Football MU .pdf



Nom original: Football - MU.pdf
Titre: 1Cairn.info
Auteur: 2Cairn.info

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / Creo Normalizer JTP / PDF PT 3.30 (pdf-tools.com), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/09/2016 à 21:01, depuis l'adresse IP 176.142.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 369 fois.
Taille du document: 109 Ko (10 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


DU LOCAL AU GLOBAL : L'INVENTION DE MANCHESTER UNITED
1902-2002
Claude Boli

in Yvan Gastaut et Stéphane Mourlane , Le football dans nos sociétés
Autrement | Mémoires/Histoire
2006
pages 15 à 23

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------http://www.cairn.info/le-football-dans-nos-societes---page-15.htm

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Boli Claude, « Du local au global : l'invention de Manchester United 1902-2002 », in Yvan Gastaut et Stéphane
Mourlane , Le football dans nos sociétés
Autrement « Mémoires/Histoire », 2006 p. 15-23.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Autrement.
© Autrement. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des
conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre
établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que
ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en
France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Article disponible en ligne à l'adresse:

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Partie I
Football et identités locales

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Le club de Manchester United figure parmi ceux que la presse aime à
qualifier de « grands d’Europe », aux côtés du Real Madrid, du FC Barcelone, de la Juventus de Turin, du Milan AC, du Bayern de Munich et de
quelques autres. L’appartenance à ce cercle restreint de clubs européens
se détermine en général en fonction d’un palmarès glorieux acquis sur
la longue durée. Sur ce dernier point, Manchester United semble déroger
quelque peu à la règle. En effet, si la Coupe d’Europe des clubs champions sert d’étalon, Manchester United a certes été le premier club
anglais à remporter le trophée en 1968, mais n’a plus participé ensuite
à la compétition pendant vingt-six ans. Il faut attendre les années 1990,
avec notamment la victoire en ligue des champions en 1999, pour voir
le club assurer une présence continue au plus haut niveau européen. De
fait, l’inclusion dans le gotha européen ne paraît pas répondre de prime
abord au critère de longévité imposé par les autres clubs au sommet de
la hiérarchie sportive. Pourtant, Manchester United jouit d’une considération quasi patrimoniale qui participe de l’intérêt et de l’admiration
que le club suscite. Cette dérogation résulte en grande partie de l’invention du club qui, bien que menée parfois de manière chaotique, n’en
suit pas moins une ligne directrice, laquelle, entre tradition et modernité, l’a conduit du local au global.

16 • LE FOOTBALL DANS NOS SOCIÉTÉS

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

CHAPITRE 1. DU LOCAL AU GLOBAL :
L’INVENTION DE MANCHESTER UNITED 1902-2002
Claude Boli

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Alors que des clubs de football se structurent dès la fin du XIXe siècle dans la
plupart des grandes villes anglaises, Manchester United ne voit le jour qu’en
1902 sur les cendres du Newton Heath Lancashire and Yorkshire Railway
Cricket/Football Club formé en 1878, par la suite confronté à de graves difficultés financières. Afin d’assurer la pérennité de ce club de cheminots, les
joueurs et les supporteurs se tournent vers les milieux politiques locaux. Le
parti conservateur, qui détient la majorité des élus, s’implique tout particulièrement dans la vente aux enchères destinée à récolter des fonds, trouvant
ainsi une occasion de consolider ses liens avec son important électorat issu
des couches populaires. Le 27 février 1901, Sir James Fergusson inaugure
cette kermesse dont le thème est la découverte des pays « exotiques ». La
survie d’un club de football présente pour les conservateurs un enjeu social
de première importance au regard des valeurs morales attribuées à ce sport
et de la capacité de contrôle qu’offre son organisation associative. Ainsi, la
fréquentation des terrains de football apparaît comme un moyen de prévenir
l’alcoolisme au sein des populations ouvrières.
L’intervention des hommes politiques n’est cependant pas suffisante et ne permet pas de sauver le Newton Heath Lancashire and Yorkshire Railway Cricket/Football Club de la faillite financière. L’échec de la
vente aux enchères conduit à l’insolvabilité du club en 1902. Les élus
activent alors leur réseau au sein des milieux industriels de la région. C’est
ainsi qu’ils suscitent l’implication de John Henry Davies. L’homme est
un puissant brasseur d’Old Trafford qui, par philanthropie, comme
nombre de ses pairs, se préoccupe du développement social de Manchester au travers de nombreuses œuvres caritatives. Il accepte de prendre
la présidence du club, devenu Manchester United. Il en assume la pleine
responsabilité, assurant le salaire des joueurs et prenant en charge la
construction d’un stade de 70 000 places inauguré en février 1910.
L’investissement du riche président dans le club évoque les comportements de la bourgeoisie industrielle du XIXe siècle qui manifeste sa responsabilité sociale par la prise en charge des activités de loisirs des milieux
populaires. Le club de football en est l’un des catalyseurs.
La disparition en 1927 du président fondateur et principal bailleur
de fonds constitue un tournant, d’autant plus que, les années suivantes,

