
Bén e n 015 /20
15 (
éfic et 20
est
e n 16
.)
e
Div
e
iden t 2017 stimé
Div de
e
stim
iden 20
é
REN de 15
2
Dat DEME 016 es
e d NT 2 tim
Mo u de 016 é
nta rnie es
nt
r di timé
v. d
BNP
éta
ché
A2
BNP 015
A2
BNP 016
e
A
CRO 2017 stimé
ISS estim
. 20
16/ é
201
5e
PER
stim
2
ée
PER 015 (
n
om
2
0
1
(NO 6 e bre
s
d
M
PER BRE timé e fois
)
2 DE
VE/ 017 e FOIS
s
)
C
Ind A 201 timé (n
ice 6 e
Inve stim bre de
stir ée
fois
d’o
)
ppo
rtun
ité

ires
nna
ctio
ux a
cipa
prin
Les

VAL
E
Mé UR tie CO
DE
Cap r
MN
itali
ÉM
O
Ind sation
ice
(
M€
C
)
Opé
-Nb
ode
re t
rati
on Isin
itre
sur
s
titre
s (O
ST)
CO
U
Clô RS DE
tu
C
Cap re sem LÔTU
R
i
Cou tal éch aine p E
rs d ang récé
e co e se den
mp mai te
Var
ens ne
i
atio
Plu ation s
s-h em
n
Var aut/ ain
iatio plu e
Plus n 5 s-ba
2
s
VAR haut/p semai sema
IAT lus-b nes ine
ION as
AN 52 se
NU
ELL maine
E
s

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
SARTORIUS STEDIM BIOTECH - DIM
Equip. biopharmaceutique
5.873 - 92.180.190
Cac Mid 60 - FR0013154002

LE
C
DE OMME
L
N
(Le A RÉD TAIRE
A
c
indi hange CTION
qu m
not e que ent de
re c nou co
u
ons
s
eil s avon leur
ur l s m
a va odi
leur fié
)

SRD CLASSIQUE la cote

ACTIONS FRANÇAISES

Vendre

BAISSE
Acheter
9,26 / 9,53
8,15 / 7,88 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
85 / 86,10
80,70 / 79,60 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
52,50 / 53,60
47,80 / 46,60 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
38,61 / 39,63
34,51 / 33,49 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
4,29 / 4,49
3,49 / 3,30 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
59,50 / 60,50
55,10 / 54 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
64,10 / 64,90
60,40 / 59,60 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
193,10 / 197,20
176,90 / 172,80 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
99,50 / 100,60
95,10 / 94 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
28,97 / 29,50
26,79 / 26,26 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
201,80 / 207,90
177,20 / 171,10 Conserver
Vendre

BAISSE
Acheter
20,73 / 21,18
18,86 / 18,41 Conserver
Vendre

80 %
20 %
0%
38 %
48 %
14 %
71 %
29 %
0%

A  77
21 %
26-04-2013
AB
TTF
A  38
44 %
14-01-2016
AB
TTF
A  145
19 %
27-08-2015
VP
TTF

59 %

A  25
23 %
29-02-2016
0%
E

41 %

50 %
46 %
4%
100 %
0%
0%
67 %
33 %
0%
70 %
30 %
0%
32 %

E
04-12-2015
VP
TTF
A  400
18 %
18-12-2015
VP
TTF
A  135
31 %
17-09-2013
E
TTF
A  22
26 %
17-07-2015
N
TTF
E

50 %

23-07-2015
18 %
V
61 %

A  18
27 %

39 % 22-07-2008
0%
38 %
50 %
12 %
86 %
14 %
0%
100 %
0%
0%
60 %
40 %
0%
62 %

TTF
A  35
16 %
20-10-2014
AS
TTF
A7
21 %
05-03-2015
E
TTF
A  100
19 %
04-03-2016
VP
TTF
A  10.5
19 %
28-10-2015
AB
TTF
VP

38 %

29-04-2016
A
TTF
V
100 %
0%

0 % 30-06-2016
A
0%
60 %
40 %
0%
21 %
14 %
64 %
50 %
50 %
0%
50 %
50 %
0%
100 %
0%
0%
83 %
17 %
0%
47 %
42 %

TTF
A  46
25 %
03-03-2016
E
TTF
A5
29 %
08-04-2016
C
TTF
A  70
23 %
23-04-2014
VP
TTF
A  72
15 %
02-08-2016
E
TTF
A  220
16 %
14-03-2013
V
TTF
A  124
27 %
26-05-2016
E
TTF
A  35
26 %
19-06-2014

11 %
0%
100 %

TTF
E

24-07-2015
APP
TTF
23 %
A  27
36 %
54 % 24-04-2015
V
23 %
TTF
0%

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

X

la cote SRD VALEURS MOYENNES
COURS

VARIATION

ACTIONNARIAT

BILAN

ACTIVITÉ

DIVIDENDE

BNPA

VALORISATION

GENERAL ELECTRIC - GNE
Conglomérat
252.079 - 8.961.233.000
- US3696041033

SOCIÉTÉ

28,13
28,03
NS
28

+ 0,36 %
28,64 / 27,70
+ 23,22 %
30 / 18,01
- 1,61 %

Pas d'actionnaire
de référence

31-Dec
+ 93 %
9,07
+ 210 %

111.401
+3%
1569
12326
13072

0,85
0,83
2,9 %
16-06-2016
0,20 (A)

0,13
1,34
1,53
+ 946 %

NS
21
18,4
3,01

HSBC - HSB
Banque
125.704 - 19.921.361.522
- GB0005405286

6,31
6,24
NS
6,31

+ 1,12 %
6,37 / 6,26
- 19,31 %
7,98 / 4,92
- 14,27 %

Barclays (4,5%)
Legal & General (4,1%)
Singularis (saoudien) (3,1%)

49.850
+3%
17665
18100
18500

0,37
0,39
6,2 %
19-05-2016
0,10 (A)

0,90
0,93
0,95
+2%

7
6,8
6,7
NS

SCHLUMBERGER - SLB
Services pétroliers
104.827 - 1.434.212.164
- AN8068571086

73,09
72,73
NS
73

+ 0,49 %
74,81 / 70,11
- 0,64 %
76,85 / 54,95
+ 12,45 %

The Vanguard Group (5,7%)
Capital World Inv. (4,8%)
Dodge & Cox (4,5%)

25.750
- 22 %
3963
1377
2391

1,80
1,80
2,5 %
27-05-2016
0,50 (A)

3,14
0,99
1,72
- 68 %

23,3
73,8
42,5
4,52

■■■

31-Dec
NS
9,90
- 36 %
■■■

31-Dec
+ 17 %
25,50
+ 187 %
■■■■

■■■■

COMMENTAIRE
Le conglomérat a signé la vente de GE Capital
Interbanca à Banca IFIS pour 3,7 milliards de dollars
portant à 189 milliards le total de ses
désinvestissements dans GE Capital.
Le titre a chuté de 17% depuis le début de l'année.
Nous préférons rester à l'écart des banques
britanniques doivent faire face à un environnement
réglementaire de plus en plus contraignant imposé
au niveau national.
Le groupe a plongé dans le rouge à hauteur de plus
de 2 milliards de dollars au deuxième trimestre à
cause de dépréciations et de charges
exceptionnelles.

CONSEIL
HAUSSE Acheter
28,78 / 29,18
27,22 / 26,82 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
6,50 / 6,61
6,08 / 5,97 Conserver
Vendre

HAUSSE Acheter
75,30 / 76,40
70,70 / 69,60 Conserver
Vendre

71 %
29 %
0%

A  35
24 %
24-01-2011
E

30 %

E

43 %

29-07-2010
26 %
V

94 %

E

6%

27-08-2015
0%
V

COMMENTAIRE ET CONSEIL

SOCIÉTÉ

AB SCIENCE (P) - AB
13,99
Biotechnologies
19,90 / 8,62
521 - 37.254.035 - (Cac PME) 15,3913,78
3,12 %
/ 13,80 +- 14,39
Alain Moussy (42,5 %)
%
+ 1,52 %
Bioparticipations (9,9 %)

15
+ 582 %
-13
-20

0
nul
...

0,36
-0,25
NS
NS
33,21

Les autorités de santé américaine ont autorisé AS
un traitement d'AB Sciences contre la sclerose 
en plaque en usage compassionnel c'est-à-dire 25
79 %
sans essaiclinique préalable. £cr££cr£

ABC ARBITRAGE (P) - ABCA
6,05
Opérations d'arbitrage
6,74 / 4,61
6,10
351 - 58.051.067 - (P)
%
/ 6,04 ++ 25,26
Aubépar Industries (14,3 %) 6,20
17,93 %
- 0,82 %
Management (13,8 %)

50
+6%
27
29

0.42
6,9 %
01-07-2016
0,20 (S)

0,48
12,7
11,8
NS

Joli parcours pour le titre depuis le début de A
l'année. Nous restons acheteurs de cette belle 
valeur de rendement dont l'activité a pour par- 8
32 %
ticularité de profiter des marchés agités.

ACTIA GROUP (P) - ATI
Equip. électronique
125 - 20.099.941 - (P)
LP2C (45,6 %)
Autres actionnaires (23,7 %)

6,20
6,40 / 4,50
6,02
3,33 %
6,35 / 6,08 ++ 18,77
%
+ 2,99 %

420
+ 10 %
17,5
18

0.1
1,6 %
28-09-2015
0,10 (T)

0,86
0,87
7,1
6,9
0,54

La croissance s'est poursuivie au deuxième tri- A
mestre permettant à la société de relever ses 
objectifs de croissance annuelle de chiffre 7,50
d'affaires de 5% sur l'année à au moins 10% 21 %

AUREA (P) - AURE
Recyclage matériaux
61 - 11.691.987 - (P)
Financière 97 (35,1 %)
Joël Picard (18,4 %)
AVANQUEST SOFT. (P) - AVQ
Dév., éditeur de logiciels
45 - 375.318.555 - (P)
Dirigeants et salariés (17,3 %)
Oddo AM (15 %)
AXWAY SOFTWARE - AXW
Editeur de logiciels
540 - 20.798.431
Conc. Fond./Sopra (49,07 %)
Geninfo (8,72 %)

ADOCIA (P) - ADOC
50,94
Biotechnologie
89,50 / 42
349 - 6.846.363 - (Cac PME) 54,3053,39
40,99 %
/ 50,22 -- 30,43
Famille soula 24,6 %
%
- 4,59 %
Innobio 11,1 %

40
+8%
0,5
14

0
nul
...

2,41
0,07
NS
23,9
7,02

La biotech a affiché des revenus d'étape clini- AS
que issus de l'accord avec Eli Lilly. Au cours des 
prochains mois sont attendus les résultats de 4 100
96 %
essais cliniques.

AFFINE R.E. - IML
14,95
Immobilier d'entreprise
17,60 / 14,15
14,85
150 - 10.056.071
9,39 %
15,23
/ 14,71 -- 8,56
Holdaffine (34,09 %)
%
+
0,67
%
Mainz Holdings (12,20 %)
AKKA TECHNOLOGIES - AKA
29,90
Conseil et ingénierie
32,93 / 20,60
30,41
606 - 20.277.690
11,11 %
30,40
/ 29,60 ++10,55
Maurice Ricci (54,6 %)
%
- 1,68 %
Banque de Vizille (7,9 %)
ALBIOMA (P) - ABIO
15,16
Producteur d'énergie mixte
15,80 / 11,55
458 - 30.217.232 - (Cac PME) 15,6815,35
1,07 %
/ 14,55 ++ 1,40
Altamir et affilés (14,2 %)
%
- 1,24 %
Finan. de L'Echiquier (5,2 %)

40
+3%
-7
-5

1
6,7 %
04-05-2016
1 (T)

Les revenus de la foncière se sont améliorés A
de 6,9% au T1, grâce notamment à l'achat d'un 
nouvel immeuble. Le rendement de près de 7% 20
34 %
est un des plus élevés de la cote.

1110
+ 11 %
42
51

1
3,3 %
30-06-2016
0,50 (T)

375
+7%
28
35

0.65
4,3 %
01-06-2016
0,29 (T)

29,36
-0,70
NS
NS
NS
14,13
2,76
10,8
8,3
0,62
11,70
0,94
16,1
13,1
2,58

10,54
11,31 / 8,86
10,10
3,21 %
10,56 / 10,26 -- 5,72
%
+ 4,36 %

50
20

0.6138
5,8 %
25-05-2016
0,56 (T)

29,20
38,45 / 11,30
27,50
%
30,79 / 27,59 +- 161,88
15,36 %
+ 6,18 %

0
+ 43 %
-4
-3,3

21,99
24,49 / 18,90
21,99
3,51 %
22,14 / 21,69 +- 5,72
%
0%
11,18
13,60 / 11,01
11,09
%
11,42 / 11,07 -- 10,56
6,05 %
+ 0,81 %

SOCIÉTÉ

ALTAMIR - LTA
Capital-investissement
profess.
385 - 36.512.301
M. Tchénio (20,7 %)
AMOEBA - AMEBA
Services aux entreprises
175 - 5.986.372 - (Cac PME)
Fabrice Plasson (23,68 %)
Rhône-Alpes Création (9,19
%)
ANF IMMOBILIER - ANF
Gestion d'actifs immobiliers
418 - 19.009.271
Eurazeo (49,7 %)
CEPAC (6,6 %)
APRIL - APR
Courtier en assurances
457 - 40.904.135
Evolem (B. Rousset) (63,6 %)
Public (24,97 %)

COURS

ACTIVITÉ DIVID. VALOR.

ACTIVITÉ DIVID. VALOR.

COMMENTAIRE ET CONSEIL
Aurea a connu un deuxième trimestre encore A
difficile. Le chiffre d'affaires a baissé de 11% sur 
six mois, à 87,4 millions. La société promet du 6
16 %
mieux au second semestre.

0.44
1,7 %
05-07-2016
0,40 (T)

6,15
0,13
39,9
24,7
0,38
0,08
-0,01
NS
75,0
0,39
14,51
1,66
15,6
13,9
1,66

210
+4%
6,5
10

0
nul
28-07-2014
0,15 (T)

6,64
0,40
13,7
8,9
0,60

A

6,20
14 %

13,86
26,44 / 13,07
13,95
42,49 %
14,28 / 13,72 -- 33,20
%
- 0,65 %

150
+ 23 %
10
20

0
nul
...

4,72
0,35
40,0
20,0
2,80

BONDUELLE - BON
Légumes transformés
732 - 32.000.000
Actionn. familiaux (52,24 %)
Public (39,47 %)

22,88
26,16 / 21,10
22,69
8,48 %
23,05 / 22,40 -- 0,69
%
+ 0,84 %

2040
+4%
64
72

0.43
1,9 %
06-01-2016
0,43 (T)

16,33
2
11,4
10,2
0,69

Si le premier semestre 2015 avait été affecté A
par des grèves et des pannes dans des centra- 
les, les six premiers mois de 2016 ont montré 18
19 %
un net redressement des résultats.

BOURBON - GBB
Services maritimes
805 - 76.342.603
Jaccar (49,80 %)
Mach-Invest (8 %)

10,55
15,12 / 9,46
10,61
17,96 %
10,78 / 10,40 -- 29,43
%
- 0,57 %

1110
- 17 %
-140
-110

1
9,5 %
15-06-2016
1 (T)

21,84
-1,96
NS
NS
2,02

18,44
1,37
7,7
19,2
NS

Altamir a annoncé la cession par Apax Partners A
du groupe Texa, spécialisé dans les prestations 
de services aux assureurs, à la société Naxicap 14
33 %
Partners.

CATERING INTER. S. - CTRG
Restaur. en milieu extr.
105 - 8.041.040
Famille Arnoux (54 %)
Famille Aloyan (17 %)

13,02
18,19 / 11,46
13
27,55 %
13,02 / 12,95 -- 18,63
%
+ 0,15 %

310
+ 14 %
8
12

0.12
0,9 %
20-06-2016
0,12 (T)

8,06
0,99
13,1
8,7
0,18

0
nul
...

1,77
-0,67
NS
NS
844,66

Les premières ventes du biocide biologique AS
d'Amoeba sont reportées d'un semestre, à 
début 2017, a annoncé la société en raison d'un 40
retard dans la procédure d'obtention de l'AMM. 37 %

CDA (CIE DES ALPES) - CDA
17,27
Exploit. de domaines skiables
19 / 13,01
17,65
420 - 24.317.726
4,85 %
17,66
/ 17,27 +- 11,56
Caisse des Dépôts (39,5 %)
%
- 2,15 %
M&G IM (13,7 %)

701
+1%
30
32

0.43
2,5 %
15-03-2016
0,40 (T)

32,34
1,24
13,9
13,1
1,00

55
+ 12 %
15,5
17

1.25
5,7 %
06-06-2016
1,24 (T)

La foncière poursuit sa stratégie de développe- A
ment dans les grandes métropoles régionales. 
Ses résultats ont été supérieurs aux attentes 30
36 %
en 2015. Tous les agrégats sont en hausse.

CEGEDIM - CGM
25,40
Trait. d'informations médicales
39,70 / 21,02
25,50
356 - 13.997.173
31,35 %
26,48 / 25,01 -- 20,63
Fin. Cegedim (52,2 %)
%
- 0,39 %
BPI 15 %

510
+ 20 %
21
26

0
nul
01-07-2011
1 (T)

16,30
1,50
16,9
13,7
1,03

815
+2%
40
41

0.244474
2,2 %
05-05-2016
0,26 (T)

28,82
0,84
26,0
23,7
NS
14,81
0,98
11,4
11,2
NS
1,14
0,03
54,1
36,1
0,43

CHARGEURS (P) - CRI
11,92
12 / 6
Textiles et films plastiques
11,70
65,79 %
274 - 22.966.144 - (Cac PME) 11,92 / 11,47 ++ 32,44
%
Colombus Hold. SAS : 27,8 % + 1,88 %

512
+3%
20
23

0.33
2,8 %
17-05-2016
0,30 (T)

15,20
0,99
12,0

V

Le chiffre d'affaires a progressé de 7,1% à 430
millions d'euros au premier semestre, profitant
de la hausse de 16% des primes d'assurance.

E

5,19
6,12 / 4,48
5,17
2,26 %
5,22 / 5,12 -- 3,53
%
+ 0,39 %

170
-3%
1,5
2,5

0.1
1,9 %
27-06-2016
0,10 (T)

0,12
0,14 / 0,06
0,12
9,09 %
0,14 / 0,11 ++ 33,33
%
0%

120
0%
-3,5
0,6

0
nul
...

25,97
25,99 / 18,60
25,27
%
25,99 / 25 ++ 12,08
6,43 %
+ 2,77 %

309
+9%
31,5
36,3

BIGBEN INTERACT. (P) - BIG
5,42
Conception d'accessoires
5,43 / 2,65
5,28
99 - 18.222.539 - (P)
69,38 %
5,43
/ 5,28 ++ 32,20
Groupe Bolloré (22,1 %)
%
+ 2,65 %
Alain Falc (15,6 %)
BLUE SOLUTIONS - BLUE
Batteries haute techno.
400 - 28.838.316
Bolloré SA (71 %)
Bolloré Participations (18 %)

0,47

Le concepteur de tablettes est redevenu légè- AS
rement bénéficiaire à mi-parcours, à la fois en 
opérationnel et en net, et vise la profitabilité 2,10
21 %
sur l'ensemble de l'année.

CNIM - COM
88,99
Ensembles indus. clés en main
103,76 / 72,50
89,09
269 - 3.028.110
%
89,51
/ 88,46 +- 11,52
Soleni et Me Dmitrieff 27 %
0,91 %
0,11
%
Comp. Nat de Navig. 21 %

830
+1%
36
37

3.4
3,8 %
30-06-2016
5,90 (T)

67,42
11,88
7,5
7,3
0,11

La foncière a bouclé son plan stratégique de
croissance, et entame une phase de transition A
pendant laquelle elle réduira son endettement 
27
et améliorera son ANR. Ses résultats ont 14 %
grimpé au premier semestre.

DERICHEBOURG - DBG
2,71
3,35 / 2,10
Recyclage, nettoyage industriel
2,75
2,87 %
456 - 168.082.030
2,84 / 2,68 -- 18,28
%
CFER (50,82 %)
- 1,31 %

2250
-4%
9
11

0.05
1,8 %
16-02-2016
0,05 (T)

2,03
0,05
54,2
45,2
0,32

E

EKINOPS (P) - EKI
Equipementier télécoms
38 - 5.769.827 - (P)
Ventech (14,7 %)
Odysse (7,7 %)

20
+ 29 %
-2
-0,2

0
nul
...

1,52
-0,35
NS
NS
1,80

E

EOS IMAGING (P) - EOSI
Matériel médical
59 - 20.241.974 - (P)
fonds d'invetissement
Rotschild Investment partner

5,66 / 2,10
- 45,64 %
- 40,45 %

25
+ 15 %
-5
-1

0
nul
...

1,08
-0,24
NS
NS
2,01

ERAMET - ERA
Prod. de métaux non ferreux
890 - 26.543.218
Sorame & Ceir (37,1 %)
BpiFrance (25,7 %)

33,52
57 / 15,36
32,50
%
34,14 / 32,25 -+ 40,07
13,63 %
+ 3,14 %

3100
-0%
-160
-50

0
nul
20-05-2013
1,30 (T)

105,49
-6,03
NS
NS
0,45

ERYTECH PH. (P) - ERYP
biotechnologie
160 - 7.937.331 - (Cac PME)
Management 32 %
ID Invest 21 %

20,11
38,70 / 15,44
20,27
%
20,88 / 20,03 -- 46,70
21,51 %
- 0,79 %

0
NS
-20
-18

0
nul
...

5,10
-2,56
NS
NS
NS

ESI GROUP (P) - ESI
Edition de logiciels
188 - 5.948.422 - (P)
Autres actionnaires 54 %
Famille Rouvray 30 %

31,63
32,10 / 22,05
31,70
12,96 %
31,63 / 31,20 ++ 26,37
%
- 0,22 %

142
+ 14 %
8,7
9,2

0
nul
...

13,98
1,48
21,4
20,3
1,37

ARCHOS (P) - JXR
Fab. de tablettes et smartph.
60 - 34.876.475 - (P)
Henri Crohas (9,25 %)

1,73
2,16 / 1,03
1,73
8,95 %
1,89 / 1,63 -- 3,89
%
0%

190
+ 20 %
1
1,5

0
nul
...

ARGAN - ARG
Conception, loc. de bases
logistiques
342 - 14.478.949
Le Lan (54,40 %)

23,64
25,30 / 19,10
23,93
14,76 %
24 / 23,63 ++ 11,09
%
- 1,21 %

69
+2%
57
58

0.9
3,8 %
04-04-2016
0,88 (T)

20,59
4,01
5,9
5,8
NS

ARTPRICE.COM (P) - PRC
Edition
72 - 6.651.515 - (P)
Groupe Serveur (32,7 %)

10,87
14,90 / 8,34
11,11
19,18 %
11,60 / 10,59 -- 18,45
%
- 2,16 %

7
+2%
0,8
0,9

0
nul
...

ASSYSTEM - ASY
Ingénierie et cons. en innov.
542 - 22.218.216
Dominique Louis (28,86 %)
Autocontrôle (9,78 %)

24,40
25,09 / 16,21
24,90
%
25,09 / 24,30 ++ 41,61
1,54 %
- 2,01 %

950
+5%
38
37

0.8
3,3 %
31-05-2016
0,80 (T)

2,41
0,12
90,4
80,3
10,91
12,51
1,71
14,3
14,7
0,52

ATARI - ATA
Editeur, prod. de jeux vidéo
34 - 178.318.796
Ker Venture (28,75 %)
Frédéric Chesnais (13,25 %)

0,19
0,29 / 0,12
0,19
0%
0,20 / 0,18 - 17,39
%
0%

15
+ 19 %
2
3

0
nul
...

-0,51
0,07
2,8
1,9
2,86

Atari a enfin réglé son contentieux avec le AS
fonds Alden sur un prêt de 12,5 millions d'euros 
vieux de 2007. Il est convenu qu'il rembourse 0,25
32 %
seulement 5,3 millions d'euros.

AUBAY (P) - AUB
Conseil et intégration
302 - 13.030.296 - (P)
P Rabasse (16 %)
Famille Aubert (14 %)

23,15
23,50 / 13,37
22,25
43,70 %
23,15 / 22,17 ++ 25,95
%
+ 4,04 %

320
+ 17 %
18
20

0.3
1,3 %
13-05-2016
0,17 (S)

8,06
1,38
16,8
15,1
0,91

Après une croissance de 19% au premier tri- A
mestre (9% en organique), le groupe a 
annoncé viser un chiffre d'affaires de 317 mil- 26
12 %
lions d'euros sur l'année.

AUFEMININ - FEM
Editeur site Internet
245 - 9.192.352
Gpe Axel Springer (80,8 %)

26,70
28,52 / 19,01
26,90
3,29 %
27,50 / 26,61 ++ 9,43
%
- 0,74 %

110
+ 18 %
17
19

0
nul
30-05-2005
0,64 (D)

15,51
1,85
14,4
12,9
1,69

Le groupe s'est renforcé aux Etats-Unis où la A
rentabilité de Livingly Media se redresse. Tré- 
sorerie particulièrement abondante depuis la 34
27 %
cession de Smart Adserver.

(P) : éligible au PEA-PME.

COURS

LE
C
DE OMM
LA ENT
(Le RÉDA AIRE
C
c
indiqhange TION
not ue qu ment d
re c e no e c
ons us oule
eil s avo ur
ur la ns m
vale odifi
ur) é
CO
N
Pot SEIL
ent
iel OBJ
.

CO
N
Pot SEIL
ent 
iel à OB
12- J. DE
18 m CO
ois URS
VAL
Mé EUR
t
Capier CODE
it
MN
Prin alisati
ÉM
O
cipa on (
M
ux a €)
ctio Nbr
nna e tit
ires res
CO
ClôURS D
Plu ture s E CLÔ
Vars-hauemain TURE
iatio t/pl e p
u ré
Plu n sems-bas céden
s
Var -hau aine sema te
ine
VAR. 52 set/plus
. AN mai -bas
nes 52
N
U
CA
EL - sem
.
CRO2016 e LE
Bén ISS. stimé
C
é
A
Bén fice 20
é ne 16
Div fice net 2016/2015
i
e
RENdende t 2017 estim stimé
Dat DEM 2016 estim é e
Dere du ENT 2 estim é
nie der 01 é
ANC r div. nier d6
ve iv
/
PER action rsé (nidende
a
PER 2016 e - BNP ture)
201 stim A 20
16 e
7 es é
st.
t.- V
E/C
A2
016
est
.

LE
C
DE OMM
LA ENT
(Le RÉDA AIRE
C
c
indiqhange TION
not ue qu ment d
re c e no e c
ons us oule
eil s avo ur
ur la ns m
vale odifi
ur) é

CO
ClôURS D
Plu ture s E CLÔ
Vars-hauemain TURE
iatio t/pl e p
u ré
Plu n sems-bas céden
s
Var -hau aine sema te
ine
VAR. 52 set/plus
. AN mai -bas
NU nes- 52 s
CA
EL
em
.
CRO2016 e LE
Bén ISS. stimé
BénéficeCA 20
é ne 16
Div fice net 2016/2015
iden t 2 es est
REN de 017 tim imé
Dat DEM 2016 estim é e
Dere du ENT 2 estim é
nie der 01 é
ANC r div. nier d6 esti
ve iv m
/
PER action rsé (nidendeé
a
2
0
PER 16 e - BNP ture)
201 stim A 20
16 e
7 es é
st.
t.- V
E/C
A2
016
est
.

VAL
Mé EUR
t
Capier CODE
it
MN
Prin alisatio
ÉM
O
cipa n (M
ux a €)ctio Nbr
nna e tit
ires res

Le segment SRD d’Euronext, dédié aux valeurs moyennes les plus échangées Journal des Finances telles que nous les présentons pour notre cote du SRD ment a été réduite à la seule possibilité pour les investisseurs d’acheter avec
à la Bourse de Paris, fait l’objet d’un guide regroupant les données de cota- classique (se reporter au mode d’emploi de la page III de cote pour obtenir un effet de levier, les ventes à découvert étant interdites, contrairement à ce
tion, les estimations et les recommandations de la rédaction d’Investir-Le des précisions sur ces données). Rappelons que la fonctionnalité de ce seg- qui est proposé au SRD classique.

La société a constitué une banque de données
sur le marché de l'art. Depuis plusieurs années,
un décollage des revenus est espéré
Progression de 6,1% du chiffre d'affaires au
premier trimestre de l'année 2016. Mais la valorisation reste trop élevée et la rentabilité trop
juste.

6,63
6,83 / 3,26
5,74
12,76 %
6,83 / 5,65 ++ 15,10
%
+ 15,51 %
2,93
2,99
3 / 2,93
- 2,01 %

La société est exposée au Royaume-Uni où
elle réalise près de 20 % de son chiffre d'affaires. Nous préférons rester à l'écart de la valeur.

E

Les résultats semestriels marqués par une
amélioration de la marge nous incitent à redevenir acheteurs. Les efforts de rationalisation
payent.
Les revenus ont progressé de 9,5% au premier
trimestre, dopés par le dynamisme du pôle de
jeux vidéo qui continue à voir sa part croître au
détriment des autres activités.
Le groupe a remporté le marché de l'autopartage de véhicules électriques à Singapour. Il
porte sur mille voitures, lesquelles devriaent
entrer en service courant 2017.
Le chiffre d'affaires de l'exercice clos le 30 juin
a frôlé 2 milliards, en repli de 0,7% mais en
croissance de 2,4% en comparable. Le groupe
est très prudent pour 2016-2017.
La société de services maritimes a vu encore
se réduire le taux d'utilisation et le prix de
location de ses navires au premier trimestre. Le
chiffre d'affaires a reculé de 18% à 292
M€£pv£
Le groupe a signé des partenariats avec les
forces armées, ce qui rassure quant à la réalisation de son plan de marche. Le titre a touché
un plancher de sept ans à cause du pétrole.
Dans les Echos, le PDG du groupe a confirmé
une prochaine entrée d'un groupe chinois au
capital à hauteur de 10 à 15%. Les ventes au
3e trimestre ont fléchi de 3,4 %
Le chiffre d'affaires semestrel en croissance de
4% est conforme aux attentes. Toutefois la
société indique qu'elle ajustera à la baisse sa
prévision d'Ebitda en septembre.
Chargeurs se renforce aux Etats-Unis en
rachetant Main Tape, petite société spécialisée
dans les films plastiques de protection qui
représente déjà le premier métier du groupe.
Au premier trimestre 2016, le chiffre d'affaires a
reculé de plus de 17% après une baisse de
l'ordre de 8% déjà en 2015. La prudence
s'impose même si la marge s'est améliorée
mécaniquement l'an dernier.
Derichebourg a effectué une nouvelle et petite
acquisition, celle de Goupe Alter Services qui
réalise un chiffre d'affaires de 17 millions
d'euros dans la propreté.
L'équipementier a signé un contrat avec
Orange, opérateur Tier 1, afin de fournir des
solutions 100G. Il est toujours en négociations
avec un opérateur de rang 1 aux Etats-Unis.
Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre
(8,8M€ pour 18 équipements vendus) sont en
croissance de 65% confirmant le rebond des
facturations (+60%) au1er trimestre.
Nouvelle déception d'Eramet. Le groupe minier
a accusé un déficit opérationnel courant de 91
millions d'euors et une perte nette de 141 millions au titre du premier semestre 2016.
La trésorerie atteint 40 M€ au 1er trimestre. Le
feu vert européen pour Graspa dans la leucemie lymphoblastique est attendu en 2016 ainsi
qu'une entrée au Nasdaq.
L'éditeur de logiciels spécialisé dans les crash
tests virtuels affiche un beau parcours boursier
depuis le début de l'année après avoir signé un
bon premier trimestre sur la plan de l'activité.

A

30
16 %

V

VP

E

A

18
38 %
E

E

A

14
17 %

E

E

A

8
21 %
AS

5
71 %
E

AS

30
49 %
A

37
17 %

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

SOCIÉTÉ

COURS

ACTIVITÉ DIVID. VALOR.

SOCIÉTÉ

COMMENTAIRE ET CONSEIL

LE
C
DE OMM
LA ENT
(Le RÉDA AIRE
C
c
indiqhange TION
not ue qu ment d
re c e no e c
ons us oule
eil s avo ur
ur la ns m
vale odifi
ur) é
CO
N
Pot SEIL
ent
iel OBJ
.

LE BÉLIER - BELI
Equipements automobiles
265 - 6.582.120
Famille Galland (57,7 %)

40,32
41,99 / 25,48
39,49
%
40,49 / 39,50 ++ 38,56
27,39 %
+ 2,10 %

343
+8%
26
27,5

0.9
2,2 %
07-06-2016
0,80 (T)

5,15
14,0
13,3
0,65

A neuf mois de l'exercice 2014-2015 (clos le 31
août), l'activité était en recul de 8,4%. La pulvérisation agricole (-17%) a beaucoup souffert.
La prudence s'impose.

LE NOBLE AGE (P) - LNA
Résidences médicalisées
279 - 8.984.510 - (P)
Dirig. et fondateurs (62 %)
Cogepa (10 %)

31,10
31,80 / 20,02
30,64
%
31,58 / 30,75 ++ 44,99
18,70 %
+ 1,50 %

468
+ 10 %
12,8
14,9

0
nul
06-07-2016
0,16 (T)

13,66
1,49
20,9
18,8
1,14

0.9
1%
01-10-2015
0,90 (T)

44,98
4,38
21,4
19,9
1,42

Le fournisseur de systèmes intégrés d'équipe- AS
ment ferroviaire va se rapprocher du géant 
américain Wabtec. Une offre avantageuse est 110
17 %
proposée aux actionnaires de Faiveley.

15,25
15,66 / 9,80
15,33
43,87 %
15,66 / 15,20 ++ 26,03
%
- 0,52 %

245
+3%
24
25,6

0.3
2%
04-05-2016
0,30 (T)

145
+2%
47
50

6.3
4,4 %
18-05-2016
9 (D)

95,64
4,57
31,0
29,2
NS

La foncière parisienne est la cible d'une bataille
boursière opposant Eurosic à Gecina. Elle a fait ATT
état de résultats semestriels de bonne facture.
Son ANR s'élevait à 133,1€ fin juin.

41,37
44,62 / 25,16
41,30
44 %
41,40 / 40,57 + +26,28
%
+ 0,17 %

176
+2%
30
33

1.7
4,1 %
06-07-2016
4,40 (D)

190
+2%
210
225

1.55
5,7 %
21-04-2016
1,55 (T)

22,70
2,83
9,6
8,9
NS

Foncière des Régions, maison mère de la A
société, propose aux actionnaires d'échanger 
leurs titres contre des actions FDR. Toutefois le 35
29 %
rendement est supérieur chez FDM.

45,39
46 / 35,80
44,01
11,25 %
45,55 / 44,01 ++ 13,48
%
+ 3,14 %

625
+ 22 %
17
23

0.7
1,5 %
07-06-2016
0,64 (T)

62
+5%
3,5
5

0
nul
...

0,81
0,01
45,3
34,0
4,75

Futuren a racheté fin juillet un peu plus de 2
millions d'Oceanes et annulé les obligations
correspondantes. La dette du groupe en a été
réduite de 16,2 millions d'euros.

LECTRA (P) - LSS
Editeur logiciels indus. textile
472 - 30.938.845 - (P)
A. et D. Harari (36,6 %)
Schroders IM (9,9 %)
LINEDATA SERVICES (P) - LIN
Ed. de progiciels financiers
303 - 7.320.382 - (P)
Monsier Jiva et cadres (51 %)
Fonds déclarés (15 %)
MAISONS F. C.(P) - MFC
Constr. de maisons individ.
315 - 6.937.593 - (P)
MFC Prou Invest. (50 %)
Famille Vandromme (6,9 %)
MANITOU (P) - MTU
Fabr. de chariots télesc.
621 - 39.551.949 - (P)
SFERT (41,8 %)
Fam. Himsworth (10,2 %)

15,69
17,40 / 12,58
14,50
7,49 %
15,70 / 14,40 +- 11,28
%
+ 8,21 %

1310
+2%
38
41

0.36
2,3 %
10-06-2016
0,36 (T)

0

0
nul
...

1,18
-1
NS
NS
NS

Les résultats intérimairs à 18 mois de l'essai en
phase 2 du GTL001 n'ont pas montré de différence statistique avec le placebo. Le plan de
dévloppement va être revu.

MANUTAN (P) - MAN
55,75
55,89 / 41,90
Distrib. de matériel de bureau
53,90
14,01 %
424 - 7.613.291
55,89 / 53,85 ++ 13,78
%
Famille Guichard (73,2 %)
+ 3,43 %

676
+8%
32,4
35,5

1.55
2,8 %
29-03-2016
1,25 (T)

MAUNA KEA TEC.(P) - MKEA
Autres biens d'équipement
30 - 19.156.838 - (P)
Psilos (27,2 %)
Creadev (26,1 %)
MAUREL & PROM (P) - MAU
Exploration, prod. de pétrole
774 - 195.340.313 - (Cac PME)
Pacifico (24,53 %)
Macif (7,3 %)
MBWS (P) - MBWS
Vins et spiritueux
461 - 28.318.182 - (Cac PME)
Diana Holding (14,04 %)
La Martiniquaise (11,12 %)
MCPHY ENERGY (P) MCPHY
Stockage de l'énergie
44 - 9.443.100
Manag. et salariés (11,1 %)
Areva (1,9 %)
MEDTECH (P) - ROSA
Equipement médical
119 - 2.392.461 - (P)
Bertin Nahum
Newfund

4,18 / 1,51
- 50,16 %
- 48,21 %

10
+ 18 %
-11
-10

0
nul
...

