Magazine 2016 W465 .pdf



Nom original: Magazine 2016 W465.pdfTitre: Magazine 2016 W465Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 01/11/2016 à 18:18, depuis l'adresse IP 90.105.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1359 fois.
Taille du document: 4.2 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 465

AMPHOTOSPORTS

N° 465

DAYINSURE WALES RALLY GB
Douzième (13) manche FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 27 au 30 octobre
WRC, WRC2, WRC3 et J-WRC
Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA s’imposent au Pays de Galles mais les stars de ce rallye resteront Ott TÄNAK et Raigo MOLDER leurs
seconds, vainqueurs de douze spéciales contre sept aux vainqueurs.
vainqueurs. Les Champions du Monde faisant surtout la différence lors des deux
premiers jours. Thierry NEUVILLE et Nicolas GILSOUL complétaient le podium sans pouvoir faire mieux. Hayden Paddon (John Kennard), Kris
Meeke (Paul Nagle), Dani Sordo (Marc Marti), Jari--Matti Latvala (Mikka Anttila), Mads Østberg (Ola Floene) complétaient le top huit devant
deva les
Français Stéphane Lefebvre (Gilles De Turkheim)) et Eric Camilli (Benjamin Veillas).
WRC2 : Victoire indiscutable pour les finlandais Esapekka LAPPI et Janne FERM qui auront dominé le rallye du début à la fin. Les Suédois
Pontus TIDEMAND et Jonas ANDERSSON devançaient
aient les Finlandais Teemu SUNINEN et Mikko MARKKULA,
MARKKULA ces derniers rejoignant Elfyn Evans
et Craig Parry en tête du championnat mais il a l’avantage au bénéfice des places, tout se jouera en Australie.
WRC3 / J-WRC : Le Slovaque Martin KOCI épaulé par le Tchèque Lukas KOTSKA aura dominé le rallye. Les deux hommes s’imposent devant les
Italiens Simone TEMPESTINI et Giovanni BERNACCHINI,
BERNACCHINI les Champions Junior qui coiffent la couronne WRC3, leurs principaux rivaux, Michel
Fabre et Maxime
ime Vilmot ne terminant que cinquièmes.
cinquièmes Les Français Yohan ROSSEL et Benoît FULCRAND prenaient la troisième place finale.

Ready to start, bienvenue au pays des forêts, de la boue et des flaques – Mikkelsen rapidement éliminé tout comme Breen
J 1 : 28/10 (8 spéciales) – OGIER en tête devant TÄNAK, LAPPI et KOCI leaders WRC2 et WRC3/J-WRC
WRC3/J
Ogier s’offrait cinq des huit spéciales du jour mais connaissait des problèmes de transmission (tout comme Latvala et Mikkelsen), Tänak
T
s’adjugeait deux spéciales revanant à 7’’7 d’Ogier mais connaissait des soucis dans la dernière spéciale (suspension puis crevaison)
cre
remportée
par Neuville. Paddon et Meeke complétaient le top cinq. Lappi menait les débats en WRC2 devant Suninen et Tidemand. Côté WRC3/J-WRC
WRC3
Koci
était leader devant Tempestini et Rossel.
Classement après 8 spéciales ………………………………………………………………..…………………..
……………….

1 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC
WRC) 1h44’31’’2
2 – Tänak / Molder Ford Fiesta WRC (RC1-WRC)
WRC) 1h45’08’’5
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC)
WRC) 1h45’40’’2
4 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 1h45’44’’0
5 – Meeke / Nagle Citroën DS3 WRC (RC1-WRC)
WRC) 1h45’46’’0
6 – Sordo / Marti Hyundai i20 WRC (RC1-WRC)
WRC) 1h46’38’’4
1h46’38
7 – Østberg / Floene Ford Fiesta WRC (RC1-WRC)
WRC) 1h47’08’’5
8 – Latvala / Anttila VW Polo R WRC (RC1-WRC)
WRC) 1h48’14’’8
1h48
9 – Lefebvre / De Turkheim Ford Fiesta WRC (RC1
RC1-WRC1) 1h49’02’’8
10 – Lappi / Ferm Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2)) 1h49’26’’2 ...
27 – Koci / Kostka Citroën DS3 R3T (RC3-WRC3
WRC3 / J-WRC) 2h02’01’’8 … etc

J 1 : Ogier / Ingrassia en champions

J 2 : 29/10 (8 spéciales) – OGIER toujours devant TÄNAK, LAPPI et KOCI fidèles aux postes en WRC2 et WRC3/J-WRC
WRC3/J
Dans de meilleures condition que la veille, Tänak passait à l’attaque, reprenait un peu de temps mais Ogier se montrait le meilleur dans la boue
maintenant un écart confortable. Neuville, Paddon et Meeke complétaient le top cinq sans pouvoir faire mieux. Lappi menait toujours
to
largement
les débats en WRC2 devant Suninen et Tidemand.
emand. Dans le clan du J-WRC,
J WRC, Koci était toujours très largement en tête devant Tempestini qui
pointait à un peu moins de deux minutes suivi par Rossel.
Classement après 16 spéciales ………………………………………………………………..…………………..
……………….

