Gustave Lecadieu The Loudness War.pdf


Aperçu du fichier PDF gustave-lecadieu-the-loudness-war.pdf - page 5/45

Page 1...3 4 56745



Aperçu texte


Les niveaux sonores sont aujourd’hui contrôlés et limités. Réduire la dynamique d’un
son permet d’augmenter le niveau global de celui-ci pour qu’il paraisse plus fort tout
en respectant les normes.

Les normes et limitations sont l’une des causes de cette réduction de dynamique.

b) Normes et limitations

Limitation du niveau du CD (numérique)

Aujourd’hui la quasi totalité de la musique est produite au format numérique
(à travers le CD notamment et internet).

L’unité de mesure définissant l’intensité sonore en numérique est le décibel Full
Scale (dBfs). Le 0 dBfs correspond à la valeur numérique maximale. Le signal ne peut
pas la dépasser, au delà de celle-ci les informations du signal audio ne peuvent pas
êtres codées et retranscrites.

Le signal ne pouvant dépassé le seuil de 0dbfs, on peut le traiter à l’aide d’un outil
appelé limiteur qui va permettre au signal de ne jamais dépasser ce seuil. Ainsi, en
augmentant son niveau global, le son s’écrase contre cette limite et prend une forme
carrée (cf. Figure 1)
Limitation des diffuseurs publics

Présent chez presque tous les diffuseurs (Télévision, Cinéma, Concert) ce
phénomène de réduction de la dynamique est très marquant dans le domaine de la
Radio. Limité également par le seuil numérique de 0dBfs chaque radio veut sonner
plus fort que les autres et réduisent la dynamique sonore en « écrasant » le son. Cette
guerre du volume a pris de telles proportions que la musique diffusée par les
radios commerciales est dénaturée et linéaire, les sons ne respirent plus et les
sensations s’appauvrissent.

Toutefois, cette réduction de dynamique répond aussi à un problème « pratique »
rencontrer par les auditeurs radiophonique. En effet, ceux-ci écoutent la musique à
travers leur poste de radio dans un milieu souvent bruyant. Que ce soit dans la
voiture, dans la salle de bain ou ailleurs, des bruits extérieurs viennent gêner la
qualité de notre audition.
De plus le système de diffusion utilisé pour écouter la radio est souvent limité en
terme de qualité avec le plus souvent une mauvaise restitution des graves.
La réduction de dynamique employée par les radios vont ici permettre à l’auditeur de
percevoir les sons faibles dans des conditions d’écoute défavorables sans avoir à
toucher son bouton de volume. Elle permet à l’auditeur d’entendre l’intégralité des
informations sonores, mais ne retranscrit cependant pas les nuances.

Très utilisée également à travers la diffusion musicale dans les lieux publics tels que
les magasins, salles d’attentes, et restaurants, la réduction de la dynamique permet



5