3,96
5,26 / 2,26
3,94
23,70 %
4,08 / 3,92 +- 33,33
%
+ 0,51 %

290
+5%
-33
22

0
nul
21-06-2013
0,40 (T)

16,28
21,35 / 14,93
16,30
15,43 %
16,57 / 16,11 -- 19,41
%
- 0,12 %

400
- 11 %
5
20

0
nul
27-09-2007
0,50 (T)

3,80
0,83
18,4
16,2
1,63
17,73
4,10
10,1
9,2
1,78
17,83
2,45
18,5
13,7
NS
12,51
0,96
16,3
15,1
0,52
46,45
4,26
13,1
12,0
0,65
0,64
-0,68
NS
NS
1,99
5,64
-0,17
NS
35,2
3,12
7,71
0,17
95,8
23,3
0,98

4,67
6,34 / 4,02
4,66
24,31 %
4,70 / 4,61 -- 15,09
%
+ 0,21 %

8
+ 92 %
-7
-6

0
nul
...

1,73
-0,74
NS
NS
5,55

Après avoir réalisé un chiffre d'affaires de 2,2 AS
millions d'euros au prmeier semestre, la société 
attend une forte accélération de sa croissance 6,50
au second semestre, grâce à plusieurs contrats. 39 %

49,90
50 / 22,51
49,78
66,06 %
49,90 / 49,51 ++ 96,46
%
+ 0,24 %

11
+ 69 %
-0,5
0,3

0
nul
...

6,17
-0,21
NS
NS
9,76

MERSEN - MRN
Composants électriques
334 - 20.636.854
Axa IM Priv. Equity (15 %)
CDC (10 %)

16,19
20,45 / 11,09
16,10
%
16,76 / 15,96 -- 17,78
4,76 %
+ 0,56 %

790
+2%
6,5
7

0.6
3,7 %
04-07-2016
0,50 (T)

23,70
0,31
52,2
47,6
0,72

METABOLIC EX.(P) - METEX
Chimie biologique
45 - 23.261.500 - (Cac PME)
Capital Invest. histor. (36 %)
Dirigeants (7 %)
MGI COUTIER - MGIC
Equipementier automobile
563 - 26.741.040
Coutier Junior (57,3 %)
Coutier Senior(12,2 %)
MONTUPET SA (P) - MON
Equipementier automobile
771 - 10.782.769
Stephane Magnan (11,6 %)
Marc Majus (11,6 %)
NANOBIOTIX - NANO
biotechnologie
269 - 15.632.357
FCPR matignon 18 %
Cap décisif 13 %
NATUREX (P) - NRX
Ingrédients naturels
729 - 9.247.228 - (Cac PME)
Finasucre (22,91 %)
Caravelle (15,22 %)
NEOPOST - NEO
Equip. affranchissement postal
842 - 34.562.912
First Eagle Invest (10 %)
MFS Invest. (9 %)
NEURONES (P) - NRO
Services informatiques
520 - 24.231.378 - (P)
L. de Chammard (45,7 %)
Luc de Chammard (25,10 %)
NRJ GROUP (P) - NRG
Radio
750 - 78.417.846 - (P)
Famille Baudecroux (77,3 %)
FCP Odyssée (4,62 %)
OENEO - SBT
Fûts et bouchons pour le vin
523 - 61.563.075
Andromède (62,74 %)
Amiral Gestion (5,7 %)

1,92
5,14 / 1,42
1,92
%
2,04 / 1,90 - -48,39
27 %
0%

1
+ 67 %
-6
-3

0
nul
...

21,04
21,84 / 12,15
20,50
%
21,07 / 20,50 ++ 47,75
11,32 %
+ 2,63 %

940
+9%
56
60

0.25
1,2 %
05-07-2016
0,20 (T)

2,43
-0,28
NS
NS
43,46
10,65
2,09
10,0
9,4
0,65

Le géant américain Zimmer Biomet va lancer
une OPA sur la société au prix de 50€ par APP
action, soit une prime de 60 % par rapport au
dernier cours précédant l'annonce.
Si la marge a un peu reculé en 2015, elle s'est
toutefois maintenue à un niveau satisfaisant. A
2016 ne sera pas très différent de l'an dernier 
20
mais le groupe pourrait profiter d'une embellie 24 %
en 2017.
La trésorerie nette d'endettement est tombée
sans le rouge à -0,8 million fin mars et la E
société de chimie verte a affiché 0,4 million de
revenus.

530
+7%
62

30-06-2015
1 (T)

56,58
3,11
12,3
NS
0,03

La baisse du pétrole favorise les marges de A
raffinage. Les résultats annuels sont repassés 
largement dans le vert. Mais la société n'a pas 47
22 %
versé de dividende.

EURO DISNEY - EDL
Exploitation de parcs de loisirs
971 - 783.364.900
The Walt Disney C. (81,10 %)
Kingdom 5-KR-21 (5 %)
EUROPACORP - ECP
Producteur de films
119 - 29.548.937
Luc Besson (43,8 %)
Christophe Lambert (9,9 %)
EXEL INDUSTRIES (P) - EXE
Fabrication de pulverisateurs
490 - 6.787.900 - (P)
SAS Exel (61,26 %)
Patrick Ballu+fam (15 %)

1,41 / 1,11
- 10,14 %
- 3,88 %

1410
+3%
-120
-125

0
nul
...

0,91
-0,12
NS

4,02
5,40 / 3,40
3,68
14,47 %
4,10 / 3,66 -- 17,96
%
+ 9,24 %

210
+ 43 %
6
11

0
nul
30-09-2013
0,12 (T)

1,24
5,25
0,20
19,8
10,8
0,83

Même si la dette a été réduite et les fonds propres reconstitués, les pertes récurrentes vont à
nouveau créer des problèmes à l'avenir. La fréquentation recule encore.

72,26
82,95 / 44,63
71,35
37,82 %
72,55 / 68,51 ++ 15,99
%
+ 1,28 %

840
+2%
35
37

1.07
1,5 %
14-01-2016
1,07 (T)

FAIVELEY TRANSPORT - LEY
93,80
Equipement ferroviaire
96,77 / 85
94,16
1.371 - 14.614.152
%
94,30 / 93 -- 0,48
Gpe F. Faiveley (55,9 %)
1,76 %
0,38
%
FIL Ltd (7,7 %)
FONCIÈRE DE PARIS-SIIC FDPA
141,69
154,88 / 101,41
Foncière
142
31,68 %
1.458 - 10.291.637
142 / 139,13 ++ 27,90
%
Allianz (20,76 %)
- 0,22 %
Covéa (18,66 %)
FONCIÈRE DES MURS - FMU
27,14
Murs d'exploitation
29 / 24,26
26,44
2.011 - 74.103.963
4,51 %
/ 26,39 ++ 2,42
Foncière des Rég. (43,05 %) 27,24
%
+ 2,65 %
Generali Vie (20,6 %)

1095
+3%
64
69

FUTUREN - FTRN
Prod. d'électricité éolienne
152 - 222.903.366
Action de concert (55,9 %)

E

V

C

GENTICEL (P) - GTCL
1,44
Dévt vaccins thérapeutiques
7,35 / 1,35
1,40
22 - 15.562.934 - (P)
80 %
1,53
/ 1,39 - -78,44
Invest. Ins. historiques (60 %) + 2,86
%
%
Business Angels (11 %)

-13,4
-6

GFI INFORMATIQUE - GFI
Conseil, infogérance
532 - 66.570.771
Apax (50,48 %)
B. & G. (27,88 %)

7,99
8,79 / 5,60
7,92
%
8,01 / 7,91 +- 26,62
3,97 %
+ 0,88 %

920
+3%
28
32

0.1
1,3 %
01-07-2016
0,15 (T)

4,70
0,42
18,8
16,5
0,57

Nous avons profité de l'offre du qatari Mannai
pour conseiller de vendre. Résultats 2015 sans
surprise, avec un bon redressement au
deuxième semestre en France.

GL EVENTS (P) - GLO
17,40
Prest. services événementiels
20,57 / 14,08
17,30
407 - 23.402.711 - (P)
%
17,40
/ 17,12 -+ 10,77
Polygone (52,9 %)
4,50 %
+ 0,58 %
Sofina (10,1 %)

1000
+6%
37
37

0.6
3,4 %
30-05-2016
0,60 (T)

16,11
1,63
10,7
10,7
0,77

Chiffre d'affaires semestriel de 489,9 M€, en A
croissance organique de 5,1%. Après l'Euro, les 
JO de Rio et la COP 22 stimulent le second 21
21 %
semestre.

GROUPE CRIT - CEN
Intérim, services aéroport.
672 - 11.250.000
Famille Guedj (74,9 %)

59,71
61,48 / 43,05
58,10
%
60 / 58,09 ++ 19,90
4,86 %
+ 2,77 %

2040
+5%
80
85

0.43
0,7 %
28-06-2016
0,40 (T)

25,45
7,11
8,4
7,9
0,28

Le groupe diversifié dans les services aéropor- A
tuaires a démarré l'exercice 2016 dans de très 
bonnes conditions. Le chiffre d'affaires du pre- 70
17 %
mier trimestre a augmenté de 13,9%.

GROUPE FNAC - FNAC
Distribution
983 - 16.595.610
Groupe Artémis (38,88 %)
Vivendi (15 %)

59,22
64,95 / 44,70
56,50
17,73 %
59,22 / 56,30 ++ 9,06
%
+ 4,81 %

3970
+2%
57
75

0
nul
...

38,37
3,43
17,2
13,1

Au semestre, les ventes sont restées stables, AS
mais la perte nette s'est creusée à 75,5M 
compte tenu aux coûts liés à l'achat de Darty. 65
Hors ces éléments, le profit se monte à 6,6M. 10 %

0.34
1,6 %
26-06-2015
0,32 (T)

4,60
0,37
57,8
28,9
1,10

Le groupe a enregistré une progression de son
chiffre d'affaires de 24,2% au premier semes- A
tre. Il anticipe un bon second semestre et qu'il 
25
dépassera l'objectif de chiffre d'affaires annuel 16 %
de 280 millions.

297
+ 12 %
5
10

V

V

GUERBET (P) - GBT
59
76,97 / 47,50
Produits de contraste
58,13
4,84 %
728 - 12.343.474 - (Cac PME) 59,55 / 56,80 -- 8,95
%
Famille Guerbet 59 %
+ 1,50 %

809
+ 65 %
45
63

0.8
1,4 %
06-06-2016
0,65 (T)

22,30
3,54
16,7
12,2
1,41

Le groupe entre dans une période de transition
lié à l'intégration de l'américain. Le CA du 1er
semestre est en recul de2,3% en proforma (+
65 % en publié). L'Ebitda pro forma est
attendu stable en 2016.

HAULOTTE GROUP (P) - PIG
Fabricant de nacelles
464 - 31.371.274 - (Cac PME)
Solem (50,8 %)
Autocontrôle (4,6 %)

14,78
17,26 / 11,80
14,01
%
14,80 / 14 -+ 12,85
6,64 %
+ 5,50 %

460
+3%
29
32

0.22
1,5 %
30-05-2016
0,22 (T)

7,10
0,87
17,0
14,3
1,10

Au premier semestre 2015, le résultat opérationnel courant, hors gains de change, a reculé
du fait de l'intensité concurrentielle et la
hausse des frais fixes.

HI MEDIA - HIM
Régie publicitaire Internet
17 - 2.886.088
BJ Invest (12 %)
United Internet (10,5 %)

5,95
10,49 / 3,60
5,79
43,12 %
6 / 5,70 +- 32,81
%
+ 2,76 %

63
-3%
-3
-1

0
nul
...

6,42
-1,01
NS
NS
0,19

Après la vente du pôle édition (Jeuxvideos.com) et la scission du pôle Paiements
(HiPay), les perspectives de la branche publicité
en ligne sont peu engageantes.

ID LOGISTICS - IDL
Logistique contractuelle
787 - 5.585.881
Immod 34,84 %
Public 33,30 %

140,90
140,90 / 93
134,14
41,14 %
140,90 / 134,14 ++ 9,65
%
+ 5,04 %

1255
+ 35 %
25
32

0
nul
...

23,42
4,48
31,4
24,6
0,69

ID Logistics poursuit sa croissance. Le groupe a A
publié un chiffre d'affaires semestriel en 
hausse de 4,3 %, à 460,9 millions d'euros, dont 145
3%
5,1 % au deuxième trimestre.

INNATE PHARMA (P) - IPH
Biotechnologies
591 - 53.916.154 - (Cac PME)
Novo Nordisk (15 %)
Fonds strat.d'invest. (13 %)

10,96
15,19 / 8,26
11
19,77 %
11,12 / 10,61 -- 19,05
%
- 0,36 %

25
0%
-18
-30

0
nul
...

1,41
-0,33
NS
NS
15,24

Démarrage d'un nouvel essai clinique de phase AS
2 évaluant lirilumab en combinaison avec 
l'Opdivo de BMS et le Vidaza de Celgene dans 19
le traitement du syndrome myélodysplasique . 73 %

INSIDE SECURE (P) - INSD
Semi-conducteurs
78 - 43.116.466 - (P)
FCPR Sofinnova C. (13,68 %)
Gimv (12,39 %)

1,80
1,88 / 0,63
1,53
14,71 %
1,88 / 1,50 ++ 78,69
%
+ 17,65 %

50
- 21 %
-1,2
2

0
nul
...

1,29
-0,04
NS
30,6
1,26

La cession des semi-conducteurs à WISeKey a
été signée pour 2 millions de FS et des obligations convertibles. Le recentrage sur les licences et les logiciels est bouclé.

INTERPARFUMS (P) - ITP
24
24,50 / 17,78
Parfums
23,65
7,32 %
850 - 35.409.418 - (Cac PME) 24,49 / 23,41 ++ 16,30
%
Inter Parfums Inc. (73 %)
+ 1,48 %

350
+7%
31
35

0.52
2,2 %
27-04-2016
0,50 (T)

12,05
0,87
27,6
24,2
2,04

Le chiffre d'affaires à mi-année a crû de 10,3%, A
à 162,3 millions) grâce aux deux principales 
licences, Montblanc et Jimmy Choo. Les prévi- 28
17 %
sions annuelles sont maintenues.

IPSOS - IPS
Institut de sondages
1.313 - 45.336.235
LT Participations (26,2 %)
Fidelity (6,2 %)

28,96
29,80 / 16,71
28,54
36,12 %
29,39 / 28,51 ++ 36,48
%
+ 1,47 %

1807
+1%
116
118

0.85
2,9 %
01-07-2016
0,80 (T)

20,41
2,56
11,3
11,1
0,99

La croissance organique s'est élevée à 3,3% au A
1er semestre (dont +3% au 2ème trimestre), 
avec une marge opérationnelle en progrès de 34
17 %
0,83 points, à 6,45%.

JACQUET METAL S.(P) - JCQ
14,70
Distribution d'acier
17,65 / 10,02
353 - 24.028.438 - (Cac PME) 14,9914/ 14 - 16,14 %
JSA / Eric Jacquet (40,32 %)
+ 2,80 %
+5%
CCAN 2007 ETVE SL (5,15 %)

1700
+ 23 %
16
30

0.4
2,7 %
05-07-2016
0,40 (T)

12,29
0,67
22,1
11,8
0,33

Le premier semestre s'est caractérisé par un A
retournement des cours des métaux, ce qui 
devrait se refléter dans les résultats du groupe 17,50
19 %
le 7 septembre prochain.

LATÉCOÈRE (P) - LAT
3,51
Aérostructures et câblages
4,89 / 3,06
330 - 94.043.676 - (Cac PME) 3,553,35
%
/ 3,34 -- 22,43
Apollo GM (15,1 %)
14,81 %
+
4,78
%
Monarch MF (11,58 %)

730
+2%
3,5
6,2

0
nul
29-06-2007
0,75 (T)

41,41
0,04
92,9
52,4
0,54

Yannick Assouad, actuelle directrice générale
de la branche cabine de Zodiac Aeropsace,
prendra la tête du groupe en novembre, en
remplacement de Frédéric Michelland.

(P) : éligible au PEA-PME.

COMMENTAIRE ET CONSEIL

L'exercice clos fin mars 2016 a été déficitaire. A

Le film à gros budget Valérian sortira en juillet 5,50
2017. Rumeurs de changement de contrôle.
37 %

2
5,2 %
08-07-2013
2 (T)

GROUPE GORGÉ (P) - GOE
21,56
Fab. drones et imprim. 3D
25,81 / 17,01
290 - 13.439.843 - (Cac PME) 21,7221,68
13,06 %
/ 21,36 -- 12,68
Famille Gorgé (57,53 %)
%
- 0,55 %
Bpifrance particip. (8,26 %)

ACTIVITÉ DIVID. VALOR.

Le négociant a publié des résultats annuels
(clos le 31 mars) en amélioration mais, faute de
contact direct avec la direction arrivée fin 2014,
nous restons à l'écart.
La société de vente sur Internet de produits
high tech qui a acquis Materiel.net a accru sa
rentabilité en 2015. le bénéfice net est pil celui
que nous avions estimé.
Les résultats 2015 ont été excellents. La baisse
de 1,8% du CA au premier trimestre est due à
la baisse de l'aluminium. Les tonnages ont continué à augmenter de 6%.
Le groupe a affiché un chiffre d'affaires semestriel de 193 mllions en hausse de 11% (+ 6 % à
préimètre constant)£cr£Il vise plus de 385 millions d'eurosde facturations en 2016 avec une
croissance interne élevée
Le chiffre d'affaires a progressé de 12% au premier trimestre à 62,2 millions d'euros. La
société reste confiante dans ses perspectives
de croissance de moyen terme.
L'éditeur de logiciels a bondi de près de 35%
depuis janvier. Nous préférons prendre une
partie de nos bénéfices vu son exposition au
secteur financier au Royaume-Uni.
En 2016, la société pourrait enregistrer un doublement de son résultat par rapport à celui de
2015. Un redressement qui va se poursuivre les
années suivantes.
Les résultats de 2015 ont été en avance sur la
feuille de route fixée par la société. 2016
s'annonce bien aussi avec une nouvelle amélioration de la marge.
Les résultats semestriels inférieurs aux attentes ont été impactés par l'achat de Pichon. Le
ROC a cru de 6,5% à périmètre constant. Nous
attendons un meilleur 2nd semestre
la medtech a obtenu une nouvelle autorisation
de la FDA pour l'utilisation de mini-sondes
dédiées à la chirurgie en proche infrarouge. Le
titre est encore en fort recul sur un an.
L'actionnaire de référence, Pacifico, est en discussion avec l'indonésien Pertamina en vue de
céder ses parts. L'offre s'élève à 4,20€ par
action, plus 50 cents sous certaines conditions.
Le chiffre d'affaires du premier semestre, en
baisse de 7,9 %, à 205millions, a été inférieur
aux attentes. L'Ebitda au 30 juin (publié en
septembre) s'annonce en recul.

18500
+6%
40
-50

0,68
0,71 / 0,48
0,70
13,33 %
0,71 / 0,68 ++ 15,25
%
- 2,86 %

COURS

XI

59,89
4,62
15,6
14,1
2,92
7,86
1,74
20,4
15,0
0,50
16,81
3,95
10,2
9,6
0,84

ESSO SAF - ES
38,42
70,94 / 36,55
Raffinage et distrib. de pétrole
37,55
42,87 %
494 - 12.854.578
41,05 / 37,70 -- 21,88
%
Exxon Mobil Corp. (83 %)
+ 2,32 %
1,24
1,24
1,25 / 1,23
0%

CO
ClôURS D
Plu ture s E CLÔ
Vars-hauemain TURE
iatio t/pl e p
u ré
Plu n sems-bas céden
Vars-hau aine sema te
t
.
ine
VAR52 se/plus
. AN mai -bas
n
NU es- 52 s
CA
EL
em
.
CRO2016 e LE
I
S
Bén S. stimé
BénéficeCA 20
é ne 16
Div fice net 2016/2015
iden t 2 es est
REN de 017 tim imé
Dat DEM 2016 estim é e
Dere du ENT 2 estim é
nie der 01 é
ANC r div. nier d6
ve iv
/
PER action rsé (nidende
a
2
0
PER 16 e - BNP ture)
201 stim A 20
16 e
7 es é
st.
t.- V
E/C
A2
016
est
.

CO
N
Pot SEIL
ent 
iel à OB
12- J. DE
18 m CO
ois URS
VAL
E
Mé UR
t
Capier CODE
it
MN
Prin alisati
ÉM
O
cipa on (
ux a M€)
ctio -Nbr
nna e tit
ires res

LE
C
DE OMM
LA ENT
(Le RÉDA AIRE
C
c
indiqhange TION
not ue qu ment d
re c e no e c
ons us oule
eil s avo ur
ur la ns m
vale odifi
ur) é

VAL
Mé EUR
t
Capier CODE
itali
MN
s
Prin atio
ÉM
O
cipa n (M
ux a €)ctio Nbr
nna e tit
ires res
CO
ClôURS D
Plu ture s E CLÔ
Vars-hauemain TURE
iatio t/pl e p
u ré
Plu n sems-bas céden
s
Var -hau aine sema te
ine
VAR. 52 set/plus
. AN mai -bas
n
5
N
e
UEL s- 2 se
CA
m.
CRO2016 e LE
Bén ISS. stimé
C
é
Bén fice A 20
é ne 16
Div fice net 2016/2015
i
RENdende t 2017 estimestimé
Dat DEM 2016 estim é e
Dere du ENT 2 estim é
nie der 01 é
ANC r div. nier d6 esti
ve iv m
/
PER action rsé (nidendeé
a
PER 2016 e - BNP ture)
201 stim A 20
16 e
7 es é
st.
t.- V
E/C
A2
016
est
.

SRD VALEURS MOYENNES la cote

E

V

E

E

E

LAURENT-PERRIER (P) - LPE
72,25
Champagne
83,90 / 65,91
71,32
430 - 5.945.861 - (P)
12,75 %
72,29
/ 70,89 -- 12,95
F. de Nonancourt (59,26 %)
%
+ 1,30 %
Public (39,14 %)
LDLC.COM (P) - LDL
35,50
Distribution en ligne
37,20 / 17,50
35,30
224 - 6.322.106 - (P)
83,18 %
35,55
/ 35,24 ++ 26,79
L. Villemonte de la C. (25 %)
%
+ 0,57 %
C. Villemonte de la C. (12 %)

ONXEO (P) - ONXEO
Traitement cancer et sida
132 - 41.470.860 - (P)
ING Belgique (8,8 %)
Fin. de la Montagne (7,8 %)

1,59
1,59
1,61 / 1,56
0%

■ 71,53
■ 71,53

0/0
0%

71,96 / 48
+ 8,87 %
+ 0,18 %

250
+2%
27,5
30,5

1.1
1,5 %
18-07-2016
1,05 (T)

528
+ 65 %
11
15

0.55
1,5 %
02-10-2015
0,45 (T)

17,21
1
19,97 / 12,39 + 400
17,17
%
%
17,30 / 17,02 -+ 2,55
-14
8,51
%
+ 0,23 %
-18

0
nul
...

78,87
79,85 / 60,17
77,05
18,07 %
79,30 / 76,53 ++ 10,46
%
+ 2,36 %

420
+6%
20
27

0.1
0,1 %
03-07-2014
0,10 (T)

24,36
34,80 / 16,07
23,73
%
24,80 / 23,77 -+ 27,17
8,41 %
+ 2,65 %

1250
+5%
134
134

1.7
7%
05-08-2016
0,90 (S)

21,48
22,39 / 15,40
21,89
33 %
21,89 / 21,41 + +23,38
%
- 1,87 %

445
+ 11 %
24
26

0.07
0,3 %
15-06-2016
0,06 (T)

9,56
10,07 / 7,75
9,50
%
9,60 / 9,32 +- 15,74
3,14 %
+ 0,63 %

390
+3%
26,5
31,5

0
nul
15-05-2012
0,30 (T)

8,50
8,90 / 6,01
8,42
%
8,57 / 8,38 ++ 30,37
13,33 %
+ 0,95 %

243
+ 15 %
30
34

0.15
1,8 %
02-08-2016
0,13 (T)

3,19
4,67 / 2
3,12
%
3,33 / 3,11 -- 30,20
14,93 %
+ 2,24 %

4
+5%
-23
-22

0
nul
...

5,75
12,4
1
-1,21
NS
NS
247,03
39,72
2,17
36,3
27,0
2,05
23,70
3,72
6,5
6,5
1,32
8,35
0,99
21,7
20,0
0,86
6,83
0,34
28,3
23,8
2,41
3,04
0,48
17,7
15,5
2,46
2,68
-0,56
NS
NS
24,82

E

VP

A

46
14 %
A

37
19 %
E

VP
16 %
A

55
21 %
A

20
27 %
A

65
17 %
E

AS

4,50
14 %
A

18
11 %

Le chiffre d'affaires trimestriel a confirmé les A
très bons résultats 2015. Au premier trimestre, 
25
les ventes ont augmenté de 15,5%.
19 %
L'OPA du canadien Linamar au prix de 71,53 € APP
par action s'e'st achevée le 18 Janvier. Nous
conseillons d'apporter à l'offre.
Les résultats de phase 2 dans le traitement du AS
cancer de la tête et cou sont ressortis positifs 
et très supérieurs à la radiothérapie seule. Une 23
34 %
phase 3 va etre lancée.
Le chiffre d'affaires du premier semestre a été A
bien accueilli. Il a progressé de 2,7%, à 208 
millions d'euros, mais de 5,3% à devises et 90
14 %
périmètre constants.
Les résultats ont été bien accueillis même si la A
marge opérationnelle a reculé. La stratégie de 
30
diversification commence à porter ses fruits. 23 %
Après une hausse de 17% au premier trimestre,
le groupe a indiqué s'attendre à une porgres- VP
sion de 10% de son chiffre d'affaires en 2016.
Mais le titre reste trop cher.
Résultat opérationnel courant en baisse de A
29,6% à 10 M€ au 1er semestre. Une mesure 
d'audience contestée a pesé sur les recettes. 12
26 %
Trésorerie nette abondante.
Le chiffre d'affaires du premier trimestre (62,9 A
millions, + 18,4% en comparable), a été salué. 
Pour le paiement du dividende en actions, le 10
18 %
prix a été fixé à 6,79 €.
La biotech a annoncé une stabilité de sa perte
semestrielle à 11 millions d'euros . Les premiè- AS
res étapes sont positives dans le développe- 
5
ment de la nouvelle formulation orale du 57 %
Beleodaq.

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

SOCIÉTÉ

COURS

ACTIVITÉ DIVID. VALOR.

PARROT (P) - PARRO
15
Fabr. de périphériques sans fil
34,48 / 11,90
452 - 30.100.939 - (Cac PME) 15,6314,94
41,78 %
/ 14,61 -- 44,42
H. Seydoux (35,5 %)
%
+
0,40
%
Delaware HG V CM ( 10,01 %)

320
-2%
-80
-50

0
nul
...

5,21
-2,66
NS
NS
0,69

PHARMAGEST INTE.(P) - PHA ■ 28,61
Editeurs de logiciels
29,40 / 19,95
■ 114,25
87 - 3.034.825 - (P)
13,80 %
115,15 / 111,50 ++ 14,60
Welcoop pharma 68 %
%
+
0,31
%
Fondateurs 8 %

122
+7%
20,5
22

0.63
2,2 %
01-07-2015
2,90 (T)

6,05
1,37
20,9
19,7
0,26

PIERRE & VACANCES - VAC
Exploit. de résid. Tourist.
400 - 9.801.723
SITI (44,3 %)
Autocontrôle (1,5 %)

40,82
43,89 / 23,51
41,21
%
41,40 / 40,75 ++ 38,80
38,61 %
- 0,95 %

1450
+1%
12
27

0
nul
19-03-2012
0,70 (T)

37,22
1,22
33,3
14,8
0,41

PLASTIVALOIRE (P) - PVL
Equipement automobile
279 - 2.765.700 - (Cac PME)
P. Findeling (44,8 %)
V. Findeling (4 %)

100,80
113,24 / 54,41
101,97
51,15 %
102,63 / 99,38 ++ 38,37
%
- 1,15 %

550
+ 15 %
28
33

2
2%
29-03-2016
1,40 (T)

54,24
10,11
10,0
8,5
0,68

PROLOGUE (P) - PROL
Logiciels applicatifs
38 - 33.302.119
Financière Olano : (6,22 %)
=

1,14
1,88 / 0,82
0,89
37,02 %
1,17 / 0,87 -- 26,45
%
+ 28,09 %

50
+8%
-2,5
-2

0
nul
...

0
-0,08
NS
NS
0,65

PSB INDUSTRIES (P) - PSB
Emballage, chimie de spéc.
162 - 3.675.000 - (P)
Famille Entremont (29,5 %)
Provendis (26 %)

44,05
58 / 41,50
43,79
17,14 %
44,26 / 43,50 -- 20,49
%
+ 0,59 %

400
+ 21 %
21
22

2
4,5 %
06-05-2016
2 (T)

33,46
5,71
7,7
7,4
0,61

QUANTEL (P) - QUA
Lasers (médecine, industrie..)
30 - 8.096.015 - (P)
Mr de Salaberry 15 %
Fonds 4 %

3,66
4,08 / 2,40
3,64
%
3,72 / 3,55 ++ 23,23
27,97 %
+ 0,55 %

72
+ 16 %
2,6
3

0
nul
...

0,33
11,1
9,9
0,54

RALLYE - RAL
Holding
736 - 48.778.526
Foncière Euris (55,3 %)
Mellon (1 %)

15,08
26,27 / 11,80
15
%
15,15 / 14,70 -+ 41,28
5,09 %
+ 0,53 %

47500
+1%
120
220

1.83
12,1 %
25-05-2016
1,83 (T)

24,65
2,46
6,1
3,3
0,13

RAMSAY GEN. SANTÉ - GDS
Hospitalisation privée
1.010 - 75.957.095
Santé Dev. Eur. (59,65 %)
Santé Hold. (23,8 %)

13,30
15,98 / 13,12
13,22
14,74 %
13,69 / 13,18 -- 12,50
%
+ 0,61 %

2025
0%
25
25,5

0.75
5,6 %
02-12-2014
1,40 (A)

7,35
0,32
41,6
40,3
0,86

380
-1%
-10
-5

0
nul
04-07-1990
0,61

-0,08
-0,42
NS
NS
0,22

RECYLEX - RX
2,16
Transform. de mét. spéc.
2,12
52 - 24.110.982
2,20 / 2,13
Glencore (32,1 %)
+
1,89
%
Institutionnels français (4,8 %)
RODRIGUEZ GROUP - ROD
0,90
Concepteur de yachts de luxe ■
■ 0,93
11 - 12.500.000
0
/0
Famille Rodriguez (35,4 %)
0%
JP Morgan Chase (5,4 %)
SAVENCIA - SAVE
58,51
From. et sous-prod.laitiers
58,64
821 - 14.032.930
58,80
/ 58,30
Soparind (Bongrain) (60,59 %) - 0,22
%
Salariés (1,54 %)

4,25 / 0,97
+ 29,34 %
- 35,33 %
0,90 / 0,90
0%
0%

0
nul
25-04-2006
0,55 (T)

0
0
NS

COMMENTAIRE ET CONSEIL
Le repositionnement commercial et le renforcement des dépenses pour la R&D et le marketing ont continué de peser. La perte semestrielle a atteint 66,5 millions d'euros.
Le chiffre d'affaires a renoué avec une croissance dynamique de 12% au premier trimestre.
Les nouveaux relais de croissance sont en
marche.
Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a
une fois de plus été bien meilleur que prévu. Le
terrible nouvel attentat à Nice n'a pas affecté le
titre (-1% le 15/7).
Après la publication d'excellents résultats
semestriels mi-juin, l'action a continué à progresser se rapprochant de notre objectif de
cours. On prendra une partie de ses bénéfices.
L'action a chuté de 30% depuis janvier. Les
analystes anticipent un retour à la rentabilité
en 2016 grâce aux effets du rapprochement
avec O2i qui a pesé sur les comptes en 2015.
Les revenus ont progressé de 15% au premier
semestre, mais en organique, ils ont reculé de
6%. Le groupe poursuit sa restructuration et le
redéploiement de son activité.
Le redressement se confirme. Le chiffre d'affaires semestriel est en hausse de 26% grâce
notamment à un appel d'offre de 2,9 millions
en Inde. Retraité de ce dernier il progresse de
14%.
Le titre s'est un peu redressé. Le dividende a
été maintenu à 1,83 €. La dette au semestre a
baissé et le profit semestriel intègre les plusvalues de ventes de l'Asie par Casino
Le résultat opérationnel a doublé, pour atteindre 49,4 millions d'euros du 30 juin au
31decembre 2015 suite à la fusion. L'exercice
est désoramis arrêté au 30 juin..
Le Conseil d'Etat a annulé l'arrêt donnant droit
à l'allocation de cessation anticipée d'activité.
L'affaire est désormais entre les mains de la
Cour d'appel de Douai.
Aucune information nouvelle sur cette société
en redressement judiciaire. Le titre est toujours
suspendu.

SOCIÉTÉ
E

A

34
19 %
A

50
22 %
VP

AS

1,40
23 %
A

64
45 %

E

E

E

E

60 / 53
+ 0,02 %
- 2,04 %

4420
-0%
80
90

1.2
2,1 %
16-05-2016
1 (T)

SÉCHÉ ENVIRONN.(P) - SCHP
31,70
Traitement des déchets
34,21 / 23,83
31,51
249 - 7.857.732 - (P)
%
31,74
/ 31,50 -+ 4,60
Famille J. Séché (48,5 %)
9,31 %
+ 0,60 %
CDC (9,89 %)

467
+1%
20
21,5

0.95
3%
13-06-2016
0,95 (T)

31,02
2,54
12,5
11,6
1,09

SEQUANA - SEQ
Producteur, distrib. de papier
108 - 65.183.351
Impala (20 %)
Bpifrance (15 %)

1,65
4,74 / 1,64
1,73
62,33 %
1,76 / 1,64 -- 59,46
%
- 4,62 %

3400
+3%
40
50

0
nul
31-05-2011

9,17
0,78
2,1
1,7
0,10

SHOWROOMPRIVÉ - SRP
18,64
Distribution en ligne
21,85 / 16,15
611 - 32.804.103 - (Cac PME) 18,7018,23
4,41 %
/ 18,24 -- 6,75
David Dayan (12,2 %)
%
+
2,25
%
Eric Dayan (11,9 %)

540
+ 22 %
9,5
19

0
nul
...

5,73
0,29
64,4
32,2
0,89

SIPH - SIPH
Prod. de caoutchouc naturel
166 - 5.060.790
Sifca (55,6 %)
Michelin (20 %)
SOITEC (P) - SOI
Matériaux semi-conducteurs
449 - 606.230.217 - (Cac
PME)
BPI + CDC (13,27 %)
F. Auberton-Hervé (2,55 %)
SOLOCAL (P) - LOCAL
Editeur d'annuaires
103 - 38.876.564 - (Cac PME)
Edmond de Rothschild (6 %)
DNCA (5 %)
SQLI (P) - SQI
Serv. informatiques, conseil
126 - 3.685.916 - (P)
Alto Invest (5,6 %)
Aurinvest (5,6 %)

32,86
37,99 / 22,51
33
1,73 %
34,17 / 32,30 ++26,34
%
- 0,42 %

285
+ 15 %
4
5

0
nul
20-06-2014
0,98 (T)

21,72
0,79
41,6
33,3
0,87

Le chiffre d'affaires au 31 mars a reculé de
5,8%, à un milliard d'euros, et de 2,7% à don- E
nées comparables. Les comptes semestriels
sont prévus le 8 septembre.
Le chiffre d'affaires du premier trimestre a été A
salué, car basé sur une croissance interne de 
5,1% pour les activités hors concessions. Les 38
20 %
prévisions ont été confirmées.
Le chiffre d'affaires ne cesse pas de se contracter depuis 2010 et la denrière publication V
n'est pas rassurante. L'activité est d'ailleurs très
dépendante du Royaume-Uni.
La société affiche une bonne croissance
semestrielle (CA + 20%£pv£ res net de 8 M€). E
Mais son ratio PER est encore assez élevé à 31
fois les profits estimés pour 2017
Depuis le 1er janvier, le prix du caoutchouc a AS
repris 20%. Le titre SIPH lui a emboîté le pas (+ 
30%). La Compagnie Financière Michelin a 42
28 %
franchi le seuil de 25% des droits de vote.

0,74
0,77 / 0,39
0,70
41,85 %
0,76 / 0,71 ++ 44,07
%
+ 5,71 %

255
+9%
-10
5

0
nul
...

-0,01
-0,02
NS
89,7
1,83

Le résultat opérationnel courant était dans le
vert fin mars. La dette a été réduite par augmentations de capital. Les perspectives sont
fragiles.

-34,52
1,16
2,3
2,1
1,27
2,67
2,44
14,0
11,5
0,68

Les actionnaires devront se prononcer en AGE
sur l'augmentation de capital massive proposée à 1 € par action (et à 4,73 € pour les
créanciers).

820
-6%
45
50

0
nul
20-06-2011

34,20
35 / 22,16
33,99
%
34,30 / 33,70 ++ 42,20
17,04 %
+ 0,62 %

192
+7%
9
11

0.55
1,6 %
13-07-2016
0,60 (T)

INVESTIR 10 INTERNATIONAL
AMADEUS - ES0109067019
Système réservation en ligne
19.063 - 447.581.950
MFS Investment Manag. : 5,1 %
Gov. of Singapore Invest. : 5 %
BERKSHIRE HATH. - US0846707026
Holdings
157.671 - 1.067.219.118
The Vanguard Group : 7,7 %
Bill & Melinda Gates
Found.Trust : 6,4 %
DEUTSCHE-WOHNEN - DE000A0HN5C6
Immobilier
3.557 - 102.300.000
Sun Life Financial (11,05 %)
BlackRock (8,83 %)
EXXONMOBIL - US30231G1022
Expl.- Raffinage de pétrole
359.597 - 4.146.650.051
The Vanguard Group 6 %
FIAT CHRYSLER NL0010877643
Constructeur automobile
7.941 - 1.289.076.156
Exor (29,2 %)
Baillie Gifford (9,1 %)

(P) : éligible au PEA-PME.