J 2 : Tänak / Molder solides seconds

1 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC)) 2h43’25’’3
2 – Tänak / Molder Ford Fiesta WRC (RC1-WRC)
(RC1 WRC) 2h43’59’’1
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC)
(RC1 WRC) 2h44’59’’8
4 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC)
WRC) 2h45’12’’4
5 – Meeke / Nagle Citroën DS3 WRC (RC1-WRC)
(RC1
2h45’54’’8
6 – Sordo / Marti Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 2h47’01’’3
7 – Østberg / Floene Ford Fiesta WRC (RC1-WRC)
WRC) 2h47’40’’3
8 – Latvala
Latva / Anttila VW Polo R WRC (RC1-WRC)
WRC) 2h47’47’’5
9 – Lefebvre / De Turkheim Ford Fiesta WRC (RC1-WRC1)) 2h50’18’’0
2
...
11 – Lappi / Ferm Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2) 2h51’43’’3 ...
29 – Koci / Kostka Citroën DS3 R3T (RC3-WRC3 / J-WRC) 3h11’08’’7
3h11’08 … etc

WRC : Neuville / Gilsoul – Østberg / Floene – Meeke / Nagle

WRC3/J-WRC : Koci / Kostka

J 3: 30/10 (6 spéciales) – OGIER vainqueur devant TÄNAK super star, LAPPI et KOCI dominent le WRC2 et le WRC3/J-WRC
Sur des routes extrêmement glissantes Tänak super star s’adjugeait la totalité des spéciales et revenait à dix seconde d’Ogier qui se contentait
d’assurer tout en restant vigilant. Mikkelsen reparti en rally2 prenait les deux points de la Power stage. Aucun changement pour les six premiers,
Neuville précédent Paddon, Meeke et Sordo. Derrière Latvala prenait le meilleur sur Østberg. En WRC2, triplé Skoda, Lappi s’imposait devant
Tidemand et Suninen. Côté WRC3/Junior, Koci restait devant Tempestini et Rossel.
Classement après 22 spéciales ………………………………………………………………..………………….
……………….

1 – Ogier / Ingrassia VW Polo R WRC (RC1-WRC) 3h14’30’’2
2 – Tänak / Molder Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 3h14’40’’4 (Power Stage 3 points)
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 3h16’05’’6 (Power Stage 1 point)
4 – Paddon / Kennard Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 3h16’25’’1
5 – Meeke / Nagle Citroën DS3 WRC (RC1-WRC) 3h17’05’’4
6 – Sordo / Marti Hyundai i20 WRC (RC1-WRC) 3h18’32’’8
7 – Latvala / Anttila VW Polo R WRC (RC1-WRC) 3h18’58’’5
8 – Østberg / Floene Ford Fiesta WRC (RC1-WRC) 3h19’08’’5
9 – Lefebvre / De Turkheim Ford Fiesta WRC (RC1-WRC1) 3h21’42’’4 ...
11 – Lappi / Ferm Skoda Fabia R5 (RC2-WRC2) 3h24’00’’3 ...
28 – Koci / Kostka Citroën DS3 R3T (RC3-WRC3 / J-WRC) 3h47’47’’4 … etc

WRC2 : Lappi / Ferm du début à la fin

Les positions au Championnat mondial avant la dernière épreuve (sous réserves) :
………………………

WRC-1 : 1 – Ogier … 247 pts (Champion), 2 – Neuville … 143 pts, 3 – Mikkelsen … 129 pts, 4 – Paddon … 126 pts, 5 – Sordo ... 119 pts ... etc
WRC-2 : 1 – Suninen … 120 pts, 2 – Evans ... 120 pts, 3 – Lappi … 107 pts, 4 – Kopecky … 92 pts, 5 – Tidemand … 85 pts … etc
WRC-3 : 1 – Tempestini … 130 pts (Champion), 2 – Fabre … 101 pts, 3 – Andolfi … 91 pts, 4 – Koci … 88 pts, 5 – Veiby … 73 pts … etc
J-WRC : 1 – Tempestini … 123 pts (Champion), 2 – Koci … 82 pts, 3 – Dubert … 64 pts, 4 – Veiby … 62 pts, 5 – Folb … 58 pts … etc
PROCHAIN et DERNIER RENDEZ-VOUS : KENNARDS HIRE RALLY AUSTRALIA du 17 au 20 novembre
Sources : WRC.COM et WALESRALLYGB.COM – Photos : WRC.COM (@World)

NUMERO SPECIAL MONTAGNE 2016
Championnat d’Europe – FIA Masters
Championnat de France – Championnat de France seconde division
Finale de la Coupe de France – Championnat de France VHC – Pikes Peak
Championnat de la Ligue Bretagne et Pays de la Loire
Parution novembre 2016

NUMERO SPECIAL FIA RALLY 2016
FIA World Rally Championship
WRC 2 – WRC 3 – Junior WRC
FIA European Rally Championship
ERC 2 – ERC 3 – Junior ERC – Ladies Trophy
Parution novembre 2016

NUMERO SPECIAL FIA TOURISME 2016
FIA WTCC
World Touring Car Championship
FIA ETCC
European Touring Car Cup
Parution décembre 2016

NUMERO SPECIAL GRAND TOURISME 2016
Blancpain GT Series (Sprint Cup / Endurance Cup) – ADAC GT Masters
British GT Championship – GT4 European Series – International GT Open
Campionato Italiano Gran Turismo – Australian GT – Intercontinental GT Challenge
SCCA Pirelli World Challenge GT – TransAm America’s Road Racing Series
Parution décembre 2016

