Football Bouse et football.pdf


Aperçu du fichier PDF football-bouse-et-football.pdf - page 2/43

Page 1 23443



Aperçu texte


Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 205.227.90.63 - 14/10/2013 09h58. © Dalloz

Cet article se propose d’analyser les questions relatives à la cotation en Bourse des
clubs de football professionnels européens. L’étude empirique de l’indice boursier Dow
Jones Stoxx Football met en évidence une forte volatilité des rendements et des cours
des actions pour un échantillon de clubs cotés, ainsi qu’une faible profondeur du
marché. La relation entre illiquidité et volatilité ne s’appuie pas tant sur un engagement
insuffisant des spéculateurs dans des prises de position qui vont à l’encontre des cours
que sur l’incertitude qui est attachée à la valeur fondamentale des clubs de football. Les
analyses de valorisation de trois clubs de football représentatifs produites par des
brokers et des cabinets spécialisés démontrent la difficulté de déterminer la valeur
fondamentale d’entreprises de football. Les résultats sportifs des clubs ont une incidence sur les cours boursiers pendant la saison sportive et sont une source de variabilité de la valeur fondamentale d’un club.
Plutôt que de considérer que le marché boursier va discipliner la gouvernance et la
gestion des clubs de football européens, on montre au contraire qu’il conviendrait de
durcir leur contrainte budgétaire avant de les exposer à l’évaluation par le marché
financier. La crise financière du football européen, moins marquée en France, s’est
traduite par des déficits récurrents, une volatilité du return on equity et un endettement
durable des grands clubs. Et ceci malgré la présence dans le football français d’un
organe de supervision financière inexistant dans les autres ligues européennes. La
mauvaise gouvernance des clubs est repérée par leur adhésion lente à la transparence
des comptes et par leur incapacité à maîtriser l’inflation salariale et celle des transferts
de joueurs. La contrainte budgétaire des clubs est adoucie par la manne des droits de
télévision qui détermine significativement le niveau des salaires des joueurs. L’extension du modèle français de gouvernance à l’Europe du football nécessite un progrès en
ce domaine, lequel serait le préalable à une éventuelle entrée des clubs en bourse avec
succès. On en déduit dix recommandations pour améliorer la régulation du football.
bourse des valeurs - crise financière - économie du sport - football - gouvernance régulation

* Professeur à l’Université de Paris 10 Nanterre, EconomiX ; agliettam@yahoo.fr
** Professeur à l’Université de Paris 1, Centre d’Economie de la Sorbonne (UMR 8174
CNRS) ; andreff@univ-paris1.fr
*** Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique ;
bastien.drut@ensae.fr
Les auteurs remercient pour leurs commentaires sur une première version du texte les
participants du séminaire « Dynamique économique du sport », CES, Université de Paris 1
ainsi que les deux rapporteurs anonymes.

REP 118 (2) mars-avril 2008

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 205.227.90.63 - 14/10/2013 09h58. © Dalloz

Michel Aglietta*
Wladimir Andreff**
Bastien Drut***

• ECONOMIE DU SPORT

Bourse et Football