42,59
43 / 32,29
41,56
9%
42,73 / 41,45 + +4,68
%
+ 2,91 %
147,74
148,03 / 131,78
145,65
1,09 %
147,98 / 144,24 ++ 1,09
%
+ 3,23 %

4354
+ 11 %
770
822

0.87
2%
27-07-2016
0,35

E

E

SQLI a enregistré une croissance organique de A
7% sur les trois premiers mois de l'année 2016. 
40
Le plan Ambition 2016 reste crédible.
17 %

COURS

ACTIVITÉ DIVID. VALOR.

220000
+4%
13000

...

7,15
20,7

34,77
34,95 / 21,65
34,05
%
34,95 / 33,75 ++ 48,46
35,74 %
+ 2,48 %

750
+3%
365

0.56
1,6 %
23-06-2016
0,30

86,72
95,55 / 66,55
87,56
11,91 %
88,89 / 86,01 ++ 11,25
%
- 0,87 %

192304
- 22 %
9492

2.66
3,1 %
11-05-2016
0,75

2,27
38,2

6,16
14,69 / 4,89
6,08
58,16 %
6,25 / 6,05 -- 52,36
%
+ 5,39 %

115000
+2%
2000
2700

0
nul
02-05-2016
0,04

1,35
4,6
3,6
0,12

NS
17,40
1,28
27,3
NS

La soci été espagnol e de l ogi ci el s de A
réservation de voyages a annoncé début juillet 
l'acquisition de Navitaire, filiale d'Accenture, 49
pour 830 millions de dollars (750 M€), une 15 %
opération bien perçue par le marché.
Le conglomérat de Warren Buffett n'a pas été A
en veine en 2015. Mais dans un contexte de 
hausse des taux américains, il devrait 170
démontrer sa capacité à traverser les 15 %
tempêtes.
La deuxième foncière allemande subit une A
offre de rachat de son concurrent Vonovia, 
qu'elle rejette en bloc. Nous conseillons de ne 40
15 %
pas souscrire.
Les résultats annuels ont chuté de 50% dans A
le sillage des cours du pétrole. La branche 
raffinage a multiplié ses profits par trois. 110
Standard & Poor's a placé la note AAA du 27 %
groupe sous surveillance négative.
Les résultats trimestriels ont été excellents A
avec une marge d'exploitation pratiquement 
multipliée par 2 à 5,2%. Le constructeur a 10
confirmé viser un bénéfice net ajusté de plus 62 %
de 1,9 milliard sur l'année.

CO
NS
Pot EIL 
ent
OB
iel
J.

COMMENTAIRE ET CONSEIL

2
2,8 %
23-05-2016
1,95 (T)

37,52
6,67
10,7
10,0
0,51

Grâce à la dynamique de ses activités hors de A
France, Stef a stabilisé son chiffre d'affaires au 
deuxième trimestre alors que les analystes 80
12 %
tablaient sur une baisse.

STENTYS (P) - STNT
2,73
Fabrication de stents
5,93 / 1,91
2,67
49 - 17.873.515 - (P)
49,22 %
2,80 / 2,66 -- 44,30
Sofinnova (30 %)
%
+
2,25
%
Scottish Equity Partner (17 %)

8
+ 31 %
-7,5
-6,3

0
nul
...

0,82
-0,42
NS
NS
4,85

La medtech a confirmé au deuxième trimestre
la porgression de 40 % de ses ventes enregis- AS
trée au premier. Le deploiement européen du 
4
stent et de nouvelles indications devraient 47 %
soutenir la perfromance.

STORE ELECTR. S. - SESL
22,41
Syst. électronique d'étiquetage
24,39 / 11,52
22,60
262 - 11.696.842 - (P)
85,67 %
22,99
/ 22,41 ++ 53,49
Chequers et Pechel (28,7 %)
%
- 0,84 %
Amiral Gestion (5,3 %)

161
+ 45 %
5,2
9,5

0
nul
25-06-2012
0,50 (T)

10,16
0,45
50,3
27,5
1,62

Premier semestre record (+ 113% à 85M€) A
pour le groupe, avec une belle dynamique à 
l'international (+ 157%). Prises de commandes 28
25 %
en léger retrait.

SWORD GROUP - SWP
Editeur de logiciels
226 - 9.426.965
Eximium (20,4 %)
Jacques Mottard (18,1 %)

24
25,30 / 20,97
23,50
%
24,05 / 23,50 +- 11,63
1,23 %
+ 2,13 %

167
+ 21 %
14,4
16,2

1.2
5%
04-05-2016
1,02 (T)

16,66
1,54
15,6
1,10

Sword réalise un tiers de ses revenus en livres VP
mais dit ne pas être inquiet face au Brexit. Au
pire, il pourrait être amené à décaler son plan
17 %
d'expansion de quelques mois.

SYNERGIE - SDG
Travail temporaire
716 - 24.362.000
Synergie Invest. (69,59 %)
Autocontrôle (1,37 %)

29,38
29,90 / 20,17
29,33
17,99 %
29,90 / 29,26 ++ 10,49
%
+ 0,17 %

2000
+ 11 %
66
70

0.6
2%
28-06-2016
0,60 (T)

13,14
2,71
10,8
10,2
0,33

Au premier semestre 2015, le chiffre d'affaires
de la société de travail temporaire a progressé
de plus de 8%, à 859 millions et la marge opérationnelle s'est améliorée.

TERREÏS - TER
33,26
Foncière
35,16 / 24,88
33,18
837 - 25.158.257
%
33,58
/ 32,91 ++ 25,84
Ovalto Investissement 54,6 % + 0,24
25,18 %
%
Lorenzetti Jacky 2,5 %

74
+5%
35,2
36,9

0.76
2,3 %
17-05-2016
0,38 (S)

8,59
1,40
23,8
22,7
NS

Si les revenus de la foncière sont restés stables
en 2015, son ANR a nettement progressé du
fait de ses acquisitions d'immeubles parisiens.
Elle reste selon nous trop spécialisée.

TESSI (P) - TES
Services informatiques
393 - 2.797.678 - (P)
Pixel Holding (54 %)
Moneta AM (8,3 %)

140,50 164,50 / 94,50
137,41
44,10 %
141,25 / 136 ++ 10,45
%
+ 2,25 %

380
+ 31 %
37
38

2.2
1,6 %
30-06-2016
2 (T)

96,51
13,23
10,6
10,3
0,77

La société Pixel Holding lancera une OPA au A
troisième trimestre. Mais le prix proposé nous 
semble peu intéressant. En revanche, le cours 170
21 %
offre donc une bonne opportunité d'entrée.

THERMADOR GPE (P) - THEP
82
Distrib. industrielle (plomberie)
91,85 / 75,58
81,50
369 - 4.499.267 - (P)
2,87 %
83,39
/ 80,50 +- 5,75
Dirigeants (11 %)
%
+
0,61
%
TGV (6,6 %)

230
+4%
21,2
22,3

3.2
3,9 %
07-04-2016
3,20 (T)

36,91
4,77
17,2
16,3
1,51

Le titre a baissé depuis le début de l'année. Les
ventes au 1er trimestre ont reculé de 1,3%. La
rentabilité qui s'était un peu tassée en 2015
pourrait ne pas remonter rapidement

TOUR EIFFEL - EIFF
Société foncière
521 - 9.465.454
SMABTP (59 %)
Malakoff Médéric (16,3 %)

55
57,55 / 46,45
54,19
9%
55 / 53,50 ++1,85
%
+ 1,49 %

55
+4%
28
31

3.2
5,8 %
28-06-2016
3 (T)

39,96
2,96
18,6
16,8
NS

Depuis sa reprise la foncière s'est refinancée et A
a défini une nouvelle stratégie. Son ratio 
d'endettement de 30% laisse de la place pour 65
18 %
des investissements non négligeables.

TRANSGÈNE - TNG
Biopharmacie
106 - 38.545.397
Institut Mérieux (54,9 %)

2,74
5,35 / 2,27
2,70
%
2,76 / 2,70 -+ 12,74
8,30 %
+ 1,48 %

0

0
nul
...

0,68
-0,91
NS
NS
NS

la biotech a annoncé la recommandation positive du comité d'évaluation de la sécurité pour
poursuivre l'étude de phase 1b de TG1050, traitement d'immunothérapie de l'hépatite B
(VHB).

71,35
71,69 / 56,65
70,98
18,72 %
71,67 / 71 ++ 12,26
%
+ 0,52 %

-35
-28

VP

E

E

E

VALNEVA (P) - VLA
2,59
Biopharmacie
4,07 / 1,96
193 - 74.698.099 - (Cac PME) 2,732,65
%
/ 2,55 -- 32,90
Groupe. Grimaud . (22 %)
31,84 %
- 2,26 %
CDC (11,3 %)

91
+9%
-9
4

0
nul
...

1,27
-0,12
NS
51,8
1,66

La biotech a annoncé l'echec clinique de son
vaccin a fort potentiel contre le pseudomonas.
Par ailleurs GSK n'a pas exercé son option sur
le vaccin contre C Difficile ce qui crée une
incertitude sur le devenir de ce produit.

VÉTOQUINOL (P) - VETO
Laboratoire vétérinaire
479 - 11.881.902 - (P)
Soparfin (famille Frechin)
Famille Frechin

40,30
42 / 33,04
38,35
8,63 %
40,30 / 38,50 ++ 2,28
%
+ 5,08 %

353
+3%
27,5
29,8

0.45
1,1 %
02-06-2016
0,41 (T)

24,20
2,31
17,4
16,1
1,18

Alors que les ventes semestrielles sont stables,
les résultats sont supérieurs aux attentes. La
marge opérationelle s'améliores grace aux produits de référence et à des hausses prix.

WAVESTONE (P) - WAVE
Services informatiques
393 - 4.966.882 - (P)
Fondateurs et dirig. (53 %)
Salariés (3,8 %)

79,05
81,58 / 47,85
78,60
51,90 %
79,40 / 78,50 ++ 13,74
%
+ 0,57 %

233
+ 43 %
13,4
22

0.36
0,5 %
27-07-2016
0,41 (T)

15,10
2,70
29,3
17,8
1,94

Après un bon exercice 2015/2016 en termes de
croissance et de rentabilité, le groupe a con- A
firmé son objectif de dégager une marge opé- 
95
rationnelle courante à deux chiffres l'an pro- 20 %
chain.

12,44 / 9,50
+ 11,91 %
+ 15,38 %

3229
-8%
530
550

0.63
5,3 %
24-05-2016
5,41 (T)

1,79
0,60
19,8
19,1
3,40

Le groupe comptait 53 millions de clients au
premier trimestre (+3%). La croissance est
revenue au Maroc malgré la forte baisse des
prix dans le mobile.

2,97 / 0,01
- 50 %
0%

0
- 26 %
-30
-32

0
nul
...

-1,10
-12,50
NS
NS
20,88

La société américaine, déficitaire, spécialisée
dans l es mal adi es l i ées au stress ne
communique pas. Sa structure financière est
très fragile et le titre est une «penny stock».

9,12 / 4,58
- 12,72 %
+ 24,33 %

6800
- 13 %
700
800

0
nul
27-10-2015
0,02 (T)

0,08
0,05
NS
NS
2,86

Les revenus issus de l'aluminium ont progressé
de 5% au premier semestre, alors que le prix
de vente a en moyenne reculé de 23%. Depuis
le début de l'année, le titre a repris 24%.

MAROC TELECOM - IAM
Opérateur télécoms intégré
10.488 - 879.095.340
Etisalat UAE (53 %)
Royaume du Maroc (30 %)
OXIS INTERNATIONAL - OXI
Biotechnologie
1 - 2.400.000
Bristol Invest. Fund (32,9 %)
Dirigeants et adm. (2,6 %)
UNIT. COMP. RUSAL - RUSAL
Producteur d'aluminium
11.455 - 1.636.363.646
En+ (48,1 %)
Onexim (17 %)

11,93
11,91
12 / 11,87
+ 0,17 %
■ 0,49
■ 0,01

0/0
0%

■7
7
7,01 / 7
0%

V

E

E

E

E

Don
en m nées
onn
locale aie

(COURS AU JEUDI SOIR)
6,02
1,75
24,3
22,7
4,90

CHANGEMENT DE CONSEIL

2840
0%
81,9
88

STEF - STF
Logistique du froid
939 - 13.165.649
Atlantique Manag. (29,59 %)
Autres actionnaires (23,27 %)

E

83,46
5,70
10,3
9,1
0,27

2,64
9,49 / 0,28
2,93
%
2,94 / 2,50 -- 67,60
61,46 %
- 9,99 %

ACTIONS FRANÇAISES
CO
Clô URS D
Plusture se E CL
Var -haut/maineÔTUR
iatio plu pré E
n se s-ba céd
ma s se ente
Plus
ine ma
-ha
ine
Var ut/p
. 52 lus
VAR sem bas
. AN aines 52 se
m.
NU CA
E
CRO2016 e LLE
s
t
I
im
S
Bén S. C é
Bénéfice nA 2016
éfi et /20
Divid ce net 22016 es 15 est
.
REN ende 2 017 esttimé
Dat DEME 016 e imé
s
e
N
t
Der du d T 20 imé
nie ern 16
ANC r div. vier div estim
er id é
/
PER action - sé (naetnde
BNP ure)
2
0
PER 16 e A 2
201 stim 016
7 es
est.
t.- V é
E/C
A 20
16 e
st.

CON
SE
Pot IL 
ent
iel à OBJ. D
12- E CO
18 m UR
ois S
VAL
Mét EUR
ie - CO
Cap r
DE
ita
MN
Prin lisation
ÉM
cipa (M
O
ux a €)-N
ctio bre
nna titre
ires s

u m
not e que ent de
re c nou cou
ons s a leu
eil s von r
ur la s m
vale odifié
ur)

LE
C
DE OMM
LA ENT
RÉD AIR
(Le
ACT E
cha
ION
indiq nge

CO
Clô URS D
Plusture se E CL
Var -haut/maineÔTUR
iatio plu pré E
n s s-b céd
Plus emaineas semente
aine
Var -haut/
VAR. 52 semplus-b
. AN aine as 52
NU s- sem
ELL
.
CA
E
CRO2016 e
s
t
I
Bén SS. imé
Bénéfice nCA 20
éfi et 16/
Div ce net 22016 es2015 e
iden 017 tim st.
REN de
est é
Dat DEM 2016 imé
Dere du ENT 2 estim
nie der 01 é
ANC r div. nier d6 esti
ve iv m
/
PER action - rsé (nidend é
BNP atu e
2
0
re
PER 16 e A 2
201 stim 016 e )
7 es
s
é
t.
t.- V
E/C
A 20
16 e
st.

la cote SRD VALEURS MOYENNES

VAL
Mét EUR
ie - C
OD
Cap r
EM
it
NÉM
Prin alisatio
cipa n (
O
ux a M€)
ctio -Nb
nna re tit
ires res

XII

LE
C
DE OMM
LA ENT
RÉD AIR
(Le
AC E
c
indiq hange TION
ue q men
not ue t de
re c nou co
ons s av uleu
eil s ons r
ur la mo
vale difié
ur)

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

HENKEL - DE0006048432
Produits d'entretien
21.148 - 178.162.875
Famille Henkel 53,21 %
HOME DEPOT US4370761029
Distribution spécialisée
211.257 - 1.541.568.417
Cap. World Investor (10,30 %
BlackRock (5,90 %)
INDITEX - ES0148396007
Textile, habillement
99.733 - 3.116.652.000
Gartler :50,01 %
Partler: 9,28 %
MEDTRONIC - IE00BTN1Y115
Pharmacie, Chimie
228.280 - 2.600.000.000
Blackrock (6,40 %)
The Vanguard Group (5,50 %)
SWISSCOM - CH0008742519
Opérateur télécoms
25.217 - 51.801.943
Confédération Suisse (50,9)

18800
+4%
2185

1.59
1,3 %
12-04-2016
1,47

32,67
4,99
23,8

137,04
139 / 92,17
136,91
%
137,50 / 135,06 ++ 16,44
3,62 %
+ 0,73 %

90452
+ 10 %

2.8
2%
31-05-2016
0,69

0
5,77
23,8

Le «tout pour la maison» américain a dépassé A
les prévisions de profits au troisième trimestre 
grâce à la hausse des dépenses de rénovation. 158
Le groupe a relevé ses prévisions de ventes et 15 %
de profits pour 2015

32
35,38 / 26
32,06
1,28 %
32,17 / 31,39 ++ 0,98
%
+ 3,74 %

22960
+ 10 %
3182
3615

0.66
2,1 %
28-04-2016
0,24

0
1,02
31,4
27,6
4,08

Le numéro un mondial du prêt-à-porter a A
publié des résultats supérieurs aux attentes au 
premier trimestre, démontrant ainsi la 40
25 %
pertinence de son modèle économique.

87,80
89,27 / 55,54
87,09
13,45 %
88,07 / 86,58 ++ 14,14
%
+ 0,2 %

24515
+ 21 %
3075

1.22
1,4 %
06-07-2016
0,43

2,88
30,5

486,80
568 / 445
479,80
%
486,80 / 477,20 -- 13,99
3,22 %
+ 2,2 %

11697
0%
1541
1543

22
4,5 %
08-04-2016
22

101,10
29,80
16,3
16,3
2,84

118,70
119,20 / 87,17
111,60
9%
119,20 / 111,20 + +15,02
%
+ 7,03 %

1,01

Grâce à l'accroissement de la demande dans A
les pays émergents, ainsi qu'à des réductions 
de coûts, le groupe améliore nettement ses 137
15 %
revenus et ses résultats.

Les objectifs pour l'exercice 2015-16 ont été A
confirmés : un bénéfice par action entre 4,30 et 
4,40 $, et une croissance des revenus entre 4 102
16 %
et 6% à données comparables.
Malgré des conditions de marché difficiles, A
l'opérateur télécoms suisse a vu sa rentabilité 
progresser au premier trimestre grâce à des 580
réductions de coûts. Il met l'accent sur le 19 %
contenu et le haut débit.

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

EURONEXT

la cote

XIII

COMMENT LIRE LA COTE EURONEXT
AVERTISSEMENT. Les cotations, issues d’Euronext Paris,

INFORMATIONS VALEUR. A côté du nom de la valeur,

publiées dans les tableaux des pages de la cote (y compris
certains éléments de notre guide SRD) nous sont fournies par
La Cote Bleue, mais ne peuvent avoir de caractère officiel. De
ce fait, Investir décline toute responsabilité en cas de contestation éventuelle sur toutes les informations contenues dans
ces pages de cote.

nous indiquons le code mnémonique ainsi que des informations sur le titre, à savoir :
Opération sur titre. Il s’agit de la dernière opération réalisée.
Ces abréviations sont les suivantes : Div. (division), ex-DA.
(attribution gratuite) et ex-DS (augmentation de capital). La
date de l’opération est affichée.

Mode de cotation. La cotation est en continu (9 heures - 17
h 30 ; fixage de clôture à 17 h 35) pour toutes les valeurs de
la cote Euronext et Alternext sauf celles qui font l’objet d’un
fixage (suivies d’un « F »). Deux fixages sont organisés pour
les valeurs d’Euronext, à 11 h 30 et 16 h 30, et un fixage à 15
h 30 pour celles d’Alternext.
Le sigle l signifie que la valeur fait partie de la compo-

sition de l’indice VM100, indice de valeurs moyennes
créé par Investir. Le sigle ▼ signifie que la valeur fait
l’objet d’un contrat d’animation.
COURS. Il s’agit du dernier cours connu et de celui du vendredi de la semaine précédente. Le sigle ■ indique que le
cours est antérieur à la date indiquée. Quand le dernier cours
est antérieur de plus d’une semaine, nous indiquons la date

du dernier cours ainsi que le montant. La lettre « d » signifie
que le cours est demandé et « o » que le cours est offert.
DONNÉES HISTORIQUES DE COURS. Nous indiquons
dans ces colonnes les extrêmes (semaine, 52 semaines et
annuels) réalisés en cours de séance ainsi que les variations.
DIVIDENDE. A côté du montant du dividende, il est
indiqué sa nature : (T) quand il s’agit du versement total

du dividende, (A) quand il s’agit d’un acompte, (S) quand
il s’agit d’un solde et (D) quand il s’agit d’un dividende
autre (il s’agit en général d’un dividende de type exceptionnel). La date indiquée sous le montant est celle du
détachement du dernier dividende. A noter que le dividende de plusieurs sociétés internationales (hors zone euro)
cotées à Paris peut être exprimé dans la monnaie d’origine.

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

COURS
(en %)
COURS

ABIVAX (P) - ABVX 4,30
FR0012333284 - 9.696.889 - 42
4,39
ACANTHE DEVELOPPEMENT - ACAN 0,52
FR0000064602 - 147.125.260 - 77
0,50
ACTEOS (P) - EOS 1,02
FR0000076861 - 2.800.000 - 3
1,03
ADC SIIC - ALDV - F
■ 0,11
BE0974269012 - 135.916.372 - 15
0,11
ADL PARTNER - ALP 13,94
FR0000062978 - 4.294.725 - 60
14
ADVENIS (P) - ADV 2,35
FR0004152874 - 7.875.820 - 19
2,33
ADVINI (P) - ADVI 36,99
FR0000053043 - 3.614.474 - 134
36
AFONE - AFO 8,30
FR0000044612 - 5.636.574 - 47
8,19
ALCATEL-LUCENT - ALU 3,47
FR0000130007 - 3.538.506.254 - 12.279 3,49
ALPHA MOS - ALM 0,54
FR0000062804 - 24.735.474 - 13
0,51
ALTAREIT - AREIT - F
179
FR0000039216 - 1.750.487 - 313
175,01
ALTUR INVEST. (P) - ALTUR 4,32
FR0010395681 - 4.166.466 - 18
4,33
AMPLITUDE SURGICAL (P) - AMPLI 2,96
FR0012789667 - 46.929.852 - 139
2,87
ARTEA - ARTE ■ 12,70
FR0012185536 - 4.953.547 - 63
13,99
ARTOIS (INDUS. ET FINANCIÈRE) - ARTO - F 4788
FR0000076952 - 266.200 - 1.275
4497,93
ASK - ASK 1,18
FR0011980077 - 8.850.181 - 10
1,13
AST GROUPE (P) - ASP 3,81
FR0000076887 - 12.759.998 - 49
3,51
ATEME (P) - ATEME 4,20
FR0011992700 - 10.077.883 - 42
4,19
AUGROS CP - AUGR - F
29-7-16
FR0000061780 - 1.427.458 - 4
■ 3,07
AURES TECHNOLOGIES (P) - AURS - 30-6-16
FR0000073827 - ■ 83
AURES TECHNOLOGIES - AURS - OP 30/06/16 18,06
FR0013183589 - 4.000.000 - 72
18,10
AUSY (P) - OSI 54,50
FR0000072621 - 5.138.490 - 280
54,47
AVENIR TELECOM - AVT 0,05
FR0000066052 - 110.501.888 - 6
0,05
AWOX (P) - AWOX 2,74
FR0011800218 - 3.591.767 - 10
2,75
BACCARAT - BCRA - F
■ 204,65
FR0000064123 - 830.713 - 170
200
BAINS DE MER DE MONACO - BAIN 32
MC0000031187 - 18.516.661 - 593
31
BARBARA BUI (P) - BUI ■ 12,48
FR0000062788 - 674.650 - 8
11,21
BASTIDE, LE CONFORT MEDICAL (P) - BLC - 23,23
FR0000035370 - 7.340.580 - 171
21,78
BLEECKER - BLEE - F
03-8-16
FR0000062150 - 1.126.686 - 89
■ 78,90
BONE THERAPEUTICS (P) - BOTHE - 15,89
BE0974280126 - 6.849.654 - 109
16,54
BOURSE DIRECT (P) - BSD 1,20
FR0000074254 - 55.955.383 - 67
1,18
BURELLE SA - BUR 812,50
FR0000061137 - 1.853.315 - 1.506
815
BUSINESS ET DECISION - BND 5,66
FR0000078958 - 7.882.975 - 45
5,66
C&CO - CIEM - F
■ 24,30
FR0000030611 - 281.436 - 7
24,30
CAFOM (P) - CAFO 8,23
FR0010151589 - 8.527.238 - 70
8,24
CAMBODGE - CBDG - F
■ 7300
FR0000079659 - 559.735 - 4.086
7110
CAPELLI (P) - CAPLI 22
FR0012969095 - 2.213.333 - 49
21,47
CARP.DE PARTIC. - CARP - F
07-6-16
FR0000064156 - 319.109 - 18
■ 57,85
CARREFOUR PROP. - CARPD - F
23,26
FR0010828137 - 4.316.678 - 100
23,59
CAST (P) - CAS 3,48
FR0000072894 - 14.759.546 - 51
3,42
CATANA - CATG 0,48
FR0010193052 - 26.442.454 - 13
0,49
CBO TERRITORIA (P) - CBOT 3,66
FR0010193979 - 32.471.427 - 119
3,49
CCA INTERNATIONAL - CCA - F
20-7-16
FR0000078339 - 7.360.272 - 37
■5
CEGEREAL - CGR 38,18
FR0010309096 - 13.372.500 - 511
37,50
CEGID GROUPW - CGD 61,10
FR0000124703 - 9.233.057 - 564
61,18
CELLNOVO (P) - CLNV 3,96
FR0012633360 - 10.788.528 - 43
4,01
CERENIS THERAPEUTICS (P) - CEREN 6,94
FR0012616852 - 17.788.878 - 123
7,07
CFAO - CFAO 33,80
FR0000060501 - 62.757.065 - 2.121
33,79
CFI-CIE FONC. INT. - CFI - F
1,74
FR0000037475 - 854.224 - 1
2,32
CGG - CGG 22,25
FR0013181864 - 22.133.149 - 492
19,10
CHAUSSERIA SA - CHSR - F
10
FR0000060907 - 480.146 - 5
12
CIBOX INTERACTIVE - CIB 0,11
FR0000054322 - 99.150.792 - 11
0,11
COFACEW - COFA 4,71
FR0010667147 - 157.248.232 - 740
4,71
COHERIS - COH 2,06
FR0004031763 - 5.613.075 - 12
2,10
CONSTELLIUM - CSTM ■ 4,76
NL0010489522 - 104.062.866 - 495
4,88
COURTOIS (P) - COUR - F
99,36
FR0000065393 - 72.780 - 7
100
CRCAM ALPES PROVENCE CCI - CRAP - 82,59
FR0000044323 - 778.475 - 64
81,20
CRCAM ATLANTIQUE VENDÉE CCI - CRAV - F 102,99
FR0000185506 - 1.303.939 - 134
98

(P) : éligible au PEA-PME.

- 2,05 % 18,03
- 69,50 % 3,90
+ 4,00 % 0,59
+ 18,18 % 0,42
- 0,97 % 1,34
- 19,05 % 0,94
- 0,15
- 21,43 % 0,11
- 0,43 % 16,50
+ 12,87 % 10,65
+ 0,86 % 4,15
- 41,54 % 2,12
+ 2,75 % 39
+ 18,41 % 28,70
+ 1,34 % 8,30
+ 36,07 % 5,15
- 0,57 % 3,84
- 4,93 % 2,86
+ 5,88 % 0,79
- 28,00 % 0,38
+ 2,28 % 179
+ 2,87 % 166
- 0,23 % 4,80
- 6,29 % 3,87
+ 3,14 % 4,88
- 38,33 % 2,66
- 9,22 % 14,90
- 5,22 % 11,51
+ 6,45 % 4788
+ 11,35 % 4000
+ 4,42 % 1,69
- 30,99 % 1
+ 8,55 % 3,81
+ 35,11 % 2,57
+ 0,24 % 4,49
+ 2,69 % 3,33
- 3,99
- 14,96 % 3
- 84,50
+ 22,04 % 60,10
- 0,22 % 22
- 11,51 % 17,01
+ 0,06 % 54,87
+ 12,37 % 36,05
- 0,08
- 44,44 % 0,03
- 0,36 % 4,69
- 33,82 % 2,56
+ 2,33 % 244,90
- 12,91 % 190,01
+ 3,23 % 33,99
- 5,41 % 29,25
+ 11,33 % 15,34
- 18,43 % 11,20
+ 6,66 % 23,30
+ 24,69 % 16,42
- 108
+ 16,03 % 51,70
- 3,96 % 20,19
- 18,50 % 14,50
+ 1,69 % 1,37
- 7,69 % 1,11
- 0,31 % 857,50
+ 6,75 % 710
- 5,89
+ 0,53 % 4,11
- 24,30
+ 34,25 % 10,85
- 0,12 % 8,90
- 5,51 % 7,50
+ 2,67 % 9950
- 5,19 % 6301
+ 2,47 % 23,80
+ 29,41 % 14,70
- 61,96
+ 11,25 % 57
- 1,40 % 30,75
- 1,09 % 21,90
+ 1,75 % 3,68
+ 15,23 % 3
- 2,04 % 0,72
- 31,43 % 0,39
+ 4,87 % 3,84
+ 6,71 % 2,88
- 5
+ 23,46 % 3,90
+ 1,81 % 41,09
+ 7,19 % 30,71
- 0,13 % 62,66
+ 17,27 % 45,10
- 1,25 % 7,46
- 46,85 % 3,64
- 1,84 % 12,79
- 45,44 % 6
+ 0,03 % 35,30
- 3,43 % 32
- 25,00 % 2,99
- 36,03 % 1,31
+ 16,49 % 22,88
+ 8,43 % 17,71
- 16,67 % 12,05
- 17,01 % 10
- 0,11
+ 10,00 % 0,07
- 0,08 % 9,37
- 49,56 % 4,08
- 1,90 % 2,25
+ 10,16 % 1,73
- 2,46 % 7,70
- 30,41 % 3,66
- 0,64 % 110
+ 3,50 % 92,50
+ 1,71 % 83
+ 15,69 % 67,13
+ 5,09 % 106
+ 17,03 % 82,50

DIVID.
DIVID.
0,12 (S)
13-7-16
0,04 (A)
24-12-14
1,04 (T)
22-6-16
0,35 (T)
12-7-14
0,37 (T)
10-6-16
0,20 (S)
01-6-16
0,16 (T)
05-6-07

0,24 (T)
21-6-16

34 (T)
14-6-16
0,19 (T)
15-6-16
0,45
09-7-99
2 (T)
22-6-16
0,33 (T)
15-7-02
0,05 (D)
21-10-11
2,07 (T)
21-6-02
0,01 (T)
26-9-14
0,17 (T)
15-9-09
0,25 (T)
15-12-15
0,08 (T)
27-2-08
0,04 (T)
05-6-12
9,50 (T)
07-6-16
0,60 (T)
15-6-10
0,24 (T)
21-12-11
48 (T)
14-6-16
2 (T)
31-5-16
1,52 (T)
08-6-16

0,17 (T)
10-6-16
2 (T)
18-7-16
1,25 (T)
11-5-16

0,81 (T)
24-6-16
0,54 (S)
02-12-14

0,11
10-8-98
0,48 (T)
25-5-16
0,08 (T)
22-6-12
4,20 (T)
03-6-16
3,32 (T)
25-4-16
4,46 (T)
13-5-16

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
CRCAM BRIE PICARDIE CCI - CRBP2 FR0010483768 - 16.908.614 - 381
CRCAM ILLE ET VILAINE CCI - CIV FR0000045213 - 2.277.243 - 172
CRCAM LANGUEDOC CCI - CRLA FR0010461053 - 2.075.033 - 114
CRCAM LOIRE HAUTE-LOIRE CCI - CRLO FR0000045239 - 1.003.200 - 70
CRCAM MORBIHAN CCI - CMO FR0000045551 - 1.621.739 - 98
CRCAM NORD FRANCE CCI - CNF FR0000185514 - 17.109.818 - 286
CRCAM NORMANDIE SEINE CCI - CCN FR0000044364 - 1.053.618 - 105
CRCAM PARIS IDF CCI - CAF FR0000045528 - 8.653.317 - 719
CRCAM SUD RHÔNE-ALPES CCI - CRSU FR0000045346 - 711.150 - 117
CRCAM TOULOUSE 31 CCI - CAT31 FR0000045544 - 1.425.250 - 128
CRCAM TOURAINE POITOU CCI - CRTO FR0000045304 - 1.145.483 - 96
CROSSWOOD (P) - CROS - F
FR0000050395 - 10.632.960 - 33
CS-COMM. ET SYSTÈMES (P) - SX FR0007317813 - 17.344.247 - 82
DALET - DLT FR0011026749 - 3.593.680 - 27
DANE-ELEC MEMORY - DAN FR0000036774 - 25.559.433 - 5
DELTA PLUS GROUP (P) - DLTA FR0012928612 - DEVOTEAM (P) - DVT FR0000073793 - 8.196.149 - 352
DIGIGRAM - DIG - F
FR0000035784 - 2.100.000 - 2
DIRECT ENERGIE (P) - DIR FR0004191674 - 41.220.566 - 1.175
DNXCORP (EX:DREAMNEX) - DNX FR0010436584 - 2.834.575 - 14
DOCKS PÉTROLES AMBÈS - DPAM - F
FR0000065260 - 97.800 - 40
DOM SECURITY - DOMS FR0000052839 - 2.443.952 - 94
DUC - DUC - F
FR0000036287 - 1.862.688 - 2
ECA (P) - ECASA FR0010099515 - 8.857.913 - 160
EGIDE (P) - GID FR0000072373 - 4.471.906 - 14
ELECT. EAUX MADAGASCAR - EEM FR0000035719 - 3.250.000 - 11
ELECT. STRASBOURG - ELEC FR0000031023 - 7.169.386 - 710
ELECTRO POWER SYS. - EPS FR0012650166 - 7.180.307 - 32
ENCRES DUBUIT (P) - DBT FR0004030708 - 3.141.000 - 10
ERAMET - ERA FR0000131757 - 26.543.218 - 890
ETAM DÉVELOPPEMENT - TAM FR0000035743 - 7.190.431 - 238
EURASIA FONCIERE INV. - MBRE - F
FR0000061475 - 67.667.348 - 14
EURO RESSOURCES - EUR FR0000054678 - 62.491.281 - 232
EUROMEDIS GROUPE (P) - EMG FR0000075343 - 2.990.971 - 18
EUROPCAR GROUPEW - EUCAR FR0012789949 - EUROSIC - ERSC FR0000038200 - 29.652.786 - 1.285
EXACOMPTA CLAIREF. - EXAC - F
FR0000064164 - 1.131.480 - 90
EXPL. PROD. CHIM. - EXPL - 250 F AMORT. F
FR0000039026 - 168.400 - 95
EXPL. PROD. CHIM. PART FOND. - EPCP - F
FR0000037343 - 29.473 - 16
FAUVET-GIREL - FAUV - F
FR0000063034 - 250.810 - 6
FDL - FDL FR0000030181 - 67.873.454 - 516
FERMENTALG (P) - FALG FR0011271600 - 12.089.519 - 29
FERMIÈRE DE CANNES - FCMC - F
FR0000062101 - 175.182 - 222
FIDUCIAL OFFICE - SACI - F
FR0000061418 - 2.169.232 - 60
FIDUCIAL REAL ESTATE - ORIA - F
FR0000060535 - 2.414.000 - 286
FIEBM (P) - BERR - F
FR0000062341 - 1.911.000 - 11
FIEBM - EBPF - PART F
FR0000062507 - 10.500 - 1
FIGEAC AERO (P) - FGA FR0011665280 - 31.787.537 - 619
FIMALAC - FIM - EX D OP 11/5/16
FR0000037947 - 26.140.000 - 2.635
FINANCIÈRE MARJOS - FINM - F
FR0000060824 - 2.202.339 - 0
FINATIS - FNTS - F
FR0000035123 - 5.656.860 - 257
FIPP - FIPP FR0000038184 - 122.471.554 - 15
FLEURY MICHON (P) - FLE FR0000074759 - 4.387.757 - 258
FONCIÈRE 7 INVEST. - LEBL - F
FR0000065930 - 1.600.000 - 4
FONCIÈRE ATLAND - FATL FR0000064362 - 568.761 - 46
FONCIÈRE EURIS - EURS - F
FR0000038499 - 9.971.874 - 380
FONCIÈRE INEA - INEA FR0010341032 - 5.776.175 - 218
FONCIERE PARIS NORD - FPN FR0011277391 - 9.080.986 - 0

COURS
(en %)
COURS

DIVID.
DIVID.

