Diagnostic mis en ligne .pdf



Nom original: Diagnostic-mis-en-ligne.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / 3-Heights(TM) PDF Optimization Shell 4.7.19.0 (http://www.pdf-tools.com), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/10/2016 à 07:11, depuis l'adresse IP 5.51.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 350 fois.
Taille du document: 8.5 Mo (176 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LA FRANCE
QUI SUBIT
Restitution du diagnostic de la France

S T R A S B O U R G 0 4 O C T. 2 0 1 6

Un diagnostic, trois événements
Proactively
STRA
SBOURG 04
visualize

O C T.

Qu’est-il arrivé
à la vie engagée?

L E M A N S 1 1 O C T.

Distinctively
plagiarize.

Qu’est devenue
notre vie quotidienne?

Assertively
M O N T P E L L I Esupply.
R 1 8 O C T.

Où en est 

notre vie ensemble ?

Sommaire

01
02
03

pourquoi un diagnostic ?

quel diagnostic ?
des symptômes aux causes

01

pourquoi un diagnostic ?

pourquoi si peu d actions depuis trente ans ?

I l fa u t c o m m e n c e r p a r s e p o s e r c e t t e q u e s t i o n

Un problème de volonté ?

No n .

Un problème de manque d’idées ?

No n .

Un problème qui viendrait 

des Français?

ça ne vient pas
non plus d’eux

il est impossible de se mettre d accord
sur l endroit où aller si l’on n est pas
d accord sur l endroit d où on part.
nous avons besoin d un consensus
sur le diagnostic.
Mais alors, pourquoi n’en avons-nous pas?

Il y a une défaillance politique
sur ce sujet :
les responsables politiques pensent ne pas
en avoir besoin, voire préfèrent l’éviter.

Le diagnostic ne fait pas assez débat lors
des campagnes électorales.

Pourquoi ce diagnostic ?

Comment rendre compte de l’état de la France et des
Français ?

Comment raconter 66 millions de situations
individuelles, dans plus de 36 000 communes ?

› Il faut étudier les sondages
LES DÉTERMINANTS
DU VOTE 

À L’ÉLECTI ON
PRÉSIDENTIELLE 

DE 2017
Q u e s t i o n : d i r i e z - vo u s 

que pour chacun des sujets
suivants il va compter
beaucoup, assez, p eu ou pas
du tout dans votre vote lors
de l’élection présidentielle
de l’année prochaine…?
% de réponses
“Bea uc oup ”
*S o n da g e I fo p po ur A tl a nti co, réal isé
p a r i nte rn et du 21 j ui ll e t a u 25
juillet 2016 auprès d’un échantillon
n a ti o n al re p rése ntat if de 965
pe rs on nes .

67%

L A L U T T E C O N T R E L E T E R RO R I S M E
L A L U T T E C O N T R E L E C H Ô M AG E 

ET LA R ELAN CE DE L’ACTIV ITÉ ÉCON OMIQUE EN FRA NCE

60%
51%

L A L U T T E C O N T R E L A D É L I N Q UA N C E

50%

L E N I V E AU D E S I M P Ô T S

49%

LA QUESTION DES MIGRANTS

42%

L’ É D U C AT I O N N AT I O N A L E E T L’ I N S T RU C T I O N C I V I Q U E

36%

L’ I N T É G R AT I O N D E S I M M I G R É S

32%

L E F O N C T I O N N E M E N T D E L’ U N I O N E U RO P É E N N E

32%

L A C O N C U R R E N C E AV E C L E S PAYS O Ù L A M A I N D ’ Œ U V R E
EST M OINS CHÈRE DAN S LE C ADRE DE LA MONDIA LISAT ION

32%

L A P ROT E C T I O N D E L’ E N V I RO N N E M E N T
ET LA L UT TE CON TR E LE DÉR ÈGLEMEN T CL IMAT IQUE

27%

L’ E N C A D R E M E N T D U S E C T E U R D E L A F I N A N C E

› Il est nécessaire d’étudier les statistiques

10% de chômage en moyenne, mais 8% à Paris, 22% à Béziers et 29% à Saint-Denis, à la Réunion.
La baisse de l’espérance de vie observée en 2015 était due pour l’essentiel à une épidémie de grippe.
3% d’agriculteurs, c’est leur poids dans la population active : avec leurs familles, c’est beaucoup plus dans la

population tout court !!