Ligue Régionale du Sport Automobile

BRETAGNE – PAYS de la LOIRE
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.ligue-sportauto-bpl.org – ligue.sportauto.bpl@gmail.com
Tél. 02 40 79 02 11

EUROFORMULA OPEN
JEREZ
Septième manche
Du 28 au 30 octobre

Septième rendez-vous de l’Euroformula Open sur le Circuit de Jerez.
Dix-hui concurrents étaient engagés sur cette manche espagnole, répartis au sein de six teams (RP Motorsport, Campos Racing, Race-Teo
Martin Motorsport, BVM Racing, Carlin Motorsport, et le Drivex School).
Au programme des engagés, trois séances séances libres le vendredi, une séance qualificative et la première course le samedi et une séance
qualificative et la seconde course le dimanche. (Courses sur 18 tours ou 35 minutes maximum).

Harison Scott (Race-Teo Martin M-sport) – Tatiana Calderon (RP M-sport) – Ferdinand Habsburg (Drivex) – Damiano Fioranavanti (RP M-sport)
LIBRES 1 : Top chrono pour Ferdinand Habsburg (Drivex School) en 1’35’’834 devant Harison Scott (Race-Teo Martin Motorsport) en 1’36’’286 et
devant Colton Herta (Carlin Motorsport) en 1’36’’453. Keyvan Andres (Carlin Motorsport) en 1’37’’195, Tatiana Calderon (RP Motorsport) en
1’37’’313 et Diego Menchaca (Campos Racing) en 1’37’’451 complétaient le top six.
LIBRES 2 : Top chrono pour Ferdinand Habsburg (Drivex School) en 1’37’’968 devant Harison Scott (Race-Teo Martin Motorsport) en 1’38’’010 et
devant Leonardo Pulcini (Campos Racing) en 1’38’’211. Damiano Fioravanti (RP Motorsport) en 1'38’’418, Vassiliy Romanov (Drivex School) en
1’38’’462 et Julio Moreno (Campos Racing) en 1’38’’483 complétaient le top six.
LIBRES 3 : Top chrono pour Ferdinand Habsburg (Drivex School) en 1’37’’919 devant Colton Herta (Carlin Motorsport) en 1’38’’391 et devant
Leonardo Pulcini (Campos Racing) en 1’38’’447. Vassiliy Romanov (Drivex School) en 1’38’’518, Julio Moreno (Campos Racing) en 1’38’’598 et
Diego Menchaca (Campos Racing) en 1’38’’646 complétaient le top six.
Q1 : Pôle position pour Colton Herta (Carlin Motorsport) en 1’35’’240 devant Damiano Fioravanti (RP Motorsport) en 1’35’’335 et devant Leonardo
Pulcini (Campos Racing) en 1’35’’478. Ferdinand Habsburg (Drivex School) en 1’35’’870, Harison Scott (Race-Teo Martin Motorsport) en 1’35’’689
et Diego Menchaca (Campos Racing) en 1’35’’771 complétaient le top six.
Q2 : Pôle position pour Ferdinand Habsburg (Drivex School) en 1’35’’003 devant Leonardo Pulcini (Campos Racing) en 1’35’’051 et Colton Herta
(Carlin Motorsport) en 1’35’’108. Harison Scott (Race-Teo Martin Motorsport) en 1’35’’125, Vassiliy Romanov (Drivex School) en 1’35’’381 et
Diego Menchaca (Campos Racing) en 1’35’’573 complétaient le top six.
Course 1 – Engagés : 18 – Q1 : 18 – Partants : 18 – Classés : 17.
…………………………………………..

1 – Colton Herta (Usa) Carlin Motorsport # 98 18 tours en 29’45’’904
2 – Leonardo Pulcini (Ita) Campos Racing # 8 à 07’’519
3 – Damiano Fioravanti (Ita) RP Motorsport # 3 à 10’’581
4 – Harison Scott (Gbr) Race-Teo Martin Motorsport # 45 à 15’’965
5 – Diego Menchaca (Mex) Campos Racing # 7 à 16’’782
6 – Tatiana Calderon (Col) RP Motorsport # 4 à 17’’891
7 – Ferdinand Habsburg (Aut) Drivex School # 62 à 18’’285
8 – Ye Hongli (Chi) BVM Racing # 21 à 20’’563
9 – Keyvan Andres (Ger) Carlin Motorsport # 47 à 20’’602
10 – Ameya Vaidyanathan (Ind) Carlin Motorsport # 51 à 21’’577 … etc

Colton Herta

..............................................................

Course 2 – Engagés : 18 – Q2 : 18 – Partants : 18 – Classés : 16.
…………………………………………..