DU LOCAL AU GLOBAL : L’INVENTION DE MANCHESTER UNITED • 17

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

L’invention du club : l’investissement
des élites locales

L’invention d’une tradition
L’effondrement des valeurs victoriennes après la Seconde Guerre mondiale 4 n’est pas favorable aux dirigeants du club. Dans l’ensemble du
football anglais, on observe un recul de l’autorité des présidents de club
au profit de celle des entraîneurs et des aspirations des joueurs. À Manchester, la période 1945-1971 est ainsi marquée de l’empreinte de Matt

1. Football League Archives.
2. Entretien, Manchester, 12 octobre 1997.
3. Manchester United Minute Book, 19 janvier 1932.
4. A. Marwick, British Society since 1945, Londres, Penguin Books, 1996,
p. 141-153.

18 • LE FOOTBALL DANS NOS SOCIÉTÉS

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

la crise économique mondiale n’épargne pas le monde du football. Les
effets de la crise se font sentir sur la fréquentation des stades, en baisse
en raison de la croissance du chômage. À Manchester, nombre de supporteurs ont perdu leur emploi dans le secteur du textile, prépondérant
dans la ville. Dans ces conditions, le nombre moyen de spectateurs se
déplaçant au stade passe de 23 659 au cours de la saison 1928-1929 à
11 685 pour la saison 1930-1931 1. Pour les Mancuniens, il faut alors
souvent choisir « entre le match du samedi après-midi et nourrir sa
famille », se souvient un supporteur de l’époque, Peter Hart 2. La crise
économique se double d’une situation sportive difficile en 1932. Le club
ne peut alors échapper à la relégation en deuxième division qu’il n’avait
évitée que de justesse au cours des saisons précédentes.
Une fois encore, le salut passe par l’engagement d’un puissant
acteur économique : James W. Gibson, originaire d’une famille de
manufacturiers spécialisés dans les uniformes militaires. Porté à la présidence du club le 19 janvier 1932 3, il s’entoure de collaborateurs appartenant tous au milieu industriel. La bourgeoisie industrielle trouve dans
le football un champ d’investissement inaccessible dans d’autres disciplines (aviron, cricket, tennis, rugby), réservées aux élites traditionnelles. Au-delà de sa réussite économique, elle trouve ainsi un moyen
de s’affirmer socialement. Mais, pour tirer tous les bénéfices de leurs
investissements, ces nouvelles élites cherchent à développer la notoriété
et le prestige du club. Toutefois, seuls les résultats obtenus sur le rectangle vert peuvent en décider.

