Ordre des Templiers.pdf


Aperçu du fichier PDF ordre-des-templiers.pdf - page 5/25

Page 1...3 4 56725


Aperçu texte




Robert de Craon.



André de Montbard.



Archambault de Saint-Amand.



Hugues Rigaud.



Payen de Montdidier.



Bernard Rolland.



Geoffroy de Bossoit.

Le premier don (de trente livres de sous angevins) reçu par l’Ordre du Temple vint de Foulque,
comte d’Anjou. Par la suite, Foulque alla en pèlerinage à Jérusalem et en devint le roi.

La recherche de soutien.
Cependant, la notoriété du Temple ne parvenait pas à s’étendre au-delà de la Terre Sainte et
c’est pourquoi Hugues de Payen, accompagné de cinq autres chevaliers (Godefroy de St-Omer,
Payen de Montdidier, Geoffroy de Bossoit, Archambault de St-Amand et Rolland), embarqua pour
l’Occident en 1127 afin de porter un message destiné au pape Honorius II et au moine Bernard.
Fort du soutien du roi Baudoin de Jérusalem, Hugues de Payen avait les trois objectifs suivants :
 Faire reconnaître l’ordre par l’Église et lui donner une règle : rattachés aux chanoines du
Saint-Sépulcre, les chevaliers suivaient comme eux la règle de Saint-Augustin ;
 Donner une légitimité à l’action des Templiers puisque la dénomination de moine-chevalier,
un amalgame d’une nouveauté absolue, pouvait être en contradiction avec les règles de
l’Église et de la société en général ;
 Recruter de nouveaux chevaliers et obtenir des dons qui feraient vivre l’ordre en Terre
Sainte.
La tournée occidentale des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon commença
en Anjou et passa ensuite par le Poitou, la Normandie, l’Angleterre (où ils reçurent de nombreux
dons), la Flandre et enfin la Champagne. Il est à noter que cette démarche d’Hugues de Payns,
accompagné de ces cinq chevaliers et soutenu par le roi de Jérusalem, suivait deux tentatives
infructueuses qui avaient été faites par André de Montbard, probablement en 1120 et 1125.

Le concile de Troyes (13 Janvier 1129).
Arrivant à la fin de sa tournée en Occident et après avoir porté le message du roi de Jérusalem
à Bernard de Clairvaux afin qu’il aide les Templiers à obtenir l’accord et le soutien du pape,
Hugues de Payns participa au concile de Troyes (ainsi nommé parce qu’il s’est déroulé dans la
cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes). Le 13 janvier 1129, le concile s’ouvrit en
présence de nombreuses personnalités religieuses dont le prologue de la Règle primitive du