1 – Leonardo Pulcini (Ita) Campos Racing # 8 18 tours en 29’45’’106
2 – Ferdinand Habsburg (Aut) Drivex School # 62 à 02’’816
3 – Harison Scott (Gbr) Race-Teo Martin Motorsport # 45 à 12’’371
4 – Colton Herta (Usa) Carlin Motorsport # 98 à 13’’086
5 – Vassiliy Romanov (Rus) Drivex School # 91 à 15’’055
6 – Diego Menchaca (Mex) Campos Racing # 7 à 18’’230
7 – Tatiana Calderon (Col) RP Motorsport # 4 à 19’’575
8 – Ye Hongli (Chi) BVM Racing # 21 à 24’’116
9 – Ameya Vaidyanathan (Ind) Carlin Motorsport # 51 à 27’’005
10 – Tanart Sathienthirakul (Tha) RP Motorsport # 5 à 36’’384 … etc

Leonardo Pulcini
Champion 2016

COURSE 1 : Parti de la pole, Herta creusera facilement les écarts et s’imposera facilement devant Pulcini désormais titré et Fioranvanti. Scott, le
nouveau venu chez Teo Martin et Menchaca complétaient le top cinq final.
COURSE 2 : Nouvelle victoire pour Pulcini qui s’impose facilement (s’assurant le titre) devant Habsburg et Scott qui réalise une bonne nouvelle
performance après sa quatrième place dans la première course. Herta le vainqueur de la veille et Romanov complétaient le top cinq final.

Vassiliy Romanov (Drivex School) – Diego Menchaca (Campos Racing) – Ameya Vaidyanathan (Carlin M-sport) – Ye Hongli (BVM Racing)
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : BARCELONE du 4 au 6 novembre
Source : EUROFORMULAOPEN.NET – Photos : EUROFORMULAOPEN.NET / FOTOSPEEDY.

AUSTRALIAN GT ENDURANCE CHAMPIONSHIP
HAMPTON DOWNS
Troisième manche
Du 28 au 30 octobre
Troisième manche du troisième volet du Championnat GT Australien, l’Ausralian GT Endurance Championship sur le circuit d’Hampton Downs
(Nouvelle Zélande). 24 concurrents représentant dix marques avaient répondu présents pour cette troisième manche.
Aston Martin (Darell Lea et Miedecke Motor Group), Audi (Jamec Pem Racing, Bondi Wholefoods, Fastway Couriers, Supabarn Supermarkets, GT
Motorsport et Skwirk), BMW (SR Motorsport), Ferrari (Maranello Motorsport et Trass Family Motorsport), Chevrolet (ELF-Chester), Lamborghini
(JBS Australia), McLaren (Darell Lea et Tekno-YNA Holding), Mercedes-Benz (Eggleston Motorsport et Hogs Breath Café Griffith Corporation),
Nissan (Nissan GT Academy-Team Kelly et Porter Group) et Porsche (Walkinshaw GT3 et AMAC Motorsport). Deux séances libres et deux
séances qualificatives et un shoot out étaient au programme des concurrents avant une course sur 101 tours.

Denyer / Morcom (Tekno) – Hackett / Storey (Eggleston Motorsport) – K. Quinn / Whiddett (Darell Lea) – Martin / Padayachee (Walkinshaw GT3)
Libres : Top chrono pour la Lamborghini R-EX JBS Australia (Lago / Russell) en 1’30’’719 (S2) devant l’Audi R8 LMS Bondi Wholefoods (Samadi /
D’Alberto) en 1’30’’840 (S1) et devant la Mercedes AMG GT3 Eggelton Motorsports (Hackett / Storey) en 1’30’’842 (S2). Top cinq complété par
l’Audi R8 LMS GT Motorsport (Taylor / Antunes) en 1’30’’958 (S1) et par l’Audi R8 LMS Jamec Pam Racing # 1 (Mies / Bates) en 1’30’’997 (S2).
Qualifications : (Shoot out des dix meilleurs concurrents) Pole pour la Lamborghini R-EX JBS Australia (Lago / Russell) en 1’30’’806 devant
l’Aston Martin Vantage V12 GT3 Miedecke Group # 95 (A. Miedecke / G. Miedecke) en 1’30’’912 et devant la Nissan GT-R Nismo GT3 Nissan GT
Academy Team Kelly (Simmons / Caruso) en 1’31’’107. Suivaient l’Audi R8 LMS Jamec Pem Racing # 1 (Mies / Bates) en 1’31’’220, l’Aston Martin
Vantage V12 Darell Lea (T. Quinn / Murphy) en 1’31’’256, la Mercedes AMG GT3 Eggleston Motorsport (Hackett / Storey) en 1’31’’613, la 911 GT3R Walkinshaw GT3 (Martin / Padayachee) en 1’31’’731, l’Audi R8 LMS Supabarn Supermarkets (T. Koundouris / Marshall) en 1’31’’742, la McLaren
650S Tekno (Denyer / Morcom) en 1’32’’237 et la McLaren 650S Darell Lea (K. Quinn / Whiddett) en 2’12’’545 (figure !!).
HAMPTON DOWNS Endurance
…………………………

