CCEE Rencontre DOSSIER DE PRESSE .pdf


À propos / Télécharger Aperçu


Aperçu du document


SOMMAIRE

INVITATION PRESSE
2 5 E ÉDIT ION DES « R EN C ON T R ES IN T ER R ÉGION AL ES DES LANG UES ET D ES
C U LT U R ES R ÉGION AL ES »
Le CCEE – Région Guadeloupe, accueille pour la première fois une édition des
Rencontres interrégionales des langues et des cultures régionales (RILCR), sur le thème :

LES LANGUES ET LES CULTURES RÉGIONALES :
QUELLES VALEURS AJOUTÉES DANS LE CONCERT POLYSÉMIQUE
DE LA MONDIALISATION ?
JEUDI 20 ET VENDREDI 21 OCTOBRE 2016
de 8h à 18heures
Au Mémorial ACTe - Guadeloupe

INVITATIO N PR E SS E.................. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 3
CO MMUNIQUÉ D E P R E SS E.. ........ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 4
LA REGION GU A D E LO UP E.. ......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. P. 6
LE CON SEIL D E L A C ULT UR E ,
DE L’ EDUCATI O N E T D E L’E N V IR ONNE M E NT.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. P. 7
LES REN CO N T R E S.. ................... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P.

P RÉS E N TAT I O N D E S R E NC ONT R E S.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. P.

LE P R O GR A M M E............ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P.

LES INV I T É S................. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P.

8
8
11
13

Une trentaine de personnalités du monde de la culture, de l’enseignement et de la
recherche, oeuvrant dans les régions d’outre-mer et des régions françaises de
l’hexagone, sera présente aux côtés de leurs homologues de Guadeloupe.
Ils partageront leurs réflexions et leurs expériences sur les questions relatives à
l’épanouissement et à l’équipement scientifiques des langues. Ils s’interrogeront
également sur des encadrements juridiques plus protecteurs pour ces langues.
Le CCEE inscrit cette 25e édition dans « le mois de la langue et de la culture créoles » en
Guadeloupe.
Nous serions honorés de votre présence et de la couverture de cette manifestation.
Le Président de la Région Guadeloupe
Ary CHALUS

Le Président du CCEE Guadeloupe
Jean-Jacques JEREMIE

Contact Presse :

Andrée SIMONNOT & Erika JACOBY
agencedecommunicationk2com@gmail.com
0690 15 99 35 - 0590 26 22 26

TOU T CE Q U’ IL FA UT S AVO I R...... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 1 6

2 . LE S

RE NC ONT RE S IN T E R R É G ION A L E S D E S L A N GU ES ET CU LTU RES RÉGION AL ES

LES RENC ONTRES INTERRÉGIONA LES DES LA NGUES ET CU LTU R ES R ÉG ION A L ES

.3

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

LES ORGANISATEURS

Basse-Terre, le 30 septembre 2016,

« LES LANGUES ET LES CULTURES RÉGIONALES :
QUELLES VALEURS AJOUTÉES DANS LE CONCERT POLYSÉMIQUE
DE LA MONDIALISATION ? »
Jeudi 20 et Vendredi 21 Octobre 2016 - Mémorial Acte - Pointe-A-Pitre
Les Jeudi 20 et vendredi 21 octobre 2016 aura lieu pour la première fois en Guadeloupe les
Rencontres Interrégionales des langues et des cultures régionales. Cet événement s’inscrit dans
la programmation « octobre, mois de langue et de la culture créoles ».
Organisé par le Conseil de la Culture, de l’Éducation et de l’Environnement, ce rassemblement
annuel a pour but de favoriser l’échange entre les différentes délégations de régions françaises
et des Outre-mer autour de la valorisation et la sauvegarde des langues régionales.
Se déroulant autour de la problématique « Les langues et les cultures régionales :
quelles valeurs ajoutées dans le concert polysémique de la mondialisation ? », cette 25e édition
a pour mission d’établir un bilan des pratiques mises en place par les différentes instances
linguistiques et d’apporter de nouvelles perspectives de développement.
Un parterre de 26 institutions venues de toute la France se réunira autour de deux grandes
thématiques :
• L’équipement scientifique des langues régionales : comment assurer l’évolution linguistique
des langues régionales et permettre la promotion, la diffusion et la valorisation de ces langues
dans un contexte actuel axé sur les nouvelles technologies ?
• Le statut juridique des langues régionales : trouver des solutions juridiques à la protection
des langues régionales abandonnées au profit de la langue française dite officielle.
Ces échanges permettront ainsi de porter une réflexion sur la place des langues régionales en
France, tout en intégrant les langues des Outre-mer et en garantissant leur sauvegarde.