22,55
+ 3,25 % 24,88 1,50 (T)
21,84
- 2,84 % 20,81 18-4-16
75,50
+ 3,33 % 76
3 (T)
73,07
+ 17,97 % 58,50 18-5-16
55,17
+ 0,68 % 62 2,34 (T)
54,80
+ 10,34 % 48,70 13-4-16
69,60
+ 2,65 % 75,40 2,90 (T)
67,80
+ 7,94 % 62,20 01-6-16
60,40
+ 2,37 % 68,74 1,89 (T)
59
+ 9,80 % 52 30-5-16
16,71
+ 2,01 % 18,50 0,85 (T)
16,38
+ 4,57 % 15,05 16-5-16
99,90
+ 3,71 % 112,44 5,49 (T)
96,33
+ 1,11 % 87,75 25-5-16
83,07
+ 0,35 % 93,40 3,70 (T)
82,78
+ 9,45 % 66,30 02-5-16
164,20
+ 0,98 % 175 7,27 (T)
162,60
+ 7,24 % 150 28-6-16
89,60
+ 2,75 % 91,60 4,62 (T)
87,20
+ 7,05 % 82,10 11-4-16
83,66
+ 2,27 % 91,73 3,20 (T)
81,80
+ 7,80 % 74,40 12-4-16
26-7-16
- 3,48 2,50 (T)
■ 3,07
- 6,69 % 2,62 03-7-06
4,72
+ 2,61 % 4,78 0,35 (T)
4,60
+ 46,58 % 2,85 30-6-08
7,62
+ 12,89 % 7,62
6,75
+ 53,01 % 4,53
27-2-13
- 0,69
■ 0,21
- - 30-6-00
46
+ 0,26 % 46,29 0,85 (T)
45,88
+ 9,26 % 31,93 24-6-16
42,99
- 2,72 % 46,40 0,50 (T)
44,19
+ 28,33 % 29,60 30-6-16
0,85
- 2,30 % 0,87 0,39 (T)
0,87
+ 16,44 % 0,65 29-6-07
28,51
+ 0,11 % 32,15 0,20 (T)
28,48
+ 47,72 % 16,10 13-6-16
4,80
- 3,61 % 5,63 0,61 (S)
4,98
- 9,26 % 4,25 07-7-15
404,88
+ 1,48 % 410 20 (T)
398,99 + 70,12 % 230,01 22-6-16
38,50
+ 0,03 % 39 1,50 (T)
38,49
+ 35,09 % 21,50 26-5-16
+ 10,00 % 1,38
■ 0,99
- 16,10 % 0,89
0,90
18,05
+ 5,06 % 18,85 0,30 (T)
17,18
+ 17,97 % 14,30 21-6-16
3,24
- 0,31 % 3,70
3,25
- 11,23 % 2,40
29-7-16
- 3,99 0,50 (S)
■ 3,29
- 17,75 % 2,91 25-9-12
98,99
+ 8,97 % 102,81 5,30 (T)
90,84
- 2,31 % 85,06 31-5-16
4,44
- 0,45 % 7,50
4,46
- 38,93 % 3,55
3,28
+ 1,55 % 3,68 0,30 (T)
3,23
+ 31,20 % 2,45 06-4-09
33,52
+ 3,14 % 37 1,30 (T)
32,50
+ 13,63 % 15,36 20-5-13
33,05
+ 1,63 % 40 0,70 (T)
32,52
- 13,55 % 30,61 05-7-16
- 25,93 % 1,50
■ 0,20
+566,67 % 0,04
0,27
3,72
- 0,53 % 4 0,20 (T)
3,74
+ 37,27 % 2,65 14-6-16
5,94
+ 0,51 % 6,69 0,12 (T)
5,91
- 7,76 % 5,56 10-2-16
8,02
+ 10,60 % 12,15
7,25
- 34,03 % 6,53
43,32
+ 0,98 % 44,75 2,20 (T)
42,90
+ 13,11 % 37,45 26-4-16
79,67
+ 0,48 % 81
2 (T)
79,29
+ 19,80 % 62 30-5-16
565
+ 7,62 % 589
7 (T)
525,01
+ 1,84 % 491,20 06-7-16
+ 1,13 % 560 13,33 (T)
■ 535
+ 21,56 % 405,05 06-7-16
529
23-6-16
- 25
■ 22,51
+ 19,80 % 14
7,60
+ 2,15 % 8,02 0,65 (T)
7,44
- 2,31 % 7,10 18-5-16
2,43
+ 6,58 % 6,11
2,28
- 59,57 % 2,01
- 1540 5,71 (T)
■ 1270
+ 11,21 % 1094 09-6-15
1270
27,49
- 27,50
0,91
27,49
+ 0,29 % 27,25 10-6-93
118,49
- 0,01 % 133,50 0,58 (T)
118,50
+ 0,84 % 116,50 18-5-16
+ 0,17 % 7,44 0,07 (T)
■ 6,01
+ 1,86 % 4,87 26-8-13
6
29-6-16
- 102
■ 102
+ 27,50 % 80
19,47
- 1,67 % 24,40
19,80
- 19,74 % 16,66
100,80
+ 0,91 % 101,20 2,10 (Z)
99,89
+ 29,23 % 72,50 20-6-16
0,15
- 6,25 % 0,20
0,29
0,16
- 16,67 % 0,13 15-7-92
45,50
+ 1,16 % 52,40
2 (T)
44,98
- 13,33 % 44,39 05-7-16
0,12
+ 9,09 % 0,17 0,04 (D)
0,11
- 14,29 % 0,09 11-12-12
58,75
- 0,34 % 64,80 1,20 (T)
58,95
- 8,00 % 53,90 31-5-16
+133,91 % 2,80 1,30 (D)
■ 2,69
+448,98 % 0,57 28-10-08
1,15
80
+ 0,01 % 85 2,07 (T)
79,99
- 4,65 % 77 13-6-16
38,12
- 1,52 % 43 2,15 (T)
38,71
- 7,59 % 35,55 23-6-16
37,80
- 39,49 1,65 (T)
37,80
+ 2,16 % 35,67 17-5-16
0,04
- 20,00 % 0,06
0,05
- 20,00 % 0,03

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
FONCIÈRE R-PARIS - FFBE - F
FR0000063265 - 157.928 - 6
FONCIÈRE VOLTA (P) - SPEL - F
FR0000053944 - 10.256.269 - 43
FRANCAISE DE L'ENERGIE - LFDE FR0013030152 - 4.615.509 - 107
FREY - FREY - (EX: IMMO. FREY) F
FR0010588079 - 8.606.250 - 244
FROMAGERIES BEL - FBEL - F
FR0000121857 - 6.872.335 - 3.363
FSDV - FAYE - F
FR0000031973 - 150.250 - 7
GAUMONT (P) - GAM FR0000034894 - 4.275.958 - 217
GEA - GEA FR0000053035 - 1.195.528 - 98
GECI INTERNATIONAL - GECP FR0000079634 - 33.941.720 - 7
GENERIX (P) - GENX FR0010501692 - 22.167.769 - 56
GENOMIC VISION (P) - GV FR0011799907 - 4.457.734 - 19
GENSIGHT - SIGHT FR0013183985 - 19.264.981 - 158
GÉRARD PERRIER INDUST. (P) - PERR FR0000061459 - 3.973.148 - 147
GRAINES VOLTZ (P) - GRVO - F
FR0000065971 - 1.370.000 - 27
GRAND MARNIER - MALA - F
FR0000038036 - 85.000 - 744
GRANDS MOUL. STRASBOURG - GDMS - F
FR0000064180 - 83.867 - 65
GROUPE FLO - FLO FR0004076891 - 40.271.427 - 32
GROUPE JAJ - GJAJ - F
FR0004010338 - 3.560.939 - 6
GROUPE OPEN (P) - OPN FR0004050300 - 8.568.249 - 163
GROUPE PARTOUCHE (P) - PARP FR0012612646 - 9.681.560 - 386
GROUPE PIZZORNO - GPE FR0010214064 - 4.000.000 - 59
GROUPE SFPI - SFPI - F
FR0004155000 - 89.969.862 - 268
GROUPE VIAL - VIA FR0010340406 - 11.208.015 - 10
GUILLEMOT CORP. - GUI FR0000066722 - 15.004.736 - 22
GUY DEGRENNE - GUYD - F
FR0004035061 - 75.270.790 - 40
HERIGE (P) - HERIG FR0000066540 - 2.993.643 - 67
HF COMPANY (P) - HF FR0000038531 - 3.513.247 - 44
HIGH CO - HCO FR0000054231 - 11.210.666 - 122
HIPAY GROUP (P) - HIPAY FR0012821916 - 4.954.974 - 57
HOPSCOTCH GROUPE (P) - PUS FR0000065278 - 2.666.668 - 20
HUBWOO - HBW FR0004052561 - 136.345.527 - 19
IDI (P) - IDIP FR0000051393 - 7.221.562 - 186
IGE + XAO (P) - IGE FR0000030827 - 1.427.800 - 102
IMMOBILIÈRE DASSAULT - IMDA - F
FR0000033243 - 6.267.516 - 289
IMMOBILIÈRE HÔTELIÈRE - IMHO - F
FR0000036980 - 8.671.634 - 11
IMPLANET (P) - IMPL - RED NOM 23/6/16
FR0010458729 - 11.387.211 - 15
INDUST. FIN. ENTREPRISES (P) - INFE - F
FR0000066219 - 1.200.000 - 72
INFOTEL (P) - INF FR0000071797 - 6.656.955 - 242
INNELEC MULTIMEDIA - INN FR0000064297 - 1.673.102 - 8
INSTALLUX SA - STAL - F
FR0000060451 - 303.500 - 99
INTEXA - ITXT - F
FR0000064958 - 1.012.000 - 2
IRD NORD PAS-DE-CALAIS - DP FR0000124232 - 2.903.273 - 42
IT LINK - ITL FR0000072597 - 1.736.000 - 20
ITESOFT (P) - ITE FR0004026151 - 6.133.828 - 18
ITS GROUP (P) - ITS FR0000073843 - 7.848.645 - 49
JACQUES BOGART - JBOG - F
FR0012872141 - 15.675.021 - 212
KAUFMAN & BROAD - KOF FR0004007813 - 20.837.039 - 788
KEYRUS - KEY FR0004029411 - 17.277.870 - 47
LA FONCIÈRE VERTE (P) - LFVE - F
FR0000039638 - 487.657 - 25
LACROIX SA (P) - LACR FR0000066607 - 3.766.560 - 64
LAFUMA - LAF FR0000035263 - 7.110.669 - 135
LANSON-BCC (EX-BOIZEL) (P) - LAN FR0004027068 - 7.109.910 - 217
LDC - LOUP FR0000053829 - 8.308.446 - 1.397
LE TANNEUR (P) - LTAN FR0000075673 - 4.282.136 - 12
LEBON (P) - LBON - F
FR0000121295 - 1.173.000 - 173
LES HÔTELS DE PARIS - HDP - F
FR0004165801 - 7.145.926 - 11
LES NX CONSTRUCTEURS (P) - LNC FR0004023208 - 16.039.755 - 443
LOCINDUS - LD FR0000121352 - 10.704.010 - 192

COURS
(en %)
COURS

DIVID.
DIVID.

08-7-11
- 6 (T)
■ 34,97
- - 28-9-01
+ 5,00 % 4,60 0,12 (T)
■ 4,20
+ 31,25 % 3,10 06-7-09
4
23,09
+ 1,94 % 32
22,65
- 20,50
28,35
+ 2,72 % 28,35 0,70 (T)
27,60
+ 10,74 % 25,31 28-6-16
489,39
- 1,53 % 577
9 (T)
497
+ 12,01 % 405 18-5-16
06-6-16
- 48,50 0,17 (T)
■ 46,33
+ 6,02 % 30 05-11-01
50,84
+ 3,33 % 55,89
1 (T)
49,20
- 4,08 % 43,40 09-5-16
81,90
- 0,12 % 82,20 2,10 (T)
82
+ 10,15 % 69,51 05-4-16
0,20
+ 17,65 % 0,44 0,15 (T)
0,17
- 88,83 % 0,14 01-10-01
2,52
+ 4,13 % 2,95
2,42
- 15,44 % 2,31
4,29
- 7,54 % 9,10
4,64
- 51,19 % 4,25
8,19
+ 1,49 % 8,59
8,07
- 8
37
- 2,91 % 38,65 0,94 (T)
38,11
+ 12,12 % 31 07-6-16
19,36
+ 4,65 % 22,30 0,64 (T)
18,50
+ 33,06 % 15,07 26-6-13
08-7-16
- 8995 50 (S)
■ 8750 + 76,77 % 4699,99 01-7-16
- 10,01 % 880 1,90 (T)
■ 772,65
- 0,94 % 700 29-7-11
858,58
0,80
+ 2,56 % 2,29 0,06 (T)
0,78
- 64,76 % 0,77 08-7-14
1,65
+ 7,14 % 1,65 0,10 (T)
1,54
+135,71 % 0,70 15-11-05
19
- 1,04 % 19,70 0,25 (T)
19,20
+ 20,41 % 13 24-5-16
39,90
+ 0,45 % 47,90
39,72
+ 71,91 % 23,21
14,75
+ 1,79 % 15,55 0,25 (T)
14,49
+ 0,27 % 12,79 05-8-16
2,98
+ 3,11 % 3,57 0,03 (T)
2,89
- 17,22 % 2,70 17-6-16
31-1-14
- - 0,90 (D)
■ 0,91
- - 25-9-08
1,44
- 4,00 % 1,78
1,50
- 12,73 % 1,05
0,53
+ 1,92 % 0,71 0,54 (T)
0,52
- 23,19 % 0,51 10-7-02
22,32
+ 1,64 % 24,65 0,35 (T)
21,96
- 8,26 % 14,78 04-6-15
12,60
- 13,91 0,50 (T)
12,60
- 2,02 % 10,30 11-7-16
10,84
+ 4,23 % 11 0,19 (T)
10,40
+ 12,45 % 6,75 03-6-16
11,43
- 0,52 % 13,20
11,49
+ 29,74 % 7,62
7,43
- 1,72 % 8,69 0,25 (T)
7,56
+ 11,39 % 6,17 16-6-16
0,14
- 0,17
0,14
- 17,65 % 0,13
25,69
+ 0,75 % 26,95 1,40 (T)
25,50
+ 3,71 % 23,95 01-7-16
71,49
+ 1,40 % 73
1 (T)
70,50
+ 0,69 % 63 11-2-16
46,05
+ 4,71 % 46,10 1,90 (D)
43,98
+ 29,54 % 34,30 06-5-16
31-8-09
- 0,39
■ 1,29
- - 01-9-93
1,34
- 2,28
1,34
- 41,48 % 1,07
60
+ 7,14 % 60 1,42 (T)
56
+ 20,00 % 47 28-6-16
36,33
+ 4,31 % 36,70
1 (T)
34,83
+ 14,17 % 26 30-5-16
4,97
+ 0,40 % 5,94 0,25 (T)
4,95
- 6,58 % 4,40 28-9-15
325
- 1,51 % 340
8 (T)
329,99
+ 22,18 % 242 22-6-16
08-6-16
- 4,30 0,38 (T)
■ 2,33
- 22,33 % 2,33 02-8-04
14,40
+ 2,78 % 14,53 0,52 (T)
14,01
+ 10,68 % 12,90 07-7-16
11,45
+ 0,79 % 12 0,34 (T)
11,36
+ 76,97 % 6,40 03-7-12
3
+ 1,35 % 3,75 0,40 (T)
2,96
- 17,81 % 2,78 29-12-15
6,25
+ 1,30 % 6,74 0,10 (T)
6,17
- 5,30 % 5,25 20-7-16
13,50
+ 11,11 % 13,50 0,15 (T)
12,15
+ 18,01 % 9,48 01-7-16
37,82
+ 1,94 % 39,95
2 (S)
37,10
+ 36,04 % 27,10 20-4-16
2,72
+ 0,74 % 2,85
2,70
+ 27,70 % 1,83
19-4-16
- 51,03 2,30 (T)
■ 51,03
+ 0,06 % 51,03 11-7-16
17,10
+ 2,46 % 21,40 0,40 (T)
16,69
- 18,96 % 15,55 13-4-16
19
- 21,95
1 (T)
19
- 4,76 % 17,19 25-1-08
30,50
+ 0,79 % 32,20 0,35 (T)
30,26
- 1,10 % 28,50 31-5-16
168,15
+ 1,51 % 178,30 2,30 (T)
165,65
- 5,54 % 151,01 25-8-15
+ 8,68 % 3,50 0,12 (T)
■ 2,88
- 12,46 % 2 11-7-07
2,65
147,25
+ 0,17 % 155 3,80 (T)
147
+ 18,56 % 118,50 07-6-16
+ 22,13 % 2,14
■ 1,49
- 30,70 % 1,22
1,22
27,65
+ 1,06 % 29,76 0,60 (T)
27,36
+ 49,46 % 17,26 25-5-16
+ 1,30 % 19,50
1 (T)
■ 17,91
+ 4,86 % 16,50 06-6-16
17,68

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

de

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
var iation
iati sem
Plu on ann aine
s-h
ann aut uelle /
uels /plu
s-b
Der
as
nier
Dat divid
e
en

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
e
Cap Isin i. (M Nbr
€) e de
titre
s-

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
t
var ion
iati sem
Plu on ann aine
s
ann -haut uelle /
uels /plu
s-b
as
Der
Datnier di
e vide
nde

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
e
I
Cap sin i. (M Nb
€) re de
titre
s-

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
var tion
iati sem
Plu on ann aine
s-h
ann aut uelle /
uels /plu
s-b
as
Der
n
i
Dat er di
e vide
nde

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
Cap e Isin
i. (M - Nb
€) re d
e ti
tres
-

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
var tion
ia s
Plu tion aemain
n e
s
ann -haut nuelle /
uels /plu
s-b
as
Der
n
i
e
Dat r di
e vide
nde

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
e Is
Cap in i. (M Nbr
€) e de
titre
s-

ACTIONS FRANÇAISES DES COMPARTIMENTS A, B ET C

COURS
(en %)
COURS

MAISONS DU MONDE - MDM 21,75
FR0013153541 - 45.241.894 - 984
21
MALTERIES FRANCO-BELGES - MALT - F ■ 268
FR0000030074 - 495.984 - 133
265
MECELEC - MCLC 2,09
FR0000061244 - 4.049.382 - 8
2,05
MEDASYS (P) - MED 0,47
FR0000052623 - 38.751.262 - 18
0,46
MÉDIA 6 - EDI 7,85
FR0000064404 - 3.300.000 - 26
7,82
MEMSCAP (P) - MEMS 1,62
FR0010298620 - 7.128.686 - 12
1,65
MICROPOLE (P) - MUN 0,74
FR0000077570 - 28.555.339 - 21
0,75
MND (P) - MND 1,74
FR0011584549 - 10.024.046 - 17
1,72
MONCEY (FINANCIÈRE) - MONC - F 03-8-16
FR0000076986 - 182.871 - 1.013
■ 5539,99
MONTAIGNE FASHION GROUP - MFG - 26-2-15
FR0004048734 - 143.601.662 - 7
■ 0,05
MR BRICOLAGE SA (P) - MRB 12,68
FR0004034320 - 10.387.755 - 132
12,60
MRM - MRM - F
1,52
FR0000060196 - 43.667.813 - 66
1,52
MUSÉE GRÉVIN - GREV - F
86,30
FR0000037970 - 503.264 - 43
80,15
NETGEM - NTG 1,95
FR0004154060 - 41.212.222 - 80
1,94
NICOX - COX 10,10
FR0013018124 - 22.869.669 - 231
11,03
NSC GROUPE - NSGP - F
■ 75,60
FR0000064529 - 548.250 - 41
75,53
OFFICIIS PROPERTIES - OFP 0,68
FR0010298901 - 17.227.970 - 12
0,67
OL GROUPE - OLG 2,82
FR0010428771 - 46.360.374 - 131
2,80
ORAPI (P) - ORAP 8,64
FR0000075392 - 4.618.753 - 40
8,53
OREGE - OREGE 3,98
FR0010609206 - 18.652.815 - 74
4,05
OSE PHARMA (P) - OSE 6,62
FR0012127173 - 14.250.753 - 94
6,70
PAREF - PAR 59,50
FR0010263202 - 1.208.703 - 72
58,40
PARIS. DE CHAUF. URBAIN - CHAU - F 86,47
FR0000052896 - 1.725.320 - 149
86
PASSAT - PSAT 4,58
FR0000038465 - 4.200.000 - 19
5,27
PATRIMOINE ET COMM - PAT 22,20
FR0011027135 - 12.803.193 - 284
21,35
PCAS (P) - PCA 10
FR0000053514 - 15.141.725 - 151
10,05
PHARMAGEST INTER.W - PHA 28,55
FR0012882389 - 15.174.125 - 433
26,60
PIXIUM VISION (P) - PIX 7,42
FR0011950641 - 12.769.795 - 95
7,60
POXEL (P) - POXEL 7,62
FR0012432516 - 22.931.228 - 175
7,81
PRECIA (P) - PREC - F
150,80
FR0000060832 - 573.304 - 86
150
PRISMAFLEX (P) - PRS 7,26
FR0004044600 - 1.187.379 - 9
7
QUOTIUM TECHNOLOGIES - QTE - F 04-5-16
FR0010211615 - 1.652.406 - 27
■ 16,20
RADIALL - RLL ■ 220,10
FR0000050320 - 1.848.124 - 407
215,50
RALLYE - RAL 15,08
FR0000060618 - 48.778.526 - 736
15
RIBER (P) - RIB 0,64
FR0000075954 - 19.320.931 - 12
0,68
ROBERTET SA (P) - RBT 307
FR0000039091 - 2.153.579 - 661
293
ROBERTET SA - CBE - C.I.P. F
01-8-16
FR0000045601 - 143.616 - 27
■ 190
ROBERTET SA - CBR - C.D.V. NOM. F 07-6-16
FR0000045619 - ■ 40,01
SABETON - SABE - F
14,94
FR0000060121 - 3.355.677 - 50
14,51
SAFE ORTHOPAEDICS - SAFOR 1,55
FR0012452746 - 12.937.903 - 20
1,50
SAFT GROUPE - SAFT ■ 36,20
FR0010208165 - 25.822.279 - 935
36,20
SAFT GROUPE OPA - SAFTT 04-8-16
FR0013189024 - 25.822.279 - 990
■ 38,32
SALVEPAR - SY 49,38
FR0000124356 - 7.457.129 - 368
49,06
SAMSE - SAMS 128,79
FR0000060071 - 3.458.084 - 445
128,51
SCBSM - CBSM 5,99
FR0006239109 - 13.044.984 - 78
5,95
SELECTIRENTE - SELER - F
71
FR0004175842 - 1.455.868 - 103
72,80
SERGEFERRARI GROUP (P) - SEFER 12,10
FR0011950682 - 12.299.259 - 149
12,05
SIGNAUX GIROD (P) - GIRO - F
14,40
FR0000060790 - 1.139.062 - 16
14
SII (P) - SII 13,15
FR0000074122 - 20.000.000 - 263
12,90
SMTPC - SMTPC 30,86
FR0004016699 - 5.837.500 - 180
30,99
SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE CASINOS - SFCA - F 03-8-16
FR0010209809 - 5.092.470 - 12
■ 2,35
SODIFRANCE (P) - SOA - F
18,65
FR0000072563 - 3.207.426 - 60
17,37
SODITECH INGÉNIERIE - SEC - F
■ 0,57
FR0000078321 - 2.480.280 - 1
0,42
SOFIBUS - SFBS - F
■ 90,53
FR0000038804 - 790.000 - 72
87,02
SOFT COMPUTING (P) - SFT 11,86
FR0000075517 - 2.267.967 - 27
11,20
SOGECLAIR (P) - SOG 20,03
FR0000065864 - 2.900.000 - 58
19,99
SOLOCAL GROUPW - LOCAL 2,64
FR0012938884 - 38.876.564 - 103
2,93
SPIR COMMUNICATION - SPI 5,15
FR0000131732 - 6.245.411 - 32
5,30

+ 3,57 % 22,45
+ 20,83 % 17
+ 1,13 % 280,47
+ 5,60 % 229
+ 1,95 % 2,35
- 11,06 % 1,70
+ 2,17 % 0,91
+ 11,90 % 0,34
+ 0,38 % 8,65
+ 18,58 % 6
- 1,82 % 2,15
- 21,74 % 1,46
- 1,33 % 0,82
+ 0,49 % 0,55
+ 1,16 % 2,15
- 12,12 % 1,46
- 5555
+ 6,83 % 4650
- - + 0,63 % 13,90
+ 0,96 % 12,25
- 1,69
+ 10,14 % 1,36
+ 7,67 % 100
- 14,55 % 80,05
+ 0,52 % 2,35
- 10,55 % 1,82
- 8,48 % 13,68
+ 10,81 % 6,32
+ 0,09 % 86
+ 10,69 % 66
+ 1,49 % 0,71
+ 9,68 % 0,55
+ 0,71 % 3,40
+ 38,92 % 1,85
+ 1,29 % 9,69
- 8,96 % 7,22
- 1,73 % 4,30
+ 41,13 % 2,62
- 1,19 % 8,59
- 21,75 % 5,30
+ 1,88 % 61
+ 7,79 % 50,25
+ 0,55 % 92
+ 1,36 % 82
- 13,09 % 6,77
- 3,58 % 3,66
+ 3,98 % 22,50
+ 10,89 % 19,60
- 0,50 % 11,11
+ 25,47 % 6,75
+ 7,33 % 29,73
+ 33,91 % 19,95
- 2,37 % 9,29
+ 30,18 % 4,36
- 2,43 % 16,75
- 42,10 % 7,42
+ 0,53 % 155
+ 17,25 % 124,73
+ 3,71 % 15,20
- 16,55 % 6,76
- 19,20
- 12,43 % 16
+ 2,13 % 250
+ 2,47 % 191,20
+ 0,53 % 17,83
+ 5,09 % 11,93
- 5,88 % 1,35
- 23,81 % 0,62
+ 4,78 % 311
+ 37,67 % 214
- 194,60
+ 11,76 % 153
- 40,01
+ 0,03 % 40,01
+ 2,96 % 14,94
+ 14,05 % 12,81
+ 3,33 % 2,98
- 41,73 % 1,39
- 38,11
+ 28,87 % 21,80
- 38,32
+ 4,99 % 36,50
+ 0,65 % 49,55
+ 13,52 % 41,70
+ 0,22 % 129,01
+ 14,99 % 111,21
+ 0,67 % 6,36
+ 6,02 % 4,80
- 2,47 % 74,80
+ 9,21 % 62
+ 0,41 % 12,15
+ 18,40 % 10,06
+ 2,86 % 15,65
+ 2,93 % 11,77
+ 1,94 % 13,50
+ 26,44 % 8,80
- 0,42 % 35,20
- 10,34 % 27,43
- 2,40
+176,47 % 0,67
+ 7,37 % 19,93
+ 62,75 % 10,67
+ 35,71 % 0,66
- 8,06 % 0,40
+ 4,03 % 99
+ 0,31 % 85,63
+ 5,89 % 12,25
+ 24,32 % 8,55
+ 0,20 % 20,63
+ 11,28 % 16
- 9,99 % 7
- 61,46 % 2
- 2,83 % 9,92
- 47,40 % 5,12

DIVID.
DIVID.
4,50 (T)
17-12-15
0,23 (T)
24-6-02
0,03 (T)
18-6-08
0,22 (T)
18-4-16

44 (T)
14-6-16
0,30 (T)
27-6-16
0,10 (T)
13-7-16
3 (T)
11-3-16
0,15 (T)
14-6-16
2,75 (T)
08-6-16
0,30 (D)
08-7-10
0,14 (T)
09-12-09
0,13 (T)
29-4-15

3 (T)
30-5-16
3,50 (T)
28-6-16
0,50 (T)
08-8-16
1 (T)
24-6-16
0,06 (S)
27-4-16
0,60 (T)
30-6-16

2,10 (T)
27-6-16
0,09
16-10-00
2,50 (T)
24-5-16
1,83 (T)
25-5-16
0,04 (T)
24-6-13
4 (T)
29-6-16
4 (T)
29-6-16
0,22 (T)
27-6-16
0,34 (T)
20-5-16
2,30 (T)
26-5-16
2,10 (T)
17-6-16
0,08 (Z)
08-1-16
2,80 (T)
30-5-16
0,12 (T)
19-5-16
1 (T)
27-5-15
0,08 (T)
23-9-15
1,90 (T)
16-5-16
0,37 (T)
22-9-15
4,40 (T)
27-5-16
0,50 (T)
04-7-16
0,40 (T)
25-5-16
5 (T)
27-5-08

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

la cote

XIV

EURONEXT

+ 3,19 44,40
+ 7,1 36,14
- 1,04 17,99
- 3,8 13,45
+ 10,7 3
+ 71,43 1,66
+ 33,33 0,06
- 20 0,02
- 1,03
+312 1,03
+ 3,13 9,42
+ 13,1 7,21
+ 25 0,05
+ 25 0,03
+ 5,13 1,30
- 3,91 0,76
- 0,44
- 15 0,32
- 2,04 16,14
- 22,9 12,26
- 4,73 4,21
+ 43,75 2,24
- 5,40
+ 20,14 3,15
+ 2,97 6,59
+ 11,51 5,60
- 3,33 6,98
- 22,64 5,22
- 3
+ 13,21 2,70
- 0,75 7,71
- 10,57 5,20
- 2,61 1,41
- 14,44 1
+ 17,05 1,60
- 19,53 0,72
+ 0,58 3,75
- 3,34 3,10
+ 0,21 5
+ 17,6 3,68
+ 8,45 13,70
+ 17,56 8,03
- - + 0,28 11,87
- 68,43 3,37
- 0,33 3,30
+ 5,17 2,17
- 3,37 8,36
+ 7,65 6,30
+ 1,82 36,35
+ 3,27 31,50
- 0,56
- 45,45 0,25
+ 2,47 13,08
- 23,93 9,05
+ 5,3 41,41
- 11,85 25
- 3,06 30,14
- 12,75 15,85
+ 0,12 8,85
- 1,16 7
+ 50 0,04
- 0,02
+ 2,31 35,13
- 12,81 26,65
- 1,09 2,06
- 6,19 1,51
+ 1,33 6,15
+ 7,61 4,72
+ 4,35 8,32
+ 26,32 4,72
+ 12,9 4,95
- 22,22 2,30
- - + 8 11,25
- 27,38 6,30
- 6,50
- 16,15 5,40
- 7,69 0,31
- 57,14 0,11
+ 3,79 23,30
+ 9,88 19,60
+ 0,99 7,20
- 42,94 3,30
- 0,3 4,37
- 17,8 2,87
+ 0,04 24,80
+ 17,74 17,01
- 3,20
- 47,86 0,78

DIVID.
DIVID.
DIVID.
0,30 (T)
21-6-16
0,37 (T)
09-6-16

1,50 (A)
04-12-15
0,10 (T)
05-6-12
0,35 (T)
27-6-16
0,16 (A)
24-12-10
0,50 (T)
19-5-16
0,13 (A)
29-3-16
0,08 (T)
24-6-14
0,09 (T)
29-6-16
0,04 (T)
29-7-15

0,95 (T)
22-7-15
2,23 (Z)
28-1-14

1,25 (T)
13-6-16
0,04 (T)
14-6-16

0,10 (T)
05-4-16
0,53 (T)
16-9-11
0,55 (T)
07-12-15

0,53 (T)
24-6-16

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

DEMOS - ALDMO FR0010474130 - 12.172.837 - 6
DEVERNOIS S.A. - ALDEV - F
FR0000060840 - 299.058 - 40
DIAXONHIT (EX EXONHIT) (P) - ALEHT FR0004054427 - 79.486.559 - 31
DIETSWELL - ALDIE FR0010377127 - 5.303.475 - 7
DL SOFTWARE (P) - ALSDL FR0010357079 - 4.869.053 - 61
DLSI - ALDLS FR0010404368 - 2.541.490 - 40
DOLPHIN INTEGRATION (P) - ALDOL - F
FR0004022754 - 1.344.520 - 4
DRONE VOLT - ALDRV FR0013088606 - 12.314.380 - 15
EASYVISTA (P) - ALEZV - F
FR0010246322 - 1.575.490 - 42
ECOSLOPS (P) - ALESA FR0011490648 - 3.053.520 - 30
EMOVA GROUP - ALEMV - F
FR0010554113 - 99.958.267 - 50
ENTREPARTICULIERS.COM (P) - ALENT FR0010424697 - 3.540.450 - 2
ENTREPRENDRE - ALENR - F
FR0000045122 - 613.813 - 20
ENVIRONNEMENT SA (P) - ALTEV FR0010278762 - 1.597.650 - 75
EO2 - ALEO2 - F
FR0010465534 - 2.466.713 - 4
ESKER (P) - ALESK FR0000035818 - 5.302.115 - 181
EURASIA GROUPE - ALEUA FR0010844001 - 7.126.025 - 57
EUROGERM (P) - ALGEM FR0010452474 - 4.295.521 - 77
EUROPLASMA (P) - ALEUP FR0000044810 - 73.008.383 - 33
EVOLIS (P) - ALTVO FR0004166197 - 5.164.120 - 183
FASHION B AIR - ALFBA FR0004034593 - 14.526.418 - 12
FOCUS (P) - ALFOC FR0012419307 - 4.453.229 - 117
FOUNTAINE PAJOT (P) - ALFPC FR0010485268 - 1.666.920 - 68
FREELANCE.COM - ALFRE - F
FR0004187367 - 9.589.986 - 7
GASCOGNE - ALBI FR0000124414 - 20.397.464 - 67
GAUSSIN - ALGAU FR0010342329 - 29.438.593 - 25
GENOWAY (P) - ALGEN FR0004053510 - 5.983.466 - 9
GEVELOT - ALGEV - F
FR0000033888 - 893.207 - 96
GLOBAL BIOENERGIES (P) - ALGBE FR0011052257 - 3.190.128 - 84
GLOBAL ECOPOWER (P) - ALGEP - F
FR0011289198 - 4.918.540 - 15
GLOBAL INVESTMENT - ALGIS - F
FR0004060234 - 13.347.070 - 3
GOLD BY GOLD - ALGLD FR0011208693 - 2.733.612 - 3
GROUPE GUILLIN (P) - ALGIL FR0012819381 - 1.852.875 - 44
GROUPIMO - ALIMO - F
FR0010490961 - 1.297.076 - 0
H2O INNOVATION INC - ALHEO - F
CA4433003064 - HARVEST (P) - ALHVS - F
FR0010207795 - 1.406.044 - 67
HEURTEY PETROCHEM - ALHPC FR0010343186 - 4.914.725 - 84
HIOLLE INDUSTRIES - ALHIO FR0000077562 - 9.421.056 - 34
HITECHPROS - ALHIT FR0010396309 - 1.643.478 - 18
HOLOSFIND (EX:REFERENC.) - ALHOL FR0010446765 - 77.002.607 - 5
HYBRIGENICS (P) - ALHYG FR0004153930 - 35.795.998 - 32
I.CERAM (P) - ALICR FR0011511971 - 5.340.702 - 22
I2S - ALI2S FR0005854700 - 1.796.167 - 5
IDSUD - ALIDS - F
FR0000062184 - 898.128 - 24
IMMERSION - ALIMR - F
FR0013060100 - 1.236.044 - 18
INNOVEOX (P) - ALIOX FR0011066885 - 6.575.940 - 35

SOCIÉTÉ

0,15 (S)
23-5-12
1,02 (T)
20-4-16
0,51 (T)
20-4-16

+ 1,38 60,30
+ 15,03 48,86
- 0,8 61,21
+ 30,11 43,30
- 129,80
+ 2,31 115,10
- 762,30
+ 7,61 756

0,40 (A)
13-7-16
0,69 (Z)
14-6-16
4,46 (T)
24-5-16
16,74 (T)
25-3-08

CATERPILLAR INC. - CATR US1491231015 - 584.231.181 - 43.233
CFOA - FOAF - F
SN0000033192 - 650.000 - 3
COCA COLA ENTERPRISES - CCE US19122T1097 - 227.940.632 - 10.387
DARTY PLC - KSA - F
GB0033040113 - 529.600.000 - 1.043
DIAGEO - DGE GB0002374006 - 2.517.122.131 - 63.331
ELI LILLY AND CO - LLY US5324571083 - 1.103.843.444 - 89.312
FORD MOTOR CY - FORDP US3453708600 - 3.902.388.793 - 41.951
FORESTIÈRE EQUAT. - FORE - F
CI0000053161 - 141.333 - 127

- 5,45 0,61
- 0,38
- 140
+ 4,7 120
+ 2,63 0,55
- 18,75 0,34
+ 0,74 2,23
- 17,58 1,33
- 2,25 14
+ 24,75 8,74
- 0,5 17,05
+ 45,87 9,27
- 5,17 3,65
- 24,03 2,75
- 3,23 18,67
- 36,84 1,11
- 28,90
- 8,48 23,90
- 9,21 11,60
+ 26,88 5,39
- 0,60
+ 66,67 0,32
+ 2,99 1,48
- 45,67 0,62
- 32,48
- 4,44 16,11
+ 1,49 51,13
+ 0,64 41,88
- 2,75
- 38,18 1,60
- 5,39 36,40
+ 8,82 25,61
- 10
- 21,57 5,34
+ 1,7 18
+ 1,99 15,63
+ 2,27 0,85
- 47,67 0,43
+ 0,97 39,70
- 9,36 32,03
+ 1,18 1,34
- 4,44 0,70
+ 1,39 28,30
+ 13,83 19,15
- 0,24 41,30
+ 8,07 33,59
- 13,64 1,04
+ 31 0,69
+ 2,17 3,30
+ 10 2,45
- 2,27 1,71
+ 10,69 0,63
- 3,16 1,79
- 14,53 1,30
- 2,75 131,50
- 18,94 106,01
- 4,69 31
+ 3,31 17,60
+ 4,5 3,95
+ 4,69 2,31
- - - 1,97
- 36,07 1,05
- 1,49 25,28
+ 2,28 20,25
+ 15 0,23
+ 76,92 0,12
+ 2,25 1,08
+ 46,77 0,58
- 4,06 50
+ 21,83 38,99
+ 4,81 22,23
- 22,73 12
+ 0,28 3,90
+ 9,88 2,97
- 1,87 12,67
+ 10,5 9,12
+ 40 0,11
- 30 0,03
+ 1,12 1,11
- 16,67 0,72
- 1,44 6,33
- 31,33 3,83
- 3,36
+ 36,89 2,25
- 0,11 27,90
+ 0,27 25,52
- 14,40
+ 10,77 10,55
- 0,56 7,17
- 8,17 3,68

DIVID.
DIVID.
DIVID.
0,10 (T)
26-7-11
3,85 (D)
20-5-13

0,22 (T)
06-6-16
0,46 (T)
04-7-16

0,06 (T)
08-7-13
0,35 (T)
25-7-16
0,55 (T)
04-7-16
0,30 (T)
28-6-16
0,35 (T)
04-7-16
1,30 (T)
10-5-16
0,20 (T)
23-6-11
0,50 (T)
13-7-16
0,60 (T)
20-4-16
0,10 (T)
18-7-08
3 (T)
21-7-08

1,80 (T)
21-6-16

0,50 (S)
25-7-08
0,04 (T)
04-7-16
0,41 (T)
15-6-16
0,39 (T)
25-9-08
1,10 (S)
13-5-16
0,55 (T)
18-6-15
0,11 (T)
28-6-16
0,75 (T)
13-4-16

0,60 (T)
25-6-15

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

COURS
■ 74

73,82
04-8-16
■ 4,55
27-5-16
■ 45,57
1,97
2,04
■ 25,16
25,83
■ 80,59
72,30
■ 10,75
10,80
12-7-16
■ 896

DIVID.

