Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



B Fabien Breuilh ISPF .pdf



Nom original: B - Fabien Breuilh ISPF.pdf
Titre: Police de caractères à utiliser : Trebuchet MS
Auteur: Patricia Anneville

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office PowerPoint® 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/10/2016 à 20:43, depuis l'adresse IP 202.3.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 5250 fois.
Taille du document: 635 Ko (22 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Conférence économique du 10 octobre 2016

POINT DE CONJONCTURE
ÉCONOMIQUE
PREMIER SEMESTRE 2016

Fabien BREUILH – Directeur de l’Ispf

PLAN
• La conjoncture économique s’améliore lentement
– Le chiffre d’affaires des entreprises progresse
– Cette amélioration se diffuse dans l’ensemble des secteurs

• Plusieurs moteurs contribuent à cette amélioration
– Les exportations de services touristiques
– La consommation des ménages
– Les investissements publics et privés

• Quelques secteurs restent encore absents de cette reprise
– Le secteur agricole
– Le secteur de l’industrie agroalimentaire

• Au final, cela bénéficie au marché du travail
– Reprise modeste, mais plus générale des créations d’emplois
– Reprise toujours insuffisante pour juguler la hausse du chômage
– Avec des perspectives encourageantes

Des chiffres d’affaires en hausse (1/2)
• Au 1er semestre 2016, relativement au 1er semestre 2015
– Le chiffre d’affaires des entreprises progresse de 3,5 %
• Soit + 11,7 milliards de F.CFP

– Cette hausse concerne la moitié des déclarants qui représentent
deux tiers du chiffre d’affaires
Évolution du chiffre d'affaires
(Hors assurances, banques, commerces
de gros, de produits pétroliers)
360 000

Millions

352 978

Variation du chiffre d'affaires
(Hors assurances, banques, commerces
de gros, de produits pétroliers)
20 000

de F.CFP

de F.CFP

340 000

10 000

320 000

0

300 000

-10 000
S1
S1
S1
S1
S1
S1
S1
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

Millions

S1
2011
Sources : DICP - ISPF

S1
2012

S1
2013

S1
2014

S1
2015

S1
2016

Des chiffres d’affaires en hausse (2/2)
• La hausse de l’activité se diffuse dans l’économie
– Cette hausse concerne les secteurs d’activité qui regroupent
85 % du chiffre d’affaires
Contribution à la croissance
des secteurs en progression
(2015 S1/2016 S1)
1,6%
1,2%
0,8%
0,4%
Information et
communication

Industries
extractives, énergie,
eau, gestion des
déchets et
dépollution

Hébergement et
restauration

Commerce ;
réparation
d'automobiles et de
motocycles (hors
comm gros pétrol)

Transports et
entreposage

0,0%

Sources : DICP - ISPF

Moteur 1 : Hausse des exportations
de services touristiques (1/3)
• Les hausses de la fréquentation touristique et des
exportations de services touristiques se retrouvent dans
l’activité des entreprises liées au tourisme :
– Dans la croissance de leur chiffre d’affaires : + 9,2 %
– Dans la reprise de leurs embauches : + 2,4 %
Évolution du nombre de touristes
(sur 12 mois glissants)
250 000

Nombre

230 000
210 000
190 000
170 000
150 000
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Source : ISPF

Moteur 1 : Hausse des exportations
de services touristiques (2/3)
• En particulier, dans les secteurs fortement corrélés :
– Le secteur du transport et celui de l’hébergement et restauration

• Deux secteurs qui :
– concentrent 21 % des emplois salariés et de la masse salariale
– ont embauché 2,4 % de salariés supplémentaires sur un an
• Soit plus de 300 salariés
Emplois salariés des activités
liées au tourisme

Évolutions des nuitées touristiques
125

7 000

Indice

Nombre

120
6 000

115
110

5 000

105
4 000

100
S1 2011 S1 2012 S1 2013 S1 2014 S1 2015 S1 2016

Nuitée touristique
Nuitée touristiques terrestres Source : ISPF

S1 2011 S1 2012 S1 2013 S1 2014 S1 2015 S1 2016
Transports et entreprosage
Hébergement et restauration
Sources : CPS - ISPF

Moteur 1 : Hausse des exportations
de services touristiques (3/3)
• Dans le secteur du transport
– Le chiffre d’affaire progresse de 11,9 % pour
une augmentation de 4,7 % des passagers

• Dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration
– Le chiffre d’affaires progresse de 7,3 % pour
une hausse de 7,1 % des chambres louées
Indicateurs de gestion
(depuis janvier 2016)

Transport aérien International
SEMESTRE 1
unité

Passagers
débarqués à Faa'a
nombre

CMR
%

25 000

75%

Vols 20 000

60%

nombre

15 000

45%

2016

133 797

78,6%

627 10 000

30%

2015

127 772

75,1%

631

15%

2014

126 840

76,9%

612

2013

122 364

78,4%

580

5 000
0

Sources : Service d'Etat de l'Aviation Civile (SEAC) et Aéroport de Tahiti (ADT)

0%
2011

2012 2013 2014 2015 2016
Revenu Moyen par Chambre
Coéfficient moyen de remplissage

Source : ISPF

Moteur 2 : La consommation des
ménages redémarre (1/3)
• Au 1er semestre 2016, la consommation des ménages
continue de se redresser progressivement
• Elle est confortée par des gains pouvoir d’achat
• Gains de pouvoir d’achat en lien avec :
– Le contexte de baisse des prix (- 0,6 %)
– La masse salariale en progression (+1 milliard F.CFP, soit +1,4 %)
Évolution du pouvoir d’achat des salariés
4%
Evolution salaire moyen

Evolution Prix

Evolution Pouvoir d'achat

3%
2%

1,6%

1,5%
1%

1%
0%
-1%

-0,6%

-2%
S1 2012

S1 2013

S1 2014

S1 2015

S1 2016

Sources : CPS - ISPF

Moteur 2 : La consommation des
ménages redémarre (2/3)
• Cette tendance haussière s’observe sur les indicateurs
de la demande intérieure privée :
– Hausse des importations de biens de consommation (+ 3 %)
– Hausse de la consommation électrique (+ 2,8 %)
– Rebond des ventes de voitures (+ 12 %)
Indicateur de la demande intérieure privée
110

Importations de
biens de
consommation

100
90

Consommation
(EDT, Basse tension)

80
70

Immatriculations de
véhicules neufs
(Particulier)

60
T12016

T32015

T12015

T32014

T12014

T32013

T12013

T32012

T12012

T32011

T12011

T32010

T12010

T32009

T12009

50

Sources : Direction des douanes – EDT - STT - ISPF

Moteur 2 : La consommation des
ménages redémarre (3/3)
• Tendance haussière observée dans le secteur commerce
– La progression du chiffre d’affaires du commerce, hors
commerces de gros de produits pétroliers, (+1,6%).

• Ce secteur d'activité concentre 15 % des emplois salariés
• 14 % de la masse salariale

– Il a embauché 0,2 % de salariés sur un an (soit + 20 salariés)
Évolution du chiffre d'affaires du commerce
80 000

Millions

-1,2 %

de F.CFP

+4,8 %

60 000

Commerce de gros
(hors automobile)
Commerce de détail
(hors automobile)

40 000
20 000

+ 1,2 %

Commerce
automobiles

0

S1 2013

S1 2014

S 2015

S1 2016

Sources : DICP - ISPF

Moteur 3 : L’investissement
reste bien orienté (1/3)
• L’investissement total continue d’être tiré par :
– La reprise des investissements en logement des ménages
• Traduit par la hausse des crédits à l’habitat

– L’investissement public toujours dynamique
• Traduit par la hausse des mandatements du Pays dans le BTP
Montant des mandatements
à destination du BTP
6 000

Millions de F.CFP

4 000

2 000

0
S1 2011 S1 2012 S1 2013 S1 2014 S1 2015 S1 2016
Sources : IEOM - ISPF

Sources : DBP - ISPF

Moteur 3 : L’investissement
reste bien orienté (2/3)
• La reprise des investissements dans le logement
– Soutient l’activité de gros œuvre
• chiffre d’affaires en nette progression (+ 5 %)

– Stabilise l’activité de la construction
• chiffre d’affaires stable pour la première année consécutive (- 0,4%)

• La reprise des investissements est pénalisée par la fin des
« grands » chantiers publics, pesant sur le second œuvre
Chiffre d'affaires de la construction
24 000
22 000

Millions de
F.CFP

Evolution du chiffre d'affaires

125
120
115
110

20 000

105
100

18 000

95
16 000
S1
S1
S1
S1
S1
S1
S1
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

