Pauline Roquefeuil .pdf


Aperçu du fichier PDF pauline-roquefeuil.pdf - page 6/30

Page 1...4 5 67830



Aperçu texte


histoire brève du
graphisme

1


Si nous commençons à compter et répertorier les styles
de graphisme depuis le début de l’existence du design graphisme
dans les années 1820, nous pouvons en compter une bonne
soixantaine : Art nouveau, Memphis, Bahaus, New Simplicity,
etc.
Pour faire simple, le graphisme est un domaine artistique où l’auteur crée, choisi et utilise des éléments graphiques (dessins, caractères typographiques, photos, couleurs, etc.) pour construire
un objet de communication et/ou de culture.
C’est ainsi dire une manière de représenter. Chaque élément est
symbolique et signifiant dans la conception du projet, selon les
axes définis éventuellement avec d’autres intervenants du domaine de la communication, dans le but de promouvoir, d’informer ou d’instruire. Concernant la musique, c’est un moyen de
communiquer, de transmettre des informations quant à ce que
l’auditeur va pouvoir écouter.
« le design graphique peut être défini comme le traitement formel
des informations et des savoirs. Le designer graphique est alors
un médiateur qui agit sur les conditions de réception et d’appropriation des informations et des savoirs qu’il met en forme. »
Annick Lantenois
Le graphisme est présent dans plusieurs domaines : illustration,
affiche, communication, presse, édition, packaging, publicité,
design web, signalétique, identité visuelle, etc.
Dans le milieu de la musique, on considère l’introduction
d’artwork sur les pochettes des vinyles - qui jusque là n’étaient
pas décorées - attribuée à Alex Steinweiss en 1938, en tant que
directeur artistique pour Columbia Records. On retrouve également André Girard, qui avant Alex Steinweiss avait, pour le
même label, réalisé les premières pochettes dans les années 30
des albums La fille de Lévy et Couchés Dans Le Foin de Mireille
et Jean Nohain par Pills et Tabet en 1932. Cette dernière était
illustrée par une aquarelle.

6