Mgr Charles Joseph Hefele Histoire des Conciles.pdf


Aperçu du fichier PDF mgr-charles-joseph-hefele-histoire-des-conciles.pdf

Page 1 2 3 456922


Aperçu texte


644

L I V R E XLI

annoncee depuis longtemps l. Vers la mi-septembre 1311, le pape
avec ses cardinaux se rendit d'Avignon a Vienne, ou,le 16 octobre,
s'ouvrit solennellement dans la; aathedrale la premiere session du
eoncile 2 . Clement prit. pdur/texte de son discours ces mots : In
quelques pauvres diables fen pure perte; ici encore, il fallut rendre hommage
aux Templiers. H. Firike, op. cit., t. i, p. 317-320. En Provence, dans les Etats
de 1'Eglisp at dans le royaume de Naples on fit recolte d'aveux compromettants,
mstis en "petit nombre, emanes de gens peu et mal qualifies pour savoir ce
^qu'ils declaraient et a qui la torture suggerait ce qu'ils ne savaient pas
^H. Finke, op. cit., t. i, p. 320-322); a Chypre, 1'ordre fut acquitte. A 1'avenement d'Henri de Lusignan, le pape sollicita la reprise de 1'enquete, et, avant
toute decision juridique, tous les Templiers sur lesquels on put faire main
basse furent noyes et brules. La cause etait entendue. H. Finke, op. cit., t. i,
p. 322-323. (H. L.)
'
•*
1. La bulle d'indiction Regnans in cselis est du 12 aout 1308. Regist. Clement. V,
n. 6293. (H. L.)
2. Vienne, sous-prefecture de 1'Isere; 16 octobre 1311 au 6 mai 1312. Coll.
regia, t. xxvm, col. 701; Baronius-Raynaldi, Annales eccles., ad ann. 1308, n. 1;
1310, n. 41; ad ann. 1311, n. 1-52, 54-55; ad ann. 1312, n. 1-26; Labbe, Concilia,
t. xi, col. 1537-1569 [1579]; Hardouin, Condi, coll., t. vu, col. 1321; Coleti, Concilia,
t. xv, col. 1; Dupuy, Histoire des Templiers, 1751, p. 419-444; N. Alexandre, Hist,
eccles., 1778, t. vm, p. 398-399; Mansi, Concilia, Supplem., t. in, col. 713; Cone,
ampliss. coll., t. xxv, col. 367; A. de Terrebasse, Inscription relative au eoncile
oecumenique de Vienne et a la condamnation des Templiers, dans Revue du Lyonnais,
1857, IIe serie, t. xv, p. 151-156; Falcoz, dans Semaine religieuse de Grenoble,
1869-1870, t. ir, p. 411-416, 427-432, 458-464, 490-496; Th. M. Zigliara, De mente
concilii Viennensis in definiendo dogmate « Unionis animse humanse cum corpore »
deque unitate formas substantialis in homine juxta doctrinam S. Thomse, prsemissa
theoria scholastica de corporum composilione, in-8°, Ronise, 1878; Fr. Ehrle, Zur
Vorgeschichte des Concils von Vienne, dans Archiv fur Literatur-und Kirchengeschiehte des Mittelalters, 1886-1887, t. n, p. 353-416, 672; t. in; p. 1-195; Le meme,
Ein Bruchstuck der Aden des Concils von Vienne, dans Archiv, 1888, t. iv, p. 361470 (memoires presentes par les eveques au eoncile); La philosophic du eoncile de
Vienne, par un ancien directeur de grand seminaire, in-12, Paris, 1890; J. Haller,
Papsttum und Kirchenreform, in-8°, Berlin, 1903, p. 52-73; M. Heber, Gutachten und
Reformschldge /ilr das Vienner Generalconcil, 1311-1312, in-8°, Leipzig, 1896;
J. Duffour, Doleances des eveques gascons au eoncile de Vienne (1311), dans Revue de
Gascogne, 1905, p. 244-259; E. Goller, Die Gravamina auf dem Konzil von Vienne
und ihre literarische Ueberlieferung, dans Festgabe enthaltend vornehmlich Vorrefor motions geschichtliche Forschungen, Heinrich Finke gewidmet, in-8°, Miinster,
1904, p. 197-221; H. Finke, Papsttum und Untergang des Templerordens, t. i,
p. 345 sq.; t. n, p. 230-306 (les tres interessants rapports des ambassadeurs aragonais sur le eoncile et les reponses du roi Jayme II d'Aragon); G. Mollat, Les
doleances du clerge de la province de Sens au eoncile de Vienne (1311-1312), dans
Revue d'hist. eccles., 1905, t. vi, p. 319-326; G. Lizerand, Clement V et Philippe le
Bel, in-8°, Paris, 1910, p. 250-340. (H. L.)