Diagnostic mis en ligne .pdf



Nom original: Diagnostic-mis-en-ligne.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / 3-Heights(TM) PDF Optimization Shell 4.7.19.0 (http://www.pdf-tools.com), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/10/2016 à 07:11, depuis l'adresse IP 5.51.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 290 fois.
Taille du document: 8.5 Mo (176 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LA FRANCE
QUI SUBIT
Restitution du diagnostic de la France

S T R A S B O U R G 0 4 O C T. 2 0 1 6

Un diagnostic, trois événements
Proactively
STRA
SBOURG 04
visualize

O C T.

Qu’est-il arrivé
à la vie engagée?

L E M A N S 1 1 O C T.

Distinctively
plagiarize.

Qu’est devenue
notre vie quotidienne?

Assertively
M O N T P E L L I Esupply.
R 1 8 O C T.

Où en est 

notre vie ensemble ?

Sommaire

01
02
03

pourquoi un diagnostic ?

quel diagnostic ?
des symptômes aux causes

01

pourquoi un diagnostic ?

pourquoi si peu d actions depuis trente ans ?

I l fa u t c o m m e n c e r p a r s e p o s e r c e t t e q u e s t i o n

Un problème de volonté ?

No n .

Un problème de manque d’idées ?

No n .

Un problème qui viendrait 

des Français?

ça ne vient pas
non plus d’eux

il est impossible de se mettre d accord
sur l endroit où aller si l’on n est pas
d accord sur l endroit d où on part.
nous avons besoin d un consensus
sur le diagnostic.
Mais alors, pourquoi n’en avons-nous pas?

Il y a une défaillance politique
sur ce sujet :
les responsables politiques pensent ne pas
en avoir besoin, voire préfèrent l’éviter.

Le diagnostic ne fait pas assez débat lors
des campagnes électorales.

Pourquoi ce diagnostic ?

Comment rendre compte de l’état de la France et des
Français ?

Comment raconter 66 millions de situations
individuelles, dans plus de 36 000 communes ?

› Il faut étudier les sondages
LES DÉTERMINANTS
DU VOTE 

À L’ÉLECTI ON
PRÉSIDENTIELLE 

DE 2017
Q u e s t i o n : d i r i e z - vo u s 

que pour chacun des sujets
suivants il va compter
beaucoup, assez, p eu ou pas
du tout dans votre vote lors
de l’élection présidentielle
de l’année prochaine…?
% de réponses
“Bea uc oup ”
*S o n da g e I fo p po ur A tl a nti co, réal isé
p a r i nte rn et du 21 j ui ll e t a u 25
juillet 2016 auprès d’un échantillon
n a ti o n al re p rése ntat if de 965
pe rs on nes .

67%

L A L U T T E C O N T R E L E T E R RO R I S M E
L A L U T T E C O N T R E L E C H Ô M AG E 

ET LA R ELAN CE DE L’ACTIV ITÉ ÉCON OMIQUE EN FRA NCE

60%
51%

L A L U T T E C O N T R E L A D É L I N Q UA N C E

50%

L E N I V E AU D E S I M P Ô T S

49%

LA QUESTION DES MIGRANTS

42%

L’ É D U C AT I O N N AT I O N A L E E T L’ I N S T RU C T I O N C I V I Q U E

36%

L’ I N T É G R AT I O N D E S I M M I G R É S

32%

L E F O N C T I O N N E M E N T D E L’ U N I O N E U RO P É E N N E

32%

L A C O N C U R R E N C E AV E C L E S PAYS O Ù L A M A I N D ’ Œ U V R E
EST M OINS CHÈRE DAN S LE C ADRE DE LA MONDIA LISAT ION

32%

L A P ROT E C T I O N D E L’ E N V I RO N N E M E N T
ET LA L UT TE CON TR E LE DÉR ÈGLEMEN T CL IMAT IQUE

27%

L’ E N C A D R E M E N T D U S E C T E U R D E L A F I N A N C E

› Il est nécessaire d’étudier les statistiques

10% de chômage en moyenne, mais 8% à Paris, 22% à Béziers et 29% à Saint-Denis, à la Réunion.
La baisse de l’espérance de vie observée en 2015 était due pour l’essentiel à une épidémie de grippe.
3% d’agriculteurs, c’est leur poids dans la population active : avec leurs familles, c’est beaucoup plus dans la

population tout court !!

