Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



T. Lobsang Rampa La Treizieme Chandelle.pdf


Aperçu du fichier PDF t-lobsang-rampa-la-treizieme-chandelle.pdf

Page 1 234243

Aperçu texte


« Eh bien, grogna-t-el le d'un air sévère, que
désirez-vous ? »
« Maud, vous avez vu ? » répondit Marthe, d'une
voix criarde, en brandissant le morceau de
journal.
« Comment saurais-je si je l'ai vu ou non ?
grommela Maud. Peut-être bien que oui, peut-être
bien que non. Qu'est-ce que c'est au juste ?
Encore un scandale sexuel ? »
Marthe MacGoohoogly foui lla dans la poche de
son tablier et en reti ra de grosses lunettes à mon­
ture en corne, abondamment constellées de pet i­
tes pierres. Elle en essuya soigneusement les
verres sur le bas de sa robe avant de les mettre,
tapota ses cheveux pour les recoiffer, puis elle se
moucha bruyamment sur le revers de sa manche
et s 'écria : « Cela vient du Dominion, c'est mon
neveu qui me l'a envoyé ! » « Dominion ? Quel est
ce magasin ? Font-ils des soldes en ce moment ? »
demanda Maud, montrant, pour la première fois,
un semblant d'intérêt.
Marthe renifla de colère et de dégoût. « Allons !
cria-t-elle, exaspérée. Vous ne savez donc RIEN ?
Dominion, le Canada. Le Dominion du Canada.
C 'est mon neveu qui me l'a envoyé. Attendez,
j 'arrive. » Se décollant de la clôture et fourrant
ses lunettes dans sa poche, elle gagna rapidement
le fond du jardin et s'engagea dans la ruelle qui
longeait les deux maisons . Quant à Maud, elle
soupira, résignée, et se dirigea lentement à sa
rencontre.
« Regardez ça, hurla Marthe lorsqu'el les se ren­
contrèrent devant la maison vide qui séparait
leurs demeures. Regardez les bêtises qu'on écrit
maintenant. L'âme, ça n'existe pas . Quand on est
mort, on est MORT, exactement comme ceci 8