communiqué de presse OXFY .pdf


Nom original: communiqué de presse OXFY.pdf
Auteur: Aude

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/10/2016 à 18:38, depuis l'adresse IP 87.91.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 228 fois.
Taille du document: 139 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Les lobbies ne doivent pas gagner la bataille
des biocarburants
A Bruxelles, le 23 octobre 2016
Oxfy Europe a été auditionné vendredi 21 octobre 2016 par la DG ENVI de la Commission
européenne. La présidente d’Oxfy a réaffirmé notre lutte contre les biocarburants de première
génération et notre soutien au développement des biocarburants de deuxième et troisième
génération face à des lobbies des biocarburants.
Oxfy Europe a été la seule ONG auditionnée ce vendredi par la Commission européenne, qui
souhaite faire une nouvelle directive pour réglementer les biocarburants. Oxfy Europe a
démontré devant les membres de la DG ENVI l’importance de limiter les biocarburants de
première génération, responsables d’une crise alimentaire et ayant des conséquences
désastreuses sur l’environnement.
Durant cette audition, la présidente d’Oxfy Europe, Mary Smith, a souligné le rôle des
biocarburants dans la hausse des prix des matières premières agricoles, entraînant une crise
alimentaire dans les pays les plus pauvres. Elle a par ailleurs rappelé que le développement des
biocarburants de première génération entraîne une augmentation des émissions de gaz à effet
de serre et une hausse de la demande d’huile de palme, nuisible à la biodiversité.
La présidente n’a pas hésité à affirmer que « l’Union Européenne devait se montrer ferme face
aux lobbies des biocarburants et renoncer à son soutien aux biocarburants de première
génération ». Face aux lobbies des biocarburants, dont Girasol Biocarburant, grande entreprise
pétrolière francaise privée, Mary Smith a demandé la modification de la directive 2015/1513
pour que le phénomène de changement d’affectation des sols, une des conséquences de la
production de biocarburants et responsable des gaz à effet de serre, devienne un critère de
durabilité et d’éligibilité des biocarburants. Elle a par ailleurs préconisé la réduction du plafond
d’incorporation limitant la part des biocarburants dans le mix énergétique utilisé pour les
transports européens, en le faisant passer de 7% à 5%. Enfin, la présidente a attesté de
« l’importance d’encourager le développement des biocarburants de deuxième et troisième
générations en augmentant l’objectif prévu dans la directive de 0.5% à 3% d’ici 2020 ».
Pour Mary Smith, « les membres de la Commission européenne ont été informés des
revendications citoyennes et responsables sur le thème majeur des biocarburants. Nous
espérons seulement que les lobbies industriels n’emporteront pas ce combat ! »

Contact :
Aude LUCET, responsable plaidoyer chez Oxfy Europe
a.lucet@laposte.net


Aperçu du document communiqué de presse OXFY.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00461222.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.