S1 2013
S1 2014
Travaux publics
Second oeuvre
Sources : DICP - ISPF

S1 2015
S1 2016
Gros oeuvre
Construction

Moteur 3 : L’investissement
reste bien orienté (3/3)
• Au final, la situation dans le BTP semble
– se stabiliser au 1er semestre 2016
– annoncer la fin de la restructuration du secteur

• L’amélioration de la productivité depuis 2012
– devrait désormais se concrétiser par des embauches
supplémentaires, en cas de hausse du carnet de commandes

110

Comparaison dans le BTP des évolutions de :
l'emploi, de la masse salariale et du chiffre
d'affaires
Indice base 100, 1er semestre 2010

100
90
80
70
S1 2010 S1 2011 S1 2012 S1 2013
Evolution emploi
Evolution CA

S1 2014 S1 2015 S1 2016
Evolution masse salariale
Sources : DICP- CPS - ISPF

Des secteurs encore absents
de la reprise (1/3)
• Les secteurs d’activité à la peine représentent 15 % du
chiffre d’affaires
– Au 1er semestre 2016, ils emploient 9 000 personnes
– Le nombre de salariés a diminué de 1,2% sur un an, -100 salariés
Contribution à la croissance
des secteurs en baisse

Evolution du Chiffre d'affaire des
secteurs en baisse (S1 2016/S1 2015)
Fabrication de
denrées
alimentaires, de
boissons et de
Fabrication
d'autres produits produits à base
industriels
de tabac
0%
-2%

Agriculture,
sylviculture et
pêche

Fabrication
d'autres
produits
industriels

Fabrication de
denrées
alimentaires, de
boissons et de
Agriculture,
sylviculture et produits à base
pêche
de tabac

0,00%

-0,05%

-4%
-6%

-0,10%

-8%
-10%

-0,15%
Sources : DICP - ISPF

Des secteurs encore absents
de la reprise(2/3)
• En recul, l’activité dans le secteur agricole :
– Le chiffre d’affaires baisse significativement de 7,8 %
• Soit une perte de 120 millions de F.CFP

– Ce secteur représente 0,5 % du chiffre d’affaires global
Exportations de produits agricoles

Importation de Produits agricoles
1 800

1 742

Millions
de F.CFP

6 000

Millions
de F.CFP

5 000

1 600

120
389
325
610

4 000
3 000

1 400

2 000
3 050
1 000

1 200

0

S1 2013

S1 2014

S1 2015

S1 2016

S1 2013
Vanille
Poissons

Sources : Direction des douanes - ISPF

S1 2014
S1 2015
S1 2016
Huile de coprah
noni
perles brutes

Des secteurs encore absents
de la reprise (3/3)
• En recul, l’activité dans l’Industries agro-alimentaires:
– Le chiffre d’affaires se contracte de 2,4 %
– La baisse est d’autant plus marquée que les prix de ces produits
augmentent en moyenne annuelle de 1,7 %
Importations de produits
agricoles et alimentaires

Chiffre d'affaires des IAA
19 000

20 000
Millions

Millions

de F.CFP

de F.CFP

15 000

7 343

7 065

18 000

10 000
17 000
10 463

5 000

10 316
16 000

0
S1 2013

S1 2014

Fabrication de boissons

S1 2015

S1 2016

Industries alimentaires
Sources : DICP - ISPF

S1 2013

S1 2014

S1 2015

S1 2016

Sources : Direction des douanes - ISPF

Une amélioration progressive
du marché du travail (1/5)
• La reprise des créations d’emplois reste toujours
modeste mais se diffuse sans l’ensemble des secteurs
– Au 1er semestre 2016, les secteurs où ont lieu les créations
d’emplois, représentent 56 % de l’emploi salarié total
– L’emploi dans ces secteurs progresse de 1,6 % sur un an
Poids des secteurs
où l'emploi progresse
+0,2

