TEXP .pdf



Nom original: TEXP.pdfAuteur: user

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/10/2016 à 09:23, depuis l'adresse IP 129.45.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 486 fois.
Taille du document: 667 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Departement de Science
Module : TEXP
L’enseignante : Attia Iméne

I. Techniques d’expression écrite




















1) Problématiques du discours :
Quel discours ?
De quelle place ?
Pour quel public?
Dans quel contexte ?
Dans quelle situation d’énonciation ?
Dans quel but ?
Suivant quelles modalités ?
Dans quel registre de langue ?
Quel degré de consensus dissensus

2) Types de plan :
Plan à caractère analytique ( décomposition en sous ensembles
Sur opposition ou alternatives ( avantages/ inconvénients, aspects
positifs/aspects négatifs, sol A /sol B
Fondé sur raisonnement
Raisonnement causal et chaines explicatives
Raisonnement déductif ou inductif
Raisonnement comparatif
Raisonnement par l’absurde
Raisonnement diaclectique ( thèse antithèse synthèse
Linéaire (partition chronologique spatiale etc)
3) Recherche de contenus :
 Principes :
 Économie de la recherche de documents
 De l’interne vers l’externe
 Vérification des sources
1

 Vérifier l’actualité du document
 Gérer dans le temps :
 Création de dossiers
 Poser des marques pages
 Utiliser un logiciel adapté pearltrees








a. Les informations :
Tout texte est la reprise d’un autre texte (Bakthine)
Supports de l’argumentation ( exemples, justifications)
Collecte des informations appuyant le discours:
 Factuelles
 Événements
 Données quantitatives
 témoignages
 Théoriques (reprise d’idées ou de prises de positions
antérieures
Classement et structuration des données
Question de la pertinence du juste niveau des informations comme
étayage du discours.

b. Les arguments :
 Principe :Tout discours est argumenté
a. Faire la différence entre le raisonnement ( syllogisme) et
l’argumentation
b. Convaincre au-delà de l’enchainement des propositions
logiques
c. La place de l’enthymème
 Existence d’un monde au-delà de la proposition énoncée
 Validité du ‘toutes choses égales par ailleurs’.
 Principe général de l’argumentation :
Donnée
Il a gelé

Conclusion
les framboises sont rares
Loi de passage
2

Le gel détruit les framboises
4) Les différentes formes de textes :

 Le résumé
 A partir d’un document unique élaborer un texte reprenant sous forme
synthétique les informations les plus pertinentes contenues dans le texte
initial.
 Rappel du contexte
 Identification du problème posé
 Dégagement d’une thématique
 Appréciation des solutions et critiques
 Pistes pour développements éventuels
 La note de synthèse :
 A partir de documents multiples élaborer un texte unique reprenant sous
forme synthétique les informations les plus pertinentes contenues dans
les sources.
o Identification du problème posé
o Choix d’une thématique
o Collecte des informations
o Recherche des différentes solutions
o Appréciation critique des solutions proposées
o Organisation des idées
o Présentation matérielle
 Le rapport :
 A partir de documents multiples élaborer un texte permettant au
destinataire de se faire une opinion sur un sujet donné et de prendre
une décision .
 Pb : le point de vue personnel de l’auteur du rapport. Doit on conclure ?
Nécessité d’une prise de position mais en présentant aussi les
alternatives possibles. Toute prise de position doit être motivée suivant
des critères précis ( fiabilité d’une solution, coût, possibilité d’évolution,
etc)

3

 Usage de tableaux comparatifs pour la prise de décision . ( analyse cout
avantages )
 ex: compte rendu d’une représentation de devis fournisseurs, rapport
de consultation sur appel d’offres, choix de la meilleure solution parmi
un éventail de solutions techniques).
 Plan éventuel :
 Rappel du problème posé
 Appréciation des enjeux et des conséquences suivant les décisions
prises
 Présentation de différentes solutions
 Préconisation d’une solution
 Organisation des idées
 Rédaction du rapport et présentation matérielle
 Timing de la mise en oeuvre
 Le PV :
 Forme du compte rendu il retrace le déroulé d’une réunion
 Composition
 Nom de l’entité (entreprise, association, groupe de travail, réunion
d’organisation différentes) ayant tenu une séance sur un thème
particulier
 Date
 Liste des membres (présents, excusés, absents,)
 Objet de la réunion
 Thèmes abordés
 Interventions des participants
 Décisions prises
 Actions à réaliser
 Date de la prochaine réunion
 Caractéristiques
 Doit être exhaustif
 Prend en compte l’ensemble des prises de positions des
participants
 Ne doit pas faire apparaître de subjectivité du rédacteur ni de
position personnelle

4

 Donne lieu à une approbation envoyée aux membres dès la
transcription et mise en forme effectuée
 Distinguer le compte rendu de séance du PV réglementaire

 Le compte rendu :







Forme du récit
Pertinence
Exhaustivité
Organisé par son plan
Concision
Enchainement d’actions
 Qui a fait quoi avec quels moyens dans quel buts pour quelles
raisons, quand et où
 Dimension temporelle
 Actions à entreprendre, étapes suivantes






 Correspondance :
Place du destinataire
A qui écrit on ?
Dans quel contexte ?
Problème du formalisme .