Des années 1970 au début des années 1990, la conservation de cet
héritage inventé est un enjeu majeur pour les dirigeants. La tâche paraît
toutefois ardue au regard des difficultés et des bouleversements que
connaît au cours de cette période le football anglais. La violence dans
5. Entretien avec Paul McGuinness, directeur adjoint du centre de formation,
Manchester, 18 mai 1999.

DU LOCAL AU GLOBAL : L’INVENTION DE MANCHESTER UNITED • 19

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Busby, l’entraîneur écossais. Cette période voit naître l’« âge d’or » de
Manchester United, un mythe largement véhiculé par la télévision. La
catastrophe aérienne de Munich, en février 1958, au cours de laquelle
de nombreux joueurs et dirigeants du club trouvent la mort au retour
d’un match de Coupe d’Europe, crée un fort mouvement de sympathie
dans l’opinion, accentué dix ans plus tard, lorsque Manchester United
est le premier club anglais à remporter la Coupe d’Europe des clubs
champions. L’image du club bénéficie en outre de la présence de joueurs
emblématiques comme Bobby Charlton, Denis Law ou encore George
Best, qui se voient tous trois décerner par l’hebdomadaire France Football
le trophée du meilleur joueur européen : le « ballon d’or ». Le développement de Manchester United passe aussi par la politique de formation
structurée et efficace mise en place par Matt Busby. Des observateurs,
les scouts, sillonnent les stades d’une zone géographique sous la houlette
d’un coordonnateur. Dans ces conditions, peu de jeunes joueurs talentueux échappent à Manchester United, et ce bien au-delà de la région.
Ainsi, l’Irlande du Nord devient un bassin de recrutement de premier
choix au sein duquel le club puise notamment l’une de ses plus grandes
figures, George Best. L’originalité de ce système de recrutement permet
non seulement à Manchester United de devancer les autres clubs, mais
aussi de travailler à l’élaboration d’un style de jeu distinctif à vocation
offensive enseigné dès le plus jeune âge. Au-delà d’une identité technique, Manchester United cherche aussi à transmettre par la formation
un état d’esprit et des valeurs qu’instituent les formes symboliques de
l’invention d’un héritage. La culture du club est alors personnifiée par
les anciennes gloires, dont la mémoire est fréquemment évoquée auprès
des jeunes. Aujourd’hui encore, chaque joueur revêtant le maillot rouge
au numéro sept est appelé à poursuivre sur la voie tracée par ses brillants
prédécesseurs : George Best, Éric Cantona ou plus récemment David
Beckham 5. L’évocation de la mémoire des anciens joueurs agit ici à la
fois comme un rituel d’élection et un rituel de consécration.

6. Voir J. Walvin, Football and the Decline of Britain, Londres, The Macmillan
Press, 1986.
7. Manchester United Minute Book, 30 juin 1977.
8. Daily Express, 5 juillet 1977.