+ 0,24 75,63 0,65 (A)
+ 18,29 50,22 18-7-16
- 4,55
1,52
+ 77,73 2,56 26-7-90
- 48,30 0,26 (A)
+ 8,97 40,50 16-5-16
- 3,43 2,25 0,01 (A)
+ 47,01 1,15 03-3-16
- 2,59 26,21 0,37 (S)
- 1,33 21,92 11-8-16
+ 11,91 80,91 0,36 (A)
- 4,74 55,61 11-8-16
- 0,46 12,87 0,11 (A)
- 18,25 9,93 26-7-16
- 1144 4,28 (T)
- 10,4 896 14-6-16

INTEGRAGEN (P) - ALINT FR0010908723 - 5.070.322 - 15
INTRASENSE (P) - ALINS FR0011179886 - 8.461.150 - 7
ISCOOL ENTERT. - ALISC FR0004060671 - 11.861.249 - 3
IVALIS - ALIVA FR0010082305 - 1.310.378 - 44
KERLINK - ALKLK FR0013156007 - 3.590.941 - 38
KEYYO - ALKEY FR0000185621 - 2.160.000 - 28
KINDY SA (P) - ALKDY FR0000052904 - 2.801.450 - 3
KKO INTERNATIONAL (P) - ALKKO BE0974284169 - 9.706.577 - 30
LEADMEDIA GROUP (P) - ALLMG FR0011053636 - 6.236.285 - 7
LES HOTELS BAVEREZ (P) - ALLHB - F
FR0007080254 - 2.372.468 - 101
LET'S GOWEX - ALGOW ES0158252033 - 72.313.360 - 581
LEXIBOOK LING. - ALLEX FR0000033599 - 4.960.062 - 6
LOGIC INSTRUMENT - ALLOG FR0000044943 - 7.254.044 - 5
LOGIN PEOPLE (P) - ALLP - F
FR0010581363 - 4.124.582 - 4
LUCIBEL - ALUCI FR0011884378 - 8.794.598 - 22
MAKHEIA GROUP (P) - ALMAK FR0000072993 - 6.584.680 - 16
MASTRAD (P) - ALMAS FR0004155687 - 6.315.206 - 6
MEDIAN TECHNOLOGIES (P) - ALMDT FR0011049824 - 10.067.313 - 92
MEDICAL DEVICE WORKS - ALMDW - F
BE0974267966 - 1.509.702 - 6
MEDICREA INTERNATIONAL (P) - ALMED FR0004178572 - 9.004.264 - 53
METHANOR - ALMET - EX-DS 27/06/16 F
FR0011217710 - 1.199.903 - 6
METHORIOS CAPITAL (P) - ALMTH IT0004615396 - 133.436.181 - 8
MG INTERNATIONAL - ALMGI FR0010204453 - 4.300.039 - 7
MGI DIGITAL GRAPHIC TECHNOLOGY (P) - ALMDG FR0010353888 - 5.503.660 - 190
MICROWAVE VISION (P) - ALMIC FR0004058949 - 6.282.166 - 41
MILLET INNOVATION - ALINN - F
FR0010304402 - 1.905.780 - 44
MILIBOO - ALMLB FR0013053535 - 4.827.193 - 14
MOBILE NETWORK (P) - MLMNG - F
FR0010812230 - 9.239.912 - 9
MOULINVEST (P) - ALMOU FR0011033083 - 3.075.338 - 15
NEOVACS (P) - ALNEV FR0004032746 - 42.965.511 - 33
NETBOOSTER (P) - ALNBT FR0000079683 - 16.672.570 - 39
NEXTEDIA (P) - ALNXT FR0004171346 - 11.095.289 - 7
FILAE (P) - ALFIL FR0010221069 - 1.756.839 - 9
NOVACYT (P) - ALNOV - F
FR0010397232 - 14.034.758 - 17
NSE - ALNSE FR0004065639 - 3.376.111 - 30
O2I - ALODI FR0010231860 - 9.459.624 - 11
OBER - ALOBR - F
FR0010330613 - 1.441.615 - 13
OCEASOFT (P) - ALOCA FR0012407096 - 2.894.625 - 17
OCTO TECHNOLOGY (P) - ALOCT FR0004157428 - 4.764.029 - 74
ONCODESIGN (P) - ALONC FR0011766229 - 6.818.412 - 107
OROLIA (P) - ALORO FR0010501015 - 3.732.417 - 76
OSPREYFRANK - ALOSP - F
GB00B2R1Q018 - 280.788.886 - 3
PHENIX SYSTEMS - ALPHX FR0011065242 - 1.156.023 - 60
PISCINES DESJOYAUX - ALPDX FR0000061608 - 8.984.492 - 78
PISCINES GROUPE - ALPGG - F
FR0010357145 - 3.103.540 - 1
PLANET.FR (P) - ALPLA - F
FR0010211037 - 4.724.663 - 21

COURS
COURS
COURS
(en %)

3,02
3,08
0,81
0,82
■ 0,22
0,23
19-7-16
■ 33,30
10,66
10,54
13,13
13,90
1,20
1,16
3,06
3
1,11
1,05
■ 42,50
42
02-7-14
■ 8,04
1,30
1,28
0,66
0,69
15-3-16
■ 0,97
2,50
2,49
2,50
2,51
0,93
0,91
9,15
9,52
30-11-15
■4
5,92
5,03
■ 5,40
5,26
0,06
0,06
1,60
1,60
34,60
33,31
6,51
6,60
23,02
22,85
2,91
2,91
0,98
0,90
4,90
5,25
0,77
0,79
2,31
2,18
0,59
0,61
26-7-16
■5
1,24
1,26
8,80
8,50
1,21
1,02
9,36
9,08
5,80
6,11
15,60
15,59
15,72
15,99
26-7-16
■ 20,40
18-5-15
■ 0,01
■ 51,97
46
8,69
8,76
21-7-16
■ 0,21
4,51
4,33

- 1,95 4,72
- 32,74 2,51
- 1,22 1,46
- 35,2 0,63
- 4,35 0,25
+ 83,33 0,10
- 33,30
+ 1,56 32,79
+ 1,14 11,10
+ 2,6 9,65
- 5,54 14,20
+ 55,38 8,29
+ 3,45 4,70
- 72,48 1
+ 2 4,04
- 19,26 2,82
+ 5,71 1,66
- 32,73 0,90
+ 1,19 52,95
- 19,74 42
- - + 1,56 3,49
- 63,07 1,25
- 4,35 1,02
- 36,54 0,52
- 1,06
- 3,96 0,68
+ 0,4 3,46
- 26,47 1,88
- 0,4 2,72
+ 16,28 1,90
+ 2,2 1,46
- 19,13 0,85
- 3,89 12
- 23,75 7,50
- - + 17,69 7,04
- 12,68 4,33
+ 2,66 6,08
- 11,14 4,99
- 0,23
- 73,91 0,04
- 2,55
+ 95,12 0,71
+ 3,87 35,27
+ 14,27 26,41
- 1,36 8,62
- 22,96 5,90
+ 0,74 23,79
+ 4,4 19
- 3,66
- 19,83 2,59
+ 8,89 1,24
- 16,95 0,75
- 6,67 5,99
- 16,38 3,70
- 2,53 1,55
- 28,74 0,66
+ 5,96 2,85
- 6,1 1,90
- 3,28 0,90
- 9,23 0,49
- 5,60
+ 20,48 3,23
- 1,59 3,04
- 59,34 1,17
+ 3,53 10,38
- 14,98 7,88
+ 18,63 1,77
- 31,99 0,86
+ 3,08 11,41
+ 19,54 6,50
- 5,07 7,64
- 12,12 5
+ 0,06 17,20
+ 35,18 10,91
- 1,69 21,97
- 12,33 13,26
- 22
+ 17,04 16,01
- - + 12,98 61
- 3,94 45
- 0,8 8,80
+ 12,86 6,92
- 0,70
- 70,42 0,21
+ 4,16 4,74
+ 56,6 2,21

DIVID.
DIVID.
DIVID.

1,26 (T)
27-7-11
0,35 (T)
20-6-16
0,15 (T)
19-1-12

0,08 (T)
27-7-16
0,01 (T)
12-7-13
0,49
20-7-98
0,06 (T)
30-6-08

0,05 (T)
23-9-08
0,08 (T)
14-3-12

0,07 (T)
24-6-16
0,35 (T)
31-1-06
0,30 (T)
16-8-11
0,90 (T)
20-7-16

0,09 (T)
11-6-15
0,70 (T)
19-7-16
0,42 (T)
13-5-16

0,51 (T)
15-2-16
0,06 (T)
07-4-16

de

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
var ation
iati sem
Plu on ann aine
s-h
ann aut uelle /
uels /plu
s-b
Der
as
n
Dat ier divid
e
en

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

COURS
(en %)
COURS

VIDELIO (EX:IEC PROF) - VDLO FR0000066680 - 26.010.247 - 36
VIEL ET CIE - VIL FR0000050049 - 80.599.189 - 287
VISIODENT - SDT FR0000065765 - 4.504.229 - 10
VOLTALIA - VLTSA FR0011995588 - 26.211.563 - 250
VRANKEN-POMMERY MONOPOLE - VRAP FR0000062796 - 8.937.085 - 213
XILAM ANIMATION (P) - XIL FR0004034072 - 4.465.000 - 19
YMAGIS (P) - MAGIS FR0011471291 - 7.896.162 - 74

1,40
1,46
3,56
3,53
■ 2,31
2,20
9,55
9,57
23,80
22,44
4,35
4,50
9,35
9,39

SOCIÉTÉ

COURS

GENEURO - GNRO CH0308403085 - 14.658.118 - 112
MERCK AND CO INC - MRK US58933Y1055 - 2.765.208.203 - 156.455
PHILIP MORRIS INTERNATIONAL - PM US7181721090 - 1.551.326.987 - 136.393
PROCTER AND GAMBLE - PGP US7427181091 - 2.668.751.125 - 211.632
STALLERGENES GREER - STAGR GB00BZ21RF93 - 19.765.553 - 484
TELEVERBIER - TVRB - F
CH0008175645 - 1.400.000 - 48
TOTAL GABON - EC GA0000121459 - 4.500.000 - 596
VALE SA - VALE3 - ORDINAIRES
US91912E1055 - 5.153.374.926 - 27.313
ZCI LIMITED - CV BMG9887P1068 - 55.677.643 - 11

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

- 4,11 % 1,56
- 5,41 % 1,28
+ 0,85 % 3,82
+ 2,30 % 3,01
+ 5,00 % 2,49
+ 2,67 % 2,06
- 0,21 % 10,14
- 5,73 % 7,90
+ 6,06 % 27,99
- 15,00 % 21,01
- 3,33 % 4,99
+117,50 % 1,80
- 0,43 % 9,97
+ 6,25 % 8,40

7,61
8,02
56,58
57,10
87,92
89,94
79,30
76,39
24,50
24,58
04-8-16
■ 34,22
132,50
130,60
■ 5,30
5,30
04-8-15
■ 0,20

- 5,11 13,72
- 37,78 7,61
- 0,91 57,50
+ 13,41 42,51
- 2,25 95,94
+ 8,54 72,35
+ 3,81 79,30
+ 6,16 67,40
- 0,33 34,20
- 23,32 21,40
- 41,92
- 9,92 34,22
+ 1,45 146
+ 2,79 108,21
- 5,60
+ 87,94 1,99
- - -

DIVID.
DIVID.
0,04 (T)
18-7-16
0,15 (T)
20-6-16
0,11 (T)
30-6-16
0,80 (T)
13-7-16

DIVID.
0,32 (A)
13-6-16
1,02 (A)
21-6-16
0,47 (A)
20-7-16
0,16 (T)
20-4-16
4 (T)
27-6-16
0,09 (A)
16-10-15

PLANT ADVANCED TECH. - ALPAT - F
FR0010785790 - 898.756 - 16
POUJOULAT (P) - ALPJT - F
FR0000066441 - 1.959.000 - 64
POULAILLON - ALPOU FR0013015583 - 5.111.119 - 27
PRIMECITY INVEST. - ALPCI - F
CY0104972217 - 103.266.661 - 311
PRODWARE (P) - ALPRO FR0010313486 - 8.200.560 - 53
QUANTUM GENOMICS (P) - ALQGC FR0011648971 - 6.927.334 - 43
REALITES (P) - ALREA FR0011858190 - 2.592.343 - 25
REWORLD MEDIA (P) - ALREW - F
FR0010820274 - 28.469.883 - 27
ROCTOOL (P) - ALROC - F
FR0010523167 - 2.500.382 - 17
ROUGIER (P) - ALRGR FR0000037640 - 1.092.000 - 24
SAFTI GROUPE - ALSFT FR0011233261 - 1.140.000 - 15
SAFWOOD - ALWOO IT0004013725 - 10.016.515 - 1
SAPMER - ALMER FR0010776617 - 3.498.598 - 38
SENSORION - ALSEN FR0012596468 - 5.878.990 - 37
SERMA TECHNOLOGIES - ALSER - F
FR0000073728 - 1.150.536 - 196
SI PARTICIPATION - ALSIP FR0000061582 - 412.492 - 12
SIDETRADE (P) - ALBFR FR0010202606 - 1.381.751 - 49
SOLUTION 30 (P) - ALS30 - DIV 2 7/07/16
FR0013188844 - 20.440.516 - 241
SPINEGUARD (P) - ALSGD FR0011464452 - 5.006.025 - 26
SPINEWAY (P) - ALSPW FR0011398874 - 3.395.503 - 9
SPOREVER - ALSPO - F
FR0010213215 - 6.027.371 - 4
STRADIM-ESPACE FINANCES (P) - ALSAS - F
FR0000074775 - 3.439.760 - 18
STREAMWIDE (P) - ALSTW - F
FR0010528059 - 3.029.762 - 18
THERACLION (P) - ALTHE - EX DS 26/07/16
FR0010120402 - 4.830.772 - 36
THERADIAG (P) - ALTER FR0004197747 - 6.140.872 - 16
TOOLUX SANDING - ALTLX LU0394945660 - 1.753.667 - 3
TRAQUEUR (P) - ALTRA FR0004043487 - 3.316.347 - 5
TRILOGIQ - ALTRI FR0010397901 - 3.738.000 - 37
TRONIC MICROSYSTEMS (P) - ALTRO FR0004175099 - 3.496.005 - 45
TTI - TRAVEL TECHNO. - ALTTI FR0010383877 - 4.865.461 - 1
TUTO4PC.COM GROUP - ALTUT FR0011068766 - 3.775.400 - 3
TXCOM - ALTXC FR0010654087 - 1.231.860 - 7
UCAR (P) - ALUCR FR0011070457 - 1.742.624 - 24
UMANIS - ALUMS FR0010949388 - 1.935.958 - 39
VDI GROUP (P) - ALVDI FR0010337865 - 4.875.000 - 28
VELCAN (P) - ALVEL FR0010245803 - 7.791.942 - 80
VERGNET - ALVER FR0004155240 - 20.828.543 - 31
VEXIM (P) - ALVXM FR0011072602 - 7.618.168 - 75
VIALIFE - ALVIA - F
FR0010326090 - 400.000 - 11
VISIATIV (P) - ALVIV FR0004029478 - 3.065.158 - 48
VISIOMED GROUP (P) - ALVMG FR0011067669 - 12.442.717 - 40
VOYAGEURS DU MONDE (P) - ALVDM FR0004045847 - 3.691.510 - 186
WALLIX GROUP (P) - ALLIX FR0010131409 - 3.997.180 - 33
WE.CONNECT - ALWEC - F
FR0013079092 - 2.729.122 - 25
WEBORAMA (P) - ALWEB FR0010337444 - 3.519.906 - 41
WEDIA - ALWED FR0010688440 - 684.961 - 9
WITBE - ALWIT FR0013143872 - 3.827.853 - 32

de

DIVID.

DIVID.
DIVID.

- 0,78 % 26,44 1,10 (S)
- 6,04 % 20,70 23-5-16
- 0,73 0,07 (T)
+ 19,30 % 0,49 22-6-01
- 13,79
- 5,17 % 9,85
- 1,13
- 44,25 % 0,58
- 3,42
3 (T)
- 35,91 % 0,99 27-6-11
+ 1,02 % 2,20
- 54,59 % 0,98

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
e Is
Cap in i. (M Nbr
€) e de
titre
s-

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
e
I
s
Cap in i. (M Nb
€) re de
titre
s-

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
var iation
iati sem
Plu on ann aine
s-h
ann aut uelle /
uels /plu
s-b
as
Der
n
Dat ier di
e vide
nde

COURS
(en %)
COURS

+ 0,56 8,95
+ 19,85 5,50
+ 1,28 33,44
- 4,13 28,08
+ 1,3 31,25
+ 0,29 25,59

COURS
COURS
COURS
(en %)

0,52
0,55
20-5-16
■ 134
0,39
0,38
1,36
1,35
12,60
12,89
15,90
15,98
■ 2,75
2,90
1,20
1,24
26,45
26,45
9,96
10,97
■ 0,50
0,50
0,69
0,67
01-7-16
■ 32,48
47
46,31
1,70
1,70
34,06
36
■8
8
17,90
17,60
0,45
0,44
35,35
35,01
■ 0,86
0,85
26,25
25,89
40,85
40,95
■ 0,76
0,88
3,30
3,23
0,86
0,88
1,53
1,58
107
110,03
26,22
27,51
3,02
2,89
24-7-14
■ 0,24
■ 1,17
1,17
23,81
24,17
■ 0,23
0,20
0,91
0,89
47,54
49,55
17
16,22
3,56
3,55
11,05
11,26
0,07
0,05
0,90
0,89
4,12
4,18
■ 2,82
2,82
26,37
26,40
02-8-16
■ 14,40
5,28
5,31

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

UNION FIN. FR. BQUE - UFF 22,88
FR0000034548 - 16.233.240 - 371
23,06
UNION TECHNO. INFORMATIQUE - FPG - 0,68
FR0000074197 - 8.658.736 - 6
0,68
VALTECH (P) - LTET - REGR.
11
FR0011505163 - 26.573.541 - 292
11
VERNEUIL PARTICIPATIONS - VRNL - F 0,63
FR0000062465 - 1.099.265 - 1
0,63
VÊT'AFFAIRES - VET 22-6-16
FR0000077158 - 1.596.813 - 3
■ 1,66
VIADEO (P) - VIAD 0,99
FR0010325241 - 10.028.159 - 10
0,98

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
var tion
iati sem
Plu on ann aine
s
ann -haut uelle /
uels /plu
s-b
Der
as
nier
Dat divid
e
en

0,21 (T)
04-7-16
0,09 (T)
28-6-16
9 (T)
18-5-16

Hors Zone Euro
ABBVIE - ABBV ■ 60,30
US00287Y1091 - 1.628.542.359 - 98.201 59,48
AGTA RECORD - AGTA 60,50
CH0008853209 - 13.334.200 - 807
60,99
BRASS. CAMEROUN - BCAM - F
21-7-16
CM0000035113 - 5.736.363 - 728
■ 126,86
BRASS. OUEST AFRICAIN - BOAF - F 02-8-16
SN0008626971 - 81.975 - 62
■ 762,30

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉM
Oe
Cap Isin - N
i. (M bre
d
€)
e tit
res

COURS
COURS
COURS
(en %)

40,10
38,86
16,18
16,35
3
2,71
■ 0,04
0,03
28-4-16
■ 1,03
8,89
8,62
0,05
0,04
1,23
1,17
0,34
0,34
12,49
12,75
3,22
3,38
02-8-16
■ 5,31
6,59
6,40
5,22
5,40
09-6-16
■3
6,60
6,65
1,12
1,15
1,03
0,88
3,47
3,45
4,81
4,80
12,32
11,36
13-11-12
■ 0,75
3,52
3,51
■ 3,05
3,06
8,02
8,30
36,35
35,70
0,30
0,30
9,95
9,71
36,14
34,32
24,36
25,13
8,50
8,49
0,03
0,02
30,08
29,40
1,82
1,84
6,08
6
7,20
6,90
3,50
3,10
16-5-14
■ 0,34
7,56
7
5,45
5,45
0,12
0,13
23,25
22,40
4,08
4,04
3,37
3,38
23,16
23,15
1,22
1,22

DIVID.
DIVID.
2,40
04-9-90
0,50 (A)
30-12-14
0,40 (T)
26-6-12

s-

1,48 (T)
20-5-16

COURS

RENTABILIWEB GROUP - BIL 8,15
BE0946620946 - 17.872.405 - 146
8,11
ROBECO - ROBP 32,50
NL0000289783 - 80.000.000 - 2.600 32,09
ROLINCO - ROLP 31,25
NL0000289817 - 54.609.060 - 1.707
30,85

3,48 (124261)
01-1-74
0,26 (T)
25-7-16

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
var tion
iati sem
Plu on ann aine
s
ann -haut uelle /
uels /plu
s-b
as
Der
n
i
e
Dat r di
e vide
nde

SOCIÉTÉ

+ 71,21 % 1,80
+ 16,49 % 0,59
+ 0,51 % 11,81
- 1,40 % 7,45
+ 1,25 % 5,20
+ 2,11 % 4,20
- 5,99 % 6,94
- 49,26 % 3,08
+ 2,01 % 4,25
- 0,73 % 3,40
- 2,44 % 4,65
- 13,98 % 3,67
- 1075
+ 5,05 % 880,20

VAL
INF EUR OT M
Cod ITRE NÉMO
e
Cap Isin - N
i. (M bre d
e tit
€)
re

0,27 (A)
20-5-16

COURS
(en %)
COURS

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
var tion
iati sem
Plu on ann aine
s
ann -haut uelle /
uels /plu
s ba
s
Der
n
i
e
Dat r di
e vide
nde

DIVID.

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
var ation
iati sem
Plu on ann aine
s-h
ann aut uelle /
uels /plu
s-b
as
Der
n
i
Dat er di
e vide
nde

VAL
INF EUR O
Cod TITR MNÉM
E
OeI
Cap sin - Nb
i. (M re d
e
€)
titre
s

0,73
30-5-97
0,80 (T)
04-11-15
1,30 (T)
28-6-16
3,20 (T)
30-6-16
0,45 (T)
31-5-16

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

TONNA ELECTRONIQUE - TONN - F 1,13
FR0000064388 - 449.777 - 1
0,66
TOUAX (P) - TOUP 9,86
FR0000033003 - 7.011.547 - 69
9,81
TOUPARGEL GROUPE (P) - TOU 4,85
FR0000039240 - 10.383.307 - 50
4,79
TXCELL (P) - TXCL 3,45
FR0010127662 - 12.883.518 - 44
3,67
U10 (P) - UDIS 4,07
FR0000079147 - 18.639.732 - 76
3,99
ULRIC DE VARENS - ULDV 4
FR0000079980 - 8.000.000 - 32
4,10
UNIBEL - UNBL - F
04-8-16
FR0000054215 - 2.323.572 - 2.440
■ 1050

ALTERNEXT

1000MERCIS (P) - ALMIL FR0010285965 - 3.119.044 - 125
A2MICILE EUROPE (P) - ALA2M FR0010795476 - 1.094.256 - 18
ACCES INDUSTRIE - ALACI FR0010567032 - 6.042.898 - 18
ACHETER-LOUER.FR - ALALO - EX-D 21/7/16
FR0010493510 - 90.453.369 - 4
ACROPOLIS TELECOM - ALACR FR0010678284 - 4.390.133 - 5
ADA - ALADA FR0000053076 - 2.922.633 - 26
ADOMOS - ALADO FR0000044752 - 336.162.753 - 17
ADTHINK MEDIA (P) - ALADM FR0010457531 - 6.130.500 - 8
AGROGENERATION - ALAGR FR0010641449 - 99.314.636 - 34
ALES GROUPE (P) - ALPHY FR0000054652 - 14.522.104 - 181
ANEVIA (P) - ALANV FR0011910652 - 3.057.994 - 10
ANTEVENIO (P) - ALANT ES0109429037 - 4.207.495 - 22
AQUILA (P) - ALAQU - F
FR0010340711 - 1.650.000 - 11
ASIT BIOTECH - ASIT BE0974289218 - 12.756.800 - 67
ASSIMA - ALSIM GB00B19RTX44 - 8.209.738 - 25
ASTELLIA (P) - ALAST FR0004176535 - 2.590.451 - 17
AUPLATA (P) - ALAUP FR0010397760 - 53.782.181 - 60
BD MULTI-MEDIA (P) - ALBDM FR0000035305 - 2.276.038 - 2
BERNARD LOISEAU SA - ALDBL - F
FR0000066961 - 1.432.100 - 5
BILENDI (P) - ALBLD FR0004174233 - 3.436.769 - 17
BIOCORP (P) - ALCOR FR0012788065 - 2.957.867 - 36
BIONERSIS - ALBRS FR0010294462 - 4.004.369 - 3
BIOPHYTIS (P) - ALBPS FR0012816825 - 6.195.501 - 22
BIOSYNEX (P) - ALBIO FR0011005933 - 6.176.091 - 19
BLUELINEA (P) - ALBLU - F
FR0011041011 - 1.349.130 - 11
BRICORAMA - ALBRI - F
FR0000054421 - 6.221.343 - 226
BUDGET TELECOM (P) - ALBUD - F
FR0004172450 - 3.540.253 - 1
CARBIOS (P) - ALCRB FR0011648716 - 3.749.673 - 37
CARMAT (P) - ALCAR FR0010907956 - 5.927.094 - 214
CELLECTIS (P) - ALCLS FR0010425595 - 35.333.572 - 861
CERINNOV GPE - ALPCV FR0013178712 - 3.341.608 - 28
CÉSAR - ALCES FR0010540997 - 57.510.457 - 2
CLASQUIN (P) - ALCLA FR0004152882 - 2.306.401 - 69
COFIDUR - ALCOF FR0000054629 - 7.735.515 - 14
COGRA - ALCOG FR0011071570 - 2.757.491 - 17
COIL - ALCOI BE0160342011 - 2.405.938 - 17
CONCOURSMANIA (P) - ALGCM FR0011038348 - 3.313.592 - 12
CRM COMPANY - ALCRM FR0010358465 - 19.729.977 - 7
CROSSJET (P) - ALCJ FR0011716265 - 6.925.970 - 52
CUSTOM SOLUTIONS (P) - ALSOL FR0010889386 - 4.863.050 - 27
CYBERGUN (P) - CYB FR0004031839 - 87.129.303 - 10
DAMARTEX (P) - ALDAR FR0000185423 - 7.364.000 - 171
DBT (P) - ALDBT FR0013066750 - 4.127.323 - 17
DEINOVE (P) - DEINO FR0010879056 - 8.554.907 - 29
DELFINGEN IND. (P) - ALDEL FR0000054132 - 2.443.944 - 57
DELTA DRONE - ALDR FR0011522168 - 13.756.504 - 17

(P) : éligible au PEA-PME.

+ 0,01 38,88
+ 15,95 25,60
- 3,75 53,49
- 53,93 20,52
+ 7,55 4,80
+106,14 1,95
- - + 1,18 46
- 72,07 12,50
- 4,32 20
- 30,37 11,79
- 17,86
+ 14,89 14,80
- 0,38 46,80
+ 14,09 35,10

0 (T)
16-9-14

s-

COURS

APERAM - APAM 38,14
LU0569974404 - 78.049.730 - 2.976
38,13
CELYAD - CARD 22,30
BE0974260896 - 7.040.720 - 157
23,17
CNOVA NV - CNV 4,70
NL0010949392 - 441.297.846 - 2.074
4,37
CRYO SAVE GROUP - ■ 1,49
NL0009272137 - CRYO.. -36,68
DEXIA - DEXBT 12,85
BE0974290224 - 1.948.984 - 25
12,70
FEDON - FED - ITL
13,30
IT0001210050 - 1.900.000 - 25
13,90
MAINSTAY MEDICAL - MSTY 13-7-16
IE00BJYS1G50 - 851.175 - 13
■ 15,51
MONTEA CVA - MONTP 44,73
BE0003853703 - 9.951.884 - 445
44,90

DIVID.
DIVID.

VAL
INF EUR OT M
Cod ITRE NÉMO
e
Cap Isin - N
i. (M bre d
e
€)
titre

SOCIÉTÉ

- 0,17
- 12,50 % 0,11
+ 4,52 % 4,56
+ 0,43 % 1,29
- 2,14 % 2,10
- 17,47 % 1,37
+ 0,65 % 99,47
- 8,80 % 77,17
- 36,96
- 1,61 % 32,05
- 1,22 % 82,39
+ 8,11 % 68,01
- 1,10 % 19,30
+ 5,94 % 15,26

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
t
i
var on
iati sem
Plu on ann aine
s-h
ann aut uelle /
uels /plu
s-b
as
Der
n
Dat ier di
e vide
nde

COURS
(en %)
COURS
0,14
0,14
2,31
2,21
■ 1,37
1,40
86,91
86,35
04-8-16
■ 34,87
80
80,99
18
18,20

-

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
STDUPONT - DPT FR0000054199 - 524.279.556 - 73
SUPERSONIC IMAGINE (P) - SSI FR0010526814 - 16.217.181 - 37
TAYNINH - TAYN - F
FR0000063307 - 9.138.462 - 13
TFF GROUP (P) - TFF FR0000071904 - 5.420.000 - 471
THERMOCOMPACT - THER - F
FR0004037182 - 1.544.855 - 54
TIPIAK (P) - TIPI - F
FR0000066482 - 913.980 - 73
TIVOLY (P) - TVLY - F
FR0000060949 - 1.107.990 - 20

SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ
SOCIÉTÉ

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
Cap e Isin
i. (M - Nb
€) re d
e ti
tres
-

CO
U
Clô RS DE
t
pré ure se CLÔT
céd ma URE
ent ine
e
Var
i
a
t
var ion
ia s
Plu tion aemain
n e
s
ann -haut nuelle /
uels /plu
s-b
as
Der
Datnier di
e vide
nde

VAL
INF EUR O
M
Cod TITRE NÉMO
e Is
Cap in i. (M Nbr
€) e de
titre
s-

ACTIONS FRANÇAISES DES COMPARTIMENTS A, B ET C

COURS
COURS
COURS
(en %)

17,99
17,92
■ 32,80
32,15
5,30
5,27
3,01
3,15
6,50
5,79
6,27
5,82
9,46
9,31
0,94
0,91
6,99
6,80
22,37
22,30
01-8-16
■ 13
03-5-11
■ 0,05
■ 10,98
10,99
6,35
5,87
20-7-16
■ 170
29,50
29,35
35,42
35,36
11,79
12,02
5,16
5,16
2,70
2,79
0,62
0,70
5,31
5,35
5,95
5,96
7,44
7,36
2,55
2,59
25-3-15
■ 1,60
1,41
1,39
9,80
10,50
12,85
12,75
03-8-16
■ 0,19
■ 0,84
0,50
04-7-16
■6
13,69
13,69
19,90
19,60
5,77
5,76
10,21
10,32
1,47
1,55
9,85
9,80
28,59
28,59
15,68
16,56
3,20
3,35
50,35
50,07
8,29
8,41
03-8-16
■9
11,74
11,82
12,46
12,46
8,33
8,75

+ 0,39 25,79
- 30,41 17,31
+ 2,02 38,38
- 13,68 28,50
+ 0,57 5,49
+ 8,61 4,20
- 4,44 3,90
- 18,43 2,95
+ 12,26 7,94
- 17,93 5,50
+ 7,73 8,52
- 26,32 4,40
+ 1,61 9,79
+ 59,8 5,02
+ 3,3 1,45
- 13,76 0,78
+ 2,79 7,90
+ 4,33 6,03
+ 0,31 28,45
- 19,24 21,55
- 13
+ 36,7 8,88
- - - 0,09 10,99
+ 31,97 6,64
+ 8,18 8,82
- 27,01 4,05
- 269
+ 22,3 138
+ 0,51 30,55
- 3,28 28,30
+ 0,17 35,42
+ 24,28 27,59
- 1,91 20,50
+ 13,15 10,08
- 5,66
+ 3,2 4,15
- 3,23 4,40
- 12,05 2,31
- 11,43 1,77
- 62,42 0,59
- 0,75 5,39
+ 34,77 3,64
- 0,17 6,05
+ 3,12 5,50
+ 1,09 9,09
+ 17,85 4,78
- 1,54 3,42
- 26,09 1,90
- - + 1,44 2
- 28,79 1,26
- 6,67 14,97
- 30 9,78
+ 0,78 12,93
+ 56,71 5,16
- 0,40
- 0,10
+ 68 1,50
- 42,86 0,24
- 6
- 19,25 3,69
- 14
+ 5,39 12,27
+ 1,53 19,90
+ 17,75 12,66
+ 0,17 6,37
- 11,5 5,41
- 1,07 13,31
- 23,81 9,67
- 5,16 2,45
- 26,87 1,28
+ 0,51 10,32
- 2,38 6,99
- 31,20
- 6,23 23,20
- 5,31 18,70
+ 84,47 8,17
- 4,48 6,23
- 44,64 2,11
+ 0,56 51,25
+ 34,2 37,57
- 1,43 9,39
+ 2,22 7,47
- 9,45
+ 43,54 0,01
- 0,68 13,25
+ 34,94 8,32
- 12,55
- 0,64 12,46
- 4,8 9,99
- 14,12 7,29

DIVID.
DIVID.
DIVID.
0,60 (T)
24-9-15

0,03 (T)
18-7-16
0,20 (T)
08-7-15

1 (T)
08-6-12
0,07 (T)
05-6-08
0,20 (T)
02-5-14
2,60 (A)
21-6-16
1 (T)
11-5-09
0,55 (T)
30-6-16

0,45 (T)
11-6-12
0,09 (T)
27-8-15
0,23 (T)
03-7-13

0,50 (T)
02-12-09

0,24 (T)
26-7-16
0,20 (T)
23-6-16
0,30 (T)
25-5-16
0,10 (T)
21-7-11

1,91 (T)
18-8-15

1,10 (T)
22-6-16

0,23 (T)
02-7-13
0,09 (T)
27-6-16

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

la cote

EURONEXT

XV

MATIÈRES PREMIÈRES
MARCHÉ
DE L'OR (EN EURO)
SOURCE : CPR OR

COURS AU
12-08-2016

COURS AU
05-08-16

PRIME
SUR L'OR FIN

LINGOTIN 50G...............................................................................2010.00................................2020.00.................................. 4.39
LINGOTIN 100G............................................................................3980.00............................... 4060.00.................................. 3.35
LINGOTIN 250G.........................................................................10000.00...............................10180.00...................................3.87
LINGOTIN 500G........................................................................20000.00.............................20300.00...................................3.87
LINGOT 1 KG................................................................................38510.00..............................39190.00...........................................
NAPOLÉON (20F), 5,80G.............................................................225.70....................................231.40..................................0.94
DEMI-NAPOLÉON* (10F), 2,90G................................................129.50................................... 125.00.................................15.83
PIÈCE SUISSE, 5,80G...................................................................226.40.................................. 228.00................................... 1.25
UNION LATINE, 5,80G..................................................................224.00...................................228.50...................................0.18
PIÈCE TUNISIENNE* , 5,80G......................................................227.00...................................228.50................................... 1.52
SOUVERAIN, 7,32G........................................................................302.00..................................288.00....................................7.13
ELISABETH II*, 7,32G....................................................................288.90.................................. 284.00.................................. 2.49
DEMI-SOUVERAIN*, 3,66G..........................................................152.00................................... 152.00...................................7.84
20 DOLLARS, 30,09G.................................................................1279.00................................. 1279.00................................ 10.38
10 DOLLARS, 15,04G....................................................................630.00...................................610.00...................................8.77
5 DOLLARS*, 7,52G......................................................................340.00.................................. 340.00.................................. 17.41
50 PESOS MEXICAINS, 37,49G................................................1441.00.................................1468.00................................-0.20
20 MARKS*, 7,16G.........................................................................286.00.................................. 286.00...................................3.72
10 FLORINS, 6,05G........................................................................237.00.................................. 238.00....................................1.72
5 ROUB. (NICOLAS II)*, 3,87G...................................................195.00................................... 195.00...........................................
KRUGERRAND, 31,103G..............................................................1250.00................................ 1300.00.................................. 4.36
L'ONCE D'OR À LONDRES EN USD.....................................1352.20.................................1340.40
*Pièces cotées uniquement le jeudi

MARCHÉ DES CHANGES

COURS FIXÉS
FIN 2011

MONNAIES

ETATS-UNIS
GRANDE-BRETAGNE
SUISSE
SUÈDE
NORVÈGE

DOLLAR
LIVRE
FRANC SUISSE
COURONNE
COURONNE

USD
GBP
CHF
SEK
NOK

MARCHÉ DES COMMERCIAUX
INDICES MATIÈRES PREMIÈRES
(BASE 100 : 31-12-1931)
12 AOÛT 2016
PLUS HAUT AN
PLUS BAS AN

RJ CRB (N-Y)
12 AOÛT 2016
PLUS HAUT AN
PLUS BAS AN

AMSTERDAM (AEX 25)
Valeur
12-08 5-08
AEGON.........................................3.69 3.65
AKZO NOBEL..........................59.08 58.09
APERAM.....................................38.14 38.19
ARCELORMITTAL......................5.58
5.77
ASML HOLDING.....................99.08 99.85
BOSKALIS WESTMIN.............33.74 32.49
CORIO......................................■ 52.5 52.5
FUGRO.........................................13.71 13.32
HEINEKEN..................................80.41 80.52
ING GROEP N.V..................■ 10.07 10.07
POSTNL........................................3.97 3.45
RANDSTAD..................................41.11 39.57
REED ELSEVIER......................16.08 15.93
ROYAL AHOLD........................21.85 21.32
ROYAL DSM................................61.9 60.76
ROYAL DUTCH SHELL A 22.37 22.54
ROYAL KPN................................3.06
2.97
ROYAL PHILIPS ELECTRONICS25.15 23.99
SBM OFFSHORE .................12.71 11.75
TNT EXPRESS.......................■ 8.45 8.45
TOMTOM.....................................8.28 7.98
UNIBAIL-RODAMCO.............248.4
UNILEVER..................................41.65 41.16
WOLTERS KLUWER...............38.41
37.8
ZIGGO................................... ■ 38.55 38.55

BRUXELLES (BEL 20)
ISIN
BE0003793107
BE0003764785
BE0003801181
BE0974264930
BE0003678894
BE0974258874
BE0003810273
BE0003593044
BE0974256852
BE0003562700
BE0974259880
BE0003822393
BE0003797140
FR0010208488
BE0003565737
BE0003846632
BE0003470755
BE0003826436
BE0003739530
BE0003884047

Valeur
12-08 5-08
AB INBEV..................................112.75
112
ACKERMANS V.HAAREN.....111.65 107.45
AGEAS (EX:FORTIS)...............31.57 30.23
AGEAS NV.................................31.62 30.23
BEFIMMO-SICAFI...................59.54 59.92
BEKAERT (D)...........................39.25 39.97
BELGACOM..............................28.43 27.94
COFINIMMO-SICAFI.................111.2
112.1
COLRUYT...................................50.13 49.53
DELHAIZE............................. ■ 102.8 102.8
D'IETEREN (D).........................38.98 38.94
ELIA.............................................47.79 48.2
GBL...............................................78.21 76.24
GDF SUEZ..................................14.82 14.62
KBC.............................................50.96 47.02
THROMBOGENIC......................3.06 3.04
SOLVAY SA..............................96.75 92.74
TELENET GROUP.....................41.74 41.39
UCB .......................................68.72 69.48
UMICORE (D)............................54.41 53.63

LONDRES (FTSE 100)
ISIN
GB0000595859
GB0001411924
GB0002634946
GB0031348658
GB0007980591
GB0002875804
GB0030913577
GB0005331532
GB0002374006
GB0009252882
GB0004065016
GB0005405286
ES0177542018
GB0004579636
GB0033195214

Valeur
12-08
ARM HOLDINGS......................16.87
B SKY B GROUP.......................8.74
BAE SYSTEMS...........................5.34
BARCLAYS...................................1.64
BP...................................................4.33
BRITISH AM. TOBACCO.........49.8
BT GROUP..................................3.98
COMPASS GROUP..................15.07
DIAGEO.......................................21.82
GLAXOSMITHKLINE................16.92
HAMMERSON PLC...................5.69
HSBC HOLDINGS......................5.46
IAG.................................................4.09
IMI PLC.......................................10.78
KINGFISHER................................3.65

5-08
16.86
9.12
5.3
1.52
4.2
48.32
4.07
14.66
21.8
16.96
5.62
5.31
3.96
10.56
3.51

CO2 (EURO/T)
12-08-16
4.7

SPOT

05-08-16
4.7

36.07
40.77

05-08-16
2419
2376

CAFÉ (ROBUSTA)
(LONDRES, EN DOLLARS PAR TONNE)
12-08-16
SEPTEMBRE 16
1804
NOVEMBRE 16
1839

05-08-16
1824
1853

CAFÉ (ARABICA)
(NEW-YORK, EN CENTS PAR LIVRE)
12-08-16
DÉCEMBRE 16
140.95
MAI 17
146.05

05-08-16
145.8
150.55

(LONDRES. EN DOLLARS LA TONNE)
12-08-16
533.6
536.7

1.1170
0.8638
1.0881
9.4355
9.1510

05-08-16
484.9
475.5

(5)

05-08-16
60.21
158.6
166.25

EN CENTS PAR LB À NEW-YORK (1 T = 2 004,61 LB).
SINGAPOUR EN US CENTS PAR KILO.
EN EUROS LA TONNE.