Il faut s’informer
Annonce des titres du journal télévisé 

d e 2 0 h d e T F 1 d u 2 o c t o b re :

TERRORISME, INTEMPÉRIES, JEUX OLYMPIQUES,
ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE, CULTURE
ET CHASSE EN LOUISIANE
Annonce des titres du journal télévisé de 20h de France
2 du 2 octobre :

TERRORISME, BREXIT, ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE,
TOURISME, MONDIAL DE L’AUTOMOBILE ET CINÉMA

Mais on peut aller plus loin

Parler aux experts (ceux qui prennent 

le temps d ’étudier un sujet en profondeur, loin du rythme
effréné de l’actualité).

Et nous parler directement, à nous, aux premiers
concernés, aux Français !

Nos experts
Plus de 200 spécialistes
8 pôles
25 groupes de travail
Plus de 1000 notes déjà reçues

Les premiers concernés : 

La Grande Marche
600 coordinateurs
5000 volontaires
300 000 portes frappées
100 000 conversations
25 000 questionnaires remplis
3 mois d’échanges
14 minutes de conversation en moyenne,
mais jusqu’à 2h !

Nous sommes allés partout…

Et y compr is
d a n s l e s o u t re m e r, e t m ê m e
c hez les
Français de
l’étra n ger.
Et nous avons
parlé à tout le
monde, et y
compr is à des
gen s q u i
n’étaient pas
d ’ a c c o rd a v e c
nous !

C’est une approche complémentaire

Chez les gens
On a posé aux
gen s d es
questions dont
ils so n t l es
seul s à av o ir la
rép o ns e ,
puisqu’on leur
a demandé
comment estce que e u x
voie nt les
c hoses .

Avec des questions ouvertes
Et auprès des premiers concernés

Que faire de tout cela?

Un traitement 

innovant 

des points de vue 

recueillis Grâce aux nouvelles technologies

Un exemple : le top 5 des réponses à la
question « Qu’est-ce qui 

ne marche pas, en France ? »
1. Le Système éducatif
2. La politique
3. La protection sociale
4. L’économie
5. L’accès à l’emploi

Et par âge…

Vo ilà p o u rq u o i
nous voulons
parler de la
« v ie
engagé e  ».

ÂGE

T H É M AT I Q U E

15 › 20 ans

Système éducatif / politique 

/ économie

20 › 30 ans

Système éducatif/ politique
/ protection sociale

30 › 40 ans

Protection sociale / système éducatif
/ économie

40 › 50 ans

Système éducatif / politique / économie

50 › 60 ans

Protection sociale/ économie / politique

60 › 70 ans

Protection sociale / politique / économie

70 › 80 ans

Protection sociale / politique
/ système éducatif

+ de 80 ans

Protection sociale / politique 

/ accès à l’emploi

Pas seulement des thématiques…

SOLIDARITÉ

INTÉGRIT É

RESPECT
DES
ENG AGEM ENTS

ÉCOUTE

TR AVAIL

AUTOR ITÉ

TRANS PARENCE

PRISE
DE
D É CI S IO N

SENS DES
RÉALITÉS

C OU R AG E

JUST ICE
C OH É R EN C E

No us a vo ns id ent ifié éga l em en t d e s a s p i ra t i on s d e c omp or tement, des valeur s , et pas s eulement des
thématiques .

Des résultats en accès libre sur :
www.en-marche.fr

Le do cu m ent qui regro up e to us l e s r é s u l t a t s d e l a Gran d e M arc he analys és par la s tar t-up es t
d i s p o n i b l e s u r w w w. e n - m a r c h e . f r

c est donc un diagnostic engagé
L a G rand e Ma r c he , c e n ’e st p a s u n e p h ot ograp hie c l ini q ue de la s ituatio n. C’ es t
u n re s s e n t i . M a i s c ’ e s t c e q u i n o u s p e r m e t d e p a r l e r à l a p re m i è re p e r s o n n e d u
p l u r i e l , e t d e d i re «   n o u s   » a u n o m d e t o u s l e s Fra n ç a i s .

02

quel diagnostic ?
No u s so m m es p ar t is de s 2 5 0 0 0 ¼ d ’ heu re de c onv e r s a tio n po ur
d é c r i re n o t re p a y s e t n o t re s o c i é t é t e l s q u ’ o n n o u s l e s a ra c o n t é s ,
e t t e ls q u e n o u s les a v o ns en ten d us .

LA VIE QUOTIDIENNE

LA VIE EN SEMBLE

LA VIE ENGAGÉE

LA VIE
QUOTIDIENNE

01

nous avons le sentiment d être
devenus inutiles

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Ce n’est pas
forcément
instin c t if , p ar ce
que le point de
dépar t de la
discussion est
so uven t a s s ez
positif.