II. Techniques d’expression orale
 La rédaction du rapport de stage est terminée. Il s'agit maintenant de préparer la restitution de
votre travail. Un exercice oral qui permet de voir si vous maitrisez votre sujet mais aussi de
voir votre esprit de synthèse... Les paragraphes suivants vous aideront pour cela et les conseils
apportés peuvent s'étendre à toutes formes de présentations orales.
Les objectifs : la soutenance du rapport de stage doit permettre à l'étudiant de démontrer qu'il
a intégré, compris et sait utiliser les enseignements dispensés durant sa formation.
Serontégalement évalués, ses aptitudes à communiquer en public, son esprit de synthèse, sa
maîtrise du sujet et ses compétences professionnelles.
La durée : la soutenance dure de 20 minutes à une heure selon les stages et se décompose
5

généralement en 2 parties que sont la présentation de l'étudiant (2/3 du temps environ) et les
questions du jury (1/3 du temps). Attention, le jury n'hésitera pas à vous arrêter même si vous
n'avez pas présenté l'intégralité de votre travail d'où la nécessité d'aller directement à
l'essentiel et de synthétiser le plus possible.
Le plan et contenu de la soutenance : dans le cas classique de rapport de stage ou de
mémoire de fin d'études, on retrouvera très souvent une organisation en 3 parties :
Introduction : présentation succincte et synthétique du contexte, de l'entreprise et du sujet
puis annonce du plan.
Développement : l'étudiant dispose de plusieurs possibilités pour organiser sa présentation : présenter l'ensemble de ses travaux en évitant de reformuler exactement ou de résumer son
rapport ; - choisir et approfondir un point particulier de son rapport de stage ; - partir de ses
conclusions et approfondir l'analyse et les préconisations.
Conclusion : il faut rappeler les raisons vous ayant poussé à choisir ce sujet et surtout insister
sur les apports de votre travail, ses limites et les prolongements nécessaires.
Les outils et supports visuels : les supports (présentation powerpoint, impressions papiers...)
permettent de mettre en évidence des points clés que l'on commente et rendent plus vivante
votre présentation. Veillez toutefois à ce qu'ils soient parfaitement lisibles et qu'ils ne
détournent pas trop l'attention des membres du jury. Aussi ils ne doivent pas détourner votre
préparation orale (et vous faire perdre trop de temps)... votre rapport de stage écrit ayant
normalement été déjà lu par le jury.
Sans oublier de tester auparavant le rétroprojecteur et en prévoyant toujours une solution de
rechange. Anticipez le pire (matériel en panne, fichier illisible...) !
La présentation orale : il faut bannir l'improvisation pour éviter tout incident ou trou de
mémoire. Répéter la présentation est indispensable pour que celle-ci soit fluide, détendue et
spontanée le moment venu. C'est aussi l'occasion de s'assurer de son bon déroulement dans le
temps, du parfait fonctionnement des outils utilisés et ainsi d'éviter toutes mauvaises
surprises.
Evitez de lire vos fiches mais ayez simplement sous les yeux votre plan et quelques points
clés. La présentation étant limitée dans le temps, l'étudiant démontrera sa maîtrise du sujet en
se focalisant sur un nombre limité de messages et d'idées claires à faire passer. Il ne sert à rien
de vouloir tout dire !
Derniers conseils : maîtriser son trac et son émotion n'est pas toujours chose aisée à la veille
d'une présentation orale. Passer une bonne nuit, se lever tôt et manger correctement vous
aidera à être en forme le jour J.

6

Lors de la présentation, ne soyez pas statique ou assis derrière une table ou un bureau mais
essayez au contraire d'occuper l'espace.
Soyez dynamique, agréable et impliqué.
Parlez distinctement d'une voix claire et changez de rythme de temps en temps pour éviter la
monotonie. Méfiez-vous des tics nerveux ou verbaux.
Ne tournez pas le dos à la salle mais regardez chacun des membres du jury à tour de rôle pour
capter leur attention.
Et bien sûr, soyez irréprochable sur le plan vestimentaire.

7


Aperçu du document TEXP.pdf - page 1/7

 
TEXP.pdf - page 3/7
TEXP.pdf - page 4/7
TEXP.pdf - page 5/7
TEXP.pdf - page 6/7
 




Télécharger le fichier (PDF)


TEXP.pdf (PDF, 667 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.011s