(1)

(2)

(3)

MARCHÉ DES CHANGES

COURS INDICATIFS**
12-08-2016
05-08-16

COURS FIXÉS
FIN 2011

MONNAIES

CANADA
JAPON
AFRIQUE DU SUD
AUSTRALIE

1.1081
0.8480
1.0855
9.4898
9.4186

12-08-16
60.21
172
166

COTON(1)
CAOUTCHOUC(2)
BLÉ À PARIS(3)

DOLLAR
YEN
RAND
DOLLAR

CAD
JPY
ZAR
AUD

1.3215
100.2000
10.4830
1.2723

1.4465
112.8740
15.1044
1.4570

12-08-16
2013
1165
709

ARGENT (4)
PLATINE (5)
PALLADIUM À LONDRES
(4)

AUTRES PRODUITS AGRICOLES

36.07
40.77

SUCRE (BLANC)
JUILLET 16
SEPTEMBRE 16

MÉTAUX PRÉCIEUX

(LONDRES. EN LIVRES PAR TONNE)
12-08-16
SEPTEMBRE 16
2422
DÉCEMBRE 16
2381

ELECTRICITÉ (EURO/MWH)
SPOT BASE
SPOT POINTE

05-08-16
1976
1157
711

COURS À LONDRES EN US CENTS PAR ONCE.
A LONDRES, EN DOLLARS PAR ONCE.

MÉTAUX DE BASE
(AU LME, À TROIS MOIS, EN DOLLARS PAR TONNE)
12-08-16
05-08-16
ALUMINIUM
1642.5
1620
CUIVRE
4840
4787
ETAIN
18335
17935
NICKEL
10690.5
10440
PLOMB
1824.25
1788
ZINC
2270.75
2258

PÉTROLE
(MARCHÉS À TERME, 1ÈRE ÉCH., EN USD/BARIL)
12-08-16
05-08-16
BRENT
46.73
43.87
WTI
44.3
41.55
FUEL LRD À ROTTERDAM
221
207.5

EURIBOR (EN POURCENTAGE)

1.4607
112.7250
15.3030
1.4551

**Cours publiés par la B.C.F. pour 1 euro

LE 12/08/16

1 MOIS

-0.369

6 MOIS

-0.189

3 MOIS

-0.299

12 MOIS

-0.049

(EN MONNAIE LOCALE)

0.53 + 5.7 IT0001137345
3.22 + 10.2 IT0003261697
8.81 + 1.8 IT0000066123
74.33 + 1.9 IT0004231566
24.87 - 2.9 IT0000064482
1.79 + 9.5 IT0001389631
5.05 + 2.2 IT0003128367
19.85
+ 1.1 IT0004618465
1.56 + 3.2 IT0003132476
2.34 + 2.6 IT0001353140
41.62 + 3.3 IT0003856405
IT0000062072
(IBEX 35)
IT0000072618
ISIN
Valeur
12-08 5-08
Var. IT0003990402
ES0111845014
ABERTIS INFRAES..................13.96 13.83 + 0.9 IT0001479374
ES0125220311
ACCIONA..................................65.96 64.83 + 1.7 IT0001063210
ES0167050915
ACS.............................................25.65 24.69 + 3.9 IT0000062957
ES0109067019
AMADEUS IT HOLDING........42.55 41.66 + 2.1 IT0003826473
ES0113211835
BANCO BILBAO VIZC.............5.28 5.09 + 3.7 IT0004623051
ES0113790531
BANCO POP. ESPANOL..........1.24
1.17 + 6.0 IT0004176001
ES0113900J37
BANCO SANTANDER..............3.84
3.71 + 3.5 IT0000068525
ES0113307039
BANKIA..........................................0.71 0.68 + 4.4 IT0004712375
ES0115056139
BME.............................................27.87 26.99 + 3.3 IT0003497168
ES0118900010
CINTRA........................................18.01
17.7 + 1.8 IT0003007728
ES0126775032
DIA*...............................................5.63
5.4 + 4.3 IT0003487029
ES0130670112
ENDESA........................................18.8 18.95 - 0.8 IT0004781412
ES0116870314
GAS NATURAL..........................18.81 18.48 + 1.8
ES0177542018
IAG.................................................4.73
4.67 + 1.3
ISIN
ES0144580Y14
IBERDROLA................................6.08 6.04 + 0.7
ES0148396015
INDITEX......................................31.96
32 - 0.1 US88579Y1010
Var. ES0173516115
REPSOL.......................................11.92
11.51 + 3.6 US0138171014
SACYR VALLEHERMOSO.......1.64
1.53 + 7.2 US02209S1033
+ 0.7 ES0182870214
TELEFONICA..............................9.08 8.84 + 2.7 US0258161092
+ 3.9 ES0178430E18
US00206R1023
+ 4.4
(DAX 30)
US0605051046
+ 4.6
ISIN
Valeur
12-08 5-08
Var. US0970231058
- 0.6
- 1.8 DE000A1EWWW0 ADIDAS.....................................154.85 146.6 + 5.6 US1491231015
+ 1.8 DE0008404005 ALLIANZ.....................................134.6
126 + 6.8 US1667641005
- 0.8 DE000BASF111
BASF.................................................73 69.52 + 5.0 US17275R1023
+ 1.2 DE000BAY0017 BAYER.........................................98.15 95.74 + 2.5 US1912161007
+ 0.0 DE0005200000 BEIERSDORF...........................84.84 82.84 + 2.4 US1941621039
+ 0.1 DE0005190003
BMW............................................79.67
78 + 2.1 US2635341090
- 0.9 DE0008032004 COMMERZBANK........................5.78
5.37 + 7.6 US30231G1022
+ 2.6 DE0007100000
DAIMLER...................................62.82
61.2 + 2.6 US3696041033
+ 1.4 DE0005140008
DEUTSCHE BANK....................12.78 11.74 + 8.9 US38141G1040
+ 8.4 DE0005810055
DEUTSCHE BOERSE..............75.82 73.99 + 2.5 US4282361033
+ 0.7 DE0008232125
DEUTSCHE LUFTHANSA........11.02 10.49 + 5.1 US4370761029
+ 4.3 DE0005552004 DEUTSCHE POST...................28.45 27.62 + 3.0 US4592001014
+ 0.8 DE0005557508 DEUTSCHE TELEKOM............15.64 15.55 + 0.6 US4581401001
- 1.1 DE000ENAG999 E.ON..............................................8.76
9.19 - 4.7 US4509112011
+ 1.5 DE0006048432 HENKEL.....................................117.65
111.8 + 5.2 US4781601046
DE0006231004
INFINEON TECHNO...................15.3 14.52 + 5.4 US46625H1005
DE000KSAG888 K+S AG NOM...........................18.42 18.99 - 3.0 US5801351017
Var. DE0006483001
LINDE..............................................139 132.75 + 4.7 US58933Y1055
MAN.............................................94.01 93.41 + 0.6 US5949181045
+ 0.1 DE0005937007
- 4.2 DE0006599905 MERCK.......................................98.91 98.78 + 0.1 US6541061031
METRO........................................27.77 26.88 + 3.3 US7170811035
+ 0.8 DE0007257503
RATIONAL.................................457.9 435.95 + 5.0 US7427181091
+ 7.9 DE0007010803
RWE.............................................15.46 15.09 + 2.5 US89417E1091
+ 3.1 DE0007037129
SAP.............................................78.58 77.81 + 1.0 US9130171096
+ 3.1 DE0007164600
SIEMENS.....................................107.6 102.3 + 5.2 US92343V1044
- 2.2 DE0007236101
THYSSENKRUPP......................21.53 20.65 + 4.3 US92826C8394
+ 2.8 DE0007500001
+ 0.1 DE0007664039 VOLKSWAGEN.........................124.8 124.2 + 0.5 US9311421039
US2546871060
- 0.2
(INDICE S&P MIB)
+ 1.2
ISIN
Valeur
12-08 5-08
Var.
+ 2.8
ISIN
+ 3.3 IT0001233417
A2A.................................................1.26
1.27 - 0.8
+ 2.1 IT0003977540
ANSALDO STS.........................10.49 10.49 + 0.0 US00507V1098
+ 4.0 IT0003506190
ATLANTIA..................................22.82 22.46 + 1.6 US00724F1012

Var.
+ 1.1
+ 1.7
- 0.1
- 3.3
- 0.8
+ 3.8
+ 0.0
+ 2.9
- 0.1
+ 0.0
+ 15.1
+ 3.9
+ 0.9
+ 2.5
+ 1.9
- 0.8
+ 3.0
+ 4.8
+ 8.2
+ 0.0
+ 3.8
+ 3.8
+ 1.2
+ 1.6
+ 0.0

GB0008706128
GB0031274896
GB0006776081
GB00B24CGK77
GB0007188757
GB0007547838
GB0006616899
GB00B03MM408
GB0008847096
GB00B16GWD56
JE00B3YWCQ29

181.99
195.878
154.8462

POWERNEXT/BLUENEXT

BOURSES ÉTRANGÈRES
ISIN
NL0000303709
NL0000009132
LU0569974404
LU0323134006
NL0006034001
NL0000852580
NL0000288967
NL0000352565
NL0000009165
NL0000303600
NL0009739416
NL0000379121
NL0006144495
NL0006033250
NL0000009827
GB00B03MLX29
NL0000009082
NL0000009538
NL0000360618
NL0009739424
NL0000387058
FR0000124711
NL0000009355
NL0000395903
NL0006294290

2464.69
2464.69
2035.76

COURS INDICATIFS**
12-08-2016
05-08-16

1.2939
0.8353
1.2156
8.9120
7.7540

CACAO

REUTER (LND)

LLOYDS TSB GROUP.............0.56
MARKS & SPENCER................3.55
PEARSON....................................8.97
RECKITT BENCKISER.............75.75
RIO TINTO PLC........................24.14
ROY BK OF SCOTLAND.........1.96
ROYAL & SUN ALLIAN...........5.16
ROYAL DUTCH SHELL B.....20.07
TESCO............................................1.61
VODAFONE GROUP...................2.4
WOLSELEY PLC.....................42.99

AUTOGRILL..................................7.91
AZIMUT HOLDING...................14.63
BANCA POP DELL'EMI...........3.52
BANCO POPOLARE.................2.25
BCA. POP. MILANO.................0.39
BENI STABILI.............................0.58
ENEL...............................................4.12
ENEL GREEN POWER........ ■ 1.89
ENI................................................13.69
EXOR..........................................36.82
FINMECCANICA........................10.18
GENERALI..................................12.08
INTESA SANPAOLO ............1.97
LOTTOMATICA.................... ■ 18.53
LUXOTTICA GROUP..............44.48
MEDIASET....................................2.78
MEDIOBANCA............................6.47
PARMALAT.................................2.36
PIRELLI ............................ ■ 14.97
PRYSMIAN.................................21.92
SAIPEM.........................................0.41
SALVATORE FERRAGAM...........21
TELECOM ITALIA SPA............0.79
TOD'S..........................................54.45
UBI BANCA.................................2.39
UNICREDIT....................................2.11

MADRID

7.79
13.96
3.57
2.22
0.39
0.58
4.09
1.89
13.44
35.25
9.64
11.71
1.89
18.53
44.12
2.75
6.14
2.35
14.97
21.3
0.38
20.75
0.77
51.8
2.36
1.94

+ 1.5
+ 4.8
- 1.4
+ 1.4
+ 0.0
+ 0.0
+ 0.7
+ 0.0
+ 1.9
+ 4.5
+ 5.6
+ 3.2
+ 4.2
+ 0.0
+ 0.8
+ 1.1
+ 5.4
+ 0.4
+ 0.0
+ 2.9
+ 7.9
+ 1.2
+ 2.6
+ 5.1
+ 1.3
+ 8.8

NEW YORK (DJ INDUSTRIALS)
Valeur
12-08
3M CO......................................180.59
ALCOA........................................10.27
ALTRIA GROUP*.....................66.91
AMERICAN EXPRESS...........65.35
AT&T...........................................43.42
BANK OF AMERICA..................14.8
BOEING.....................................133.37
CATERPILLAR..........................83.43
CHEVRON................................101.85
CISCO SYSTEMS....................30.88
COCA-COLA CO....................43.99
COLGATE-PALMOLIVE *.....75.33
EI DUPONT DE NEM.............68.55
EXXON MOBIL........................87.65
GENERAL ELECTRIC..............31.24
GOLDMAN SACHS...............162.85
HP INC.........................................14.37
HOME DEPOT...........................136.8
IBM............................................162.62
INTEL..........................................34.63
ITT*..............................................34.56
JOHNSON & JOHNSON.........123.11
JPMORGAN CHASE................65.14
MCDONALD'S..........................119.76
MERCK & CO..........................63.09
MICROSOFT..............................57.78
NIKE............................................56.52
PFIZER........................................34.97
PROCTER & GAMBLE..........87.39
TRAVELERS COS. INC.........118.65
UNITED TECHNOLOGIES...109.03
VERIZON COMMUNICATIONS53.82
VISA............................................79.85
WAL-MART STORES.............74.02
WALT DISNEY.........................97.69

FRANCFORT

MILAN

5-08
178.44
10.43
66.44
65.32
43
15.03
132.02
82.89
100.25
31.01
43.72
74.69
69.23
87.55
31.42
161.37
14.31
137.02
162.68
35.08
33.16
123.95
65.99
119.14
61.73
57.99
55.66
35.38
86.33
118.33
107.19
53.53
79.92
73.71
95.62

Var.
+ 1.2
- 1.5
+ 0.7
+ 0.0
+ 1.0
- 1.5
+ 1.0
+ 0.7
+ 1.6
- 0.4
+ 0.6
+ 0.9
- 1.0
+ 0.1
- 0.6
+ 0.9
+ 0.4
- 0.2
+ 0.0
- 1.3
+ 4.2
- 0.7
- 1.3
+ 0.5
+ 2.2
- 0.4
+ 1.5
- 1.2
+ 1.2
+ 0.3
+ 1.7
+ 0.5
- 0.1
+ 0.4
+ 2.2

US00971T1016
US0153511094
US02079K3059
US02079K1079
US0231351067
US0311621009
US0378331005
US0382221051
US0530151036
US0527691069
SG9999006241
US0567521085
US0758961009
US09062X1037
US1773761002
US20030N1019
US22160K1051
US2567461080
US2786421030
US2855121099
US3021301094
US30219G1085
US30303M1027
US3755581036
US8064071025
US4581401001
US46120E6023
US5128071082
US53071M1045
US5356781063
US5770811025
US57772K1016
US5951121038
US64110L1061
US7415034039
US7475251036
US80004C1018
IE00B58JVZ52
US82968B1035
US8552441094
US8589121081
US8715031089
US92532F1003
US9668371068
US9839191015
US9843321061

AKAMAI TECH..........................52.37
ALEXION PHARM..................132.67
ALPHABET A..........................805.41
ALPHABET C.........................782.08
AMAZON.COM........................771.57
AMGEN INC.............................172.63
APPLE ................................108.26
APPLIED MATERIALS .......27.15
AUT. DATA PROCESSIN......90.26
AUTODESK INC........................61.72
AVAGO TECHNOLOGIES ■ 133.71
BAIDU.COM ADS...................167.39
BED BATH & BEYOND.........46.39
BIOGEN IDEC..........................313.27
CITRIX SYSTEMS....................87.05
COMCAST CLASS A.............67.68
COSTCO WHOLESALE.......168.92
DOLLAR TREE.........................96.81
EBAY.............................................31.15
ELECTRONIC ARTS................77.38
EXPEDIT INTL WASH...............51.3
EXPRESS SCRIPTS.................76.12
FACEBOOK.............................124.86
GILEAD SCIENCES..................79.12
HENRY SCHEIN...........................166
INTEL CORP.............................34.63
INTUITIVE SURGICAL...........690.5
LAM RESEARCH CORP........89.81
LIBERT MED HLD...................22.08
LINEAR TECHNOLOGY.........58.83
MATTEL......................................34.07
MAXIM INTEGR PROD...........41.01
MICRON TECHNOLOGY..........14.9
NETFLIX......................................96.21
PRICELINE.COM.......................1408
QUALCOMM INC.....................61.93
SANDISK............................... ■ 76.18
SEAGATE TECHNOLOGY......31.63
SIRIUS XM RADIO....................4.23
STARBUCKS................................55.7
STERICYCLE.............................86.78
SYMANTEC CORP...................22.17
VERTEX PHARMA................100.84
WHOLE FOODS MARKET...30.68
XILINX INC................................52.01
YAHOO INC..............................42.09

+ 3.2
- 3.6
+ 0.1
+ 0.2
+ 0.6
- 0.5
+ 0.9
+ 1.2
+ 0.9
+ 4.3
+ 0.0
+ 1.3
+ 4.1
- 1.4
+ 2.6
+ 0.2
+ 0.5
- 0.1
- 0.5
- 3.0
+ 1.0
- 0.6
- 0.4
- 1.5
+ 0.3
- 1.3
- 0.5
- 3.3
+ 3.0
- 0.3
+ 1.1
+ 0.1
+ 1.7
- 1.3
- 1.3
+ 0.0
+ 0.0
- 1.4
- 0.5
- 0.1
- 3.4
+ 0.3
- 1.5
+ 1.2
+ 0.8
+ 7.8

JP3854600008
JP3726800000
JP3228600007
JP3496400007
JP3304200003
JP3898400001
JP3899600005
JP3902900004
JP3756600007
JP3381000003
JP3672400003
JP3762600009
JP3735400008
JP3165650007
JP3866800000
JP3371200001
JP3435000009
JP3463000004
JP3585800000
JP3592200004

5-08
20.89
53.7
58.05
48.05
40.94
78.1
81.5
250.8
2155
82.65
480
387.1
252
13.23
235

Var.
+ 3.2
+ 5.0
+ 4.3
+ 7.5
+ 2.2
+ 2.1
- 2.1
- 1.2
+ 1.5
+ 2.1
+ 1.3
- 1.6
+ 6.3
+ 2.3
+ 7.4

ISIN
CH0012221716
SE0000103814
SE0000108656
SE0000106270
SE0000108227
SE0000115446

ZURICH (SMI)
ISIN
CH0012221716
CH0012138605
CH0045039655
CH0012214059
CH0102484968
CH0038863350
CH0012005267
CH0012032048
CH0002497458
CH0126881561
CH0008742519
CH0011037469
CH0012255151
CH0244767585
CH0011075394

NEW YORK (NASDAQ 100)
Valeur
12-08 5-08
ACTIVISION BLIZZAR..............41.21 40.49
ADOBE SYSTEMS................100.88 98.57

50.75
137.65
804.71
780.55
766.81
173.58
107.27
26.83
89.47
59.17
133.71
165.23
44.58
317.82
84.83
67.54
168.09
96.94
31.31
79.77
50.81
76.59
125.34
80.3
165.56
35.08
694.02
92.84
21.43
59.01
33.69
40.97
14.65
97.52
1426.97
61.96
76.18
32.08
4.25
55.76
89.85
22.1
102.41
30.32
51.58
39.04

Valeur
12-08
ABB..............................................21.56
ADECCO.......................................56.4
CIE FIN RICHEMONT............60.55
HOLCIM......................................51.65
JULIUS BAER HLDG...............41.85
NESTLE.......................................79.75
NOVARTIS.................................79.75
ROCHE HOLDING...................247.9
SGS................................................2187
SWISS RE NOM......................84.35
SWISSCOM..............................486.3
SYNGENTA...............................380.8
THE SWATCH GROUP..........267.8
UBS..............................................13.53
ZURICH FIN SERVICE...........252.4

TOKYO (TOPIX 30)
Var.
ISIN
+ 1.8 JP3242800005
+ 2.3 JP3783600004

Valeur
12-08 5-08
CANON.......................................2920 2865.5
EAST JAPAN RAILWAY.........8882 8863

HONDA MOTOR.......................2955
JAPAN TOBACCO.....................4010
KANSAI ELEC. POWER........883.3
KDDI.............................................3240
KOMATSU LTD......................2207.5
MITSUBISHI CORP..................2075
MITSUBISHI ESTATE............1996.5
MITSUBISHI UFJ FIN.................529
NINTENDO..............................22000
NIPPON STEEL CORP...........2006
NISSAN MOTOR.......................1004
NOMURA HOLDINGS............462.9
NTT...............................................4874
NTT DOCOMO........................2719.5
PANASONIC...............................1005
SHIN-ETSU CHEMICAL..........7074
SONY...........................................3349
TAKEDA PHARMA..................4808
TOKYO ELEC. POWER.............359
TOSHIBA CORP.......................273.9

2904 + 1.8
3960 + 1.3
866.1 + 2.0
3236 + 0.1
1997.5 + 10.5
1962 + 5.8
1909.5 + 4.6
504.2 + 4.9
20715 + 6.2
1929.5 + 4.0
968.8 + 3.6
446.4 + 3.7
4807 + 1.4
2661.5 + 2.2
971.8 + 3.4
6846 + 3.3
3293 + 1.7
4629 + 3.9
360 - 0.3
259.6 + 5.5

AUTRES PLACES
CANADA - TORONTO
ISIN
CA0679011084
CA0977512007

Valeur
12-08
BARRICK GOLD......................28.45
BOMBARDIER..............................1.97

5-08
28.1
1.97

Var.
+ 1.2
+ 0.0

Valeur
12-08 5-08
BHP BILLITON.........................20.68 20.03
RIO TINTO.................................49.74 49.52

Var.
+ 3.2
+ 0.4

AUSTRALIE - SYDNEY
ISIN
AU000000BHP4
AU000000RIO1

AFRIQUE DU SUD JOHANNESBOURG
ISIN
GB00B1XZS820
ZAE000043485
ZAE000018123
ZAE000015228
ZAE000083648
ZAE000006284
ZAE000006896
ZAE000109815

Valeur
12-08
ANGLO AMERICAN.......... ■ 151.55
ANGLOGOLD ASH..........■ 299.47
GOLD FIELDS..................... ■ 87.35
HARMONY GOLD............... ■ 61.47
IMPALA PLATINUM..........■ 69.65
SAPPI....................................■ 66.96
SASOL.................................■ 377.33
STANDARD BANK................. ■ 150

5-08
153.39
312.71
89
64.75
67.14
69.99
371.97
144.52

Var.
- 1.2
- 4.2
- 1.9
- 5.1
+ 3.7
- 4.3
+ 1.4
+ 3.8

SUEDE - STOCKHOLM
Valeur
12-08
ABB LTD....................................186.8
ELECTROLUX..........................229.8
ERICSSON B.............................61.45
HENNES & MAURITZ..............271.5
SKF................................................141.7
VOLVO.......................................89.75

5-08
182.4
231.1
62.4
255.7
134.1
87.8

Var.
+ 2.4
- 0.6
- 1.5
+ 6.2
+ 5.7
+ 2.2

5-08
4.94

Var.
+ 3.6

5-08
36.1
134.8
270

Var.
+ 1.1
- 0.9
+ 5.2

FINLANDE - HELSINKI
ISIN
FI0009000681

Valeur
12-08
NOKIA............................................5.12

NORVEGE - OSLO
ISIN
NO0005052605
NO0010096985
NO0010208051

Valeur
12-08
NORSK HYDRO......................36.49
STATOIL......................................133.6
YARA INT'L................................284.1

DANEMARK - COPENHAGUE

Var.
ISIN
+ 1.9
+ 0.2 DK0060102614

Valeur
12-08
NOVO NORDISK.........................307

5-08
330

Var.
- 7.0

* Valeur ne faisant pas partie de l’indice cité

Var

. 52

sem

.

m.

m.

as 5
2 se

2 se

s-b

sem

aut
5
s-h
Plu

ture
Clô

rs d

. pr

re

3,62 3,08 12/14 762,25 GAZ DE FRANCE JUIL.- OCT.- NOV. 85, TR. A
5,08 4,32 6/13 152,45 L.B. LYON. DE BANQUE JUIN 85 TMO LY....
15,26 15,26 11/14 762,25 NATIXIS TPA NOV. 85 .........................................
18,13 21,33 10/15 152,45 RENAULT TP 83....................................................
4,69 3,99 7/14 152,45 SAINT GOBAIN TP 83.........................................
23,29 23,29 10/15 152,45 SANOFI OCT. 87....................................................
20,21 17,18 10/13 152,45 SANOFI TP 83 .......................................................
3,07
3,61 7/15 152,45 ST-GOBAIN MAI 83, 2E TR. .............................
4,17
4,91 8/14 152,45 TSA TP 83...............................................................

Cou

Val
eur

e cl

ôtu

upo
inal
Nom

glob
al
on

ed
e co

Dat

net
on

Cou
p

Cou
p

Cod
e

Isin

n

. (%

)

sem

sem
. 52

Var

as 5
2

/210716 ■ 427,56 446,60 423,33 0,48 FR0000047748
/280716
121,50
96 -12,29 FR0000047789
■ 96
FR0000047722
/040914 ■ 74,68
104,70
131
97,10 -12,75 FR0000140014
■ 104,70
FR0000140030
140,10 154,90 138,80 -6,54 FR0000047656
■ 138,80
110 106,36 -7,30 FR0000140022
■ 108 ■ 108,90
116,85 129,40 109,30 -9,50 FR0000047607
■ 116,75
/220814 ■ 177,50
204
199 14,29 FR0000140048

Plu

éc.

.

.
sem
Plu
s-b

sem

. pr

Plu
s-

ture

clôt
u

Clô

s de
Cou
r

Val
eur

Nom

19,44 5/13 304,90 BANQUE DE BRETAGNE 85 NS.......................
3,25 7/14 152,45 BNP PARIBAS EMP. 7/84 2E TR. 7/87..........
4,95 10/09 152,45 BNP PARIBAS JANV. 85......................................
2,49 7/14 152,45 BNP PARIBAS TP 84...........................................
1,43 5/14 152,45 C.I.C. MAI 85 ..........................................................
3,24 7/13 152,45 CAISSE CENT. CRÉD. COOP. JANV. 86 ..........
2,70 10/14 152,45 CRÉDIT LYONNAIS TP 84..................................
9,91 10/15 152,45 D.I.A.C. MARS 85...................................................

Dat

19,44
3,25
4,95
2,93
1,43
3,24
3,17
9,91

hau
t 52

re

n
upo
inal

al
glob

ed
e co

net

pon
Cou

on
Cou
p

in
e Is
Cod

FR0000047797
FR0000047664
FR0000047839
FR0000140063
FR0000047805
FR0000047680
FR0000140071
FR0000047821

éc.

TITRES PARTICIPATIFS

/181214 ■ 990,01
108
83 -21,77
■ 83 ■ 91,50
/030816 ■ 460,65
515 460,65 -9,68
545,85 549,25 558,95
465 0,16
137,60 141,95
155
137 -1,18
/210116 ■ 449,45 449,45
445 0,98
/130716 ■ 494,90 510,05
480 -1,02
113,95 ■ 120,85 136,50 113,95 -15,59
/250716 ■ 133
145
120 -11,30

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

XVI

la cote

EURONEXT

COMMENT LIRE LA COTE DES OBLIGATIONS

OAT indx 1% 25-07-17 IF-I-(A)
OAT 1,1% 25-07-22 IF-I-(A)
OAT indx 1,3% 25-07-19 IF-I-(A)
OAT indx 1,8% 25-07-40 IF-I-(A)
OAT indx 2,1% 25-07-23 IF-I-(A)
OAT indx 2,25% 25-07-20 IF-I-(A)
OAT indx 2,5% 25-07-13 IF-I-(A)
OAT 2,5% 25-10-20 IF-I-(A)
OAT indx 3,15% 25-07-32 IF-I-(A)
OAT 3,25% 25-04-16 IF-I-(A)
OAT indx 3,4% 25-07-29 IF-I-(A)
OAT 3,5% 25-04-20 IF-I-(A)
OAT 3,5% 25-04-26 IF-I-(A)
OAT 3,75% 25-04-21 IF-I-(A)
OAT 3,75% 25-04-17 IF-I-(A)
OAT 3,75% 25-10-19 IF-I-(A)
OAT 4% 25-04-60 IF-I-(A)
OAT 4% 25-04-18 IF-I-(A)
OAT 4% 25-04-55 IF-I-(A) ▼
OAT 4% 25-10-38 IF-I-(A)
OAT 4,25% 25-10-18 IF-I-(A)
OAT 4,25% 25-04-19 IF-I-(A) ▼
OAT 4,25% 25-10-23 IF-I-(A)
OAT 4,25% 25-10-17 IF-I-(A)
OAT 4,5% 25-04-41 IF-I-(A)
OAT 4,75% 25-04-35 IF-I-(A) ▼
OAT 5% 25-10-16 IF-I-(A) ▼
OAT 5,5% 25-04-29 IF-I-(A) ▼
OAT 5,75% 25-10-32 IF-I-(A) ▼
OAT 6% 25-10-25 IF-I-(A) ▼
OAT 8,5% 25-04-23 IF-I-(A) ▼
OATei 25-07-27 IF-I-(A)

/030816 ■ 101,66
/010816 ■ 112,93
/250516 ■ 107,74
/260416 ■ 142,19
/230216 ■ 119,91
/190716 ■ 113,42
/250613 ■ 100,12
/231215 ■ 111,61
/280716 ■ 165,44
/150316 ■ 100,36
■ 157,17 ■ 158,62
/230616 ■ 114,88
■ 133,03 ■ 132,66
/010716 ■ 120,14
■ 103,15 ■ 103,18
/020816 ■ 113,86
■ 196,32 ■ 193,9
/130716 ■ 108,12
/230616 ■ 175,94
/071015 ■ 141,54
/031215 ■ 113,13
/180516 ■ 113,67
/210716 ■ 132,1
/250716 ■ 105,96
/050716 ■ 183,64
/220716 ■ 171,98
101,26
■ 101,26
/270716 ■ 165,49
/220716 ■ 181,05
■ 155,47 ■ 155,24
159,71
■ 159,31
/230115 ■ 130,61

/030816
■ 129,29



0,06
0,07
0,08
0,11
0,13
0,14
2,49
2,02
0,19
3,21
0,21
1,08
1,08
1,16
1,16
3,03
1,24
1,24
1,24
3,24
3,44
1,32
3,44
3,44
1,39
1,47
4,04
1,7
4,65
4,85
2,63
0,11

149,37
129,17

2,55
6,87

1
1

Crédit National (Emprunts non garantis)
/150716



120,9

1,61

1

EDF - Electricité de France
FR0010800540 4,63% 11-09-24 IF--(A)

/210316



126,28

4,3 50.000

/310516 ■ 109,58

2,51 1.000

Région Auvergne
FR0011122084 4% 07-11-16 IF--(A)



100,75



/080616

0,63
3,6

104,23
■ 105,25



149,01
111,1
/180316

149,31
111,03
■ 100

3,68
4,08

100
100
100

Bollore
FR0011052745 5,38% 26-05-16 IF--(A)

/010416 ■ 100,65

5,35 100.000

BNP Paribas
3,13% 09-06-16 IF--(A)
7,03% Pe-GE-(A)-F
3,33% TMO Pe-I-(A)-F
4,76% TV Eurib. Pe-GE-(T)-F

/080611
■ 104
■ 52
■ 96



3,11 1.000
4,44
1
0,44
1
0,46
1

99,98
102,6
52
96



BPCE (ex- Caisses d'Epargne et Banques Populaires)
FR0010230995
FR0010194597
FR0010255422
FR0010877936
FR0010286294
FR0010376392
FR0010960195
FR0010806737
FR0010135012
FR0010896522
FR0010115733
FR0000189227
FR0010134999
FR0010422766
FR0010318808
FR0010091041
FR0000188948
FR0010114991
FR0010576454
FR0010550806
FR0010522342
FR0010032581
FR0010525691
FR0010621532
FR0000188625
FR0010712935

3,3% TSR 29-11-15 IF--(A)-F
3,5% TSR 23-08-15 IF--(A)-F
3,6% TSR 05-01-16 IF--(A)-F
3,7% 14-05-18 IF--(T)
3,75% 24-02-18 IF-I-(A) ▼
3,8% TSR 04-11-16 IF--(A)-F
3,8% 17-12-20 IF-I-(T)
3,9% (trim:0,975%) 30-10-17 IF--(T)
3,9% TSR 28-01-15 IF-I-(A)-F
4,03% 02-07-20 IF--(T)
4,1% TSR 06-11-14 IF-I-(A)-F
4,1% TSR 04-07-15 IF-I-(A)-F
4,2% TSR 17-12-16 IF-I-(A)-F ▼
4,2% TSR 13-03-17 IF--(A)-F
4,2% TSR 22-07-16 IF--(A)-F
4,5% TSR 04-08-14 IF--(A)-F
4,5% TSR 14-02-15 IF-I-(A)-F
4,5% TSR 08-10-16 IF--(A)-F
4,55% 22-02-18 IF--(T)
4,6% TSR 28-01-18 IF--(A)-F
4,6% TSR 07-12-17 IF--(A)-F
4,8% TSR 12-12-15 IF-I-(A)-F
4,9% 02-11-19 IF--(T)
5,1% 27-06-18 IF--(T)
5,2% 19-07-14 IF-I-(A)-F
5,75% 13-02-19 IF-I-(T)-F

/241115 ■ 100
/180815 ■ 99,98
/281215 ■ 99,02
106,38 106,41
105,61 105,51
100,18
■ 100,8
115,55
■ 115,8
104,54
■ 104,6
/220115 ■ 99,62
114,88
■ 114,99
/301014 ■ 100,01
/010715 ■ 99,96
101,4
■ 101,33
■ 101,72 ■ 102,25
/180716 ■ 100
/210714 ■ 99,8
/110215 ■ 99,96
100,65
■ 100,65
106,71
■ 106,74
105,71
■ 105,5
105,55
■ 105,35
/091215 ■ 99,96
115,52
■ 115,42
109,37
■ 109,37
/150714 ■ 99,99
112,53
■ 112,6

3,27
3,47
3,55
0,02
1,78
2,97
0,62
0,18
3,88
0,49
4,08
4,08
2,79
1,8
4,18
4,46
4,48
3,85
1,06
2,53
3,18
4,77
0,19
0,69
5,19
0,05

1.000
1.000
1.000
1
1
1.000
1
1
1.000
1
1.000
1
1
1.000
1.000
1.000
1
1
1
1.000
1.000
1
1
1
1
1

Caisse des Dépôts - CDC
FR0010606848 4,38% EMTN 09-04-18 IF--(A)-F

/200109



0,19 50.000

99,93

FR0010773432 4,5% 27-07-16 IF-I-(A)-F

99,6

4,06 200

FR0011355403

/190716



100,1

4,48

/180116



100,1

3,36

105,7
■ 106,7
147,67 ■ 147,63
/260116 ■ 100
102,81
■ 102,68
102,05 102,05
104,03 104,13
/310815 ■ 100,05
/140414 ■ 100
101,36 101,43
/070716 ■ 112,1
110,65 110,65
122,9 122,74
/270415 ■ 99,99
/220512 ■ 99,86
/250615 ■ 100
/170615 ■ 100,01
115,04 114,86
/240615 ■ 100,01
/091013 ■ 100,02
/290616 ■ 100,01
/221215 ■ 100,1
/211215 ■ 100
/040315 ■ 100
/010216 ■ 100,02
/130416 ■ 100,02
/210616 ■ 100
103,48
■ 103,47
115,51
115,5
/240412 ■ 102
/070715
■ 131

0,76
0,41
0,85
0,51
0,98
0,98
0,6
0,61
0,37
0,14
1,05
1,09
1,08
1,08
0,58
1,1
1,16
1,14
1,2
1,22
1,27
1,32
1,42
1,47
1
0,51
2,28

100
100
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
100

FR0000189177 4,5% 04-01-16 IF-I-(A)-F
FR0000584377 TME TME Pe-GE-(A)-F

/211215
/270716

4,44 1.000
0,04
1

102,6

1,22 1.000



Crédit Mutuel Arkea
FR0011017318

4,1% 29-04-17 IF-I-(A)

102,5





106,65 106,65
/070616 ■ 99,8







3,22 300
4,65 300

Cybergun
FR0010945725 8% 18-10-16 IF-GE-(T)



71,3



70,68

0,26

100

/121115 ■ 104,83
/280415 ■ 117,09

FR0010891770 0,25% Eurib. 29-06-17 E-GE-(T)-F /300911

0,47 1.000
1,62 1.000

99

0,19 594,6

103,59

0,6 100.000



réc
. (%
Cou
pon
)
cou
ru (
Nom
%)
.