Il faut s’informer
Annonce des titres du journal télévisé 

d e 2 0 h d e T F 1 d u 2 o c t o b re :

TERRORISME, INTEMPÉRIES, JEUX OLYMPIQUES,
ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE, CULTURE
ET CHASSE EN LOUISIANE
Annonce des titres du journal télévisé de 20h de France
2 du 2 octobre :

TERRORISME, BREXIT, ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE,
TOURISME, MONDIAL DE L’AUTOMOBILE ET CINÉMA

Mais on peut aller plus loin

Parler aux experts (ceux qui prennent 

le temps d ’étudier un sujet en profondeur, loin du rythme
effréné de l’actualité).

Et nous parler directement, à nous, aux premiers
concernés, aux Français !

Nos experts
Plus de 200 spécialistes
8 pôles
25 groupes de travail
Plus de 1000 notes déjà reçues

Les premiers concernés : 

La Grande Marche
600 coordinateurs
5000 volontaires
300 000 portes frappées
100 000 conversations
25 000 questionnaires remplis
3 mois d’échanges
14 minutes de conversation en moyenne,
mais jusqu’à 2h !

Nous sommes allés partout…

Et y compr is
d a n s l e s o u t re m e r, e t m ê m e
c hez les
Français de
l’étra n ger.
Et nous avons
parlé à tout le
monde, et y
compr is à des
gen s q u i
n’étaient pas
d ’ a c c o rd a v e c
nous !

C’est une approche complémentaire

Chez les gens
On a posé aux
gen s d es
questions dont
ils so n t l es
seul s à av o ir la
rép o ns e ,
puisqu’on leur
a demandé
comment estce que e u x
voie nt les
c hoses .

Avec des questions ouvertes
Et auprès des premiers concernés

Que faire de tout cela?

Un traitement 

innovant 

des points de vue 

recueillis Grâce aux nouvelles technologies

Un exemple : le top 5 des réponses à la
question « Qu’est-ce qui 

ne marche pas, en France ? »
1. Le Système éducatif
2. La politique
3. La protection sociale
4. L’économie
5. L’accès à l’emploi

Et par âge…

Vo ilà p o u rq u o i
nous voulons
parler de la
« v ie
engagé e  ».

ÂGE

T H É M AT I Q U E

15 › 20 ans

Système éducatif / politique 

/ économie

20 › 30 ans

Système éducatif/ politique
/ protection sociale

30 › 40 ans

Protection sociale / système éducatif
/ économie

40 › 50 ans

Système éducatif / politique / économie

50 › 60 ans

Protection sociale/ économie / politique

60 › 70 ans

Protection sociale / politique / économie

70 › 80 ans

Protection sociale / politique
/ système éducatif

+ de 80 ans

Protection sociale / politique 

/ accès à l’emploi

Pas seulement des thématiques…

SOLIDARITÉ

INTÉGRIT É

RESPECT
DES
ENG AGEM ENTS

ÉCOUTE

TR AVAIL

AUTOR ITÉ

TRANS PARENCE

PRISE
DE
D É CI S IO N

SENS DES
RÉALITÉS

C OU R AG E

JUST ICE
C OH É R EN C E

No us a vo ns id ent ifié éga l em en t d e s a s p i ra t i on s d e c omp or tement, des valeur s , et pas s eulement des
thématiques .

Des résultats en accès libre sur :
www.en-marche.fr

Le do cu m ent qui regro up e to us l e s r é s u l t a t s d e l a Gran d e M arc he analys és par la s tar t-up es t
d i s p o n i b l e s u r w w w. e n - m a r c h e . f r

c est donc un diagnostic engagé
L a G rand e Ma r c he , c e n ’e st p a s u n e p h ot ograp hie c l ini q ue de la s ituatio n. C’ es t
u n re s s e n t i . M a i s c ’ e s t c e q u i n o u s p e r m e t d e p a r l e r à l a p re m i è re p e r s o n n e d u
p l u r i e l , e t d e d i re «   n o u s   » a u n o m d e t o u s l e s Fra n ç a i s .

02

quel diagnostic ?
No u s so m m es p ar t is de s 2 5 0 0 0 ¼ d ’ heu re de c onv e r s a tio n po ur
d é c r i re n o t re p a y s e t n o t re s o c i é t é t e l s q u ’ o n n o u s l e s a ra c o n t é s ,
e t t e ls q u e n o u s les a v o ns en ten d us .

