Biotechnologie.pdf


Aperçu du fichier PDF biotechnologie.pdf - page 6/56

Page 1...4 5 67856



Aperçu texte


alors que le coton biotechnologique arriva sur les champs des agriculteurs en 1995. Les
superficies des récoltes génétiquement modifiées ont connu un élargissement spectaculaire,
puisqu'elles sont passées de 3,2 millions d’acres (1 acre = 0,4 hectare) en 1996, aux seuls
Etats-Unis, à 145 millions acres en 2002 dans 13 pays. Bien que le Canada, l'Argentine et le
Mexique soient les seuls à voir s'élargir les territoires consacrés aux récoltes transgéniques,
nombreux sont les pays qui commencent à utiliser de plus en plus des organismes vivants
génétiquement modifiés dans le domaine de l'agriculture. La Chine, en l'occurrence, a déjà
approuvé quelques variétés du coton et envisage la production commerciale du riz modifié
dans les deux prochaines années. De même, la culture du coton transgénique est pratiquée en
Inde à titre expérimental (Nature, 2003).
Par ailleurs, l'utilisation de la biotechnologie traditionnelle dans la culture des tissus
revêt une importance particulière pour les pays en voie de développement, étant donné qu'il
s'agit d'une technologie peu coûteuse et relativement simple. La culture des tissus végétaux
est connue depuis plus de 40 ans. Elle se base sur la capacité de certaines espèces végétales à
régénérer une plante entière à partir d'une seule cellule somatique. Les cellules végétales
dérivées des feuilles, des racines, des pousses, des anthères ou des méristèmes peuvent croître
dans un tube à essai stérilisé et où a été créé un milieu de croissance artificiel stérilisé. Celuici comprend les minéraux essentiels et les hormones de croissance. Les conditions de
croissance de ces tissus sont contrôlées (température, lumière). Par la suite, les plantes
régénérées pourront être transférées au sol.
Les techniques et les types de culture des tissus végétaux sont multiples :


La culture des méristèmes



La multiplication in vitro



La culture du pollen et de l'anthère



La sauvegarde de l'embryon



La variation somaclonale

La technologie de la culture des tissus, qui est plutôt simple, est utilisée pour produire
des plantes non affectées par les virus, et la micro-propagation des plantes dont la croissance
est lente ou qui ne produisent pas de graines.
Dans un contexte national, l'utilisation de cette technique est efficace dans
l’amélioration des récoltes et de la floriculture, notamment pour les produits suivants :


Pomme de terre

Olives

Pistaches



Bananes

Papaye

Raisins



Canne à sucre

Noix de coco

Racines d’arbres fruitiers



Dattes

Fraises

Plantes ornementales

5