20 • LE FOOTBALL DANS NOS SOCIÉTÉS

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

les stades, la baisse du nombre de spectateurs et le rôle croissant de la
télévision ne sont pas sans effets sur la santé économique de plusieurs
clubs 6.
Pour Manchester United, cette période est notamment celle de
l’instabilité. Dirigé durant vingt-six ans par Matt Busby, le club voit se
succéder cinq entraîneurs entre 1971 et 1986. Certains, comme l’ancien
joueur Wilf McGuinness, ne restent en poste qu’une saison. En outre,
la politique de formation est progressivement délaissée au profit de
l’autre club de la ville, Manchester City. Significative du déclin du club,
sa relégation en deuxième division se joue en 1974 face au club rival de
la ville sur un but de Denis Law, ancienne grande figure de Manchester
United.
Par ailleurs, le club doit faire face à deux scandales importants. Le
premier, en 1977, concerne l’entraîneur, Tommy Docherty, qui révèle
au Sunday People sa relation avec l’épouse du physiothérapeute du club.
Le comité directeur de Manchester United, soucieux de préserver la respectabilité du club, lui demande alors de démissionner 7. En effet, ses
membres, soutenus par leurs épouses 8, ne peuvent tolérer l’attitude de
l’entraîneur en totale contradiction avec l’image de family club forgée
sur les valeurs catholiques. Tommy Docherty, qui est parvenu à ramener
le club en première division et à lui faire remporter la Coupe d’Angleterre, refuse de quitter ses fonctions. Mais, au regard de la direction, les
succès sportifs ne pèsent guère face à la sauvegarde de la moralité, considérée comme primordiale. L’entraîneur est alors licencié.
En 1980, Manchester United est ébranlé par une deuxième affaire
qui implique cette fois Louis Edwards, au club depuis vingt-deux ans,
comme directeur d’abord, puis comme président. Un reportage de la
chaîne de télévision ITV l’accuse de corruption en vue d’obtenir des marchés pour son entreprise d’alimentation et de transactions d’actions au
sein du club afin de se dégager des profits substantiels. Les journalistes
révèlent également l’existence d’une « caisse noire » destinée à soudoyer
les parents des jeunes joueurs issus des sélections scolaires. L’affaire fait
grand bruit : la fédération anglaise de football et la justice s’en saisissent
tandis qu’elle fait l’objet d’un débat à la Chambre des communes. La

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Avec la nomination au poste de président du fils de Louis Edwards,
membre du comité directeur depuis 1970, le club cherche sans doute
aussi à atténuer les conséquences de cet épisode fâcheux en misant sur
une certaine continuité. Pour autant, il apparaît nécessaire de redorer
son blason. Martin Edwards s’emploie dans cette perspective à renouer
les fils du passé. La création d’un musée, suggérée par son beau-frère
Denzel Haroun, l’un des plus anciens membres du comité directeur,
répond à cette préoccupation. Il s’agit non seulement de donner au club
une dimension patrimoniale, gage de respectabilité, mais aussi de renforcer le rapport affectif avec les supporteurs. Né en 1984, le projet de
musée est donc mis au service de l’image du club : il est une vitrine
identitaire où chacun, dirigeant, joueur, supporteur, est appelé à se
reconnaître et à prendre en charge une part de l’héritage afin de consolider la communauté d’intérêt que constitue le club. La mémoire du
club devient alors un point d’appui dans le cadre d’un processus de
reconstruction résolument tourné vers un avenir marqué du sceau de la
globalisation.

La globalisation d’un club
Le rapport d’activité annuel de Manchester United publié en 2002 indiquant qu’il ne s’agit « pas seulement d’un club de football » mais d’une
« marque mondiale » consacre une nouvelle stratégie de développement
lancée une dizaine d’années plus tôt. L’introduction en Bourse en 1991
en constitue le point de départ. À partir de ce moment, Manchester
United se scinde en deux entités : Manchester United Football Club et
Manchester United Public Limited Company. La première concentre ses
activités sur les compétitions sportives tandis que la seconde, tout en
administrant le domaine sportif, prend en charge l’expansion commerciale. Le club est donc désormais une entreprise et géré comme tel. La
direction, par son recrutement, se dote de fortes compétences en matière
économique et financière. Depuis 1991, le comité directeur a accueilli

DU LOCAL AU GLOBAL : L’INVENTION DE MANCHESTER UNITED • 21

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

presse se déchaîne et alimente les rumeurs concernant une éventuelle
relégation punitive. À soixante-cinq ans, le président de Manchester
United est acculé et ne résiste pas à une attaque cardiaque dans les
semaines qui suivent le déclenchement de l’affaire. En un certain sens,
ce dénouement tragique permet au club de contenir les effets néfastes
du scandale puisque les poursuites judiciaires sont interrompues.