LA VIE QUOTIDIENNE

LA VIE EN SEMBLE

LA VIE ENGAGÉE

LA VIE
QUOTIDIENNE

01

nous avons le sentiment d être
devenus inutiles

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Ce n’est pas
forcément
instin c t if , p ar ce
que le point de
dépar t de la
discussion est
so uven t a s s ez
positif.



Je vais commencer ma carrière 

alors j’ai tous les espoirs.
ÉLODIE • 22 ans • Var

Mon plus grand espoir ? 

De continuer à travailler.
SYLVIE • 50 ans • Pantin

Pouvoir m'épanouir dans mon travail, 

trouver du sens dans ce que je fais.
ANTOINE • 27 ans

On a confiance en nous, on est bosseurs, 

on est positifs. La société finira par
se remettre en question pour qu'on 

puisse évoluer.
NICOLAS • 39 ans • Lyon

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

C’est-à-dire que
nous voulons que
n o t re t ra v a i l n o u s
p e r m e t t e d e v i v re ,
b i e n s û r, m a i s
éga lem en t d e
p rog re s s e r e t
sur tou t d e no u s
ép an ou ir.

No us vo ul on s cro i re
d a n s l e t ra va i l…

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Mais , tro p s o u vent ,
le trava il n e p erm et
p l u s c e l a . D ’ a b o rd
év ide mm ent p ou r
tous ceux d’entre
nous qui n’en ont
pas malgré, dans
l’im m en se m a jo r it é
d e s c a s , n o t re
volon t é et n os
effo r t s .



J'ai peur de ne pas trouver ma place dans 

la société car on donne peu de chances 

aux jeunes sans expérience.
DAVID • 24 ans • Lyon

Je vais de CDD en CDD depuis 4 ans.
LUDIVINE • Loire-Atlantique

On ne propose que des CDD. On ne peut 

pas concrétiser certains projets.
LUCILE • Isère

Ce qui m’inquiète le plus, c’est le cercle 

vicieux du CDD en continu qui semble 

être une constante.
PAULINE • 25 ans

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles



Grosse dépression due à la perte 

de mon emploi.
CAROLINE • 58 ans • Oise

Ne pas trouver de travail en portant 

le voile m'inquiète…
NASSIMA • 25 ans • Seine Saint Denis

J’étais devenu trop vieux et trop cher 

pour mon employeur. Je suis très pessimiste pour
l'avenir.
PHILIPPE • 53 ans • Nantes

Le départ en retraite m'inquiète beaucoup. Quelle
utilisation faire de ce temps pour 

être utile aux autres ?
CHARLOTTE • Evreux • 59 ans

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

On a du mal à vivre .
On ne peut pas faire
d e p ro j e t s .
On ne peut pas
a n t i c i p e r, s e p ro j e t e r.
On est bloqué.

LO RS Q U E N O U S S O M M E S P R I V E S
D’ EM P LOI M ALG R É NOS EFFO RTS,
NO US NE 

NO US SE NTO NS PAS À N OTR E
P L AC E D A N S L A S O C I É T É .

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Le s im pres si on s que
vou s ven ez d e lire
ne sont évidemment
pas que des
im p re ss io ns .
Ce ne sont pas non
plus des exceptions.
Et ça ne date pas
d ’ h i e r.

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Mêm e à d ip lô m e
ég al.
Et même à CV égal.

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles
Mais le s ent i m ent
d’inutilité qui est un
des enseignements
très for ts de la
Grand e M a rc he
n’est pas seulement
rése r vé à ce ux qui
n’ont pas d’emploi.
Pa r c e q u e m ê m e
lo r s qu’ on a un
travail, on ne sent
p a s fo r c é m e n t
h e u re u x .



Ce qui m'inquiète le plus, c'est l'ennui, 

les bullshit jobs.
QUENTIN • 24 ans

Il n’y a plus de reconnaissance.
SOPHIE • 48 ans • Cadre • Paris

Il n’y a plus de dialogue.
PATRICK • 66 ans • Seine Maritime

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

C’est terr ible de
penser que le
dévouement que
l’o n p eu t a v oi r ne
c hangera r ien.
C’est pour tant le
quotidien de
b e a u c o u p d ’ e n t re
nous.