TRANSMISSION P O UR D IF F US ION I MM É D I AT E

Contact Presse :

Andrée SIMONNOT & Erika JACOBY
agencedecommunicationk2com@gmail.com
0690 15 99 35 - 0590 26 22 26

4 . LE S

RE NC ONT RE S IN T E R R É G ION A L E S D E S L A N GU ES ET CU LTU RES RÉGION AL ES

LA RÉGION GUADELOUPE
Constituée de 41 élus pour un mandat de 6 ans, la Région Guadeloupe est une institution phare de
la Guadeloupe. Engagée au développement du territoire, elle est composée d’une administration
spécifique qui tient compte de ses différents champs de compétences.
Facteur d’attractivité et de développement du territoire, la culture est soutenue et valorisée par la
région. Son action se traduit notamment par :
• La promotion des talents artistiques, musicaux et littéraires
• La valorisation des patrimoines matériels et immatériels
• L’accompagnement des projets
• L’organisation de manifestations d’intérêt régional.
Le Conseil Régional de Guadeloupe, tout comme celui de Mayotte et de la Réunion, définit les
actions qu’il entend mener en matière culturelle, après avis ou, le cas échéant, sur proposition des
collectivités territoriales et du Conseil de la Culture, de l’Education et de l’Environnement.
A cette fin, le Conseil Régional élabore un programme culturel régional, notamment dans le domaine
des langues régionales, de la littérature, des arts plastiques, musicaux et cinématographiques.
Article L4433-27 du CGCT
Cette mission relève également des compétences des nouvelles Collectivités Territoriales de
Guyane, de Martinique et des conseils consultatifs qui leur sont rattachés.
LES RENC ONTRES INTERRÉGIONA LES DES LA NGUES ET CU LTU R ES R ÉG ION A L ES

.5

LES ORGANISATEURS

PRÉSENTATION
LES RENCONTRES INTERRÉGIONALES DES LANGUES ET DES CULTURES
RÉGIONALES
Depuis le début des années 1990, l’Association RILCR a mobilisé une multitude d’acteurs
associatifs, des institutions publiques et privées, des universitaires, des porteurs de savoirs
vernaculaires, pour mieux échanger sur les pratiques relatives au développement des langues et
des cultures régionales. Ce patrimoine immatériel joue un rôle fondamental dans la transmission
des savoirs et de la préservation des mémoires des communautés humaines.
Agissant comme des sentinelles vigilantes, ces acteurs ont stimulé les réflexions, promu des
innovations, interpellé les décideurs politiques à tous les échelons de nos sociétés. Le but
poursuivi est essentiel : préserver et favoriser l’épanouissement des langues et des cultures,
vecteurs d’enrichissement des populations, mais également du savoir universel.
Ces Rencontres se sont tenues dans plusieurs régions françaises de l’hexagone, à La Réunion, en
Guyane, à la Martinique. Les animateurs ont construit un long plaidoyer en faveur de la ratification
par la France de la Charte européenne des langues et cultures régionales minoritaires. Ils ont
aussi constamment milité pour l’édiction de statuts plus protecteurs des langues et des cultures
au nom du respect des droits linguistiques des peuples.

POU R QU OI LES R ILC R EN GU ADELOU PE ?