Je vais commencer ma carrière 

alors j’ai tous les espoirs.
ÉLODIE • 22 ans • Var

Mon plus grand espoir ? 

De continuer à travailler.
SYLVIE • 50 ans • Pantin

Pouvoir m'épanouir dans mon travail, 

trouver du sens dans ce que je fais.
ANTOINE • 27 ans

On a confiance en nous, on est bosseurs, 

on est positifs. La société finira par
se remettre en question pour qu'on 

puisse évoluer.
NICOLAS • 39 ans • Lyon

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

C’est-à-dire que
nous voulons que
n o t re t ra v a i l n o u s
p e r m e t t e d e v i v re ,
b i e n s û r, m a i s
éga lem en t d e
p rog re s s e r e t
sur tou t d e no u s
ép an ou ir.

No us vo ul on s cro i re
d a n s l e t ra va i l…

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Mais , tro p s o u vent ,
le trava il n e p erm et
p l u s c e l a . D ’ a b o rd
év ide mm ent p ou r
tous ceux d’entre
nous qui n’en ont
pas malgré, dans
l’im m en se m a jo r it é
d e s c a s , n o t re
volon t é et n os
effo r t s .



J'ai peur de ne pas trouver ma place dans 

la société car on donne peu de chances 

aux jeunes sans expérience.
DAVID • 24 ans • Lyon

Je vais de CDD en CDD depuis 4 ans.
LUDIVINE • Loire-Atlantique

On ne propose que des CDD. On ne peut 

pas concrétiser certains projets.
LUCILE • Isère

Ce qui m’inquiète le plus, c’est le cercle 

vicieux du CDD en continu qui semble 

être une constante.
PAULINE • 25 ans

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles



Grosse dépression due à la perte 

de mon emploi.
CAROLINE • 58 ans • Oise

Ne pas trouver de travail en portant 

le voile m'inquiète…
NASSIMA • 25 ans • Seine Saint Denis

J’étais devenu trop vieux et trop cher 

pour mon employeur. Je suis très pessimiste pour
l'avenir.
PHILIPPE • 53 ans • Nantes

Le départ en retraite m'inquiète beaucoup. Quelle
utilisation faire de ce temps pour 

être utile aux autres ?
CHARLOTTE • Evreux • 59 ans

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

On a du mal à vivre .
On ne peut pas faire
d e p ro j e t s .
On ne peut pas
a n t i c i p e r, s e p ro j e t e r.
On est bloqué.

LO RS Q U E N O U S S O M M E S P R I V E S
D’ EM P LOI M ALG R É NOS EFFO RTS,
NO US NE 

NO US SE NTO NS PAS À N OTR E
P L AC E D A N S L A S O C I É T É .

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Le s im pres si on s que
vou s ven ez d e lire
ne sont évidemment
pas que des
im p re ss io ns .
Ce ne sont pas non
plus des exceptions.
Et ça ne date pas
d ’ h i e r.

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Mêm e à d ip lô m e
ég al.
Et même à CV égal.

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles
Mais le s ent i m ent
d’inutilité qui est un
des enseignements
très for ts de la
Grand e M a rc he
n’est pas seulement
rése r vé à ce ux qui
n’ont pas d’emploi.
Pa r c e q u e m ê m e
lo r s qu’ on a un
travail, on ne sent
p a s fo r c é m e n t
h e u re u x .



Ce qui m'inquiète le plus, c'est l'ennui, 

les bullshit jobs.
QUENTIN • 24 ans

Il n’y a plus de reconnaissance.
SOPHIE • 48 ans • Cadre • Paris

Il n’y a plus de dialogue.
PATRICK • 66 ans • Seine Maritime

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

C’est terr ible de
penser que le
dévouement que
l’o n p eu t a v oi r ne
c hangera r ien.
C’est pour tant le
quotidien de
b e a u c o u p d ’ e n t re
nous.