S1 2015
+2,4
%

6 000

40%

4 000

30%

2 000

S1 2016

+2,5
%

+2,1
%

Commerce ;
réparation…

10%
0%
S1 2012 S1 2013 S1 2014 S1 2015 S1 2016
Sources : CPS - ISPF

Transports et
entreposage

-

20%

+2,0
%

+0,3
%

+0,7
%

Industries
extractives,…

45%

Fabrication
d'autres…

8 000

Autres activités
de services

10 000

Hébergement et
restauration

50%

56%

Activités
scientifiques et…

60%

Évolution de l’emploi
dans les secteurs en croissance

Une amélioration progressive
du marché du travail (2/5)
• Par ailleurs, les secteurs constatant des contractions de
l’emploi se font plus rares
– Les secteurs qui ont supprimé des emplois représentent 44 % de
l’emploi total
– Le rythme de suppression d’emploi ralentit (- 0,8 % après - 1,5 %)
Évolution de l’emploi
dans les secteurs où l’emploi baisse

Évolution des effectifs salariés dans
les secteurs qui débauchent
S1 2013/S1 S1 2014/S1 S1 2015/S1 S1 2016/S1
2012
2013
2014
2015
0,0%

6 000

S1 2015
S1 2016

4 000
2 000

-1,0%

-3,0%
Sources : CPS - ISPF

Activités
immobilières

-2,4%

Information et
communication

-1,5%

Agriculture,
sylviculture et
pêche

-1,5%

-2,0%

Construction

-

Fabrication de
denrées
alimentaires, de…

-0,8%

Une amélioration progressive
du marché du travail (3/5)
• La reprise des créations d’emplois reste toujours
insuffisante
– La courbe de l’emploi s’inverse, le marché du travail réembauche
– mais toujours pas suffisamment pour contrer la montée du
chômage avec ses plus de 1 000 nouveaux actifs annuels
Nombre d'emplois salariés annuel
moyen (hors banques et assurances)
64 000

1 000
500

62 725
62 000

268

271

S1
2015

S1
2016

-500

60 000
58 000

Perte et création d'emplois
(hors banques et assurances)

58 990
58 451

-501
-1 000
-1 500

-1 682

-2 000

56 000
S1
S1
S1
S1
S1
S1
S1
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

-982

-1 109

S1
2011
Sources : CPS - ISPF

S1
2012

S1
2013

S1
2014

Une amélioration progressive
du marché du travail (4/5)
• Cette reprise bénéficie à la masse salariale versée
– Elle progresse de 1,4 % au premier semestre 2016

• Cette hausse s’explique par :
– une hausse du taux horaire moyen de 0,5 %
– une augmentation des heures travaillées de 0,9 %
Millions

Évolution de la masse salariale

Évolution des prix et
du salaire moyen horaire

de F.CFP

81 000
80 000
79 000



109
80 265

80 084
78 942

107
105

78 000
77 000

103

77 404

76 000

101

75 000

99
S1
S1
S1
S1
S1
S1
S1
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Sources : CPS - ISPF

S1 2010S1 2011S1 2012S1 2013S1 2014S1 2015S1 2016
Evolution taux salaire horaire
Evolution indice des prix

Une amélioration progressive
du marché du travail (5/5)

• Plus récemment, des perspectives encourageantes
– La reprise de l’emploi salarié se poursuivrait au 3ème trimestre
– Les offres d’emplois sont plus nombreuses, en hausse de 17 %
• Toutefois leur niveau reste faible (1 000 offres/ semestre)
Nombre de postes offerts
Premier semestre (offres d'emploi normal)

Evolution de l’indice
emploi salarié marchand
124

14 Activités de services…

Indice 100 = janvier 2000

13 Activités spécialisées,…

122

15 Administration publique

120

19 Autres activités de services

118

17 Santé humaine et action…

116

11 Activités financières et…
16 Enseignement

114

01 Agriculture, sylviculture et…

2016

05 Production et distribution…

2015

112
110
janv.-12 janv.-13 janv.-14 janv.-15 janv.-16 janv.-17
Sources : CPS – ISPF, corrigées des variations saisonnières (CVS)

02 Industries extractives
100

200

300

Sources : SEFI - ISPF

POINT DE CONJONCTURE
ÉCONOMIQUE
PREMIER SEMESTRE 2016
MAURU’URU
MERCI DE VOTRE ATTENTION


Documents similaires


Fichier PDF b fabien breuilh ispf
Fichier PDF chiffres de l emploi 1er semestre 2011
Fichier PDF pascaline
Fichier PDF le chomage bondit en fevrier
Fichier PDF dares 2011
Fichier PDF communique resultats financiers 280716


Sur le même sujet..