LE CONSEIL DE LA CULTURE, DE L’EDUCATION ET DE L’ENVIRONNEMENT
Créé en 1983, le CCEE de Guadeloupe compte 25 membres issus de la société civile (associations,
institutions sportives et culturelles, syndicats, universités et organismes de recherche, de parents
d’élèves, du tourisme, de consommateurs etc…).
Assemblée consultative, le CCEE apporte des avis à l’exécutif dans les domaines culturels,
éducatifs et de formation, environnementaux et de cadre de vie. Il permet ainsi au territoire de
défendre et valoriser son identité par le biais de rapports, d’études et d’événements qu’il soumet.
C’est donc dans le cadre de ses missions que le CCEE Guadeloupe reçoit et organise cette 25e
édition des Rencontres Interrégionales des langues et des cultures régionales. Elle s’inscrit dans
la volonté du CCEE Guadeloupe de s’impliquer toujours plus dans l’étude et la valorisation du
patrimoine immatériel.

6 . LE S

RE NC ONT RE S IN T E R R É G ION A L E S D E S L A N GU ES ET CU LTU RES RÉGION AL ES

Une délégation du CCEE de Guadeloupe a été invitée aux Rencontres interrégionales des
langues et cultures régionales en Martinique (2012), à l’Ile de La Réunion (2013), Rennes/SaintMalo (2014).
Lors de cette dernière édition, le président du CCEE de Guadeloupe a proposé de recevoir les
XXVe Rencontres en 2016 et d’inscrire cet événement dans la programmation « octobre, mois de
la langue et de la culture créole ».
De plus, le CCEE a participé au Conseil d’orientation d’une politique linguistique pour les Outremer, mis en place par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France
(DGLFLF - Ministère de la culture et de la communication). Il a également oeuvré pour que la
Guadeloupe soit un territoire témoin dans l’enquête conduite, entre 2014 et 2015, par la DGLFLF
sur « l’action linguistique des collectivités territoriales ».
Enfin, les présidents des exécutifs des Conseils départemental et régional ont confié au CCEE
une mission de préfiguration d’une Académie du créole Guadeloupéen. Un prérapport est en
cours de finalisation. Ainsi, l’invitation à la 25ème édition des RILCR de l’Académie des Langues
Kanaks et de l’Académie du créole haïtien s’inscrit dans cette démarche d’études des expériences
extérieures.

LES RENC ONTRES INTERRÉGIONA LES DES LA NGUES ET CU LTU R ES R ÉG ION A L ES

.7

LA T HÉMATIQ UE R E T E N UE E N 20 1 6

Les langues et les cultures régionales :
Quelles valeurs ajoutées dans le concert polysémique de la mondialisation ?
Les experts en linguistique estiment que, d’ici la fin du XXIe siècle, de 6000 à 7000 des langues
connues aujourd’hui dans le monde disparaîtront faute de vitalité suffisante.
Cette vitalité s’apprécie notamment au nombre de locuteurs actifs, à l’équipement des
langues (grammaire, dictionnaires, supports pédagogiques) à leur présence dans les systèmes
d’enseignement et dans les médias traditionnels et modernes.
Les langues peuvent également s’éteindre du fait de la mise en oeuvre de dispositifs politiques,
juridiques et socioculturels visant à les affaiblir au profit d’une langue dominante et d’une
démarche d’unification culturelle.
« Chaque langue renferme une vision du monde très légèrement distincte et détermine
intrinsèquement l’identité personnelle, sociale et spirituelle de ses locuteurs ; sans leur
langue ceux-ci seraient discriminés.
Lorsqu’une langue disparaît, cette création culturelle est irrémédiablement perdue. »

JEUDI 20 OCTOBRE
9h00 – 17h30

M ÉM OR IAL ACT E, S AL LE DES C ON GR ÈS ET DES AR T S VIVANTS
8h30 - 9h00
Accueil des invités
9h00
Ouverture officielle des rencontres

Mot de bienvenue du Président du CCEE, Jean-Jacques Jérémie
Allocution de Raymond-Yvon BISSOL, président de l’Association RILCR

9h30
Plénière

Commission des communautés européennes
Bruxelles, le 13.11.2002
SEC (2002) 1234

L’équipement scientifique des langues régionales
Des instances sont en charge de missions d’équipement qui se traduisent par l’édiction
de règles communes portant sur la syntaxe, la grammaire des langues. Elles
s’investissement également dans des actions de promotion et de diffusion.
Enfin, elles participent activement à la définition d’une politique linguistique concertée
dans leur territoire de référence. Quelles leçons peut-on tirer de ces années de pratique
à partir de l’examen des initiatives territoriales témoins ?