Mon inquiétude ? Ne pas avoir d'évolution 

de carrière à espérer.
LOUISE • 31 ans • Seine et Marne

J'ai peur de m'enfermer dans mon travail, 

au sens de ne pas pouvoir évoluer
professionnellement et de développer 

mes compétences et savoirs.
ROMAIN • Haut de Seine • 28 ans

Quel que soit votre investissement, 

dans l'éducation nationale, il n'est 

jamais reconnu.
ÉMILIE • 48 ans • Professeur

Je suis difficilement reclassable car très spécialisé
dans la dentelle… J'ai peur
de rester sur la touche.
LOÏC • 49 ans • Angers

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles
No us n ’ a vo n s pas
l’im p re ss io n d e t ro p
d e m a n d e r. N o u s
vou lo ns des c ho s es
sim p les .
Un métier qui ait un
sens , o ù o n es t
re c o n n u s p a r s e s
collègues et par sa
d i re c t i o n , o ù l ’ o n a
des chances de
p rog re s s e r, à
p ro p o r t i o n d e n o s
mérites et de nos
effo r t s .

m ê m e a ve c u n e m p l o i , 

nous sommes nombreux 

à s o u f f r i r d e l ’a b s e n c e 

d e re c o n n a i s s a n c e e t d e p e r s p e c t i ve s

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

C’est sûrement pour
cela aussi que nous
so m mes a b se nt s de
n o t re t ra v a i l p l u s d e
trois semaines par
a n e n m oye n n e !

L A V I E QU OT I D I E N N E

01

nous avons 

le sentiment d’être
devenus inutiles

Quelle honteuse
exc ep t io n
franç a is e !

pour beaucoup, le travail ne permet
plus l émancipation
Le s en t i m en t d’ êt re dev e nus i n ut i les : vo ilà la no uv e lle
f r us t ra t i on de n o tre s o c iét é.

02

nouvelles injustices : nous avons
le sentiment que nos vies sont empêchées
C’est le deuxième grand élément qui nous a frappé pendant la
«  Gra n d e M a rc he  ».

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées



Je suis le petit-fils de deux couples d'agriculteurs
vivant au fin fond de la campagne et ayant eu
l'électricité en 1973 ! Mes parents ont pu être
libres de faire ce qu'ils voulaient, moi de même,
et aujourd'hui la France m'a donné la liberté de
faire des études, de créer mes 2 entreprises.
PAUL • Loire-Atlantique

Mon plus grand espoir, c’est de pouvoir changer
d'entreprise et de milieu professionnel sans
toutes ces barrières 

(âge, formation…).

D’abord, que
vou lo n s- n ou s ?

LAURENT • 45 ans • Indre-et-Loire

Mon plus grand espoir, c’est la liberté 

de pouvoir choisir ma vie avec les outils 

de la société.
SARAH • 31 ans • Paris

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées
On veut simplement
p o u v o i r c ro i re q u e
tout n'est pas
d é fi n i t i v e m e n t j o u é
très vite , que si
nous le voulons
nous pouvons
enco re c han ger le
cour s de notre vie .
D’où qu’on vienne
et qu o i q u’ o n ait
fait avant.

No us avo ns l a vo lo n té 

d e c h o i s i r n o s v i e s e t d e p o u vo i r
rebondir.

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

Mais que n o us o nt
rép o nd u l es
personnes chez qui
nous sommes allés
frap p er ?



Ce qui ne marche pas ? Le culte 

du diplôme en lieu et place du mérite 

et de l'expérience acquise.
ÉMILIE • Paris

Les talents sont sacrifiés sur l’autel 

du diplôme.
NICOLAS • Haute-Garonne

Les voies professionnelles sont bien faites 

mais vous ferment beaucoup de portes.
ELOÏSE • Etudiante • 21 ans

En ayant un diplôme de lettres modernes, 

je ne peux pas faire du journalisme.
MAGALI • 39 ans • Yvelines

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

P re s q u e t o u t e n o t re
vie futu re d ép end
de ce qu’on a
o b t e n u o u ra t é à
10, 15 ou 20 ans .

No us somm es emp êchés so ci a l ement :
l es desti ns son t sc ell és p ar l es
d i p l ô m e s…

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

No us so m m es t ro p
so uven t t ra it é s
comme de simples
exécut ant s , alo r s
que nous avons été
formés pour faire
bien plus que cela.

L A V I E QU OT I D I E N N E

02

nous avons 

le sentiment que
nos vies sont
empêchées

Et que dire en plus
de l’étiquette
attachée à chaque
niveau de diplôme?
Comment ne pas
trouver cela
inj us t e? !



Télécharger le fichier (PDF)









Documents similaires


le systeme de protection sociale americain
journal de mandat 2012 2017
expose dps les specificites du systeme francais
fiche education
economie du budget
info 72