Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Observation du langage et de la communication chez lenfant 1 .pdf



Nom original: Observation du langage et de la communication chez lenfant-1.pdf
Titre: Observation du langage et de la communication chez l'enfant-1

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PowerPoint / Mac OS X 10.10.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/10/2016 à 04:22, depuis l'adresse IP 67.55.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 246 fois.
Taille du document: 3.1 Mo (51 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Chargée  de  cours:  Amelia  Manolescu
Université  de  Montréal

Retour  sur  la  semaine  passée
De  quoi  avons-­‐nous  parlé  la  semaine  passée?

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

2

Théories  d’acquisition  du  langage
Résumer  les  principales  théories  d’acquisition  du  
langage
— Expliquer  la  relation  entre  la  biologie,  la  physiologie  et  le  langage
— Expliquer  la  relation  entre  la  pensée,  la  parole,  les  mots  et  le  
—
—
—

—
—

langage
Définir  les  notions  de  base  sur  la  phonétique,  la  syntaxe  et  le  
langage
Expliquer  les  dimensions  cognitives  du  langage
Définir  et  discuter  les  notions  de  la  représentation  cognitive,  les  
informations,  les  connaissances  et  les  expériences  de  l'enfant  de  0  à  
5  ans
Définir  et  discuter  les  notions  de  l'organisation  symbolique,  l'image  
mentale  et  l'alphabétisation
Discuter  le  rapport  entre  les  mots,  les  gestes  et  l'affectivité
PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

3

Théories  d’acquisition  du  langage
— Grandes  questions
— Relation  entre  biologie,  physiologie  et  langage
— Relation  entre  pensée,  parole,  mots  et  langage
— Notions  de  base:  sous-­‐composantes  du  langage
— Dimensions  cognitives  du  langage
— Représentations  et  connaissances  de  l’enfant
— Organisation  symbolique,  images  mentales  et  alphabétisation
— Gestes,  affectivité  et  mots
— Grandes  théories  d’acquisition  du  langage  chez  l’enfant

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

4

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théories  innéistes (basées  sur  la  biologie)
— Théories  développementales (basées  sur  
l’acquisition/apprentissage)
— Théorie  qui  combinent les  deux  (basée  sur  un  
amalgame  d’inné  et  d’acquisition)

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

5

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théories  innéistes  (basées  sur  la  biologie):
—

Grammaire  universelle  (GU):  Noam Chomsky

—

Initialisation  
—
—
—

Sémantique  (Pinker)
Syntaxique  (Gleitman)
Prosodique  (Peters,  Gleitman &  Wanner,  Morgan  &  Demuth)

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

6

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théories  innéistes:  grammaire  universelle
—

Propose  que  les  enfants  naissent  avec  des  règles  et  des  
catégories  communes  dans  le  langage

—

Utilisent  « l’input »  pour  choisir  les  règles  et  
catégories  présentes  dans  la  langue  qu’ils  
apprennent

—

Argument  de  la  pauvreté  du  stimulus

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

7

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théories  innéistes:  initialisations
Type

Description  

sémantique

Utilisation des  connaissances  sur les  sens  des  mots  pour  faire  des  
hypothèses  sur  leur  catégorie  (noms,  verbes,  etc)

syntaxique

Utilisation  des  connaissances  sur les  catégories  syntaxiques  pour  
faire  des  hypothèses  sur  le  sens

prosodique

Utilisation  des  indices  prosodiques  pour  faire  des  hypothèses  sur  la  
syntaxe
Inspiré  de  Daviault (2011),    p.  6,  tableau  I.1

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

8

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théories  développementales  (basées  sur  l’acquisition)
—

Fonctionnalisme
—
—

Basé  sur  l’utilisation  (Tomasello)
Basé  sur  les  probabilités  (Bates  &  MacWhinney)

—

Cognitivisme/constructionnisme (Piaget)

—

Socio-­‐interactionnisme  (Bruner,  Vigotsky)

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

9

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théories  développementales
Théorie  