%)
re (
ôtu
Clô

Cou
/170215



100

4,72 1.000

Overlap Groupe
FR0011021237 8% 20-07-17 IF--(T)

/300513



94

0,22

100

PCAS
FR0010480707 8% 31-12-16 IF--(T)-F

107,8

1,02 600

105 ■ 104,95

0,56 1.000

107,8



Peugeot
FR0011233451 5,63% 04-04-12 --(A)



Publicis
FR0012384667 1,63% 16-12-14 --(A)

/180315



104,62

1,08 100.000

Radian (Emprunts garantis par la CNCA)
FR0010482141
FR0010549881
FR0011049519
FR0010622035
FR0010695817
FR0010249128

4,8% TSR 06-07-17 IF--(A)-F
5,1% TSR 17-12-17 IF--(A)-F
5,15% TSR 17-06-21 IF-I-(A)-F
6,05% TSR 26-06-18 IF-I-(A)-F
6,05% TSR 29-12-18 IF-I-(A)-F
3,6% 15-11-17 IF--(A)-F

FR0011052117

4,63% 25-05-16 IF--(A)

103,53
105,66
■ 116,92
■ 109,36
■ 111,88
■ 103,39

103,55
105,73
■ 116,84
110,45
■ 111,88
■ 103,45







0,54
3,39
0,85
0,85
3,82
2,71

1
1
1
1
1
1

Renault
/050416 ■ 100,32

4,6 1.000

SCBSM
FR0012020857 5,25% 21-07-14 --(A)

/120216

100

0,37 10.000

/020516 ■ 108,96

1,98 100.000

/020611

4,48 100.000



FR0011119460 3,5% 22-01-19 IF--(A)

Seb
FR0011043108 4,5% 03-06-16 IF--(A)



99,79

FR0010186304
FR0010154906
FR0010375113
FR0010318659
FR0010420190

3,9% TSR 13-05-17 IF--(A)-F
4% TSR 03-02-17 IF--(A)-F
4,2% TSR 26-10-18 IF--(A)-F
4,35% TSR 15-05-18 IF--(A)-F
4,4% TSR 11-02-19 IF-I-(A)-F

102,64
101,76
107,89
106,6
■ 108,41

101,8
101,76
■ 107,79
■ 105,7
■ 108,41




1,02
2,13
3,39
1,11
2,27

1.000
1.000
1.000
1.000
1.000

FR0012188456 2,25% 30-09-14 --(A)

/160616

68,5

1,97 100.000

106,32
102,9

2,55 1.000
1,49 100.000



Veolia Env.
FR0010397927 4,38% 16-01-17 IF--(A)-F
FR0011391820 4,45% 16-01-13 --(A)

/080615
/160914





OBLIGATIONS FONCIERES
/260515



LCL (ex-Crédit Lyonnais)

CNP Assurance

t.se
m.p

e cl
r
Val
eu

Lyonnaise de Banque
FR0000188930 4,75% TSR 26-02-15 IF-I-(A)-F

Ingenico
FR0011912872 2,5% 14-05-14 --(A)

100
1
1

0,3
0,47

Vallourec

Engie
FR0011261916 2,25% 01-06-12 --(A)
FR0011261924 3% 01-06-12 --(A)



Société Générale

Crédit du Nord - CDN
FR0010379818 4,15% 06-11-18 IF--(A)-F
FR0010082933 4,7% 14-06-16 IF-I-(A)-F

137,25
46,11
59

137,5
■ 48
■ 59



Schneider Electric

100
52



rs d

in
e Is
Cod

FR0011062603 4,13% 13-07-19 IF-I--F
FR0000165912 4,18% TSDI TMO Pe-GE-(A)-F
FR0000584997 TSDI TMO Pe-I-(A)-F

Crédit Industriel et Commerciel - CIC

Eurofins Scientific

100

F. Fixage : La valeur fait l’objet d’un contrat d’animation

%)
(€)

inal

1,35 1.000
1,34 1.000



AUTRE

ru (
Nom

pon

réc

Clô

cou

. (%

)

%)
e cl
rs d

03-02-19 IF--(0cp)-F
21-04-17 IF-I-(0cp)-F
3,1% (trim: 0.775%) 29-01-16 IF-I-(T)
3,2% 30-06-17 IF-I-(T)
3,9% TSR 28-02-17 IF-GE-(T)
4% 30-09-22 IF-GE-(T)
4% TSR 03-03-18 IF-GE-(T)
4% 19-04-17 IF-GE-(T)
4% 22-12-16 IF-GE-(T)
4,05% TSR 22-12-22 IF-I-(T)-F
4,15% (trim: 1,0375%) 14-04-19 IF-I-(T)
4,25% 04-02-23 IF-I-(T)
4,3% 30-04-19 IF-GE-(T)
4,4% 26-02-18 IF-GE-(T)
4,5% 31-03-20 IF-GE-(T)
4,5% TSR 22-12-19 IF-GE-(T)
4,5% 30-06-20 IF-I-(T)
4,6% 29-06-19 IF-GE-(T)
4,7% 15-10-17 IF-GE-(T)
4,7% TSDI Pe-GE-(T)
5% 27-12-19 IF-GE-(T)
5% Pe-GE-(T)
5,2% Pe-GE-(T)
5,4% TSR 04-02-20 IF-GE-(T)
5,8% TSR 16-04-20 IF-GE-(T)
6% 24-06-21 IF-GE-(T)
6,25% 18-12-20 IF-GE-(T)
6,25% 17-04-19 IF--(T)
6,4% 08-04-19 IF--(A)-F
18-07-19 IF--(0cp)-F

Capelli
---F

SECTEUR PRIVÉ

85
100

85
100




Crédit Agricole SA (Ex: CNCA)
FR0010981753
FR0010743088
FR0010839647
FR0010905141
FR0010163444
FR0010941021
FR0010289082
FR0010177949
FR0010138487
FR0010968354
FR0011022771
FR0010981746
FR0010456384
FR0010429092
FR0010865642
FR0010827030
FR0010905133
FR0010476978
FR0010521559
FR0000189268
FR0010550053
FR0010036087
FR0000181307
FR0010567651
FR0010599209
FR0010762716
FR0010692293
FR0010743096
FR0010743070
FR0011055839

Caisse Fédérale du Crédit Mutuel Nord Europe

3,09 200

Cou

Val

Cod

eur

e Is

in

(€)

inal

Nom

1,04 50.000
0,43 100.000

■ 111
99,78



Banque Fédérative du Crédit Mutuel - BFCM
FR0010762989 16-07-17 IF--(0cp)-F
FR0011138742 5,3% 06-12-18 IF-I-(A)-F
FR0011018563 4,1% 23-03-16 IF-I-(A)-F

FR0011059930
FR0010821108
FR0000572646
FR0010821116

ôtu
re (

%)
ru (

. (%

cou

Cou

pon

réc
t.se

Clô

/280416
/051115

100,75



m.p

e cl
rs d

FR0011965177 3,88% 01-06-21 -FR0011374099 --

Région Limousin
FR0011041946 4,1% 13-06-16 IF-I-(A)

/291012
/070711

Air France-KLM

ENGIE
FR0000472334 5,13% 19-02-18 IF-I-(A)-F

Cou

Val

Cod

eur

e Is

in

(€)

inal

Nom
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1

SECTEUR SEMI-PUBLIC
FR0000583155 7,75% Natixis 01-06-19 IF-I-(A)-F

)

(%
ôtu
re

%)

)

ru (

. (%
Cou

pon

cou

réc
m.p

FR0010895987 3,89% 10-05-20 IF-I-(A)-F
FR0011076439 4% 08-07-21 IF-I-(A)-F

AUTRES OAT
FR0000571044 OAT 8,25% 25-04-22 IF-I-(A)
FR0000570921 OAT 8,5% 25-10-19 IF-I-(A)

FR0010167247 3,8% TV A Pe-GE-(A)
FR0010167296 TV B Mult. Pe-GE-(A)

ADP

OAT aux Particuliers
FR0010235176
FR0010899765
FR0010850032
FR0010447367
FR0010585901
FR0010050559
FR0000188955
FR0010949651
FR0000188799
FR0010288357
FR0000186413
FR0010854182
FR0010916924
FR0010192997
FR0010415331
FR0010776161
FR0010870956
FR0010604983
FR0010171975
FR0010371401
FR0010670737
FR0000189151
FR0010466938
FR0010517417
FR0010773192
FR0010070060
FR0000187361
FR0000571218
FR0000187635
FR0000571150
FR0000571085
FR0011008705

I. Interdit : pas de remboursement par anticipation
GO. Remboursement par anticipation au gré de l’obligataire
GE. Remboursement par anticipation au gré de l’émetteur
GOE. Par anticipation au gré de l’obligataire ou de l’émetteur

Ant. Remboursement anticipé
E. Remboursement échelonné

)
(%
ôtu
re
e cl

Clô
t.se

Cou

Val
eu

r

rs d

in
e Is
Cod

FONDS D'ÉTAT FRANCAIS

(A). Coupon annuel – (Cu). Coupon unique – (M). Coupon
mensuel – (S). Coupon semestriel – (T). Coupon trimestriel
– (3Q). Trois fois par an – (0cp). Zéro coupon

TYPES DE REMBOURSEMENTS ANTICIPÉS

CATÉGORIES DE REMBOURSEMENTS ANTICIPÉS

)

PPMT. Part principale à maturité terme
TAM. Taux variable à référence monétaire annuelle

COUPONS

IF. Obligation « in fine » : remboursement en une seule fois,
selon le contrat d’émission
Pe. Remboursement perpétuel

Cou

TYPES DE TAUX

TRE. Taux révisable annuellement sur les fonds d’Etat
TSDI. Titre subordonné à durée indéterminée
TSR. Titre subordonné remboursable
TSIP. Titre subordonné à intérêt progressif
TV. Taux variable

m.p

TEC 10. Taux révisable échéance constante sur les OAT
TME. Taux variable référencé sur les fonds d’Etat
TMM. Taux variable à référence monétaire mensuelle
TMO. Taux variable à référence obligataire
TRA. Taux révisable annuel
TRM. Taux flottant
TRO. Taux révisable tous les trois ans
TRO6. Taux révisable semestriel

t.se

Les obligations sont classées par ordre croissant de taux
pour chaque émetteur. A l’intérieur de ce libellé sont indiqués, dans l’ordre : le taux, la date d’échéance (mois/année),
le type de taux, la catégorie, puis le type de remboursement
et, entre parenthèses, la fréquence du coupon.

Caisse de Refinancement de l'Habitat - CRH
FR0011057306 4% 10-01-22 IF-I-(A)

/070611



99,57

2,39

1

FR0011453463

0,21 15/02/15

AIR FRANCE 2.03% 2013-2023 (OCÉANE)

YAF

FR0010185975

0,56 01/04/1501/04/20 1 p. 1,03

YALU

FR0011527225

0,04 01/07/15

20,50 AIR FRANCE 2.75% 2005-2020 (OCÉANE)
ALCATEL-LUCENT 4.25% 07/2018 (OCÉANE)

YARTE FR0012018778

0,34 01/01/15

ARTEA 6% 08/14-08/2019 (OCÉANE)

YASY

FR0011073006

0,88 01/01/15 01/01/17 1 p. 1

YFO

FR0010032839

0,01 01/04/1501/04/20 100 p. 2,65

YXA

FR0000180994

6,21 01/01/15 01/01/17 1 p. 4,41 165,50 AXA OSC 3,75% 02/00-01/17

22 ASSYSTORN 4 % 01/2017

CBOTA FR0011359579

0,22 01/01/15 01/01/20 1 p. 1

YCGGA FR0012739548
YCO

FR0000180549

YSX

FR0012008753

3,60 CBO TERRITORIA 6% 01/2020 (OCÉANE)
CGG 1,75% 01/16-2020 (OCÉANE)

1,11 01/01/04 31/12/24 1 p. 1

FR0011378678

0,21 01/01/15

YFAU

FR0011321363

0,63 01/01/15 01/01/18 1 p. 1,02

YML

FR0010449264

YUG

FR0010773226

36,82 COFIDUR 0,10% 05/98-12/2024

/290616

2,11 11,39 10,06 0,98 YCBS

17 -5,41 SELOC FR0011645704

2,30 01/01/15

/211215 ■ 4,30-127,07 4,60

3,70 -5,91 YSOIA FR0011566793

0,09 18/03/15

■ 14,69 ■ 14,70
■ 24

5,53 15,94 13,15 2,44

■ 24 -12,03

24

23 9,09

YTEC

FR0011163864

YFTRN FR0010532739

■ 3,98 ■ 3,97 19,37
■ 274,95■ 274,95

4,19 ■ 4,18

17

. pr
Tau
éc
x ac
.
tua
r
Plu
s-h iel
aut
52 s
Plu
em
s-b
.
a
Var s 52 s
em
.
.

em
re s

Clô
tu

Cou
r

eur
Val

■ 2,68 ■ 2,62

6,14

96,09 TECHNIP 0,25% 01/2017

/290115 ■ 93,01

9,15

0,23 01/07/15 01/01/41 1 p. 8,64

19,03 THEOLIA 2,7% 31/10/07-1/1/2014 (OCÉANE)

■ 8,07

UNION TECHNOLOGIES INFORMATIQUE 0,10% 2020

8,75 18,60

1,43 01/07/15 16/01/18 1 p. 1

4,37-56,94 YMAU FR0012738144
15 0,05 YSBT

FR0010827642

100000 FONC. DES RÉGIONS 3,875% 01/2017 ORNANE
MAUREL & PROM 2,75% 05/15-07/2021 ORNANE

2,52 01/04/15 31/03/17 1 p. 30

36 OENEO 7% ORA 03/2017

0,41 01/07/15

ORPEA 1.75% ORNANE

ECA 2,5% 01/2018 (OCÉANE)

/290316 ■ 12,05 -20,44 12,05

12 33,89 YVAC1 FR0011732759

0,64 01/04/15

PIERRE ET VACANCES 3,5% 10/2019 ORNANE

46 2,22 YSY

0,12 01/07/15

SALVEPAR 1,625% 05/15-01/2022 ORNANE

25,10 PEUGEOT 4,45% 07/09-01/2016 (OCÉANE)

3,70 67,48 58,95 3,74

0,24 31/01/15 01/01/17 1 p. 1

0,02 01/01/15 01/01/20 1 p. 1

SOITEC 6,75% 09/13-09/2018 (OCÉANE)

/030616 ■ 67,48

8,10

7,30 6,70 -3,51

2,75

1,47 53,14

2,33 8,69

7,52 -1,59

/271115 ■ 4,95 54,23

5,51 4,95 -10,16

OBLIGATIONS REMBOURSABLES EN ACTIONS - ORA

270 -0,74

4,19 3,65 0,96 FDRAA FR0011050111

■ 4,75 ■ 4,80 35,09 10,55
■ 18,60

SELECTIRENTE 3,5% 12/13-01/2020 (OCÉANE)

/080616 ■ 6,87229,08

3,98 2,20 67,23

0,39 279,80
2,07

6,75 SCBSM 9% 09/11-07/2016 (OCÉANE)

/030816■ 393,90 3,66393,90 293,23 19,36 ORPAE FR0011534874

19,48 FAURECIA 3,25% 09/12-01/2018 (OCÉANE)

s de

clôt

0,30 01/07/15 01/07/16 1 p. 1

20

■ 18

4,26

FR0010820209

CS COM. ET SYST. 4% 07/14-07/19 (OCÉANE)

01/01/17 1 p. 1,04 103,82 MICHELIN CP 0 2017 (OCÉANE)
0,56 01/07/15 01/01/16 1 p. 1

inal

EURONEXT
EURONEXT
/110716 ■ 10,35

FR0000181067
7 ATARI 0,1% 04/2020 (OCÉANE)

Nom

é

EURONEXT
EURONEXT
YAF3

ure

ce
éan
Par
it

cou
pon

ed
’éch
Dat

ern
ier

pon
cou

ed

nier
Der

in
Cod
e Is

Dat

Tau
éc.
x ac
tua
riel
Plu
s-h
aut
52 s
Plu
em
s-b
..
as 5
2 se
Var
.52
m.
sem
. (%
Cod
)
em
ném
o

. pr
em

re s

s de

Clô
tu

Cou
r

Nom

Val
eu

r

inal

clôt
u

re

ce
Par
ité

’éch
éan

Dat

ed

ier

on
cou
p

ed
ern

Dat

nier
Der

Cod
e

Isin

o
ném
Cod
em

cou
p

on

OBLIGATIONS CONVERTIBLES OU ÉCHANGEABLES

/211015

■ 46 -48,49 46,69

/150716

■ 139

FR0012719656

-1 TOUOR FR0012833077

18 TOUAX 6% 01/16-07/20 ORNANE

/291215 ■ 24,50 -27,74 27,22 24,50 -15,52 ULOR2 FR0012658094

UNIBAIL RODAMCO ORA 01/2022

1,06 140,40 135,72

/140616

■ 96 -21,73 101,60

94 -6,80

■ 9,95 ■ 7,89

5,09 10,33 6,60 30,92

/180716

-80

230

158 35,65

/300316 ■ 75,70 -12,48 75,70

70 26,17

■ 41

■ 215

41 -0,36 42,60 34,20 5,40

/020816 ■ 61,63

1,66 61,63

■ 18,88

4,77 20,50 16,53 -6,53

■ 18

/040416 ■ 348 -0,06

348

53 10,03

348 0,87

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

SICAV ET
DATE
DERNIER
COURS

CODE
VALEUR

VALEUR
UNITAIRE
HORS
FRAIS

NOM

F
I
S
C
A
L
I
T
É

ORIENTATION

REVENU
DISTRIBUÉ
DATE

PERF.
DATE
SUR
PERF.
DE
LES 12 SUR
CALCUL DERNIERS
3
ANS
NET PERF.
MOIS

MONETAIRES
LU0165130674

10/08/16

HSBC GIF EURO RESERVE A (S)..................................17.30

MONÉTAIRES

C

10/08/16

- 0,27

- 0,33

LU0165130591

10/08/16

HSBC GIF EURO RESERVE A (S)..................................15.40

MONÉTAIRES

D

03/07/120.02 10/08/16

- 0,27

- 0,32

OBLIGATIONS

DATE
DERNIER
COURS

CODE
VALEUR

LU0164902453
LU0011818662
LU0165073775
LU0165074740
LU0165074666
LU0164906959
LU0149719808
LU0047473722
LU0054450605
LU0164880469
LU0011817854
LU0164881194
LU0066902890
LU0164908906
LU0028755279
LU0210636733
LU0164913815

10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16

LU0165129312

10/08/16

HSBC GIF EURO BD A (S)...............................................27.94

OBLIGATIONS EUROPÉENNES

C

10/08/16

+ 6,16

+ 17,92

LU0165130088

10/08/16

HSBC GIF EURO BD I (S)................................................29.78

OBLIGATION EUROPÉENES

C

10/08/16

+ 6,67

+ 19,61

LU0165124784

10/08/16

HSBC GIF EURO CREDIT BD A (S)..............................26.78

OBLIGATIONS

C

10/08/16

+ 4,56

+ 14,31

LU0165124867

10/08/16

HSBC GIF EURO CREDIT BD A (S)...............................17.75

OBLIGATIONS

D

12/07/160.20 10/08/16

+ 4,56

+ 14,31

LU0165125831

10/08/16

HSBC GIF EURO CREDIT BD I (S)...............................28.82

OBLIGATIONS

C

10/08/16

+ 5,06

+ 15,95

LU0165128421

10/08/16

HSBC GIF EURO HIGH YIELD BD A (S).....................22.42

OBLIGATIONS

D

12/07/160.66 10/08/16

+ 6,13

+ 18,37

LU0165128348

10/08/16

HSBC GIF EUROPEAN HIGH YIELD BD A (S).........40.06

OBLIGATIONS

C

10/08/16

+ 5,47

+ 17,63

LU0039216972

10/08/16

HSBC GIF GLOBAL BOND A (S)....................................12.63

OBLIGATIONS INTERNATIONALES

C

06/07/110.43 10/08/16

+ 4,90

+ 20,96

LU0164943648

10/08/16

HSBC GIF GLOBAL EMG MKETS BD P (S)......37.17 USD

OBLIGATIONS INTERNATIONALES

C

10/08/16

+ 7,55

+ 38,81

LU0099919721

10/08/16

HSBC GIF GLOBAL EMG MKETS BD P (S).....19.66 USD

OBLIGATIONS INTERNATIONALES

C

12/07/160.55 10/08/16

+ 7,56

+ 38,82

LU0165076018

10/08/16

HSBC GIF US DOLLAR BOND A (S)..................16.25 USD

OBLIGATIONS INTERNATIONALES

C

10/08/16

+ 2,11

+ 31,56

LU0011820056

10/08/16

HSBC GIF US DOLLAR BOND P (S)..................10.98 USD

OBLIGATIONS INTERNATIONALES

C

12/07/160.14 10/08/16

+ 2,37

+ 32,56

LU0212851702

10/08/16

HSBC GIF ASIA EX JAPAN EQ EUR HDG ACH (S).16.87

ACTION ASIE-PACIFIQUE

10/08/16

+ 4,16

+ 15,07

LU0082770016

10/08/16

HSBC GIF ASIA EX JAPAN EQ SM CIES A (S).......50.82

ACTIONS ASIE-PACIFIQUE

C

15/07/100.10 10/08/16

+ 9,42

+ 63,66

LU0165289439

10/08/16

HSBC GIF ASIA EX JAPAN EQUITY A (S)........52.91 USD

ACTION ASIE-PACIFIQUE

C

10/08/16

+ 3,01

+ 40,05

LU0043850808

10/08/16

HSBC GIF ASIA EX JAPAN EQUITY A (S)..................42.18

ACTIONS ASIE-PACIFIQUE

C

16/07/100.13 10/08/16

+ 3,05

+ 37,25

OBLIGATIONS

LU0164865239

10/08/16

HSBC GIF CHINESE EQUITY A (S)....................84.83 USD

ACTION ASIE-PACIFIQUE

C

10/08/16

- 10,04

+ 39,61

FR0010734442

LU0039217434

10/08/16

HSBC GIF CHINESE EQUITY A (S)....................78.88 USD

ACTIONS ASIE-PACIFIQUE

C

12/07/160.89 10/08/16

- 10,06

+ 39,67

FR0010734467

LU0039216626

10/08/16

HSBC GIF ECONOMIC SCALE IDX GLOBAL EQ A (S)27.84

ACTIONS INTERNATIONALES

C

15/07/100.11 10/08/16

- 4,81

+ 35,86

LU0164941436

10/08/16

HSBC GIF ECONOMIC SCALE IDX GLOBAL EQ A (S)32.38 USD

ACTIONS INTERNATIONALES

C

10/08/16

- 3,89

+ 37,97

FR0007386313

LU0164882085

10/08/16

HSBC GIF ECONOMIC SCALE IDX JAPAN EQ A (S)6639.59 JPY

ACTION ASIE-PACIFIQUE

C

10/08/16

- 6,12

+ 29,52

ACTIONS

LU0011818076

10/08/16

HSBC GIF ECONOMIC SCALE IDX JAPAN EQ P (S)1000.79 JPY

ACTIONS ASIE-PACIFIQUE

C

12/07/1612.05 10/08/16

- 5,96

+ 30,99

FR0010734046

FCP la cote XVII

VALEUR
UNITAIRE
HORS
FRAIS

NOM

HSBC GIF ECONOMIC SCALE IDX US EQ A (S)33.94 USD
HSBC GIF ECONOMIC SCALE IDX US EQ P (S)....35.24
HSBC GIF EUROLAND EQ SM CIE A (S)...................64.70
HSBC GIF EUROLAND EQUITY A (S)...........................31.73
HSBC GIF EUROLAND EQUITY A (S).........................35.59
HSBC GIF EUROPEAN EQUITY A (S).........................43.26
HSBC GIF EUROPEAN EQUITY A (S)..........................37.84
HSBC GIF EUROPEAN EQUITY P (S)..........................37.30
HSBC GIF GLOBAL EMG MKETS EQ A (S).................11.79
HSBC GIF HONG KONG EQUITY A (S)...........127.06 USD
HSBC GIF HONG KONG EQUITY P (S)..........108.88 USD
HSBC GIF INDIAN EQUITY A (S).......................152.74 USD
HSBC GIF INDIAN EQUITY A (S).................................134.94
HSBC GIF SINGAPORE EQUITY A (S)..............38.57 USD
HSBC GIF SINGAPORE EQUITY P (S)..............30.25 USD
HSBC GIF THAI EQUITY A (S)..............................18.44 USD
HSBC GIF UK EQUITY A (S)................................38.66 GBP

F
I
S
C
A
L
I
T
É

ORIENTATION

ACTION AMÉRICAINES
ACTIONS AMÉRICAINES
ACTIONS
ACTIONS
ACTIONS
ACTIONS EUROPÉENNES
ACTIONS EUROPÉENNES
ACTIONS EUROPÉENNES
ACTIONS INTERNATIONALES
ACTION ASIE-PACIFIQUE
ACTIONS ASIE-PACIFIQUE
ACTION ASIE-PACIFIQUE
ACTIONS ASIE-PACIFIQUE
ACTION ASIE-PACIFIQUE
ACTIONS ASIE-PACIFIQUE
ACTIONS THAILANDAISES
ACTIONS UK

C
C
C
D
C
C
D
C
C
C
C
C
C
C
C

REVENU
DISTRIBUÉ
DATE

PERF.
DATE
SUR
PERF.
DE
LES 12 SUR
CALCUL DERNIERS
3
ANS
NET PERF.
MOIS

12/07/160.21

12/07/160.50
12/07/160.70
17/07/090.09
12/07/161.72

12/07/160.65

C

10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16
10/08/16

+ 1,32
+ 1,07
- 5,02
- 14,59
- 14,59
- 13,63
- 13,65
- 13,22
+ 2,27
- 8,98
- 8,54
- 10,90
- 10,42
- 7,35
- 6,90
+ 8,00
- 15,15

+ 48,99
+ 48,79
+ 36,07
+ 16,34
+ 16,35
+ 16,23
+ 16,22
+ 17,98
+ 16,83
+ 29,32
+ 31,45
+ 70,94
+ 69,43
+ 3,02
+ 3,94
+ 17,17
+ 13,18

7, PLACE VENDÔME - 75001 PARIS - TÉL : 01 53 29 14 14

ACTIONS
DIVERSIFIE
SLGP CONVERTIBLES PATRIMOINE ..........................141.77

DIVERSIFIÉ

C

10/08/16

SLGP CORPORATE BONDS 2-5 ANS .......................42.99

OBLIGATION ZONE EURO

10/08/16

SLGP CORPORATE BONDS 2-5 ANS ........................33.91

OBLIGATION ZONE EURO

11/08/16

SLGP SHORT BONDS .......................................................82.37

OBLIGATION ZONE EURO

10/08/16

SLGP VALEUROPE ...........................................................30.03

ACTIONS EUROPÉENNES

+ 0,62

+ 11,24

C

10/08/16

+ 0,35

+ 9,33

D

22/05/121,07 10/08/16

+ 0,34

+ 9,31

C

11/08/16

+ 0,93

+ 3,23

C/D

09/08/16

- 15,88

+ 13,60

NOTRE SÉLECTION

CO
clôtURS D
préure seE CLÔ
céd ma TU
ent ine RE
e
Var
iatio
Var n 5
iatio 2 se
n se m. (
m. %)
(%
)

VAL
- C EUR
o
Cos de mn
d
é
info e Isin mo
s di vide
nde
s

CO
clôtURS D
préure seE CLÔ
céd ma TU
ent ine RE
e
Var
iatio
Var n 5
iatio 2 se
n se m. (
m. %)
(%
)

VAL
- C EUR
o
Cos de mn
d
é
info e Isin mo
s di vide
nde
s

CO
clôtURS D
préure seE CLÔ
céd ma TU
ent ine RE
e
Var
iatio
Var n 5
iatio 2 se
n se m. (
m. %)
(%
)

VAL
- C EUR
o
Cos de mn
d
é
info e Isin mo
s di vide
nde
s

CO
clôtURS D
préure seE CLÔ
céd ma TU
ent ine RE
e
Var
iatio
Var n 5
iatio 2 se
n se m. (
m. %)
(%
)

VAL
- C EUR
o
Cos de mn
d
é
info e Isin mo
s di vide
nde
s

TRACKERS

10/08/16

CO
clôtURS D
préure seE CLÔ
céd ma TU
ent ine RE
e
Var
i
Var ation
iatio 52
n se sem
m. .

10/08/16

VAL
- C EUR
o
Cos de mn
d
é
info e Isin mo
s di vide
nde
s

FR0010363648

ACTIONS
LYXOR ETF MSCI EMU - MFE - (P)
FR0007085501 - 06-7-16 : 1,25 (A)

41,54
40,60

- 9,95
+ 2,32

LYXOR ETF MSCI EUROPE - MEU - (P)
FR0010261198 - 06-7-16 : 3,25 (S)

115,83
113,82

- 10,06
+ 1,77

LYXOR UCITS ETF PEA DJ GLOBAL TITANS 50 - PMGT - (P)
FR0011872043 -

13,31
13,36

+ 7,95
- 0,37

LYXOR UCITS ETF PEA MSCI WORLD - EWLD - (P)
- 5,53 FR0011869353 + 2,05

13,08
13,08

+ 2,75
-

LYXOR UCITS ETF PEA FTSE RAFI US 1000 - PRUA - (P)
- 5,53 FR0011882356 + 2,11
LYXOR UCITS ETF PEA DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE - PDJE - (P)
- 8,73 FR0011869270 + 2,06
LYXOR UCITS ETF PEA JAPAN (TOPIX) - PJPN - (P)
- 9,36 FR0011871102 + 2,02
LYXOR UCITS ETF PEA JAPAN (TOPIX) - PJPH - (P)
FR0011884121 -

07-6-16
■ 13,24

+ 2,64
-

14,17
14,22

+ 10,44
- 0,35

14,36
14,17

- 0,14
+ 1,34

11,49
11,31

- 19,87
+ 1,59

LYXOR UCITS ETF PEA MSCI USA - PUSA - (P)
FR0011869346 -

14,57
14,67

+ 7,53
- 0,68

LYXOR UCITS ETF PEA NASDAQ-100 - PUST - (P)
FR0011871110 -

16,54
16,68

+ 8,32
- 0,84

STRATÉGIE HAUSSIÈRE
SANS EFFET DE LEVIER
FRANCE
AMUNDI ETF CAC 40 - C40 - (P)
FR0007080973 - 05-8-08 : 1,34 (T)
COMSTAGE CAC40 - Z40 - (P)
LU0419740799 -

60,34
59,13
■ 55,12

EASY ETF CAC 40 - E40 - (P)
FR0010150458 - 24-9-15 : 1,57 (T)
LYXOR ETF CAC 40 - CAC - (P)
FR0007052782 - 06-7-16 : 1,50 (S)

54,61

45,63
44,71
44,14
43,26

PAYS DÉVELOPPÉS
AMUNDI ETF DJ ES 50 - C50 - (P)
FR0010654913 -

61,53
60,06

- 9,59
+ 2,44

AMUNDI ETF MSCI EMU HIGH DIVIDEND - CD8 - (P)
FR0010717090 -

91,86
89,95

- 2,25
+ 2,12

AMUNDI ETF MSCI EUROPE BANKS - CB5 - (P)
FR0010688176 -

67,82
65,48

AMUNDI ETF MSCI EUROPE HEALTHCARE - CH5 - (P)
FR0010688192 -

227,37
231,06

AMUNDI ETF MSCI JAPAN - CJ1 - (P)
FR0010688242 -

163,80
161,37

AMUNDI ETF MSCI WORLD - CW8 - (P)
FR0010756098 -

216,37
215,96

AMUNDI ETF NASDAQ 100 - ANX - (P)
FR0010892216 -

46,44
46,80

EASY ETF TOPIX (EUR) - EJP - (P)
FR0010713610 -

126,80
125,01

HSBC EUROSTOXX 50 ETF - 50E - (P)
IE00B4K6B022 - 04-8-16 : 0,83 (A)

31,40
30,67

HSBC MSCI JAPAN ETF - MJP IE00B5VX7566 - 28-7-16 : 0,24 (A)

25,39
25

HSBC MSCI PAC EX-JAP ETF - MXJ IE00B5SG8Z57 - 28-7-16 : 0,22 (A)

10,90
10,88

HSBC SP 500 ETF - HHH IE00B5KQNG97 - 21-7-16 : 0,19 (A)

19,58
19,71

LYXOR ETF DAX - DAX - (P)
LU0252633754 -

102,73
99,38

LYXOR ETF DJ EURO STOXX 50 - MSE - (P)
FR0007054358 - 06-7-16 : 1,02 (S)

29,79
29,09

LYXOR UCITS ETF PEA S&P 500 - PSP5 - (P)
FR0011871128 - 29,78
+ 3,57 LYXOR UCITS ETF PEAFTSE MIB DAILY LEVERAGED - PLMI - (P)
FR0011883396 - 8,85
- 1,6 LYXOR UCITS ETF PEA FTSE EPRA/NAREIT - PMEH - (P)
FR0011869304 - 1,11
+ 1,51 LYXOR UCITS ETF PEA EUROSTOXX50 DIVIDENDS - EDIV - (P)
FR0011882349 + 2,87
+ 0,19 LYXOR UCITS ETF STOXX EUROPE 600 FINANCIAL SERVICES - FIN - (P)
FR0010345363 - 06-7-11 : 0,69 (T)
+ 8,39
- 0,77 LYXOR UCITS ETF STOXX EUROPE 600 HEALTHCARE - HLT - (P)
FR0010344879 - 06-7-11 : 1,20 (T)
- 0,29
+ 1,43 LYXOR UCITS ETF STOXX EUROPE 600 INSURANCE - INS - (P)
FR0010344903 - 06-7-11 : 0,53 (T)
- 12,44
+ 2,36 LYXOR UCITS ETF STOXX EUROPE 600 OIL & GAS - OIL - (P)
FR0010344960 - 06-7-11 : 0,89 (T)
- 2,29
+ 1,58 LYXOR UCITS ETF STOXX EUROPE 600 TECHNOLOGY - TNO - (P)
FR0010344796 - 06-7-11 : 0,39 (T)
+ 4,01
+ 0,18 LYXOR UCITS ETF STOXX EUROPE 600 TELECOMMUNICATIONS - TEL - (P)
FR0010344812 - 06-7-11 : 1,43 (T)
+ 6,16
- 0,66 LYXOR UCITS ETF STOXX EUROPE SELECT DIVIDEND 30 - SEL - (P)
FR0010378604 - 06-7-16 : 0,69 (A)
- 2,41
+ 3,37 PS DYNAMIC US MARKETS - PWC IE00B23D9240 - 30-6-16 : 0,02 (A)
- 13,37
+ 2,39 PS EQQQ - QQQ IE0032077012 - 30-6-16 : 0,30 (A)

