CORPS INCORRUPTIBLES.pdf


Aperçu du fichier PDF corps-incorruptibles.pdf

Page 1 2 3 45660




Aperçu texte


4
BUONIS, religieux augustin (mort en 1249).
Incorrompu en 1251 (2 ans), toujours intact en 1798
(5e reconnaissance canonique)

30.

Sainte ROSE DE VITERBE, tertiaire franciscaine
(morte en 1258) Incorrompue et souple durant de
nombreuses années, actuellement le corps est
desséché et noirci (momification)

31.

Bienheureuse HÉLÈNE DE HONGRIE, moniale
dominicaine (morte en 1270). Incorrompue quelque
temps après sa mort, lors de l'exhumation: parfum
émanant du cadavre et émission de sang frais.

STIGMATISÉE
32.

Sainte ZITA (morte en 1272)Le cercueil contenant
le corps du saint a été ouverte en 1446, 1581 et 1652
et il a été, à chaque fois jugé intact. La peau est
maintenant sombre et sec, mais le corps est encore
en entier, sauf un seul doigt. Le doigt est censé avoir
été donné à l'église du village de Eagle, dans le
Lincolnshire, en Angleterre au moyen âge

33.

Saint ALBERT LE GRAND, dominicain, évêque,
docteur de l’Église(mort en 1280) Corps réduit à un
squelette en 1483 mais tête et yeux intacts

34.

Bienheureux CONRAD D'ASCOLI, prêtre
franciscain (mort en 1289). Incorrompu plusieurs
mois après sa mort.

STIGMATISÉ
35.

Sainte MARIE DU SECOURS DE CERVELLON,
moniale mercédaire (morte en 1290). Cadavre