Liparis hildebrandtiana Cynorkis peyrotii Disperis cordata .pdf


Aperçu du fichier PDF liparis-hildebrandtiana-cynorkis-peyrotii-disperis-cordata.pdf

Page 1 2 3 4 5 6




Aperçu texte


elliptique avec 5 stries vert foncé

très

prononcées, elles ont un aspect plissé,
gaufré. Hampe presque tétragone, haute
de 10-13 cm rachis inclus, à deux bractées stériles de l-I,2 cm de long de la
même couleur que les feuilles. Le rachis
porte 4-15 fleurs d'un vert jaunâtre très
lumineux de 2,2-2,5 cm de diamètre par
12 cm de long. Le sépale supérieur est
recourbé sur le labelle, les sépales inférieurs donnent f impression de servir de
support au labelle, ces 4 pièces de tailles

semblables sont striées comme les
feuilles. Les pétales hnéaires font 1 cm
de longueur. Le labelle fait 6-8 mm de
large pffi 1,6 cm de long et porte 2 callus
dressés à la base ; la colonne, de couleur
blanche est légèrement courbée et

conforme au genre . La floraison a lieu
pendant les mois de mars et avril.

Découverte da Cynorkis peyrotii
Cette petite orchidée avec des feuilles
marbrées fait penser à Cynorkis coccinelloi'des (C. frappier ex E. Cordemoy)
R. Schlechter, je I'ai trouvée au mois
de juillet 2005 dans la forêt de Basse
Vallée, sud-est de l'île de la Réunion.
Les plantes ne sont pas nombreuses,
une douzaine d'individus, dont certains
fleuris. Après de nombreuses recher-

ches infructueuses sur cette plante,
c'est en discutant avec mes amis, Jean-

Bernard et Bernadette Castillor, que
j'ai pu déterminer qu'il s'agissait de
C

. peyrotii. Parmi les

nombreux

ouvrages de leur bibliothèque se trou-

ve un petit fascicule d'Adansonia
datant de 1969 dans lequel Jean Bosser
décrit cette espèce.

L'ORCHIDEE Vol 28 Page no70