14,89
14,99

+ 8,45
- 0,67

6,27
6

- 49,44
+ 4,5

13
12,98

- 0,38
+ 0,15

07-6-16
■ 9,92

- 2,94
-

46,86
46,06

- 6,99
+ 1,74

84,11
85,55

- 6,57
- 1,68

28,24
27,38

- 13,86
+ 3,14

34,65
33,93

+ 0,29
+ 2,14

38,88
38,48

+ 11,63
+ 1,04

38,15
37,66

- 15,64
+ 1,3

15,20
14,94

- 7,38
+ 1,74

12,79
12,88

- 3,44
- 0,7

105,29
106,14

+ 7,65
- 0,8

PS FTSE RAFI EUROPE - PEF - (P)
IE00B23D8X81 - 30-6-16 : 0,14 (A)

8,26
8,10

- 13,69
+ 2,04

PAYS ÉMERGENTS

LYXOR ETF DAILY SHORT DAX - DSD - (P)
FR0010869495 -

6,07
6,50

- 15,46
- 6,62

LYXOR UCITS ETF PEA DAILY SHORTDAX X2 - PDSD - (P)
FR0011869247 -

5,76
6,17

- 15,67
- 6,65

FRANCE

LYXOR UCITS ETF PEA EURO STOXX 50 DAILY SHORT - PBSX - (P)
FR0011872068 -

07-6-16
■ 8,57

+ 4,13
-

AMUNDI ETF MSCI BRAZIL UCITS ETF FCP (FRANÇAIS) - BRZ FR0010821793 -

38,88
37,77

AMUNDI ETF MSCI CHINA - CC1 - (P)
FR0010713784 -

230,99
223,42

- 8,28 AMUNDI ETF LEV CAC 40 - CL4 - (P)
+ 3,39 FR0010756064 -

129,53
124,45

LYXOR UCITS ETF PEA FTSE MIB DAILY SHORT (BEAR) - PSMI - (P)
- 15,93 FR0011883412 + 4,08

07-6-16
■ 8,95

+ 15,78
-

AMUNDI ETF MSCI EM ASIA - AASI - (P)
FR0011020965 -

23,40
23,04

+ 8,99 LYXOR ETF LEVERAGE CAC 40 - LVC - (P)
+ 1,56 FR0010592014 - 13-9-10 : 0,60 (T)

12,37
11,88

OSSIAM IST OXX EUMV - EUMV - (P)
- 16,87 LU0599612842 + 4,12

160,90
158,88

+ 0,14
+ 1,27

AMUNDI ETF MSCI EM LATIN AMERICA - ALAT - (P)
FR0011020973 -

11,84
11,45

AMUNDI ETF MSCI EMERGING MARKETS - AEEM - (P)
FR0010959676 -

3,44
3,38

AMUNDI ETF MSCI INDIA - CI2 - (P)
FR0010713727 HSBC MSCI BRAZIL ETF - HBZ IE00B5W34K94 - 21-7-16 : 0,13 (A)

+ 32,15
+ 2,94

STRATÉGIE HAUSSIÈRE
AVEC EFFET DE LEVIER

+ 19,48
+ 3,41

PAYS DÉVELOPPÉS

+ 9,65
+ 1,77 AMUNDI ETF LEV EURO STOXX 50 - C5L - (P)
FR0010756072 -

202
192,64

- 24,76
+ 4,86
+ 10,16
- 1,39

STRATÉGIE BAISSIÈRE
AVEC EFFET DE LEVIER
FRANCE

454,86
456,25

+ 0,23
- 0,3 AMUNDI ETF LEV USA - CL2 - (P)
FR0010755611 -

1060,63
1075,55

15,25
14,92

+ 29,35
+ 2,21 LYXOR ETF LEV DAX - LVD - (P)
LU0252634307 -

83,10
77,84

COMSTAGE CAC40 LEVERAGE SHORT - Z4L - (P)
- 11,69 LU0419741094 + 6,76

■ 12,45

12,22

- 15,98
+ 4,2

- 11,11
- LYXOR ETF LEVERAGED NASDAQ 100 - LQQ - (P)
FR0010342592 - 07-12-11 : 0,32 (T)

111,75
112,59

LYXOR ETF XBEAR CAC 40 - BX4 - (P)
+ 11,13 FR0010411884 - 0,75

8,04
8,38

- 9,87
- 4,12

18,79
17,92

LYXOR UCITS ETF MSCI MEXICO SICAV - MEXI FR0011614114 -

■ 69,53

16-6-16

LYXOR UCITS ETF PEA MSCI EMERGING MARKETS - PLEM - (P)
FR0011440478 -

11,82
11,60

+ 8,74
+ 1,9 LYXOR LEVSTOXX50 - LVE - (P)
FR0010468983 - 11-10-10 : 1,02 (T)

LYXOR UCITS ETF PEA MSCI INDIA - PINR - (P)
FR0011869320 -

13,12
13,23

+ 0,31
- 0,83

LYXOR UCITS ETF PEA BRAZIL (IBOVESPA) - PRIO - (P)
FR0011869205 -

9,11
8,93

LYXOR UCITS ETF PEA TURKEY (DJ TURKEY TITANS 20) - ETUR - (P)
FR0011869395 -

- 24,84
+ 4,86

PAYS DÉVELOPPÉS
LYXOR UCITS ETF EURO STOXX 50 DAILY DOUBLE SHORT - BXX FR0010424143 -

7,05
7,39

- 2,96
- 4,6

+ 33,38
+ 2,02

STRATÉGIE BAISSIÈRE
SANS EFFET DE LEVIER

LYXOR UCITS ETF PEA EURO STOXX 50 DAILY DOUBLE SHORT - EBXX - (P)
FR0011872050 -

6,30
6,62

- 2,93
- 4,83

9,17
8,79

- 2,96
+ 4,32

FRANCE

LYXOR UCITS ETF PEA FTSE MIB DAILY DOUBLE SHORT (XBEAR) - PXMI - (P)
FR0011883388 -

7,01
7,35

+ 20,86
- 4,63

LYXOR UCITS ETF PEA RUSSIA (DOW JONES RUSSIA GDR) - PRUS - (P)
FR0011869387 -

9,62
9,47

LYXOR UCITS ETF PEA MSCI AC ASIA PACIFIC EX JAPAN - PAEJ - (P)
FR0011869312 -

12,06
11,94

LYXOR UCITS ETF PEA MSCI KOREA - PKRW - (P)
FR0011869338 -

11,18
11

LYXOR UCITS ETF PEA HONG KONG (HSI) - PHSI - (P)
FR0011871094 -

13,04
12,87

+ 13,18
+ 1,58 AMUNDI ETF SHORT CAC 40 - C4S - (P)
FR0010717124 + 8,06
+ 1,01 COMSTAGE CAC40 SHORT TR - Z4S - (P)
LU0419740955 + 21
+ 1,64 LYXOR ETF SHORT CAC 40 - SHC - (P)
FR0010591362 - 0,61
+ 1,32

LYXOR UCITS ETF PEA CHINA ENTERPRISE (HSCEI) - PASI - (P)
FR0011871078 -

12,72
12,35

- 10,23
+3

LYXOR UCITS ETF PEA EASTERN EUROPE (CECE NTR EUR) - PCEC - (P)
FR0011871086 -

8,77
8,57

- 11,05
+ 2,33

LYXOR UCITS ETF PEA SOUTH AFRICA (FTSE JSE TOP 40) - PAFS - (P)
FR0011871144 -

10,14
9,82

- 1,55
+ 3,26

PS FTSE RAFI EMERGING MKTS FUND - PEH IE00B23D9570 - 30-6-16 : 0,03 (A)

6,70
6,54

+ 8,95
+ 2,37

28,82
29,43

- 2,39
- 2,07

MATIERES PREMIERES

■ 28,92

29,19

- 2,39
- 2,06

STRATÉGIE HAUSSIÈRE

28,44
29,03

- 2,39
- 2,03 AMUNDI ETF GSCI METALS - CME FR0010821744 -

■ 190,70

- 0,64
-

LYXOR COMMODITIES CRB - CRB FR0010270033 -

15,08
15,11

- 8,74
- 0,2

PAYS DÉVELOPPÉS

13-4-16

AMUNDI ETF SHORT EURO STOXX 50 - C5S - (P)
FR0010757781 -

18,54
19

+ 1,62 LYXOR UCITS ETF PEA WORLD WATER - AWAT - (P)
- 2,45 FR0011882364 -

15,06
14,94

+ 18,21
+ 0,8

AMUNDI ETF SHORT USA - C2U - (P)
FR0010791194 -

20,56
20,44

- 12,77 LYXOR UCITS ETF PEA NEW ENERGY - PNRJ - (P)
+ 0,59 FR0011869379 -

11,38
11,27

+ 6,85
+ 0,98

LYXOR ETF BEAR DJ EUROSTOXX 50 - BSX FR0010424135 -

22,83
23,38

+ 1,65
- 2,37

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

XVIII

la cote

13

 13 

2016
l

AGENDA
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
30

31

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

25 26

27

28

22 23 24
29 30 31

Rendez-vous de la semaine

DU 13 AU 19 AOÛT

LUNDI 15 AOÛT ÉTATS-UNIS

Etats-Unis
– Mises en chantier de juillet
(14 h 30).
– Permis de construire de
juillet (14 h 30).
– Inflation et revenus réels
du mois de juillet (14 h 30).
– Statistiques de la production
industrielle du mois de juillet
(15 h 15).
France. Adjudication de bons
du Trésor (14 h 50).

– Production dans le secteur
de la construction du mois de
juin (11 heures).
– Inflation du mois de juillet
(11 heures).
– Publication du compte rendu
des gouverneurs de la politique
monétaire de la BCE (13 h 30).

hebdomadaires au chômage
achevées le 13 août (14 h 30).
– Publication des indices
composites de juillet
par le Conference Board
(16 heures).
Royaume-Uni. Vente au détail
du mois de juillet (10 h 30).

Etats-Unis
– Enquête manufacturière de la
Réserve fédérale de Philadelphie
du mois d’août (14 h 30).
– Nouvelles inscriptions

SOCIÉTÉS
¢ INTERNATIONALES

SOCIÉTÉS
¢ PUBLICATION

L’INDUSTRIE ET LA FED À SUIVRE

Groupe ADP. Trafic du mois
de juillet.

Différentes statistiques devraient conforter l’idée d’un
rebond de l’activé. La Fed publie son compte rendu d’après
réunion.

MERC. 17 AOÛT

L’

économie américaine accélère après un deuxième trimestre
décevant. Quelques chiffres parmi d’autres. Les créations
d’emplois ont atteint 255.000 jobs nets en juillet. En juin, ce
sont 292.000 postes nets qui avaient été créés. Là aussi, le score
était excellent. Cela fait deux mois consécutifs au cours desquels a
été franchie la barre des 200.000 emplois, jugée favorable par les
économistes. Différents indicateurs publiés cette semaine permettront d’affiner cette analyse.
Lundi, l’enquête manufacturière de la Fed de New York sera suivie
avec attention car elle est la première information du mois pour
l’industrie. Selon le consensus des économistes de Bloomberg, cet
indicateur devrait augmenter à 2 points, après 0,55 point le mois
précédent. Le lendemain, différentes enquêtes devraient montrer
une résilience du secteur immobilier. Mardi, toujours, la production
industrielle de juillet devrait être annoncée en progression de
0,2 %, après celle de 0,6 %, remarquée, de juin.
Enfin, la Réserve fédérale publiera, mercredi, les minutes de son
Comité de politique monétaire de fin juillet. Elle avait laissé stables ses
taux directeurs. On en saura davantage sur ses motivations. n

ÉCONOMIE
Royaume-Uni. Résultats du
chômage de juillet (10 h 30).
Etats-Unis. Publication
du compte rendu du Comité
de politique monétaire
de la Réserve fédérale
des 26 et 27 juillet (20 heures).

LE TWEET

Nestlé. Résultats du premier
semestre. Le groupe est le

DE LA SEMAINE

francois chauchat
@FChauchat

Suivre

L’#inflation existe, nous l’avons rencontrée... en Norvège.
Plus de 4 % d’inflation en juillet.
C’est suffisamment rare pour le souligner. L’inflation, même en Europe,
n’est pas un mythe. Du haut de ses 4 %, la Norvège a de quoi rendre
jaloux bon nombre d’Etats européens. C’est d’autant plus vrai que ces
derniers essaient tant bien que mal de relancer l’inflation depuis
plusieurs années. En vain.

SONDAGE DE LA SEMAINE

LUNDI 15 AOÛT
ÉCONOMIE
Royaume-Uni. Indice
Rightmove des prix immobiliers
d’août (1 h 01).
Japon
– Croissance du PIB au
deuxième trimestre 2016 (1 h 50).
– Statistiques de la production
industrielle de juin (6 h 30).
Etats-Unis
– Indice NAHB de la confiance
des promoteurs immobiliers
du mois d’août (16 heures).
– Enquête manufacturière
de la Réserve fédérale de New
York du mois d’août (14 h 30).

LA QUESTION

– Flux financiers internationaux
de juin (22 heures).

MARDI 16 AOÛT
ÉCONOMIE
Royaume-Uni
– Inflation de juillet (10 h 30).
– Orientation des prix à la
production en juillet (10 h 30).
– Indice KLR des prix
immobiliers de juin (10 h 30).
Zone euro
– Indice Zew du sentiment
des investisseurs institutionnels
du mois d’août (11 heures).
– Balance commerciale de juin
(11 heures).
Allemagne. Indice ZEW du
sentiment des investisseurs
institutionnels du mois d’août
(11 heures).

Maintenant que le Cac 40 rejoint 4.500 points, pensez-vous que,
d’ici à la fin du mois, il sera au-dessous ou au-dessus de ce seuil ?

JEUDI 18 AOÛT

VOTE DE LA SEMAINE DERNIÈRE

ÉCONOMIE

LA QUESTION

Chine. Indice des prix immobiliers de juillet (3 h 30).
Japon
– Balance commerciale de
juillet (1 h 50).
– Evolution des commandes
de machines-outils en juillet
(8 heures)
France. Taux de chômage du
deuxième trimestre (7 h 30).
Italie. Balance des paiements
du mois de juin (10 h 30).
Zone euro
– Balance des paiements
de juin (10 heures).

Le Chat reprendra
le lundi 29 août
à 16 heures, avec
NOS RENDEZ-VOUS

Rémi Le Bailly sur
www.investir.fr

Parmi les sociétés qui ont vu leur copie trimestrielle sanctionnée
par le marché, laquelle achèteriez-vous ?

LE RÉSULTAT
Essilor............................................................................................................. 33 %
Carrefour ........................................................................................................17 %
Ingenico ........................................................................................................ 29 %
JCDecaux ......................................................................................................... 5 %
L’Oréal ............................................................................................................ 16 %
Un finish au coude-à-coude pour Essilor et Ingenico, que vous avez plébiscités lors de notre dernier sondage. Ce sont ces deux valeurs que
vous repêchez en priorité après le mauvais accueil qui leur a été
réservé lors de leur publication trimestrielle. Assez loin derrière, L’Oréal
et Carrefour font aussi jeu égal. JCDecaux ne retient que très peu votre
attention, c’est pourtant notre conseil de la semaine.

VOTEZ SUR INVEST IR.FR

Du mardi au vendredi,
retrouvez
Investir

à 10 h 07
et 13 h 30 sur

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

AGENDA
dernier, parmi les grands industriels européens de l’alimentation, à diffuser ses comptes
au 30 juin. La croissance
interne du chiffre d’affaires,
de 3,9 % au premier trimestre,
sera particulièrement surveillée
car la direction a promis pour
2016 une progression équivalente à celle de 2015, soit 4,2 %.
Walmart Stores. Résultats du
deuxième trimestre.

VEND. 19 AOÛT

Président de la SAS Investir Publications
et directeur de la publication : Francis Morel.
Hebdomadaire édité par Investir Publications,
société anonyme au capital de 4.177.350 €.
Commission paritaire : n° 0921K79929-ISSN 2115-0354
16, rue du Quatre-Septembre, 75112 Paris Cedex 2.
Téléphone : 01-44-88-48-00
Téléphone lecteur : 01-44-88-48-01
E-Mail lecteur : courrierlecteurs@investir.fr
Télécopieurs : Rédaction : 01-44-88-48-02
Publicité : 01-49-53-68-23 - www.investir.fr.
Directeur de la rédaction : François Monnier.
Editeur : Mathieu Fritsch.
RÉDACTION (http://www.investir.fr/journalistes)
Rédacteurs en chef :
Rémi Le Bailly, Denis Lantoine, Frédéric Mauger.

Rédacteur en chef adjoint :
Jean-Laurent Maurel.
Rédacteurs : Sylvie Aubert, Anne Barloutaud, Vincent
Branchet, Muriel Breiman, Jean-Luc Champetier, Marjorie
Encelot, Pascal Estève, Cécile Le Coz, Sandra Mathorel,
Caroline Mignon, Céline Panteix, Krystèle Tachdjian,
Delphine Tillaux, Philippe Wenger, John Wiburg.
Service cote : Thierry Pincette, Maude Pagani.
Secrétariat de rédaction : Gérard Biraud,
Marie Coutière, Stéphane Dumet.
PUBLICITÉ : LES ECHOSMEDIAS
Président : Francis Morel
Directrice générale : Cécile Colomb
Publicité commerciale : Marc Trédan (directeur de
la publicité) 01-44-88-64-82
Publicité financière : Florence Bordiau-Hardouin
(directrice de la publicité financière) 01-49-53-66-67 ;
Lucile Danièle 01-49-53-67-36.
Publicité internationale :
Nicolas Grivon +44 207 873 4676.
pubinternationale@lesechosmedias.fr.
COMMUNICATION
Directeur : Fabrice Février.

DIFFUSION ET MARKETING DIGITAL
Directrice : Sophie Gourmelen.
Chef de produit diffusion : Aloïse Sonnier (01-49-53-22 65).
Service abonnements : 4, rue de Mouchy,
60438 Noailles Cedex.
Téléphone : 01-55-56-70-67.
Télécopieur : 01-55-56-71-10.
E-mail : serviceclients@investir.fr.
Vente au numéro (distributeurs uniquement)
Muriel Karadjian 01-49-53-72 73.
Tarif 1 an France métropolitaine : 140 €.
Autres durées et pays : nous consulter.
Prix au numéro : France : 4,30 € - Belgique et
Luxembourg : 4,80 € - DOM Réunion : 5,80 € Maroc : 52 DH - Suisse : 8,50 FS - TOM : 1.450 XPF Zone CFA : 4.300 CFA - Andorre et Portugal : 4,80 €.
FABRICATION
Impression : POP (La Courneuve), MOP (Vitrolles).

la cote

XIX

Tirage du samedi 13 août 2016 : 75.432 exemplaires
Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers
ou aux placements sont établis en conformité avec
les règles de la profession et sur la base de sources
sérieuses et réputées fiables.
La responsabilité d’Investir-Le Journal des Finances
ne saurait être engagée du fait de leur utilisation.
Reproduction interdite sauf accord avec le Centre
français d’exploitation du droit de copie (CFC),
3, rue Hautefeuille, 75006 Paris.
Investir-Le Journal des Finances
est une publication du

Principal associé : Ufipar (LVMH)
Travail exécuté par une équipe
d’ouvriers syndiqués

Président-directeur général : Francis Morel.
Directeur général délégué : Christophe Victor.
Directeur délégué : Bernard Villeneuve.

ÉCONOMIE
Allemagne. Evolution des prix à
la production en juillet (8 heures).
Espagne. Balance des
paiements de juin (10 heures).
Royaume-Uni. Situation
budgétaire de juillet (10 h 30).

SOCIÉTÉS
¢ PUBLICATION
Société Marseillaise du Tunnel
Prado Carénage. Résultats
du premier semestre (après
Bourse).

P RO C H A I N E S
CO N VO C AT I O N S
D’ A S S E M B L É E S

JEUDI 25 AOÛT
LDC. AGM à 14 h 30, route
de Précigné, 72300 Sablé-surSarthe.

FAITES SUIVRE
VOTRE ABONNEMENT
SUR VOTRE LIEU
DE VACANCES

VENDREDI 26 AOÛT
Alpha Mos. AGM à 14 heures,
20, avenue Didier-Daurat,
31400 Toulouse.
Umanis. AGE à 10 heures,
7-9, rue Paul-Vaillant-Couturier,
92300 Levallois-Perret.

LUNDI 29 AOÛT
Diagnostic Medical Systems
AGM à 15 heures,
393, rue Charles-Lindbergh,
34130 Mauguio.

JEUDI 1ER SEPTEMBRE
Exel Industries. AGO à 9 h 30,
52, rue de la Victoire,
75009 Paris.

MARDI 13 SEPTEMBRE
Alcatel-Lucent. AGE à 15 heures, route de Villejust, Nozay,
91620 Villarceaux.

AG E N DA
DES DIVIDENDES
MONTANT

DATE*

STRADIM-ESPACE FINANCES

NOM

0,3

25-8-16

LDC

2,5

30-8-16

TOTAL

0,61

27-9-16

* Il s’agit de la date de détachement du dividende,
qui, en principe, est antérieure de trois jours de
Bourse à la date de versement ou de mise en paiement de ce dividende.

Par Internet au serviceclients.investir.fr
dans la rubrique « Mon abonnement »

Par e-mail à serviceclients@investir.fr
Par téléphone au 01 55 56 70 67

Investir-Le Journal des Finances N°2223 13 AOÛT 2016

COURS DE CLÔTURE DU VENDREDI 12 AOÛT

la cote

XX

·

COURS DU VENDREDI 12 AOÛT

[CLÔTURE]

EN CLÔTURE À 17H35

·

PER 2016 (estimés)

VE/CA 2016 (estimés)

ACTIF NET/COURS

LES PLUS FORTS (EN NOMBRE DE FOIS)
KLÉPIERRE
XPO LOGISTICS
SCHLUMBERGER
TF1
STMICROELECTRONICS
LES PLUS FAIBLES (EN NOMBRE DE FOIS)
CIC
AIR FRANCE-KLM
RENAULT
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
CRÉDIT AGRICOLE SA

LES PLUS FORTS (EN NOMBRE DE FOIS)
DBV TECHNOLOGIES
146,34
UNIBAIL-RODAMCO
25,26
FONCIÈRE LYONNAISE
24,87
FONCIÈRE DES RÉGIONS
24,81
GECINA
22,96
LES PLUS FAIBLES (EN NOMBRE DE FOIS)
PEUGEOT SA
0,11
CASINO
0,19
AIR FRANCE-KLM
0,20
CARREFOUR
0,29
FAURECIA
0,30

LES PLUS FORTES SURCOTES
GTT
SARTORIUS STEDIM BIOTECH
BUREAU VERITAS
AIR FRANCE-KLM
AIRBUS GROUP
LES PLUS FORTES DECOTES
EDENRED
COFACE
CRÉDIT AGRICOLE SA
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
NATIXIS

90,4
87,8
73,8
58,1
48,5
5,5
6,1
6,3
6,6
6,8

·

COURS DU VENDREDI 12 AOÛT

EN CLÔTURE À 17H35

·

COURS DU VENDREDI 12 AOÛT

LES PLUS FORTS RENDEMENTS 2016 (estimés) EVOLUTION DES CHIFFRES
LES PLUS FORTS
D'AFFAIRES 2016(estimés)
932,5%
815,4%
706,7%
600,2%
584,9%
-473,6%
-58,2%
-57,8%
-56,2%
-45,2%

COFACE
GTT
NATIXIS
CRÉDIT AGRICOLE SA
CASINO
EDF
ENGIE (EX-GDF)
SES
ALTAREA
EUTELSAT COMMUNICATIONS
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
AXA

10,6%
9,5%
8,7%
7,3%
6,9%
6,8%
6,7%
6,6%
6,4%
6,3%
6,2%
6,2%

LES PLUS FORTES PROGRESSIONS
TECHNICOLOR
ALTAREA
SARTORIUS STEDIM BIOTECH
UBISOFT ENTERTAINMENT
ORPÉA
LES PLUS FORTES BAISSES
SCHLUMBERGER
TOTAL
TECHNIP
CASINO
ENGIE (EX-GDF)

·

EN CLÔTURE À 17H35

EVOLUTION DES BNPA 2016(estimés)
43,8%
23,4%
18,5%
18,4%
18,3%
-21,8%
-18,6%
-11,9%
-10,6%
-9,8%

LES PLUS FORTES PROGRESSIONS
GENERAL ELECTRIC
946,1%
ALSTOM
395,7%
VIRBAC
368,5%
AIR FRANCE-KLM
120,3%
ALCATEL-LUCENT
114,6%
LES PLUS FORTES BAISSES
EURAZEO
-81,2%
SCHLUMBERGER
-68,5%
COFACE
-68,3%
TF1
-68,0%
FONCIÈRE LYONNAISE
-59,6%

p LES INDICATEURS CLÉS DU SRD ET DU CAC 40 p

CERTIFICAT INVESTIR 10 GRANDES VALEURS
MNEMO : I10GS - ISIN : FR0011630474
COURS EN CLÔTURE
DU 12-8-2016
I 10 GV

INDICE

VARIATION
SEMAINE

VAR. DEP
FIN 2015

134,21

1,28 %

- 1 ,85 %

EXTRÊME 2016

INDICE
29-11-13

103,33

PLUS-HAUT (DATE)

PLUS-BAS (DATE)

134,68 (11-8-16)

113,53 (11-2-16)

LE PANORAMADES PLACES FINANCIÈRES
COURS EN CLÔTURE
DU 12-8-2016

INDICE

VARIATION
SEMAINE

VAR. DEP
FIN 2015

INDICE
FIN 2015

4 500,19
11 053,22
9 518,17
3 569,41
4 970,54
11 378,96
9 881,65
11 181,43
3 504,68
5 227,67

+ 2,03
+ 2,03
+ 1,87
+ 1,98
+ 2,02
+ 1,62
+ 1,16
+ 1,54
+ 1,96
+ 1,96

- 2,95
+ 0,25
- 3,89
- 2,58
- 3,04
+ 1,83
- 1,89
+ 1,16
- 2,57
- 1,79

4 637,06
11 025,92
9 903,08
3 663,88
5 126,52
11 174,39
10 071,51
11 053,61
3 596,97
5 323,00

EXTRÊME 2016 (EN SÉANCE)

PLUS-HAUT (DATE)

PLUS-BAS (DATE)

PARIS
CAC 40
CAC 40 NET
CAC NEXT 20
SBF 120
CAC LARGE 60
CAC MID 60
CAC SMALL
CAC MID & SMALL
CAC ALL-TRADABLE
CAC ALLSHARES

4 607,69 (21-04-16)
11 077,46 (12-08-16)
9 804,27 (04-01-16)
3 634,67 (21-04-16)
5 087,80 (21-04-16)
11 397,40 (12-08-16)
10 030,65 (05-01-16)
11 193,43 (12-08-16)
3 565,92 (21-04-16)
5 295,07 (04-01-16)

3 892,46 (11-02-16)
9 269,28 (11-02-16)
8 268,24 (27-06-16)
3 081,22 (11-02-16)
4 310,78 (11-02-16)
9 394,62 (09-02-16)
8 499,72 (11-02-16)
9 305,06 (12-02-16)
3 025,57 (11-02-16)
4 536,25 (11-02-16)

EUROPE
INDICES PAN-EUROPÉENS
EUROFIRST 80
EUROFIRST 100
DJ EURO STOXX 50
DJ EURO STOXX
DJ STOXX 50
ZONE EURO
FRANCFORT - DAX
AMSTERDAM - AEX
BRUXELLES - BEL 20
HELSINKI - OMX
LISBONNE - PSI 20
MADRID- IBEX 35
MILAN - FTSE MIB
HORS ZONE EURO
LONDRES - FTSE 100
ISTANBUL - ISE NATIONAL 100
MOSCOU - RTS (DOLLAR)
ZURICH - SMI

4 169,57
3 823,60
3 044,94
328,34
2 889,31

+ 2,45
+ 1,16
+ 2,40
+ 2,42
+ 0,87

- 5,32
- 5,08
- 6,81
- 4,87
- 6,80

4 404,07
4 028,16
3 267,52
345,16
3 100,26

4 404,07 (04-01-16)
4 028,16 (04-01-16)
3 266,01 (04-01-16)
345,16 (04-01-16)
3 091,11 (04-01-16)

3 616,93 (11-02-16)
3 327,84 (11-02-16)
2 672,73 (11-02-16)
284,22 (11-02-16)
2 556,96 (11-02-16)

10 713,43
454,09
3 544,82
8 542,05
4 828,61
8 716,40
16 997,83

+ 3,34
+ 1,33
+ 2,31
+ 3,57
+ 3,18
+ 2,07
+ 2,23

- 0,28
+ 2,78
- 4,20
- 0,63
- 9,12
- 8,67
- 20,64

10 743,01
441,82
3 700,30
8 596,07
5 313,17
9 544,20
21 418,37

10 742,84 (11-08-16)
455,95 (12-08-16)
3 681,54 (05-01-16)
(Pa- a-s /td>
5 278,53 (04-01-16)
9 446,20 (05-01-16)
21 194,17 (04-01-16)

8 699,29 (11-02-16)
395,90 (15-02-16)
3 117,61 (11-02-16)
7 221,41 (11-02-16)
4 175,28 (24-06-16)
7 579,80 (27-06-16)
15 017,42 (27-06-16)

6 916,02
78 228,56
954,58
8 295,04

+ 1,80
+ 2,84
+ 2,04
+ 1,23

+ 10,79
+ 9,06
+ 26,09
- 5,93

6 242,32
71 726,99
757,04
8 818,09

6 886,31 (03-02-15)
86 931,34 (20-04-16)
975,21 (14-07-16)
8 730,05 (05-01-16)

5 499,51 (11-02-16)
22 583,11 (21-01-16)
607,14 (21-01-16)
7 425,05 (11-02-16)

18 598,66
2 184,16
5 224,82
1 229,12

+ 0,30
+ 0,13
+ 0,01
+ 1,27

+ 6,74
+ 6,86
+ 4,34
+ 8,21

17 425,03
2 043,94
5 007,41
1 135,89

18 638,34 (11-08-16)
2 188,45 (11-08-16)
5 238,54 (09-08-16)
1 235,78 (08-08-16)

15 450,56 (20-01-16)
1 810,10 (11-02-16)
4 209,76 (11-02-16)
943,10 (11-02-16)

14 767,57
48 245,81
58 279,22

+ 0,91
+ 2,51
+ 1,48

+ 13,51
+ 12,26
+ 34,44

13 009,95
42 977,50
43 349,96

14 855,69 (11-08-16)
48 570,99 (12-08-16)
58 753,03 (12-08-16)

11 531,22 (20-01-16)
39 924,09 (20-01-16)
37 046,07 (20-01-16)

16 919,92
22 580,55
28 152,40
256,17
3 002,64

+ 4,09
+ 3,43
+ 0,26
+ 1,51
+ 0,68

- 11,11
+ 3,04
+ 7,79
+ 6,57
- 15,16

19 033,71
21 914,40
26 117,54
240,38
3 539,18

18 951,12 (04-01-16)
22 816,75 (12-08-16)
28 289,96 (09-08-16)
257,88 (12-08-16)
3 538,69 (04-01-16)

14 864,01 (24-06-16)
18 278,80 (12-02-16)
22 494,61 (29-02-16)
222,92 (20-01-16)
2 638,30 (27-01-16)

1 735,80
2 051,91

+ 1,65
- 0,46
-

+ 0,48
- 0,59
-

1 727,49
2 064,18

1 735,80 (11-08-16)
2 076,11 (02-08-16)
-

1 468,90 (11-02-16)
833,36 (19-01-16)
-

AMERIQUES**
NEW YORK
DOW JONES
STANDARD & POOR'S 500
NASDAQ COMPOSITE
RUSSEL 2000
AUTRES PLACES
TORONTO - TSX COMPOSITE
MEXICO - IPC
SAO PAULO - BOVESPA

AUTRES INDICES
MONDE - MORGAN STANLEY*
LONDRES - FTSE GOLD*

CAC 40
2014
2015 (e)
2016 (e)

8.979 €/m² æ
3.989 €/m² è
2.607 €/m² æ
25 €/m² æ
12,70 €/m² 
12,2 €/m² æ
125,25
0%
1.615
- 1,04 % è
1,60 %

LIVRETS

RENDEMENTS DES PRODUITS RÉGLEMENTÉS
LIVRET A, LIVRET BLEU, LIVRET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D’ÉPARGNE-LOGEMENT OUVERT ENTRE LE 1er AOÛT 2003 ET LE 31 JANVIER 2015
PLAN D’ÉPARGNE-LOGEMENT OUVERT ENTRE LE 1er FÉVRIER 2015 ET LE 31 JANVIER 2016
NOUVEAU PLAN D’ÉPARGNE-LOGEMENT OUVERT À PARTIR DU 1er AOÛT 2016

COMPTE ÉPARGNE-LOGEMENT

ISF

PER

17,8
15,7
14,5

1%
1,25 %
1,5 %

VIE PRATIQUE
HORS TABAC : 125,81 À FIN DÉCEMBRE 2014 ; STABLE SUR UN AN GLISSANT
SMIC (TAUX HORAIRE BRUT AU 1-1-2016) :
PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE (PAR MOIS) :
VALEUR DU POINT AGIRC (AU 1-4-2015) :
VALEUR DU POINT ARRCO (AU 1-4-2015) :

VARIATION
DES BÉNÉFICES RENDEMENT

7,2 %
0,1 %
8,1 %

2,9 %
3,8 %
3,7 %

ANNÉE

FISCALITÉ

DOW JONES

2014
2015
2016

PER, BÉNÉFICES, RENDEMENTS

PLUS-HAUT

PLUS-BAS

(DATE)

(DATE)

4.595 (10-6)
5.268.91 (27-4)
4.591,92 (20-4)

3.918,62 (16-10)
4.083,50 (6-1)
3.896,71 (11-2)

ANNÉE
2014
2015 (e)
2016 (e)

9,67 €
3.218 €
0,4352 €
1,2513 €

PLUS-VALUES DES VALEURS MOBILIÈRES
IMPOSITION AU BARÈME PROGRESSIF DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
ABATTEMENT POUR DURÉE DE DÉTENTION : 50 % ENTRE 2 ET 8 ANS, 65 % AU-DELÀ
PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX DE 15,5 % (NE FONT PAS L’OBJET DE L’ABATTEMENT)
DIVIDENDES
PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX DE 15,5 % RETENUS À LA SOURCE
1 ABATTEMENT GÉNÉRAL 40 % : MAINTENU
2 ABATTEMENT FORFAITAIRE : SUPPRIMÉ
3 IMPOSITION APRÈS ABATTEMENT : AU BARÈME PROGRESSIF DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
COUPONS D’OBLIGATIONS, INTÉRÊTS DES LIVRETS BANCAIRES
IMPOSITION AU BARÈME PROGRESSIF DE L’IMPÔT SUR LE REVENU + PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX DE 15,5 %

t ZOOM SUR DEUX INDICES u

(NOMBRE DE FOIS)

0,75 %
Hors prime d'Etat 2,5 %
Hors prime d'Etat 2 %
Hors prime d’Etat 1 %
Hors prime d'Etat 0,5 %

BARÈME APPLICABLE POUR LE CALCUL
Le patrimoine est taxable à partir de 1,3 M€. Dans ce cas,
Supérieur à 2.570.000 € et
chaque tranche se voit appliquer un taux spécifique.
inférieur ou égal à 5.000.000 €
Supérieur à 800.000 € et
Supérieur à 5.000.000 € et
0,5 %
inférieur ou égal à 1.300.000 €
inférieur ou égal à 10.000.000 €
Supérieur à 1.300.000 € et
0,7 %
Supérieur à 10.000.000 €
inférieur ou égal à 2.570.000 €
Par exemple, pour un patrimoine de 10 M€, l’ISF sera égal à 98.190 €, soit 0,98 %.

EXTRÊMES ANNUELS (EN CLÔTURE)

PER, BÉNÉFICES, RENDEMENTS

ANNÉE

IMMOBILIER

LES PRIX - INDICATEUR SELOGER.COM (JUILLET 2016)
APPARTEMENTS PARIS
LYON
MARSEILLE
LES LOYERS - INDICATEUR CLAMEUR (MAI 2016)
APPARTEMENTS PARIS
LYON
MARSEILLE
INDICE DE RÉFÉRENCE DES LOYERS (IRL)
AU 2E TRIMESTRE 2016
VARIATION ANNUELLE
INDICE DU COÛT DE LA CONSTRUCTION (ICC)
AU 1ER TRIMESTRE 2016
VARIATION ANNUELLE
TAUX DES CRÉDITS IMMOBILIERS
MOYENNE HORS ASSURANCE (CRÉDIT LOGEMENT / CSA JUIN 2016)

INDICE DES PRIX ENSEMBLE DES MÉNAGES (BASE 100 EN 1998) ;

ASIE
TOKYO - NIKKEI 225
HONG KONG - HANG SENG
BOMBAY - BSE SENSEX 30
SÉOUL - KOSPI 200
SHANGAI COMPOSITE

Vendredi
12 août 2016
n° 2223

PER
(NOMBRE DE FOIS)

16,1
15,5
17,4

VARIATION
DES BÉNÉFICES RENDEMENT

6,9 %
-5%
- 0,5 %

2,1 %
2,7 %
2,6 %

EXTRÊMES ANNUELS (EN CLÔTURE)

ANNÉE
2014
2015
2016

PLUS HAUT

PLUS BAS

(DATE)

(DATE)

18.053,70 (26-12)
18.312,30 (19-5)
18.613,52 (11-8)

15.372,80 (3-2)
15.666,40 (25-8)
15.660,10 (11-2)


Documents similaires


Fichier PDF dividende groupe rallye
Fichier PDF guide bourse binck
Fichier PDF eseac regime fiscal et social des dividendes
Fichier PDF reglesjeu
Fichier PDF geci resultats des votes age 31032016
Fichier PDF estate planning flash 02 12 2011 fr


Sur le même sujet..