L’ambition internationale du club passe par des productions culturelles d’affiliation. Ainsi en 1992 est lancé le Manchester United Magazine.
Magazine sportif bénéficiant du plus gros tirage (200 000 exemplaires)
du Royaume-Uni, il est également diffusé dans plus de vingt-cinq pays
et traduit en norvégien, en thaïlandais ou encore en cantonais. Manchester United Magazine consolide ainsi les liens entre le club et ses supporteurs, en particulier à l’étranger. Il constitue en quelque sorte une
tête de pont dans la stratégie commerciale : le lecteur devenant un
consommateur potentiel de produits griffés Manchester United. La création de Manchester International Public Limited Company en 1998
permet de coordonner l’expansion commerciale à l’étranger. Celle-ci se
déploie grâce à l’implantation sur quasiment tous les continents de
magasins réservés aux produits du club. L’équipe de football est mobilisée afin d’en assurer la promotion au travers de matchs amicaux et des
tournées de pré-saison, notamment en Asie, où la marque Manchester
United connaît un énorme essor. Le club peut également compter sur
les associations de supporteurs, plus de 200 à travers le monde en 2002,
pour assurer son rayonnement international.
Aujourd’hui, Manchester United évolue non seulement au plus
haut niveau dans les compétitions de football, mais représente aussi une
réussite économique incontestable. Le club parvient en effet à dégager
des bénéfices importants alors que la plupart de ses concurrents n’ont
d’autres moyens que de recourir à des déficits chroniques et abyssaux
pour maintenir leur compétitivité sur les terrains. Si les résultats sportifs
ont évidemment concouru au développement, le club a su également

22 • LE FOOTBALL DANS NOS SOCIÉTÉS

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

des personnalités réputées pour leur succès au sein de grandes entreprises, à l’image de Sir Roland Smith, qui a dirigé la Banque d’Angleterre,
Bristish Aerospace et Rover, ou encore de Sir Roy Gardner, qui a exercé
des responsabilités dans de grandes entreprises privées ou publiques. Le
club profite de leur expertise, mais aussi de leur notoriété, assise notamment par voie d’anoblissement. Aux côtés de ces accomplished businessmen qui apportent une crédibilité économique figurent toujours au
sein du comité directeur les grandes figures du club. Sir Bobby Charlton
constitue le plus illustre représentant de ces membres qui incarnent à
la fois l’expérience footballistique et la fidélité au club. Le comité directeur symbolise ainsi une alliance entre tradition et modernité sur
laquelle s’appuient les nouvelles ambitions du club, tournées vers le
développement international.

Claude Boli

DU LOCAL AU GLOBAL : L’INVENTION DE MANCHESTER UNITED • 23

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Tours - - 193.52.208.229 - 14/10/2013 16h03. © Autrement

tirer profit d’un contexte économique favorisé par la croissance considérable de la manne financière offerte par la télévision. Cette dernière
a dans le même temps donné à l’ensemble des clubs une immense visibilité. Dans ce contexte, Manchester United a compris dès le début des
années 1990 la nécessité de se rendre attractif en développant une stratégie commerciale prenant la mesure du phénomène de globalisation.
Manchester United est alors devenu une marque dont la notoriété n’a
cessé de croître. Mais Manchester United démontre que si un club de
football est un acteur économique à part entière, il conserve quelques
singularités. Sa fonction sociale et les mécanismes de fabrication du sentiment communautaire conduisent à valoriser, tout autant que la
modernité de l’entreprise, l’héritage du passé. Les industriels locaux en
ont bien saisi dès l’origine les enjeux sociaux. Aussi, lorsque le puissant
patron de presse australien Rupert Murdoch tente de racheter le club, il
doit faire face à la fronde des supporteurs qui ne reconnaissent pas en
lui l’un des leurs. Il s’agit alors pour les dirigeants de concilier ce fort
sentiment communautaire et une stratégie de développement économique dont la réussite passe par une ouverture toujours plus grande à
la globalisation.




Télécharger le fichier (PDF)

Football - MU.pdf (PDF, 109 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


football mu
football bouse et football
football fifa et politique
football socio foot france
football
peut on etre de gauche et aimer le football

Sur le même sujet..