2 AS Projet I Le discours objectivé.pdf


Aperçu du fichier PDF 2-as-projet-i-le-discours-objective.pdf - page 6/55

Page 1...4 5 67855



Aperçu texte


Niveau: 2éme A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet I : Concevoir et réaliser un dossier documentaire pour présenter les grandes réalisations
scientifiques et techniques de notre époque
Intention communicative : Exposer pour démontrer ou pour présenter un fait
Objet d’étude : Le discours objectivé
Séquence 01 : Présenter un fait, une notion, un phénomène
Activité : Compréhension de l’oral

Objectifs : - Rendre l’élève Capable de déchiffrer un texte lu.
- Rendre l’élève capable de planifier un texte expositif.
Support : - (texte lu) « La découverte de la pénicilline »
Ecoutez le texte puis répondez aux questions ;

La découverte de la pénicilline
Alexandre Fleming est un médecin anglais, attaché à l'hôpital Sainte Mary,
dans un quartier de Londres. Il se passionne depuis longtemps à la manière
d’anéantir les cultures microbiennes.
Au cours de l'été 1929, par un temps frais et humide, il laisse ouverte, par
mégarde, sur une table de son laboratoire, une boite où se développent de dangereux
microbes appelés des staphylocoques.
Au bout de six à sept jours, le docteur Fleming retrouve cette boite à la même
place sans doute, et par chance, le garçon de laboratoire, ne l'a pas vue, sans quoi il
l'aurait jetée. La culture de staphylocoques est peuplée de moisissures et
apparemment impossible à la poursuite de l'expérience commencée. Mais, en
examinant la boite de plus près, Fleming remarque que certaines colonies de
staphylocoques en contact avec la moisissure commencent à disparaître. Il s'attache
donc à faire de nouvelles expériences. Elles lui apprennent deux choses :
- Les moisissures en question s'appellent pénicillium.
- Elles sont capables d'empêcher le développement d'un certain nombre de
microbes.
Mais à l'époque, sa découverte passe inaperçue dans le monde scientifique.
Durant la guerre de 1940, la Grande Bretagne a besoin d'une grande quantité de
remèdes pour combattre les graves blessures de guerre. Les professeurs Chain et
Flory reprennent les travaux de Fleming. Ils parviennent à produire en abondance un
remède qui ne tarde pas à faire ses preuves.
Kenneth Walker ; Histoire de la médecine