1 – R. Lago / D. Russell Lamborghini Gallardo R-EX # 23 JBS Australia 101 tours en 2h48’19’’522
2 – J. Martin / D. Padayachee Porsche 911 GT3-R # 911 Walkinshaw GT3 à 04’’024
3 – G. Tander / Bilski Audi R8 LMS # 2 Jamec Pem Racing à 05’’945
4 – L. Talbot / R. Fouracre Audi R8 LMS Ultra # 6 Skwirk à 29’’484
5 – G. Denyer / N. Morcom McLaren 650S # 59 Tekno-YNA Holding à 35’’789
6 – C. Mies / T. Bates Audi R8 LMS # 1 Jamec Pem Racing à 1’28’’253
7 – P. Hackett / D. Storey Mercedes AMG GT3 # 63 Eggleston Motorsport à 1 tour
8 – K. Quinn / M. Whiddett McLaren 650S # 37 Darell Lea à 1 tour
9 – A. Samadi / T. D’Alberto Audi R8 LMS # 3 Bondi Wholefoods à 2 tours
10 – T. Quinn / G. Murphy Aston Martin Vantage GT3 # 7 Darell Lea à 2 tours
11 – C. Proctor / A. Porter Nissan GT-R Nismo GT3 # 30 Porter Group à 2 tours
12 – A. Deitz / C. McConville Ferrari 458 Italia GT3 # 8 Maranello Motorsport à 3 tours
13 – T. Koundouris / M. Marshall Audi R8 LMS # 4 Supabarn Supermarkets à 3 tours
14 – S. Ellinghham / T. Miles Audi R8 LMS Ultra # 33 Fastway Couriers à 3 tours
15 – S. Richards / M. Twigg BMW M6 GT3 # 100 SR Motorsport à 4 tours
16 – Chester / De Veth Chevrolet Camaro GT3 # 123 ELF-Chester à 9 tours ... etc

Lago / Russell dominateurs
(JBS Australia)

…………………….

Engagés 24 – Qualifications : 24 – Partants : 23 (NP # 27) – Classés : 17.

Simmons / Caruso (Nissan-Team Kelly) – Talbot / Fouracre (Swirk) – Deitz / McConville (Maranello M-sport) – Mies / Bates (Jamec Pem)
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : HIGHLAND MOTORSPORT PARK du 11 au 13 novembre
Source : AUSTRALIANGT.COM.AU – Photos : AUSTRALIANGT.COM.AU (Dont AlvinLaiPhoto).

ème

5

OUEST MOTOR’S FESTIVAL
FESTIVAL AUTO MOTO RETRO DE LORIENT

« Elégance à l’Italienne »
Parc des Expos de Lorient Agglomération les 19 et 20 novembre 2016
Samedi de 9h00 à 20h00 – Dimanche de 9h00 à 18h00
Contact : Alain Quéric ; 06 08 69 94 90

ARSP – 43 rue Paul Guieysse – 56100 LORIENT
arsp56@gmail.com – www.autoretro-sportprestige56.fr

LIGUE BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE
INTER ECURIES A.C.O. et Premier SLALOM POURSUITE A.C.O. Inter Ecuries
LE MANS Circuits Bugatti et International Karting
Du 28 au 30 octobre
Deux jours de compétition pour tous les goûts sur deux des circuits du pôle de l’Automobile Club de l’Ouest à l’occasion des Inter Ecuries du
Club phare de la Ligue Bretagne et Pays de la Loire. Sept plateaux en présence sur le Circuit Bugatti (Groupe N/FN, groupe C/C3, groupe F2000,
groupe A/FA/GT/HEC/Coupe de marque, groupe D/E, Superkart (Finale du Championnat de France Open) et Twingo Cup) et nouveauté avec le
premier Slalom Poursuite A.C.O. Inter Ecuries comptant pour la Coupe de France des Slaloms 2017 sur le Circuit International Karting.

Premier SLALOM POURSUITE A.C.O. Inter Ecuries
Soixante-seize concurrents étaient engagés sur ce premier slalom poursuite et soixante-neuf termineront classés. Alfred Arpin (DE2) se
montrera une nouvelle fois à son avantage et s’imposera devant Julien Bost (DE3) et Clément Lebot (DE3). Du côté des protos, Ludovic Somare
(CM), neuvième au général sera le meilleur devant Arnaud Mornet (CN) et Valentin Youbi (CM). Dans les autres catégories, Romain Richardeau
(FS), Grégory Laye (N/FN), François Metayer (F2000), Christophe Allard (A/FA) et Hervé Le Gall (Loisir) se montreront les meilleurs.
Chez les féminines, Stéphanie Billault (Quatorzième au général final) devance Emeline Titus et Pauline Berton.
..............................

..................................

Slalom Classement final
.................................................

1 – Alfred Arpin Dallara 387 DE2 1’30’’87 12
2 – Julien Bost Dallara F300 DE3 1’31’’72
3 – Clément Lebot Dallara F301 DE3 1’32’’32
4 – Samuel Guérin Dallara F396 DE3 1’34’’60
5 – Damien Tessier Reynard 903B DE2 1’34’’85
6 – Rémi Fièvre Tatuus FR2000 DE7 1’35’’61
7 – Gérald Herve Tatuus FR2000 DE7 1’35’’62
8 – Michael France Gloria B5 DE1 1’35’’67
9 – Ludovic Somare BRC 05 Evo CM 1’35’’91
10 – Victor Marie Duqueine VG5 DE2 1’35’’62
11 – Arnaud Mornet ARC CN2 1’36’’65
12 – Valentin Youbi BRC 05 Evo CM 1’37’’21
13 – Maxime Baud Norma M20 CN2 1’37’’24
14 – Stéphanie Billault Dallara 394 DE3 1’39’’39
15 – Nicolas Touchard Mygale Campus DE2 1’39’’40 …
25 – Romain Richardeau Simca Rallye 3 FS1 1’42’’36 …
31 – Grégory Laye Peugeot 306 N/FN3 1’45’’55 …
33 – François Metayer Citroën AX Coupé Evo F2.1 1’46’’55 …
36 – Christophe Allard Citroën Saxo Cup A/FA2 1’46’’71 ...
45 – Hervé Le Gall Lotus Elise Loisir2 1’48’’21 … etc
A gauche de haut en bas
Julien Bost
Ludovic Somare
Michael France

