Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact


ComPressMACH .pdf



Nom original: ComPressMACH.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Windows) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/10/2016 à 11:12, depuis l'adresse IP 80.12.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 386 fois.
Taille du document: 395 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public



Télécharger le fichier (PDF)








Aperçu du document


Association Winioux
Le Couderc
48190 Le Bleymard - France
France : 04 66 32 87 19
Siret : 524 542 685 000 10
Association non-assujettie à la TVA
contact@editionswinioux.com
www.editionswinioux.com

Communiqué de presse
Machinerie à L’usage d’auteurs incertains
n
Présentatio
Machinerie
ne
hi
des mac s

à l'usage d'auteurs incertains
Marie-Laure Depaulis (auteur), Kristina Depaulis (illustratrice)
ISBN : 978-2-919523-08-5
Editeur : Editions Winioux
Collection : Inclassable
Prix de vente : 18 € TTC

MACH

D’AUTEURS INC
INERIE à L’USAGE

ERTAINS

Depaulis
Marie-Laure s
auli
Kristina Dep

SAGE
MACHINERIE À L’U
TAINS
D’AUTEURS INCER

ux

inio

W

A partir de 10 ans
Album accordéon de 22 volets et couverture dissociée
Système de fermeture avec des élastiques
Format fermé : 22 x 17 cm
Sortie : Juillet 2014


Le texte est né de l’imagination délirante de
Marie-Laure Depaulis, qui souhaitait proposer des
mécanismes pour porter secours à des écrivains
acculés à leur page blanche. Qu’y a-t-il de plus dur
que de trouver la meilleure chute d’une nouvelle
littéraire ? Rien de plus simple avec la « machine à
conclure » qui vous permettra de découvrir le dernier
mot de votre dernière phrase. Vous craignez d’être
un auteur au succès éphémère ? Tendez un fil dans
votre salon et faites pendre votre histoire pour qu’elle
sèche et se conserve longtemps !

Marie-Laure a de la chance, car sa soeur - plasticienne - aussi délirante qu’elle
- a complètement adopté ce texte, et a su donner vie aux machines en les illustrant, à
la manière d’un mode d’emploi déjanté.

Kristina Depaulis a donc mis en place ce jeu de dialogue entre texte et image qui cherche à
impliquer au plus prés le lecteur. Plasticienne sculpteur, elle vit et travaille en Limousin. Depuis
l’obtention de son DNSEP elle poursuit une activité et un engagement artistique soutenus.
Elle crée des objets mobiles-pénétrables-manipulables-portables-contraignants-ludiques. Ces
objets, dans l’expérience qu’ils créent, ouvrent une multitude de comportements possibles
où se rejouent nos codes sociaux. Dans Machinerie à l’usage d’auteurs incertains, le travail
d’illustration prend en charge l’intégralité de l’objet-livre. Sa forme participe de cette recherche
où le lecteur devient acteur et auteur. Il est un outil, il implique une manipulation de sa part et
un réel investissement.
Un livre-monstre
Conçu comme un recueil de fiches pratiques pour les auteurs incertains, le livre peut être lu
dans son ensemble, ou fiche par fiche. Chacune des huit machines fonctionnent de façon
autonome et peuvent se détacher de l’accordéon. Il est ensuite possible de les ranger dans le
rabat de la couverture.
Dans le deuxième rabat, trois annexes aideront le lecteur-auteur à appliquer les consignes,
notamment les étiquettes auto-collantes pour calculer le temps de séchage du texte, ou la fiche
personnage.

Un livre oulipien
Machinerie à l’usage d’auteurs incertains est à la croisée des genres. Marie-Laure Depaulis, en
cherchant à débloquer les écrivains en panne d’inspiration, s’inscrit ainsi dans la pure tradition
oulipienne. Cette forme originale d’essai développe le thème de la contrainte d’écriture en tant
que moteur de création. L’auteur tente d’établir un modèle mathématique utopique, dans lequel
le sujet n’a qu’à faire quelques calculs ou manipulations pour écrire une oeuvre. Ce modèle
poussé à l’extrême montre tant la force que l’aspect absurde et drôle de la création sous
contrainte. Les romans de Raymond Queneau et le mouvement de l’oulipo sont bien sûr les
influences majeures de ces écrits fondés sur des contraintes ludiques et des machines rêvées
et loufoques.
N.B : Malgré leur loufoquerie, toutes les contraintes décriture donnent des résultats probants.
Elles ont toutes été testées et approuvées par de nombreux auteurs incertains.


C4---

! Mende

Lors du lancement de l’album,
samedi 5 juillet 2014, Marie-Laure
et Kristina Depaulis ont fait tester
leur “ Machine à faire sécher les
histoires ” au public médusé.
Librairie La Lorgnette - Mende
(Lozère).