Principes

Fonctionnalisme  
d’utilisation

L’enfant  utilise  pour  apprendre, est  attentif  aux  intentions  de  son  entourage,  
interprète  ces  intentions  et  se  base  sur  ses  interprétations  pour  interpréter  les  mots  et  
les  phrases

Fonctionnalisme  
probabiliste

L’exposition répétée  permet  à  l’enfant  de  reconnaître  quels  sont  les  éléments  corrects  
de  sa  langue,  en  phonologie,  en  morphologie  et  en  syntaxe

Cognitivisme/  
constructivisme

Le  développement  linguistique  dépend  du  développement  cognitif.  Les  étapes  
du  développement  linguistique  dépendent des  étapes  du  développement  cognitif

Socio-­‐
interactionisme

Les  interactions  sociales  avec  l’entourage  favorisent  l’apprentissage  du  langage.  Les
capacités  cognitives  sont  très  importantes  dans  cette  théorie
Inspiré  de  Daviault (2011),    p.  6,  tableau  I.1

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

10

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théorie  qui  combinent  les  deux  (basée  sur  un  
amalgame  d’inné  et  d’acquisition)
—

Connexionnisme  (Elman et  al.)

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

11

Théories  d’acquisition  du  langage
— Théorie  qui  combinent  les  deux  (basée  sur  un  
amalgame  d’inné  et  d’acquisition)
—

Connexionnisme
—

Propose  que  le  langage  est  organisé  en  réseau  comportant  de  
connexions  neuronales

—

Réseau  en  constante  évolution  en  fonctions  du  
développement  des  connaissances  langagières

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

12

Théories  d’acquisition  du  langage
— Connexionnisme

http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_12/i_12_p/i_12_p_con/i_12_p_con_3c.jpg

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

13

Observation  du  langage  et  de  la  
communication
Raffiner  son  observation  du  langage  et  de  la  communication  
chez  l’enfant
— Expliquer  la  symbolique  des  gestes  et  des  objets  et  la  communication
— Expliquer  les  notions  du  jeu,  du  faire-­‐semblant,  du  dessin  et  de  la  
—
—
—
—
—

communication
Définir  les  notions  du  langage  oral  et  du  langage  écrit
Définir  les  notions  du  tempérament,  du  langage  et  de  la  
communication
Discuter  des  pathologies  et  des  interactions  entre  l'enfant  et  l'adulte
Discuter  des  pathologies  et  des  limites  du  langage  et  de  la  
communication
Discuter  la  question  des  pathologies,  de  la  prévention  et  des  limites  de  
l'intervention
PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

14

Observation  du  langage  et  de  la  
communication
— Plan  de  la  séance
— Symbolique,  gestes  objets  et  communication
— Jeu,  autres  activités  et  communication
— Langage  oral  et  langage  écrit
— Tempérament
— Pathologies  et  interactions
— Pathologies  et  limites  du  langage
— Pathologies  et  intervention

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

15

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— Les  gestes  ont  plusieurs  fonctions  dans  la  
communication
—

Certains  gestes  sont  porteurs  de  messages
—
—

—

Geste  de  la  tête  ou  du  doigt  pour  oui  ou  non
Les  enfants  indiquent  leur  âge  avec  leurs  doigts

Les  gestes  appuient  le  discours  et  démontrent  l’émotion
—

On  bouge  les  mains,  la  tête,  les  yeux,  etc

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

16

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— Les  gestes  ont  plusieurs  fonctions  dans  la  
communication
—

Les  gestes  qui  appuient  le  discours  ne  s’apprennent  pas  
et  sont  propres  à  chaque  individu
—

Certaines  cultures  ont  le  stéréotype  de  beaucoup  bouger  pour  
communiquer  (ex:  italiens)

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

17

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— Le  pointage  est  étudié  en  lien  avec  le  langage  en  
psychologie
— Le  pointage  indique  un  élément  (souvent  un  objet)
— Aide  à  apprendre  le  mot  pour  un  objet