Mon inquiétude ? Ne pas avoir d'évolution 

de carrière à espérer.
LOUISE • 31 ans • Seine et Marne

J'ai peur de m'enfermer dans mon travail, 

au sens de ne pas pouvoir évoluer
professionnellement et de développer 

mes compétences et savoirs.
ROMAIN • Haut de Seine • 28 ans

Quel que soit votre investissement, 

dans l'éducation nationale, il n'est 

jamais reconnu.
ÉMILIE • 48 ans • Professeur

Je suis difficilement reclassable car très spécialisé
dans la dentelle… J'ai peur
de rester sur la touche.
LOÏC • 49 ans • Angers

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles
No us n ’ a vo n s pas
l’im p re ss io n d e t ro p
d e m a n d e r. N o u s
vou lo ns des c ho s es
sim p les .
Un métier qui ait un
sens , o ù o n es t
re c o n n u s p a r s e s
collègues et par sa
d i re c t i o n , o ù l ’ o n a
des chances de
p rog re s s e r, à
p ro p o r t i o n d e n o s
mérites et de nos
effo r t s .

m ê m e a ve c u n e m p l o i , 

nous sommes nombreux 

à s o u f f r i r d e l ’a b s e n c e 

d e re c o n n a i s s a n c e e t d e p e r s p e c t i ve s

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

C’est sûrement pour
cela aussi que nous
so m mes a b se nt s de
n o t re t ra v a i l p l u s d e
trois semaines par
a n e n m oye n n e !

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Quelle honteuse
exc ep t io n
franç a is e !

pour beaucoup, le travail ne permet
plus l émancipation
Le s en t i m en t d’ êt re dev e nus i n ut i les : vo ilà la no uv e lle
f r us t ra t i on de n o tre s o c iét é.

02

nouvelles injustices : nous avons
le sentiment que nos vies sont empêchées
C’est le deuxième grand élément qui nous a frappé pendant la
«  Gra n d e M a rc he  ».

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées



Je suis le petit-fils de deux couples d'agriculteurs
vivant au fin fond de la campagne et ayant eu
l'électricité en 1973 ! Mes parents ont pu être
libres de faire ce qu'ils voulaient, moi de même,
et aujourd'hui la France m'a donné la liberté de
faire des études, de créer mes 2 entreprises.
PAUL • Loire-Atlantique

Mon plus grand espoir, c’est de pouvoir changer
d'entreprise et de milieu professionnel sans
toutes ces barrières 

(âge, formation…).

D’abord, que
vou lo n s- n ou s ?

LAURENT • 45 ans • Indre-et-Loire

Mon plus grand espoir, c’est la liberté 

de pouvoir choisir ma vie avec les outils 

de la société.
SARAH • 31 ans • Paris

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées
On veut simplement
p o u v o i r c ro i re q u e
tout n'est pas
d é fi n i t i v e m e n t j o u é
très vite , que si
nous le voulons
nous pouvons
enco re c han ger le
cour s de notre vie .
D’où qu’on vienne
et qu o i q u’ o n ait
fait avant.

No us avo ns l a vo lo n té 

d e c h o i s i r n o s v i e s e t d e p o u vo i r
rebondir.

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

Mais que n o us o nt
rép o nd u l es
personnes chez qui
nous sommes allés
frap p er ?



Ce qui ne marche pas ? Le culte 

du diplôme en lieu et place du mérite 

et de l'expérience acquise.
ÉMILIE • Paris

Les talents sont sacrifiés sur l’autel 

du diplôme.
NICOLAS • Haute-Garonne

Les voies professionnelles sont bien faites 

mais vous ferment beaucoup de portes.
ELOÏSE • Etudiante • 21 ans

En ayant un diplôme de lettres modernes, 

je ne peux pas faire du journalisme.
MAGALI • 39 ans • Yvelines

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

P re s q u e t o u t e n o t re
vie futu re d ép end
de ce qu’on a
o b t e n u o u ra t é à
10, 15 ou 20 ans .

No us somm es emp êchés so ci a l ement :
l es desti ns son t sc ell és p ar l es
d i p l ô m e s…

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

No us so m m es t ro p
so uven t t ra it é s
comme de simples
exécut ant s , alo r s
que nous avons été
formés pour faire
bien plus que cela.

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

Et que dire en plus
de l’étiquette
attachée à chaque
niveau de diplôme?
Comment ne pas
trouver cela
inj us t e? !


Aperçu du document Diagnostic-mis-en-ligne.pdf - page 1/176
 
Diagnostic-mis-en-ligne.pdf - page 2/176
Diagnostic-mis-en-ligne.pdf - page 3/176
Diagnostic-mis-en-ligne.pdf - page 4/176
Diagnostic-mis-en-ligne.pdf - page 5/176
Diagnostic-mis-en-ligne.pdf - page 6/176
 




Télécharger le fichier (PDF)


Diagnostic-mis-en-ligne.pdf (PDF, 8.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


note 6 pilotage sys edu
ra hlr 2013 web light
programme accompagnement terminalestss
fichier pdf sans nom 5
lettre ct du 06mars 2015 snspp pats fo 78
tract 22 mars medicosocial

Sur le même sujet..