A droite de haut en bas
Alfred Arpin
Clément Lebot
Emeline Titus

Christophe Allard – Nos amis Christophe Chaine et Romain Lecoq participent aussi à la vie de notre magazine – Samuel Guérin
SUPER KART 250 / Championnat de France Open : Une finale ouverte aux concurrents européens, plus de
quarante concurrents en lice, deux courses, le Français Emmanuel Vinuales s’adjugeait la première devant
l’Allemand Peter Elkmann et le Français Alexandre Sebastia. Dans la seconde, Peter Elkmann s’imposait
devant le Belge Eric De Brabander et Emmanuel Vinuales.
INTER ECURIES A.C.O. : Quatre courses, les F2000 incorporant le groupe A/FA/GT/HEC/Coupe de marque,
toutes disputées sur huit tours. Olivier Gilard (BMW M3) s’impose en N/FN, Henri Neel (Norma M20) domine
la course des protos, William Lormeteau (Silhouette Solution F) sort vainqueur du groupe multicartes et
Anthony Loeuilleux (Tatuus) de la course des formules.
TWINGO CUP : Une course endurance d’une durée de deux heures qui sera remportée par Laurent Dziadus
qui s’impose devant la paire Hervé Fernandez-Grande / Eric Lavoux. Troisième place sur le podium pour
Cédric Clause. A noter la onzième place finale pour nos amis Eric Leprivier / Nicolas Grue.

Superkart : Peter Elkmann

Olivier Gilard vainqueur N/FN – William Lormeteau vainqueur GT – Patrick Ramus (A/FA) – Anthony Loeuilleux vainqueur en D/E
Source : LEMANS.ORG, mediasuperkart.com – Photos : AMP MAG / Gilles FRONGIA

AMERICAN MOTORS CORPORATION
AMC MOTORSPORTS
AMC Javelin
American Motors Corporation, plus connue sous le nom d’AMC, est un constructeur automobile américain, créé en 1954 par la fusion de Nash
Motors et Hudson Motor Car Company. À cette époque, elle fut la plus grosse fusion de sociétés réalisée aux États-Unis.
Quatrième constructeur américain, avec notamment la marque Jeep, AMC verra ses ventes décliner à la fin des années 1970 incapable de faire
face à la concurrence des trois grands constructeurs américains et des constructeurs japonais. AMC s’alliera avant d’être repris par Renault en
1979. Mais face aux difficultés du groupe français, AMC sera revendu à Chrysler le 2 mars 1987. Ce dernier cessa l’utilisation de la marque AMC
et des modèles venant de Renault pour ne retenir que la division Jeep et la marque Eagle.

Javelin Hard Top 1968 – Javelin SST Go Package 1970 – Javelin SST 1971 – Javelin AMX Police US
La marque AMC a donc disparue au bout de trente-trois ans d’une brève existence mais AMC aura laissé une trace indélébile dans l’histoire du
sport automobile tout comme dans celle de la police des Etats Unis.
AMC remportera trois titres dans le Championnat Transam avec son modèle Javelin, deux titres constructeurs en 1971 avec Mark Donohue et en
1972 avec Georges Follmer (Les pilotes n’étaient alors pas titrés). La troisième couronne sera le titre pilote en 1976 grâce à Chauncey T.
« Jocko » Maggiacomo.
Plus terre à terre, la Javelin AMX sera la première voiture sportive utilisée par la police américaine sur les autoroutes, elle en possédera 132.
Les AMC Javelin civiles on été produites de 1667 à 1974, AMC Javelin (1967/1969), AMC Javelin SST (1968/1972), AMC Javelin SST Go Package
(1969/1970), AMC Javelin AMX (1970/1974).
L’AMC Javelin sera également construite sous licence en Allemagne, en Australie, au Mexique et au Vénézuela.

Publicité d’époque pour le lancement de la Javelin TransAm – Javelin TA 1970 – Sunoco Race car et Javelin SST 1970 – Javelin Dirt Track 1972
100 AMC Javelin TransAm version civile ont été construites, un nombre nécessaire à
l’homologation (F.I.A.) des voitures de course.
Ronnie Kaplan sera le responsable compétition de 1967 à 1969 avant la prise en main
en 1970 des intérêts sportifs de la marque par le Team de Roger Penske qui donnera
à la marque ses deux premiers titres dans la série TransAm.
Le troisième titre obtenu en 1976 par Maggiacomo reste une initiative privée, AMC
Motorsports n’existait plus, la voiture était une ex-Penske/Donohue.
Les AMC Javelin ont également roulé dans les catégories Dirt Track et Dragster.
Javelin Dragster 1970

On retrouve les AMC Javelin dans les courses historiques aux USA ou les plateaux TransAm sont des plus fournis. Une Javelin appartenant à
Jim Richards roule depuis plusieurs années dans le Championnat pré-73 Touring Car Masters en Australie.
……………………………..