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

18

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— « Regarde  le  ballon »  / « C’est  un  ballon »

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

19

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— Le  pointage  est  étudié  en  lien  avec  le  langage  en  
psychologie
— Le  pointage  peut  être  ambigu
—
—

« maman »  en  pointant  vers  un  objet
« elle »  en  pointant  vers  soi-­‐même  

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

20

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— « Maman »

http://i2.cdscdn.com/pdt2/7/0/9/1/700x700/a
uc2009937592709/rw/femmes-­‐messagere-­‐
sacs-­‐chaine-­‐sac-­‐a-­‐main_noir.jpg

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

21

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— Relation  geste  de  pointage  et  nom  d’  objet  = identité
— Relation  ≠  appartient  à,  ressemble  à,  etc
— Les  enfants  doivent  apprendre  cette  relation
— Les  enfants  doivent  apprendre  la  symbolique  du  geste  de  
pointage

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

22

Symbolique,  gestes,  objets  et  
communication
— Le  langage  des  signes  est  différent
—

Langage  structuré

—

Différentes  langues
—

—

ASL,  LSQ,  etc

Locuteurs  natifs  du  langage  des  signes
—

Enfants  malentendants  nés  de  parents  signants

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

23

Jeu,  activités  et  communication
Conduite  symbolique

Description

Imitation  

Imitation  d’un geste/d’une  observation

Jeu

Permet  d’interagir et/ou  de  répliquer  une  situation

Dessin  

Représentations  d’images  mentales

Image  mentale

Intériorisation  d’objets  et  d’actions déjà  vus

Langage  

Utilisation  de  mots  pour  désigner des  concepts,  des  abstractions  ,  des  images  
mentales  d’objets,  d’actions,  etc

Inspiré  de  la  théorie  de  Piage,  résumé  du  site:  http://jbesse.info/s3/devcognitif/

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

24

Jeu,  activités  et  communication
Imitation
Sur  le  coup                                                                        En  différée
• Un  adulte,  par  exemple,  fait  
une  action  et  l’enfant  l’imite  
tout  en  le  regardant

• L’enfant  répète  une  action  
qu’il  a  déjà  vue

• Apprentissage,  
compréhension  et  mise  en  
mémoire  d’un  comportement

• Manipulation  de  
représentations  mentales  et  
appropriation  d’un  
comportement

• Avant  2  ans

• À  partir  de  2  ans

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

25

Jeu,  activités  et  communication
Jeu
Interactif                                      Symbolique                                    Les  deux

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

26

Jeu,  activités  et  communication
Jeu
Interactif                                      Symbolique                                    Les  deux
-­‐Développement  
d’interactions  
sociales

-­‐Appropriation  de  
situations  réelles

-­‐Planification
-­‐Coopération

-­‐Coopération

-­‐Décisions  
communes

-­‐Stratégie
-­‐Appropriation  de  
situations  réelles

-­‐ Identité

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

27

Jeu,  activités  et  communication
— 2  ans:  gribouillage  
—

3  ans:  conscience  de  représentation

—

4  ans:  planifie  le  dessin,  demeure  maladroit

—

4-­‐8  ans:  planifie  le  dessin,  expression,
dessine  ce  qui  est  demandé
PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

28

Jeu,  activités  et  communication
Gribouillage  (2  ans)                                                      Début  de  représentation  (3  ans)

https://shkreugnaki.files.wordpress.com/2012/08/gribouillage11.gif

http://www.enfance-­‐dessins-­‐et-­‐personnalites.ch/slideshow/p011_0_1.jpg

Début  de  planification    (4  ans)                                                      Expression  (4-­‐8  ans)

http://naitreetgrandir.com/documentsng/fiches/images/bg-­‐naitre-­‐grandir-­‐
bienfaits-­‐dessin-­‐3-­‐a-­‐5-­‐ans-­‐1.jpeg

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

http://www.teteamodeler.com/images/illustration/Image/evolution-­‐
dessin-­‐enfant-­‐4.jpg