QU ELQUES THÉ M AT I Q UE S A B O R D É E S D E PU I S D E U X D É C E NNI E S :

A. Les organes de normalisation et de régulation linguistiques : bilan et perspectives.

• L’intégration des langues et cultures régionales dans les médias, la recherche et l’enseignement ;
• Les relations institutions-associations ;
• Le statut des langues de Pays ;
• Décentralisation et politiques linguistiques
• Le tourisme culturel : réflexions sur la notion d’échanges culturels ;
• Les langues, cultures régionales et audiovisuel ;
• Les possibilités de développement d’une politique de promotion des langues et cultures
régionales : les politiques au niveau des communes ;
• L’enseignement des et dans les langues régionales ;
• Les langues et cultures régionales et développement global ;
• La décentralisation et les langues et cultures régionales de France : quelle politique
d’aménagement linguistique de chaque région dans le cadre des évolutions de nos institutions
républicaines ;
• Les politiques linguistiques et la coopération transfrontalière ;
• La politique linguistique au niveau de la Région, de l’Etat et de l’Europe ;
• Tourisme, cultures et langues régionales ;
• L’écrit et la graphie des langues régionales ;
• Réforme territoriale, identités culturelles et linguistiques et développement des territoires.

8 . LE S

RE NC ONT RE S IN T E R R É G ION A L E S D E S L A N GU ES ET CU LTU RES RÉGION AL ES

• L’Office public de La langue Bretonne
• Direction de la Langue Corse (sous réserve)
• L’Académie des Langues Kanaks
• L’Académie du Créole Haïtien
• La Délégation générale de la langue française et des langues de France
(DGLFLF) : quels accompagnements (sous réserve)
• Débat et synthèse

13h00
Pause déjeuner
14h30-17h30
B. Place des technologies innovantes de communication dans la sauvegarde et le
développement des langues régionales. Regards croisés sur les pratiques.
• Internet et les réseaux sociaux
• La téléphonie mobile
• Les systèmes éducatifs nationaux
• Débat et synthèse

LES RENC ONTRES INTERRÉGIONA LES DES LA NGUES ET CU LTU R ES R ÉG ION A L ES

.9

VENDREDI 21 OCTOBRE

LES INVITÉS

SALLE DES AT E L IE R S M O D UL A B L E S

LA RÉUNION

9h00 – 18h30

9h30
Plénière
Un statut juridique pour assurer le développement des langues régionales

La langue française n’est pas la langue maternelle de tous les habitants des régions et
territoires d’outre-mer. Il existe donc une cohabitation, voire un concubinage, entre le
français et des langues dites « locales » ou « régionales ».
Dans toutes les régions sous souveraineté de la France, le français est la langue
officielle. Aussi, sans un cadre juridique protecteur, balisant leur développement, les
langues les plus fragiles peuvent disparaître, emportant avec elles des lectures
originales du monde, des corpus de savoirs et de culture.

A. Les droits linguistiques des populations : quelles évolutions ?

• La Charte européenne des langues régionales et minoritaires : un horizon
dépassable ?
• Les recommandations du Conseil de l’Europe
• Les recommandations du Comité des droits économiques, sociaux et
culturels des Nations-Unies
• Quelle prospérité pour le concept de co-officialité linguistique sur le sol
français ?
• Le protocole sur les droits linguistiques
• Quelles actions collectives nouvelles à développer à l’échelle
internationale ?
• Débat et synthèse

B. Les politiques de gestion de la diversité linguistique dans les Amériques
insulaires et continentales.
• Communication magistrale
• Débat et synthèse

C. Déclaration finale des Rencontres
13h00
Pause déjeuner

RAMCHETTY Roger

Président du CCEE

CARERRE Dominique

Vice-président du CCEE

MAILLOT Mickaël

Directeur du CCEE

MAYOTTE

ATTOUMANI Nassur

MARTINIQUE

BISSOL Raymond

Président Commission Culture CCEE

Président de l’Association RILCR

PRIVAT LAVOL Evelyne Présidente commission Education,
Formation, Recherche
LAUZEA Eric