AMC Javelin 1968 (# 4 / Joe Conte) AMC Javelin 1971 (# 2 / Ken Epsman)
AMC Penske Javelin 1971 (# 6 / Bill Ockerlund) – AMC Javelin AMX 1974 (# 2 / Jim Richards)

Sources : TAJavelin.com, Wikipedia, gotransam.com et archives AMP MAG.
Photos : TAJavelin.com, jimrichardsracing.com.au, archives Touring Car Racing Masters et AMP MAG (Mike Matune).

NASCAR SPRINT CUP
RACE 32 / CHASE 7

MARTINSVILLE GOODY’S FAST RELIEF 500
30 octobre

Kyle Larson (S1 et S3) et Jamie McMurray (S2) au top des séances – Martin Truex Junior en pole – Start race

MARTINSVILLE : Kyle Larson (19’’289), Jamie McMurray (19’’566) et de nouveau Kyle Larson (19’’707) se montreront les meilleurs des trois
séances d’essais qui étaient au programme. Pole pour Martin Truex Junior (19’’282) devant Joey Logano (19’’290) et Jimmie Johnson (19’’354).
Plutôt discret en début de course, Jimmie Johnson s’est montré dans le dernier tiers de la course
course et s’est imposé se qualifiant ainsi pour le
dernier carré. Il devance Brad Keselowski, Dennis Hamlin, Matt Kenseth, Kyle Busch et Jeff Gordon dont c’était probablement la
l dernière
course. Seuls de top dix aura couvert les 500 tours d’une course sous safety
safety car à cinq reprises (54 tours).
Aux points, Jimmie Johnson est leader tout en étant qualifié avec sa victoire, il devance Denny Hamlin, Matt Kenseth et Kyle Bush.
Joey Logano (- 11 pts), Kevin Harvick (- 23 pts), Kurt Bush (( 25 pts) et Carl Edwards (- 39 pts) sont les quatre pilotes les plus mal placés pour la
suite des play-offs
offs et n’auront pas le choix lors des deux prochaines épreuves au Texas et à Phoenix.

MARTINSVILLE GOODY’S FAST RELIEF 500 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24 …
36

48
22
11
20
18
88
78
1
22
47
5
24
16
42
43
31
3
95
21
4
13
41
6
10
19

Jimmie JOHNSON
Brad KESELOWSKI
Dennis HAMLIN
Matt KENSETH
Kyle BUSCH
Jeff GORDON
Martin TRUEX Junior
Jamie MACMURRAY
Joey LOGANO
A.J. ALLMENDINGER
Kasey KAHNE
Chase ELLIOTT
Greg BIFFLE
Kyle LARSON
Aric ALMIROLA
Ryan NEWMAN
Austin DILLON
Michael MACDOWELL
Ryan
yan BLANEY
Kevin HARVICK
Casey Mears
Kurt BUSCH
Trevor BAYNE
Danica PATRICK
Carl EDWARDS

CHEVROLET
FORD
TOYOTA
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHECROLET
TOYOTA

500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
499
499
499
499
499
499
499
498
498
498
497
497
497
497
477

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

40 partants, tous classés – Statuts : Running : 38. Accident : 1.. Incident mécanique : 1.

Belle seconde place pour Brad Keselowski déjà out des play-offs,
play offs, son coéquipierJoey Logano devra gagner s’il veut poursuivre …
… Jimmie Johnson, une victoire qui lui assure le dernier carré et la chasse au septième titre

Les prochains rendez-vous
rendez
des Nascar Sprint Cup Series
………………..

6 novembre – AAA TEXAS 500 – TEXAS MOTOR SPEEDWAY,
13 novembre – CAN AM 500 – PHOENIX INTERNATIONAL RACEWAY,
Finale
20 novembre – FORD ECOBOOST 400
HOMESTEAD-MIAMI SPEEDWAY.

Sources : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM
NASC
/ Getty Images (Dont Roberge Laberge, Matt Sullivan et Jeff Zelevansky)

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001166 1177

MOTO GP
SCHELL MALAYSIA MOTORCYCLE GRAND PRIX
SEPANG INTERNATIONAL CIRCUIT – Du 28 au 30 octobre

M
MO
OTTO
O
G
GP
P 22001166 1177

Le triplé gagnant en Malaisie : Andrea DOVIZIOSO (Ducati) – Johann ZARCO (Kalex) – Francesco BAGNAIA (Mahindra)
MOTO GP

MOTO 2

MOTO 3

1 – Andrea DOVIZIOSO (ITA)
DUCATI Team
2 – Valentino ROSSI (ITA)
Movistar YAMAHA Moto GP
3 – Jorge LORENZO (ESP)
Movistar YAMAHA Moto GP
4 – Hector BARBERA (ESP)
Avintia Racing DUCATI
5 – Loris BAZ (FRA)
Avintia Racing DUCATI
6 – Maverick VIÑALES (ESP)
Team SUZUKI ECSTAR
7 – Alvaro BAUTISTA (GBR)
Aprilia Racing Team Gresini APRILIA
8 – Jack MILLER (AUS)
Estrella Galicia 0.0 Marc VDS HONDA
9 – Pol ESPARGARO (ESP)
Monster YAMAHA Tech 3
10 – Danilo PETRUCCI (ITA)
Octo Pramac Yakhnish DUCATI ... etc
Engagés : 21. Partants : 21. Classés : 18.