29

Langage  oral  et  écrit
— Définitions:
—

Langage  oral:  Transmission  orale  (par  la  voix)  d’un  message,  
le  plus  souvent,  dans  un  but  de  communication

—

Langage  écrit:  Transmission  écrite,  à  l’aide  d’un  support,  
d’un  message,  le  plus  souvent,  dans  un  but  de  
communication

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

30

Langage  oral  et  écrit
— Différences  entre  langage  écrit  et  oral:
Langage  oral

Langage  écrit

Modalité  auditive principalement

Modalité  visuelle  principalement

Instantanéité  du  message

Permanence du  message

Suite  de  sons

Permanence des  lettres

Prosodie  

Absence  de  prosodie

Registres variés

Souvent  registre  formel

Bouts de  phrases  possibles

Phrases  complètes

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

31

Langage  oral  et  écrit
— Similarités  entre  langage  écrit  et  oral:
Langage  oral

Langage  écrit

Système  de  symboles

Système de  symboles

Présence de  règles

Présence  de  règles

Transmission d’un  message

Transmission d’un  message

Expression

Expression

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

32

Langage  oral  et  écrit
Langage  écrit
—

Au  début,  lit  lettre  par  lettre  (différent  de  l’oral)

—

Avec  l’expérience,  acquiert  des  images  mentales  des  mots  
écrits

—

Compétence  de  lecture:  reconnaître  un  mot  dans  son  
entièreté

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

33

Langage  oral  et  écrit
— Différence  au  niveau  du  sens:
— À  l’écrit:
— On  ne  peut  pas  avoir  recours  à  la  prosodie/intonation  et  aux  

mouvements  des  mains
— À  l’oral:
—
—

La  prosodie  peut  changer  radicalement  le  sens  d’un  énoncé
Ex:  oui

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

34

Langage  oral  et  écrit
— Systèmes  d’écriture
— Systèmes  alphabétiques
— Systèmes  syllabiques
— Systèmes  avec  symboles  pour  chaque  mot
— Systèmes  oraux
— Plus  de  similarités  mais
— Groupements  de  souffle
— Langues  à  tons

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

35

Tempérament
— Qu’est-­‐ce  qu’on  entend  par  tempérament?

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

36

Tempérament
— 9  caractéristiques  du  comportement
Niveau  d’activité

Régularité/rythmicité

Approche,  recul  et  
premières  réactions

Adaptabilité

Seuil/sensibilité  sensoriels

Intensité  de  réaction

Humeur

Concentration

Persévérance  et  durée  
de  l’attention  

http://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/viefamille/fiche.aspx?doc=ik-­‐naitre-­‐grandir-­‐enfant-­‐personnalite-­‐temperament

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

37

Tempérament
Caractéristique Description  
Niveau  d’activité  

Activité motrice,  inactivité,  période  d’activité  et  d’inactivité

Régularité/rythmicité

Appétit,  veille/sommeil, fonctions  intestinales,  routine

Approche,  recul  et  
premières  réactions

Prudence  ou  intérêt  face  à  de  nouvelles  expériences
Impliqué  dans  le  développement  du  langage

Adaptabilité

Réactions à  long  terme  face  à  la  nouveauté  et  aux  changements

Seuil/sensibilité  
sensoriels

Réactions  vis-­‐à-­‐vis  la  nouveauté  par  rapport  aux  sens  (goût,  texture,  etc)

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

38

Tempérament
— Suite
Caractéristique Description
Intensité  de  réaction

Réactions  émotionnelles  facilement interprétables  ou  pas

Humeur

Comportements agréables  vs  moins  agréables,  attachement,  confiance

Concentration

Lié  au  niveau  d’attention, focus  malgré  les  distractions
Impliqué  dans  le  développement  du  langage

Persévérance et  
durée  de  réaction

Durée  consacrée  à  une  activité  malgré  les  distractions et  les  difficultés
Impliqué  dans  le  développement  du  langage