Responsable des commissions sectorielles- CCEE

LEOTIN Thérèse


Membre du Conseil Exécutif de la
Collectivité Territoriale de Martinique

GUYANE

BACOT Jean-Pierre

Président du CCEE de Guyane

CAPET Raymonde

Secrétaire de la commission Education CCEE

DE NEEF Rosemonde

Président de la commission Education CCEE

DINGUIOU Tom

Vice-président de la commission Education CCEE

CAPET Raymonde

Secrétaire de la commission Education CCEE

16h00 - 18h00
Assemblée générale de l’Association RILCR (réservée aux membres)

10 . LES

RE NC ONT R E S IN T E R R É G ION A L E S D E S L A N GU ES ET CU LTU RES RÉGION AL ES

LES RENCONTRES INTERRÉGIONA LES DES LA NGUES ET CU LTU R ES R ÉG ION A L ES

. 11

HAÏTI

JEAN-BAPTISTE
Jean-Paris

Président du Conseil des académiciens
(Akademi Kreyòl Ayisyen -AKH)

MARKY Jean-Pierre

Professeur Université Tulane, New Orléans (USA)

KANAKY

IHAGE Weniko
Directeur de l’Académie des langues kanaks
(sous réserve)

GUADELOUPE

SAINTON Juliette
Docteure en linguistique, Maitre de conférences ESPE
Université des Antilles
BOLUS Mirna
Docteure en Langues et Cultures Créoles – Enseignante
Chercheure ESPE Guadeloupe
PIETRUS Catherine
Chargée de mission Langue vivante régionale
Académie de Guadeloupe
MOUNIEN Dominique Directrice Canopé Guadeloupe

ALSACE

WOEHRLING Jean-Marie Association Fédération Alsace Bilingue

BRETAGNE

VIGHETTI Jean-Bernard Président du Conseil Culturel de Bretagne
MOAL Stefan


Professeur de breton, maître de conférences
à l’université de Haute Bretagne, à l’ESPE de Bretagne

LOUARN Tangi


Président de Kevre Breizh, secrétaire de ELEN
(European Language Equality Network)

CHAPALAIN Anna-Vari Directrice du réseau des écoles, collèges, lycée Diwan

et du Centre de formation Kelenn
LOUARN Lena
Présidente Office Public de la Langue Bretagne

Vice-présidente du Conseil régional de Bretagne en charge des langes
de Bretagne
LUBRANO Mari
Conseil régional de Bretagne – Direction de la culture
AR BEG Anna

OCCITANIE

BRECHET Pierre

12 . LES

Secrétaire Kevre Breizh

Président de l’Institut d’Etudes Occitanes

RE NC ONT R E S IN T E R R É G ION A L E S D E S L A N GU ES ET CU LTU RES RÉGION AL ES

LES RENCONTRES INTERRÉGIONA LES DES LA NGUES ET CU LTU R ES R ÉG ION A L ES

. 13

TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR
LIEU

MÉMORIAL ACTe GUADELOUPE
Darboussier - Rue Raspail
POINTE-A-PITRE - Guadeloupe
Téléphone : 0590 25 16 00

CONTACT DE PRESSE

Andrée SIMONNOT & Erika JACOBY

Immeuble ACEROLA
Angles des rues Gotland et Jasor
ZI JARRY
97122 Baie-Mahault
Mail : agencedecommunicationk2com@gmail.com
Portable : 0690 15 99 35
Téléphone : 0590 26 22 26

14 . LES

RE NC ONT R E S IN T E R R É G ION A L E S D E S L A N GU ES ET CU LTU RES RÉGION AL ES

LES RENCONTRES INTERRÉGIONA LES DES LA NGUES ET CU LTU R ES R ÉG ION A L ES

. 15


Aperçu du document CCEE Rencontre DOSSIER DE PRESSE.pdf - page 1/9

 
CCEE Rencontre DOSSIER DE PRESSE.pdf - page 2/9
CCEE Rencontre DOSSIER DE PRESSE.pdf - page 3/9
CCEE Rencontre DOSSIER DE PRESSE.pdf - page 4/9
CCEE Rencontre DOSSIER DE PRESSE.pdf - page 5/9
CCEE Rencontre DOSSIER DE PRESSE.pdf - page 6/9
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..




Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00457174.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.