Mi

DIMAN

Le 48 de rue bat son pl
e

Festival " Le soleil, le public
et les intermittents étaient
au rendez-vous de ce samedi
festivalier. Mende a retrouvé
son air estival nonchalant et
ses rues!bondées.
Mende Bonheur !
C4---

Midi Libre midilibre.fr
DIMANCHE 6 JUILLET 2014

5

ALe 48e de rue bat son plein
près l’inauguration,
achetant son bracelet
vendredi soir,
solidaire sans sourciller et
les Chiche Capon sont prenant l’habitude de venir
montés sur scène...
retirer son ticket, deux
Mais pour parler
heures avant l’ouverture des
intermittence
le public,le public
spectacles à jauge, ainsi que
Festival "avec
Le soleil,
pas pour jouer leur La 432.
de pointer son programme
et
les
intermittents
étaient
Finalement ce samedi,
pour en voir le maximum,
au rendez-vous
de ce samedi
le festival
a eu lieu
sans forcément tout voir.
sans
perturbation
mais
en
Les représentations du In et
festivalier. Mende a retrouvé
présence
de
la
Coordination
du Offetse sont succédé aux
son air estival nonchalant
des intermittents et précaires, quatre coins de la ville avec
ses
rues
bondées.
Bonheur
! de bonheur...
prête à faire de la pédagogie. beaucoup
Le public,
lui,
a
joué
le
jeu
On
en
redemande !
près l’inauguration,
achetant son bracelet

A

vendredi soir,
les Chiche Capon sont
montés sur scène...
Mais pour parler
intermittence avec le public,
pas pour jouer leur La 432.
Finalement ce samedi,
le festival a eu lieu
sans perturbation mais en
présence de la Coordination
des intermittents et précaires,
prête à faire de la pédagogie.
Le public, lui, a joué le jeu

solidaire sans sourciller et
prenant l’habitude de venir
retirer son ticket, deux
heures avant l’ouverture des
spectacles à jauge, ainsi que
de pointer son programme
pour en voir le maximum,
sans forcément tout voir.
Les représentations du In et
du Off se sont succédé aux
quatre coins de la ville avec
beaucoup de bonheur...
On en redemande !

M

Danse

O

Enfants

Beaucoup de Off et de
danse place Chaptal. Ici,
la Wama danse compagnie
dans un spectacle frais
et coloré avec de jeunes
talents.
L’Usep renouvelle
son expérience de l’année
dernière avec l’espace kids,
place Volterra. Cette fois, le
thème proposé est pour ou
contre la chasse et la pêche.
« L’an passé, les enfants
créaient des objets ; cette
année, ils s’amusent »,
explique Ninon,
une bénévole.
La Segpa du collège
Bourrillon a fabriqué exprès
des objets pour ce stand
où il faut une inscription
préalable pour participer.
Mais les enfants adorent !

O

Bénévoles

À la Maison du festival,
l’équipe de Stéphane et
Marie vous accueille, vous
informe et vous vend
le bracelet solidaire (5 €).

M Coup

Aujourd’hui

de cœur

La maison d’édition
lozérienne Winioux profite
du festival pour sortir son
dernier album Machinerie à
l’usage d’auteurs incertains,
et propose, à la librairie de
la Lorgnette, de tester une
des huit machineries du livre
dans La Machine à faire
La maison
d’édition
sécher les histoires
. C’est
franchementlozérienne
un texte très
Winioux profite
sympa, une mise en scène
du festival
originale et interactive.
Notre pour sortir son
coup de cœur de la journée.

M Coup

"16 1
*%/É6 /
ˆœÕÝ œVV>Ȝ˜
>À}i˜Ì iÌ œÀ

"16 1

dernier album Machinerie à
l’usage d’auteurs incertains,
et propose, à la librairie de
la Lorgnette, de tester une
des huit machineries du livre
dans La Machine à faire
sécher les histoires. C’est
franchement un texte très
sympa, une mise en scène
originale et interactive. Notre
coup de cœur de la journée.
™ÈnäÈÈ

"1/ ,
6>jÀˆi , -- 1,
££] ÀÕi >ÃÃi ‡ {näää
/j° ä{ ÈÈ {™ ä{ ÇÇ
ÜÜÜ°VÀi>̈œ˜‡LˆœÕ݇>}>Ìi°Vœ“

, / " ‡ / , , * , / "

de cœur

Le festival se poursuit
ce dimanche à partir de
11 heures et jusqu’au bout
de la nuit.
Pour vous repérer, sachez
que l’association Rock Fort
assure la musique sous
la halle au Blé avec What
Whashington Wants puis
Monsieur Parralèle à partir
de 18 heures.
Que l’association Va comme
j’te pousse après les
spectacles du soir sous
chapiteau gère, elle, les
afters. Ce dimanche avec
le Shériff Mouloud.
Que les Amis de la
bibliothèque proposent
toujours leur troc-livres place
au Beurre : vous amenez
un livre et vous pouvez
l’échanger contre un autre
sans sortir de sou !
Et si vous ne vous précipitez
pas ce jour, il vous restera
lundi pour profiter
de cette neuvième édition.
REPORTAGE
ELODIE CALAS
et CAROLINE GAILLARD


ComPressMACH.pdf - page 1/3
ComPressMACH.pdf - page 2/3
ComPressMACH.pdf - page 3/3

Documents similaires


Fichier PDF compressmach
Fichier PDF compressg s
Fichier PDF communique festival cine ecolo2013
Fichier PDF festival cheval
Fichier PDF novcollconte2015
Fichier PDF un sacre bon copain


Sur le même sujet..