1 – Johann ZARCO (FRA)
Ajo Motorsport – KALEX
2 – Franco MORBIDELLI (ITA)
Estrella Galicia 0.0 Marc VDS – KALEX
3 – Jonas FOLGER (GER)
Dynavolt Intact GP – KALEX
4 – Lorenzo BALDASSARRI (ITA)
Forward Team – KALEX
5 – Hafizh SYAHRIN (MAL)
Petronas Raceline Malaysia – KALEX
6 – Thomas LUTHI (SUI)
Garage Plus Interwetten – KALEX
7 – Alex MARQUEZ (ESP)
Estrella Galicia 0.0 Marc VDS – KALEX
8 – Xavi VIERGE (ESP)
Tech 3 Racing – TECH 3
9 – Luca MARINI (ITA)
Forward Team – KALEX
10 – Isaac VIÑALES (ESP)
Tech 3 Racing – TECH 3 … etc
Engagés : 29. Partants : 28. Classés : 24.

1 – Francesco BAGNAIA (ITA)
Aspar Mahindra M3 – MAHINDRA
2 – Jakub KORNFEIL (CZE)
Drive M7 Sic Racing Team – HONDA
3 – Bo BENDSNEYDER (NLD)
Red Bull KTM Ajo – KTM
4 – Fabio QUARTARARO (FRA)
Leopard Racing – KTM
5 – Andrea LOCATELLI (ITA)
Leopard Racing – KTM
6 – Marcos RAMIREZ (ESP)
Platinium Bay Real Estate – MAHINDRA
7 – Gabriel RODRIGO (ARG)
RBA Racing Team – KTM
8 – Khairul Idham PAWI (MAL)
Honda Team Asia – HONDA
9 – Livio LOI (BEL)
RW Racing GP BV – HONDA
10 – Darryn BINDER (RSA)
Platinium Bay R.E. – MAHINDRA … etc
Engagés : 33. Partants : 31. Classés : 17.

MOTO GP
Pole : Andrea Dovizioso (Ducati) 2’11’’485.
La pluie retardera le départ de la course qui
verra Andrea DOVIZIOSO devenir le neuvième
vainqueur de la saison. Devancé en début de
course, l’Italien se maintiendra dans le groupe
de tête sur une piste détrempée ou Iannone et
Rossi faisaient le spectacle. Crutchlow puis
Marquez partaient à la faute suivi par Iannone,
Doviziosi s’emparait de la tête à cinq tours de
l’arrivée, Valentino ROSSI partait trop large et
devait se contenter de la seconde place sur le
podium en précédant Jorge LORENZO. Hector
Barbera et Loris Baz compléaient le top cinq.

MOTO 2
Pole : Johann Zarco (Kalex) 2’18’’621.
Après avoir réalisé un pole qui reléguait ses
adversaires à plus de deux seconde, Johann
ZARCO est allé chercher une victoire qui lui
assure son second titre mondial. Devancé
au départ, le Français passera à la seconde
place rapidement avant de déborder Franco
MORBIDELLI à six tours de la fin. L’Italien
terminera second après une passe d’armes
avec Jonas FOLGER un instant second.
Thomas Luthi (6ème) et Alex Rins (14ème) qui
étaient les seuls à pouvoir empêcher Zarco
d’être champion n’ont rien pu faire.

MOTO 3
Pole : Brad Binder (KTM) 2’26’’268.
Scénario catastrophe en Moto 3 ou le nombre
de chutes restera impressionnant. Parti de la
pole Francesco BAGNAIA aura fait cavalier
seul et remportait son second succès de la
saison. La course sera stoppée au drapeau
rouge suite à la chute de Maria Herrera. Un
drapeau rouge qui donnait la seconde place à
Jakub KORNFEIL au détriment de celui qui
venait de le dépasser juste avant cette chute,
Bo BENDSNEYDER. L’arrêt de la course nous
privait d’un final ou Fabio Quartararo semblait
en mesure de pouvoir faire le podium.

GP : Rossi s’assure de la seconde place mondiale, top cinq pour Baz – Moto2 : Luthi mieux que Rins – Moto3 : Quartararo au pied du podium
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2016.W465/11.01
...............

Sources : wrc.com, wallesrallygb.com, gtsport.es / euroformula.net, australiangt.com.au, lemans.org,
mediasuperkart.com, TAJavelin.com, Wikipedia, gotransam.com, Archives AMP MAG, nascar.com et motogp.com.
Photos : wrc.com (@World), euroformula.net (Fotospeedy),
australiangt.com.au (Alvin Lai), nascar.com / Getty images (R. Laberge, M. Sullivan et J. Zelevansky),
motogp.com, TAJavelin.com, jimrichardsracing.com.au, Archives Touring Car Racing Masters,
AMP MAG (J-P. Berry, J-M. Caranta, P. Durand, G. Frongia, L. Joly, M. Matune, M. Roger et P. Rejer)
MP © 2016 AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 465


Aperçu du document Magazine 2016 W465.pdf - page 1/8
 
Magazine 2016 W465.pdf - page 3/8
Magazine 2016 W465.pdf - page 4/8
Magazine 2016 W465.pdf - page 5/8
Magazine 2016 W465.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2016 W465.pdf (PDF, 4.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


magazine 2016 w465
magazine 2017 w494
magazine 2017 w511
magazine 2017 w488
magazine 2017 w497
magazine 2017 w492

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.071s