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

39

Pathologies  du  langage  chez  l’enfant
— Les  troubles  du  langage  chez  l’enfant  sont  
développementaux  
—

La  plupart  du  temps  sont  présents  dès  la  naissance

— Les  troubles  acquis  se  retrouvent  chez  l’adulte
Accidents  (avc)
— Maladies  dégénératives  
—

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

40

Pathologies  du  langage  chez  l’enfant
— Il  existe  plusieurs  pathologies  du  langage  chez  l’enfant
— Dysphasie
— Dyspraxie
— Bégaiement  
— Retard  d’apprentissage
— Trouble  de  lecture/dyslexie

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

41

Pathologies  du  langage  chez  l’enfant
— Certaines  pathologies  affectent  le  langage  oral  et  
d’autres  affectent  le  langage  écrit
— La  production du  langage  peut  être  affectée  et/ou  la  
compréhension du  langage  peut  être  affectée
— La  connaissance  du  message  à  transmettre  peut  être  
affectée  (production)  ou  simplement  sa  réalisation  
(parole)
PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

42

Pathologies  et  interactions
— L’enfant  essaie  d’exprimer  un  message
— L’adulte  essaie  de  comprendre  le  message
— Vice  versa
— La  pathologie  rend  l’échange  plus  difficile  encore

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

43

Pathologies  et  interactions
— La  pathologie  peut  affecter  la  compréhension  de  
l’enfant  ou  bien  sa  production
—

L’enfant  peut  avoir  de  la  difficulté  à  comprendre  ce  que  
l’adulte  dit  ou  veut  dire

—

L’enfant  peut  avoir  de  la  difficulté  à  exprimer  son  
message  à  l’adulte

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

44

Pathologies  et  interactions
— Une  bonne  interaction  demande:
—

De  la  patience  (de  l’adulte  et  de  l’enfant)

—

Des  méthodes  de  communication  variés

— Des  outils variés  peuvent  amener  une  meilleure  
communication  entre  l’enfant  et  l’adulte

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

45

Pathologies  et  limites  du  langage
— Dans  les  cas  de  troubles  langagiers  seulement  (pas  
cognitifs)
—

L’enfant  connaît  le  message  qu’il  veut  transmettre

—

L’enfant  a  une  capacité  de  compréhension  de  notions,  de  
concepts,  etc

— Des  méthodes  de  communication  autre  que  
langagières peuvent  aider
PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

46

Pathologies  et  limites  d’intervention
— Certaines  pathologies  qui  occasionnent  des  troubles  
de  retard  peuvent  être  traitées
— Certaines  pathologies  peuvent  seulement  être  prises  
en  charge
— Certains  retard  peuvent  se  régler  avec  le  temps

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

47

Pathologies  et  limites  d’intervention
— Un  retard est  une  atteinte  fonctionnelle des  
composantes  du  langage
— Un  retard se  manifeste  par  un  décalage entre  le  
développement  observé  par  rapport  au  
développement  habituel/normal

Inspiré  des  diapositives  de  Edith Durand,  Orthophoniste,  pour  le  cours  de  Neuropsychopathologies I,  Hiver  2014

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

48

Pathologies  et  limites  d’intervention
— Un  trouble  primaire  du  langage  est  une  atteinte  
structurelle durable et  sévère du  développement  
langagier
— Il  n’est  pas causé  par  une  lésion,  un  déficit  sensoriel  ou  
intellectuel,  un  trouble  de  personnalité  ou  une  carence  
quelconque

Inspiré  des  diapositives  de  Edith Durand,  Orthophoniste,  pour  le  cours  de  Neuropsychopathologies I,  Hiver  2014

PEF3200Y-­‐Amelia  Manolescu-­‐Université  de  
Montréal

49


Documents similaires


observation du langage et de la communication chez lenfant 1
theories dacquisition du langage
troubles du langage et depistage
bilan de la premiere partie du cours 1
moyens dintervention 1
troubles du langage et depistage des enfants a risque 1


Sur le même sujet..